Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Jan van Gilse (1881 - 1944)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87984
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyDim 8 Avr 2018 - 19:28

Légèreté, oui, mis pour ce qui est des émotions positives, les finals des 2, 7 et 8 ne sont pas en reste (et la 1, certes plus combattive, ou la 3 et la 9, plus contemplatives, ne sont pas sombres pour autant).

J'ai toujours trouvé les atmosphères des 5 et 6 assez proches, en fait, et plutôt du côté du tragique (même si je comprends très bien la différence de projet lorsqu'on me l'explique).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5342
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyDim 8 Avr 2018 - 19:50

[Mahler]
Surprised Les 5 et 6 assez proches, dans leur langage oui, mais sinon... En fait je ne vois même de ressemblance entre aucun mouvement de l'une et aucun mouvement de l'autre. Mr.Red Et quant à la fin, tout de même, on peut difficilement faire plus opposé...

À l'inverse, je trouve la Septième beaucoup plus proche de la Sixième (même si le langage en est nettement plus moderne) : les deux premiers mouvements sont de faux jumeaux, la seconde Nachtmusik est comme une version dédramatisée de l'Andante de la 6, et quant au rondo final, contrairement à toi je trouve sa frénésie goguenarde pour le moins ambiguë...

Le final de la 9 ? J'y entends l'acceptation de la mort, en ce sens oui on peut difficilement faire plus serein (et même positif si l'on veut)...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87984
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyDim 8 Avr 2018 - 20:16

[Mahler 7]
Golisande a écrit:
et quant au rondo final, contrairement à toi je trouve sa frénésie goguenarde pour le moins ambiguë...

Je ne vois pas trop ce qui, dans la musique, soutient cette thèse (répandue). À part que ça tranche avec tout le reste de la symphonie…

En tout cas, Mahler n'a pas été équivoque, il parlait de « pleine lumière du jour », par opposition au reste de la symphonie plongé dans les atmosphères nocturnes.


Citation :
Le final de la 9 ? J'y entends l'acceptation de la mort, en ce sens oui on peut difficilement faire plus serein (et même positif si l'on veut)...

Il y a de ça, quelque chose de grave et en même temps plutôt apaisé. C'est lumineux mais pas sans mélange.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31128
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyDim 29 Juil 2018 - 15:21

Quelqu'un a écouté ça ?

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 9200000064038216

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87984
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyDim 29 Juil 2018 - 15:26

Oui, c'est du grand postromantisme (à peine décadent), sorte de Gurrelieder contemplatifs.

C'est vraiment très bien (et impeccablement exécuté, même si la Radio-Philharmonie des Pays-Bas, l'orchestre de Hilversum, n'est pas le plus coloré du monde), mais à mon sens vraiment pas ce qui fait la singularité et le prix de van Gilse, si ton but est de t'immerger dans le compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
claudeyaacov
Mélomane averti


Nombre de messages : 126
Age : 73
Date d'inscription : 14/03/2012

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyDim 29 Juil 2018 - 15:58

Cololi a écrit:
Quelqu'un a écouté ça ?

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 9200000064038216

Part I: Prelude: Sehr langsam 12:09
watch?v=J2gide_qz28

Part I: Wenn der Mensch (Chorus of the Old Men, A Maiden, Chorus of the Fathers, A Hero, Chorus of the Mothers) 20:44
watch?v=yE9SvxvQL8g

Part II: Ich kenne keinen, der mich will leben sehn (An Orphan, 2 Experienced Eccentrics, The One Alone, The One, The Others, The Hero, Chorus of the Children, Old Men, All the Adults) 22:30
watch?v=bUPqM5enfCw

Claude
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musiques-regenerees.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31128
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyDim 29 Juil 2018 - 18:54

merci pour les infos !

Je viens d'écouter. C'est très sympa. Vraiment à réécouter.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87984
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyMer 1 Aoû 2018 - 18:03

anaëlle a écrit:
entre hier et aujourd’hui

choucroutes, épisode 2 :
Tischenko : Symphonie No.6.  Rozhdestvensky
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy beau mais long ...
Van Gilse : Symphonie No.2.  Porcelijn
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy le III est somptueux
Wagner : Tristan, III.  Bernstein
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy I love you c'est bô putain

Pas sûr que Choucroute décrive bien le postromantisme classicisant de ce van Gilse ou l'épopée cinglante (avec beaucoup de respirations assez aérées, tout de même) de ce Tichtchenko, mais je ne proteste pas, ça fait toujours du bien de troller les wagnériens (qui sont tous méchants, et en général assez moches).

--

Cololi a écrit:
C'est tout à fait vrai, van Gilse a un côté plus classique que les compositeurs germaniques connus de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8962
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2019 - 22:39

En Playlist, Benedictus a écrit:
Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Van_gi10
Eine Lebensmesse
Heidi Melton (soprano), Gerhild Romberger (contralto), Roman Sadnik (ténor), Vladimir Baykov (basse), Markus Stenz / Radio Filharmonisch Orkest, Nationaal Vrouwen Jeugdkoor, Groot Omroepkoor
En public, Utrecht, V.2013
CPO


Chouette, mais quand même un peu décevant pour du van Gilse: grosse machinerie expansive à la Gurre-Lieder dans un langage harmonique très tradi (du postromantisme lumineux mais peu audacieux, à la Weingartner) et sans le raffinement coloriste habituel. Ça s’écoute avec plaisir, mais c’est très en-deçà des symphonies.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31128
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2019 - 8:47

Je ne trouve pas un gouffre avec la seule symphonie que je connaisse de lui (la 3°). J'aime beaucoup les 2 œuvres (et il y a un côté classicisant dans les 2).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8962
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2019 - 11:38

Un gouffre, non, mais la différence me semble quand même sensible, je trouve:
- l'harmonie est moins sinueuse (plus proche de la 1ᵉ que de la 3ᵉ);
- l'orchestration n'a pas ces couleurs presque debussystes (à moins que ce soit parce qu'aux Pays-Bas le Radio-Philharmonique est plus pauvre en timbres que le Symphonique?)
Comme justement c'est un peu ces deux particularités-là que j'aime chez Van Gilse (des harmonies sinueuses et des couleurs plus «ballets russes» dans un cadre classicisant), mes attentes sont un peu frustrées - mais ça reste de la très belle musique.

À propos de van Gilse classicisant, tu devrais écouter la 4ᵉ - une magnifique musique heureuse: comme un Till Eulenspiegel développé dans le cadre formel de Mendelssohn, ou une Sérénade de Brahms orchestrée par Ravel...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87984
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2019 - 15:40

Benedictus a écrit:
- l'orchestration n'a pas ces couleurs presque debussystes (à moins que ce soit parce qu'aux Pays-Bas le Radio-Philharmonique est plus pauvre en timbres que le Symphonique?)

C'est vrai, le Philharmonique de la Radio (Hilversum-Amsterdam) est un peu plus lisse-gris que le Symphonique (Enschede) – la prise de son est une bande de la radio néerlandaise, aussi, différente des studios pour les symphonies.

Pour les curieux, des notices sur ces deux orchestres :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2019/01/15/3069-orchestre-philharmonique-de-la-radio-des-pays-bas-hilversum-radio-filharmonisch-orkest
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2018/08/09/3031-les-noms-de-code-des-orchestres-iii-les-pays-bas-b-orchestre-symphonique-des-pays-bas

Sinon, très belle œuvre, mais d'un postromantisme assez standard par rapport à la singularité de van Gilse dans ses autres œuvres importantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31128
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2019 - 20:47

Bon la n°4 … je n'ai pas trouvé d'endroit pour l'écouter Sad

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5342
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyLun 28 Oct 2019 - 20:42

Bon, à défaut de pouvoir me procurer la 7,233ème symphonie de Toch, je risque la 2e de Van Gilse.

Le texte de DLM sur son site (pas moyen de copier le lien sur mon téléphone) a presque réussi à me faire aimer le début -- du moins je crois avoir compris ce qu'il aime dans ce début, et j'arrive pour ainsi dire à l'aimer par procuration, mais uniquement lorsque je lis le commentaire en écoutant, ce qui signale peut-être davantage le talent et l'enthousiasme du commentateur que ma propre affinité pour la musique concernée.

Pour le reste, je suis d'accord pour convenir qu'il s'agit d'un des rares exemples d'une musique alliant tous les acquis esthétiques de son temps (1903) à une limpidité presque classique, sans aucun caractère décalé ou parodique (même subtilement, façon 4e de Mahler), ce qui peut suffire à en tomber amoureux, pour peu qu'on y rencontre certaines tournures qui nous touchent particulièrement...
Ce n'est pas vraiment mon cas, mais je trouve néanmoins à cette œuvre (comme à tout ce que j'ai écouté de ce compositeur, au-delà des critiques exprimées dans mes commentaires) une grande élégance et aucune vulgarité -- ce qui est rare et précieux, même s'il arrive à tout le monde de succomber à telle ou telle forme de mauvais goût.

Après, j'avoue rester pas mal à distance : j'admire la "classe" de cette musique (surtout de la part d'un type de 23 ans, mais ce n'est même pas vraiment la question), mais je ne suis jamais emporté... Il me manque quelque chose, peut-être pas vraiment de la vulgarité Mr. Green  mais (à ce qu'il me semble) une individualité fortement affirmée, une "façon d'être" vraiment personnelle : il y a dans cette musique quelque chose de trop transparent et objectif pour moi (pour l'instant du moins, sans doute parce que je ne connais pas encore assez de compositeurs à forte personnalité pour avoir envie d'aller au-delà, de me passer de cette béquille)...
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5342
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyLun 28 Oct 2019 - 21:19

Quelle différence avec la Troisième Symphonie que je réécoute à l'instant !...

Du coup je ne sais pas vraiment si Gilse s'est davantage "lâché" dans cette œuvre-ci ou s'il a simplement assimilé plus de musique de son temps, mais il me semble tout de même entendre là un "souffle" et une inspiration autrement soutenus (le début du premier mouvement m'évoque même la musique de B. Herrmann pour Vertigo, avec un demi-siècle d'avance - excusez du peu, même si Hermann n'était pas à proprement parler un avantgardiste...). Et quoi qu'il en soit, mon attention est sans cesse en éveil, alors que dans la Deuxième je devais la relancer en permanence.
D'ailleurs, le (grand-)cousinage avec la musique de Vertigo, qui m'avait échappé lors de mes premières écoutes, se poursuit avec le deuxième mouvement. Et (ce qui est cohérent) l'influence de Wagner est également beaucoup (beaucoup beaucoup) plus prégnante que dans la Deuxième.
(Comme je l'avais déjà remarqué, la coda de ce mouvement est d'un tragique un peu trop appuyé à mon sens...)


Dernière édition par Golisande le Lun 28 Oct 2019 - 21:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31128
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyLun 28 Oct 2019 - 21:25

David va venir te dire le contraire cat (même s'il a tort)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5342
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyLun 28 Oct 2019 - 21:44

Je l'attends de pied ferme spiderman (même si je sais pertinemment que je ne le ferai jamais changer d'avis, car c'est essentiellement une question de pratique...)

(D'ailleurs,) alors que c'était mon mouvement préféré lors de mes premières écoutes, le troisième m'emballe moins (indépendamment de la soprano) : je trouve cela plus banalement postromantique -- Mahler-Strauss, sans le génie spécifique de ces derniers -- que les deux premiers...
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5342
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyLun 28 Oct 2019 - 21:55

Et inversement, j'aime davantage le IV qu'avant (c'est un excellent scherzo de symphonie de cette époque, bien meilleur que beaucoup d'autres, avec même certains passages qui me font littéralement fondre...).
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5342
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyLun 28 Oct 2019 - 22:38

À la réécoute, je suis (décidément) assez hermétique au finale, en dépit de l'énergie dépensée pour séduire dans la seconde moitié du mouvement.
J'ai plutôt l'impression d'un Mahler (ou même d'un Strauss) bridé, limité ; en ce sens, je me rends totalement aux arguments de David un peu plus haut (et je suis même un peu interloqué par mes propres arguments) : ça n'a vraiment rien d'éclatant, de lumineux sans mélange, on est presque dans une contrefaçon de coda triomphale -- sauf que le langage de Gilse exclut tout second degré...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87984
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 EmptyMar 29 Oct 2019 - 0:17

Cololi a écrit:
David va venir te dire le contraire cat  (même s'il a tort)

Je lis que les 2 et 3 de van Gilse sont très réussies, et de surcroît que ma prose les surpasse… je vais sagement me garder de réclamer.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jan van Gilse (1881 - 1944)   Jan van Gilse (1881 - 1944) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jan van Gilse (1881 - 1944)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Emmanuel Bondeville (1898-1987)
» Paul Ladmirault (1877-1944)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: