Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les disques qui n'existent pas... hélas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 18 Jan 2013 - 22:09

Un sujet de fiction, pour crier nos espoirs et nos désespoirs de discophiles.

Mad Quels sont nos inéluctables regrets en matière de lacune discographique : ces oeuvres que les interprètes n'enregistrèrent jamais, bien qu'elles figuraient à leur répertoire. Qu'est-ce qui empêcha de tels témoignages ? Les interprètes eux-mêmes, leurs éditeurs ? L'adversité, la fatalité ?

Les intégrales inachevées : à cause de la mort, du désistement des labels ?

Confused Les projets avortés, qui n'aboutirent pas, ou qui furent préservés par les micros mais attendent une hypothétique parution. Pourquoi ce purgatoire ? Un repentir de l'artiste, de ses ayant-droits ? Un problème technique, juridique, éthique ?

Evil or Very Mad Ces oeuvres que les interprètes défunts jouèrent peu ou pas alors que vous pensez que tout les y disposait !

Dans le domaine des supputations : selon vous la meilleure interprétation serait évidemment la sienne si seulement il l'avait gravée ! ! Bref votre discothèque idéale... mais virtuelle.

Y compris des compositeurs : quels sont ceux que vous auriez tant aimé entendre jouer ou diriger leurs propres créations ?

bounce Et dans un cadre prospectif et moins fataliste : quelles sont les oeuvres que vous souhaiteriez que vos artistes préférés enregistrent, et qui nous languissent...


Dernière édition par Mélomaniac le Sam 19 Jan 2013 - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 18 Jan 2013 - 22:15

je voudrais que pogorelich retrouve ses esprits et se remette à enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 18 Jan 2013 - 22:25

808 a écrit:
je voudrais que pogorelich retrouve ses esprits et se remette à enregistrer
Je souscris à ton voeu !
Je crois avoir lu dans la presse que c'est son projet, mais je ne sais plus dans quel magazine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2986
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 18 Jan 2013 - 23:11

Pour les compositeurs, j'ai mes tickets pour le concert-fleuve dirigé et joué par Beethoven le 22 décembre 1808 et pour la création de sa Neuvième Symphonie le 7 mai 1824. Je les ai achetés parce que je me suis dit qu'on pouvait toujours tomber sur un wormhole et espérer survivre à sa traversée. On m'y reconnaîtra facilement : j'aurai un enregistreur planqué sous un imperméable élimé (donc on aura les FLAC bientôt sur MO).

Pour les interprètes, ce serait bien que les micros aillent planquer les récitals de Sofronitsky du 12 avril 1938, du 9 août 1942, du 12 novembre 1945, du 21 juin 1954, du 29 juin 1956 ou du 30 mars 1957, bref une date, quoi, qu'on ait enfin un bel enregistrement de l'Humoreske de Schumann par lui. Idem pour la Deuxième Sonate de Chopin par le même le 20 décembre 1929, le 27 décembre 1942, le 7 février 1946, le 12 novembre 1954 ou le 19 janvier 1957 (quelle occasion manquée pour cette dernière date : les micros étaient là !). Aussi tous ses récitals de l'année 1960 à la salle Maly et qu'on n'a pas (23/V Chopin, 19/VI Schumann, 19&21/IX, 6/XI, 22/XI et 5/XII). Mais pour ces derniers, s'ils ont été retransmis, il y a peut-être une chance : il suffirait que les responsables actuels des radios se grouillent un peu les puces et aillent farfouiller dans leurs celliers poussiéreux en demandant aux souris de se garer.

C'est la fatalité qui a empêché tout ça. Sad Soit la technologie n'existait pas (cas du compositeur), soit on n'en voulait pas et on s'en est ensuite voulu (cas de l'interprète). Ou alors on aurait voulu mais on n'avait plus de bande assez (cas du 19 janvier 1957). Fatalité.

Enfin, au risque de détourner un peu ton fil, Mélomaniac, le concert enregistré, et dont on dispose déjà du disque, mais que je rêverais de vivre en direct (toujours avec un enregistreur moderne planqué sous l'imper pour pallier les défaillances de la bande), c'est celui de Sofronitsky le 26 novembre 1951 à la grande salle, quitte à voir le palpitant passer à travers la cage thoracique pendant la Dante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 18 Jan 2013 - 23:22

Surprised Je mesure mal le génie de ce Sofronitsky mais à te lire ce doit être un grand pianiste !

Spoiler:
 

Au chapitre de la fiction historique, j'aurais donné cher pour entendre les Kreisleriana jouées par leur dédicataire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 18 Jan 2013 - 23:38

Rostropovitch aurait mieux fait d'enregistrer la Troisième Suite de Britten au lieu de s'attarder inutilement sur des Boccherini et des Vivaldi passés au trop large feutre noir Mad ...

Dans un autre domaine ; j'aurais voulu assister aux concerts que donnaient les artistes soviétiques à Londres alors que les blindés de l'Armée Rouge défilaient à Prague. Svetlanov abordant la 10e de Chostakovitch sous les huées, les pleurs de Rostropovitch jouant Dvorak ; la musique comme remède aux injustices du monde.

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 18 Jan 2013 - 23:59

Horatio a écrit:
[...] la musique comme remède aux injustices du monde.

La Symphonie n°7 de Chostakovitch jouée le 9 août 1942 par Carl Eliasberg et les musiciens rescapés, dans la ville de Leningrad assiégée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2986
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 19 Jan 2013 - 0:05

Mélomaniac a écrit:
Surprised Je mesure mal le génie de ce Sofronitsky mais à te lire ce doit être un grand pianiste !
Le génie ne se mesure pas : ça reviendrait à mesurer la valeur d'une fonction en un de ses points singuliers. D'ailleurs, c'est ça, le génie, non ? La singularité, l'individualité, l'infini, la divergence. Essayer de faire comme les autres, mais ne pas y parvenir pour tout un tas de raisons essentielles.

Citation :
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2986
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 19 Jan 2013 - 0:09

Mélomaniac a écrit:
Horatio a écrit:
[...] la musique comme remède aux injustices du monde.
La Symphonie n°7 de Chostakovitch jouée le 9 août 1942 par Carl Eliasberg et les musiciens rescapés, dans la ville de Leningrad assiégée.
Ah ben oui, tiens, l'Appassionata que Sofronitsky a jouée dans Leningrad assiégée, un peu plus tôt au printemps, en tout cas avant le 8 avril.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 19 Jan 2013 - 0:18

@ Scherzian

Je ne dois avoir qu'une douzaine de disques Sofro, la plupart absolument géniaux effectivement. La Sonate n°1 de Schumann en tête...

Dommage qu'il n'ait pas davantage enregistré ce compositeur d'ailleurs : j'aurais tant aimé l'entendre dans les Davidsbündlertänze, les Chants de l'aube, le Carnaval de Vienne... qu'à ma connaissance il n'a pas gravés, mais ton expertise va peut-être me contredire, et me réjouir dans le même temps.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 19 Jan 2013 - 0:29

En se limitant à ce qui était techniquement possible:

La Missa solemnis par Furtwängler....

Les dernières pièces pour piano de Brahms par Arrau...

Ravel jouant toute son oeuvre pour piano...

La création du Quatuor pour la fin du Temps au Stalag VIII-A à Görlitz...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 19 Jan 2013 - 1:27

adriaticoboy a écrit:
Les dernières pièces pour piano de Brahms par Arrau...

En effet ! Et la 3e sonate de Schumann. Et Sposalizio de Liszt.

Les sonates de Beethoven que Guilels n'a pas pu enregistrer, notamment l'op. 2/1 et l'op. 111.

Le Tristan und Isolde que Solti devait enregistrer avec Norman et qui est tombé à l'eau parce qu'il se sont engueulés.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 19 Jan 2013 - 1:47

batman J'ai déjà entendu dire que le dernier enregistrement d'Ernest Ansermet (L'Oiseau de feu avec le New Philharmonia le 18-22 novembre 1968)... ne serait pas le dernier, et que le Sacre du Printemps aurait aussi été capté par Decca lors de sessions voisines mais jamais diffusé !

Le cas échéant pourquoi cette rétention ?

Peut-être seulement quelques prises d'essai, non abouties en raison de l'état de santé du maestro ?

Confused Rumeur ou émoustillante réalité ?!

Si vous détenez des informations à ce sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2986
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 19 Jan 2013 - 2:18

Mélomaniac a écrit:
Je ne dois avoir qu'une douzaine de disques Sofro, la plupart absolument géniaux effectivement. La Sonate n°1 de Schumann en tête...
Une douzaine de disques, s'il n'y a pas trop de doublons entre eux, c'est énorme. Discopathe, va. Wink Ça doit représenter quatorze heures, soit presque 25% des enregistrements qu'on a de lui (une soixantaine d'heures au total).

Citation :
Dommage qu'il n'ait pas davantage enregistré ce compositeur [Schumann] d'ailleurs : j'aurais tant aimé l'entendre dans les Davidsbündlertänze, les Chants de l'aube, le Carnaval de Vienne...
Je ne pense pas que les Davidsbündlertänze et les Chants de l'aube faisaient partie de son répertoire. En tout cas, ce n'est pas renseigné et il n'y en a aucun enregistrement. Le Carnaval de Vienne, il l'a joué au moins le 19 janvier 1954, à Leningrad, mais apparemment ça n'a pas été enregistré non plus.



À son répertoire de musique de Schumann, mais sans enregistrement semble-t-il, il y a les Sonates opus 14 et opus 22, l'Intermezzo opus 4, la Toccata opus 7, l'Allegro opus 8, d'autres pièces de l'opus 12 à côté de Des Abends, les Kinderszenen opus 15, l'Humoreske opus 20, le Carnaval de Vienne opus 26, la Romance opus 32 n°3, l'Andante et Variations pour deux pianos opus 46 et les Albumblätter opus 124.

Citation :
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 19 Jan 2013 - 4:48

Je crois qu'il y avait déjà un sujet là-dessus... reste à le retrouver.
(EDIT: en fait c'était centré sur l'opéra uniquement: http://classik.forumactif.com/t4716-les-enregistrements-lyriques-avortes-ou-modifies )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : proche de Paris
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 19 Jan 2013 - 20:18

Un regret : l'intégrale des sonates de Beethoven par Edwin Fischer et par Cortot (qui, malgré les idées reçues, a plus souvent interprété en concert au cours de sa vie Beethoven que Chopin). Mais les dirigeants de His Master's Voice avaient décidé de façon ridicule depuis les années trente que Beethoven était réservé à Schnabel, Bach à Fischer , Schumann et Chopin à Cortot.


Dernière édition par jakus le Sam 19 Jan 2013 - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RandallBoggs
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 680
Localisation : Planqué quelque part
Date d'inscription : 07/08/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 19 Jan 2013 - 21:30

J'aurais aimé qu'Emil Gilels enregistrât toutes les sonates de Beethoven.

J'aurais aimé que Heifetz enregistrât davantage d'œuvres contemporaines (intéressantes).

J'aurais aimé que Dinu Lipatti enregistrât n'importe quoi, pourvu qu'on eût pu disposer de davantage d'enregistrements.

Notez mon usage immodéré du subjonctif imparfait. Mr.Red


Dernière édition par RandallBoggs le Sam 19 Jan 2013 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://22vlalesmonstres.game-host.org/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 19 Jan 2013 - 21:39

... et ton usage de l'anaphore pour renforcer la force invocatoire de ton propos !

Surprised Magistral ! !


Spoiler:
 

Sur le fond j'adhère à ton propos concernant Guilels.

Pour Lipatti, évidemment on souhaiterait que sa discographie soit plus large mais on doit toutefois remarquer qu'il a quand même beaucoup enregistré au regard de l'âge auquel il nous a quittés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 20 Jan 2013 - 15:24

Perso - mes regrets sont les suivants :

KARAJAN : Une intégrale Mahler, une 3ème de Sibelius , Tannhauser , 1er concerto piano Brahms , un intégrale symphonie Shosta et quelques concertos du même , une Elektra de Strauss
HAITINK : le complément de l'intégrale Mahler avec le Berliner Philharmoniker
SINOPOLI : le complément de l'intégrale Bruckner avec la Staatskapelle de Dresde , un chevalier à la rose , la suite des opéras de Wagner

Au sujet des enregistrements existants mais non diffusés sous nos latitudes:

- l'intégrale Mahler par Ozawa
- l'intégrale Beethoven par Ozawa
- le magnifique coffret DG reprenant tous les opéras de R. Strauss par Bohm

et j'en oublies sûrement d'autres

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81485
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 20 Jan 2013 - 21:44

LeKap a écrit:
KARAJAN : Une intégrale Mahler
Oui, ça aurait été amusant. Very Happy (dans le bon sens du terme : différent)

Citation :
une 3ème de Sibelius
Vraiment ? Je ne le sens vraiment pas proche du caractère particulièrement dansant et folklorique de celle-là. Déjà que dans la Septième, c'est très étale, au point de ne pas tout à fait être dans le sujet à mon humble avis...

Citation :
un intégrale symphonie Shosta
Là, je vois déjà beaucoup plus... Ce serait sans doute très intéressant.

Citation :
une Elektra de Strauss

Citation :
HAITINK : le complément de l'intégrale Mahler avec le Berliner Philharmoniker
C'est vrai qu'on manque tellement de Mahler par Haitink, quel dommage qu'il n'ait pas fini sa huitième intégrale officielle. Mr. Green
Plus sérieusement, c'est vrai que ses versions avec Berlin sont vraiment bien (ce qui n'est pas forcément le cas des autres...), je te taquine.

Citation :
- l'intégrale Mahler par Ozawa
La Deuxième est magnifique, plastiquement et dramatiquement ; en revanche j'ai trouvé que le "son Ozawa" (avec la section de suivres "indépendante", en bloc) ne se prêtait pas parfaitement à la Huitième. Pas eu les autres volumes entre les mains.

Citation :
- le magnifique coffret DG reprenant tous les opéras de R. Strauss par Bohm
Miam, en effet. Very Happy


Bon, moi, les trucs que je voudrais, ce seraient plutôt des oeuvres pas encore enregistrées, donc je ne vais pas proposer de liste, ce n'est pas vraiment le sujet du fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 20 Jan 2013 - 22:48

Oui David je crois savoir que tu préfėres les raretés.
Çà ce comprend tout à fait , même si le plaisir n'est pas toujours au RDV.
Je veux dire que bien souvent , lorsque je mets la main sur un truc que je ne connaissais pas du tout c'est rarement passionnant.
Je ne dois pas avoir la main heureuse, pourquoi pas après tout

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81485
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 20 Jan 2013 - 23:00

LeKap a écrit:
Oui David je crois savoir que tu préfėres les raretés.
Dit comme ça, ça n'a pas de sens. Smile J'aime des musiques en général. Les raretés permettent de continuer à faire de belles rencontres, ce n'est pas forcément un but en soi - même s'il est toujours intéressant de voir un peu ce qui se produisait à une époque.

Citation :
Je veux dire que bien souvent , lorsque je mets la main sur un truc que je ne connaissais pas du tout c'est rarement passionnant.
Si tu le choisis bien en rapport avec tes goûts, il n'est pas douteux que tu trouves des choses qui te plaisent plus ou moins autant que ce dont tu es déjà familier. Je ne dis pas qu'on trouve par miracle des Beethoven ou des Mahler dans les tiroirs, mais des choses proches ou d'intérêt comparable (ou pas très inférieur), aussrément que si ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5987
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Jeu 24 Jan 2013 - 0:52

Personnellement j'aurais rêvé pouvoir entendre Mahler à la baguette. En 1911 on enregistré déjà, ce que j'ai de plus vieux date de 1903 ! C'est dommage qu'on ait pas pris la peine de le faire, c'était quand même Mahler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5468
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 25 Jan 2013 - 16:00

808 a écrit:
je voudrais que pogorelich retrouve ses esprits et se remette à enregistrer

+1.

J'ai découvert des tas d'oeuvres pour piano par lui quand j'étais ado et 20 ans après, certaines restent mes versions de référence.

Horatio a écrit:
Rostropovitch aurait mieux fait d'enregistrer la Troisième Suite de Britten au lieu de s'attarder inutilement sur des Boccherini et des Vivaldi passés au trop large feutre noir Mad ...

+1 aussi.

De façon générale, il aurait dû retenir ses ambitions de chef d'orchestre où il n'a jamais rien produit d'absolument indispensable et se concentrer sur l'enregistrement des dizaines d'oeuvres qu'il a convaincu des tas de compositeurs d'écrire pour lui. Et puis tant qu'à faire, profiter du temps que cela lui aurait laissé pour en convaincre d'autres. Stravinsky et Copland par exemple, pour citer deux des rares qui ont refusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 25 Jan 2013 - 21:29

Rav-phaël a écrit:
Personnellement j'aurais rêvé pouvoir entendre Mahler à la baguette. En 1911 on enregistré déjà, ce que j'ai de plus vieux date de 1903 ! C'est dommage qu'on ait pas pris la peine de le faire, c'était quand même Mahler !

Smile Pour être sincère, je me suis comme toi fais longtemps cette réflexion. Mais toutefois je me dis : à quoi ressemblerait le son d'une symphonie de Mahler captée au cornet acoustique ?

On peut plutôt regretter qu'il soit disparu trop tôt : s'il avait vécu nonagénaire, il aurait même pu enregistrer pour le LP...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 25 Jan 2013 - 22:10

Mélomaniac a écrit:
Rav-phaël a écrit:
Personnellement j'aurais rêvé pouvoir entendre Mahler à la baguette. En 1911 on enregistré déjà, ce que j'ai de plus vieux date de 1903 ! C'est dommage qu'on ait pas pris la peine de le faire, c'était quand même Mahler !

Smile Pour être sincère, je me suis comme toi fais longtemps cette réflexion. Mais toutefois je me dis : à quoi ressemblerait le son d'une symphonie de Mahler captée au cornet acoustique ?

On peut plutôt regretter qu'il soit disparu trop tôt : s'il avait vécu nonagénaire, il aurait même pu enregistrer pour le LP...

Sans l'orchestre mais pour se faire une idée du "mouvement" mahlerien lui-même : /watch?v=EVzJKOVe644 ou /watch?v=e7zeGWpQNzE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinclec
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 35
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 27 Jan 2013 - 22:55

DISQUES QUI DEVRAIENT EXISTER

- Carlos Kleiber commençant le concert du Nouvel An par le Poème de l'Extase (on peut rêver), enchaînant sur la valse triste de Sibelius, le tout copieusement sifflé par des duchesses en vermine

- Des captations sauvages de Beethoven en train d'inventer l'hymne à la joie

- Mahler bidouillant Beethoven à souhait, ré-orchestrant schumann, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 27 Jan 2013 - 23:55

vinclec a écrit:
DISQUES QUI DEVRAIENT EXISTER

- Carlos Kleiber commençant le concert du Nouvel An par le Poème de l'Extase (on peut rêver), enchaînant sur la valse triste de Sibelius, le tout copieusement sifflé par des duchesses en vermine
...tu voulais dire en hermine ?! Surprised

vinclec a écrit:

- Des captations sauvages de Beethoven en train d'inventer l'hymne à la joie
drunken Voir Beethoven ou Schubert en train de créer devant son piano...

Oh, pour l'Hymne à la joie, il s'est peut-être inspiré d'une chanson de rues... siffle

vinclec a écrit:

- Mahler bidouillant Beethoven à souhait, ré-orchestrant schumann, etc.
Ca on en a les traces écrites...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rachma999
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Claudio ARRAU - CORTOT dans rachmaninov   Mar 29 Jan 2013 - 11:46

Autant Arrau admirait le pianiste, autant il détestait l'oeuvre...

cependant, et cela m'a été confimé, durant la période de l'entre deux guerres, AUX USA, Arrau a mis à son répertoire deuxième et trosième concerto du Russe.

Pourrions-nous rêver d'un enregistrement " pirate" d'un des concerts où il les a joués...même si je vous l'accorde, ces deux oeuvres ne sont pas ( plus ) mes préférées....MAIS ENFIN, quand même, Arrau dans le 3ième...wow....

idem pour CORTOT, qui a joué quelques fois le troisième.....

enfin....dès qu'une machine à remonter le temps existe.....on fonce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinclec
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 35
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mer 30 Jan 2013 - 20:41

[quote="Mélomaniac"]
vinclec a écrit:
DISQUES QUI DEVRAIENT EXISTER

vinclec a écrit:

- Mahler bidouillant Beethoven à souhait, ré-orchestrant schumann, etc.
Ca on en a les traces écrites...

Ben justement, non ! On a quelques traces écrites, mais d'après le bouquin que je suis en train de lire, les souvenirs de son premier amour (Natalie Bauer-Lechner), Mahler a fait pas mal de bidouillages "en live", oralement, au cas par cas, et rien de tout ça n'a été enregistré, pour notre plus grand bonheur malheur...

Il y a aussi un CD qui n'existera jamais, celui de Mahler faisant jouer deux fois d'affiler sa quatrième (c'est toi mélomaniac qui en avait parlé, me semble-t-il ??) : ça serait intéressant d'entendre l'évolution des sifflets après chaque interprétation. Encore un sujet de thèse gaspillé gratuitement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KARL1
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 35
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Jeu 7 Fév 2013 - 10:49

[quote]
Mélomaniac a écrit:
vinclec a écrit:
DISQUES QUI DEVRAIENT EXISTER

- Carlos Kleiber commençant le concert du Nouvel An par le Poème de l'Extase (on peut rêver), enchaînant sur la valse triste de Sibelius, le tout copieusement sifflé par des duchesses en vermine
...tu voulais dire en hermine ?! Surprised


"vermine", ça faisait très anarcho-chic! rambo


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KARL1
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 35
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Jeu 7 Fév 2013 - 11:05

Toscanini dirigeant n'importe quel opéra mis en scène à Salzbourg en 1937, enregistré en numérique 24 bits et blue ray machin-chose;
Toscanini dirigeant l'eroica n'importe qd avec n'importe quel orchestre (même la Scala) mais avec l'OPSNY ce serait encore mieux
Berlioz dirigeant la symphonie funèbre et triomphale dans les rues de Paris;
Berlioz dirigeant Benvenuto Cellini ou les Troyens avec la distribution de ses rêves (et des miens) et dans une mise en scène par Cecil B de Mille;
Beethoven dirigeant la neuvième en trois quarts d'heure, comme il a dit qu'elle pouvait l'être à un imprésario anglais (on peut tout leur dire).
Etre invisible dans l'appartement de Beethoven improvisant au piano;
Yves Nat jouant l'opus 111, moi assis à côté de lui, comme un petit frère.
Bruno Walter achevant la Walkyrie -et même le Ring (tant qu'on y est...) de 1935 à Vienne. Hitler étant annihilé par une crise d'aphonie.
etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 685
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 8 Fév 2013 - 20:06

Les fantasmes :

- Furtwängler dirigeant la Missa Solemnis et le requiem allemand dans une bonne qualité sonore
- Böhm dans la 9e de Bruckner et Parsifal et dans ce qu'il aurait voulu de Mahler (qu'il regrettait de ne pas avoir dirigé à la fin de sa vie)
- Annie Fischer et Klemperer dans une intégrale des concertos de Mozart, de Beethoven et de Brahms (pour les Brahms, ils l'ont fait en concert, avec Berlin (!)si des bandes existent, l'espoir fait vivre). Certains Schumann toujours par Annie Fischer (études symphoniques, Fantasiestücke op. 12, sonate n° 1)
- Jochum et l'OPV dans une intégrale des symphonies de Haydn
- Bernstein et l'OPV dans les symphonies manquantes de leur cycle Sibelius (3, 4, 6)
- Brendel dans la sonate Hob XVI:46 de Haydn (ou dans toutes celles qu'il n'a pas gravées, d'ailleurs)
- Arrau dans l'op. 116-119 de Brahms

L'enregistrement existe, le disque aussi, mais le grand public ne l'a jamais vu : ein Heldenleben par Kleiber et l'OPV. Ca a été mis en boîte par Sony, les pubs étaient parues, et le CD... jamais. Interdit par ce fada de Carlos. J'avais espéré que ses héritiers auraient le bon goût d'être un peu cupides et auraient autorisé la publication, mais on ne voit rien venir. Il est possible que Sony s'en fiche, maintenant.

Ca pourrait venir un jour : la fin du cycle Beethoven de Pollini (ou un nouveau cycle) et d'autres concertos de Mozart avec lui et l'OPV.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinclec
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 35
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 8 Fév 2013 - 20:18

Stolzing a écrit:
Les fantasmes :

- Furtwängler dirigeant la Missa Solemnis et le requiem allemand dans une bonne qualité sonore
- Böhm dans la 9e de Bruckner et Parsifal et dans ce qu'il aurait voulu de Mahler (qu'il regrettait de ne pas avoir dirigé à la fin de sa vie)
- Annie Fischer et Klemperer dans une intégrale des concertos de Mozart, de Beethoven et de Brahms (pour les Brahms, ils l'ont fait en concert, avec Berlin (!)si des bandes existent, l'espoir fait vivre). Certains Schumann toujours par Annie Fischer (études symphoniques, Fantasiestücke op. 12, sonate n° 1)
- Jochum et l'OPV dans une intégrale des symphonies de Haydn
- Bernstein et l'OPV dans les symphonies manquantes de leur cycle Sibelius (3, 4, 6)
- Brendel dans la sonate Hob XVI:46 de Haydn (ou dans toutes celles qu'il n'a pas gravées, d'ailleurs)
- Arrau dans l'op. 116-119 de Brahms

L'enregistrement existe, le disque aussi, mais le grand public ne l'a jamais vu : ein Heldenleben par Kleiber et l'OPV. Ca a été mis en boîte par Sony, les pubs étaient parues, et le CD... jamais. Interdit par ce fada de Carlos. J'avais espéré que ses héritiers auraient le bon goût d'être un peu cupides et auraient autorisé la publication, mais on ne voit rien venir. Il est possible que Sony s'en fiche, maintenant.

Ca pourrait venir un jour : la fin du cycle Beethoven de Pollini (ou un nouveau cycle) et d'autres concertos de Mozart avec lui et l'OPV.

Super-intéressant ce post !!! Je ne savais pas pour Bohm et Mahler, mon dieu quel pincement au cœur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 8 Fév 2013 - 20:36

Stolzing a écrit:
Les fantasmes :
[...]
- Jochum et l'OPV dans une intégrale des symphonies de Haydn
[...]

Razz Cette idée me réjouit particulièrement. Avec les Wiener Philharmoniker, ou le Concertgebouw...

****************************************************

J'avais déjà caressé l'idée un peu folle d'écrire une critique détaillée sur un disque qui n'existe pas ; un commentaire selon l'idée que l'on s'en fait rien qu'à l'imaginer. hehe

Bref une critique-fiction...

Ce serait un amusant exerice de style...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 8 Fév 2013 - 21:01

Stolzing a écrit:
Les fantasmes :

L'enregistrement existe, le disque aussi, mais le grand public ne l'a jamais vu : ein Heldenleben par Kleiber et l'OPV. Ca a été mis en boîte par Sony, les pubs étaient parues, et le CD... jamais. Interdit par ce fada de Carlos. J'avais espéré que ses héritiers auraient le bon goût d'être un peu cupides et auraient autorisé la publication, mais on ne voit rien venir. Il est possible que Sony s'en fiche, maintenant.

Ca pourrait venir un jour : la fin du cycle Beethoven de Pollini (ou un nouveau cycle) et d'autres concertos de Mozart avec lui et l'OPV.

Le Heldenleben est trouvable sur youtube, facilement!

Et effectivement, deux questions se posent: pourquoi Kleiber a demandé qu'on ne publie pas cet enregistrement, vu sa qualité, et pourquoi Sony ne le sort pas aujourd'hui, alors que cela fait presque 9 ans que lechef est décédé? Est-ce que Carlos a demandé à détruire les bandes?

Pour ton dernier paragraphe, j'adhère, même si les enregistrements récents de Pollini sont un tantinet décevants!

Personnellement, en parlant de Kleiber, j'attends qu'Unitel nous rende dans un son et une image correctes sa Bohème et son Otello avec la Scala (les enregistrements existent, il n'y a plus qu'à les restaurer). Ce serait un beau cadeau de l'année Verdi pour Otello, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 9 Fév 2013 - 1:32

vinclec a écrit:
Mélomaniac a écrit:


vinclec a écrit:

- Mahler bidouillant Beethoven à souhait, ré-orchestrant schumann, etc.
Ca on en a les traces écrites...

Ben justement, non ! On a quelques traces écrites, mais d'après le bouquin que je suis en train de lire, les souvenirs de son premier amour (Natalie Bauer-Lechner), Mahler a fait pas mal de bidouillages "en live", oralement, au cas par cas, et rien de tout ça n'a été enregistré, pour notre plus grand bonheur malheur...
study Pour prolonger doctement le sujet :

http://www.amazon.fr/Comparison-Schumanns-Symphony-Reorchestration-Mahler/dp/124403360X/ref=sr_1_2?s=english-books&ie=UTF8&qid=1360369742&sr=1-2


Dernière édition par Mélomaniac le Sam 9 Fév 2013 - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 9 Fév 2013 - 9:36

Stolzing a écrit:
Les fantasmes :

- Furtwängler dirigeant la Missa Solemnis et le requiem allemand dans une bonne qualité sonore
- Böhm dans la 9e de Bruckner et Parsifal et dans ce qu'il aurait voulu de Mahler (qu'il regrettait de ne pas avoir dirigé à la fin de sa vie)
- Annie Fischer et Klemperer dans une intégrale des concertos de Mozart, de Beethoven et de Brahms (pour les Brahms, ils l'ont fait en concert, avec Berlin (!)si des bandes existent, l'espoir fait vivre). Certains Schumann toujours par Annie Fischer (études symphoniques, Fantasiestücke op. 12, sonate n° 1)
- Jochum et l'OPV dans une intégrale des symphonies de Haydn
- Bernstein et l'OPV dans les symphonies manquantes de leur cycle Sibelius (3, 4, 6)
- Brendel dans la sonate Hob XVI:46 de Haydn (ou dans toutes celles qu'il n'a pas gravées, d'ailleurs)
- Arrau dans l'op. 116-119 de Brahms

L'enregistrement existe, le disque aussi, mais le grand public ne l'a jamais vu : ein Heldenleben par Kleiber et l'OPV. Ca a été mis en boîte par Sony, les pubs étaient parues, et le CD... jamais. Interdit par ce fada de Carlos. J'avais espéré que ses héritiers auraient le bon goût d'être un peu cupides et auraient autorisé la publication, mais on ne voit rien venir. Il est possible que Sony s'en fiche, maintenant.

Ca pourrait venir un jour : la fin du cycle Beethoven de Pollini (ou un nouveau cycle) et d'autres concertos de Mozart avec lui et l'OPV.
Ah oui, les 5 premières propositions, je les approuve complètement. Peut-être Guilels pour les Mozart avec Klemperer, mais c'est vrai que les Brahms par Fischer Klemperer font très envie.

J'aimerais également que Pollini réenregistre des Mozart avec Vienne, qu'il ressorte éventuellement les K.466 et K.449, il les jouait déjà très bien dans les années 80 avec le même orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
ferencfricsay
Néophyte


Nombre de messages : 9
Age : 38
Localisation : lyon
Date d'inscription : 20/10/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mer 13 Fév 2013 - 17:01

- Live de la création de la Quatrième de Mahler, avec les sifflets à la fin Twisted Evil
- Une intégrale Mahler par lui-même réalisée dans son très grand âge dans les années 40 avec le New-York Philharmonic ou le Chicago Symphony Orchestra (oui, je sais, c'est plus que de la science-fiction)
- Une Quatrième de Bruckner par Bernstein avec l'OPV
- la Neuvième de Bruckner par Boulez avec l'OPV, ou l'OPB
- La Cinquième de Bruckner par Klemperer avec l'OPV dans des bonnes conditions techniques Crying or Very sad
- Une intégrale des poèmes symphoniques de R. Strauss par Bernstein avec l'OPV


J'aurai voulu me glisser dans la salle mais ça n'aurait pas été terrible en CD :
- Beethoven créant sa Troisième symphonie en privé devant Haydn
- la création du Quatuor pour la fin du temps dans un Stalag en Silésie
- Création de la Huitième de Mahler à Munich
- Création du Sacre du Printemps par Pierre Monteux
- Bruckner jouant au piano le Finale de sa Neuvième symphonie devant son médecin


Dernière édition par ferencfricsay le Jeu 21 Fév 2013 - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mer 13 Fév 2013 - 22:36

ferencfricsay a écrit:

J'aurai voulu me glisser dans la salle mais ça n'aurait pas été terrible en CD :
- Beethoven créant sa Troisième symphonie en privé devant Haydn
Est-ce que tu connais Eroica, le téléfilm de la BBC qui retrace cette première audition de la symphonie chez le Prince Lobkowitz ? Conçue autour d'une performance musicale ardente et tumultueuse signée Gardiner, c'est une réalisation très convaincante à mon goût, avec ce qu'il faut de tension dramatique et d'humour ! Le genre de truc qu'on ne verra jamais à la télévision française...
/watch?v=J71gAMPz3_4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferencfricsay
Néophyte


Nombre de messages : 9
Age : 38
Localisation : lyon
Date d'inscription : 20/10/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Jeu 21 Fév 2013 - 22:45

adriaticoboy a écrit:
ferencfricsay a écrit:

J'aurai voulu me glisser dans la salle mais ça n'aurait pas été terrible en CD :
- Beethoven créant sa Troisième symphonie en privé devant Haydn
Est-ce que tu connais Eroica, le téléfilm de la BBC qui retrace cette première audition de la symphonie chez le Prince Lobkowitz ? Conçue autour d'une performance musicale ardente et tumultueuse signée Gardiner, c'est une réalisation très convaincante à mon goût, avec ce qu'il faut de tension dramatique et d'humour ! Le genre de truc qu'on ne verra jamais à la télévision française...
/watch?v=J71gAMPz3_4

Hélas non, mais merci du tuyau. Je suis très curieux de voir ça ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 22
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 22 Fév 2013 - 12:49

Un concert du nouvel an avec Bernstein... j'aurais été curieux de voir ça.
J'ai lu quelque part que les Philharmoniker aurait voulu pouvoir l'y inviter en tant que chef mais qu'il est mort entre temps...
Dommage, connaissant le style de Bernstein, j'aurais bien voulu voir à quoi ressemblerai ses valses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 940
Age : 50
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 22 Fév 2013 - 14:11

Par-dessus tout : l'opus 111 par Gilels

Après, j'aurais aimé entendre les Gurre-Lieder et Wozzeck par Karajan et des chanteurs adéquats...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 22 Fév 2013 - 14:18

Asinius Pollion a écrit:
Un concert du nouvel an avec Bernstein... j'aurais été curieux de voir ça.
J'ai lu quelque part que les Philharmoniker aurait voulu pouvoir l'y inviter en tant que chef mais qu'il est mort entre temps...
Dommage, connaissant le style de Bernstein, j'aurais bien voulu voir à quoi ressemblerai ses valses

J'ai envie de dire : à des effets de manches, superbe technique et un peu d'esbroufe ! Mais je vais me faire taper dessus, c'est ça, hein fesse ?
(J'ai bien compris que j'étais définitivement déclassé quand j'ai dit que Welser-Möst n'était pas si mauvais que ça cette année au concert du nouvel an, que Kleiber m'irrite un peu, que Barenboim vaut mieux que ce qu'on en dit, comme Solti d'ailleurs, etc. drapeau).
Sinon, pour se faire une idée ("hyper-chefisation", baguette egotiste, rutilance, motorisme mais sans le charme un peu gaillard, un peu canaille et le sentiment immédiat de la première intégrale Mahler, que par ailleurs j'adore) : http://www.amazon.com/Johann-Strauss-Danube-Emperor-Artists/dp/B00000DRYS .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 22
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 22 Fév 2013 - 15:18

Je voulais dire que je vois mal Bernstein diriger le beau danube bleu qui soit dit en passant me fait dormir surtout avec le Franz Welser-Möst I don't want that (je dors moins avec Kleiber d'ailleurs Laughing )
Cela aurait donné une dynamique peut-être qui manque à ce rendez-vous avant tout mondain plus que musical. La musique de Strauss mérite mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 22 Fév 2013 - 15:23

Asinius Pollion a écrit:
La musique de Strauss mérite mieux !

Celibidache drunken !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 22 Fév 2013 - 22:15

Asinius Pollion a écrit:
Je voulais dire que je vois mal Bernstein diriger le beau danube bleu qui soit dit en passant me fait dormir surtout avec le Franz Welser-Möst I don't want that (je dors moins avec Kleiber d'ailleurs Laughing )
Cela aurait donné une dynamique peut-être qui manque à ce rendez-vous avant tout mondain plus que musical. La musique de Strauss mérite mieux !
Elle mérite ça: http://www.youtube.com/watch?v=PKsOsxi4t0k
Quel Concert du Nouvel An il aurait pu donner à Vienne ! drunken
Malheureusement, en bon allemand, il restait fidèle à Berlin le jour de l'An.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 22 Fév 2013 - 22:25

bAlexb a écrit:

Celibidache drunken !

La Marche de Radetzky par Celibidache figure parmi ce que j'ai entendu de plus agaçant dans ma vie de mélomane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 22 Fév 2013 - 22:31

Mélomaniac a écrit:
bAlexb a écrit:

Celibidache drunken !

La Marche de Radetzky par Celibidache figure parmi ce que j'ai entendu de plus agaçant dans ma vie de mélomane...

Sa Valse de l'Empereur ou sa Annen-Polka font partie de ce que j'ai entendu de plus enivrant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 22
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 23 Fév 2013 - 15:48

adriaticoboy a écrit:
Asinius Pollion a écrit:
Je voulais dire que je vois mal Bernstein diriger le beau danube bleu qui soit dit en passant me fait dormir surtout avec le Franz Welser-Möst I don't want that (je dors moins avec Kleiber d'ailleurs Laughing )
Cela aurait donné une dynamique peut-être qui manque à ce rendez-vous avant tout mondain plus que musical. La musique de Strauss mérite mieux !
Elle mérite ça: http://www.youtube.com/watch?v=PKsOsxi4t0k
Quel Concert du Nouvel An il aurait pu donner à Vienne ! drunken
Malheureusement, en bon allemand, il restait fidèle à Berlin le jour de l'An.

Je te suis à 100% mains
Quel type ce vieux Furt tout de même drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les disques qui n'existent pas... hélas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les disques qui n'existent pas... hélas
» Les disques de rock à avoir toujours sur soi.
» Telemann: disques indispensables
» BACH :sa vie , son oeuvre mais surtout pas de disques
» Les disques d'or du Télévie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: