Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dead Can Dance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18866
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Dead Can Dance   Mar 2 Oct 2012 - 18:11

Séparés depuis 1998, Dead Can Dance s'est reformé autour de Lisa Gerrad et Brandon Perry en 2005 et cette année est sorti un nouveau disque...



On y retrouve parfaitement les mêmes inspirations que dans les autres disques, avec peut-être plus de musique un peu planante et moins d'influences ethniques que dans d'autres.

En tout cas, toujours cette façon de composer un univers musical, les voix si reconnaissables des deux musiciens.
D'ailleurs, rien n'a changé ou presque chez eux. Lui a gagner un petit grain de voix, mais elle reste toujours aussi immense avec ce timbre si magnifique!

Du coup, pour la amateurs du groupe, pas de soucis, vous pouvez foncer! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Dead Can Dance   Mar 2 Oct 2012 - 18:17

Tu écoutes autre chose que Gounod, Massenet, Wagner et Leontyne Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18866
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dead Can Dance   Mar 2 Oct 2012 - 18:25

Mariefran a écrit:
Tu écoutes autre chose que Gounod, Massenet, Wagner et Leontyne Shocked

Ben oui! Mr.Red ça m'arrive! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dead Can Dance   Mar 2 Oct 2012 - 21:34

Pas mauvais, cet album. Un peu monotone sur la longueur, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18866
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dead Can Dance   Mar 2 Oct 2012 - 22:09

Oui, il y a peut-être eu mieux... mais c'est quand même du très bon Dead Can Dance je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18866
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dead Can Dance   Mar 2 Oct 2012 - 23:30

Aller, histoire de faire une petite présentation de ce groupe quand même...
Sous chaque pochette, vous trouverez des extraits de ces disques Very Happy Histoire de se faire une idée...

Fondée en 1981 par Brandon Perry à Melbourne, Dead Can Dance va rapidement trouver avec Lisa Gerrard son deuxième pilier. En effet, les instrumentistes vont évoluer autour de ces deux chanteurs, mais tous deux resteront et composeront.
Rapidement, ils comprennent que c'est à Londres, lieu créatif de l'époque, qu'ils doivent aller si ils veulent faire connaître leur musique et leur atmosphère.

En 1984, ils sortent leur premier album qui tranche déjà avec la musique de l'époque, par l'intégration de percutions et l'ambiance cérémonielle
Carnaval of Light: /watch?v=OpVj4eWPLdo
ArrowIn Power We Entrust The Love Advocated : /watch?v=NVf98F6RsKQ

Avec les finances apportées par la vente de ce premier disque, le groupe achète du matériel musical pour enrichir leur sonorités et leur maison de disque leur donne plus de temps en studio pour paufiner leurs compositions.

En 1985, le deuxième album montre déjà une forte évolution dans un style plus sombre et étrange, en accord avec le titre Spleen and Ideal. Choque dans le monde de la musique pour cette musique avec des résonances mystiques et la voix de Lisa Gerrad qui s'impose.
Enigma of the Absolute : /watch?v=zva8CJ6YM5Y
Mesmerism : /watch?v=7eehMhx5VSI


Leur troisième album Within the Realm of a Dying Sun en 1987 assoit cette musique éthérée et mystique avec des morceaux d'une beauté envoutante.
Anywhere Out of the World : /watch?v=pUVtmf9zXt8
(Summoming of the Muse : /watch?v=DxbShxD7gv8


Un an encore, soit en 1988, sort The Serpent's Egs qui plonge vers une atmosphère plus moyen-âge ou baroque.
In the Kingdom of the Blind the One-eyed Are Kings : /watch?v=t9GrM20UenA
The Host of th Seraphim : /watch?v=xpMNXEY_tio


Deux ans plus tard, on reste dans cette ambiance baroque et lithurgique avec Aion.
Saltarello : /watch?v=WQILvRxj7rs
Song of the Sybil : /watch?v=3GQuaf-_ErE


Avec Into the Labyrinth, Dead Can Dance fait entrer la musique du monde dans sa composition à partir de 1993
ArrowYulunga (Spirit Dance) : /watch?v=2SPaxspxXDw
The Ubiquitous Mr. Lovegrove : /watch?v=nX5UVIKXMc0


En 1994, parait l'unique enregistrement en concert officiel de Dead Can Dance. Reprise et nouveauté pour Toward the Within.
Sanvean : /watch?v=R1WaQmxrXdw
Desert Song : /watch?v=-LaJHuU-lqc


En 1996, l'entente est moins bonne entre les deux chanteurs et Spiritchaser sera le dernier disque avant longtemps. Lisa Gerrard commence à penser à une carrière personnelle et du coup s'investit moins dans le duo .
Nierika : /watch?v=XPOj58fNwrA
Song of the Nile : /watch?v=56bVNrGaw3U


En 1998, alors qu'ils préparaient leur nouvel album, les deux artistes décident de se séparer. Ne restera de ce préparation qu'un titre, qui sera présent sur la compilation Wake sorti en 2003 :
Et pourtant quel morceau que ce ArrowThe Lotus Eaters : /watch?v=ELhoHQEGGUc

A la suite de cette rupture, les deux artistes vont vivre des carrières assez intéressantes, avec par exemple l'écriture de nombreuses bandes originales de films pour Lisa Gerrard dont celle de Gladiator.

En 2005, le groupe se reforme pour une tournée mondiale, mais il faudra attendre 2011 pour que les deux artistes reprennent une vraie collaboration de groupe pour nous offrir en 2012 leur album Anastasisful.
Ils prouvent en revenant ainsi que tout leur savoir faire et leur statu d'artistes à part et fascinant reste incontesté avec un album varié et renouvelé tout en conservant les caractéristiques propres au duo.
Opium : /watch?v=zReWPjreJzI
Returne of the She-King : /watch?v=FV41MNOMyhg



Fascinants ou au moins toujours passionnants, les différents disques de ce duo hors du temps sont toujours une expérience à vivre. Je n'ai donné ici que des extraits bien sûr, mais écouter un disque dans son entier montre tout le soin qui est apporté pour chaque chanson et pour la cohérence entre les morceaux composant le disque.


Je sais qu'il y a beaucoup d'extraits, aussi, j'en ai mis en avant quelques uns avec le signe Arrow
Si vous êtes un peu curieux, n'hésitez pas!

Tous les albums sont disponibles sur Deezer (http://www.deezer.com/fr/artist/605) mais pour vraiment en profiter, il faut avoir un bon système audio à son ordinateur : les compositions sont souvent très envoutantes et complexes et donc ne prennent leur pleines mesures qu'avec de bon moyens techniques.


En espérant avoir donné envie à quelques uns de découvrir cette musique! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Dead Can Dance   Mer 3 Oct 2012 - 22:17

J'adore depuis longtemps ce qu'ils font, tu as bien raison d'en parler parce que c'est quand même de la bonne musique qui désembue le surmoi à la vitesse du jaguar transgénique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatan
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 31
Localisation : Lyon/Paris
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Dead Can Dance   Sam 9 Mar 2013 - 0:22

C'est marrant, j'ai rapidement accroché au premier, aux autres que j'ai essayé, beaucoup moins (je ne saurais plus dire lesquels). Le côté musique ethnique / world music, que je n'aime pas non plus chez les Talking Heads à partir de Fear of Music par ex., qui pour les gens avec qui je discute a vraiment fait décoller le groupe et lui a donné sa touche particulière, n'est pas vraiment de mon goût je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18866
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dead Can Dance   Jeu 1 Aoû 2013 - 13:27

Je me replonge régulièrement, au fur et à mesure où je trouve les disques à pas trop cher, dans les différentes albums... le dernier en date est "Spiritchaser". J'étais pas forcément convaincu au début, et finalement, l'ambiance très amérindienne finit par prendre et j'ai vraiment été emporté...

En tout cas, voilà bien un groupe qui a sû développer un son propre, en l'enrichissant de différentes sources variées au fil du temps...


Oui, cela permet aussi de remonter un peu le sujet... et ceux qui sont pas contents, ben tant pis! Na!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1012
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Dead Can Dance   Jeu 17 Mar 2016 - 22:35

Toujours dans la récupération de ma discothèque perdue,
Dead Can Dance : Aion


ne s'est que bonifié avec le temps.
Hors As the Bell Rings et Black Sun qui me fatiguaient déjà à l'époque, tout est bon !
Avec le grand bonheur de retrouver The End of Words, Wilderness, des mélopées restées imprimées dans mon cerveau depuis tant de temps !  
Et puis The Arrival, Saltarello ! et Fortune !
Que de plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2892
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Dead Can Dance   Ven 18 Mar 2016 - 6:39

cheers Comment avais-tu découvert ce groupe, Tod ?

Pour ma part ce fut avec "The serpent's egg" durant mon adolescence et ma période "bat cave", et j'étais resté scotché par ce que j'avais entendu, et aujourd'hui encore ça reste un choix privilégié d'écoute (avec bien d'autres de leurs albums) et n'a pas pris une ride dans le sens où il y a une totale authenticité dans leur musique.

Si "The host of Seraphim" reste mon morceau emblématique, "Ascension" dans "Spleen and ideal" m'avait donné froid dans le dos aux premières écoutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1012
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Dead Can Dance   Mar 22 Mar 2016 - 2:20

Je ne sais plus trop quand j'ai découvert Dead Can Dance.
Il y a beau temps,
Et quelques amitiés frappées de mutismes.

 Un jour un copain a mis Aion sur la platine de mon appart toujours ouvert.
J'ai adoré et ai tout découvert dans le désordre :
Serpent Egg,
Within the Realm,
Into the Labyrinth.

 Je ne suis jamais allé plus loin.
Mais je connais par cœur.  Au point de chanter à tue-tête sans savoir à quel album un air s'apparente .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dead Can Dance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dead Can Dance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black Dead Fish 30/10 & NEKO 31/10 - Angers
» Miguel and the living dead
» Zed's dead baby, Zed's dead ...
» 5 Novembre 2011 - Ritual for the Dead - Berlin
» 09.04.11 PSKT & TNT Présente "DAWN OF THE DEAD"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: