Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hugo Wolf (1860-1903)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Hugo Wolf (1860-1903)   Jeu 23 Mar 2006 - 15:01

Je connais assez mal mais j'essaie d'y remédier.
J'ai écouté des lieder italiens et des Morike Lieder, ça me plaît assez, c'est parfois proche de Richard Strauss, ça annonce par moments le premier Berg.

Apparemment son corpus de lieder est impressionnant.
Quelles sont ses oeuvres marquantes? Je crois qu'il y a aussi des poèmes symphoniques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Jeu 23 Mar 2006 - 16:24

L'essentiel de l'oeuvre d' Hugo Wolf réside dans ses lieder : environ 350. Les plus importants, les plus célèbres aussi sont réunis en cycles : 53 pour les Gedichte von Mörike, 20 pour les Gedichte von Eichendorff, 51 Gedichte von Goethe, et peut être les plus intéressants: 44 Spanisches Liederbuch et 46 Italianisches Liederbuch.

Ses oeuvres symphoniques tiennent sur un CD : un poème symphonique : Panthesilea, 2 mouvements(Scherzo et Rondo) d'une symphonie inachevée et la Sérédade italienne pour petit orchestre. Le reste est perdu ou inachevé.

En musique de chambre, un grand quatuor à cordes en ré mineur (45 minutes!), un intermezzo pour remplacer un mouvement du quatuor et la première version de la sérénade italienne.

Un opéra, Der Corregidor, basé sur le même sujet que le Tricorne de Manuel de Falla, et des fragments d'un 2ème opéra (Manuel Venegas) représentent sa musique pour la scène.

Il y a aussi des choeurs a cappella de jeunesse, et 2 cantates : Christnacht et Elfenlied, ainsi que quelques pièces pour piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Jeu 23 Mar 2006 - 16:50

Tes appréciations sur ces oeuvres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenain202
Petit mélomane alcoolique
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 34
Localisation : Saone et Loire 71000
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Jeu 23 Mar 2006 - 19:06

Je ne connais absolument pas Wolf mis a part "Schlafendes Jesuskind"
extrait des Morike Lieder que je suis censé travaillé pour mon cours de F.M de mercredi prochain (aux passage, merci a vous pour ce topic car sans ca j'aurais completement oublié).
Bref je ne sais pas si cela viens du fait que je doivent chanter ca pour la F.M mais ca ne m'emballe pas terriblement.
Enfin je vais essayer de palier a mon manque de culture dés la semaine prochaine et peut etre qu'aprés cela, je pourais envoyer un méssage plus constructif sur le sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lenainguillaumechapuis
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Ven 24 Mar 2006 - 9:51

Merci Joachim !

Alors, je me lance pour le commentaire.


joachim a écrit:
53 pour les Gedichte von Mörike,
Ce sont les plus célèbres et, pour certains, les plus beaux. Le problème est qu'il faut aimer Mörike (et là, j'ai du mal).

Citation :
20 pour les Gedichte von Eichendorff,
On les joue hélas rarement, ce qui est fort dommage, Eichendorff est un poète extraordinaire.

Citation :
51 Gedichte von Goethe,
Tout le monde a dû entendre son premier chant du harpiste du Wilhelm Meister : Wer sich der Einsamkeit ergibt. Tout est fondé sur un chromatisme descendant. C'est aussi déprimant que beau.
Il existe une très belle version orchestrée par Wolf lui-même.

D'ailleurs, pour s'initier à Wolf, je recommande le disque Orfeo de DFD, avec les orchestrations de Wolf et de Reger de lieder de Wolf.

Les Goethe sont sans doute moins aboutis que les Mörike, et souffrent tout de même de la comparaison avec Schubert. Si on prend Prometheus, par exemple, on a là quelque chose d'univoquement violent, sans toutes les ambiguïtés de Schubert (une violence assez impuissante ; des moments plus intimistes, comme attendris ; de l'ironie). Les strophes sont un peu indifférenciées, mêlées. On est frappé surtout par la force d'impact du lied, bien plus que par son contenu.


Citation :
et peut être les plus intéressants: 44 Spanisches Liederbuch et 46 Italianisches Liederbuch.
Oui, ces textes mêlés ont, eux, un ordre, et sont suffisamment variés et bien agencés pour être interprétés au concert. Généralement joué par un duo soprane/baryton.


Citation :
la sérénade italienne.
Qu'on nous bassine à longueur de temps, comme s'il n'y avait pas mieux chez Wolf. Ah, c'est sûr c'est bien tonal comme il faut. Parce que Wolf, ça module à tout va !


Citation :
Un opéra, Der Corregidor, basé sur le même sujet que le Tricorne de Manuel de Falla, et des fragments d'un 2ème opéra (Manuel Venegas) représentent sa musique pour la scène.
Je cherche en vain le livret du Corregidor, mon disque attend désespérément d'être écouté depuis plusieurs années. Quel dommage, la musique a l'air belle !


Citation :
Il y a aussi des choeurs a cappella de jeunesse, et 2 cantates : Christnacht et Elfenlied
Ah oui ? Et ça vaut quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Ven 24 Mar 2006 - 16:15

Xavier a écrit:
Tes appréciations sur ces oeuvres?

J'ai lu la réponse de David sur les lieder, je n'ai rien à y ajouter. Merci, David Very Happy

Concernant la musique symphonique, je possède le CD qui réunit Panthesilea, la Sérénade italienne, le scherzo et rondo de la symphonie en si bémol, et le vorspiel (prélude) et intermezzo du Corregidor.

Si tu aimes les poèmes symphoniques de Liszt, tu aimeras Panthesilea, tant il leur ressemble. D'une durée de 25 minutes, son sujet est l'amour de Panthesilea, une amazone, pour Achille. Comme cet amour n'est pas payé en retour, l'amazone combat et anéantit Achille. Personnellement, ce poème symphonique ne me déplaît pas.

Je trouve que David est un peu sévère pour la sérénade italienne. C'est loin d'être un chef d'oeuvre, c'est vrai, mais elle n'est pas désagréable à acouter. La symphonie est une oeuvre de jeunesse qui nous montre un certain sens de l'orchestration de Wolf, sans plus. Disons que c'est un document que l'on peut connaître.

Concernant le quatuor à cordes, il tient des derniers quatuors de Beethoven, il se termine même par une fugue. Oeuvre intéressante. Concernant l'intermezzo, j'ai fais une erreur dans mon post précédent : j'ai confondu avec Bruckner qui a composé un intermezzo de remplacement au scherzo de son quatuor. L'intermezzo de Wolf est une oeuvre indépendante, dans le même esprit que la sérénade première version.

Du Corregidor, en dehors des extraits symphoniques de CD, je n'ai entendu que deux ou trois airs, je ne peux donc faire de commentaires. il me semble qu'il est d'un esprit assez proche de Puccini, mais sur un registre comique.

David me parle des cantates, je n'ai entendu que Chrisnacht lors d'une rediffusion d'un concert sur la RTB. J'ai bien aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Ven 24 Mar 2006 - 16:35

joachim a écrit:
Je trouve que David est un peu sévère pour la sérénade italienne. C'est loin d'être un chef d'oeuvre, c'est vrai, mais elle n'est pas désagréable à acouter.
Ah, mais tout à fait ! Simplement, les programmateurs pourraient programmer le quatuor de temps en temps, au lieu de mettre uniquement cette sérénade en bis.


Citation :
David me parle des cantates, je n'ai entendu que Chrisnacht lors d'une rediffusion d'un concert sur la RTB. J'ai bien aimé.
Ca ressemble à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Sam 25 Mar 2006 - 9:40

DavidLeMarrec a écrit:

Ah, mais tout à fait ! Simplement, les programmateurs pourraient programmer le quatuor de temps en temps, au lieu de mettre uniquement cette sérénade en bis.


Citation :
David me parle des cantates, je n'ai entendu que Chrisnacht lors d'une rediffusion d'un concert sur la RTB. J'ai bien aimé.
Ca ressemble à quoi ?

La sérénade dure 7 minutes, le quatuor 44 minutes, ceci explique cela, probablement.

Je viens de réécouter la cantate Christnacht, que j'avais enregistrée sur K7. Relativement courte (16 minutes), elle est écrite pour soprano, ténor, baryton, choeur mixte et orchestre, sur un texte de August von Platten et est datée de 1892. Contrairement à Panthesilea, où l'influence de Liszt est évidente, cette cantate est sans doute plus personnelle à Wolf. D'un caractère pastoral, étant donné son sujet, elle fait un peu penser aux cantates de Brahms, que Wolf n'aimait pourtant pas, comme le Schickseislied ou le Triumphslied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Sam 25 Mar 2006 - 9:41

Merci beaucoup Joachim ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
lenain202
Petit mélomane alcoolique
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 34
Localisation : Saone et Loire 71000
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Ven 7 Avr 2006 - 15:37

Bon, je viens d'emprunter le quatuor en ré min.
A la permière écoute (c'est a dire maintenant) ça m'évoque bizarement Schubert dans l'ésprit... sans le coté sobre et en beaucoup plus chargé.
Bon il faut que j'approfondisse l'écoute je crois, mais c'est ma permiere sensation.
(Non ne me faites pas de mal pour de simple paroles)

En tout cas ça s'écoute plutot bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lenainguillaumechapuis
Ouf1er
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Sam 8 Avr 2006 - 22:26

joachim a écrit:
Xavier a écrit:
Tes appréciations sur ces oeuvres?

J'ai lu la réponse de David sur les lieder, je n'ai rien à y ajouter. Merci, David Very Happy

Concernant la musique symphonique, je possède le CD qui réunit Panthesilea, la Sérénade italienne, le scherzo et rondo de la symphonie en si bémol, et le vorspiel (prélude) et intermezzo du Corregidor.

Si tu aimes les poèmes symphoniques de Liszt, tu aimeras Panthesilea, tant il leur ressemble. D'une durée de 25 minutes, son sujet est l'amour de Panthesilea, une amazone, pour Achille. Comme cet amour n'est pas payé en retour, l'amazone combat et anéantit Achille. Personnellement, ce poème symphonique ne me déplaît pas.

Je trouve que David est un peu sévère pour la sérénade italienne. C'est loin d'être un chef d'oeuvre, c'est vrai, mais elle n'est pas désagréable à acouter. La symphonie est une oeuvre de jeunesse qui nous montre un certain sens de l'orchestration de Wolf, sans plus. Disons que c'est un document que l'on peut connaître.

Concernant le quatuor à cordes, il tient des derniers quatuors de Beethoven, il se termine même par une fugue. Oeuvre intéressante. Concernant l'intermezzo, j'ai fais une erreur dans mon post précédent : j'ai confondu avec Bruckner qui a composé un intermezzo de remplacement au scherzo de son quatuor. L'intermezzo de Wolf est une oeuvre indépendante, dans le même esprit que la sérénade première version.

Du Corregidor, en dehors des extraits symphoniques de CD, je n'ai entendu que deux ou trois airs, je ne peux donc faire de commentaires. il me semble qu'il est d'un esprit assez proche de Puccini, mais sur un registre comique.

David me parle des cantates, je n'ai entendu que Chrisnacht lors d'une rediffusion d'un concert sur la RTB. J'ai bien aimé.
Je viens juste mettre mon petit grain de sel...
Der Corregidor ne me parait pas tellement puccinien, mais plutot à mi-chemin d'une ligne droite imaginaire entre Weber et R.Strauss, dans un registre caustique/humoristique. Si cela donne une petite idée... C'est de la tres bonne musique, et je m'étonne qu'il soit si peu monté, même en Allemagne. L'enregistrement paru chez Koch (si on le trouve encore) est exemplaire.

Par contre je connais fort mal les Lieder (à part un ou deux que j'ai travaillé à l'époque ou je prenais des cours de chant). Je dois avouer que le répertoire de lieder est pour moi un si vaste océan qui recele bien des merveilles, mais par ou commencer ?

Il y a également un nouvel enregistrement des lieders orchestrés chantés par Dietrich Henschel, sous la direction de Nagano. Le peu que j'en ai entendu sur le net donne envie d'en savoir davantage. Les oeuvres orchestrales sont aussi regroupées sur un seul CD, dispo sur JPC à 4,99 €.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Sam 8 Avr 2006 - 22:36

Merci pour ces précieuses informations sur l'insaisissable Corregidor !

Pour les lieder, il faut commencer par Schubert, puis Schumann, et après on peut aller voir Wolf, Brahms, Loewe ou Zelter, comme on voudra. Le fondement du genre est là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ouf1er
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Sam 8 Avr 2006 - 22:57

DavidLeMarrec a écrit:
Merci pour ces précieuses informations sur l'insaisissable Corregidor !

Pour les lieder, il faut commencer par Schubert, puis Schumann, et après on peut aller voir Wolf, Brahms, Loewe ou Zelter, comme on voudra. Le fondement du genre est là.

Oui, bien sur, dans l'idéal, il faudrait commencer par Schubert et Schumann... Encore que Schubert me casse les pieds, la plupart du temps (dans ses lieder, pas dans tout...). Et puis je ne peux plus écouter Schubert sans me rappeler le sketch d'Anna Russell sur le Lied allemand et la mélodie française, ce qui me fait pisser de rire à chaque fois.

Je connais un peu les Brahms, Schumann, et Mendelssohn, mais il faudrait que j'y revienne. Je suis un fan absolu des Mahler, Strauss et Korngold, évidemment, et ça donne envie d'aller plus loin dans les Wolf, Schoeck, Merx, Zemlinsky, Berg.

Loewe et Zelter sont de parfaits inconnus (même si j'ai bien dû entendre une ou deux ballades de Loewe).

Ton disque du Corregidor n'a pas le livret ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Sam 8 Avr 2006 - 23:19

Ouf1er a écrit:
Oui, bien sur, dans l'idéal, il faudrait commencer par Schubert et Schumann... Encore que Schubert me casse les pieds, la plupart du temps (dans ses lieder, pas dans tout...).
Je le craignais. Dans ce cas-là, les Möricke-lieder de Wolf sont un excellent début, puis les pièces isolées de Schoeck et Cie.

Citation :
Loewe et Zelter sont de parfaits inconnus (même si j'ai bien dû entendre une ou deux ballades de Loewe).
C'est sensiblement proche de Schubert, en un peu moins bien, pour faire très vite. Du coup, je ne te les recommande pas. Zelter était le mélodiste chouchou de Goethe. On ne sait toujours pas si Goethe a snobé Schubert car il était persuadé de la supériorité de Zelter, ou si il a pensé au Schubert de Dresde. Il y a un double disque chanté par Mammel qui présente en parallèle des lieder de Zelter et Schubert sur des textes de Goethe. Musicalement, c'est honnête, mais pour la découverte, c'est très intéressant... Si on aime...


Citation :
Ton disque du Corregidor n'a pas le livret ?
Nan, hélas. C'est le disque Line, avec Greindl et Herrman. Il faudrait que je regarde si le Koch n'est pas supprimé, mais les finances... Déjà que, pour la même raison, je dois acheter plusieurs Schreker dont j'ai la captation radio mais pas le livret. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 9 Avr 2006 - 10:08

Les goûts et les couleurs, etc...

Pour moi, David, les lieder en général, ainsi que les mélodies françaises, sont l'aspect de la musique que j'apprécie le moins (ce qui ne veut pas dire que je n'aime pas).

En résumé, les lieder (poèmes de langue germanique mis en musique) "commencent" avec Telemann (Musikalischer Trichter, 1706), se poursuivent avec KPE Bach, Gluck (Klopstocks Oden und Lieder 1770), Haydn (Deutsches lieder 1781), Mozart (lieder de 1787) puis Beethoven pour atteindre un sommet avec Schubert et ses 603 lieder. A mon avis, qui n'engage évidemment que moi, aucun compositeur ne surpasse Schubert dans le domaine du lied. Après Schubert, les Romantiques ont bien entendu poursuivi l'écriture de Lieder, ce qui sied particulièrement à leur tempérament (Schumann, Brahms, Liszt, Wolf, R Strauss pour ne citer qu'eux). Schoenberg et les contemporains, chacun avec leurs particularités, poursuivent ces mises en musique de poèsies.

Parallèlement au lied s'est développée la Ballade, genre épique ou dramatique sur un ton souvent déclamatif où le piano a un rôle qui dépasse le simple accompagnement. Le principal compositeur de ces ballades est Carl Loewe, mais aussi, dans une moindre mesure, Schumann ou Liszt. Personnellement, j'aime beaucoup le style Loewe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouf1er
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 9 Avr 2006 - 12:04

DavidLeMarrec a écrit:
... plusieurs Schreker dont j'ai la captation radio mais pas le livret. Evil or Very Mad

ah bon, lesquels ? batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Hugo Wolf (1860-1903)   Lun 23 Avr 2007 - 12:56

J'écoute un double cd d'Elisabeth Schwarzkopf consacré à 62 Lieder de Wolf... C'est publié chez EMi dans la collection Great Recordings of the Century... Qu'est-ce que c'est beau... Tour à tour des pièces très graves ou légères...Le "Die Spröde" c'est-à-dire "La Prude" est vraiment délicieux avec ses "so la-la! Le-ral-la-la" vraiment j'aime beaucoup... Schwarzkopf est vraiment irréprochable... la ligne la diction etc... et Moore accompagne ça à Merveille... Vraiment je vous recommande ces deux cd... Par ailleurs si certains ont quelques connaissances d'autres interprètes fameux pour cette musique je suis preneur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Lun 23 Avr 2007 - 13:37

L'intégrale des DFD/Moore ne te convient pas ? 192 lieder en 7 CD.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liana
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Lun 23 Avr 2007 - 13:48

Ah oui, les lieder de Wolf, à damner son âme !

En fait, les "So la la' ce n'est pas Die Spröde mais Die Bekehrte (La Convertie), mais bon, les deux font une espèce de micro-cycle et les deux sont magnifiques.

Si tu aimes l'écoute comparée, il y a un disque d'Orfeo (série Festspielsdocumente), "Goethe-lieder" où Seefried chante Die Spröde, de manière fort différente de celle de E., c'est très beau.

Et puis, Italienisches Liederbuch par Seefried/DFD/Werba chez le même éditeur, Spanisches Liederbuch par ES/DFD/Moore chez DG et puis, le volume 2 de Fassbaender en comporte aussi quelques-uns, le style est tout autre et c'est superbe.

Bien sûr, il y a l'intégrale de DFD, mais perso, dans ce répertoire, je préfère les voix fémiines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boursosmile.com
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Lun 23 Avr 2007 - 13:52

Citation :
Si tu aimes l'écoute comparée, il y a un disque d'Orfeo (série Festspielsdocumente), "Goethe-lieder" où Seefried chante Die Spröde, de manière fort différente de celle de E., c'est très beau.
Ah oui ça m'intéresse et je préfère plutôt des voix féminines en effet pour ce type de répertoire... C'est un disque totalement consacré à Wolf?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liana
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Lun 23 Avr 2007 - 14:06

Citation :
C'est un disque totalement consacré à Wolf?

Non, tiens je t'en copie le contenu :

Mozart
Das Veilchen

Beethoven
Wonne der Wehmut
Die Trommel gerühtet (Egmont)
Freudvoll und leidvoll (Egmont)

Schumann
Wie mit innigstem Behagen (Suleika)

Schubert
Was bedeutet die Bewegung (Suleika)
Ach, um deine feuchten Schwingen (Suleika)

Wolf
Heiss mich nicht reden (Mignon)
Nur wer die Sehnsucht kennt (Mignon)
So lasst mich scheinen (Mignon)
Kennst du das Land (Mignon)

Blumengrass
Die Bekehrte
Anakreons Grab
Frühling über Jaht

Schubert
Heidenröslein
Der König in Thule
Canymed
Gretchen am Spinrade

Les bis :
Mozart Das Kinderspiel
Schubert Im Frühling
Schubert Ave Maria

Sinon, il y a aussi un double CD de Elisabeth Grümmer avec 5 lieder de Wolf (+ Mozart, Schubert, Brahms, R. Strauss, Schumann, Reger, chez Gala, et il y en a un de della Casa que je n'arrive pour l'instant pas à retrouver Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boursosmile.com
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Lun 23 Avr 2007 - 14:16

Bon ça a l'air intéressant quand même je vais tenter ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liana
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Lun 23 Avr 2007 - 21:43

J'ai fini par mettre la main sur ce disque de Lisa Della Casa/Sebastian Peschko.

Lieder de Brahms, Schubert, Strauss, Wolf, édité par Testament

Pour Wolf, il n'y a que 4 lieder :

Der Gärtner
Begegnung
Geh' Geliebter, geh" jetzt
Er ist's

"Frauenliebe und Leben" vaut son pesant d'or aussi. Enfin, comme j'aime beaucoup Della Casa et de plus, j'adore ce répertoire, je ne dois pas être objective Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boursosmile.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Mar 24 Avr 2007 - 20:50

L'intégralité des lieder orchestrés:



Ca donne un disque superbe, servi par 2 excellents chanteurs et un très bel orchestre sous la direction de Nagano.
Un bon disque pour découvrir Wolf je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6696
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Mar 24 Avr 2007 - 21:52

Ca m'intéresse et je prends note Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Mar 24 Avr 2007 - 22:38

Dommage qu'il soit si cher, mais j'avoue que ça m'intéresse beaucoup moi aussi...

En même temps, il est plus abordable sur Price Minister... A méditer, s'il n'est pas parti d'ici là... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Mar 24 Avr 2007 - 22:59

Oui je confirme que c'est un excellent disque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Mar 24 Avr 2007 - 23:00

Picrotal a écrit:

En même temps, il est plus abordable sur Price Minister...

10 euros et des poussières sur Amazon via Caiman. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Mar 24 Avr 2007 - 23:29

Xavier a écrit:
Picrotal a écrit:

En même temps, il est plus abordable sur Price Minister...

10 euros et des poussières sur Amazon via Caiman. Wink

Merci ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6696
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Mer 25 Avr 2007 - 8:09

Xavier a écrit:
Picrotal a écrit:

En même temps, il est plus abordable sur Price Minister...

10 euros et des poussières sur Amazon via Caiman. Wink

Absolument! J'ai écouté quelques extraits et celà me semble être excellent Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Mer 25 Avr 2007 - 14:07

Henschel n'est pas toujours fameux en récital de lieder, mais dès qu'on lui adjoint un orchestre, il se déchaîne... Le travail orchestral de Nagano est absolument renversant.

Sinon, j'aime beaucoup le disque Soltész, un des derniers de DFD (en grande forme) ; il contient de fabuleux chants du harpiste (beaucoup plus lents !), et d'autres orchestrations (Reger et... Kim Borg !) - bien moins réussies. Le tout sur un ton beaucoup plus poétique et rêveur que chez Nagano. Prométhée, qui reste une oeuvre médiocrement inspirée, y souffre beaucoup plus qu'avec l'aide spectaculaire de Nagano.

A éviter, les chants du harpiste (et le Tombeau d'Anacréon) de Goerne/Chailly, couplés avec la Sixième de Bruckner (couplage très malin commercialement, on ramasse deux publics d'un coup). Goerne n'est jamais très à l'aise avec orchestre, son petit formant lui permet mal de distinguer sa voix douce de l'orchestre. Qui plus est, Chailly y est une caricature de lui-même, se contentant de faire sonner avec éclat le Concertgebouw (un de ses tout derniers disques avec la phalange).


Une chose étonnante est de constater l'immense talent d'orchestrateur de Wolf, alors même que dans son opéra, Der Corregidor, elle est y franchement maladroite.
Eh oui, c'est en composant qu'on devient composeron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Lincoln
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 14:55

Bonjour,

Je suis arrivé au gré de mes recherches sur votre site et concernant Hugo Wolf je recherche en disque ou CD, Hugo Wolf - Médiation, Sonate Claire de lune. Quelqu'un le connaitrait il ? merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 15:04

Bonjour Lincoln,

Je suis navré, mais ces oeuvres n'existent pas...

Hugo Wolf n'a quasiment écrit que des lieder. A part son quatuor à cordes, sa sérénade italienne et son opéra Der Corregidor, rien n'est publié : tout le reste est inachevé ou perdu.

"Mediation" ou "méditation" est sans doute le titre d'une compilation.

La Sonate dite "clair de lune" est en réalité de Beethoven.


Dis-nous la raison de ta recherche, on pourra peut-être t'aider plus efficacement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 15:16

cette demande m'évoque le fait que j'ai failli acheter l'autre jour un disque Wolff Das Fest auf Solhaug (solistes, choeur et orchestre), apparemment une musique incidentale complétée par Pfitzner qui a écrit les 3 préludes d'acte.
Est-ce que quelqu'un aurait un avis?
Revenir en haut Aller en bas
Lincoln
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 15:19

DavidLeMarrec a écrit:


Je suis navré, mais ces oeuvres n'existent pas...

Dis-nous la raison de ta recherche, on pourra peut-être t'aider plus efficacement.

Merci pour ton aide DavidLeMarrec.

Il y'a bien des années maintenant que j'ai entendu à l'émission Carrefour de l'Odéon sur France Inter "cette extrait". J'avais contacté le service des auditeurs en vain cette fois ci, depuis je cherche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 16:05

sud273 a écrit:
cette demande m'évoque le fait que j'ai failli acheter l'autre jour un disque Wolff Das Fest auf Solhaug (solistes, choeur et orchestre), apparemment une musique incidentale complétée par Pfitzner qui a écrit les 3 préludes d'acte.
Est-ce que quelqu'un aurait un avis?
C'est pour la pièce d'Ibsen, dans la traduction allemande de Klingenfeld. Ca a été écrit en 1890-1 et joué immédiatement.

On y trouve une ballade, et beaucoup de choeurs.

Je pensais que c'était perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 16:06

Lincoln a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:


Je suis navré, mais ces oeuvres n'existent pas...

Dis-nous la raison de ta recherche, on pourra peut-être t'aider plus efficacement.

Merci pour ton aide DavidLeMarrec.

Il y'a bien des années maintenant que j'ai entendu à l'émission Carrefour de l'Odéon sur France Inter "cette extrait". J'avais contacté le service des auditeurs en vain cette fois ci, depuis je cherche...
Dans ce cas, je peux te conseiller deux premières pistes :
- la sérénade italienne de Wolf ;
- la sonate "au clair de lune" de Beethoven.

Tu te souviens des instruments ? Et ça chantait ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 16:25

Il y a un Clair de lune de Debussy également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 16:28

et aussi de Massenet, Fauré, Vierne, Martin, Saint-Saens Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 16:32

DavidLeMarrec a écrit:

C'est pour la pièce d'Ibsen, dans la traduction allemande de Klingenfeld. Ca a été écrit en 1890-1 et joué immédiatement.

On y trouve une ballade, et beaucoup de choeurs.

Je pensais que c'était perdu.

Un cd vient de sortir apparemment je me demandais si ça valait le coup
http://www4.fnac.com/Shelf/article.aspx?PRID=1895928&OrderInSession=1&Mn=58&SID=308c18dc-35eb-d67a-b580-1e9d78e01865&TTL=140520071630&Origin=FnacAff&Ra=-29&To=0&Nu=4&UID=1EBF9962E-BA7F-DFB5-EBF8-BB8BC66FF5D0&Fr=0
Revenir en haut Aller en bas
Lincoln
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 16:36

DavidLeMarrec a écrit:


Tu te souviens des instruments ? Et ça chantait ou pas ?

Ma mémoire me fait défauts pour les instruments mais pas de chant.

Merci pour votre aide vartan et Kia...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 16:40

Oui, Kia, tous les Verlaine, en fait. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 13 Mai 2007 - 18:01

sud273 a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

C'est pour la pièce d'Ibsen, dans la traduction allemande de Klingenfeld. Ca a été écrit en 1890-1 et joué immédiatement.

On y trouve une ballade, et beaucoup de choeurs.

Je pensais que c'était perdu.

Un cd vient de sortir apparemment je me demandais si ça valait le coup
A entendre les extraits, outre que Lamprecht semble un peu aigre, ça ne semble pas beaucoup mieux orchestré que le Corregidor. Mais il faudrait entendre l'ensemble pour pouvoir émettre un avis valable, parce que trois extraits de quarante secondes. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Mar 4 Nov 2008 - 16:23

Penthasilea, poème symphonique (26 minutes).
C'est assez attachant, bien que parfois un peu creux. Ca ne me semble pas très allemand: on pense parfois à Frank Bridge, parfois à César Franck, souvent à Richard Strauss dans l'esprit - mais en nettement moins bien, l'orchestration est brahmsienne, assez massive, et si certaines modulations doivent faire classer l'oeuvre dans un post-romantisme moins contemplatif, ça reste quand même bien inoffensif. C'est joli, cela dit, parfois très poétique, toujours agréable et facile à suivre. Et on ne s'ennuie que rarement, le style de Wolf est coloré et plutôt varié, de beaux contrastes. Mais il manque assurément quelque chose ici: la voix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Mar 4 Nov 2008 - 16:28

Dans ce cas, investis dans le Corregidor. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Mar 4 Nov 2008 - 17:38

si c'est le disque Barenboïm le scherzo et finale montre un certain génie pour un jeune homme de 17 ans (je suis d'accord que Penthésilée n'est pas un ultime chef d'oeuvre et que ça se cherche sans vraiment se trouver)


Dernière édition par sud273 le Dim 22 Mar 2009 - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 22 Mar 2009 - 21:10

Je suis en train d'écouter les Morike Lieder par Ian Bostrige, je trouve ça magnifique... Very Happy Verborgenheit en particulier me plaît énormément, et tant mieux parce que je dois l'accompagner en examen en fin d'année I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 22 Mar 2009 - 21:14

Puisque tu aimes, je te conseille aussi vivement les Goethe-Lieder par un très bon mélodiste : DFD !

De très, très beaux Lieder... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 22 Mar 2009 - 21:43

J'ai survolé du Wolf par DFD, c'était quand même un peu moins travaillé que Bostrige... j'aime moins mais il faudrait que j'y retourne.
Mais Bostrige c'est vraiment magnifique I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Dim 22 Mar 2009 - 21:46

Era a écrit:
Je suis en train d'écouter les Morike Lieder par Ian Bostrige, je trouve ça magnifique... Very Happy Verborgenheit en particulier me plaît énormément, et tant mieux parce que je dois l'accompagner en examen en fin d'année I love you
C'est très bien, oui. Très apprêté, mais très bien. Je préfère une expression plus directe, mais dans son genre, c'est chouette.

Pour DFD, il y a aussi le fait que Moore est absent et que la prise de son est un peu étouffante. Je préfère à Bostridge, cela mis à part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hugo Wolf (1860-1903)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hugo Wolf (1860-1903)
» Hugo Wolf (1860-1903)
» Playlist (37)
» Hugo Diaz
» Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: