Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 F. Couperin : les deux Messes pour orgue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   Ven 15 Jan 2016 - 0:02

Tu l'avais déjà mentionné dans ce fil… et je n'ai pas encore mis la main dessus (ce qui s'avèrera nécessaire, considérant ma vénération sans cesse croissante pour Deutsch).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   Ven 15 Jan 2016 - 0:07

C'est impérieux, faut que tu te le procure au plus sacrant. hehe D'autant plus avec ce bel instrument de Saint-Avold. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22167
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   Sam 16 Jan 2016 - 20:41

plenum, in playlist, a écrit:

Reçu cette semaine

F. Couperin

Les deux messes

avec alternances vocales

James Tibbles, au bel orgue de l'église Notre Dame de Rozay-en-Brie.

Le Age of Discovery Vocal Ensemble

Paladino Music (2012)

Nul regret au contraire! Tout y est, l'excellente musicalité du musicien, de belles voix, un très bel instrument, malgré qu'un orgue de huit pieds avec bourdon 16' est excellent pour la Messe des Couvents, mais est un peu petit pour celle des Paroisses. Bref un bel album qui mérite de figurer dans sa cdthèque.






plenum, in playlist, a écrit:

F. Couperin

Messe à l'usage des Paroisses

Till Aly, au superbe orgue Scherrer-Aubertin de Saint-Antoine l’Abbaye en Isère-France

Ambiente (2006)

Pour les amoureux de ce répertoire, c'est à se procurer sans hésitation.





Mélomaniac, in playlist, a écrit:


L'église réformée date du XIII° Siècle,
une des plus anciennes de Frise orientale



François Couperin (1668-1733) :

Messe à l'usage des couvents

= Choeur d'hommes du Knabenchor de Hannovre ; Tobis Göting, orgue de l'église de Stapelmoor

(Thorofon, septembre 1999)

Smile Interprétation très vivante et pertinente, superbement enregistrée sur un instrument de 1994, d'esthétique classique française, inspiré du célèbre Clicquot de l'église de Houdan.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   Mar 19 Jan 2016 - 18:31

Couperin a longtemps été pour moi le manipulateur du seul clavecin, un instrument que je trouvais (et trouve toujours, de temps à autres) ferraillant abominablement et à tort et à travers. Je suis donc venu assez tardivement aux Messes de Couperin, une vingtaine d'années après m'être intéressé à la musique classique, par le biais des enregistrements Valois de Michel Chapuis, acquis en 1977.

Ces Messes furent, sinon une une révélation, du moins un grand choc musical.

L'interprétation de Michel Chapuis était si satisfaisante à mes oreilles que je n'ai pas cherché à aller plus loin avant d'entendre, à la fin du siècle dernier, une des messes interprétée par Michel Bouvard à l'orgue et avec du plain-chant. Nouveau choc. Ma religion fut rapidement faite : Quelles que soient l'inspiration et la splendeur des parties d'orgues, ces messes avait été écrites pour l'orgue et le plain-chant alterné et c'est ainsi qu'on devait les écouter. Acquisition des enregistrements de Michel Bouvard (RCA et Sony) puis ceux de Marie-Claire Alain à Poitiers (Erato) avec plain-chant alterné. Ma religion ne m'a toutefois pas empêché d'acheter ultérieurement des versions pour le seul orgue, Jean-Michel Robin (Naxos) et Marina Tchebourkina (Naives).

Un problème demeure, à mon sens : celui de l'adéquation de la messe avec le plain-chant proposé.
Si les réalisations de la Messe propre pour les Couvents de Marie-Claire Alain et de Michel Bouvard me satisfont pleinement, je reste réticent devant les réalisations de ces mêmes organistes quant à la Messe à l'usage ordinaire des Paroisses. Pas mal, peut-être, mais pourrait être mieux...

Un amateur pourrait-il en écrire davantage sur l'adéquation du plain-chant et des messes ?

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22167
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   Dim 18 Sep 2016 - 17:36

Confused Je n'avais pas (du tout) aimé la Messe des Paroisses enregistrée par Svensson sur un petit orgue de la banlieue de Copenhague.
Voir mon commentaire ici : https://www.amazon.fr/Messe-pour-Paroisses-Fran%C3%A7ois-Couperin/dp/B00003E49Q

Sa Messe des Couvents me déçoit un peu moins, mais on retrouve les mêmes griefs : phrasés ni idiomatiques (plus laborieux qu'ingénieux), registrations bizarroïdes.
Dès le plein-jeu introductif, le mélange suinte. La Fugue sur le Kyrie laisse entendre une trompette plus typée baroque allemand que français, trop profonde dans le grave et qui manque de cette sonorité claironnante typique de notre facture.
L'interprète avoue dans sa notice que l'instrument méritait un relevage, et l'on entend parfois d'insupportables bruits d'une mécanique à la peine.
Un frêle alternatim par quatre voix de jouvencelles ne rend pas cette interprétation plus attrayante.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Au fond, le clocher de la Nikolaj Kirke de Copenhague


François Couperin (1668-1733) :

Messe pour les Couvents

= Gunnar Svensson, orgue Marcussen de l'église Saint-Nicolas de Copenhague

(Danacord, juillet 1999)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   Dim 18 Sep 2016 - 18:11

De toute manière, sachant quel type d'orgue utilisé, inutile de consacrer du temps à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22167
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   Dim 20 Nov 2016 - 23:38

DavidLeMarrec, le 02 01 2016, a écrit:

Messe pour les Paroisses, intégrale

Marie-Claire Alain, Sainte-Croix de Bordeaux (Triton, live du 9 octobre 2002, avec Ensemble Sagittarius Dir. Michel Laplénie)

Marie-Claire Alain, Saint-Merry (1956, libre de droits, réédition numérique BNF)
Marie-Claire Alain, Sainte-Cécile d'Albi (Erato, 1989 – le coffret avec les deux messes et la Suite du deuxième ton de Clérambault)
Marie-Claire Alain, Clicquot de Poitiers (Erato, 1998 – Chantres de la Chapelle de Versailles, dir. Mandrin)




Smile Oui, ton recensement est presque complet, il manque l'enregistrement de 1970, paru dans la collection encyclopédique d'Erato (avec la Messe des Couvents).


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

François Couperin (1668-1733) :

Messe pour les Paroisses

= Marie-Claire Alain, orgue Clicquot de la Cathédrale Saint-Pierre de Poitiers ; Les Chantres de la Chapelle de Versailles, dir. Emmanuel Mandrin

(Erato, septembre 1996)

Confused Ça ne sera pas encore pour cette fois que j'apprécierai cette version, une des rares qui me laisse froid.
Surtout la prise de son qui me déplaît : trop distante et globale, les timbres sont lissés et aseptisés, les attaques émoussées, l'instrument ne respire pas. Une physionomie recentrée sur le medium éteint les mixtures et évide les fondements de 16'. Mêmes les grands jeux apparaissent falots.
Reste une sorte de magma que l'interprète ne parvient pas à rendre totalement lisible, d'autant que l'articulation s'entrave parfois par des contemplations impavides -dans l'ensemble les phrasés restent plutôt lents.
Un alternatim très solennel achève de ranger ce disque parmi les fades et ennuyeux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   Dim 20 Nov 2016 - 23:49

Mélomaniac a écrit:
DavidLeMarrec, le 02 01 2016, a écrit:

Messe pour les Paroisses, intégrale

Marie-Claire Alain, Sainte-Croix de Bordeaux (Triton, live du 9 octobre 2002, avec Ensemble Sagittarius Dir. Michel Laplénie)

Marie-Claire Alain, Saint-Merry (1956, libre de droits, réédition numérique BNF)
Marie-Claire Alain, Sainte-Cécile d'Albi (Erato, 1989 – le coffret avec les deux messes et la Suite du deuxième ton de Clérambault)
Marie-Claire Alain, Clicquot de Poitiers (Erato, 1998 – Chantres de la Chapelle de Versailles, dir. Mandrin)




Smile Oui, ton recensement est presque complet, il manque l'enregistrement de 1970, paru dans la collection encyclopédique d'Erato (avec la Messe des Couvents).


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

François Couperin (1668-1733) :

Messe pour les Paroisses

= Marie-Claire Alain, orgue Clicquot de la Cathédrale Saint-Pierre de Poitiers ; Les Chantres de la Chapelle de Versailles, dir. Emmanuel Mandrin

(Erato, septembre 1996)

Confused Ça ne sera pas encore pour cette fois que j'apprécierai cette version, une des rares qui me laisse froid.
Surtout la prise de son qui me déplaît : trop distante et globale, les timbres sont lissés et aseptisés, les attaques émoussées, l'instrument ne respire pas. Une physionomie recentrée sur le medium éteint les mixtures et évide les fondements de 16'. Mêmes les grands jeux apparaissent falots.
Reste une sorte de magma que l'interprète ne parvient pas à rendre totalement lisible, d'autant que l'articulation s'entrave parfois par des contemplations impavides -dans l'ensemble les phrasés restent plutôt lents.
Un alternatim très solennel achève de ranger ce disque parmi les fades et ennuyeux.




Sa première version est mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22167
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   Mer 22 Fév 2017 - 23:47

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Cathédrale du Puy-en-Velay (France, Haute-Loire)


François Couperin (1668-1733) :

Messe Solemnelle à l'Usage des Paroisses

= Serge Schoonbroodt, orgue Eustache/Boisseau-Cattiaux de la Cathédrale du Puy-en-Velay

(Aeolus, août 2001)

Smile Le pays des Ponots abrite ce magnifique instrument classique, logé dans un fier buffet en noyer, et restauré en 1998.
Voici ce que j'écrivais en juin 2013 :
« Un disque très intéressant, qui propose l'avantage de regrouper les deux Messes en un seul CD.
L'ornementation qu'adopte l'interprète dans le Kyrie des Couvents laisserait craindre la surcharge décorative d'une lecture excessivement baroque ; les abondantes mixtures et anches de l'instrument réverbérées dans une généreuse acoustique pourraient exposer à la confusion et menacer la lisibilité.
Mais je trouve que Serge Schoonbroodt réussit en définitive à adapter la clarté de la mise en place à la sensibilité de son goût, jusqu'au conclusif Deo gratias : dans celui des Paroisses, la liberté du phrasé paraphe une approche très expressive dont l'enjeu semble vouloir toucher (on sait l'importance de ce mot pour Couperin) en nous exflitrant du carcan rhétorique. Un toucher moelleux et libre assouplit la rigueur de la dévotion, même dans les fastueux Offertoires, ici servis en grande pompe par les vigoureux tuyaux de trompettes de cet orgue auvergnat. Charme mais brio quand il faut. A peine décèle-t-on un éventuel excès de zèle dans tel Récit de cornet.
Évasion et émotion s'unissent donc en un creuset subjectif qui sait surtout entretenir la connivence poétique. »

A la réécoute mon avis persiste. Version très travaillée, calculée. Certaines tournures sont un peu trop sophistiquées (l'énoncé presque torturé du plain-chant dans le liminaire premier verset du Kyrie !)
Mais quel panache dans les grands jeux. Et bravo pour le Quonium tu solus du Gloria : le Dialogue de Voix humaine s'anime progressivement pour s'activer quasiment comme une Bourrée sur régale. Je ne connais pas d'autre organiste qui aurait osé un tel effet. Mais on ne se plaindra pas que l'esprit de la danse vienne fertiliser le tactus de cette messe d'apparat
bounce


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22167
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   Dim 30 Avr 2017 - 22:44


Smile Réédition des deux Messes, enregistrées par Isoir chez Calliope en 1973 :

https://www.amazon.fr/Couperin-Int%C3%A9grale-lOeuvre-dOrgue-Fran%C3%A7ois/dp/B06XG42TPM

Attention toutefois, le verso se trompe sur l'attribution des orgues aux oeuvres !

Contrairement à ce qui est écrit au dos de l'album, la Messe des Couvents a été enregistrée à Sarre-Union, celle des Paroisses à l'église Saint-Germain-des-Prés (Paris).
Titelouze à Sarre-Union, Louis Couperin à Angers (Bon Pasteur), D'Anglebert et Jullien (avec deux L !!!) à Saint-Germain-des-Prés.

verso de la pochette :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   Dim 30 Avr 2017 - 23:42

Pas nouveau avec ce label de broche à foin, c'est comme l'album des Hymnes de Grigny, en réalité c'est totalement autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: F. Couperin : les deux Messes pour orgue   

Revenir en haut Aller en bas
 
F. Couperin : les deux Messes pour orgue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» F. Couperin : les deux Messes pour orgue
» Symphonies pour orgue
» De l'art de la transcription pour orgue...
» Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue
» BONIS Mel - L'oeuvre pour orgue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: