Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 22:52

Le 37
Spoiler:
 

Le 30
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12175
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 22:54

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 22:59

Mélomaniac a écrit:
Mad M'agace le 27

C'est pas...

Spoiler:
 

...quand même ?

Non! Une de ces élèves les plus célèbres donna un très grand nombre de concerts à Londres, pendant la seconde guerre mondiale, à l'heure du déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:01

Le 27
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:01

A ceux qui proposeraient Glenn Gould, je rappelle qu'ici on joue à un Quizz grands pianistes ! Mr. Green

Ok, je Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12175
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:02

Dit Mélo, est-ce qu'il reste encore des russes à trouver dans tes items ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:03

Percy Bysshe a écrit:
Non! Une de ces élèves les plus célèbres donna un très grand nombre de concerts à Londres, pendant la seconde guerre mondiale, à l'heure du déjeuner.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:03

Mariefran a écrit:
Le 27
Spoiler:
 

thumleft Right!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12175
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:03

Mélomaniac a écrit:
A ceux qui proposeraient Glenn Gould, je rappelle qu'ici on joue à un Quizz grands pianistes ! Mr. Green

Ok, je Arrow

Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:04

Mélomaniac a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
Non! Une de ces élèves les plus célèbres donna un très grand nombre de concerts à Londres, pendant la seconde guerre mondiale, à l'heure du déjeuner.

Spoiler:
 

Oui. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:06

Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:
Dit Mélo, est-ce qu'il reste encore des russes à trouver dans tes items ? Laughing

Seulement un, dans la dernière série de 10 !

*************************************************

Zut, pris de court pour le 27, avec l'indice j'avais trouvé Confused

Mais elle est terrible cette MarieFran, elle a un clavier télépathique ou quoi ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:07

J'aime juste beaucoup le piano Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12175
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:07

Bon, je vous laisse les enfants. Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:12

Des indices pour le 26: il s'agit d'un des plus brillants élèves de Liszt, à Weimar dans les années 1850. Il se lia aussi avec Wagner, qu'il transcrivit à plusieurs reprises pour le piano. En plus de ses activités de transcripteur, il compose pour le piano quelques opus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:16

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:21

mains Well done!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:24

Smile Bonne nuit Vino !

Moi aussi, je pars en pause d'ici quelques minutes... hehe

**************************************************************************************************************

J'ai enfin compris pourquoi je poste toujours en retard d'une paille...

Quand je veux envoyer un message rapidement, ça bloque pendant une minute, c'est écrit contrôle du flood...

Ce serait pas MarieFran et ses superpouvoirs qui déclenche exprès ce phénomène pour pouvoir répondre avant les autres ? Mr.Red

Spoiler:
 

**************************************************************************************************************

Le 26 reste surtout connu pour ses transcriptions plutôt que ses propres oeuvres non ?


Dernière édition par Mélomaniac le Dim 6 Jan 2013 - 13:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:28

Quand j'ai posté la réponse, tu parlais de Gould Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:34

Mariefran a écrit:
Quand j'ai posté la réponse, tu parlais de Gould Laughing

Oui, beh ok j'ai compris, ça m'apprendra à perdre du temps en médisances...

Glenn => fesse <= Mélomaniac

********************************************************************************

Ce qui m'a d'abord induit en erreur pour le 26, c'est que Percy a écrit qu'on ne dispose d'aucun enregistrement, ce qui laissait supposer que ce pianiste aurait vécu à une époque où ce fût possible. J'imaginais donc à tort un pianiste né vers 1890 et mort au temps des grammophones dans les années 1920.
Ce sont seulement les derniers indices qui ont rectifié ma compréhension.


Dernière édition par Mélomaniac le Sam 5 Jan 2013 - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Sam 5 Jan 2013 - 23:38

Le 37, ce ne serait pas

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 0:27

BILAN D'ETAPE :

Les quatre de Percy ont été démasqués.

Personne n'a encore trouvé les :

2, 10, 21, 30 à 39
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 9:40

Mélomaniac a écrit:
Le 30 reste surtout connu pour ses transcriptions plutôt que ses propres oeuvres non ?

Tu ne veux pas plutôt parler du 26?

Il l'est effectivement bien plus pour ses transcriptions dont on trouve la liste sur Wikipédia, il n'y a guère que sa Ballade Op.4 Das Geisterschiff et un Ungarische Zigeunerweisen qui soient jouées de temps en temps, deux oeuvres dans lesquelles l'inspiration, l'esprit et la réalisation sont vraiment très proches de ceux de Liszt, comme le reste du corpus. Il est aussi l'auteur de deux livres d'exercices pour piano absolument redoutables qui ont connus une plutôt bonne postérité, puisque l'on peut trouver aujourd'hui des ouvrages d'exercices qui entendent préparer spécifiquement à leur étude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 365
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 10:42

Les indices du 39 conduisent normalement à
Spoiler:
 

Quant au 10, ne serait-il pas
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 13:54

@ Percy :

Oui, pardon, j'ai corrigé dans le message supra, je parlais bien sûr du 26, dont on voit le nom accolé à ceux qu'il a transcrits.


Mohirei pour le 39 a écrit:

Spoiler:
 
Ca m'apprendra à donner trop d'indices... Mr.Red


Mohirei pour le 10 a écrit:

Spoiler:
 

Si tu proposes cela, c'est que tu as trouvé la bonne réponse. Je te l'accorde donc par anticipation... thumright
Tu peux m'envoyer le nom en message privé et laisser les autres participants continuer de chercher. Avec ton indice ça devient fastoche....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 14:02

Est-ce que tu pourrais mettre sous spoiler les réponses aux énigmes déjà trouvées ? Merci d'avance coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 15:05

Récapitulatif des réponses déjà trouvées pour les items 1 à 44

(actualisé dimanche 06/01/12 à 23:18)

1. La première fois qu'il joua le Concerto n°4 de Beethoven, son préféré des cinq, ce fut avec Arthur Nikisch. C'est lui qui fit découvrir au public londonien la Sonate n°5 de Scriabine. Grand interprète de Chopin, il n'en enregistra jamais les Etudes.
Stravinsky transcrivit une oeuvre qu'il lui dédia mais que ce pianiste n'enregistra jamais
Spoiler:
 

2. Il enseigna aux Etats-Unis. Alors adolescent, il connut Debussy et enregistra l'intégrale de son oeuvre au cours de sa carrière. Un critique dira qu'en jouant ce compositeur, il alliait la suavité sonore de Walter Gieseking et la précision rythmique de... Robert Casadesus.
????

3. Alfred Brendel disait au sujet des masterclasses de ce pianiste que « le jeu des jeunes timides et des filles placides prenait vie quand il leur saisissait l'épaule. »
Il dirigeait un petit orchestre qu'il avait fondé pour jouer la musique baroque, et fut un des artisans du retour à un Bach Urtext -un compositeur auquel son talent d'interprète reste attaché. Il enregistra quelques Brandebourgeois pendant la deuxième guerre mondiale, pour les micros d'Electrola.
Spoiler:
 

4. Elève de la Royal Academy, qui démarra sa carrière à l'âge de douze ans dans le Concerto en sol mineur de Mendelssohn, et reste particulièrement dans les mémoires pour ses enregistrements de Chopin et Rachmaninov.
Spoiler:
 

5. Vainqueur du Concours Chopin juste devant un fameux confrère russe ; il reste d'ailleurs surtout connu pour ses disques dédiés à ce compositeur qu'il enregistra intégralement.
Spoiler:
 

6. Mort à 31 ans. Mémorables enregistrements des Tableaux d'une Exposition, des Mazurkas de Chopin, du Concerto n°2 de Beethoven... L'année de sa disparition, il écrivit : « parfois mes doigts fonctionnent, parfois non. Le diable les emporte, je veux le chant de toute façon... »
Spoiler:
 

7. Un légendaire génie de déchiffrage à vue, une mémoire phénoménale, et un art de la pédale dont les vertus coloristiques nous valent des Debussy merveilleusement timbrés, où l'on oublierait le poids des marteaux.
Un lépidoptèrophile acharné qui, en tournée dans des pays lointains, ne partait jamais sans son filet à papillons...
Spoiler:
 

8. Le premier à oser l'intégralité du Clavier bien tempéré dans son pays. Sviatoslav Richter disait qu'il jouait Bach à la façon du dernier Scriabine, un compositeur dans lequel il excellait.
Spoiler:
 

9. Mort en concert, devant Eugene Ormandy. Une technique phénoménale, une célérité légendaire. Un esprit de géométrie calcula qu'il jouait la Toccata de Schumann à une vitesse moyenne de 34 notes par secondes, en 4'20...
Spoiler:
 

10. Aussi connu, et peut-être davantage, pour ses apparitions au cinéma -il tourna dans sept films. Cet élève de Wanda Landowska abordait le clavier poignets très hauts. Il savait diriger l'orchestre, et se fit aussi connaître comme transcripteur, notamment de George Gershwin.
????

11. Sa renommée prit un nouvel essor dans les années 1970, bien que l'Europe tardât à reconnaître son talent qu'elle avait rencontré dès le milieu des années 1930. Outre des activités d'attaché culturel et de pédagogue au Curtis Institute, son nom reste surtout lié à Chopin, et surtout Liszt.
Spoiler:
 

12. D'ascendance austro-allemande. Une étonnante carrure physique, un toucher viril et musclé, pourtant formé trois ans chez Cortot. Quelques leçons auprès de Rachmaninov aussi, qui en concéda si peu. Une carrière qui prit fin en répétant un Concerto de Beethoven. Depuis une trentaine d'années, une ville américaine organise un Concours international en son honneur.
Spoiler:
 

13. Il prit des cours de direction d'orchestre avec Charles Munch, et résida à Genève pendant la seconde Guerre mondiale. Le producteur Walter Legge disait que chaque note qu'il jouait était dotée de sa vie propre. Il n'aborda les Sonates de Beethoven qu'à la toute fin de sa vie, s'étant estimé jusque-là indigne d'un tel privilège, mais il n'en enregistra aucune.
En mai 1947, les micros de Columbia captèrent pourtant son clavier accompagnant le premier mouvement de la Sonate pour violoncelle n°3, une archive qui demeure impubliée.
Spoiler:
 

14. Vainqueur du Concours Chopin, où son fort tempérament se fit remarquer quinze ans plus tard en protestant et en quittant le jury quand un jeune pianiste se vit éliminer de la compétition.
N'aimant pas se trouver sans partenaires en scène, préfère jouer des Concertos et de la Musique de chambre. Un seul passage au Carnegie Hall durant toute sa carrière. On lui doit une transcription du ballet Roméo et Juliette de Prokofiev.
Spoiler:
 

15. Sviatoslav Richter écrivit d'une de ses interprétations d'un Nocturne de Chopin que la sonorité devenait tellement héroïque qu'elle n'en ressemblait plus à du piano mais à une trompette...
Spoiler:
 

16. Débuts américains avec le New York Philharmonic et George Szell, juste après la deuxième Guerre. Deux enregistrements des Goldberg pour Emi, en 1967 et 1981. Mais son enregistrement des Préludes de Rachmaninov reste bien plus renommé.
Spoiler:
 

17. Elève de sa mère et de Joseph Hoffman. Un troubadour du piano, toujours enclin à emmener l'auditeur dans son imaginaire souvent déroutant, mais toujours élégant. Il affectionnait les récitals de miniatures et autres mignonneries, comme celles de Cécile Chaminade.
Il contribua à faire redécouvrir le Concerto n°4 d'Anton Rubinstein, dont il se disait comme le petit-fils.
Selon un accordeur du Festival Hall de Londres, il passait plus de temps à choisir son tabouret que le piano lui-même.
Spoiler:
 

18. Débute dans le Concerto n°2 de Brahms avec non moins que Mengelberg. Se fait aussitôt remarquer par Furtwängler. Durant sa carrière, il exécuta plus de trois cents fois le Concerto n°2 de Bartok.
Spoiler:
 

19. Ne reçoit qu'un second prix après ses classes chez Cortot, mais un premier prix de violon la même année, remis par Jacques Thibaud. Etudiera les Concertos de Mozart dans la pire souffrance physique, pour ne commencer à les jouer qu'en 1929, avec Hermann Scherchen au pupitre. Charlie Chaplin reconnaissait là un génie au même titre que Winston Churchill et Albert Einstein.
Spoiler:
 

20. Débuts américains en 1939 dans le Concerto n°1 de Tchaikovski, qu'il confia aux micros en 1944, 1950 puis 1958. Mais son nom reste surtout attaché à Mozart dont il passera sa vie à peaufiner le style : il enregistra quatre fois le Concerto n°23 entre 1945 et 1967, auquel s'ajoute un rare live de juin 1975 dirigé par Rafael Kubelik.
Spoiler:
 

21. Un enfant extrêmement précoce, qui dès dix ans s'affichait dans le Concerto n°3 de Beethoven. Déjà parvenu à un âge fort avancé, il disait de la Valse-Caprice en ré bémol de Fauré qu'il n'avait jamais réussi à la dominer pour se permettre de la faire entrer dans son répertoire, mais qu'il espérait y parvenir d'ici ses quatre-vingt-dix ans...
L'ayant entendu jouer le Scherzo n°4 de Chopin, Arthur Rubinstein déclara que c'était trop rapide à son goût mais techniquement parfait.
????

22. C'est en l'entendant que Gina Bachauer se décida à devenir pianiste. On lui doit un enregistrement fort prisé des deux Concertos de Liszt, dont on le considère comme un héritier.
Spoiler:
 

23. Chevalier des l'Ordre des Arts et des Lettres. Arthur Rubinstein figurait parmi ceux qui plébiscitèrent son premier Prix au Concours de Genève. Des Etudes de Chopin en récital à cinq ans, des débuts face à l'orchestre à dix-sept ans : les Berliner Philharmoniker !
Dans les années 1930, il jouait l'intégrale des Sonates de Beethoven en concert. Et à la même époque : tout Mozart en cinq soirées, tout Bach en douze !
Spoiler:
 

24. Un pianiste sérieux, de réputation sévère. Schubert et surtout Beethoven forment l'essentiel de sa discographie. Mais il enregistra aussi l'Invitation à la Danse de Weber, en juin 1947 pour les micros de HMV.
Spoiler:
 

25. Son premier récital à sept ans : Bach et Beethoven, dont il grava plusieurs fois les trente-deux Sonates. On lui doit aussi cinq enregistrements intégraux des cinq Concertos. Sa première Clair de Lune fut captée à seize ans dans les studios de la RCA.
Spoiler:
 

26 - Virtuose du XIXème siècle, mort à 30 ans, dont on ne dispose d'aucun enregistrement, à qui l'on doit une transcription d'une oeuvre de Schubert qui fut interprétée d'innombrables fois par les pianistes de la première moitié du XXème siècle.
Spoiler:
 

27 - Pédagogue légendaire du début du XXème siècle, en Angleterre, qui écrivit de nombreux ouvrages sur l'art pianistique.
Spoiler:
 

28 - Vainqueur du concours Chopin, il limite drastiquement ses apparitions en concert et retire certains de ses disques de la vente dont il est mécontent.
Spoiler:
 

29 - Pianiste et premier ministre polonais.
Spoiler:
 

30. La Sonate en si bémol mineur de Chopin, dont nous reste son enregistrement révéré, figurait au programme de son dernier récital soliste, et le Concerto n°1 de Beethoven de son dernier concert avec orchestre. Au clavier : sobre et concentré, le visage impassible, ennemi des langueurs. Très perfectionniste au studio, il visait à rendre intelligible l'architecture des pièces qu'il jouait sans affectation.
????

31. Elève de Michelangeli, il émigra aux Etats-Unis à l'invitation d'une compagnie de disques. Son premier concert américain était dirigé par George Szell, en 1964.
????

32. Ses parents hésitèrent à le prénommer Léonard. Il fut remarqué par Eugene Ormandy. Sa mort prématurée l'empêcha de graver l'intégrale des Sonates de Beethoven -seulement vingt furent recueillies par les micros. Se fit aussi connaître par son érudition égyptologique et ses talents de photographe.
????

33. Cet élève de Rudolf Serkin enregistra des concertos de Tchaïkovski et Rachmaninov au début de sa carrière mais reste surtout connu comme chambriste.
????

34. Vlado Perlemuter enseigna à ce pianiste allemand, qui est je crois le seul à s'être produit au Carnegie Hall ces trentes dernières années. Collectionneur d'art moderne.
????

35. Elève de Karl Engel, qui enregistra l'intégralité des Sonates de Mozart. Un jeu raffiné, vibrant, parfois suraffectif.
????

36. « La musique danse toujours plus que moi » écrivit celui qui a tant surpris par ses disques de Bach, Händel et des Concertos de Mozart.
????

37. A peine âgé de trente ans, il s'embarqua pour une tournée en URSS dans les années 1960. Il enregistra deux fois un Concerto qui lui fut dédié, ce qui lui valut la récompense d'un Grammy Award.
????

38. Pédagogue, éditeur, spécialiste du classicisme austro-allemand, il travailla particulièrement sur les Sonates de Beethoven. Son enregistrement du Concerto n°24 de Mozart est l'un des plus désabusés que j'aie entendu. Il se donna la mort un jour de Noël.
????

39. Son prénom et son nom incluent quatre fois la même voyelle. Elève de Cortot, professeur au Conservatoire de Paris, et fonda sa propre école de piano. Se produisait encore au Carnegie Hall dans les années 1980, au terme d'une carrière d'une exceptionnelle longévité.
Spoiler:
 

40. Echoua au Concours Long-Thibaud. Ses débuts à Berlin incluaient le Concerto n°1 de Brahms. N'a pas pu achever son intégrale des Sonates de Beethoven chez le label qui lui avait fait enregistrer le Concerto n°3 de Beethoven à onze ans.
????

41. Reçut l'enseignement d'un immense pédagogue, et de son fils. Remporte un célèbre concours américain, et six ans plus tard se produit pour la première fois en concert public aux Etats-Unis, avec le Cleveland Orchestra. Surtout connu dans le répertoire austro-allemand, ce pianiste farouche, ennemi du vedettariat, n'a à ma connaissance rien enregistré depuis une quinzaine d'années.
Spoiler:
 

42. Prolifique pédagogue, qui enseigna dans un grand Conservatoire pendant un demi siècle. Son legs discographique, jadis réédité en coffert de quatre LPs, n'a été que très partiellement reporté en CD.
Spoiler:
 

43. Son plus grand professeur enregistra l'intégrale des Sonates de Beethoven à l'aube du microsillon. Anime toujours des masterclasses, et n'hésite pas à enseigner à de simples amateurs. Fut le premier à enregistrer une oeuvre majeure de Schumann, compositeur qui reste la colonne vertébrale de sa discographie : sa diction si artculée de la Sonate n°1 relève d'une pénétrante intelligence de la forme.
????

44. Avait déjà fréquenté deux des plus grands Conservatoire du monde avant ses dix-huit ans, dont l'un lui décerna un premier prix à l'unanimité et l'accueillit comme professeur vingt ans avant sa mort. Ce qu'on pourrait considérer comme une double-culture se manifeste dans sa discographie, où entrent Schumann et Tchaikovski.
????


Dernière édition par Mélomaniac le Dim 6 Jan 2013 - 23:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 15:13

Merci beaucoup kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82070
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 15:17

Mélomaniac a écrit:
7. Un légendaire génie de déchiffrage à vue, une mémoire phénoménale, et un art de la pédale dont les vertus coloristiques nous valent des Debussy merveilleusement timbrés, où l'on oublierait le poids des marteaux.
[...]
Spoiler:
 
Je croyais que le principe des petites présentations était d'aider à trouver la réponse ? Basketball

Mon Dieu, j'ai vraiment dû écouter un mauvais report, je n'entends que les marteaux dans ses Debussy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 15:17

33 :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 15:19

DavidLeMarrec a écrit:
Mélomaniac a écrit:
7. Un légendaire génie de déchiffrage à vue, une mémoire phénoménale, et un art de la pédale dont les vertus coloristiques nous valent des Debussy merveilleusement timbrés, où l'on oublierait le poids des marteaux.
[...]
Spoiler:
 
Je croyais que le principe des petites présentations était d'aider à trouver la réponse ? Basketball

Mon Dieu, j'ai vraiment dû écouter un mauvais report, je n'entends que les marteaux dans ses Debussy.
Libre de droits :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 15:23

32 :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 18:26

DavidLeMarrec a écrit:
Mélomaniac a écrit:
7. Un légendaire génie de déchiffrage à vue, une mémoire phénoménale, et un art de la pédale dont les vertus coloristiques nous valent des Debussy merveilleusement timbrés, où l'on oublierait le poids des marteaux.
[...]
Spoiler:
 
Je croyais que le principe des petites présentations était d'aider à trouver la réponse ? Basketball
N'empêche que MarieFran n'a pas tardé à le reconnaître ! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 18:27

Very Happy Je viens de rajouter cinq items au bilan récapitulatif posté aujourd'hui à 15:05

Surprised N'hésitez pas à ajouter d'autres items, la liste s'arrête pour l'instant à 44.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82070
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 18:27

Mariefran, c'est pas pareil, elle communique avec les morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 18:32

DavidLeMarrec a écrit:

Mariefran, c'est pas pareil, elle communique avec les morts.

Va-t-elle trouver les pianistes encore en vie ? bounce

Bon, c'est vrai, y en a très peu dans la liste... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 18:37

41 :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 18:39

Je tente pour le 42:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 19:57

J'ai finalement trouvé le 42:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 23:24

J'ai actualisé le récapitulatif de 15:05, et je rajoute quatre items :

45. Ce Résistant au nazisme fut arrêté par la Gestapo mais survécut à la torture, et s'éteignit quelques jours avant son quatre-vingt-dixième anniversaire. Il enseigna dès la fin de la guerre, et dirigea de 1970 jusque sa mort un haut-lieu de l'enseignement musical, qui n'est pas situé en France. Il enregistra peu mais pour de très grands labels, notamment les Classiques et Romantiques austro-allemands.

46. Espérons qu'on va reparler de lui en 2013, c'est l'occasion ou jamais ! Il acheva net une séance d'enregistrement d'un Concerto de Rachmaninov quand le producteur lui demanda de jouer plus langoureusement ! Âgé d'une dizaine d'années, cet enfant prodige se produisait déjà en public dans des Concertos de Mozart et Beethoven. Il fréquenta quelques-uns des plus grands compositeurs du XX° Siècle, ce dont témoigne une discographie kaléidoscopique, dont quasiment rien ne se trouve aujourd'hui en CD.

47. D'ascendance autrichienne, il fréquenta le Conservatoire de Paris à la fin des années 1950. Il s'est notamment distingué dans un répertoire très sélectif de la musique du XX° Siècle, qu'il enregistra pour deux grands labels. Il a abandonné sa carrière de pianiste voilà une trentaine d'années, pour embrasser une voie qui le rapproche de l'un de ses compositeurs fétiches.

48. Les Intermezzi de Brahms, le Concerto n°4 de Beethoven, figuraient au programme de ses premiers concerts ; Granados et Falla de ses premiers enregistrements. Maîtrisait tous les Concertos de Mozart, et jouait fréquemment les dernières Sonates de Beethoven à la fin de sa carrière. Un célèbre maestro ne parvint pas à lui imposer son propre tempo dans L'Empereur : on joua à la place le Concerto n°3 pour faire aboutir la séance d'enregistrement, qui se déroulait une veille de Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Dim 6 Jan 2013 - 23:34

Le 47

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Lun 7 Jan 2013 - 1:12

Désolé, pour le 47, il n'est pas le fils du père de Babar...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12175
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Lun 7 Jan 2013 - 11:51

Spoiler:
 

Je rigole. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 39
Localisation : Région parisienne (91)
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Lun 7 Jan 2013 - 12:14

Le 46 :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 39
Localisation : Région parisienne (91)
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Lun 7 Jan 2013 - 12:17

Le 34 :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 39
Localisation : Région parisienne (91)
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Lun 7 Jan 2013 - 12:25

Le 43 :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Lun 7 Jan 2013 - 13:33

Le 10

Spoiler:
 

Le 32

Spoiler:
 

Le 35

Spoiler:
 

Le 37

Spoiler:
 

Le 38

Spoiler:
 

Le 40

Spoiler:
 

Le 46

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Lun 7 Jan 2013 - 16:28

Le 44

Spoiler:
 

Le 31

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Lun 7 Jan 2013 - 19:46

Very Happy Eh beh on dirait que la nuit vous a porté conseil !

Signalons d'abord qu'un membre, qui n'est pas encore intervenu publiquement sur ce Quizz (ni sur le Forum d'ailleurs), m'a envoyé cette nuit une série de réponses par message privé.

Presque un sans-faute.

Il a démasqué les items suivants, dont certains n'avaient pas encore été identifiés : 10, 21 (bravo pour celui-ci, un des items les plus pervers), 31, 32, 34, 35, 38, 45 (chapeau aussi pour celui-là) et 46.

************

Les propositions d'Alexandre pour le 32, le 33, le 41 sont exactes.

************

Après une première proposition infructueuse, Percy a finalement trouvé le 42.

************

Serge a trouvé le 34 ; les deux autres propositions sont incorrectes.

************

Particulièrement opiniâtre, et sagace, MarieFran réussit une rafale de propositions presque sans faute. Ok pour les n°10, 31 (pourtant y avait peu d'indices, bravo !), 32, 35, 37, 38 et 44 !
Hélas, non pour les 40 et 46.

************

cheers Vous êtes vraiment très forts, bravo à tous !

Surprised On continue ?


Dernière édition par Mélomaniac le Lun 7 Jan 2013 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Lun 7 Jan 2013 - 21:13

Récapitulatif des réponses déjà trouvées pour les items 1 à 48

(je n'indique que les pianistes identifiés sur le Forum et non par messages privés ; j'ai rajouté quelques indices pour les items récalcitrants ; je viens de rajouter deux items supplémentaires)

1. La première fois qu'il joua le Concerto n°4 de Beethoven, son préféré des cinq, ce fut avec Arthur Nikisch. C'est lui qui fit découvrir au public londonien la Sonate n°5 de Scriabine. Grand interprète de Chopin, il n'en enregistra jamais les Etudes.
Stravinsky transcrivit une oeuvre qu'il lui dédia mais que ce pianiste n'enregistra jamais
Spoiler:
 

2. Il enseigna aux Etats-Unis. Alors adolescent, il connut Debussy et enregistra l'intégrale de son oeuvre au cours de sa carrière. Un critique dira qu'en jouant ce compositeur, il alliait la suavité sonore de Walter Gieseking et la précision rythmique de... Robert Casadesus.
???? Trouvé en message privé

3. Alfred Brendel disait au sujet des masterclasses de ce pianiste que « le jeu des jeunes timides et des filles placides prenait vie quand il leur saisissait l'épaule. »
Il dirigeait un petit orchestre qu'il avait fondé pour jouer la musique baroque, et fut un des artisans du retour à un Bach Urtext -un compositeur auquel son talent d'interprète reste attaché. Il enregistra quelques Brandebourgeois pendant la deuxième guerre mondiale, pour les micros d'Electrola.
Spoiler:
 

4. Elève de la Royal Academy, qui démarra sa carrière à l'âge de douze ans dans le Concerto en sol mineur de Mendelssohn, et reste particulièrement dans les mémoires pour ses enregistrements de Chopin et Rachmaninov.
Spoiler:
 

5. Vainqueur du Concours Chopin juste devant un fameux confrère russe ; il reste d'ailleurs surtout connu pour ses disques dédiés à ce compositeur qu'il enregistra intégralement.
Spoiler:
 

6. Mort à 31 ans. Mémorables enregistrements des Tableaux d'une Exposition, des Mazurkas de Chopin, du Concerto n°2 de Beethoven... L'année de sa disparition, il écrivit : « parfois mes doigts fonctionnent, parfois non. Le diable les emporte, je veux le chant de toute façon... »
Spoiler:
 

7. Un légendaire génie de déchiffrage à vue, une mémoire phénoménale, et un art de la pédale dont les vertus coloristiques nous valent des Debussy merveilleusement timbrés, où l'on oublierait le poids des marteaux.
Un lépidoptèrophile acharné qui, en tournée dans des pays lointains, ne partait jamais sans son filet à papillons...
Spoiler:
 

8. Le premier à oser l'intégralité du Clavier bien tempéré dans son pays. Sviatoslav Richter disait qu'il jouait Bach à la façon du dernier Scriabine, un compositeur dans lequel il excellait.
Spoiler:
 

9. Mort en concert, devant Eugene Ormandy. Une technique phénoménale, une célérité légendaire. Un esprit de géométrie calcula qu'il jouait la Toccata de Schumann à une vitesse moyenne de 34 notes par secondes, en 4'20...
Spoiler:
 

10. Aussi connu, et peut-être davantage, pour ses apparitions au cinéma -il tourna dans sept films. Cet élève de Wanda Landowska abordait le clavier poignets très hauts. Il savait diriger l'orchestre, et se fit aussi connaître comme transcripteur, notamment de George Gershwin.
Spoiler:
 

11. Sa renommée prit un nouvel essor dans les années 1970, bien que l'Europe tardât à reconnaître son talent qu'elle avait rencontré dès le milieu des années 1930. Outre des activités d'attaché culturel et de pédagogue au Curtis Institute, son nom reste surtout lié à Chopin, et surtout Liszt.
Spoiler:
 

12. D'ascendance austro-allemande. Une étonnante carrure physique, un toucher viril et musclé, pourtant formé trois ans chez Cortot. Quelques leçons auprès de Rachmaninov aussi, qui en concéda si peu. Une carrière qui prit fin en répétant un Concerto de Beethoven. Depuis une trentaine d'années, une ville américaine organise un Concours international en son honneur.
Spoiler:
 

13. Il prit des cours de direction d'orchestre avec Charles Munch, et résida à Genève pendant la seconde Guerre mondiale. Le producteur Walter Legge disait que chaque note qu'il jouait était dotée de sa vie propre. Il n'aborda les Sonates de Beethoven qu'à la toute fin de sa vie, s'étant estimé jusque-là indigne d'un tel privilège, mais il n'en enregistra aucune.
En mai 1947, les micros de Columbia captèrent pourtant son clavier accompagnant le premier mouvement de la Sonate pour violoncelle n°3, une archive qui demeure impubliée.
Spoiler:
 

14. Vainqueur du Concours Chopin, où son fort tempérament se fit remarquer quinze ans plus tard en protestant et en quittant le jury quand un jeune pianiste se vit éliminer de la compétition.
N'aimant pas se trouver sans partenaires en scène, préfère jouer des Concertos et de la Musique de chambre. Un seul passage au Carnegie Hall durant toute sa carrière. On lui doit une transcription du ballet Roméo et Juliette de Prokofiev.
Spoiler:
 

15. Sviatoslav Richter écrivit d'une de ses interprétations d'un Nocturne de Chopin que la sonorité devenait tellement héroïque qu'elle n'en ressemblait plus à du piano mais à une trompette...
Spoiler:
 

16. Débuts américains avec le New York Philharmonic et George Szell, juste après la deuxième Guerre. Deux enregistrements des Goldberg pour Emi, en 1967 et 1981. Mais son enregistrement des Préludes de Rachmaninov reste bien plus renommé.
Spoiler:
 

17. Elève de sa mère et de Joseph Hoffman. Un troubadour du piano, toujours enclin à emmener l'auditeur dans son imaginaire souvent déroutant, mais toujours élégant. Il affectionnait les récitals de miniatures et autres mignonneries, comme celles de Cécile Chaminade.
Il contribua à faire redécouvrir le Concerto n°4 d'Anton Rubinstein, dont il se disait comme le petit-fils.
Selon un accordeur du Festival Hall de Londres, il passait plus de temps à choisir son tabouret que le piano lui-même.
Spoiler:
 

18. Débute dans le Concerto n°2 de Brahms avec non moins que Mengelberg. Se fait aussitôt remarquer par Furtwängler. Durant sa carrière, il exécuta plus de trois cents fois le Concerto n°2 de Bartok.
Spoiler:
 

19. Ne reçoit qu'un second prix après ses classes chez Cortot, mais un premier prix de violon la même année, remis par Jacques Thibaud. Etudiera les Concertos de Mozart dans la pire souffrance physique, pour ne commencer à les jouer qu'en 1929, avec Hermann Scherchen au pupitre. Charlie Chaplin reconnaissait là un génie au même titre que Winston Churchill et Albert Einstein.
Spoiler:
 

20. Débuts américains en 1939 dans le Concerto n°1 de Tchaikovski, qu'il confia aux micros en 1944, 1950 puis 1958. Mais son nom reste surtout attaché à Mozart dont il passera sa vie à peaufiner le style : il enregistra quatre fois le Concerto n°23 entre 1945 et 1967, auquel s'ajoute un rare live de juin 1975 dirigé par Rafael Kubelik.
Spoiler:
 

21. Un enfant extrêmement précoce, qui dès dix ans s'affichait dans le Concerto n°3 de Beethoven. Déjà parvenu à un âge fort avancé, il disait de la Valse-Caprice en ré bémol de Fauré qu'il n'avait jamais réussi à la dominer pour se permettre de la faire entrer dans son répertoire, mais qu'il espérait y parvenir d'ici ses quatre-vingt-dix ans...
L'ayant entendu jouer le Scherzo n°4 de Chopin, Arthur Rubinstein déclara que c'était trop rapide à son goût mais techniquement parfait.
???? Trouvé en message privé. Vous connaissez tou(te)s son nom !

22. C'est en l'entendant que Gina Bachauer se décida à devenir pianiste. On lui doit un enregistrement fort prisé des deux Concertos de Liszt, dont on le considère comme un héritier.
Spoiler:
 

23. Chevalier des l'Ordre des Arts et des Lettres. Arthur Rubinstein figurait parmi ceux qui plébiscitèrent son premier Prix au Concours de Genève. Des Etudes de Chopin en récital à cinq ans, des débuts face à l'orchestre à dix-sept ans : les Berliner Philharmoniker !
Dans les années 1930, il jouait l'intégrale des Sonates de Beethoven en concert. Et à la même époque : tout Mozart en cinq soirées, tout Bach en douze !
Spoiler:
 

24. Un pianiste sérieux, de réputation sévère. Schubert et surtout Beethoven forment l'essentiel de sa discographie. Mais il enregistra aussi l'Invitation à la Danse de Weber, en juin 1947 pour les micros de HMV.
Spoiler:
 

25. Son premier récital à sept ans : Bach et Beethoven, dont il grava plusieurs fois les trente-deux Sonates. On lui doit aussi cinq enregistrements intégraux des cinq Concertos. Sa première Clair de Lune fut captée à seize ans dans les studios de la RCA.
Spoiler:
 

26 - Virtuose du XIXème siècle, mort à 30 ans, dont on ne dispose d'aucun enregistrement, à qui l'on doit une transcription d'une oeuvre de Schubert qui fut interprétée d'innombrables fois par les pianistes de la première moitié du XXème siècle.
Spoiler:
 

27 - Pédagogue légendaire du début du XXème siècle, en Angleterre, qui écrivit de nombreux ouvrages sur l'art pianistique.
Spoiler:
 

28 - Vainqueur du concours Chopin, il limite drastiquement ses apparitions en concert et retire certains de ses disques de la vente dont il est mécontent.
Spoiler:
 

29 - Pianiste et premier ministre polonais.
Spoiler:
 

30. La Sonate en si bémol mineur de Chopin, dont nous reste son enregistrement révéré, figurait au programme de son dernier récital soliste, et le Concerto n°1 de Beethoven de son dernier concert avec orchestre. Au clavier : sobre et concentré, le visage impassible, ennemi des langueurs. Très perfectionniste au studio, il visait à rendre intelligible l'architecture des pièces qu'il jouait sans affectation.
???? Personne n'a encore trouvé, même en message privé. Or c'est peut-être le plus grand de tous. Vous vous prosternerez en connaissant son nom Twisted Evil

31. Elève de Michelangeli, il émigra aux Etats-Unis à l'invitation d'une compagnie de disques. Son premier concert américain était dirigé par George Szell, en 1964.
Spoiler:
 

32. Ses parents hésitèrent à le prénommer Léonard. Il fut remarqué par Eugene Ormandy. Sa mort prématurée l'empêcha de graver l'intégrale des Sonates de Beethoven -seulement vingt furent recueillies par les micros. Se fit aussi connaître par son érudition égyptologique et ses talents de photographe.
Spoiler:
 

33. Cet élève de Rudolf Serkin enregistra des concertos de Tchaïkovski et Rachmaninov au début de sa carrière mais reste surtout connu comme chambriste.
Spoiler:
 

34. Vlado Perlemuter enseigna à ce pianiste allemand, qui est je crois le seul à s'être produit au Carnegie Hall ces trentes dernières années. Collectionneur d'art moderne.
Spoiler:
 

35. Elève de Karl Engel, qui enregistra l'intégralité des Sonates de Mozart. Un jeu raffiné, vibrant, parfois suraffectif.
Spoiler:
 

36. « La musique danse toujours plus que moi » écrivit celui qui a tant surpris par ses disques de Bach, Händel et des Concertos de Mozart.
???? Bon, ok, pour celui-là vous allez me trucider... Mais dans une certaine autre rubrique du Forum, ils doivent connaître Razz

37. A peine âgé de trente ans, il s'embarqua pour une tournée en URSS dans les années 1960. Il enregistra deux fois un Concerto qui lui fut dédié, ce qui lui valut la récompense d'un Grammy Award.
Spoiler:
 

38. Pédagogue, éditeur, spécialiste du classicisme austro-allemand, il travailla particulièrement sur les Sonates de Beethoven. Son enregistrement du Concerto n°24 de Mozart est l'un des plus désabusés que j'aie entendu. Il se donna la mort un jour de Noël.
Spoiler:
 

39. Son prénom et son nom incluent quatre fois la même voyelle. Elève de Cortot, professeur au Conservatoire de Paris, et fonda sa propre école de piano. Se produisait encore au Carnegie Hall dans les années 1980, au terme d'une carrière d'une exceptionnelle longévité.
Spoiler:
 

40. Echoua au Concours Long-Thibaud. Ses débuts à Berlin incluaient le Concerto n°1 de Brahms. N'a pas pu achever son intégrale des Sonates de Beethoven chez le label qui lui avait fait enregistrer le Concerto n°3 de Beethoven à onze ans. Son prénom est composé.
???? Personne n'a encore trouvé ; j'ai rajouté un indice

41. Reçut l'enseignement d'un immense pédagogue, et de son fils. Remporte un célèbre concours américain, et six ans plus tard se produit pour la première fois en concert public aux Etats-Unis, avec le Cleveland Orchestra. Surtout connu dans le répertoire austro-allemand, ce pianiste farouche, ennemi du vedettariat, n'a à ma connaissance rien enregistré depuis une quinzaine d'années.
Spoiler:
 

42. Prolifique pédagogue, qui enseigna dans un grand Conservatoire pendant un demi siècle. Son legs discographique, jadis réédité en coffert de quatre LPs, n'a été que très partiellement reporté en CD.
Spoiler:
 

43. Son plus grand professeur enregistra l'intégrale des Sonates de Beethoven à l'aube du microsillon. Anime toujours des masterclasses, et n'hésite pas à enseigner à de simples amateurs. Fut je crois le premier à enregistrer une oeuvre majeure de Schumann (un de ses ultimes opus), compositeur qui reste la colonne vertébrale de sa discographie : sa diction si artculée de la Sonate n°1 relève d'une pénétrante intelligence de la forme.
???? Personne n'a encore trouvé. Je viens de rajouter un indice

44. Avait déjà fréquenté deux des plus grands Conservatoire du monde avant ses dix-huit ans, dont l'un lui décerna un premier prix à l'unanimité et l'accueillit comme professeur vingt ans avant sa mort. Ce qu'on pourrait considérer comme une double-culture se manifeste dans sa discographie, où entrent Schumann et Tchaikovski.
Spoiler:
 

45. Ce Résistant au nazisme fut arrêté par la Gestapo mais survécut à la torture, et s'éteignit quelques jours avant son quatre-vingt-dixième anniversaire. Il enseigna dès la fin de la guerre, et dirigea de 1970 jusque sa mort un haut-lieu de l'enseignement musical, situé en Allemagne. Il enregistra peu mais pour de très grands labels, notamment les Classiques et Romantiques austro-allemands.
???? Trouvé en message privé ; j'ai rajouté un indice

46. Espérons qu'on va reparler de lui en 2013, c'est l'occasion ou jamais ! Il acheva net une séance d'enregistrement d'un Concerto de Rachmaninov quand le producteur lui demanda de jouer plus langoureusement ! Âgé d'une dizaine d'années, cet enfant prodige se produisait déjà en public dans des Concertos de Mozart et Beethoven. Il fréquenta quelques-uns des plus grands compositeurs du XX° Siècle, ce dont témoigne une discographie kaléidoscopique, dont quasiment rien ne se trouve aujourd'hui en CD.
???? Trouvé en message privé

47. D'ascendance autrichienne, il fréquenta le Conservatoire de Paris à la fin des années 1950. Il s'est notamment distingué dans un répertoire très sélectif de la musique du XX° Siècle, qu'il enregistra pour deux grands labels. Il a abandonné sa carrière de pianiste voilà une trentaine d'années, pour embrasser une voie qui le rapproche de l'un de ses compositeurs fétiches.
???? Personne n'a encore trouvé

48. Les Intermezzi de Brahms, le Concerto n°4 de Beethoven, figuraient au programme de ses premiers concerts ; Granados et Falla de ses premiers enregistrements. Maîtrisait tous les Concertos de Mozart, et jouait fréquemment les dernières Sonates de Beethoven à la fin de sa carrière. Un célèbre maestro ne parvint pas à lui imposer son propre tempo dans L'Empereur : on joua à la place le Concerto n°3 pour faire aboutir la séance d'enregistrement, qui se déroulait une veille de Noël.
???? Personne n'a encore trouvé, mais je sais que certain(e)s d'entre-vous connaissent la réponse

Arrow 49. Cet élève d'Arthur Schnabel joua à vingt-et-un ans, en première mondiale, une oeuvre d'un grand compositeur allemand, qui l'estima interprétée à la perfection. Il présenta aussi une Sonate de Bartok dans son pays natal. Les trois Concertos de Tchaïkovski figurent à sa discographie, outre d'autres enregistrements pour Decca. Triste conséquence d'une culpabilité liée à la disparition de son manager duquel il se sentait très proche, il choisit de se donner une mort atroce.

Arrow 50. Ne joua jamais les Etudes de Chopin, dont sa mère avait pourtant fréquenté un disciple. S'aguerrit auprès d'un grand lisztien, mais ne reconnaissait comme vrai modèle qu'Ignaz Friedman. Dans les années 1950, enseigna dans le même Conservatoire qu'un grand pianiste espagnol. Un style sobre, élégant, sculpté, ennemi de la virtuosité gratuite. Joua régulièrement avec Karl Böhm, et contribua à former Martha Argerich.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   Lun 7 Jan 2013 - 21:57

Eh bien, ça avance drôlement vite tout ça. Very Happy

Le 49:

Spoiler:
 

Le 50:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le QUIZZ des PIANOPHILES à coucher dehors...
» Le jeu des plus beaux films à coucher dehors
» Le jeu des films à coucher dehors
» Musique à coucher dehors [playlist]
» Le jeu des plus beaux films à coucher dehors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: