Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Musique d'accompagnement / pour faire autre chose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yatan
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 47
Age : 30
Localisation : Lyon/Paris
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Musique d'accompagnement / pour faire autre chose   Mar 19 Mar 2013 - 16:34

Voilà un sujet que je ne sais pas bien où poster... "général" ? "autres styles" ? (Il touche même à la "musique de film"...).

[edit : je précise que j'ai vu à droite à gauche des topics qui traitaient certains aspects de la question, mais - peut-être que je me trompe - aucun me semble-t-il qui pose le problème en ces termes]

Quelles musiques "écoutez" vous lorsque précisément vous ne l'écoutez pas, lorsque vous faites autre chose ? Lorsque vous travaillez, lorsque vous faites à manger, lorsque vous étendez le linge ou que vous passez le balai ?

Quelles musiques n'écoutez-vous surtout pas dans ces moments-là ?

Quel statut accordez-vous à l'ambient music ou à ce qui en tient lieu ? Est-ce que vous vous servez parfois de la musique comme d'une bande son de type cinématographique ?

Il y aurait un autre sujet à poster, que j'évoque également, sur la musique nomade : la musique en se déplaçant, pour vous, pas pour vous ? Est-ce que le fait de marcher, de faire défiler des choses devant vos yeux pendant que vous entendez de la musique, vous apporte quelque chose ? Et inversement ?
(La question n'est pas tout à fait la même concernant la musique dans les transports en commun, la musique en voiture, la musique à pied ou à vélo...)

Comment se passent les transferts d'énergie et d'affects, de la musique vers vos activités, de vos activités vers la musique ?

Est-ce que vous essayez plutôt de conserver à l'écoute musicale un statut relativement séparé, "sacré", ritualisé, de lui réserver des temps à part ?

Est-ce que vous vous servez plutôt de ces moments pour écouter de la musique inconnue, pour y habituer votre oreille avant de l'écouter de façon plus attentive, ou bien est-ce qu'à l'inverse vous passez plutôt de la musique familière ?

J'ai repensé à cette question en lisant le topic sur l'oeuvre pour orgue de Bach, que j'ai pas mal écoutée en boucle (ce qui fait pas mal d'heures...) en bossant à une époque... très peu de thèmes me sont restés, mais en discutant avec d'autres personnes, je me suis rendu compte que je n'étais pas le seul à associer la musique contrapuntique aux travaux "livresques" de lecture et d'écriture. Les propriétés qui rendent cette musique propice à ce genre d'usage sont assez simples à identifier sans doute : tension dramatique relativement égale, sans contrastes "narratifs" trop importants, nombre restreint de mélodies qui accrochent l'attention et polarisent l'écoute comme des visages dans un tableau (ou une pièce). A fortiori, absence de chant, en particulier dans ma langue. Un certain nombre de disques de Sun Ra, et autres musiques qui favorisent un état de "transe" sont également de très bons auxiliaires pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors


Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Musique d'accompagnement / pour faire autre chose   Mar 19 Mar 2013 - 16:54

En faisant le ménage, un disque que je connais "par cœur", histoire de pouvoir me concentrer sur mes tâches à faire et de ne pas tomber dans une écoute active ; et si possible, quelque chose d'entrainant voire qui fait du bruit. Bref, cela va du bon vieux R'n'R des 50's (Bo diddley par exemple) à Edgar Varèse.

Pour lire, Steve Reich ou John Cage, c'est très bien. Ou alors rien.

Pour travailler, pour avoir l'esprit créatif, de la musique médiéval, comme Machaut ou, surtout, Dufay voire de la musique (traditionnelle ou classique) arabe.

Dans le noir, allongé, avant (et pour) s'endormir John Cage (fût un temps), Xenakis, Albert Aley ou Sun Ra (l'album Atlantis).

Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatan
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 47
Age : 30
Localisation : Lyon/Paris
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Musique d'accompagnement / pour faire autre chose   Mar 19 Mar 2013 - 17:13

Ah, Atlantis ! Il a pas mal tourné en boucle dans mes nuits de travail... avec The Nubians of Plutonia et Angels & Demons at Play, entre autres. Third de Soft Machine a aussi acquis un statut complètement à part pour moi, c'est un réservoir inépuisable (sauf "Moon in June" que j'aime bien sans plus). En termes de musique arabe je n'ai vraiment pas grand chose en rayon, à part deux albums de Marcel Khalifeh. Je m'y mettrais bien à l'occasion (j'imagine qu'il existe un topic là-dessus...) Varèse c'est un peu trop contrasté pour moi dans ces moments là, mais j'écoute volontiers Bernard Parmegiani. Les sons inattendus de certains musiciens concrets produisent un effet de mouvement un peu comparable au paysage qui défile dans un train. Ils maintiennent l'attention éveillée. (Xenakis j'ai un peu de mal avec ce que j'ai écouté jusqu'ici).
Bitches Brew aussi m'a pas mal aidé maintenant que j'y repense. Steve Reich, oui, mais ça dépend des moments. Parfois j'ai besoin de piano.
Machaut c'est chouette : ) Tiens, ça fait longtemps, je vais en réécouter un peu.
Pour me détendre, il y a un Popol Vuh que j'aime bien : Hosianna Mantra (parfois In Der Gärten Pharaos).
Les jours de grande concentration, je peux mettre (presque) n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors


Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Musique d'accompagnement / pour faire autre chose   Mar 19 Mar 2013 - 17:49

Xenakis, il faut écouter ça dans le noir*, si possible allongé (voire sous la couette**).

Oui, Varèse pour lire (ou pour travailler) ce n'est pas le plus adéquat ; cela dit, la musique de ce dernier m'est devenu tellement familière que je suis capable de lire ou de travailler avec celle-ci en bruit de fond.

Dans les moments où j'ai besoin d'être créatif, ou de faciliter mon imagination, c'est varèse, Xenakis (ou d'autres trucs de musique contemporaine) ou Dufay ; je lis aussi dans ces moments-là.

__________________________________________________
*tes sens habituels (en particulier la vue, et ce qui en découle quand celle-ci est associée aux sens comme le toucher : estimations des distances, du déplacements des objets alentour etc.) disparaissent pour laisser place, via l'ouïe, à des sens intérieurs, spirituels qui recréent des espaces géométriques purs, des vitesses et des mouvements pures ; bref, tu accèdes à une autre dimensions.

** bien au chaud, protégé des vrombissements orageux et tempétueux de la musique, lointaine, de Xenakis ; bref c'est un peu comme être au lit les soirs d'orage, excitant et reposant.***

*** C'est ça qui est bien avec la musique de Xenakis, elle est à la fois platonicienne et naturaliste (selon ton humeur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatan
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 47
Age : 30
Localisation : Lyon/Paris
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Musique d'accompagnement / pour faire autre chose   Mar 19 Mar 2013 - 18:05

Les yeux qui fascinent a écrit:

*tes sens habituels (en particulier la vue, et ce qui en découle quand celle-ci est associée aux sens comme le toucher : estimations des distances, du déplacements des objets alentour etc.) disparaissent pour laisser place, via l'ouïe, à des sens intérieurs, spirituels qui recréent des espaces géométriques purs, des vitesses et des mouvements pures ; bref, tu accèdes à une autre dimensions. [...]
*** C'est ça qui est bien avec la musique de Xenakis, elle est à la fois platonicienne et naturaliste (selon ton humeur).

Très intéressant Smile . Je crois que je vais essayer à l'occasion. Encore faut-il ne pas être d'humeur trop vagabonde, pour que la pensée ne se disperse pas - ou bien avoir une bonne discipline d'écoute en toutes circonstances. Tu fermes les yeux ? J'aurais tendance à essayer aussi dans le noir sans être en position couchée. Je crois qu'il y a quelque chose qui me gêne avec l'immobilité dans bien des cas. Pourtant j'ai l'impression de comprendre ce que tu décris sur le lit comme refuge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors


Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Musique d'accompagnement / pour faire autre chose   Mar 19 Mar 2013 - 18:38

Oui, à défaut de pouvoir, ou de vouloir, être dans le noir (volets fermés, lumières éteintes), tu peux fermer les yeux — je l'ai déjà fait. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatan
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 47
Age : 30
Localisation : Lyon/Paris
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Musique d'accompagnement / pour faire autre chose   Mar 19 Mar 2013 - 18:42

Ah mais je voulais surtout dire que je préfère être dans le noir que fermer les yeux. J'ai du mal à écouter longtemps les yeux fermés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hammerklavier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Musique d'accompagnement / pour faire autre chose   Mer 20 Mar 2013 - 10:01

Yatan a écrit:
Ah mais je voulais surtout dire que je préfère être dans le noir que fermer les yeux. J'ai du mal à écouter longtemps les yeux fermés.

Je ferme les yeux presque toujours quand j'ecoute la musique. (Ou alors j'ai le yeux ouvert mais qui bloquent quelque part sur un point de la pièce sur la pochette du disque, bref le sens de la vue est completement courcircuité.)

Pareil en concert, sauf les quelque fois ou je me force a regarder les isntrumentite ou les gesste du chef, mais souvent sois j'ai le regard dans el vague, sois j'ai les yeux fermé.

Je pense que la musique solicite tout de même la vue. C'est encore plus parlant avec la musique concrète ou electroacoustique. Cela vient du fait que dans la vie de tout les jours, lorsqu'on entend un bruit soudain ou inconnue la première chose que l'on fait est de savoir d'ou viens ce bruit, de voir ce qui produit se bruit. Calquez des mains fortement dans une salle et vous verrez toute les personnes se tourner vers vous. C'est naturel et instinctif. du coup inconsciemment lorque l'on ecoute de la musique, qu'on laisse venir la musique a nous, on essait de faire pareil, de se tourner vers ce qui fait ce bruit, de voir ce quif ait ce bruit, sauf qu'il n'y a rien a regarder du coup, on génére de image intérieur. C'est encore plus vrai avec la musique concrète. C'est pendant des écoute d'electromania que j'ai eu l'impression de me trouver dans uen casseraole de lait bouillante, voir même d'être une casserole de lait bouillante tellement ça glougloutait et c'était "blanc" bedo


Beaucoup de chose peuvent détourner de ces images intérieur, une ecoute en faisant autre choses, une ecoute analytique aussi je pense

cela dit pour revenir sur le sujet initials,j'utilise bien sur la musqiue d'ambiance quand je reçois des amis, pendant le repas, ou les discusssion tardive. et là je peux utiliser des choses tres différente selon l'humeur du moment (Rap, Jazz, musique classique a la satie(calme et simple), variété, pop, rock...) plus ou moins fort selon l'intensité des discussions, des personnes.

il y a quelque années j'ai aussi eu une période jeu de role papier. Notamment Cthulu et ses campgane se déroulant au début du XXième. Je devais faire plein d'anachronisme mais je passais du jazz quadn il se rendait dans les cabaret, dans els grande villes, de la country dans les bleds, des musique de films pour el coté épiques, aventures, même une fois un air d'opéra quand les joueurs alors qu'une scène se passais a un opéra. La encore j'utilisais le puissance visuelle evoquattrice de la musique, pour que les joueurs s'installent dans des ambiance, fixent des souvenirs, génèrent de simages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musique d'accompagnement / pour faire autre chose   Aujourd'hui à 13:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique d'accompagnement / pour faire autre chose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Musique d'accompagnement / pour faire autre chose
» Samples, VST pour faire instru reggae
» Conseil pour faire des beats
» Matos à conseiller pour faire du Live ?
» Quelle config pour faire de la MAO ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: