Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fritz Reiner (1888-1963)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25614
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Fritz Reiner (1888-1963)   Mer 7 Nov 2012 - 0:15

On célèbrera l'an prochain le cinquantenaire de la disparition de ce chef parmi les plus grands du XX° Siècle.

Concernant sa discographie, on peut consulter ce très intéressant site : http://www.stokowski.org/Fritz_Reiner_Discography.htm


Dernière édition par Mélomaniac le Mer 7 Nov 2012 - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25614
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mar 29 Oct 2013 - 22:08

Pour fêter cet anniversaire, voilà regroupés l'ensemble de ses enregistrements RCA, qui sont en outre un fondement de toute bonne CDthèque :

http://www.amazon.fr/Fritz-Reiner-Complete-Chicago-Recordings/dp/B00BT70J0Y


Notons aussi la réédition des enregistrements Decca, dans un double-album de la collection Eloquence (clic ici pour infos) :

http://www.amazon.fr/Danses-hongroises-slaves-lespi%C3%A8gle--Transfiguration/dp/B009TT07WO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25614
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mer 25 Fév 2015 - 15:58

arnaud bellemontagne, in Richard Strauss oeuvres symphoniques, a écrit:

Je viens de m'ecouter la version Reiner d'une Vie de Héros (auparavant je ne connaissais que la version Karajan). Smile

Je suis plus qu'agréablement surpris par cette lecture plus sombre et plus "caractéristique" qui dévoile plus d'arrière-plans que la version un brin premier degré de Karajan. Vraiment de la belle ouvrage qui me reconcilie avec une oeuvre que j'ai à tort considérée comme un brin superficielle et m'as-tu-vu (ça m'a fait le même effet quand je suis passé de Karajan à Bohm et Kempe pour la Symphonie Alpestre).

Faut que je m'interesse à ce chef.
bounce


Coriolan75 a écrit:

Justement une grosse partie de son leg est ressortie ces dernières années... Tu as l'embarras du choix!
A mon avis, à peu près rien n'est négligeable....



DavidLeMarrec a écrit:

Personne pour avertir Arnaud ?

Le principe de Reiner, c'est qu'il dirige tout de façon très tranchante et métronomique (à côté, Solti, c'est Karajan). Donc, dans le répertoire tardif où il y a toutes les ruptures nécessaires (Strauss en particulier : dans Salome, c'est explosif !), ça fonctionne très bien.

En revanche, dans un coffret du vas avoir du Mozart et des romantiques plus anciens, et là, on peut trouver ça franchement raide et systématique. Essaie peut-être sur YouTube quelques trucs avant d'investir.



Smile Pour sûr, c'est pas Bernstein, Giulini ou Celibidache.
Même si on n'adhère pas complètement à la discipline quasi militaire, le résultat impressionne et paie souvent.
Je tiens sa 95° de Haydn comme un des plus hauts exemples de direction d'orchestre. Et ça montre que l'exactitude ne s'oppose pas à une juste respiration.
Même dans les Valses de Strauss, qui requièrent a priori un certain abandon, les interprétations sont aussi passionnantes qu'intéressantes.
Précisons que les prises de son RCA restent dans l'ensemble excellentes, et plus chaleureuses que Szell (témoin d'un style de baguette assez similaire) capté par CBS.
Les Bartok, R. Strauss, Mahler, Ravel, la musique russe : autant de répertoires impérieusement dirigés et qui motivent notre ami Arnold, non ?

Je suis certain que cette intégrale Reiner / Chicago va lui devenir un coffret culte  Very Happy

Et puis dans les Concertos, quels solistes ! Heifetz, Gilels, Rubinstein, Janis...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mer 25 Fév 2015 - 16:29

Et puis ça va te faire une réserve de "belles" pochette hein? Very Happy





(bon, là ce n'est que ce que je connais de lui hein...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18079
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mer 25 Fév 2015 - 16:32

Vendu. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coriolan75
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mer 25 Fév 2015 - 16:34

Mélomaniac a écrit:

Même dans les Valses de Strauss, qui requièrent a priori un certain abandon, les interprétations sont aussi passionnantes qu'intéressantes.

Je suis entièrement d'accord avec ça.

Nous manquent les enregistrements réalisés avec Pittsburg, sa carrière d'avant Chicago...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25614
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mer 25 Fév 2015 - 16:40

arnaud bellemontagne a écrit:

Vendu.


Very Happy cheers

En plus, à moins de deux euros le CD, ce coffret est quasiment bradé !

Quand je pense que y a 15-20 ans, j'avais acheté tout ça progressivement, à 90 balles / 13 euros le disque... Confused


Polyeucte a écrit:

Et puis ça va te faire une réserve de "belles" pochette hein?


Chuttt, tu vas me démasquer...
C'est même le seul véritable l'ultime argument ! bedo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25614
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mer 25 Fév 2015 - 16:43

Coriolan75 a écrit:

Nous manquent les enregistrements réalisés avec Pittsburg, sa carrière d'avant Chicago...


Oui, là c'est le Saint Graal !

Ce legs est toutefois disponible chez divers labels.
J'en avais acheté sous étiquette Lys, mais Sony en a aussi lui-même réédité, notamment la terrorisante interprétation de la de Chosta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coriolan75
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mer 25 Fév 2015 - 16:45

Mélomaniac a écrit:
Coriolan75 a écrit:

Nous manquent les enregistrements réalisés avec Pittsburg, sa carrière d'avant Chicago...


Oui, là c'est le Saint Graal !

Ce legs est toutefois disponible chez divers labels.
J'en avais acheté sous l'étiquette Lys, mais Sony en a aussi lui-même réédité, notamment la terrorisante interprétation de la de Chosta.

J'ai en effet quelques uns de ces Lys mais quand je lis la discographie de Reiner compilée par je ne sais plus qui, j'ai de sacrées lacunes...
La 6e de Chosta, par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Läbip
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mer 25 Fév 2015 - 17:23

J'ai de bons souvenirs de Prokofiev pesants mais habités. Mais ma révélation, c'était avec l'Elektra de Strauss ... Le Plaisir mélomane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25614
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mer 25 Fév 2015 - 17:44

Coriolan75, in Strauss oeuvres symphoniques, a écrit:

arnaud bellemontagne a écrit:

Coriolan75 a écrit:

Et qui plus est, il est tellement rieur et jovial quand il dirige...


Pas sûr que les membres de l'orchestre partagent ce sentiment. Mr.Red


Rien que des rabat-joie!

De nos jours, il serait tombé pour harcèlement moral, c'est certain!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85602
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Jeu 26 Fév 2015 - 1:07

Pas sûr : le rapport humain est resté rugueux dans le milieu du classique… les profs disent aussi, dans les conservatoires, des choses qui feraient scandale dans une école. Les chefs ne sont pas toujours aimables, même si l'époque tend effectivement vers un rapport de plus en plus « égal » entre le chef et ses musiciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 52
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Jeu 26 Fév 2015 - 11:54

DavidLeMarrec a écrit:
Pas sûr : le rapport humain est resté rugueux dans le milieu du classique… les profs disent aussi, dans les conservatoires, des choses qui feraient scandale dans une école. Les chefs ne sont pas toujours aimables, même si l'époque tend effectivement vers un rapport de plus en plus « égal » entre le chef et ses musiciens.
Certes, mais avec Reiner, on atteint des sommets de remarques vachardes et de pratiques très limites... A Pittsburgh, il avait réussi à renvoyer plus de la moitié de l'orchestre en un temps record, notamment. Et ses rapports très tendus avec Rubinstein sont restés célèbres ! Nonobstant, c'est un chef que j'aime bien, un peu rigide parfois, mais souvent passionnant. S'il a pu réussir aux USA, c'est qu'il était considéré comme un "chef objectif", tout comme Szell et Toscanini, voire Paray, par exemple. C'est aussi ce qui explique le semi-échec de Celibidache lorsqu'il se rendit aux USA -il fréquenta plus assidument l'Amérique du Sud, du coup- dans les années post-Berlin, où il n'avait aucune chance de faire fructifier ses idées dans un tel contexte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coriolan75
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Jeu 26 Fév 2015 - 12:04

[quote="Diablotin"]
DavidLeMarrec a écrit:
A Pittsburgh, il avait réussi à renvoyer plus de la moitié de l'orchestre en un temps record, notamment.

C'était un faiseur d'orchestres comme d'autres chefs européens émigrés aux E.-U.
La précision qu'il obtenait me laisse toujours rêveur.
Quand on voit les dates de session d'enregistrement : une symphonie, un jour ! A mettre en perspective avec cette précision obtenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parnasse
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mar 3 Mar 2015 - 21:30

Jamais un disque de Reiner ne m'a laissé indifférent.
Signature sonore immédiate comme Szell Klemperer Toscanini et le dernier Karajan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25614
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mar 10 Mar 2015 - 16:09

arnaud bellemontagne, in playlist, a écrit:

Haydn:symphonie n°101 (Reiner)

Quelle version!!!
Shocked


cheers Oui, et écoute la 95° !

Tu as reçu ton gros coffret Reiner ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mar 10 Mar 2015 - 16:29

Mélomaniac a écrit:
arnaud bellemontagne, in playlist, a écrit:

Haydn:symphonie n°101 (Reiner)

Quelle version!!!
Shocked


cheers Oui, et écoute la 95° !

Tu as reçu ton gros coffret Reiner ? Very Happy

Ses ouvertures de Rossini affraid ! Ses Wagner au MET (Fliegende Holländer, Meistersinger, ces derniers à Vienne aussi, ce qui n'est pas anodin s'agissant de la phalange convoquée) et ses Nozze de Mozart ou son Don Giovanni de 51 (où l'orchestre vaut moins pour ses qualités proprement dites que pour sa faculté de propulseur, de pivot théâtral en fait), etc.
Reiner n'a pas laissé pléthore d'enregistrements lyriques mais on aurait tort de méconsidérer ceux qui sont conservés (hors Strauss, j'entends, pour lequel la pâte/patte de Reiner a toujours été considérée comme majeure).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18079
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mar 10 Mar 2015 - 16:57

Mélomaniac a écrit:
arnaud bellemontagne, in playlist, a écrit:

Haydn:symphonie n°101 (Reiner)

Quelle version!!!
Shocked


cheers Oui, et écoute la 95° !

Tu as reçu ton gros coffret Reiner ? Very Happy

Tout à fait. Cool
Voila un bien bel objet.

Je vais m'ecouter les autres symphonies Haydn du coffret. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 32
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mar 10 Mar 2015 - 17:09

Shocked Damn ! Je n'avais pas vu ça, ce coffret a l'air d'être une tuerie. Aussi bien pour l'interprète que pour les oeuvres réunies et les jolies pochettes. En plus je n'en possède que trois (le disque Bartók, le Chant de la Terre et le Concerto pour piano de Tchaikovsky avec Gilels), donc presque pas de doublons ! Very Happy

Ça sent l'auto-cadeau de printemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25614
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mar 10 Mar 2015 - 19:56

arnaud bellemontagne a écrit:

Tout à fait.
Voila un bien bel objet.



Very Happy J'aimerais bien photographier ta réaction quand tu entendras son interprétation des Tableaux d'une Exposition, d'Alborada del Gracisoso, la Musique pour cordes, percussion et célesta, la Symphonie du Nouveau Monde, la Rhapsodie sur un thème de Paganini, l'Ouverture de Guillaume Tell...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1804
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Dim 26 Aoû 2018 - 17:20

Mélomaniac a écrit:
anaëlle a écrit:

Ravel : Rapsodie espagnole.  Reiner
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Ravel : Pavane pour une infante défunte.  Reiner
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Ravel : Valses nobles et sentimentales.  Reiner
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Ravel : Alborada del Gracioso.  Reiner
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Debussy : Ibéria.  Reiner
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

CD bradé à Mélomania ...



Ah oui, même quand tu ne te voues pas au décadentisme, le hasard ou ton intuition t'a quand même guidée
vers des interprétations parmi les plus tranchantes et vénéneuses
hehe


Smile Je découvre ce chef ces derniers temps (ces ouvertures de Rossini, Bartók, et donc Ravel-Debussy), et ça me plait vraiment beaucoup. Sanguin, nerveux ...
Crying or Very sad Par contre, le gros coffret Chicago-CBS est totalement inaccessible ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25614
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Dim 26 Aoû 2018 - 17:53

anaëlle a écrit:

Smile Je découvre ce chef ces derniers temps (ces ouvertures de Rossini, Bartók, et donc Ravel-Debussy),
et ça me plait vraiment beaucoup. Sanguin, nerveux ...
Crying or Very sad Par contre, le gros coffret Chicago-CBS est totalement inaccessible...



Surprised Oui : vif et féroce, mais impeccablement maîtrisé, avec une discipline et une maestria légendaires.
Écoute les Tableaux d'une Exposition, Also sprach Zarathustra et Heldenleben, la 95° de Haydn, la de Mahler, la de Dvorak, les Respighi, les Wagner...
De quoi aussi compléter ta culture dans le grand répertoire, sous les meilleurs auspices.
Déjà ses premiers enregistrements à Pittsburgh, même si l'orchestre ne se hisse pas à la même virtuosité que Chicago et même s'il n'est pas aussi bien capté,
sont incroyables : la Haffner de Mozart, la de Chosta, L'Amour sorcier, par exemple.
Franchement le legs Reiner c'est suprême, aucune scorie, la plupart de ses enregistrements sont encore cités comme des références un demi-siècle après !
Impossible de vraiment distinguer un sommet, quasiment tout trône à la même altitude.
J'ignore combien se négocie l'intégrale RCA, mais si tu souhaites avoir tout ça en CD, l'acquisition s'impose,
puisque tôt ou tard la discographie des oeuvres te ramènera vers Reiner. Et plutôt qu'acheter les disques séparés au fil de l'eau, autant investir d'un bloc.
De surcroît, le coffret doit inclure les jolies pochettes d'origine drink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25614
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   Mar 28 Aoû 2018 - 21:09

anaëlle, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Smile Tu as certainement aperçu mon message promotionnel dans le topic : http://classik.forumactif.com/t6463-fritz-reiner-1888-1963

Je croyais que le coffret était encore couramment trouvable en neuf, mais c'est sûr qu'à 644€ (ce soir sur Amazon) la soixantaine de disques,
ça fait réfléchir...
Toutefois, si ça peut te consoler, j'avais acheté la plupart de ces CD (et rachetés certains en SACD !) en disques séparés, à environ 13€ pièce,
et évidemment je ne regrette rien -enfin si, les jolies pochettes de cette réédition en étuis cartonnés original sleeves
hehe


Ouais c'est vraiment dommage un tel prix, surtout qu'il n'y a même pas de coffrets thématiques (à part Reiner-Strauss) !
Crying or Very sad Mon seul espoir, c'est de tomber par hasard sur un des derniers exemplaires neufs dans une boutique physique.




Smile Je ne me souviens plus du prix de lancement, mais ça devait avoisiner les 150€ ?
C'est sûr qu'à ce prix là, c'était immanquable.
Le coffret Szell qui vient de paraître se négocie autour de 250€ la centaine de disques : https://www.amazon.fr/George-Szell-Complete-Columbia-Collection/dp/B079VD2YRP


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fritz Reiner (1888-1963)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fritz Reiner (1888-1963)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fritz Reiner (1888-1963)
» Rachmaninov - L'Ile des morts opus 29
» Mahler - Das Lied von der Erde
» Karl-Amadeus Hartmann ( 1905 - 1963 )
» Fritz Kreisler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: