Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pianistes de la nouvelle génération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Pianistes de la nouvelle génération   Dim 14 Mai 2017 - 20:58

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Hé bien, je ne crois ps que je pourrais retrancher un mot à tout ça… mains
Ah? Il me semblait que ton jugement était sensiblement plus favorable.

C'est-à-dire que je me suis surtout limité à dire que les critiques sur sa scandaleuse absence d'intérêt étaient injustifiées, et que contrairement aux autres, elle varie le répertoire et joue sans fautes de goût. Après, ça reste assez lisse, voire un peu fade pour moi, mais ça me suffirait très bien si on n'avait pas de choix tout de même pléthorique dans ce répertoire.

Donc c'est une excellente pianiste, voilà, même si je ne l'écoute jamais. Very Happy


Citation :
Voilà. Quand on pense simplement, à côté de cela, que Hamelin (énorme en termes de moyens, de maîtrise structurelle du texte et de répertoire) enregistre pour un label «de taille moyenne» comme Hyperion...

Cela dit, s'il enregistrait pour DGG, il en serait à sa quatrième intégrale Beethoven, alors je ne suis pas sûr de vouloir me plaindre. Il a un label, et un label qui ne l'incite pas à la facilité, c'est très bien comme ça.


Citation :
Nettement. Le Concerto en sol majeur du premier [Yundi Li] est sans doute le plus mauvais Ravel que j'ai entendu.

Un des Chopin les plus inintéressants (une frêle mélodie sise sur… rien du tout) que j'aie entendus également, mais j'avoue ne pas avoir insisté, et on m'a dit qu'il s'était beaucoup amélioré.

Après tout, j'aime beaucoup Lang Lang dans le Prokofiev concertant et dans le Trio de Tchaïkovski, alors il y a toujours des marges où l'on peut être surpris, ce ne sont pas non plus des guignols, quelle que soit la disproportion de leur notoriété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pierre Salich
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/12/2012

MessageSujet: Re: Pianistes de la nouvelle génération   Jeu 18 Mai 2017 - 12:02

Benedictus a écrit:
Pierre Salich a écrit:
Par curiosité, sont)-ce des enregistrements live que tu as écoutés, ou studio mais dans les conditions du live (une seule prise) ?
Aucune idée. Il faudrait demander à Deutsche Grammophon.


Je posais la question parce que ça me semble assez important pour pouvoir se faire un avis d'un interprète. Une version studio, fruit de multiples prises, retouchées, mélangées, calibrées etc peut à la rigueur donner une idée de la vision d'une œuvre que se fait un interprète, moins de ses réelles capacités de pianistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Pianistes de la nouvelle génération   Jeu 18 Mai 2017 - 12:10

Est-ce vraiment important ? Pour l'embaucher pour un concert, assurément, mais si on n'écoute qu'un objet fini, est-ce que l'artificialité serait si grave ?

En ce qui concerne Wang, je n'ai jamais entendu de réserves sur ses réalisations réelles (sur le plan technique je veux dire, pour le goût tout le monde n'aime pas, mais ça s'entend au disque), en salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pierre Salich
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/12/2012

MessageSujet: Re: Pianistes de la nouvelle génération   Jeu 18 Mai 2017 - 12:18

DavidLeMarrec a écrit:
Est-ce vraiment important ?  Pour l'embaucher pour un concert, assurément, mais si on n'écoute qu'un objet fini, est-ce que l'artificialité serait si grave ?


Non, certes. Mais enfin je préfère me dire que ce que j'écoute est véritablement le fruit d'un travail et de capacités humains - après tout, si on suit ta logique, on apprécierait encore plus un robot ayant appris à jouer à la perfection une sonate de beethov, s'il ne s'agit que d'écouter ça dans son salon. ça se tient, mais c'est un peu déprimant.

En revanche, pour se faire une idée de la qualité du pianiste, oui, c'est important. Du pianiste, mais comme tu le soulignes, pas du disque en lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Pianistes de la nouvelle génération   Jeu 18 Mai 2017 - 12:42

Pierre Salich a écrit:
Non, certes. Mais enfin je préfère me dire que ce que j'écoute est véritablement le fruit d'un travail et de capacités humains - après tout, si on suit ta logique, on apprécierait encore plus un robot ayant appris à jouer à la perfection une sonate de beethov, s'il ne s'agit que d'écouter ça dans son salon. ça se tient, mais c'est un peu déprimant.

Pas vraiment, puisqu'il s'agit d'apprécier une sensibilité tout à fait humaine. Mais d'accepter que la prise de risque soit moins, qu'on puisse produire l'objet en pièces détachées ; ça fonctionne en général moins bien qu'avec la tension du direct, mais je suis toujours assez surpris que ça s'entende finalement peu artistiquement.


Citation :
En revanche, pour se faire une idée de la qualité du pianiste, oui, c'est important. Du pianiste, mais comme tu le soulignes, pas du disque en lui même.

Oui, après, si on veut avoir une opinion sur le pianiste, bien sûr. Cela dit, contrairement au chant (ou au violon) où l'impact et même la nature du timbre peuvent vraiment changer, les phrasés au piano et l'aptitude technique générales diffèrent moins au piano. Après, il reste la question de la présence sonore, qui peut parfois être très différente de ce qu'on croit (j'étais étonné de découvrir le charisme du son d'Ax, ou ma la projection tout à fait malingre de Vanessa Wagner…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pianistes de la nouvelle génération   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pianistes de la nouvelle génération
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Pianistes de la nouvelle génération
» canette d’aluminium nouvelle génération
» Les chevaliers d'Emeraude, de Anne Robillard
» Brodur Seb Charlier nouvelle génération
» ECMA au CNSM : une nouvelle génération de chambristes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: