Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier

Aller en bas 
AuteurMessage
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 69
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Dim 27 Jan 2013 - 17:54

Quelques mots de cette reprise, vue hier soir :
Les critiques sont plutôt mitigées.
Je pense qu'elles ne sont pas infondées mais qu'il faut les relativiser : c'est vrai que certains chanteurs ne sont pas au top - à coté de cela on a, notamment pour l'Enfant, une production pleine de charme, d'esprit, j'ai envie dire de magie...
Si vous n'avez pas déjà vu ce spectacle, n'hésitez à y aller : il reste des places disponibles pour la plupart des dates.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1187
Age : 35
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Dim 27 Jan 2013 - 18:26

C'est la première fois que je voyais l'Enfant sur scène, j'ai trouvé ça excellent, très drôle et vraiment superbement mis en scène.
Vraiment je me suis surpris à rire de bon coeur (notamment pour l'Arithmétique!), et le passage avec la Princesse a fait son petit effet Crying or Very sad ...
J'ai trouvé l'enchaînement des tableaux très inventif, mais je n'a pas de points de comparaison donc il faut relativiser.

L'orchestre était de qualité, les chanteurs aussi, bien que celui jouant le Nain ait eu quelques difficultés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mozarteum
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 46
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Lun 28 Jan 2013 - 16:12

très content d'avoir finalement trouvé une place. Cela fait deux personnes qui me conseillent d'y aller, je viens d'acheter une place en fond de loge

PS. message pour DLM, tu avais raison ils leurs restaient des places à 10€ ainsi qu'à 25 d'ailleurs. Je les reprendrai pour Humperdinck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operalire.free.fr
mozarteum
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 46
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Mar 5 Fév 2013 - 9:43

Vu hier soir. Je suis pas du tout emballé par l'enfant. Tu parles de magie, et bien je la cherche encore. Elle est où la féérie du jardin????? ce vide immense rempli de personnages trop petits??? ils sont où les arbres qui souffrent???

le début est intéressant, mais pourquoi ne pas avoir continué dans la veine des énormes tasses brisées.

La danse du feu, très réussie, pourquoi pas la même chose pour les personnages du papier peint? Qui a dit qu'ils étaient noir et blanc et en plus au fond de la scène.

Personnellement, j'ai trouvé ce spectacle sans charme. l'enfant manquait d'ampleur


Par contre le nain, c'est autre chose, une musique magnifique, à part les asperges qui n'apportent vraiment rien. J'ai tout trouvé joli, les costumes, le décor et un orchestre qui rend cette musique sublime


prochain spectacle "le pavillon aux pivoines"

PS. j'ai également fait la rencontre de DLM, ravi de t'avoir connu et à un prochain spectacle certainement!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operalire.free.fr
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 69
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Mar 5 Fév 2013 - 11:57

mozarteum a écrit:
Vu hier soir. Je suis pas du tout emballé par l'enfant. Tu parles de magie, et bien je la cherche encore. Elle est où la féérie du jardin????? ce vide immense rempli de personnages trop petits??? ils sont où les arbres qui souffrent???

le début est intéressant, mais pourquoi ne pas avoir continué dans la veine des énormes tasses brisées.

La danse du feu, très réussie, pourquoi pas la même chose pour les personnages du papier peint? Qui a dit qu'ils étaient noir et blanc et en plus au fond de la scène.

Personnellement, j'ai trouvé ce spectacle sans charme. l'enfant manquait d'ampleur


Par contre le nain, c'est autre chose, une musique magnifique, à part les asperges qui n'apportent vraiment rien. J'ai tout trouvé joli, les costumes, le décor et un orchestre qui rend cette musique sublime


prochain spectacle "le pavillon aux pivoines"

PS. j'ai également fait la rencontre de DLM, ravi de t'avoir connu et à un prochain spectacle certainement!!!

Dommage que tu n’aie pas été sensible à cette mise en scène - son coté revue est tout à fait dans l'esprit de l'oeuvre - je te suis sur l’intérêt musical du Nain, mais j'ai trouvé la m e s particulièrement laborieuse.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1187
Age : 35
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Mar 5 Fév 2013 - 15:05

En effet la scène du jardin est le point faible du spectacle... mais pour moi c'est également le point faible de l'oeuvre elle-même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81870
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Mar 5 Fév 2013 - 15:09

Resigned a écrit:
En effet la scène du jardin est le point faible du spectacle... mais pour moi c'est également le point faible de l'oeuvre elle-même...

affraid

La quinte à vide des cordes en trémolos d'harmoniques, la flûte à coulisses, les grenouilles, le chant d'oiseaux à la Messiaen, la plainte des arbres!...


Dernière édition par Xavier le Mar 5 Fév 2013 - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Mar 5 Fév 2013 - 16:39

Resigned a écrit:
En effet la scène du jardin est le point faible du spectacle... mais pour moi c'est également le point faible de l'oeuvre elle-même...
Alors là... Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 703
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Mar 5 Fév 2013 - 16:49

Blague à part, je trouve que c'est un des sommets de toute l'oeuvre de Ravel. Un moment magique, un trait de génie d'orchestration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1187
Age : 35
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Mar 5 Fév 2013 - 17:37

Bien, bien... désolé d'avoir choqué...
Je trouve que d'un point de vue dramatique, il y a une vraie baisse de rythme.
Après c'est peut-être très innovant, mais ça ne me fait pas (encore) grand chose. Mais je vais persister, rassurez-vous...
(et la manière dont chantent les arbres, je ne peux pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81870
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Mar 5 Fév 2013 - 17:40

Resigned a écrit:
Bien, bien... désolé d'avoir choqué...
Je trouve que d'un point de vue dramatique, il y a une vraie baisse de rythme.

Il y a une vraie rupture, très poétique d'ailleurs, mais une baisse de rythme, j'ai du mal à voir.

Citation :
Après c'est peut-être très innovant, mais ça ne me fait pas (encore) grand chose. Mais je vais persister, rassurez-vous...
(et la manière dont chantent les arbres, je ne peux pas)

A quel point de vue? Ce n'est pas particulièrement spécial, c'est un choeur d'hommes qui chante en quintes parallèles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Mar 5 Fév 2013 - 18:10

C'est marrant, je connais d'autres personnes qui n'aiment pas ça (c'est comme une sorte d'allergie)...

Pris séparément ce n'est peut-être pas ce que je préfère (quoique...), mais l'ensemble est un des moments de musique les plus magiques qui soient : cette soudaine sensation d'espace (y compris visuelle, tactile et olfactive) lorsque les chats se taisent, et tout ce que ça charrie comme impressions d'enfance enfouies, c'est du génie à l'état pur...bounce

J'adore tout dans cette œuvre à partir du Feu, hormis l'Arithmétique qui me les casse un tantinet (petit rappel du côté Music-hall pénible qui plombe tout le début - même si ce qu'en fait Ravel est d'un raffinement absolu et que l'ensemble se tient parfaitement)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Mer 6 Fév 2013 - 13:07

Golisande a écrit:
J'adore tout dans cette œuvre à partir du Feu, hormis l'Arithmétique qui me les casse un tantinet (petit rappel du côté Music-hall pénible qui plombe tout le début - même si ce qu'en fait Ravel est d'un raffinement absolu et que l'ensemble se tient parfaitement)...
J'aime énormément l'Arthmétique et le Music-hall pénible qui plombe tout le début. Very Happy Sans doute pour cela que je fais partie de ceux qui vont encore au Châtelet, d'ailleurs. hehe

Pour voir du C.-M. Schoenberg, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1187
Age : 35
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Mer 6 Fév 2013 - 16:57

Ah je suis rassuré, je ne suis pas le seul... limite l'Arithmétique et l'horloge sont mes deux passages préférés! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 69
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Jeu 7 Fév 2013 - 9:18

J'ai un peu de mal à comprendre ces critiques sur l'oeuvre, parce que pour moi, c'est vraiment superbe de la première à la dernière note : c'est une synthèse du génie de Ravel, notamment comme orchestrateur ; ça mérite d’être examiné à la loupe, tant l'imagination est foisonnante.
Et j'ai trouvé que la m e s de Garnier rendait bien justice à cette richesse, dans l'ensemble.
On peut chipoter sur des détails d'interprétation : oui, l'interprète de l'Enfant était un peu pale, mais ça n'affectait pas vraiment la force du spectacle...
En comparaison la m e s du Nain m'a parue laborieuse : l'idée d'affubler le ténor d'une marionnette était inutile : le texte et la musique étaient largement suffisants sans qu'il soit besoin d'ajouter cette prothèse.
Par ailleurs certains critiques ont contesté le couplage Nain - Enfant : sans doute le couplage idéal aurait pu être : L’Heure espagnol - l'Enfant - mais en tout cas le couplage avec le Nain a un sens : on peut le lire comme deux regards sur l'enfance ; en tout cas beaucoup plus pertinent que le précédent l'Enfant + Oedipus Rex.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Jeu 7 Fév 2013 - 12:16

Montfort a écrit:
J'ai un peu de mal à comprendre ces critiques sur l'oeuvre, parce que pour moi, c'est vraiment superbe de la première à la dernière note : c'est une synthèse du génie de Ravel, notamment comme orchestrateur ; ça mérite d’être examiné à la loupe, tant l'imagination est foisonnante.
C'est certain, mais je n'adhère pas totalement à toutes les dimensions de l'inspiration de Ravel - surtout dans les années 20 et 30 : le Concerto en Sol par exemple, je ne peux plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81870
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Ven 15 Fév 2013 - 1:40

J'étais à la dernière, c'était très bien.

Bon, je trouve quand même hallucinant de payer 45 euros pour ne pas avoir de surtitrage et mal entendre l'orchestre... (j'étais en baignoire)
Mais d'un autre côté j'avais une bonne visibilité et un bon confort. On ne peut pas tout avoir, et puis c'est Garnier... à chaque fois que j'y vais, je me rappelle pourquoi j'y vais si peu.

J'ai trouvé l'orchestre pas toujours en place dans l'Enfant, et j'ai été vraiment frustré de si mal entendre l'orchestre dans le Zemlinsky.
Par contre question mise en scène c'était assez chouette, vocalement aussi.
J'ai même apprécié Le Texier et Uria-Monzon, tout à fait bons dans leurs rôles.
La mise en scène de l'Enfant était très inventive, avec des tableaux très originaux, c'est rare d'avoir un décor différent toutes les deux minutes. Un vrai régal.
J'ai particulièrement aimé le décor initial et final, la maison avec le piano.
La direction de Daniel m'a semblé inaboutie, pas hyper en place, et pas toujours très énergique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81870
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Ven 15 Fév 2013 - 1:42

Montfort a écrit:
En comparaison la m e s du Nain m'a parue laborieuse : l'idée d'affubler le ténor d'une marionnette était inutile : le texte et la musique étaient largement suffisants sans qu'il soit besoin d'ajouter cette prothèse.

Tiens, moi j'ai trouvé ça intelligent; ça ferait quand même bizarre d'avoir un ténor d'1m80 comme Workman censé être un nain qui doit lever les yeux pour regarder l'Infante.
Ca permettait de voir le nain tel qu'il est et le nain tel qu'il croit être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 69
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Ven 15 Fév 2013 - 8:15

Xavier a écrit:
Montfort a écrit:
En comparaison la m e s du Nain m'a parue laborieuse : l'idée d'affubler le ténor d'une marionnette était inutile : le texte et la musique étaient largement suffisants sans qu'il soit besoin d'ajouter cette prothèse.

Tiens, moi j'ai trouvé ça intelligent; ça ferait quand même bizarre d'avoir un ténor d'1m80 comme Workman censé être un nain qui doit lever les yeux pour regarder l'Infante.
Ca permettait de voir le nain tel qu'il est et le nain tel qu'il croit être.

Sauf que ce n'est pas vraiment utile : on peut, en l'espèce, se reposer sur la musique et livret, car de toute manière, ce qu'on verra sur scène ne pourra jamais correspondre au texte et aux didascalies concernant le physique du Nain - cette marionnette est vraiment un artifice peu convaincant...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1138
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Sam 16 Fév 2013 - 14:07

Montfort a écrit:
Sauf que ce n'est pas vraiment utile : on peut, en l'espèce, se reposer sur la musique et livret, car de toute manière, ce qu'on verra sur scène ne pourra jamais correspondre au texte et aux didascalies concernant le physique du Nain - cette marionnette est vraiment un artifice peu convaincant...
Je ne l'ai pas revue cette fois, mais j'avais beaucoup apprécié cette mise en scène et en particulier l'idée de la marionnette lors du premier passage à Garnier il y a quelques années. L'artifice m'avait convaincu. Comme quoi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81870
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Sam 16 Fév 2013 - 17:28

J'ai parlé plus haut de la mise en place imparfaite de l'Enfant et les sortilèges, il y a un élément qui m'a particulièrement gêné, c'est le piano constamment une octave plus bas que ce qu'on a l'habitude d'entendre, c'était particulièrement frappant dans la scène du prof de maths et aussi dans celle de jardin avec les guirlandes qui montent et descendent avec la libellule.
Surement une histoire d'édition... en tout cas c'était vraiment bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Sam 16 Fév 2013 - 17:36

Xavier a écrit:
J'ai parlé plus haut de la mise en place imparfaite de l'Enfant et les sortilèges, il y a un élément qui m'a particulièrement gêné, c'est le piano constamment une octave plus bas que ce qu'on a l'habitude d'entendre, c'était particulièrement frappant dans la scène du prof de maths et aussi dans celle de jardin avec les guirlandes qui montent et descendent avec la libellule.
Surement une histoire d'édition... en tout cas c'était vraiment bizarre.
Shocked pale C'est énorme ce truc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81870
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    Ven 13 Avr 2018 - 0:48

En fait, j'ai compris avec la partition.
C'est sans doute dû à la question du luthéal, qui n'existe plus aujourd'hui tel qu'à l'époque, et donc si on joue la partition piano écrite par Ravel telle quelle, elle sonne mal, trop grave.
Je ne sais pas comment font les musiciens qui jouent ça pour reproduire ça le plus fidèlement possible, mais si on joue ce qui est écrit sans aucune adaptation, comme ça a dû être fait ce jour-là, ça ne va pas.
La plupart du temps le passage en question est joué une octave plus haut, sinon c'est vraiment bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Nain - L'Enfant et les sortilèges - Garnier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paris, Palais Garnier: exposition Jacques Rouché
» Pierre et le loup ( et autres )
» Roland Petit à Garnier
» La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010
» Nain Jaune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: