Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jan van Gilse (1881 - 1944)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Dim 8 Avr 2018 - 17:28

Légèreté, oui, mis pour ce qui est des émotions positives, les finals des 2, 7 et 8 ne sont pas en reste (et la 1, certes plus combattive, ou la 3 et la 9, plus contemplatives, ne sont pas sombres pour autant).

J'ai toujours trouvé les atmosphères des 5 et 6 assez proches, en fait, et plutôt du côté du tragique (même si je comprends très bien la différence de projet lorsqu'on me l'explique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Dim 8 Avr 2018 - 17:50

[Mahler]
Surprised Les 5 et 6 assez proches, dans leur langage oui, mais sinon... En fait je ne vois même de ressemblance entre aucun mouvement de l'une et aucun mouvement de l'autre. Mr.Red Et quant à la fin, tout de même, on peut difficilement faire plus opposé...

À l'inverse, je trouve la Septième beaucoup plus proche de la Sixième (même si le langage en est nettement plus moderne) : les deux premiers mouvements sont de faux jumeaux, la seconde Nachtmusik est comme une version dédramatisée de l'Andante de la 6, et quant au rondo final, contrairement à toi je trouve sa frénésie goguenarde pour le moins ambiguë...

Le final de la 9 ? J'y entends l'acceptation de la mort, en ce sens oui on peut difficilement faire plus serein (et même positif si l'on veut)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Dim 8 Avr 2018 - 18:16

[Mahler 7]
Golisande a écrit:
et quant au rondo final, contrairement à toi je trouve sa frénésie goguenarde pour le moins ambiguë...

Je ne vois pas trop ce qui, dans la musique, soutient cette thèse (répandue). À part que ça tranche avec tout le reste de la symphonie…

En tout cas, Mahler n'a pas été équivoque, il parlait de « pleine lumière du jour », par opposition au reste de la symphonie plongé dans les atmosphères nocturnes.


Citation :
Le final de la 9 ? J'y entends l'acceptation de la mort, en ce sens oui on peut difficilement faire plus serein (et même positif si l'on veut)...

Il y a de ça, quelque chose de grave et en même temps plutôt apaisé. C'est lumineux mais pas sans mélange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30247
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Dim 29 Juil 2018 - 13:21

Quelqu'un a écouté ça ?


_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Dim 29 Juil 2018 - 13:26

Oui, c'est du grand postromantisme (à peine décadent), sorte de Gurrelieder contemplatifs.

C'est vraiment très bien (et impeccablement exécuté, même si la Radio-Philharmonie des Pays-Bas, l'orchestre de Hilversum, n'est pas le plus coloré du monde), mais à mon sens vraiment pas ce qui fait la singularité et le prix de van Gilse, si ton but est de t'immerger dans le compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
claudeyaacov
Mélomane averti


Nombre de messages : 117
Age : 72
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Dim 29 Juil 2018 - 13:58

Cololi a écrit:
Quelqu'un a écouté ça ?


Part I: Prelude: Sehr langsam 12:09
watch?v=J2gide_qz28

Part I: Wenn der Mensch (Chorus of the Old Men, A Maiden, Chorus of the Fathers, A Hero, Chorus of the Mothers) 20:44
watch?v=yE9SvxvQL8g

Part II: Ich kenne keinen, der mich will leben sehn (An Orphan, 2 Experienced Eccentrics, The One Alone, The One, The Others, The Hero, Chorus of the Children, Old Men, All the Adults) 22:30
watch?v=bUPqM5enfCw

Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musiques-regenerees.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30247
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Dim 29 Juil 2018 - 16:54

merci pour les infos !

Je viens d'écouter. C'est très sympa. Vraiment à réécouter.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Mer 1 Aoû 2018 - 16:03

anaëlle a écrit:
entre hier et aujourd’hui

choucroutes, épisode 2 :
Tischenko : Symphonie No.6.  Rozhdestvensky
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy beau mais long ...
Van Gilse : Symphonie No.2.  Porcelijn
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy le III est somptueux
Wagner : Tristan, III.  Bernstein
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy I love you c'est bô putain

Pas sûr que Choucroute décrive bien le postromantisme classicisant de ce van Gilse ou l'épopée cinglante (avec beaucoup de respirations assez aérées, tout de même) de ce Tichtchenko, mais je ne proteste pas, ça fait toujours du bien de troller les wagnériens (qui sont tous méchants, et en général assez moches).

--

Cololi a écrit:
C'est tout à fait vrai, van Gilse a un côté plus classique que les compositeurs germaniques connus de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jan van Gilse (1881 - 1944)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jan van Gilse (1881 - 1944)
» Modest Moussorgsky (1839-1881)
» Béla Bartòk (1881-1945)
» Charlie Parker : Bird/The Savoy Recordings (Master Takes) (1944-1948)
» Viktor Ullmann (1898-1944)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: