Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Hugo Wolf (1860-1903)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
JoeLeplombier
Mélomane averti
JoeLeplombier

Nombre de messages : 101
Age : 31
Date d'inscription : 24/10/2008

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 18 Jan 2010 - 1:19

Hugo Wolf n'est pas un petit compositeur de Lied, c'est vraiment un génie du Lied. Le plus grand compositeur de Lied au coté de Schubert et Schumann. Je n'ai pas encore entendu son opéra mais j'ai hate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 18 Jan 2010 - 19:25

JoeLeplombier a écrit:
Hugo Wolf n'est pas un petit compositeur de Lied, c'est vraiment un génie du Lied. Le plus grand compositeur de Lied au coté de Schubert et Schumann.
M'est avis qu'il y a quelques compositeurs de lied que tu n'as pas entendu, dans ce cas. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 18 Jan 2010 - 19:30

DavidLeMarrec a écrit:
JoeLeplombier a écrit:
Hugo Wolf n'est pas un petit compositeur de Lied, c'est vraiment un génie du Lied. Le plus grand compositeur de Lied au coté de Schubert et Schumann.
M'est avis qu'il y a quelques compositeurs de lied que tu n'as pas entendu, dans ce cas. fleurs

Je ne vois pas en quoi l'écoute d'autres compositeurs peut retirer à Wolf les qualités intrinsèques de sa musique. Je suis plutôt de son avis en fait, même si je suis plus modéré sur la question, son oeuvre est très intéressante. Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Icon_smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 59
Date d'inscription : 17/12/2006

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 18 Jan 2010 - 19:32

Je suis tentée par un enregistrement avec Ian Bostridge. (Rien à voir mais j'ai du mal avec les lieder orchestrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 18 Jan 2010 - 22:53

Bostridge / Pappano n'est pas mal du tout. Wink

Wolfgang a écrit:
Je ne vois pas en quoi l'écoute d'autres compositeurs peut retirer à Wolf
Ca ne lui retire rien du tout - à l'exception de la troisième marche du podium où voulait le hisser Joe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 59
Date d'inscription : 17/12/2006

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 18 Jan 2010 - 23:27

Vendu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyMar 23 Mar 2010 - 15:54

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 51lEnOukKZL

Des avis sur ce coffret "anniversaire" EMI qu'on trouve actuellement pour un peu moins de 30€ ?... Sachant que je ne connais absolument pas Wolf. (Merci d'avance.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
Bertram

Nombre de messages : 1722
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyMer 24 Mar 2010 - 8:00

Vus les noms, ça doit être une bonne anthologie, avec des styles très variés.

Mais il vaut mieux essayer Wolf avant, parce que ça n'a pas le charme ni le caractère intime de Brahms : c'est souvent de la déclamation, il faut vraiment se pencher sur le texte pour saisir l'atmosphère et le sens. Comme en plus tous les textes ne sont pas du même genre (grands classiques allemands mais aussi traductions de petits trucs italiens et espagnols très ironiques), c'est difficile de tout aimer dans un aussi gros coffret, je pense. A voir plus précisément avec le contenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyMer 24 Mar 2010 - 8:13

Je dis que dans Wolf tout est bon. Je ne connais ses lieder que par l'interprétation de DFD et c'est magnifique. C'est du post-post-romantisme à l'harmonie trouble, une adéquation entre la partie piano et le texte qui est rarement atteinte avant lui, je pense. Difficile de ne pas aimer. En effet, indispensable d'avoir les textes.
On les trouve ici : http://www.recmusic.org/lieder/w/wolf.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyMer 24 Mar 2010 - 9:11

C'est amusant, je trouve au contraire le propos de Wolf presque abstrait dans sa façon d'esthétiser le choses. Ca ne suit pas le texte de si près que ça (souvent moins que Schubert et Schumann).

Après, il y a des recherches de couleur et d'harmonie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83560
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptySam 26 Juin 2010 - 2:16

Quelqu'un a ce coffret?

Apparemment il y a un cd-rom avec textes et traductions.
Mais ils ne disent pas en quelles langues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptySam 26 Juin 2010 - 9:00

Dans la vieille édition, il doit y avoir le livret papier, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83560
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyVen 9 Juil 2010 - 1:59

J'ai joué, et j'ai perdu.

Impossible d'avoir les infos sur le net, donc j'ai tenté ma chance... C'est bien la peine de mettre un pdf pour ne mettre qu'une traduction anglaise... Confused
Bon, je n'ai pas perdu mon argent, mais quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyDim 11 Juil 2010 - 10:37

Xavier a écrit:
Wolf: Der Corregidor, prélude et intermezzo, Sérénade italienne, Scherzo et finale

Smile Neutral

Musique plutôt insipide.
Ah, c'est sûr que la Sérénade italienne, si peu que tu l'aies entendu en plus en version orchestrale, n'est pas extraordinairement sapide. C'est à l'origine une pièce de caractère pour quatuor à cordes, une pièce-à-bis, quelque chose de joli et de plaisant, mais sans plus grande ambition.

En revanche, écoute le Corregidor en entier, tu changeras d'avis. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyDim 11 Juil 2010 - 10:37

Ah oui, en fait, pour Corregidor, le problème est qu'il n'y a que deux versions sur le marché, une sans livret, et une avec le livret allemand seul. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83560
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyDim 11 Juil 2010 - 16:06

Alors je m'en passerai sans soucis. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 57
Age : 34
Localisation : Boston, USA
Date d'inscription : 15/06/2008

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 3:55

Je decouvre Wolf en ce moment, je ne sais pas trop quel disque me procurer, donc pour l'instant je cherche des lieder isoles sur musique ouverte ou ailleurs.
Quels sont ses meilleurs selon vous? (ou ses plus accessibles.)
J'en ai ecoute quelques-uns, j'aime bien Cophtisched Lied I (Goethe), Prometheus (Goethe), et Verschwiegene Liebe (Eichendorff), histoire de vous donner une idee.
Merci beaucoup, les amis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
Bertram

Nombre de messages : 1722
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 7:45

Pour les poèmes allemands, je le préfère avec Mörike, qu'il a d'ailleurs été quasiment le seul à mettre en musique : les plus accessibles sont sûrement :

Auf einer Wanderung, avec de l'entrain et de belles variations de couleur
Auf ein altes Bild, merveilleuse miniature
Um Mitternacht, pièce nocturne
Die Geister am Mummelsee, ballade fantastique
Das verlassene Mägdelein, déploration amoureuse

Plus difficiles, plus rhapsodiques mais superbes :
Im Frühling
An eine Äeolsharfe

Chez Goethe, il y a pas mal de petits poèmes du Divan et Ganymède.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 8:55

Pour moi aussi Auf ein altes Bild, et les Mörike sont effectivement les plus abordables, et pas les moins inspirés. J'y ajoute :
- Der Genesene an die Hoffnung
- Begegnung
- Nimmersatte Liebe
- Schlafendes Jesuskind
- Gebet (vraiment le plus facile d'accès, mais pas le plus représentatif)
- Denk' es, o Seele !
- Der Feuerreiter (je n'adore pas, mais si tu aimes Prométhée, c'est comparable et plus raffiné)

A cela, j'ajoute les trois chants du harpiste de Wilhelm Meister, extraordinaires, particulièrement en version orchestrale (et . Et les recueils populaires de Geibel, en particulier le Spanisches Liederbuch, des vignettes assez plaisantes, musicalement ce qu'il a écrit de plus avenant, je trouve.


Côté disques, Bär / Parsons et von Otter / Bär / Parsons, pour les Mörike et pour le Spanisches, règlent la question me concernant : voix limpides, souples, délicates, mélancoliques, très expressives. Malheureusement ce n'est plus réédité par EMI depuis longtemps et ça ne se trouve plus qu'en médiathèque.

Je pourrais toujours dire du bien des disques Kichschlager / Deutsch et Bostridge / Pappano, mais c'est clairement inférieur pour moi. (Cela dit, j'ai pas trouvé beaucoup mieux pour remplacer...)

Je suis moins embarrassé côté orchestre : le disque Fischer-Dieskau / Soltész et l'autre Henschel / Nagano sont pleinement superlatifs. (Le premier très intériorisé, une maîtrise magnifique pour un chanteur en toute fin de carrière, et l'autre plus spectaculaire, mais sans histrionisme.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
oBlazeo
Mélomaniaque
oBlazeo

Nombre de messages : 533
Age : 50
Localisation : Meuse
Date d'inscription : 13/02/2012

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyVen 16 Mar 2012 - 23:41

Bon moi, en fait, je ne fais que le découvrir. J'écoutais à l'instant ceci :


Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 0034571173115_230

Même si je ne suis pas fan de la soprano (Joan Rodgers), car il me semble que cette musique doit être chantée avec plus de simplicité, j'ai été très séduit, et je ne compte pas en rester là. J'ai dans le viseur l'album espagnol, avec la diva nazie et DFD...

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 0002894577262_600

Mais si quelqu'un a des conseils !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83560
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyMar 18 Déc 2012 - 0:56

Tus a écrit:
Penthasilea, poème symphonique (26 minutes).
C'est assez attachant, bien que parfois un peu creux. Ca ne me semble pas très allemand: on pense parfois à Frank Bridge, parfois à César Franck, souvent à Richard Strauss dans l'esprit - mais en nettement moins bien, l'orchestration est brahmsienne, assez massive, et si certaines modulations doivent faire classer l'oeuvre dans un post-romantisme moins contemplatif, ça reste quand même bien inoffensif. C'est joli, cela dit, parfois très poétique, toujours agréable et facile à suivre. Et on ne s'ennuie que rarement, le style de Wolf est coloré et plutôt varié, de beaux contrastes. Mais il manque assurément quelque chose ici: la voix...

Il y a des passages un peu longuets, mais aussi des beautés qui annoncent je trouve Pelléas de Schoenberg, voire certaines pages de Zemlinsky.
A écouter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9058
Date d'inscription : 21/01/2007

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 5 Juin 2017 - 9:23

Pour qui aime les Lieder de Wolf, cette version des Spanisches liederbuch est incontournable !


Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 51knba10

Anne Sophie von Otter : mezzo-soprano
Olaf Bär : baryton
Geoffrey Parsons : piano


L'ordre original des poèmes n'est pas respecté, mais ce n'est pas vraiment un problème (les Geistliche Lieder et les Weltliche Lieder sont toutefois bien distincts).
Pas de textes dans cette réédition...mais on sait où les trouver, avec leurs traductions  ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 5 Juin 2017 - 10:29

En effet ! Vocalement / expressivement, il n'y a pas mieux que cet album, timbres d'un moelleux extraordinaire, diseurs extravertis, sans aucun excès pourtant de voix ni d'effets… Il reste le piano de Parsons, toujours discret, voire un peu terne et mou, qui n'est pas à la même hauteur de vue. Mais je n'ai pas mieux à proposer pour le résultat d'ensemble – il faudrait vérifier si Thomas Bauer l'a fait, ses Myrthen de Schumann sont très réussis en duo.

En revanche, Emily Ezust vient de m'écrire ( Cool ), et apparemment il va y avoir prochainement une version payante du site : le reste sera toujours consultable, mais plus copiable, donc pas évident de se faire des montages.

Je suis persuadé que ce n'est pas avisé, mais il faut dire que j'ai vu tellement de ces textes pillés par les grandes institutions (à l'Auditorium du Musée d'Orsay, par exemple) sans même créditer les auteurs, que des mesures étaient prévisibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9058
Date d'inscription : 21/01/2007

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 5 Juin 2017 - 11:04

DavidLeMarrec a écrit:


En revanche, Emily Ezust vient de m'écrire ( Cool ), et apparemment il va y avoir prochainement une version payante du site : le reste sera toujours consultable, mais plus copiable, donc pas évident de se faire des montages.

Je suis persuadé que ce n'est pas avisé, mais il faut dire que j'ai vu tellement de ces textes pillés par les grandes institutions (à l'Auditorium du Musée d'Orsay, par exemple) sans même créditer les auteurs, que des mesures étaient prévisibles.

Confused C'est dommage (mais effectivement on peut comprendre). J'ai beaucoup utilisé son site, à titre personnel bien sûr. C'est une mine d'or ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 5 Juin 2017 - 11:13

J'avoue que je ne comprends pas trop : le but est en priorité de soutenir les frais du site (vraiment, héberger des textes, ça coûte plus de quelques dizaines d'euros par an ? – ce n'est pas non plus la fréquentation de Paroles.net…), mais je ne vois pas trop qui prendra un abonnement à un site de textes de lieder, a fortiori quand le contenu restera largement disponible. Perdant de tous les côtés à mon avis.

Mais ce n'est pas moi qui le gère, hein – simplement ça me gêne un peu que mes traductions entrent dans un système propriétaire que je ne cautionne pas vraiment (apparemment, je peux choisir qu'ils restent en libre accès, mais dans le même temps je voudrais aider Emily…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9058
Date d'inscription : 21/01/2007

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 5 Juin 2017 - 11:37

...et c'est pour quand le passage au payant ?

Sinon pour en revenir aux "Spanisches liederbuch", je n'ai pas trouvé de trace de Thomas E. Bauer...et puis, les versions se font plutôt rares !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 5 Juin 2017 - 14:57

Rubato a écrit:
...et c'est pour quand le passage au payant ?

Ça fait deux ans que c'est à l'étude, le projet (faire payer les organisateurs pour l'usage de certains poèmes) a évolué vers un site public mais à services pour abonnés. Comme ce n'est qu'un site perso avec une communauté de bénévoles, personne n'est trop pressé, je crois.


Citation :
Sinon pour en revenir aux "Spanisches liederbuch", je n'ai pas trouvé de trace de Thomas E. Bauer...et puis, les versions se font plutôt rares !

Oui, parce que même les EMI de Bär sont pour la plupart difficiles à trouver ! (quelle honte…) Ses Wolf solos étaient introuvables il n'y a pas si longtemps, je n'ai pas vérifié depuis ni le reste, mais ça n'a pas l'air présent trop aisément dans les bacs, ni réédité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9058
Date d'inscription : 21/01/2007

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 5 Juin 2017 - 15:40

J'ai trouvé les "Spanisches Liederbuch" d'EMI sur amazon.it.

Sinon je cherche une autre version pour "Eichendorff Lieder"...sans résultat! Confused

J'ai l'impression qu'il y a pas mal de ses Lieder qui n'ont pas été enregistrés...ou alors ne sont pas réédités, les "Goethe" par exemple (j'en ai 24 alors qu'il y en auraient 51).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 5 Juin 2017 - 18:18

Oh si, ils ont tous été enregistrés. Pas forcément sous forme d'intégrale méthodique, en revanche. DFD ne fait que les Mörike ? Il n'y a pas tout dans son coffret ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9058
Date d'inscription : 21/01/2007

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 5 Juin 2017 - 19:36

DavidLeMarrec a écrit:
Oh si, ils ont tous été enregistrés. Pas forcément sous forme d'intégrale méthodique, en revanche. DFD ne fait que les Mörike ?  Il n'y a pas tout dans son coffret ?

Un coffret de 6 CDs, je ne pense pas que ce soit une intégrale; il en faut déjà 2 pour les "Möricke" et 2 pour les "Spanisches liederbuch"...ou alors dans l'intégrale (en cours ?) du label Stone !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9058
Date d'inscription : 21/01/2007

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyMer 28 Juin 2017 - 11:07

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 61eo6b10

Je pensais en avoir déjà parlé mais apparemment non.

En fait je trouve cette version des "Mörike Lieder" exceptionnelle !

les deux interprètes, Joan Rodgers et Stephan Genz sont excellents...sans oublier Roger Vignoles.

Et puis je trouve que l'alternance des deux voix, soprano/baryton est une bonne chose pour cet imposant recueil.

Une musique qui me touche, vraiment. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8158
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyDim 14 Oct 2018 - 23:12

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Wolf_210
8 Goethe-Lieder. 6 Lieder für eine Frauenstimme
Elisabeth Schwarzkopf (soprano), Gerald Moore (piano)
Londres, IV.1956 & VI.1957; I.1961 & XII.1962
EMI


Contre toute attente, ces enregistrements, sans doute pas réécoutés depuis quinze ans, m’ont beaucoup plu.

En fait, les manières de Schwarzkopf (qui souvent m’agacent dans le lied) entées sur l’écriture un peu absconse de Wolf (qui souvent ne me touche qu’à moitié), donnent un résultat qui me convainc totalement: l’articulation pincée, l’appui excessif sur certains types de consonnes de Schwarzkopf redoublent la prosodie contre-intuitive de Wolf dans une sorte d’artificialité au carré qui fait vraiment entendre autre chose; la vocalité très concentrée et très couverte et un sens assez «opératique» de la ligne font entendre comme une succession de courbes mélodiques fuyantes là où un chant plus franc donne souvent l’impression d’une ligne un peu plate qui se perd en accidents harmoniques.

Du coup, cette musique souvent un peu grise, un peu fermée, sans évidence, semble déployer des espèces d’arabesques très «art nouveau» (et même Jugendstil, tant cela sonne viennois), maniéristes, chargées jusqu’au phébus et en même stylisées avec chic. C’est assez à l’opposé de mes attentes habituelles dans le lied, mais je dois avouer que cela donne quelque chose de très typé, et qui fonctionne remarquablement bien. Certes, la série des Mignon et Philinte sont assez immédiatement accessibles pour du Wolf, mais Die Spröde et Die Bekehrte ne m’ont jamais autant convaincu qu’avec cette espèce de facticité assumée, et les bizarreries du second cycle gagnent beaucoup à ce traitement qui les exalte plus qu’il ne les gomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyDim 14 Oct 2018 - 23:34

Ça ne m'avait franchement pas fait cet effet-là (mais j'avais écouté un album de 54, accompagné par Furtwängler il me semble) ; cela dit, oui, il y a quelque chose qui congruent entre les deux approches, très hermétique et pas sans hédonisme, qui fonctionne bien.

Pas au point de me faire adorer Wolf ni aimer Schwarzkopf, mais je vois confusément ce que tu veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8158
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 15 Oct 2018 - 0:07

Dans mon souvenir, le concert salzbourgeois avec Furt au piano était moins convaincant - les idiosyncrasies schwarzkopfiennes y étaient davantage bridées et la voix, plus jeune, n'y avait pas ce côté hédoniste. Mais je n'en jurerais pas non plus: je n'ai pas dû le réécouter depuis encore plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8158
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyLun 28 Jan 2019 - 16:03

Dans le fil «Jonas Kaufmann», HELENE ADAM a écrit:
Le CD  "Italienisches Liederbuch" avec Diana Damrau et Helmut Deutsch, enregistré par Warner cette fois lors d'une des représentation de la tournée de 14 concerts de l'an dernier à la même époque, qui rajeunit clairement le genre en reconstruisant l'ordre des 48 Lieder pour en faire quatre courts récits contrastés et qui bénéficie d'une très grande interprétation.
(...) assez réussi et plutôt dans le haut du panier de son impressionnante discothèque.

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Wolf_i10
Italienisches Liederbuch
Diana Damrau (soprano), Jonas Kaufmann (ténor), Helmut Deutsch (piano)
En public, Essen, II.2018
Erato


Je n’ai entendu que les 2/3 de ce disque, et en streaming, mais je pense que ça peut suffire à s’en faire une idée (je doute que dans le dernier tiers, les chanteurs changent de technique vocale ou bouleversent d’un coup la perspective interprétative de l’œuvre.)

Assez prévisiblement, je ne trouve pas ça très bon (mais pas indigne non plus), mais je me garderai bien de descendre cet enregistrement - d’abord en raison de ses vertus «pédagogiques.»

Tout d’abord, il est en effet inespéré de voir de si grosses stars de la glotte mettre leur notoriété au service d’un compositeur de lied qui est loin d’être le plus connu et le plus accessible: rien que pour faire écouter du Wolf à un public d’opéra pour lequel il n’est (au mieux) qu’un nom dans l’histoire de la musique, ce disque est à saluer. Je me souviens par exemple que Belcore, qui avouait ne pas connaître Wolf, avait fait état ici même de l’excellente soirée qu’il avait passée lorsque Diana Damrau et Kaufmann avaient donné ce cycle à Paris.

Par ailleurs, l’idée de soutenir l’intérêt de ce public-là en réarrangeant l’ordre des lieder afin de proposer une «histoire» n’est pas mauvaise non plus (d’autant qu’elle n’a rien de particulièrement iconoclaste, le recueil n’ayant pas été véritablement construit selon une logique structurelle qui en ferait un «cycle.»)

Autre point positif: l’accompagnement d’Helmut Deutsch, comme toujours remarquable de finesse et de couleurs (ce qui permet d’éviter une certaine grisaille qui est souvent le défaut de Wolf.)

Pour autant, l’amateur de lied ne pourra que s’avouer un peu frustré par ce qu’il entend ici. Cela tient en fait à l’adéquation des voix au genre lied. Par rapport à ses disques de lied précédents (un volume Liszt chez Erato, plusieurs récitals chez Orfeo, dont un live salzbourgeois de 2005 ou 2006), Diana Damrau, probablement sous l’effet de ses choix de répertoire à l’opéra, a sensiblement élargi sa voix, ce qui fait qu’on perd la qualité de focalisation qui était son principal atout dans ce répertoire; quant à Kaufmann, la voix est toujours plus engorgée, plus sombrée, et son approche du lied toujours aussi «globale» (plus attentive à l’expressivité de la ligne qu’au cisèlement des mots.) Cela reste toujours très honnête en termes d’intelligibilité, mais je persiste à penser que les infimes accidents harmoniques et la prosodie étrange de Wolf ne gagnent pas franchement à ce genre d’approche plus «vocale» que «textuelle.»

En fait, il me semble que des timbres plus clairs ou des voix plus focalisées et plus franches correspondent bien mieux aux spécificités d’écriture de ce recueil: ce qu’offrent par exemple les versions Christiane Oelze / Hans Peter Blochwitz / Rudolf Jansen (Berlin Classics) voire Soile Isokoski / Bo Skovhus / Marita Viitasalo (Ondine) pour s’en tenir aux versions pas trop anciennes.

Au demeurant, je ne suis pas d’accord avec Hélène lorsqu’elle dit que Diana Damrau et Kaufmann «rajeunissent» le cycle de Wolf: ces voix manifestement opératiques, très couvertes et très poussées, avec une lecture très globale du texte, me semblent au contraire renvoyer à un paradigme ancien de l’interprétation wolfienne - plutôt que les versions récentes que je viens de citer, elles évoqueraient assez les interprètes des enregistrements de la Hugo Wolf Society réalisés par Walter Legge dans les années 30 (Elisabeth Rethberg ou Alexander Kipnis entre autres.)

Au total, donc, sans doute pas un jalon majeur dans l’interprétation du cycle - mais un disque méritoire dans son souci de faire mieux connaître le lied au public d’opéra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 EmptyMar 29 Jan 2019 - 23:59

J'ai commencé à écouter les premières pistes, et contre toute attente, j'aime beaucoup (tout, même Damrau) ; très vivant, plus que la plupart des versions. Ça contrebalance bien la grisaille presque sérieuse de ce cycle qui n'a pas la verve de son pendant espagnol.

Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hugo Wolf (1860-1903)   Hugo Wolf (1860-1903) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hugo Wolf (1860-1903)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Hugo Diaz
» Ermanno Wolf-Ferrari
» Hugo ALFVEN (1872-1960)
» Mario PILATI (1903-1938)
» [basculée] BLACK SUN : hour of the wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: