Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Mer 18 Mar 2015 - 19:20

Swarm a écrit:
La Mer de Debussy par Celibidache doit être la plus lente. Quant à la plus rapide? De tête je dirais Paul Paray?

Patience, patience, on va s'occuper du cas Celibibidache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Mer 18 Mar 2015 - 20:11

2ème sonate pour piano de Chopin Op. 35

Pour le premier et deuxième mouvement, trouve-t-on encore nettement plus rapide que le live de Andrei Gavrilov en 1999 (référence KuK 65).

1er mouvement : 6'15'' (note : Henri Barda 7'19'')
2ème mouvement Scherzo : 5'48" (note : Henri Barda 6'49"")

Ceci dit, franchement, à cette vitesse il tape parfois à côté........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abbado71
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 200
Age : 25
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 19 Mar 2015 - 20:39

Willem Mengelberg pour l'adagietto de la 5eme de Mahler    7 minutes 08
Intéressant  quand on sait que Mahler et Mengelberg se sont connus et "admirés" réciproquement pour leurs qualités de musicien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 19 Mar 2015 - 22:09

Quelle année l'enregistrement ? Comme on a vu plus haut, le problème c'est qu'il y a souvent introduction de coupures. Vous avez écouté personnellement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 20 Mar 2015 - 1:12

Brahms, 2ème concerto pour piano, premier mouvement Allegro non troppo.

Schnabel/Boult : 15'57''
Richter/Leinsdorf 1960 : 16'40''
Backhaus/Böhm : 17'19''
Pollini/Abbado : 17'45"
Kovacevich/Sawallisch : 17'47''
Geza Anda/Fricsay : 18'42''
Arrau/Giulini 1963 : 19'12""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abbado71
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 200
Age : 25
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 20 Mar 2015 - 8:04

L'interprétation est de 1926 mais je n'ai pas encore reçu le cd donc en effet je ne peux pas encore dire si il y a eu des coupures ou non tant que je l'ai pas écouté.

Cependant je pense pas que Mengelberg ai coupé la partition quand on sait le lien qui existait entre les 2 hommes( D'ailleurs Mahler le considérait comme le meilleur interprète de sa musique ). Après je n'en sait pas plus pour le moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 27 Mar 2015 - 21:48

Un site consacré à A Bruckner qui donne accès à tous les minutages : http://www.abruckner.com/

Pour la 8ème symphonie, version 1890, édition Nowak, 3ème mouvement Adagio, la grande question que tout le monde se pose est :"Mais enfin , bon sang de bonsoir, Celibidache tient-il le pompon de la lenteur ?". On va avoir tout de suite la réponse.

Mentionné sur ce site, le plus rapide ici est.........Otto Klemperer en 1957, avec l'Orch. Symphonique de la Radio de Cologne : 22'32''

Et le plus lent des lents est...........Sergiu Celibidache!!! les 12 et 13/9/1993 avec "son" orchestre de Munich éd. EMI : 35'04"" quand même, c'est-à-dire que Klemperer avait le temps d'aller boire des bières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1870
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 3 Avr 2015 - 7:31

Pour la symphonie en ré de Franck,

Y a t-il plus lent que la version viennoise de Giulini (46'41") ?

Sa version berlinoise est légèrement plus rapide (44'35") et Klemperer, réputé lent, «l'expédie» en 39'25". Même Celibidache avec l'orchestre de la Radio suédoise fait moins (42'37"). Battu le Sergiu Mr.Red  ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 3 Avr 2015 - 12:50

Anaxagore a écrit:
Même Celibidache avec l'orchestre de la Radio suédoise fait moins (42'37"). Battu le Sergiu Mr.Red  ...

S'il y avait un enregistrement avec le Philharmonique de Munich, il durerait à coup sûr 50 minutes. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1870
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 3 Avr 2015 - 13:17

J'ai vu que Sergiu en a fait d'autres en effet… dont une à Stuttgart et une avec l'orchestre de l'ORTF, mais je ne les connais pas; ça fait peur pale ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 3 Avr 2015 - 19:22

Anaxagore a écrit:
Pour la symphonie en ré de Franck,

Y a t-il plus lent que la version viennoise de Giulini (46'41") ?

.

Bonne pioche. C'est en effet assez exaspérant parfois, et un peu lourd et assez mal enregistré et......mais je ne m'étais jamais dit que c'était peut-être une des plus lentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1870
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 3 Avr 2015 - 20:05

shushu a écrit:
Anaxagore a écrit:
Pour la symphonie en ré de Franck,

Y a t-il plus lent que la version viennoise de Giulini (46'41") ?

.

Bonne pioche. C'est en effet assez exaspérant parfois, et un peu lourd et assez mal enregistré et......mais je ne m'étais jamais dit que c'était peut-être une des plus lentes.

Je n'aime pas trop cette version viennoise non plus. Par contre, j'aime beaucoup sa version berlinoise. Giulini tire Franck du côté de Bruckner, ce qui ne constitue, à mes yeux, pas du tout un contresens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82309
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Sam 4 Avr 2015 - 0:22

DavidLeMarrec a écrit:

Parsifal
Plus lente documentée : Toscanini (4h48)
Pus lente enregistrée : Levine Bayreuth 1985 (4h38)
Plus rapide : Boulez 1970 (3h39), suivi de peu par Kegel (3h41)

Une heure d'intervalle entre les extrêmes, tout de même.

J'en parlais dans le sujet disco sur Parsifal, mais il y a la version Kuhn qui fait une minute de moins que Boulez. (3h38)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Sam 3 Oct 2015 - 22:53


Smile Concernant Ainsi parlait Zarathoustra, je pense que les durées record sont bornées par Steinberg / Sinopoli, non ?

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Richard Strauss (1864-1949) :

Also sprach Zarathustra, poème symphonique Op. 30

= Giuseppe Sinopoli, Orchestre philharmonique de New York

(DG, mai 1987)

Surprised Interprétation déployée sur plus de trente-sept minutes, là où un William Steinberg (DG) ne dépassait pas la demi-heure : ça vous donne idée des langueurs épurées qu'étire le chef italien...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Lun 5 Oct 2015 - 16:48

Cette version Sinopoli est une de mes préférées. Très symphonique. Très intérieure tout en étant suffisamment dramatique. Ceci dit Steinberg et Solti Chicago demeurent, à 30 minutes, mes préférées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 6 Déc 2015 - 1:10

anaëlle dans Playlist le 5 décembre 2015 a écrit:
Xavier a écrit:
anaëlle a écrit:
Scriabine : Poème de l'Extase - American SO, dir. Bostein
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy I love you
Shocked Ça envoie ... c'est bouclé en 17'55!

Je suis hyper curieux d'entendre ça!
Smile Dispo sur Deezer :
http://www.deezer.com/album/1019688


Xavier a écrit:
(il y a aussi un live de Fedosseyev encore plus rapide je crois)

http://www.classicalcdreview.com/scriabin.htm  (à la fin)

En effet, 15'36!! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 29 Juin 2017 - 1:22


En tout cas, ce sujet bat effectivement des records de lenteur entre deux "post".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 29 Juin 2017 - 17:44

C'est sympa d'avoir exhumé ce fil en tout cas, je me suis bien marré en allant écouter des (petits, je suis pas fou) morceaux de la neuvième de Beethoven dirigée par Cobra.

Bon, pour une contribution un peu plus sérieuse, j'ai justement réécouté récemment des sonates de ce même Beethoven dans l'intégrale Gulda chez Brilliant, et ce dernier bâcle le premier mouvement de la Waldstein en 9'26" (durée indiquée sur la pochette), y a-t-il plus rapide ? Je connais très mal les références discographiques mais la seule autre interprétation que j'ai à la maison (Eric Heidsieck chez EMI) est à 11'13.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Mar 1 Aoû 2017 - 0:17

Playlist 124 page 20 !

Xavier a écrit:
Prokofiev: Symphonie n°3/Ashkenazy-Sydney

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +

Premier mouvement qui bat des records de vitesse (11 minutes), du coup il y a une certaine urgence mais on peut trouver plus beau, plus détaillé et/ou plus tranchant ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 52
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Mer 2 Aoû 2017 - 20:03

Roupoil a écrit:
Bon, pour une contribution un peu plus sérieuse, j'ai justement réécouté récemment des sonates de ce même Beethoven dans l'intégrale Gulda chez Brilliant, et ce dernier bâcle le premier mouvement de la Waldstein en 9'26" (durée indiquée sur la pochette), y a-t-il plus rapide ? Je connais très mal les références discographiques mais la seule autre interprétation que j'ai à la maison (Eric Heidsieck chez EMI) est à 11'13.
Instinctivement, j'ai pensé à la très virile version de Backhaus, et, après vérification, c'est en effet le cas : 8:48.
Tu as aussi une belle version d'Andor Foldes, reparue chez Eloquence, en 8:39 Ce petit coffret de 2 Cd -fin années 50 et début années 60- est très bien, de surcroît. La version Kempff de 1955 est en 8:25...
Entre également en considération la question des reprises. Nat est rapide, mais lent au minutage, par exemple Mr. Green
Ces versions, pas plus que celle de Gulda d'ailleurs, ne sont pas bâclées Evil or Very Mad En revanche, 11:13, ça s'inscrit parmi les versions amples : Gilels, Arrau, Ott...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 0:05

Backhaus, Kempff et Foldes ne font pas la reprise dans le 1er mvt de la Waldstein. Il faut rajouter au moins 2 bonnes minutes si on veut comparer avec ceux qui l'a font.

A priori il n'y en a pas beaucoup qui ont dû aller plus vite que Gulda, au disque du moins.

EDIT: il y a quand même Michaël Lévinas en 9'08" dans son intégrale Adès/Accord  Shocked . Ça file à un train d'enfer et c'est plutôt réussi en fait :
http://www.deezer.com/fr/album/7298681
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 8:35

Diablotin a écrit:
Ces versions, pas plus que celle de Gulda d'ailleurs, ne sont pas bâclées Evil or Very Mad

Ca c'était ma petite vacherie en passant, je n'aime pas du tout sa façon de jouer, je trouve ça précipité et brouillon en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 9:24

Roupoil a écrit:
 Gulda  bâcle le premier mouvement de la Waldstein en 9'26" (durée indiquée sur la pochette), y a-t-il plus rapide ?



adriaticoboy a écrit:


A priori il n'y en a pas beaucoup qui ont dû aller plus vite que Gulda, au disque du moins.




Il y a beaucoup plus vite : j’avais téléchargé sur « Musique Ouverte » quand le site était encore actif un enregistrement de Walter Gieseking datant du 10 août 1938, et le premier mouvement est joué (mais je me refuse de dire baclé…    Very Happy   Gieseking quand même, respect !)     en 7 :20 !


Arrau (respect aussi) hehe   la joue lui (avec reprise sans doute, faudrait que je réécoute) en 11:45 en 1967 (CD Philips)  Shocked  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17006
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 11:35

Avet Terterian, Symphonie nº5
29:50 chez Rozhdestvensky
47:50 chez Kakhidze

Symphonie nº4
19:46 chez Khanjian
27:33 chez Rozhdestvensky
34:24 chez Tjeknavorian

Symphonie nº3
20:55 chez Tjeknavorian
24:25 chez Khanjian
29:58 chez Kakhidze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 16:30

darkmagus a écrit:
Roupoil a écrit:
 Gulda  bâcle le premier mouvement de la Waldstein en 9'26" (durée indiquée sur la pochette), y a-t-il plus rapide ?



adriaticoboy a écrit:


A priori il n'y en a pas beaucoup qui ont dû aller plus vite que Gulda, au disque du moins.




Il y a beaucoup plus vite : j’avais téléchargé sur « Musique Ouverte » quand le site était encore actif un enregistrement de Walter Gieseking datant du 10 août 1938, et le premier mouvement est joué (mais je me refuse de dire baclé…    Very Happy   Gieseking quand même, respect !)     en 7 :20 !

Tu te doutes bien qu'avec un tel minutage Gieseking ne fait pas la reprise Wink
Mais son tempo est clairement rapide et proche de celui de Gulda. En extrapolant on peut dire qu'il est sous les 10' avec reprise. Il rejoint ainsi Lévinas, Gulda et Nat. Qui d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4741
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 16:57

adriaticoboy a écrit:
darkmagus a écrit:
Roupoil a écrit:
 Gulda  bâcle le premier mouvement de la Waldstein en 9'26" (durée indiquée sur la pochette), y a-t-il plus rapide ?



adriaticoboy a écrit:


A priori il n'y en a pas beaucoup qui ont dû aller plus vite que Gulda, au disque du moins.




Il y a beaucoup plus vite : j’avais téléchargé sur « Musique Ouverte » quand le site était encore actif un enregistrement de Walter Gieseking datant du 10 août 1938, et le premier mouvement est joué (mais je me refuse de dire baclé…    Very Happy   Gieseking quand même, respect !)     en 7 :20 !

Tu te doutes bien qu'avec un tel minutage Gieseking ne fait pas la reprise Wink
Mais son tempo est clairement rapide et proche de celui de Gulda. En extrapolant on peut dire qu'il est sous les 10' avec reprise. Il rejoint ainsi Lévinas, Gulda et Nat. Qui d'autre ?

8 minutes 25 par Emil Gilels (DGG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 17:10

On parle bien du I de la Waldstein là ? scratch Moi j'ai 11'05" pour Guilels/DG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4741
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 17:22

Oui, le premier mouvement sans l'Introduzione.

watch?v=hjWBweNBHIM

J'ai le long-jeu, je vais vérifier...

Vraiment bizarre,sur le LP: 10:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17006
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 17:28

Karlheinz Stockhausen, Klavierstück X (œuvre rigoureusement écrite, c’est le XI qui est ouvert)
David Tudor : 19’42
Frederic Rzewski : 22’03
Aloys Kontarsky : 22’22
Maurizio Pollini : 22’40
Herbert Henck : 25’25
Ellen Corver : 27’05
Bernhard Wambach : 29’15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4741
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 17:43

shushu a écrit:
Brahms, 2ème concerto pour piano, premier mouvement Allegro non troppo.

Schnabel/Boult : 15'57''
Richter/Leinsdorf 1960 : 16'40''
Backhaus/Böhm : 17'19''
Pollini/Abbado : 17'45"
Kovacevich/Sawallisch : 17'47''
Geza Anda/Fricsay : 18'42''
Arrau/Giulini 1963 : 19'12""

J'en rajoute 2:
Sándor/Reinhardt: 17'40 (Au coeur du classique)
Gilels/Jochum (DGG): 18'04
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 18:52

Ravélavélo a écrit:
Oui, le premier mouvement sans l'Introduzione.

watch?v=hjWBweNBHIM

J'ai le long-jeu, je vais vérifier...

Vraiment bizarre,sur le LP: 10:58


Le 1er mvt est coupé avant la fin dans ta vidéo YT, donc non en fait il n'y a rien de bizarre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4741
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Jeu 3 Aoû 2017 - 19:07

adriaticoboy a écrit:
Ravélavélo a écrit:
Oui, le premier mouvement sans l'Introduzione.

watch?v=hjWBweNBHIM

J'ai le long-jeu, je vais vérifier...

Vraiment bizarre,sur le LP: 10:58


Le 1er mvt est coupé avant la fin dans ta vidéo YT, donc non en fait il n'y a rien de bizarre Wink

Bon, merci d'avoir résolu le mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 52
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 4 Aoû 2017 - 12:16

Ravélavélo a écrit:
shushu a écrit:
Brahms, 2ème concerto pour piano, premier mouvement Allegro non troppo.

Schnabel/Boult : 15'57''
Richter/Leinsdorf 1960 : 16'40''
Backhaus/Böhm : 17'19''
Pollini/Abbado : 17'45"
Kovacevich/Sawallisch : 17'47''
Geza Anda/Fricsay : 18'42''
Arrau/Giulini 1963 : 19'12""

J'en rajoute 2:
Sándor/Reinhardt: 17'40 (Au coeur du classique)
Gilels/Jochum (DGG): 18'04
Et quelques autres encore...
Gilels/Reiner : 16:06
Anda/Karajan : 17:42
Curzon/Knappertsbusch : 17:06
Grimaud/Nelson : 18:52
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4741
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 15 Oct 2017 - 16:25

Jean Sibelius
* Tapiola op.112

5 versions:
1- Gibson/Orchestre National d'Écosse (Chandos, 1977) 15:36
2- Beecham/Royal Philharmonic Orchestra (EMI, 1963) 17:47
3- Karajan/PB (EMI, 1977) 19:13
4- Järvi/PB (DGG, 2007) 20:09
5- Karajan/PB (DGG, 1984) 20:13
6- Karajan/Philharmonia Orchestra (EMI, 1953) 20:14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6390
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 15 Oct 2017 - 19:08

Alors que ce topic vient de remonter, je me rends compte que je possède toutes les versions commerciales disponibles d’une œuvre (à l’exception de la version Botstein, seulement disponible en téléchargement) - il s’agit de Coptic Light de Morton Feldman; par ailleurs, pour une œuvre aussi lente et distendue, les choix de tempo peuvent se révéler déterminants.

Du plus rapide au plus lent:

1:
 
21:47 Peter Eötvös / Concertgebouw (1998, RCO Live). Dans le sixième volume de l’anthologie d’enregistrements live du Concertgebouw.

2:
 
23:39 Michael Gielen / SWR Baden-Baden & Freiburg (1997; Hänssler). En complément à la 8ᵉ de Bruckner par les mêmes interprètes.

3:
 
23:51 Michael Morgan / DSO Berlin (1992, CPO). Avec Durations I-V de Feldman par l’Ensemble Avantgarde.

4:
 
25:20 Peter Rundel / SOBR (2002, Col legno). Avec Violin and Orchestra de Feldman par les mêmes interprètes et Isabelle Faust.

5:
 
29:08 Leon Botstein / ASO (2010, ASO)

6:
 
29:44 Michael Tilson Thomas / New World Symphony (1995, Argo). Avec Piano and Orchestra et Cello and Orchestra de Feldman par les mêmes interprètes et, respectivement, Alan Feinberg et Robert Cohen.

7:
 
49:55 Sergiu Celibidache / Münchner Philharmoniker (1988, EMI)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4741
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 15 Oct 2017 - 20:07

Benedictus a écrit:
je me rends compte que je possède toutes les versions commerciales disponibles d’une œuvre - il s’agit de Coptic Light de Morton Feldman

Tu dois beaucoup apprécier cette oeuvre (?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6390
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 15 Oct 2017 - 20:43

Oui, mais pas plus que d'autres œuvres de Feldman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 7 Oct 2018 - 0:55

Xavier, in Discographie Sacre du Printemps, a écrit:

Leibowitz et le London Festival Orchestra.

J'avais lu trop rapidement et cru que c'était le LSO.
Bon, non, c'est clairement pas le LSO...

L'introduction est vraiment mauvaise, déjà pas en place, même dans les passages les plus évidents.

Ensuite il y a beaucoup d'imperfections, chez tous les pupitres, et la lecture de Leibowitz n'apporte vraiment pas grand chose.
C'est anonyme, assez mou (et lent, plus de 36 minutes, c'est un record je crois)



Record battu par Eugene Goossens (presque 38 minutes) qui lui dirige le LSO -pour un résultat aussi catastrophique que Leibowitz hehe


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JosefK
Mélomane averti


Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 13/04/2018

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 7 Oct 2018 - 11:27

Je découvre ce fil, qui était inactif depuis plusieurs mois (donc avant que je ne m'inscrive ici).

Il y a quelques années, j'avais répertorié la durée de quelques dizaines de versions du "Boléro", une oeuvre pour laquelle le temps est un élément qu'on pourra trouver assez essentiel - mais plus que le tempo en tant que tel, c'est peut-être sa régularité qui est importante.

Il me semble que si l'on respecte à la lettre le tempo indiqué dans la partition, cela va beaucoup plus vite que la plupart des versions (13'20). Je n'en ai trouvé que quatre plus rapides: Stokowski, Sabata, Cantelli et Maazel (1971).

Cela dit, l'anecdote de la brouille entre Ravel et Toscanini, le premier considérant que le second dirigeait trop vite, interroge. Car l'enregistrement de Toscanini (1939) dure 14 minutes. Je m'imagine mal Toscanini ayant tenu compte des observations de Ravel, mais tout est possible...

En tout cas, les plus lents sont Skrowaczewski, Barenboim, Celibidache (eh oui) et Kondrachine (18'41).

Bref, ce n'est pas très différent des "Gigues" de Debussy sur lesquelles nous avons récemment eu l'occasion de nous pencher longuement, avec un éventail de 1 à 1,5.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6390
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 7 Oct 2018 - 12:36

Parmi les plus lents (18:36), il faut citer Pedro de Freitas Branco avec l'Orchestre du Théâtre des Champs-Elysées en 1953: rigoureux et insinuant, réellement hypnotique, avec des timbres typiquement français - peut-être ma version préférée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 7 Oct 2018 - 13:02

Justement, j'en profite pour une question : pour quelqu'un qui n'écoute jamais le Boléro, mais voudrait le refaire une fois tous les deux ou trois ans avec une proposition forte, qui renouvelle l'écoute (même si c'est diversement réussi, peu m'importe), vous conseilleriez quoi ? A priori, rapide-furieux me va bien, mais je suis ouvert à toutes les propositions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 735
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 7 Oct 2018 - 13:06

JosefK a écrit:

En tout cas, les plus lents sont Skrowaczewski, Barenboim, Celibidache (eh oui) et Kondrachine (18'41).

Kondrachine? C'est curieux, ce n'est pas du tout dans son genre d'éterniser les notes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 735
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 7 Oct 2018 - 13:43

Rapide boléro:
  • Stokowski, The all America Youth Orchestra, 12'05
  • Fricsay: 13'28"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JosefK
Mélomane averti


Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 13/04/2018

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 7 Oct 2018 - 14:35

Bruno Luong a écrit:
Rapide boléro:

  • Stokowski, The all America Youth Orchestra, 12'05
  • Fricsay: 13'28"


Je confirme.
Outre ceux que j'ai précédemment cités, il y a aussi Koussewitzky et (Paavo) Järvi.

Je suis également surpris pour Kondrachine: sa version avec Londres ne dure que 14'48.
Soit il s'agit d'une autre, soit l'information qu'on m'avait donnée est erronée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
albatros
Néophyte


Nombre de messages : 15
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/09/2017

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 7 Oct 2018 - 15:03

A noter,

André Cluytens :
- avec l'orchestre de l'ORTF en 1953 : 15'35
- avec la société des concerts du Conservatoire en 1961 : 15'31

Charles Münch :
- avec Boston en 1956 :13'54
- avec l'Orchestre de Paris, à la Salle Wagram en 1968 : 17'04
La différence est ici saisissante, à 2 mois du décès du grand Chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 12 Oct 2018 - 13:58

Les Métamorphoses, de Richard Strauss : Furtwängler 23'07, Gerard Schwarz (avec le Seattle Symphony, chez Naxos)... 32'18 !!! Eh non, Furt n'était pas toujours le plus lent... (pour info, son enregistrement est le 2e de l'oeuvre, après la version de Karajan à Vienne en 1947 qui dure 26'22).
L'enregistrement de Furtwängler est particulièrement poignant, alors que ce que j'ai lu de celui de Schwarz est qu'il cherche surtout à tirer de belles sonorités des cordes... Comme quoi, une fois de plus, plus lent ne veut pas forcément dire plus expressif.


Mort et Transfiguration, du même Strauss.
- Strauss lui même (années 1920) : 20'22
- Klemperer : 22'27 (le plus lent de tous n'est pas toujours celui qu'on croit Laughing )
- Böhm/Staatskapelle de Dresde : 22'11 (même chose, pas si pépère que ça, Böhm en studio)
- Kempe (même orchestre) : 22'24
...
- Sinopoli : 28'22

A part ça, pour les 4 versions studio de Karajan : 26'33 (Philharmonia), 23'56 (Vienne/Decca), 27'02 (version DG à Berlin, années 70) et 25'04 (version numérique des années 80, DG). Ecarts importants pour un même interprète !
Cela dit, je connais toutes les interprétations que j'ai citées, et c'est surprenant de voir comme Tod und Verklärung tient bien le choc avec des choix interprétatifs aussi variés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17006
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 12 Oct 2018 - 15:05

lulu a écrit:
Karlheinz Stockhausen, Klavierstück X (œuvre rigoureusement écrite, c’est le XI qui est ouvert)
David Tudor : 19’42
Frederic Rzewski : 22’03
Aloys Kontarsky : 22’22
Maurizio Pollini : 22’40
Herbert Henck : 25’25
Ellen Corver : 27’05
Bernhard Wambach : 29’15

Sabine Liebner nous fait un Klavierstück X en 44’45... comme quoi les interprètes qui jouent tout deux fois plus lentement pour faire profond ça existe aussi en contemporain méchant... et dans le cas de Stockhausen ça ne fonctionne pas du tout (à mon avis).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JosefK
Mélomane averti


Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 13/04/2018

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Ven 12 Oct 2018 - 16:00

Walther a écrit:
Les Métamorphoses, de Richard Strauss : Furtwängler 23'07, Gerard Schwarz (avec le Seattle Symphony, chez Naxos)... 32'18 !!! Eh non, Furt n'était pas toujours le plus lent... (pour info, son enregistrement est le 2e de l'oeuvre, après la version de Karajan à Vienne en 1947 qui dure 26'22).
L'enregistrement de Furtwängler est particulièrement poignant, alors que ce que j'ai lu de celui de Schwarz est qu'il cherche surtout à tirer de belles sonorités des cordes... Comme quoi, une fois de plus, plus lent ne veut pas forcément dire plus expressif.

Et plus rapide ne veut pas forcément dire qu'on a l'impression que le temps passe plus vite et que la musique avance mieux (voir en ce moment l'écoute comparée des "Images" de Debussy).

En l'occurrence, je trouve parfois le temps long à entendre certaines versions relativement "rapides" de ces "Métamorphoses", mais j'ai encore le souvenir d'un concert où Jeffrey Tate et l'Orchestre de Paris avaient comme aboli le temps et où, ayant regardé ma montre au début et à la fin, j'avais noté une durée de 34 minutes environ. Pas un seul instant je n'avais trouvé cela long ou ennuyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4741
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 14 Oct 2018 - 3:48

JosefK a écrit:
Bruno Luong a écrit:
Rapide boléro:

  • Stokowski, The all America Youth Orchestra, 12'05
  • Fricsay: 13'28"


Je confirme.
Outre ceux que j'ai précédemment cités, il y a aussi Koussewitzky et (Paavo) Järvi.

Je suis également surpris pour Kondrachine: sa version avec Londres ne dure que 14'48.
Soit il s'agit d'une autre, soit l'information qu'on m'avait donnée est erronée.

Karajan & Philharmonie de Berlin (Concert du Nouvel An '85): 19'26
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JosefK
Mélomane averti


Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 13/04/2018

MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   Dim 14 Oct 2018 - 10:58

Ravélavélo a écrit:
Karajan & Philharmonie de Berlin (Concert du Nouvel An '85): 19'26

Comme il s'agit d'un concert, ce temps inclut sans doute les applaudissements.

Vérification faite sur YouTube, la durée réelle est de 15'43. C'est un poil plus rapide que son enregistrement audio de la fin des années 1970.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Interprétations : records de durée, du + lent au + rapide
» Nouvelles interprétations quand on est satisfait par une.
» Mes interprétations.
» Vos interprétations
» Bleu noir : interprétations des titres !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: