Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Smetana : Ma Patrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 17:45

Sauf erreur, et malgré quelques messages dans les topics généralistes en rubriques Disco et Général, aucun sujet consacré aux multiples enregistrements de ce cycle.

On va d'abord essayer de recenser la discographie dans le message suivant.
Very Happy Je compte sur votre aide pour citer un maximum de versions, en précisant bien sûr le nom du maestro, de l'orchestre, du label, et la date d'enregistrement. Je les intégrerai progressivement dans la liste, classée par ordre alphabétique du chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 17:57

Karel Ancerl, Orchestre de la Philharmonie tchèque (Supraphon, janvier 1963)
Pavo Berglund, Orchestre de la Staatskapelle de Dresde (Emi, mars 1978)
Jiri Belohlavek, Orchestre de la Philharmonie tchèque (Supraphon, mars 1990)
Antal Dorati, Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam (Philips, septembre 1956)
Antal Dorati, Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam (Philips, octobre 1986)
Claus Peter Flor, Orchestre philharmonique de Malaisie (Bis, 2009)
Nikolaus Harnoncourt, Orchestre philharmonique de Vienne (RCA, live novembre 2001)
Jakub Hrusa, Orchestre Philharmonia de Prague (Supraphon, 2010, live Festival du Printemps de Prague)
Rafael Kubelik, Chicago Symphony Orchestra (Mercury, décembre 1952)
Rafael Kubelik, Wiener Philharmoniker (Decca, 1958)
Rafael Kubelik, Boston Symphony Orchestra (Deutsche Grammophon, 1971)
Rafael Kubelik, Orchestre Symphonique de la Radio bavaroise (Orfeo, live 1984)
Rafael Kubelik, Orchestre de la Philharmonie tchèque (Supraphon, live 12 mai 1990 au concert d'ouverture du Festival du Printemps de Prague)
Rafael Kubelik, Orchestre de la Philharmonie tchèque (Altus, 2 novembre 1991 live à Tokyo)
Theodore Kuchar , Janacek Philharmonic Orchestra (Brilliant Classics, 2007)
James Levine, Orchestre philharmonique de Vienne (DG)
Charles Mackerras, Orchestre de la Philharmonie tchèque (Supraphon, 12 mai 1999 live)
Uwe Mund, Orchestre symphonique de Kyoto (Arte Nova)
Vaclav Neumann, Orchestre du Gewandhaus de Leipzig (Berlin Classics)
Vaclav Neumann, Orchestre de la Philharmonie tchèque (Supraphon, 1975)
Vaclav Neumann, Orchestre de la Philharmonie tchèque (Denon, live à Tokyo, 5 novembre 1982)
Libor Pesek, Royal Liverpool Philharmonic Orchestra (Virgin)
Libor Pesek, Orchestre de la Philharmonie Tchèque  (Lotos, 12 mai 1995, enregistré à l'occasio du cinquantième anniversaire du Festival de Prague)
Malcolm Sargent, Royal Philharmonic Orchestra (Emi, février 1964)
Karel Sejna, Orchestre de la Philharmonie tchèque (Supraphon, octobre 1950)
Wolfgang Sawallisch, Orchestre de la Suisse romande (RCA, décembre 1977)
Vaclav Smetacek, Orchestre de la Philharmonie tchèque (Supraphon, septembre 1980 ; le tout premier enregistrement numérique réalisé par cet orchestre)
Walter Süsskind, Saint Louis Symphony Orchestra (Vox, 1974)
Vaclav Talich, Orchestre de la Philharmonie Tchèque (Supraphon, live 5 et 13 juin 1939)
Vaclav Talich, Orchestre de la Philharmonie Tchèque (HMV, rééd. Biddulph, 1941)
Vaclav Talich, Orchestre de la Philharmonie tchèque (Supraphon, juin 1954)


Dernière édition par Mélomaniac le Dim 8 Déc 2013 - 20:01, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 18:24

Vaclav Talich, Orchestre Philarmonique Tchèque, live 5 et 13/06/1939 (Supraphon)
Vaclav Talich, Orchestre Philarmonique Tchèque, 1941 (Biddulph)
Vaclav Talich, Orchestre Philarmonique Tchèque, 1954 (Andromeda)
Vaclav Neumann, Orchestre Philarmonique Tchèque, Japon live 5/11/1982 (Denon)
Rafael Kubelik, Orchestre Philarmonique Tchèque, 12/05/1990 live Prague (Supraphon)
Rafael Kubelik, Orchestre Philarmonique Tchèque, 2/11/1991 live Tokyo (Altus)


Dernière édition par Mariefran le Jeu 27 Déc 2012 - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 18:39

Smile Merci MarieFran, je venais juste de compléter la liste avec les 18 enregistrements que compte ma collection.

J'ajoute donc les deux premiers Talich, que je n'avais pas encore cités.

Horassio se chargera du reste hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 18:40

Je viens d'éditer et d'ajouter un autre Kubelik hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 18:43

Mariefran a écrit:
Je viens d'éditer et d'ajouter un autre Kubelik hehe
Oui, je connaissais cet enregistrement, le sixième et dernier de Kubelik, mais je ne l'ai jamais entendu.

Pour le Talich 1941 chez Biddulph, c'est du live ou studio ? Origine Supraphon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 18:48

Studio : "first issued HMV DB 5312/21"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 18:50

Mélomaniac a écrit:
Horassio se chargera du reste hehe

En ce qui concerne Smetana, je suis presque un béotien brilsmurf ! J'attends vos recommandations éclairées.

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 19:01

Horatio a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Horassio se chargera du reste hehe

En ce qui concerne Smetana, je suis presque un béotien brilsmurf ! J'attends vos recommandations éclairées.
Comment tu chûtes dans notre estime Horassio... Evil or Very Mad
Spoiler:
 

Smile Bon, t'as pas une petite version pour compléter la liste ?
On a cité les majeures, mais y en a encore plein d'autres que je n'ai pas et dont je ne connais pas la date : Mackerras, Levine, Jérémias (une rareté de 1941 jadis rééditées chez Lys) Mehta, Harnoncourt, Flor, Inbal, Norrington, Kertesz, Pesek, Macal, Hrusa, Järvi, Fedoseyev, Kuhn, Wit...


Dernière édition par Mélomaniac le Mer 2 Jan 2013 - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 19:15

Mélomaniac a écrit:
Horatio a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Horassio se chargera du reste hehe

En ce qui concerne Smetana, je suis presque un béotien brilsmurf ! J'attends vos recommandations éclairées.
Comment tu chûtes dans notre estime Horassio... Evil or Very Mad
Spoiler:
 

Je n'ai que Mackerras en stock ; je peux même en dire un mot - si Alexandre ou Ben ne passent pas avant moi Mr. Green .

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 19:17

Ben, on ne le croise plus souvent malheureusement... Neutral

Very Happy Bien, ne te fais pas prier...
Tu peux déjà donner la date, on complètera la liste...
Alors c'est comment Mackerras ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 365
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 19:25

Voici pour la très belle version de Mackerras :

Sir Charles Mackerras, Czech Philharmonic Orchestra (Supraphon, live du concert d'ouverture du 54e Festival international de musique du Printemps de Prague, 12 Mai 1999)

edit : désolé Horatio, je t'ai coupé l'herbe sous le pied. Je n'avais pas vu les messages précédents Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 20:12

J'ai réécouté Dorati 1956, un peu déçu.
Certes c'est du solide, l'orchestre d'Amsterdam est bien trempé, mais manque un peu de variété de timbres, de douceur. On regrette surtout certaines approximations, un défaut de finition, alors qu'on sait que ce chef hongrois était à l'époque capable d'une exceptionnelle précision d'attaque et de phrasé (à Londres pour Mercury notamment).

Ainsi la célèbre Moldau peine dès le début à séduire, manque de fluidité.
Certaines tournures semblent trop contournées, voire maladroites et un peu frustres. Par exemple dans Sarka, les cordes de l'épisode piu moderato assaï manquent d'élasticité.

Voilà une exécution prégnante, imposant des images fortes, mais mal dégrossie quant aux intentions et à la performance : Dorati parviendra à un tout autre degré de détail dans sa méticuleuse interprétation trent ans plus tard avec le même orchestre, d'un raffinement tout pictural.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 27 Déc 2012 - 22:30

Theodore Kuchar avec le Janacek Philharmonic Orchestra, 2007 (intégrale Brilliant Classics)

Est-ce qu'on peut avoir une double liste ? Un classement par chef et un classement par date (je trouve ce dernier plus parlant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Sam 29 Déc 2012 - 4:45

WoO a écrit:
Theodore Kuchar avec le Janacek Philharmonic Orchestra, 2007 (intégrale Brilliant Classics)
Merci, j'ai ajouté Kuchar.

WoO a écrit:
Est-ce qu'on peut avoir une double liste ? Un classement par chef et un classement par date (je trouve ce dernier plus parlant)
hehe Oui, pas de problème, je vais demander à ma secrétaire...
Bon, avant ce classement chronologique, ça serait déjà bien qu'on complète la discographie puisqu'il y a encore une bonne dizaine de versions, que j'ai citées ci-dessous, dont on ignore la date.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Mar 1 Jan 2013 - 22:27

Mélomaniac a écrit:
Alors c'est comment Mackerras ?

Mohirei l'a dit, c'est excellent ; une grande interprétation restituée par une superbe prise de son. L'apport émotionnel des musiciens tchèques est indéniable ; ils connaissent la partition de fond en comble et la jouent avec le cœur, avec une conviction fervente. Aucun phrasé, aucune nuance, aucun équilibre n'est anodin et chaque mesure propulse la musique ; c'est étrange de voir à quel point la musique tchèque jouée par les Tchèques acquiert une vie et une motricité incomparables.
Mackerras fait de petites merveilles en proposant une lecture très fouillée sur le plan polyphonique, tout donnant beaucoup de caractère aux lignes principales. Ainsi, outre l'équilibre et la clarté de l'orchestration, ces poèmes symphoniques sont incroyablement dynamiques et théâtraux. Mais théâtral ne signifie pas vulgaire, et Mackerras ne fait pas d'excès de zèle patriotique dans les derniers poèmes (Šarka, Tábor et Blaník) ; tandis qu'il trouve immédiatement la fluidité de la musique de Vltava et la couleur spécifique de Vyšherad. Les timbres de l'orchestre philharmonique sont exquis - une sonorité un peu ouatée pour les vents, une souplesse et une douceur enivrantes pour les cordes.
Un merveilleux exemple d'osmose de la pensée et du geste.

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Mer 2 Jan 2013 - 15:57

En général, je suis plutôt client des enregistrements de Wit, chez Naxos ; pour les "polonais" et les "austro-hongrois", en tout cas. Que vaut son enregistrement de Ma Vlast, à votre connaissance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Mer 2 Jan 2013 - 16:14

bAlexb a écrit:
En général, je suis plutôt client des enregistrements de Wit, chez Naxos ; pour les "polonais" et les "austro-hongrois", en tout cas. Que vaut son enregistrement de Ma Vlast, à votre connaissance ?
Je viens de le rajouter dans la liste des enregistrements dont on n'a pas encore donné la date...

Je ne sais pas ce que ça vaut, mais si l'argument est le prix, on peut trouver d'exceptionnelles versions en mid-price parmi celles qu'on a déjà citées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Mer 2 Jan 2013 - 16:27

Mélomaniac a écrit:
bAlexb a écrit:
En général, je suis plutôt client des enregistrements de Wit, chez Naxos ; pour les "polonais" et les "austro-hongrois", en tout cas. Que vaut son enregistrement de Ma Vlast, à votre connaissance ?
Je viens de le rajouter dans la liste des enregistrements dont on n'a pas encore donné la date...

Je ne sais pas ce que ça vaut, mais si l'argument est le prix, on peut trouver d'exceptionnelles versions en mid-price parmi celles qu'on a déjà citées...

Au-delà du prix et malgré, parfois, des prises de son assea mates, les enregsitrements de Wit me paraissent, en général, bien mieux que seulement probes ; très bien menés, architecturés sans démonstration, à la métrique extrêmement équilibrée, et jouissant de timbres plutôt caractérisés (des Mahler assez affolants, de ce point de vue, à mon goût).


Dernière édition par bAlexb le Ven 14 Mar 2014 - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 871
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 3 Jan 2013 - 1:21

Hum... Vous me faites douter. Faut-il donc réécouter tout le cycle, ou continuer de me limiter à la Moldau, qui me semblait la seule pièce digne d'intérêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 3 Jan 2013 - 1:26

Alternative : tu peux laisser tomber aussi la Moldau, ce qui te laissera du temps pour des musiques intéressantes. Ce n'est pas ce qui manque chez les tchèques et voisins. Pourquoi pas du Fibich, par exemple ? Symphonies, opéras, musique de chambre, tout mérite d'être écouté.

(Sinon, ce fil est très bien.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 871
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 3 Jan 2013 - 1:36

DavidLeMarrec a écrit:
Alternative : tu peux laisser tomber aussi la Moldau, ce qui te laissera du temps pour des musiques intéressantes. Ce n'est pas ce qui manque chez les tchèques et voisins. Pourquoi pas du Fibich, par exemple ? Symphonies, opéras, musique de chambre, tout mérite d'être écouté.

(Sinon, ce fil est très bien.)
Ttt Ttt ! Je suis toute disposée à découvrir Fibich et tous ses voisins dignes d'écoute. Je ne renoncerai pas pour autant à la Moldau, qui me ravit. Very Happy
Merci du conseil, je renonce donc à réécouter tout le cycle Ma Vlast, qui ne m'avait guère conquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 3 Jan 2013 - 1:50

Mad Alors David, je me casse la binette à créer un Fil pour sensibiliser aux trésors de Ma Vlast, et tu viens détourner les mélomanes qui ne connaissent pas ce cycle au lieu de les aider à l'admirer !

Spoiler:
 

Avec son flux mélodique et ses séquences bien marquées, la Moldau est certainement le maillon le plus accessible, mais l'ensemble mérite d'être connu.
Les six tableaux peuvent s'écouter indépendamment, mais quand on a réussi à se familiariser avec chacun, l'ensemble devient indispensable.

Je suis pas certain que les trois symphonies de Fibich (je les connais via les disques de Järvi et Sejna) soient forcément plus tentants ni gratifiants pour découvrir la musique tchèque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 3 Jan 2013 - 1:55

Je proteste avec la dernière vigueur, Fiordiligi a précisément mentionné qu'elle avait écouté l'ensemble. Sinon, aimant déjà Vltava, il fallait effectivement découvrir le reste, du même tonnel. Mais si elle trouve déjà ça plat une fois, ce n'est pas une musique qui a beaucoup de mystères, elle risque surtout de perdre son temps une seconde fois.

Je n'aurais pas dit la même chose d'une musique plus résistante, mais en l'occurrence, il y a tellement de musiques à programmes plus inspirées, dans le même genre. Je lui dirais plutôt d'aller voir du côté des ouvertures de Fibich, des suites de Tchaïkovski, des danses et scènes de Grieg...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 3 Jan 2013 - 2:31

Confused Misère, c'est quoi ces digressions ?

OK, ma formulation était hâtive : Fiordiligi a déjà entendu Ma Vlast mais n'a pas trop apprécié...

Ce cycle nécessite une certaine fréquentation pour se livrer mais est-ce une raison pour jeter le bébé avec l'eau du bain ?!

Mad Une musique pas résistante, pauvre en mystère...
Bon, David, tu as de la chance de jouir de mon estime admirative. Car autrement : détourner de Ma Vlast pour orienter plutôt vers... les quatre mièvres et décoratives Suites de Tchaïkovski, en d'autres circonstances, ma répartie aurait était cinglante... Mais tu m'aurais peut-être prouvé à force de mauvaise foi rhétorique que Mozartiana est plus consistant que Blanik hehe
Spoiler:
 

Bon, après tout c'est un Fil Discographie.
Revenons à nos moutons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Jeu 3 Jan 2013 - 2:40

Mélomaniac a écrit:
Ce cycle nécessite une certaine fréquentation pour se livrer
Vraiment ? scratch C'est quand même de la musique décorative, pas spécialement complexe formellement... On est très très loin du Smetana chambriste, ou même de ses opéras.

Citation :
Bon, David, tu as de la chance
Je n'ai surtout même pas peur. cool-blue

Citation :
détourner de Ma Vlast pour orienter vers... les 4 Suites de Tchaïkovski
Tu me rends curieux. Qu'est-ce qui ne va pas avec les Suites de Tchaïkovski ? scratch Ce sont des sommets du genre simili-symphonie, et question orchestration (ou richesse du propos), c'est tout de même autrement fourni, non ?

(Tiens, en parlant d'opéra, je ne suis pas certain qu'il en existe de DVDs - en tout cas ce n'était pas le cas il y a quelques années - mais je suis sûr que Libuše ou Dalibor t'intéresseraient beaucoup, leur veine mélodique est vraiment singulière, beaucoup de climat aussi.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Asinius Pollion
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 22
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Lun 7 Jan 2013 - 19:20

Personne n'a encore parlé de la version de Harnoncourt ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Lun 7 Jan 2013 - 19:29

Asinius Pollion a écrit:
Personne n'a encore parlé de la version de Harnoncourt ?

...parce qu'on attendait que tu le fasses Mr. Green

Faut être indulgent : ce fil n'a qu'une dizaine de jours, à peine sorti de l'oeuf.

On a déjà commencé par essayer de lister les versions, avant de s'aventurer dans les commentaires interprétatifs.

Smile Si tu connais la date de l'enregistrement Harnoncourt et souhaite en écrire quelques mots, avec plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 22
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Lun 7 Jan 2013 - 19:44

Je crois qu'il en a fait 2 non ? De toute façon j'avais vu traîner ça à la petite médiathèque dans le trou paumé où j'habite mais je ne le trouve plus !
Ça va pour la première qui est en CD (que je pourrais en attendant écouter sur sur Spotify ou autre...) mais la deuxième qui est en DVD faudra attendre plus longtemps. bedo
Vivement que j'habite à Bordeaux... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Lun 7 Jan 2013 - 19:55

Asinius Pollion a écrit:
Je crois qu'il en a fait 2 non ?

Ah mais exact !

On n'avait pas encore recensé les versions DVD.

Effectivement, pour Harnoncourt, on compte deux versions si on considère la vidéo avec l'Orchestre de Chambre d'Europe et le CD avec le Wiener Philharmoniker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 22
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Lun 7 Jan 2013 - 21:41

Est ce que l'on peut ajouter la Moldau par Ferenc Fricsay ? (je crois pas qu'il ai enregistré Ma Vlast en entier à ma connaissance Sad )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Lun 7 Jan 2013 - 21:45

Asinius Pollion a écrit:
Est ce que l'on peut ajouter la Moldau par Ferenc Fricsay ? (je crois pas qu'il ai enregistré Ma Vlast en entier à ma connaissance Sad )

Non hélas, Fricsay n'a pas enregistré l'intégralité de Ma Vlast.

Effectivement, on pourrait recenser les enregistrements de chaque partie du cycle. Pour La Moldau, va y en avoir un paquet... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 22
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Lun 7 Jan 2013 - 21:48

Dommage... J'aimais bien sa Moldau... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Ven 11 Jan 2013 - 7:38

Mélomaniac a écrit:
Ben, on ne le croise plus souvent malheureusement... Neutral

Very Happy Bien, ne te fais pas prier...
Tu peux déjà donner la date, on complètera la liste...
Alors c'est comment Mackerras ?

Mais je rôde toujours dans l'ombre. batman


Mackerras, c'est très bien, très frais et comme d'habitude parfaitement ciselé. Dans cette musique, c'est intéressant, mais ça fonctionne immédiatement moins bien que Talich et la fièvre qui semble animer de façon presque égale tous ses enregistrements.
Comme toujours, le chef australien restitue avec intelligence et pertinence l'oeuvre. Il manque peut-être ce supplément d'âme qui rend la version Talich 1939 indispensable.

Une fois n'est pas coutume, je crois préférer Ancerl ici, ou même Neumann.

Si on veut partir vers des choses moins écoutées, bourrées de défaut mais pleines de caractère, on écoutera Netopil avec Prague, Fedosseyev ou Pesek. Beaucoup moins sèche que celle de Netopil, la version de Wit a le mérite de proposer ici un son plutôt rond malgré une direction plutôt affirmée.

Mélomaniac a écrit:

Non hélas, Fricsay n'a pas enregistré l'intégralité de Ma Vlast.

Effectivement, on pourrait recenser les enregistrements de chaque partie du cycle. Pour La Moldau, va y en avoir un paquet...

C'est bien dommage, parce que c'est presque le morceau le moins intéressant du cycle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Ven 11 Jan 2013 - 13:56

Ben, à propos de la Moldau, a écrit:
C'est bien dommage, parce que c'est presque le morceau le moins intéressant du cycle.

J'ai de la peine à te comprendre ; non que ce soit le meilleur, mais en comparaison les derniers poèmes patriotiques me laissent de marbre.

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Ven 11 Jan 2013 - 14:15

Il y a aussi Claus Peter Flor avec l'orchestre philharmonique de Malaisie (2009, BIS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Ven 11 Jan 2013 - 14:35

Ben. a écrit:
Beaucoup moins sèche que celle de Netopil, la version de Wit a le mérite de proposer ici un son plutôt rond malgré une direction plutôt affirmée.

Merci, c'est exactement ce que je demandais plus haut.
Je ne regrette pas mon achat (à tout petit prix) et je suis d'autant plus curieux d'écouter ça, désormais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Ven 11 Jan 2013 - 14:58

Horatio a écrit:
Ben, à propos de la Moldau, a écrit:
C'est bien dommage, parce que c'est presque le morceau le moins intéressant du cycle.

J'ai de la peine à te comprendre ; non que ce soit le meilleur, mais en comparaison les derniers poèmes patriotiques me laissent de marbre.

Et pourtant, Vysehrad et c'est tout le printemps qu'on entend, naïf et presque mièvre. Sarka me semble bien plus habité. Et puis le thème des champs de Bohème me touche infiniment plus que ce cours d'eau insaisissable... Smile


bAlexb a écrit:
Ben. a écrit:
Beaucoup moins sèche que celle de Netopil, la version de Wit a le mérite de proposer ici un son plutôt rond malgré une direction plutôt affirmée.

Merci, c'est exactement ce que je demandais plus haut.
Je ne regrette pas mon achat (à tout petit prix) et je suis d'autant plus curieux d'écouter ça, désormais !

Je suis curieux de savoir ce que tu en auras pensé. mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Ven 11 Jan 2013 - 15:12

Ben. a écrit:
Horatio a écrit:
Ben, à propos de la Moldau, a écrit:
C'est bien dommage, parce que c'est presque le morceau le moins intéressant du cycle.

J'ai de la peine à te comprendre ; non que ce soit le meilleur, mais en comparaison les derniers poèmes patriotiques me laissent de marbre.

Et pourtant, Vysehrad et c'est tout le printemps qu'on entend, naïf et presque mièvre. Sarka me semble bien plus habité. Et puis le thème des champs de Bohème me touche infiniment plus que ce cours d'eau insaisissable... Smile

Je pensais aux deux derniers poèmes, à savoir Tabor et Blanik Smile . Le programme en lui-même restreint grandement les perspectives musicales - et je trouve effectivement ces deux pages symphoniques redondantes et moins intéressantes que les quatre premières, parmi lesquelles Vysehrad est peut-être ma préférée.

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Mar 8 Oct 2013 - 0:35

Smile Merci aux admins d'avoir indexé ce sujet, on le trouvera plus facilement.
 
J'ai rajouté quelques versions à liste discographique en tête de topic : Pesek, Hrusa, Sawallisch, Levine... Si vous connaissez les dates d'enregistrement pour ces derniers, vous pouvez me l'indiquer afin que je les précise dans le message du 27 décembre dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Mar 22 Oct 2013 - 21:04

Karel Šejna, Orchestre philharmonique tchèque
 
(Supraphon, octobre 1950)
 
Je réécoute présentement cette version, une de mes préférées -dommage et étonnant que Supraphon ne veille pas à maintenir à son catalogue les enregistrements de ce chef.
Outre les couleurs typiques de la philharmonie nationale, ce qui me frappe c'est que sa baguette obtient une description intense de chaque volet mais sans violence, sans forcer la dimension épique -à la différence d'un Talich qui avec la même phalange à la même époque, ose une narration bien plus démonstrative, voire militante.
Ici prime plutôt une patiente élaboration des ambiances ; le geste est plus souple, enveloppant. Les intentions sont réfléchies, et pourtant le résultat s'avère d'un naturel, d'une fluidité à peu d'équivalent dans la discographie.

La profondeur de l'acoustique privilégie les cordes et renvoie les cuivres dans le fond de la salle.
On pourra ainsi nettement entendre les pizzicati au début de Vltava, et apprécier le magnifique travail d'archets, coulé dans un legato qui s'anime grâce à un art inimitable de placer les accents : la limpidité du fleuve Moldau se pare de reflets nacrés, pas mêmes troublés par les turbulences des rapides de Saint Jean.

Même la rageuse Šárka n'abuse pas du rubato : un cantabile enchanteur dévoile ses charmes pour séduire pernicieusement le guerrier Ctirad et ses compagnons.

On notera aussi le délicat sfumato des violons qui nimbe les Prairies et les bois de Bohême d'une atmosphère très pastorale. Les lancinants bruits de guerre de Tábor sont poétiquement adoucis par ce vernis translucide.
Tout aussi picturale, l'illustration de Blaník se pare de couleurs délayées qui font rougeoyer l'aube qui se lève sur la montagne légendaire.

Pas de coup d'éclat dans l'interprétation de Šejna : comme enjôlée par la lyre du barde Loumir, l'âme slave nous parle des tréfonds de son histoire.
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Dim 3 Nov 2013 - 2:29

André Cluytens, Orchestre philharmonique de Vienne

La Moldau
Par les prés et les bois de Bohême

(HMV, janvier 1958)

Pas d'intégrale, mais seulement les deux poèmes sus-nommés. En écoutant Par les prés et les bois, on comprend tout de suite ce qui distingue le chef belge de ceux qui ressentent viscéralement cette musique : lecture linéaire voire un peu rigide, pauvre en demi plans ; dynamique sonore trop intrusive, pas assez nuancée. La force de ce tableau champêtre l'emporte sur son charme.
Cluytens se montre plus séduisant dans La Moldau : le geste est plus souple, mieux attentif aux environnements traversés par le fleuve. Et l'orchestre viennois distille des trésors de subtilité dans l'épisode nocturne (6'05-), ses cordes soyeuses et ses flûtes opalescentes nous emmenant dans une merveilleuse rêverie étoilée, avant de se remobiliser pour déchaîner de turbulents remous où les trombonistes nous sortent le grand jeu.
Là, cette interprétation en vair brossé, exquisément narrée, se rapproche des meilleurs enregistrements tchèques.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Dim 8 Déc 2013 - 20:51

Rafael Kubelík, Orchestre philharmonique de Vienne
 
(Decca, 3-7 avril 1958)
 
Deuxième des six enregistrements par le chef tchèque : un geste vif, dur et musclé donne forme à une matière orchestrale dense mais malléable, pas toujours nettement ébarbée. Une scuplture de bronze, mais des couleurs chatoyantes. Et un impact volontiers abrupt : écoutez in fine le roulement de timbales qui conclut Blaník !
Interprétation roborative, puissamment articulée, qui surtend le schéma rythmique, peut-être au détriment de la part d'imaginaire et de la dimension poétique. Ca fonctionne très bien pour Šárka ou Tábor.
Mais pour esquisser les méandres de Vlatva, exhaler les atmosphères bucoliques des Prés et Bois de Bohême, Kubelik obtiendra une suggestivité plus subtile avec l'orchestre de Boston, même si les timbres instrumentaux (plus brillants) seront moins distinctifs que les capiteuses essences qu'exfiltre ici un Wiener Philharmoniker capté de très près par les micros de Decca.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Dim 9 Mar 2014 - 11:48





Vaclav SMETACEK CPO 1980

Très belle interprétation, approche poétique, légère, élégante différente des standards Tchèques dans cette oeuvre (Talich...)
Finalement je la préfère à Neumann CPO 75, juste derrière Ancerl non remasterisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre75013
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 53
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Dim 9 Mar 2014 - 16:59

Tout à fait d'accord, Smetacek, peu de temps avant sa mort fit un magnifique "Ma Vlast" un peu oublié, maintenant. Pourtant, l'orchestre y est fabuleux (Philharmonis Tchèque), le geste très narratif sans aucune lourdeur ni Wagnerisme.
C'est par cette version que j'ai connu ce cycle.
Maintenant, je préfère légèrement la version Klaus Peter Flor avec l'orchestre de Malaisie et Mackerras avec le même Philharmonique Tchèque.
Œuvre magnifique, tellement bien servie par le disque, en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Ven 14 Mar 2014 - 12:16



Voici pour moi la version absolue suivie par la version de son compatriote  Vaclav SMETACEK CPO 1980.

Donc pour moi Exit Neumann


Dernière édition par Over The Rainbow le Sam 5 Avr 2014 - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre75013
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 53
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Ven 14 Mar 2014 - 15:01

J'ai adoré Claus Peter Flor avec l' orchestre philharmonique de Malaisie.
L'orchestre est très très bon, la qualité de la petite harmonie est juste merveilleuse.. Un orchestre composé de qui ??? Vraiment impressionnant.
J'avais déja remarqué cette formation dans Rimsky-Korsakov avec Kes Bakels..
Connaissez vos ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Ven 14 Mar 2014 - 15:46

Pierre75013 a écrit:
J'ai adoré Claus Peter Flor avec l' orchestre philharmonique de Malaisie.
L'orchestre est très très bon, la qualité de la petite harmonie est juste merveilleuse.. Un orchestre composé de qui ??? Vraiment impressionnant.
J'avais déja remarqué cette formation dans Rimsky-Korsakov avec Kes Bakels..
Connaissez vos ??

Non pas du tout  Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre75013
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 53
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Ven 14 Mar 2014 - 17:02

Eh bien, cet orchestre a enregistré quelques disques chez Bis.
Je faisais allusion à un cycle symphonique Rimsky-Korsakov (Symphonies, Antar, Sheherazade et divers extraits orchestraux d'opéras) dirgé par un chef néerlandais ; Kees Bakels.
Et donc ce fameux Ma Vlast. Indépendamment de la qualité de l'orhestre le chef dirige ça d'une façon très lisible et peu "wagnerisante".
J'ai vraiment beaucoup aimé.
A découvrir, donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre75013
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 53
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   Ven 4 Avr 2014 - 11:40

Une super découverte pour moi.
Certes, pas très académique mais tellement "vivant", voire outrancier par moment (Il se "lâche" vraiment)
James Levine et le philar de Vienne.
Il faut avoir entendu : Par les près..... Ca décoiffe... L'intro de Tabor... c'est génial !
Quel orchestre, quel chef !! J'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Smetana : Ma Patrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Smetana : Ma Patrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Smetana : Ma Patrie
» Bedrich Smetana (1824-1884)
» Bedrich Smetana (1824-1884)
» "Ma Vlast" de Bedrich Smetana
» Les opéras de Smetana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: