Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mady Mesplé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mer 26 Fév 2014 - 14:03

Mais si j'ai lu ! Tu cites des exemples de chanteuses mais tu ne donnes pas de définition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6866
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mer 26 Fév 2014 - 15:06

les exemples devraient déjà te parler pas mal!
Une voix large c'est une voix substantielle de medium, de grave et d'aigu, riche en harmoniques, timbrée, corsée et dont la projection est à la fois verticale et horizontale, c'est à dire enrobante. Ce sont donc en général des voix puissantes et pas seulement plus ou moins confortablement audibles. Et pour autant ce ne sont pas obligatoirement de grosses voix!
Mais de ce sont de grandes voix!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25375
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mer 26 Fév 2014 - 20:46

Otello a écrit:

ta boutique c'est l'ascèse ?   Laughing

 


  C'est pratique pour rejoindre Bray-Dunes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Ven 28 Fév 2014 - 23:10

tiens, ce fil aussi s'est égaré!
J'ai souvent l'impression en revenant à ce fil qu'on parle plus de Paulette Merval que de Mady Mesplé.
Lakmé prouve à l'évidence que ce n'était pas une chanteuse d'opérette. Elle est le rôle. Ciboulette prouve qu'elle pouvait faire quelque chose d'autre pour la musique française. Elle est le rôle. La (tardive) dame de Monte-Carlo est la seule version correcte de ce chef d'oeuvre.
Il y aurait aussi son Barbier en français.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19510
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Ven 28 Fév 2014 - 23:31

sud273 a écrit:
La (tardive) dame de Monte-Carlo est la seule version correcte de ce chef d'oeuvre.

Oui, splendide... (je suis justement en train de ré-écouter...)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Sam 1 Mar 2014 - 12:18

J'ai entendu mieux pour Lakmé (Devieilhe ou Munger = la magie du concert) mais elle est quand même très bonne. On la comprend moins que Mado Robin mais je préfère son timbre. Sinon c'est vrai que les voix sont un peu en retrait dans l'enregistrement Lombard. Aucun des enregistrements officiels de Lakmé n'est idéal malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Sam 1 Mar 2014 - 12:31

Il y a toujours mieux oui. Mais en son temps Mesplé n'a-t-elle pas été une belle Lakmé? Depuis le début des années 2000 on a eu Dessay ébouriffante sous la direction de Plasson (même si ce n'est qu'un studio) et Devieilhe très bonne qui pourrait être excellente avec une meilleure diction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Sam 1 Mar 2014 - 12:51

J'ai trouvé la diction de Devieilhe très bonne (j'étais présent à la dernière à l'Opéra Comique) contrairement à tout ce que j'avais pu lire ici, et même ce que j'avais pu entendre (air chanté accompagné au piano pour les Victoires de la musique), elle s'est nettement améliorée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19510
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Sam 1 Mar 2014 - 12:54

Oui, meilleure que Dessay je trouve... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8352
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mar 19 Aoû 2014 - 8:47

Un entretien avec Mady Mesplé sur FO : http://www.forumopera.com/actu/mady-mesple-jai-chante-sur-scene-plus-de-musique-contemporaine-que-doperettes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19510
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Jeu 4 Oct 2018 - 9:55

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, sur Lakmé, effectivement je ne vois pas trop qui, en tout cas dans la discographie officielle, peut s'approcher de Mesplé pour la précision du verbe et la finesse du trait. Ce n'est certes par ample, mais jamais acide, vraiment un modèle absolu de chant – elle disait être très déçue de ne pas pouvoir chanter Wagner, mais j'aurais vraiment été curieux d'entendre sa Sieglinde, parce que le bas de la tessiture est parfaitement émis, ça aurait très bien fonctionné je suis sûr (en Brünnhilde, ça paraît un peu plus difficile pour des questions de caractère, mais il y a tellement d'horreurs dans la discographie, même à son époque, que je l'aurais accueillie avec beaucoup de bienveillance).

Et aujourd'hui, effectivement, Devieilhe est splendide d'assurance, dans un beau français bien dit.

Oh oui!! Mesplé dans l'oiseau déjà... et puis par la suite, au tournant des années 70/80, alors qu'elle a beaucoup retravaillé, elle aurait sans doute pu chanter Elsa... voir Sieglinde dans une version un peu adaptée (à la mode Janowitz chez Karajan!).
Le tout bien sûr en français hein! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85296
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Jeu 4 Oct 2018 - 10:05

Polyeucte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, sur Lakmé, effectivement je ne vois pas trop qui, en tout cas dans la discographie officielle, peut s'approcher de Mesplé pour la précision du verbe et la finesse du trait. Ce n'est certes par ample, mais jamais acide, vraiment un modèle absolu de chant – elle disait être très déçue de ne pas pouvoir chanter Wagner, mais j'aurais vraiment été curieux d'entendre sa Sieglinde, parce que le bas de la tessiture est parfaitement émis, ça aurait très bien fonctionné je suis sûr (en Brünnhilde, ça paraît un peu plus difficile pour des questions de caractère, mais il y a tellement d'horreurs dans la discographie, même à son époque, que je l'aurais accueillie avec beaucoup de bienveillance).

Et aujourd'hui, effectivement, Devieilhe est splendide d'assurance, dans un beau français bien dit.

Oh oui!! Mesplé dans l'oiseau déjà... et puis par la suite, au tournant des années 70/80, alors qu'elle a beaucoup retravaillé, elle aurait sans doute pu chanter Elsa... voir Sieglinde dans une version un peu adaptée (à la mode Janowitz chez Karajan!).
Le tout bien sûr en français hein! Mr.Red

Arrête, mon âme sent qu'elle est dépareillée. Crying or Very sad

Au minimum une Woglinde, une Troisième Norne, une Gutrune, une Eva, une Senta, ça n'aurait pas été trop demander.

Janowitz, c'est un peu différent, je ne l'ai jamais entendue (j'ai manqué de peu ses adieux à Bordeaux, un an avant que j'aille pour la première fois à l'Opéra), mais c'est une voix assez glorieuse, même en ampleur, semble-t-il.

Cela dit, avec sa technique, je n'ai pas le moindre doute qu'on entendait Mesplé dans n'importe quelle configuration, même dans un Wagner et du fond de Bastille.

De toute façon, Piia Komsi a montré que ces histoires de catégories, c'était une affaire de convention plus qu'une contrainte insurmontable (quelle Brünnhilde, bon sang, pour quelqu'un classé comme léger colorature !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30181
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Jeu 4 Oct 2018 - 12:27

Mesplé en Sieglinde … faut peut être pas abuser non plus Laughing

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19510
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Jeu 4 Oct 2018 - 12:35

Cololi a écrit:
Mesplé en Sieglinde … faut peut être pas abuser non plus Laughing

Si si... comme indiqué dans le premier message ( Mr.Red ) à partir des années 80, elle a retravaillé. Perdant ses aigus, elle recentre son émission pour une voix plus dense...
L'exemple parfait est cette Dame de Monte-Carlo où le timbre est plus corsé.

/watch?v=r6QwlvlonRo
(bon, ça date de 1990, mais on se doute de ce que ça pouvait donner...)
Et puis moi, même si elle devait parler le plus grave de la tessiture, ça ne m'aurait pas embêté! Avec un Siegmund qui nous chante ça pas comme un bourrin...

Bon, je sais, c'est dans le domaine du fantasme, mais ça m'aurait bien plu...

Après tout, Netrebko est bien passée de Ludmila à Lady-Macbeth en 20 ans... Mesplé aurait pu le faire aussi ce genre de transition.
Ah non! Y en a une qui a travaillé pour garder sa technique et l'autre qui suit sa voix... et va bientôt chanter Erda si ça continue à descendre hehe

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85296
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Jeu 4 Oct 2018 - 13:09

Cololi a écrit:
Mesplé en Sieglinde … faut peut être pas abuser non plus Laughing

C'est une question d'esthétique, mais techniquement, toute la voix est projetée, elle pouvait littéralement chanter ce qu'elle voulait, justement parce qu'elle ne contrefaisait jamais le gros format (ce qui ne fait qu'éteindre la projection, au contraire de l'effet souhaité).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30181
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Jeu 4 Oct 2018 - 13:26

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Mesplé en Sieglinde … faut peut être pas abuser non plus Laughing

C'est une question d'esthétique, mais techniquement, toute la voix est projetée, elle pouvait littéralement chanter ce qu'elle voulait, justement parce qu'elle ne contrefaisait jamais le gros format (ce qui ne fait qu'éteindre la projection, au contraire de l'effet souhaité).

Mais je ne doute pas qu'elle puisse le faire techniquement … et même peut être qu'on l'entende très bien. C'est juste que Sieglinde … on attend un voix très ample, souple, chaleureuse. C'est hyper-lyrique.

C'est une problématique que je connais bien. Je suis en train de travailler du duo des Pêcheurs de perles … et maintenant j'arrive à chanter ce genre de morceau … sans perdre ma voix et mes aigus en essayant de faire le ténor lyrique (chose qui m'est refusée opiniâtrement hehe ). Il y a même 1 an … c'était impossible (un des facteurs … c'était que j'étais trop en arrière … et les voyelles pas assez pointues … trop larges).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85296
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Jeu 4 Oct 2018 - 15:25

Oui, c'est ce que je disais, après c'est une question d'acceptation de l'image qu'on se fait du personnage. Pour Sieglinde, cette juvénilité passerait très bien, dans une veine beaucoup moins capiteuse que d'ordinaire (avec Rysanek et Resnik à l'autre bout du spectre !).

Pour Brünnhilde, la dimension héroïque et vindicative serait évidemment plus complexe. Pourquoi pas dans Siegfried, mais dans le Crépuscule… (et encore, comme précédemment signalé, Piia Komsi s'y donnait à fond et c'était génial).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mady Mesplé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mady Mesplé
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mady Mesplé
» Zemire et Azor, 1771
» Camelia Voin
» Hahn-Mélodies
» Opérettes - Opéra-comiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: