Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les disques qui n'existent pas... hélas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11995
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 23 Fév 2013 - 20:37

Tous les disques soviétiques d'Olympia ! Sad Crying or Very sad

En particulier, les symphonies n°s 5 et 6 de Gavriil Popov (couplées avec d'autres raretés du compositeur), la quatrième de Lev Knipper que je n'arrive même pas à trouver dans ma médiathèque. Et les premiers disques Melodiya des années 1980-90 (genre : La deuxièmes symphonie de Shchedrin par l'oncle Gennady...). En parlant d'oncle justement, ce qui m'énerve le plus c'est l'espérance de vie des CD en stockage (pas plus de 5 ans en moyenne - neuf). Donc, Le Pas d'Acier Op. 41 par Rozhdestvensky c'est fini.

Edit : Certains volumes de la collection Svetlanov chez BMG, c'est aussi fini (le volume 10 : Rachmaninoff "Introuvable"). Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21932
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 23 Fév 2013 - 21:10

Smile Attention Vino, c'est un sujet destiné a priori aux disques qui n'existent simplement pas (le produit de nos fantasmes donc), aux projets avortés, aux enregistrements impubliés...

Pour les enregistrements rares ou difficilement trouvables, il y a cet autre fil : http://classik.forumactif.com/t4380-enregistrements-rares-ou-exotiques-et-ou-jamais-edites-en-cd

Ceci dit, je suis un peu d'accord avec toi : le fonds Melodiya est aussi insondable que sa politique de rééditions, à tel point que l'on imagine peut-être inexistants des disques qui sommeillent dans les oubliettes de ses archives...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11995
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 24 Fév 2013 - 13:44

Mélomaniac a écrit:
Smile Attention Vino, c'est un sujet destiné a priori aux disques qui n'existent simplement pas (le produit de nos fantasmes donc), aux projets avortés, aux enregistrements impubliés...

Pour les enregistrements rares ou difficilement trouvables, il y a cet autre fil : http://classik.forumactif.com/t4380-enregistrements-rares-ou-exotiques-et-ou-jamais-edites-en-cd
Oups, pardon. Embarassed Je te remercie pour ton lien. Smile

Ceci dit, je suis un peu d'accord avec toi : le fonds Melodiya est aussi insondable que sa politique de rééditions, à tel point que l'on imagine peut-être inexistants des disques qui sommeillent dans les oubliettes de ses archives...

La 4ème de Popov par le Chœur de l'opéra municipale de Novossibirsk ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21932
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 3 Mar 2013 - 20:32

Dommage qu'à ma connaissance n'ait jamais été publié un enregistrement de la première exécution de la Turangalîla Symphonie, le 02 décembre 1949 par Leonard Bernstein et le Boston Symphony Orchestra.

Mais ça existe certainement dans les archives de l'orchestre, ou de la radio...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21932
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 9 Mar 2013 - 12:47

Avant son enregistrement en février 1968 des Métamorphoses Symphoniques de Hindemith avec le London Symphony Orchestra pour Decca, Claudio Abbado les avait déjà gravées avec le Wiener Philharmoniker en novembre 1965, pour le même label.

Mais je crois que ces sessions n'ont jamais paru sur disque.

D'ailleurs, au sujet des sessions londoniennes de février 1968, parallèlement à sa célèbre interprétation de la Sinfonietta de Janacek, le jeune chef italien enregistra aussi le Concertino (avec Dino Ciani au piano) qui lui n'a jamais été publié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 9 Mar 2013 - 13:53

Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Smile Attention Vino, c'est un sujet destiné a priori aux disques qui n'existent simplement pas (le produit de nos fantasmes donc), aux projets avortés, aux enregistrements impubliés...

Pour les enregistrements rares ou difficilement trouvables, il y a cet autre fil : http://classik.forumactif.com/t4380-enregistrements-rares-ou-exotiques-et-ou-jamais-edites-en-cd
Oups, pardon. Embarassed Je te remercie pour ton lien. Smile

Ceci dit, je suis un peu d'accord avec toi : le fonds Melodiya est aussi insondable que sa politique de rééditions, à tel point que l'on imagine peut-être inexistants des disques qui sommeillent dans les oubliettes de ses archives...

La 4ème de Popov par le Chœur de l'opéra municipale de Novossibirsk ?

Ah oui, la 4è de Popov aurait en effet connu une création, mais probablement pas d'enregistrement... Le quatuor Danel joue depuis plus de deux ans la Symphonie pour quatuor à cordes, et il n'y a toujours pas même l'ombre d'un projet d'enregistrement. En ce qui concerne Popov, aucun opéra, ni octuor, ni concerto pour piano (je soupçonne la musique du Jeune Homme sévère d'être à la base de l'oeuvre, mais là encore aucun enregistrement de la musique du film, à part dans le film lui-même), ni concerto pour orgue (sa dernière oeuvre achevée).

En ce qui concerne les symphonies de Knipper, la 4ème par Dudova se trouve encore d'occasion (la suite -réorchestrée- du Red Poppy de Glière en couplage est abominable en revanche): Melodyia possède bien quelque part une version de la 13è, beaucoup plus rare (quoique célèbre par sa dédicace à la mémoire de Miaskovsky) sous la direction du compositeur qui n'a jamais été rééditée. Considérant qu'il existe une version de la 8è de Knipper par Titov dans la série Wartime music de NF ça ne nous laisse plus que 18 symphonies inédites... On avance!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 9 Mar 2013 - 16:45

Mélomaniac a écrit:
Avant son enregistrement en février 1968 des Métamorphoses Symphoniques de Hindemith avec le London Symphony Orchestra pour Decca, Claudio Abbado les avait déjà gravées avec le Wiener Philharmoniker en novembre 1965, pour le même label.

Mais je crois que ces sessions n'ont jamais paru sur disque.

D'ailleurs, au sujet des sessions londoniennes de février 1968, parallèlement à sa célèbre interprétation de la Sinfonietta de Janacek, le jeune chef italien enregistra aussi le Concertino (avec Dino Ciani au piano) qui lui n'a jamais été publié.
Une parution de tous les enregistrements Decca d'Abbado est prévue prochainement, mais je crois que ces sessions n'ont pas été incluses.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21932
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 9 Mar 2013 - 20:32

alexandre. a écrit:

Une parution de tous les enregistrements Decca d'Abbado est prévue prochainement, mais je crois que ces sessions n'ont pas été incluses.

Confused Dommage pour ces inédits alors...

Pour le reste, y a pas une grande quantité d'enregistrements du jeune Abbado chez Decca, mais ils s'avèrent de haut intérêt (je les ai déjà tous sauf les extraits d'opéra...) : Beethoven, Mendelssohn, Brahms, Bruckner, Janacek, Hindemith, Prokofiev.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 9 Mar 2013 - 20:37

Voilà : http://www.deutschegrammophon.com/fr/cat/single?sort=newest&PRODUCT_NR=4785365
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21932
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 9 Mar 2013 - 20:46

Smile Merci Alexandre.

Effectivement, je viens de pointer, il ne manque rien d'autre à ce coffret que les deux inédits que j'ai signalés au-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11995
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 9 Mar 2013 - 21:00

Sud !!! cheers

Oui, on avance à Petipa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don_Angelo
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Lun 11 Mar 2013 - 15:44

Au risque de passer pour un intrus:
- Les 3 premières symphonies de Tchaïkovski par Mravinski et l'Orchestre de Leningrad et le tout enregistré dans les conditions du tryptique 4,5,6 en stéréo par DG en 1960.

Parce que ce chef est ma référence personnelle (sur ce répertoire) depuis que je l'ai découvert, que ma version préférée (Dorati & Londres) des 3 premières me laisse sur ma faim malgré des qualités indéniables, et que punaise j'aime presque plus les 2 premières que les 3 dernières. Je fais confiance à un grand homme comme Mravinski pour me livrer les clés de la compréhension de la 3ème qui m'ont toujours fait défaut.

Est-ce que j'ai droit d'ajouter que je ne supporte plus la mièvrerie et le pathos dégoulinant des chefs modernes tels que Mehta dans ce répertoire où je me ferais bizuter à coups de Schoenberg jusqu'à une mort tragique et malencontreuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Lun 11 Mar 2013 - 18:06

[quote="Don_Angelo"Parce que ce chef est ma référence personnelle (sur ce répertoire) depuis que je l'ai découvert, que ma version préférée (Dorati & Londres) des 3 premières me laisse sur ma faim malgré des qualités indéniables, et que punaise j'aime presque plus les 2 premières que les 3 dernières. Je fais confiance à un grand homme comme Mravinski pour me livrer les clés de la compréhension de la 3ème qui m'ont toujours fait défaut.[/quote]
Bienvenue Don Angelo !

Essaie Jansons / Oslo. Il y a effectivement très peu de versions qui rendent compte du caractère dansant de cette symphonie, intensément jubilatoire dans les rares cas où elle est jouée en respectant ce paramètre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Don_Angelo
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Lun 11 Mar 2013 - 19:15

Je possède le cycle de Jansons que tu évoques. (Chandos) Effectivement, il est intéressant mais je pense que ça manque un peu de souplesse, et la prise de son très distante me gène beaucoup. Je ne sais pas si c'est le contraste avec la prise de son très proche des MLP et des Living Stereo que j'écoute à longueur de journée mais je n'arrive vraiment pas à m'y faire. On dirait que Jansons est un peu engourdi, mais j'ai le même problème quand je compare la pathétique de Mravinski et la pathétique de Dorati, peut-être est-ce juste une question de contraste.

J'attends par la poste le SACD de Gergiev et le LSO qui est sorti il n'y a pas très longtemps, j'avais été plutôt enthousiaste par sa Pathétique à Vienne publiée par Philips, et très déçu par son Casse-Noisette.

Pour l'instant dans mes références sur les 2 premières
1) Dorati, LSO (Mercury Living Presence) : coupe de foudre dès la première écoute.
2) Jansons, Oslo (Chandos)
3) Smetacek, Prague Symphony Orchestra (Supraphon) malgré une prise de son très étrange. Seule la première symphonie n'a été enregistrée
4) Karajan, Berliner (DGG) : la version avec laquelle j'ai découvert les deux premières symphonies.

Il faudrait que j'essaye Svetlanov j'ai entendu des choses intéressantes sur une Pathétique éditée par Melodyia. Je n'ai même pas osé mettre Pletnev dont j'avais acheté l'intégrale DGG et que je n'avais conservé que 3 semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Lun 11 Mar 2013 - 19:59

Don_Angelo a écrit:
Effectivement, il est intéressant mais je pense que ça manque un peu de souplesse, et la prise de son très distante me gène beaucoup.
C'est une caractéristique du son Chandos, la réverbération et le léger flou. Je le déplore aussi, mais il n'empêche que malgré cela, Jansons / Oslo demeure la seule intégrale qui me convainque totalement - justement parce que le Troisième est très souvent traitée sans prendre en compte sa dimension dansante, qui est à mon sens indispensable pour qu'elle "fonctionne".

Ensuite, en termes de souplesse, on est tout de même dans la très haute virtuosité - mais ce n'est pas une interprétation ultra-expansive, oui, peut-être. J'admets fort bien que la prise de son te paraisse rédhibitoire cela dit : ce n'est pas idéal, c'est vrai.


Citation :
Je ne sais pas si c'est le contraste avec la prise de son très proche des MLP et des Living Stereo que j'écoute à longueur de journée
Si ta référence est Living Stereo ou Mercury, tu peux tout de suite arrêter d'écouter de la musique. Mr. Green Pour entendre aussi bien, sauf à te déplacer dans quelques salles de concert particulièrement réussies, tu ne trouveras jamais. Confused

Citation :
peut-être est-ce juste une question de contraste.
A mon (humble) avis, la comparaison d'interprétations, même si elle est amusante, représente une impasse. On finit par ne plus rechercher que ce qui correspond à nos premières vues (ou bien l'événement exceptionnel), et on peut passer à côté de l'identité propre des versions, ou tout simplement du plaisir qu'elles nous donnent à l'usage.


Citation :
4) Karajan, Berliner (DGG) : la version avec laquelle j'ai découvert les deux premières symphonies.
Là aussi, c'est réverbéré (et du style Karajan), mais dans son genre, vraiment abouti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Don_Angelo
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Lun 11 Mar 2013 - 20:24

Le terme comparer est un peu foireux, je veux dire passer de l'un à l'autre. Dans un sens ça marche très bien, de l'autre.... Mr. Green
Loin de moi l'idée de médire sur cette intégrale que j'ai d'ailleurs classée 2ème de mon palmarès personnel. Je sais pas comment je pourrais t'expliquer mieux ce que j'entends par manque de souplesse autrement qu'en le sifflotant. C'est pas par manque de virtuosité de l'orchestre, mais on dirait que le rythme est trop mécanique. Faut que je ressorte le disque pour pouvoir être plus précis, mais même en faisant ça je crains de pas arriver à exprimer ça très clairement.

Pour la réverb sur l'enregistrement Karajan je suis assez d'accord et c'est une catastrophe notoire sur l'Ouverture 1812 qui est couplée avec l'une des deux symphonies. Ceci dit elle me gène moins que sur l'intégrale de Jansons. Après cette réverb n'est pas aussi marquée sur tous les enregistrement de ce label: j'ai les concerti pour piano de Rachmaninov par Shelley et Wild par exemple et à l'écoute ça ne m'avait pas du tput choqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Lun 11 Mar 2013 - 20:32

Don_Angelo a écrit:
Loin de moi l'idée de médire sur cette intégrale que j'ai d'ailleurs classée 2ème de mon palmarès personnel. Je sais pas comment je pourrais t'expliquer mieux ce que j'entends par manque de souplesse autrement qu'en le sifflotant. C'est pas par manque de virtuosité de l'orchestre, mais on dirait que le rythme est trop mécanique. Faut que je ressorte le disque pour pouvoir être plus précis, mais même en faisant ça je crains de pas arriver à exprimer ça très clairement.
Si, si, je crois que je vois ce que tu veux dire : même si ça danse, Jansons a toujours beaucoup de maintien, ce n'est pas précisément un chef tempêtueux. Ca n'a pas la tension de Mravinski ou la démesure de Svetlanov, c'est certain !

Citation :
Pour la réverb sur l'enregistrement Karajan je suis assez d'accord et c'est une catastrophe notoire sur l'Ouverture 1812 qui est couplée avec l'une des deux symphonies. Ceci dit elle me gène moins que sur l'intégrale de Jansons.
Indépendamment du son d'orchestre plus flou, les timbres tels que captés sont clairement mieux définis chez DG, en effet.

Citation :
Après cette réverb n'est pas aussi marquée sur tous les enregistrement de ce label: j'ai les concerti pour piano de Rachmaninov par Shelley et Wild par exemple et à l'écoute ça ne m'avait pas du tput choqué.
C'est quand même plus ou moins la norme. Moins pour les enregistrements de musique de chambre, mais généralement je suis assez frustré, un peu comme tu le décris pour ces Tchaïkovski.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Don_Angelo
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 2 Juin 2013 - 18:15

Tilson-Thomas sur le reste du corpus des symphonies de Tchaikovsky, dans les mêmes conditions que sa sublime réussite à Boston en mars 1970 pour Deutsche Grammophon.

Nan parce que le plus cruel ne fut pas de découvrir cette sublime mouture aussi tard, mais de m'apercevoir qu'elle était restée orpheline ! Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 2 Juin 2013 - 18:17

En même temps, les 2° et 3° sont moins réussies et pour les trois dernières, tu as le choix entre des versions magnifiques ! sunny
Mais je suis bien d'accord, MTT est un chef degrande valeur qui n'enregistre pas assez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 2 Juin 2013 - 18:19

Zeno a écrit:
En même temps, les 2° et 3° sont moins réussies
La Troisième est fantastique, elle demande juste à être interprétée en respectant les carrures de danse, et pas comme de la mélasse larmoyante (comme hélas 95% de la discographie).

Citation :
Mais je suis bien d'accord, MTT est un chef degrande valeur qui n'enregistre pas assez.
Oh, tout de même, il y en a un bon petit nombre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 2 Juin 2013 - 18:21

On en voudrait davantage.
La Troisième ne m'a jamais conquis, je vais aller voir de plus près la partoche et en effet, il se peut que je ne connaisse pas la bonne version. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 2 Juin 2013 - 18:48

Zeno a écrit:
On en voudrait davantage.
La Troisième ne m'a jamais conquis, je vais aller voir de plus près la partoche et en effet, il se peut que je ne connaisse pas la bonne version. Smile
A ce jour, je n'ai trouvé que Maazel (et en particulier ses versions les plus récentes avec New York) et Jansons qui "fonctionnent".

Dans les autres versions, j'ai l'impression d'entendre une oeuvrette. Même Markevitch est assez mou...


Après, il est possible que ça parle assez à ma veine-qui-aime-les-ballets-de-Gossec. Mais dans le genre dansant, que c'est incantatoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 2 Juin 2013 - 19:49

Je connais surtout Svetlanov. Qui ne m'a pas séduit en effet.
Maazel, ça me tente.
Mais puisque la rubrique porte sur des objets inexistants, que dirais-tu d'une Troisième de Piotr par Celibidache ? Ce ne serait plus la Pologne, mais un triangle Munich-Varsovie-Bucarest où planter des haies à croissance lente... hehe


Dernière édition par Zeno le Dim 2 Juin 2013 - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 2 Juin 2013 - 19:51

Au disque, je crois qu'on ne trouve que sa version de jeunesse avec Vienne, très cinglante, mais c'est déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21932
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 2 Juin 2013 - 20:58

Zeno a écrit:
que dirais-tu d'une Troisième de Piotr par Celibidache ? Ce ne serait plus la Pologne, mais un triangle Munich-Varsovie-Bucarest où planter des haies à croissance lente... hehe

Laughing Génial Zeno !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 26
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 8 Juin 2013 - 23:04

Je ne vais pas être original, mais UN grand regret: que Bruno Walter n'ait pas pu achever sa Walkyrie en 1935, le 1er acte est incroyable d'émotion...

Sinon j'aurais aimé la 9ème de Mahler par Haitink à Berlin, ou mieux encore lors de ses "remake" avec le Concertgebouw (années 80, comme ses 4ème et 7ème symphonies).

Enfin, une édition officielle de bonne qualité du Parsifal de Boulez en 2004 à Bayreuth, de nouveaux disques de Salonen à Los Angeles (de nouveaux Pétrouchka et Oiseau de feu, l'Enfant et les Sortilèges par curiosité, une Elektra ou encore des Sibelius) mais il est encore permis de rêver pour ceux là! drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Sam 8 Juin 2013 - 23:34

Les cantates de Bach par le Bach Collegium Japan de Suzuki, mais avec les voix de Paul Esswood, Kurt Equiluz, DFD et Mariana Flores, irrésistible soprano de l'Ensemble Clematis.

De quoi rêver une vie entière... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor Wagner
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 18
Date d'inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Jeu 18 Juil 2013 - 23:11

J'aurais bien voulu entendre les Rachmaninov d'Arrau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 25 Aoû 2013 - 8:28

Pas tout lu mais survolé!
les disque je regrette!
La tétralogie complète par Bruno Walter avec les grands chanteurs de l'époque comme dans le premier acte de la Walkyrie.
Les symphonies de Mahler par Charles Adler, un chef qui a un son et une vision particulières des oeuvres de Mahler ,très populaires et trés campagnardes ou les instruments sont très atypiques.
Les variations Goldberg par Yudina et les Diabelli aussi!
La tétralogie par Georges Sébastian, ses disques d'extraits de Wagner sont magnifiques, il n'a pas eu de chance avec le disque ce chef.
.......mais il faut rajouter qu'on a depuis de très très bonnes versions historiques de tout ça alors pas la peine de regretter lol?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2834
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 25 Aoû 2013 - 8:36

gluckhand a écrit:
Les variations Goldberg par Yudina
http://www.amazon.fr/Variations-Goldberg-BWV-Jean-S%C3%A9bastien-Bach/dp/B005P3N0TU/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1377419751&sr=8-1&keywords=Goldberg+Yudina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 25 Aoû 2013 - 9:18

gluckhand a écrit:
Les variations Goldberg par Yudina et les Diabelli aussi!
Vœu exaucé :



Ou bien ce double :
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 25 Aoû 2013 - 9:39

Merci Roderick et Alexandre, pour les Diabelli je n'en étais pas sûr bien que je les ai en 33 tours je crois , mais pour les Goldberg je ne savais pas , on en parle pas beaucoup de cette version? Je sais que j'ai une autre version des Goldberg avec les reprises par une autre pianiste russe qui dure plus d'une heure et dont je ne me rappelle plus le nom, tout ça ce sont des 33 tours et ils sont au grenier alors je les ai pas sous les yeux, merci beaucoup à vous!Dommage ce double album de la série Greats Pianists n'est pas donné question prix sinon je l'aurais bien commandé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Dim 25 Aoû 2013 - 15:48

J'ai quelques fantasmes discographiques:

- une neuvième de Bruckner par Böhm avec l'OPV. Si je ne pouvais faire exaucer qu'un seul souhait, ce serait celui-là.

- la sonate no. 29 "Hammerklavier" par Artur Rubinstein. Son sens inné de la respiration du discours pianistique me captive toujours. Rubinstein est le seul véritable conteur du clavier.

- Norma avec Leyla Gencer, Régine Crespin, Jon Vickers et Cesare Siepi. Vers 1967 tout ce beau monde était au meilleur de sa forme, ou pas très loin.

- un studio du Dream of Gerontius sous Barbirolli, avec Vickers, Forrester, Rouleau. Vers 1970, dans une production Decca ou EMI. Il existe des live mal enregistrés avec Vickers, Barbirolli. Extraordinaire, malgré de sérieux défauts techniques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2834
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Lun 26 Aoû 2013 - 7:16

gluckhand a écrit:
mais pour les Goldberg je ne savais pas , on en parle pas beaucoup de cette version?
Moi j'aime bien tu peux te faire une idée là : /watch?v=r1hs2OLIzYE
Même si je préfère ça : /watch?v=ZLI8oh8wY6A Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21932
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mar 15 Oct 2013 - 20:59

Georg Solti enregistra Le Sacre du Printemps le 14 mai 1974 avec le Chicago Symphony Orchestra, et live au Concertgebouw d'Amsterdam, en septembre 1991, ce qui fut publié chez Decca.
 
Le chef hongrois avait déjà enregistré cette oeuvre le 23-24 septembre 1963 avec le Wiener Philharmoniker, pour Decca également, mais à ma connaissance le résultat n'a jamais été publié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mar 15 Oct 2013 - 21:13

Ça ne m'étonne qu'à moitié; en 1963 je ne sais pas si les Wiener étaient encore bien à l'aise dans ce répertoire. Une version de Solti avec le LSO aurait été plus intéressante à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21932
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mar 15 Oct 2013 - 21:29

Je doute que le Wiener Philharmoniker se soit jamais montré à l'aise avec cette oeuvre : le Sacre qu'enregistra Maazel en mars 1974 s'avère effectivement peu convaincant.
 
Oui, avec le LSO, la baguette acérée de Solti aurait certainement produit des étincelles (ses Bartok londoniens de cette époque le laissent présumer).
 
Mais puisque ces enregistrements viennois existent, j'avoue ma curiosité à les entendre, même imparfaits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mar 22 Oct 2013 - 6:09

J'avais vu sur Mezzo je crois un live deSolti dirigeant le concerto pour orchestre de Bartok , c'était formidable il était assez jeune , c'était au temps de la VHS hélas!Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mar 22 Oct 2013 - 6:10

Vivement qu'on invente la machine à enregistrer le passé!!!!Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mar 22 Oct 2013 - 7:12

gluckhand a écrit:
Vivement qu'on invente la machine à enregistrer le passé!!!!Razz 
Ce n'est pas si compliqué, si tu as quelques milliards et es volontaire pour passer vingt ans de ta vie à aller rejoindre un trou noir pour y être compressé à grande vitesse à sa bordure.

Je compte sur toi pour raconter à mon moi passé comment ça fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11995
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mar 22 Oct 2013 - 21:11

gluckhand a écrit:
J'avais vu sur Mezzo je crois un live deSolti dirigeant le concerto pour orchestre de Bartok , c'était formidable il était assez jeune , c'était au temps de la VHS hélas!Laughing 
Ce n'était pas Zubin Metha plutôt ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mer 23 Oct 2013 - 4:48

Vino-Lobosvsky a écrit:
gluckhand a écrit:
J'avais vu sur Mezzo je crois un live de Solti dirigeant le concerto pour orchestre de Bartok , c'était formidable il était assez jeune , c'était au temps de la VHS hélas!Laughing 
Ce n'était pas Zubin Metha plutôt ? Smile
Non, Vino in véritas , c'était bien Solti et c'était en noir et blanc par contre je ne sais plus si la chaîne s'appelait mezzo, c'était avant 2000, tu devais être très petit à l'époque Laughing Je l'ai enregistré mais bon c'est au grenier tout ça comme quoi faut pas trop compter sur l'avenir en musique!Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80118
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mer 23 Oct 2013 - 10:07

Ca s'appelait Muzzik alors. Après, ils ont fusionné avec Mezzo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11995
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Mer 23 Oct 2013 - 17:17

gluckhand a écrit:
Vino-Lobosvsky a écrit:
gluckhand a écrit:
J'avais vu sur Mezzo je crois un live de Solti dirigeant le concerto pour orchestre de Bartok , c'était formidable il était assez jeune , c'était au temps de la VHS hélas!Laughing 
Ce n'était pas Zubin Metha plutôt ? Smile
Non, Vino in véritas , c'était bien Solti et c'était en noir et blanc par contre je ne sais plus si la chaîne s'appelait mezzo, c'était avant 2000, tu devais être très petit à l'époque Laughing Je l'ai enregistré mais bon c'est au grenier tout ça comme quoi faut pas trop compter sur l'avenir en musique!Laughing
Àh, d'accord, merci pour ces précisions Gluckhand. salut

Il n'empêche que j'ai vu, étant petit, Metha diriger le Chicago Symphony Orchestra en live sur Mezzo. IN VERITAS !  Wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21932
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Lun 2 Déc 2013 - 0:29

Confused Ahhh si seulement existait un Lac des Cygnes ou un Casse-noisette dirigé par Maazel à Cleveland, dans une excellente prise de son Decca...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Jeu 26 Déc 2013 - 21:18

Je ne sais pas si a été évoqué ici le premier Livre des Etudes de Debussy par Samson François.
En fait c'est assez triste, il enregistrait l'oeuvre complète pour piano pour EMI et devait terminer par le Premier Livre, et puis ....paff.....infarctus terminal.
Remarque,  Debussy atteignait bien le stade terminal de son cancer colorectal quand les Etudes prenaient leur essor au concert. En fait, pratiquement sa dernière activité musicale semble être d'avoir donné des indications à Marguerite Long qui devait les jouer en concert.
La poisse?


Dernière édition par shushu le Ven 27 Déc 2013 - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Jeu 26 Déc 2013 - 22:07

Un Messie de Handel par Barbirolli. Il existe un live de 1964  avec le Hallé Orchestra, Richard Lewis, Elizabeth Harwood, Marjorie Thomas, Gerald English et Kim Borg. Tout un cast. Comme j'aimerais avoir cette interprétation sur un bon support audio !

Une Messe glagolitique de Janacek par Szell et ses Clevelanders. Ils étaient nés pour jouer cette oeuvre. Le timbres succulents de cet immense orchestre, la précision rythmique digne de la guillotine de Turandot, le sens de la narration de Szell... drunken .

Avec des solistes qui projettent bien et fort. Vers 1967 ç'aurait pu être Judith Raskin ou Evelyn Lear, Martha Mödl (elle excellait dans certains Janacek), Richard Tucker, James McCracken ou Nicolaï Gedda, Paul Plishka ou Norman Treigle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 4 Avr 2014 - 14:43

Un pelleas et melisande de Debussy chez DG par Boulez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80118
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 4 Avr 2014 - 15:09

Mais si ça existe, et c'est une très belle version.  Smile  (en DVD...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   Ven 4 Avr 2014 - 15:59

Xavier a écrit:
Mais si ça existe, et c'est une très belle version.  Smile  (en DVD...)

Oh non en cd
Paradoxalement j'aime pas les dvd d'opéra (alors que c'est un spectacle complet) vas comprendre
En plus les mises en scène actuelles m'horripilent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les disques qui n'existent pas... hélas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les disques qui n'existent pas... hélas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les disques qui n'existent pas... hélas
» Les disques de rock à avoir toujours sur soi.
» Telemann: disques indispensables
» BACH :sa vie , son oeuvre mais surtout pas de disques
» Les disques d'or du Télévie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: