Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ernest john Moeran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CTI
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 56
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Ernest john Moeran   Mar 26 Fév 2013 - 17:32

Ernest john Moeran (1894-1950)

J'ai découvert ce compositeur Anglais à travers sa symphonie en sol mineur cet après midi.
Je vois que personne en a parlé jusqu'à présent pourtant c'est une œuvre agréable à écouter.
Les couleurs orchestrales, parfois véhémentes, sont très belles.
On pense à Bax par moment mais surtout à Sibelius (son influence est criante).


/watch?v=Ph7nSWf2spM




Dernière édition par CTI le Mar 26 Fév 2013 - 17:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mar 26 Fév 2013 - 17:34

Pas de lien complet vers une vidéo Youtube.

Ne conserver que la fin (/watch?...)
Merci d'éditer ton message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
CTI
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 56
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mar 26 Fév 2013 - 17:44

Polyeucte a écrit:
Pas de lien complet vers une vidéo Youtube.

Ne conserver que la fin (/watch?...)
Merci d'éditer ton message.

J'ai pas compris alors j'ai supprimé la vidéo Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mar 26 Fév 2013 - 17:47

CTI a écrit:
J'ai pas compris alors j'ai supprimé la vidéo Wink

Au lieu de mettre le code fourni par Youtube quand on veut partager, il suffit de ne mettre que la fin de l'URL de la vidéo...
/watch?WJDI42ZDS (c'est un exemple... qui ne marche sûrement pas! hehe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22588
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mar 26 Fév 2013 - 23:42

Il me semblait qu'on avait parlé récemment de cette Symphonie, mais en fait c'était dans la Playlist, avec Vinclec, le 10 février dernier.

Je connais les interprétations de Boult (Lyrita) et Dilkes (Emi). Une oeuvre magnifique effectivement, très populaire à l'époque, mais un peu tombée en désuétude malheureusement.

Mélomaniac, in Playlist du 10 02 2013, a écrit:
vinclec a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Ernest John Moeran (1894-1950) :

Symphonie en sol mineur

= Neville Dilkes, English Sinfonia

(Emi, 12-13 mars 1973)


Quite interesting indeed ! As-tu testé la symphonie numéro No. 2 du même compositeur, inachevée, mais achevée et jouée pour la première fois en 2011 par un chef anglais dont j'ai oublié le nom ?
Non, je ne la connais pas.

drunken J'adore cette Symphonie en sol mineur, tramée de folksongs, inspirée par les paysages du Kerry et de l'East Norfolk.

Et cette interprétation est tout simplement parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22588
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Sam 20 Avr 2013 - 21:21

Ernest Moeran (1894-1950) : Symphonie en sol mineur

Selon ses propres mots, elle « doit son inspiration à l'environnement naturel dans lequel elle fut écrite. La majeure partie fut élaborée parmi les monts et côtes du Conté de Kerry, mais le matériau du second mouvement fut conçu alentour des dunes et marécages à l'est du Norfolk ».
Elgar, Delius, Vaughan Williams et même Sibelius : d'autres influences nourrissent cette vaste oeuvre rhapsodique (trois quarts d'heure) commandée en 1926 par Sir Hamilton Harty, et qui ne sera achevée qu'en janvier 1937 après plusieurs modifications. Elle connut sa première audition à la Royal Philharmonic Society le 13 janvier de l'année suivante, sous la direction de Leslie Hays Heward qui, subventionné par le British Council, l'enregistra pour le 78 tours en 1942 avec l'Orchestre Hallé de Manchester (un document réédité en CD chez Divine Art).
A ma connaissance, nul autre enregistrement ne survint avant celui du 12 mars 1973 par Neville Dilkes pour Emi : certes aussitôt suivi par celui d'Adrian Boult (13-15 août 1973) qui parut chez Lyrita en 1975.
Voici les pochettes originales des microsillons :



Manifestement rhapsodique, l'Allegro puise dans une inspiration folklorique (cf l'influence irlandaise des mélodies de violons) et s'exprime avec une véhémence affirmée par cuivres et percussion.
D'un sentiment trouble, le Lento anime un prégnant paysage affectif.
Après un Vivace aérien, le Finale active avec force et caractère un puissant élan dramatique, inexorablement acheminé vers une effarante conclusion.

Une comparaison s'impose : globalement Neville Dilkes fait saillir les racines rustiques de cet opus qu'il traduit en un geste compact et bourru, là où le vétéran moustachu se montre plus souple, raffiné, imaginatif dans le maniement des textures instrumentales.
Dans l'Allegro, on aurait aimé que Dilkes fasse mieux sentir le lyrisme du thème qui se dessine aux cordes à 2'25. Les deux versions rivalisent à armes égales pour aviver la danse frénétique qui soubresaute à 10'02.
Amère et tendue, l'interprétation du Lento sillonne la terre sèche d'un inquiétant paysage, que Sir Adrian transposait dans une bruissante mythologie sylvestre digne de Tapiola.
La prise de son EMI se montre moins transparente mais plus roborative que celle de Lyrita, ce qui tend à raréfier l'atmosphère poétique du Scherzo, même s'il est abordé à une relative lenteur qui aurait pu l'aérer.
Pour la même raison acoustique, dans le Finale : les martèlements de timbale (5'09) grondent un peu sourdement mais rien qui menace la pugnacité de la prestation de l'English Sinfonia, plus enragée que celle du New Philharmonia.
Dilkes fourbit l'implacable conclusion avec une roideur qui ne pâlit pas face à son prestigieux confrère.
Le tempérament fruste et sanguin de l'un (qui semble parfois décalquer cette musique de l'abrupt langage de Carl Nielsen), la subtile maîtrise de l'autre : voilà deux témoignages qui rendent chacun justice à des aspects légitimes de la partition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Sam 17 Aoû 2013 - 12:05




Moeran n'a jamais achevé la symphonie en mi sur laquelle il travaillait encore peu de temps avant sa mort malgré un découragement certains dont témoigne sa correspondance. Un manuscrit miraculeusement conservé à l'Université de Melbourne a permis au chef Martin Yates de la réaliser, complétant au passages des parties manquantes (quasiment tout le final, d'autres passages, besoin de rajouter des indications de tempi dans les deux premiers mouvements, etc.) ; il s'en explique dans la notice, soulignant que ce n'est certainement pas la symphonie que Moeran aurait achevée mais que les parties les plus avancées méritaient d'être entendues. Au final ça nous donne une très belle symphonie à côté de laquelle les amateurs de Moeran peuvent difficilement passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CTI
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 56
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mer 8 Jan 2014 - 22:56



Ernest John Moeran In the Mountain Country [1 CD Classique - Naxos]
Overture for a Masque - In the Mountain Country - Rhapsodies n°1 & n°2 - Rhapsodie en fa dièse majeur / Benjamin Frith, piano - Ulster Orchestra - JoAnn Falletta, direction



Je viens de voir que la chef d'orchestre américaine JOANN FALLETTA sort un disque de Moeran chez Naxos à compter du 23/01/2014.
A ce prix je vais pas me priver, j'ai bien aimé sa symphonie.

Bonne année 2014

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.fr/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mer 8 Jan 2014 - 23:01

La concurrence va être rude, avec Handley dans ces oeuvres (et Boult si elle s'attaque un jour à la Symphonie), mais enfin c'est plutôt excitant ! Very Happy


Dernière édition par WoO le Mer 8 Jan 2014 - 23:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CTI
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 56
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mer 8 Jan 2014 - 23:10

WoO a écrit:
La concurrence va être rude, avec Handley dans ces oeuvres (et Boult si elle s'attaque un jour à la Symphonie), mais enfin c'est plutôt excitant ! Very Happy




   
   D'autant que la Symphonie en sol mineur par Handley est soldée à moins de 8 euro chez Chandos en ce moment  Shocked 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.fr/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mer 8 Jan 2014 - 23:45

En fait la collection "Chandos Classics" est la collection économique du label Chandos. Tous les disques réédités (parfois avec des couplages différents) sous cette étiquette sont vendus autour de 10 € mais on peut généralement les trouver encore moins cher chez les vendeurs du Marketplace. En gros on peut les avoir pour le prix d'un Naxos Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CTI
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 56
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Jeu 9 Jan 2014 - 0:43

WoO a écrit:
En fait la collection "Chandos Classics" est la collection économique du label Chandos. Tous les disques réédités (parfois avec des couplages différents) sous cette étiquette sont vendus autour de 10 € mais on peut généralement les trouver encore moins cher chez les vendeurs du Marketplace. En gros on peut les avoir pour le prix d'un Naxos Smile

J'ignorai  Wink 

Ulster Orchestra joue sur les deux labels donc je présume que ces deux collections doivent se ressembler comme deux gouttes d'eau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5021
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Dim 5 Avr 2015 - 12:37

Mélomaniac\" (dans Playlist) a écrit:
Ernest Moeran (1894-1950) :

Symphonie en sol mineur

= Neville Dilkes, English Sinfonia

(Emi, mars 1973)

Very Happy Les paysages, l'âme du Kerry et du Norfolk incarnés dans une symphonie pour grand orchestre, parmi les plus vigoureuses et inventives du répertoire anglais.
Une oeuvre hélas trop peu connue -n'hésitez pas à la découvrir.



Je suis justement en train de re-réécouter ça, mais dans la version Handley (je suis un intégriste de Handley dans ce répertoire).

Globalement très agréable à écouter, et même un peu plus que ça ; pas mal d'énergie, de modalité celto-folkish parfois subtilement déformée (le sol-fa#-mi bécarre du 1er thème qui sonne presque comme du Chosta), mais aussi quelques moments méta-debussystes vraiment magiques (surtout dans la seconde moitié du Lento et le scherzo drunken ) – le tout très différent de Bax même si on y entend quelques échos harmoniques de ce dernier (ainsi que des échos mélodiques de Vaughan Williams, et même la proue d'un thème de sa 9e symphonie... composée vingt ans plus tard)...

Ce qu'il y a de bien avec tous ces Anglais, c'est que bien que l'on finisse par être en terrain archi-connu, ils sont tous bien singularisés et faciles à distinguer – ce qui n'est pas forcément le cas, me semble-t-il, avec les Français ou même les Austro-Teutons dès qu'on s'éloigne des très gros poissons (peut-être plus avec les Slaves, mais je n'en connais pas encore assez)...

La fin du Lento est décidément merveilleuse... colors En revanche le final me laisse assez froid (mais c'est souvent le cas avec les finals, en voici une preuve supplémentaire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Dim 5 Avr 2015 - 19:42

Pour ma part je suis toujours demeuré un peu en retrait de cette oeuvre. Elle est très bien construite mais me touche moins que Bax (la plupart de ses symphonies. J'ai la version de David Lloyd Jones avec le Bournemouth Symphony. À noter que cette oeuvre est une spécialité anglaise, tout comme le plum-pudding.

La Sinfonietta qui complète le disque est une des dernières oeuvres de Moeran. Un mouvement médian composé d'un thème et 6 variations est flanqué de deux allegros. C'est très bien fait. Mais encore une fois le caractère est un peu falot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5021
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Dim 5 Avr 2015 - 21:23

Ça me touche également moins que les trois premières et la 6e de Bax (et les 3e et 6e de VW), mais ce dernier, à l'instar des autres grands symphonistes, déploie tout un univers personnel cohérent qui transcende l'intérêt individuel de chaque œuvre.

...Et je trouve la fin du deuxième mouvement vraiment magnifique (et les premiers et troisième font plus que tenir la route)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mar 14 Avr 2015 - 0:28

Je ne connaissais même pas le nom de ce compositeur Embarassed

Allez hop je le mets sur ma liste. A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1203
Age : 26
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mar 14 Avr 2015 - 0:50

Je connais quelques unes de ses oeuvres pour piano, interprétées par Iris Loveridge. Il y a une belle palette d'émotions dans ces courtes pièces. C'est très charmant (sans plus, peut-être, mais c'est déjà ça)! Et surtout, Loveridge est drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dave r symph chamber
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2015

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mar 14 Avr 2015 - 23:42

Je viens d'écouter la symphonie en sol, ainsi que quelques autres oeuvres, telles que la sinfonietta, les deux brèves pièces pour petit orchestre (Whythorne's Shadow and Lonely Waters) et enfin le quatuor en mi mineur.
Le chef d'oeuvre est bien sûr la symphonie, notamment le mouvement lent ; Moeran souvent amène des sonorités évoquant des légendes dans la manière dont il traite l'orchestre. Moeran utilise remarquablement le groupe des bois, et il montre une affinité pour le son du hautbois.
Les autres pièces cependant méritent l'attention, en particulier le quatuor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Jeu 11 Juin 2015 - 11:04

CTI a écrit:


Ernest John Moeran In the Mountain Country [1 CD Classique - Naxos]
Overture for a Masque - In the Mountain Country - Rhapsodies n°1 & n°2 - Rhapsodie en fa dièse majeur / Benjamin Frith, piano - Ulster Orchestra - JoAnn Falletta, direction



Je viens de voir que la chef d'orchestre américaine JOANN FALLETTA sort un disque de Moeran chez Naxos à compter du 23/01/2014.

Et ça donne quoi, alors ?
Je ne connais pas le compositeur ; à peine plus le chef mais j'ai la phalange dans quelques autres parutions et je la trouve solide, mobile et bien colorée.
J'avoue que c'est la pochette qui m'a d'abord arrêté silent ; et cherchant quelques éléments sur le compositeur, j'ai lu qu'il avait composé des Lonely Waters, un titre qui paraît tout indiqué pour mon goût "atmosphérique".
Des avis, des conseils ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3726
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mer 30 Aoû 2017 - 1:12


Symphonie en sol mineur
Vernon Handley / Ulster Orchestra
Belfast, IX.1987
Chandos


Une très, très belle découverte - une symphonie que je n’hésiterais pas à placer au même niveau que celles de Bax ou que les meilleures de Vaughan Williams.

La construction en est très équilibrée, et le discours progresse vraiment bien. J’ai beaucoup aimé le premier mouvement (Allegro): très persuasif, dans une manière rhapsodique sibélienne, mais aussi très typé avec ses thèmes modaux «celtiques» rugueux et tourmentés et son écriture cuivrée et percussive (mais âpre et sans grandiloquence). Le mouvement lent est vraiment de toute beauté, baignant dans une sorte d’atmosphère évasive, avec de belles diaprures un peu debussystes. Même le scherzo (Vivace) est très réussi, dans une veine arachnéenne et insaisissable. Un peu plus convenu dans son dramatisme, le Finale est quand même bien mené, avec une conclusion abrupte et sombre.

Comme toujours avec Handley, une excellente interprétation, lisible, très articulée et sans épanchements inutiles.

(Après lecture du fil, je me rends compte que ce que j’en dis doublonne un peu avec les commentaires de Golisande et Mélo...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlexCorzoma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 233
Localisation : France
Date d'inscription : 18/08/2017

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mer 30 Aoû 2017 - 2:13

Benedictus a écrit:

Symphonie en sol mineur
Vernon Handley / Ulster Orchestra
Belfast, IX.1987
Chandos


Une très, très belle découverte - une symphonie que je n’hésiterais pas à placer au même niveau que celles de Bax ou que les meilleures de Vaughan Williams.

La construction en est très équilibrée, et le discours progresse vraiment bien. J’ai beaucoup aimé le premier mouvement (Allegro): très persuasif, dans une manière rhapsodique sibélienne, mais aussi très typé avec ses thèmes modaux «celtiques» rugueux et tourmentés et son écriture cuivrée et percussive (mais âpre et sans grandiloquence). Le mouvement lent est vraiment de toute beauté, baignant dans une sorte d’atmosphère évasive, avec de belles diaprures un peu debussystes. Même le scherzo (Vivace) est très réussi, dans une veine arachnéenne et insaisissable. Un peu plus convenu dans son dramatisme, le Finale est quand même bien mené, avec une conclusion abrupte et sombre.

Comme toujours avec Handley, une excellente interprétation, lisible, très articulée et sans épanchements inutiles.  

(Après lecture du fil, je me rends compte que ce que j’en dis doublonne un peu avec les commentaires de Golisande et Mélo...)

Moi qui adore Vaughan Williams, je pense m'y mettre bientôt. Tu me donnes vachement envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mer 30 Aoû 2017 - 11:35

tirée de ma playlist :

Ernest John Moeran  Symphonie en sol minor (1937)   thumright David Lloyd-Jones
Débute comme du Vaughan Williams musclé ( peut etre renforcée par une interpretation nerveuse) avec touches folks , on ressent ,dès le 2eme mvt, l'influence forte de Sibelius .
Le final de la symphonie avec les bourrasques de vent , on est pas loin de Tapiola du maitre finlandais .
La production de symphonies au XXème ... révèle pas  mal de pépites

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mer 30 Aoû 2017 - 23:57

Si vous aimez cette symphonie , je vous  conseille la Symphonie n°3 d'Alwyn (1955–1956) ( cf le fil Général Alwyn) un mix moeran/holst légerement modernisé . siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3726
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mar 5 Sep 2017 - 0:12

Du fil «Vos opéras préférés» (comme quoi, la glottophilie mène à tout...):
DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:
[...] ton influence délétère.
hehe
Tu peux parler, je n'ai écouté que du Moeran depuis ce matin, dont l'intégralité des versions disponibles de la Symphonie…
(super découverte, merci !  je ne connaissais que le Moeran plus foklorico-galant, gros choc…)
Benedictus a écrit:
J'attends de lire ça avec impatience! (Mélo va encore te dire que depuis le temps qu'il en fait la réclame...)
DavidLeMarrec a écrit:
Disons que le fait que tu plaides pour lui donne un peu plus de poids que venant de quelqu'un qui écoute plus Cyril Scott que Wagner ou Debussy. Mr. Green
Spoiler : il y a beaucoup mieux comme version que Handley-Ulster. Moins ample mais beaucoup plus net, tirant plus sur les français et les décadents que sur les gros romantiques, Lloyd-Jones avec Bournemouth.
Mais c'est une tuerie (même par Boult-Philharmonia, ça fonctionne). Et il y a de très belles choses tout autour : l'Overture for a Mask, la Sinfonietta, les quatuors…
On attend le retour complet avec impatience.  bounce
D'ici là, je vais tenter pour mon propre compte Lloyd-Jones / Bournemouth (avec la Sinfonietta) et les quatuors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3726
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Mar 5 Sep 2017 - 14:57


Symphonie en sol mineur
David Lloyd-Jones / Bournemouth Symphony Orchestra
Poole, VI.2001
Naxos


Certes, on gagne en netteté, mais dans le I, je trouve Bournemouth et/ou la prise de son chiche(s) en couleurs et manquant de profondeur (avec des crincrins trop présents); et dans le II, la direction de Lloyd-Jones est franchement prosaïque, avec ce tempo vraiment trop rapide et avec des contrastes dynamiques trop accentués. En revanche, le côté vif-argent du III gagne beaucoup à la netteté de cette image sonore; pareil pour le IV, qui devient du coup moins grandiloquent, plus abrupt et plus sinueux (effectivement un peu «décadent»).

En gros: la poésie ample de Handley me comble davantage dans les mouvements que j’aime le plus (I et II) mais la sécheresse de Lloyd-Jones me fait mieux aimer les deux autres. Donc...

Au total, deux versions hautement recommandables, je pense.

Je prérentre demain et je rentre après-demain mais je vais quand même tâcher de dire un mot des autres œuvres écoutées d'ici ce week-end - mais vous pouvez déjà vous précipiter sur le Quatuor à cordes en mi bémol majeur, qui est génial de bout en bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Dim 10 Sep 2017 - 11:35

greg skywalker a écrit:
Si vous aimez cette symphonie , je vous  conseille la Symphonie n°3 d'Alwyn (1955–1956) ( cf le fil Général Alwyn) un mix moeran/holst légerement modernisé . siffle

Je retenterai, alors. Contrairement à sa musique de chambre qui m'a électrisé (Sonate hautbois-piano !), ses symphonies m'ont paru du post-romantisme modernisé assez épais.

Il y a une version où on entend bien le détail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Dim 10 Sep 2017 - 12:07

Comme promis, un mot sur les Moeran écoutés récemment (merci Benedictus d'avoir attiré mon attention dessus, je n'avais écouté que des œuvres mineures, notamment chorales, la part symphonique de son œuvre est une véritable révélation !).

Chœurs profanes anglais – The Carice Singers, George Parris (Naxos)
Cantate Phyllida and Corydon – The Carice Singers, George Parris (Naxos)
Tout cela est agréable, sans être très marquant. Les Ireland du couplage sont mieux que Phyllida, sensiblement équivalents aux chœurs profanes : vraiment bien écrit et beau à écouter, sans marquer un sommet du chant choral.

Symphonie en sol mineur – Bournemouth SO, Lloyd-Jones (Naxos)
Vraiment splendide, une des plus belles symphonies européennes du temps. Le mélange improbable du souffle épique postromantique d'Atterberg, des décadents germaniques du type Hausegger ou van Gilse, des couleurs de la musique française… et des élans du folklore britannique. Une synthèse incroyablement réussie de l'Europe musicale, combinant l'ardeur épique, la jubilation simple du folklore et la beauté de la construction formelle.
Symphonie en sol mineur – Ulster O, Handley (Chandos)
Gravure plus ample et lointaine, beau son, mais dont l'articulation formelle devient plus floue. Je serais passé à côté de ses beautés plus retorses et de son caractère très direct, en entendant cette version très belle, mais qui tire davantage Moeran vers Bax que vers Gilse.
Symphonie en sol mineur – New Philharmonia, Boult (Lyrita)
Plus sombre, mais aussi plus épais, moins convaincant que les autres versions : on retrouve bien là le Philharmonia de cette époque, sorte de caricature du (mauvais) son anglais, qui n'a clairement pas la même envergure que ses bons contemporains, et encore moins que les orchestres d'aujourd'hui. Néanmoins une version tout à fait honnête et recommandable.

Sinfonietta – Bournemouth SO, Lloyd-Jones (Naxos)
Plus légère, mais très belle aussi, avec l'exploration de très belles couleurs qu'on aurait du mal à placer dans un seul pays d'Europe.
Sinfonietta – London Philharmonic, Boult (Lyrita)
Beaucoup plus furieux que Handley, et sons crus du LPO d'époque tel que capté par Lyrita (frappant dans les 2 & 5 de Vaughan Williams…). Miam.

Serenade en sol – Ulster O, Handley (Chandos)
Très allant et lumineux, un bijou de musique positive.

Nocturne avec voix – Renaissance Singers, Ulster O, Handley (Chandos)
Belle contemplation assez atypique, où les voix n'accaparent pas l'attention.

Rhapsody n°1 – Ulster O, Handley (Chandos)
Rhapsody n°2 – Ulster O, Handley (Chandos)
De la belle musique bien faite.
Rhapsody (with piano) en fa dièse mineur – Fingerhut, Ulster O, Handley (Chandos)
Joliet, mais assez inoffensif : une sorte de Variations Symphoniques de Franck mal chopinisée. Un peu façon Rhapsodie de Debussy.

Overture for a Masque – Ulster O, Handley (Chandos)
Overture for a Masque – London Philharmonic, Boult (Lyrita)

Très roboratif, un côté bateleur furieusement sympathique. En particulier chez Boult.

In the Mountain Coutry – Ulster O, Handley (Chandos)
Agréable, mais un peu court pour réellement décoller.

Quatuor n°2 en mi bémol – Maggini SQ (Naxos)
Britannique en diable, avec ses échos de chansons, et très sympathique.
Quatuor n°1 en la mineur – Maggini SQ (Naxos)
Trio à cores – membres du Maggini SQ (Naxos)

--

J'ai pas mal réécouté les bonnes œuvres orchestrales (Symphonie, Sinfonietta, Sérénade, Nocturne, Masque), mais je n'ai pas encore essayé Falletta, je trouve que ses enregistrements avec Buffalo pour Naxos sont tous assez ternes. Mais je le ferai, vu l'enthousiasme suscité par la découverte. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3726
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Dim 10 Sep 2017 - 16:00

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Dim 10 Sep 2017 - 20:37

DavidLeMarrec a écrit:
greg skywalker a écrit:
Si vous aimez cette symphonie , je vous  conseille la Symphonie n°3 d'Alwyn (1955–1956) ( cf le fil Général Alwyn) un mix moeran/holst légerement modernisé . siffle

Je retenterai, alors. Contrairement à sa musique de chambre qui m'a électrisé (Sonate hautbois-piano !), ses symphonies m'ont paru du post-romantisme modernisé assez épais.

Il y a une version où on entend bien le détail ?

J'aime bien David Lloyd-Jones .  la 3ème est très "romantique musclé" , peut-être trop pour toi hehe ( c'est pas york bowen siffle ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22588
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Dim 10 Sep 2017 - 21:26

DavidLeMarrec a écrit:

Symphonie en sol mineur – New Philharmonia, Boult (Lyrita)
Plus sombre, mais aussi plus épais, moins convaincant que les autres versions : on retrouve bien là le Philharmonia de cette époque, sorte de caricature du (mauvais) son anglais,
qui n'a clairement pas la même envergure que ses bons contemporains, et encore moins que les orchestres d'aujourd'hui.
Néanmoins une version tout à fait honnête et recommandable.



Smile Parmi les versions anciennes, Neville Dilkes (Emi) te conviendrait mieux que Boult.
Tu aurais pu t'en douter en relisant mon commentaire du 20 avril 2013, toujours disponible ci-dessus.
Enfin, c'est vrai que si tu me lisais, tu n'aurais pas attendu si longtemps pour découvrir une oeuvre dont je fais partout la pub depuis une dizaine d'années.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   Dim 10 Sep 2017 - 22:45

Je te lis attentivement ce n'est pas pour autant que je te prends au sérieux. Je croyais que c'était une choucrouterie entre les Pumps et Beni Mora, moi, du sous-Stanford. Avec l'aval de Benedictus, j'étais rassuré.

J'ai bien vu ta recommandation pour les folklorismes de Dilkes, mais je n'ai pas trouvé le disque en flux alors que je découvrais le catalogue de Moeran… Maintenant que j'ai un peu exploré, j'aviserai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ernest john Moeran   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ernest john Moeran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ernest john Moeran
» DADDAD - Ben, John et qui d'autres ???
» Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)
» john butler solo
» John Cale à Paris, 5 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: