Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Opéra de Lyon, 2013-2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 2 Avr 2013 - 9:58

Les titres se profilent et les metteurs-en-scène aussi (Pelly, Christophe Honoré pour des Carmélites attendues, Py, etc.) : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=5002&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=36 !
Du répertoire (Norma, les Contes, etc.) à la création ; avec un hommage normal à Britten.
A suivre quand l'intégralité des distributions sera connue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 9 Avr 2013 - 11:59

Ce qui filtre, ailleurs et que je répercute tel quel :

- Dialogue des Carmélites : Ono / Honoré -Alvaro-Guèze-Guilmette-Brunet-Devieilhe-Morel-Marin-Degor

- Les Contes d'Hoffmann : Ono / Pelly - Osborn-Alvaro-Ciofi,Rancatore-Noldus

- Coeur de chien (Razskatov) : Brabbins / McBurney - Leiferkus-Rusanen-Hoare-Vassilieva

- The Tender Land : Forget / Lacornerie

- Le Comte Ory : Montanari / Pelly - Korchak-Rancatore-Dennefeld-Lamprecht-Sly

- I went to the house but did not enter (Goebbels) : Goebbels (au TNP)

- Steve V (Auzet) : Auzet (Théâtre Renaissance)

Festival Britten :
- Peter Grimes : Ono / Oida - Oke-Kaune-Foster-Williams-Wilkinson-Evans-Plowright

- Le Tour d'écrou : Ono / Carrasco - Tortise-Newhouse

- Curlew River : Py

- Simon Boccanegra : Rustioni / Bösch - Dobber-Zanellato-Jaho-

Il y aura aussi des concerts dont :

- Les Noces de Figaro dirigé par René Jacobs dans le cadre du Festival d'Ambronnay

- Norma (vc) en collaboration avec le TCE : Pido - Giannatasio-Ganassi-Giordano


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Podles
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 10 Avr 2013 - 16:29

voila un lien du site mobile pas encore en ligne avec quelques bourdes encore dedans Smile

http://mobile.opera-lyon.com/spectacle/opera/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Dim 28 Avr 2013 - 9:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Dim 28 Avr 2013 - 14:42

bAlexb a écrit:
Nouvelle saison en ligne : http://www.opera-lyon.com/spectacles/saison-20132014/
Encore une fois audacieux ET bien vendu.

Quasiment tout m'est appétissant : une Norma qui promet assez (et Dieu sait qu'il est rare que je dise ça d'une distribution actuelle de Norma...), de beaux Dialogues, de beaux Contes (et quels seconds rôles : Dubois, Ghazarossian, Gay !), le Goebbels est très tentant, un Aboulker que je n'ai pas encore entendu, et le festival Britten ! Grimes avec Kaune, Screw avec Tortise, Curlew avec Ludlow... je vous promets que je n'ai pas rapport de parenté avec le service des distributions. hehe

Ces dernières années, même sans considérer les disparités de moyen, Lyon est vraiment devenu la maison d'Opéra la plus dynamique de France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Lun 29 Avr 2013 - 15:16

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Nouvelle saison en ligne : http://www.opera-lyon.com/spectacles/saison-20132014/
Encore une fois audacieux ET bien vendu.

Quasiment tout m'est appétissant : une Norma qui promet assez (et Dieu sait qu'il est rare que je dise ça d'une distribution actuelle de Norma...), de beaux Dialogues, de beaux Contes (et quels seconds rôles : Dubois, Ghazarossian, Gay !), le Goebbels est très tentant, un Aboulker que je n'ai pas encore entendu, et le festival Britten ! Grimes avec Kaune, Screw avec Tortise, Curlew avec Ludlow... je vous promets que je n'ai pas rapport de parenté avec le service des distributions. hehe

Ces dernières années, même sans considérer les disparités de moyen, Lyon est vraiment devenu la maison d'Opéra la plus dynamique de France.

Ah la la ! C'est qu'il faut choisir.
Bulletin de résa envoyé : pour moi, ce seront Norma, Les Contes (versant Ciofi mais, même si mon coeur n'a pas tellement eu le loisir de balancer, Rancatore est loin d'être un second choix), le Comte Ory (après la piètre version genevoise et la production champagnisée de Marseille, c'est définitivement le Rossini du moment) et le Tour d'écrou !
Je rajouterai peut-être quelque(s) chose(s) en cours de saison : le récital Von Otter, Curlew River...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19027
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Lun 29 Avr 2013 - 15:38

bAlexb a écrit:
le Comte Ory (après la piètre version genevoise et la production champagnisée de Marseille, c'est définitivement le Rossini du moment)

Et puis tu rattrapes une dose de Rancatore! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Lun 29 Avr 2013 - 15:45

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
le Comte Ory (après la piètre version genevoise et la production champagnisée de Marseille, c'est définitivement le Rossini du moment)

Et puis tu rattrapes une dose de Rancatore! Mr.Red

C'est ça ; où elle peut être plus encore que brillante, vif-argent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 7 Mai 2013 - 14:18

Serge Dorny quitterait Lyon pour Dresde, en 2015 : http://intermezzo.typepad.com/ !
Qui pour assurer/assumer la rupture... ou la continuité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Ven 19 Juil 2013 - 10:35

bAlexb a écrit:
Serge Dorny quitterait Lyon pour Dresde, en 2015 : http://intermezzo.typepad.com/ !
Qui pour assurer/assumer la rupture... ou la continuité ?

A quoi ça tient : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=5415&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=36 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Ven 19 Juil 2013 - 11:18

Très intéressant. Dorny est, selon l'article, payé 300.000 € par an pour 84 représentations (source pour les représentations : operabase), là où l'intendant de Dresde en reçoit 200.000 pour 295 représentations. Lyon, avec ses 84 représentations, est au même niveau que des mégalopoles comme Pforzheim et Schwerin, respectivement 110.000 et 100.000 habitants. Si aucun intendant en Allemagne ne reçoit ce que Dorny encaisse, et sachant, par ailleurs, que l'Allemagne est riche, et, nonobstant des mesures d'économie récentes, pas spécialement radine sur la culture, on se dit que ce bon Dorny est largement surpayé. Je trouve que ça aide à comprendre pourquoi l'Etat et les collectivités locales, en France, sont si extraordinairement voraces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Ven 19 Juil 2013 - 11:30

Stolzing a écrit:
Très intéressant. Dorny est, selon l'article, payé 300.000 € par an pour 84 représentations (source pour les représentations : operabase), là où l'intendant de Dresde en reçoit 200.000 pour 295 représentations. Lyon, avec ses 84 représentations, est au même niveau que des mégalopoles comme Pforzheim et Schwerin, respectivement 110.000 et 100.000 habitants. Si aucun intendant en Allemagne ne reçoit ce que Dorny encaisse, et sachant, par ailleurs, que l'Allemagne est riche, et, nonobstant des mesures d'économie récentes, pas spécialement radine sur la culture, on se dit que ce bon Dorny est largement surpayé. Je trouve que ça aide à comprendre pourquoi l'Etat et les collectivités locales, en France, sont si extraordinairement voraces...

Tu inclus les ballets, concerts, etc. dans ton décompte ? La Flûte, cette saison, c'est déjà 12 représentation soit 1/7 de ton compte.
Au-delà, l'opéra de Lyon a, quand même, un autre rayonnement que ceux de Schwerin et Pforzheim (cf. coproductions prestigieuses, metteurs-en-scène renommés, distributions solides pour ne pas dire internationales, captations/diffusions des spectacles, etc.).
A part ça, ça ne fait jamais "que" 25 000 € par mois ce qui est peu pour la masse salariale à gérer et, en général, pour une entreprise dont des études récentes ont indiqué qu'elle produisait, en terme de retombées économiques, le double des subventions reçues.
Honnêtement, je pensais qu'on était très au-delà ; en France en Allemagne, etc.


Dernière édition par bAlexb le Ven 19 Juil 2013 - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Ven 19 Juil 2013 - 11:49

+1

Un autre lyonnais a touché 20 fois le salaire de Dorny pour 35 représentations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Ven 19 Juil 2013 - 12:04

Pour les ballets, je n'en sais rien, mais je crois qu'operabase ne comptabilise que les représentations d'opéras proprement dites. Cela dit, il y a aussi du ballet à Pforzheim. Je suis bien conscient que la comparaison avec Lyon ne tient pas, c'était plutôt une plaisanterie, mais je me dis qu'il est curieux que le directeur de l'opéra de Lyon soit plus payé que ceux de Munich, Dresde ou Berlin, spécialement Munich d'ailleurs, avec plus de représentations, des distributions souvent excellentes avec des paquets de stars, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 17 Sep 2013 - 17:52

C'est donc certain : http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/09/17/serge-dorny-nomme-a-l-opera-de-dresde_3479199_3246.html avec rumeurs sur les successeurs potentiels. A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 8 Oct 2013 - 11:47

DavidLeMarrec a écrit:
une Norma qui promet assez (et Dieu sait qu'il est rare que je dise ça d'une distribution actuelle de Norma...)
En fait de distribution, aucun Oroveso n'est annoncé, pour le moment, sur le site de l'opéra et il semblerait qu'un chevauchement fâcheux doive faire douter de la présence de Giannattasio dans le rôle-titre (Alice Ford à Los Angeles les 9, 13, 16, 21 et 24/11 ; Norma les 10 et 12/11 sans compter la reprise parisienne) ; j'imagine qu'il faut considérer comme un mauvais signe que Norma ait disparu du site internet de la chanteuse Shit !
Quelqu'un a plus d'infos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 8 Oct 2013 - 12:49

bAlexb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
une Norma qui promet assez (et Dieu sait qu'il est rare que je dise ça d'une distribution actuelle de Norma...)
En fait de distribution, aucun Oroveso n'est annoncé, pour le moment, sur le site de l'opéra et il semblerait qu'un chevauchement fâcheux doive faire douter de la présence de Giannattasio dans le rôle-titre (Alice Ford à Los Angeles les 9, 13, 16, 21 et 24/11 ; Norma les 10 et 12/11 sans compter la reprise parisienne) ;
À Paris, c'est le 15, ça paraît en effet compliqué, deux allers-retours Californie-France en cours de série, et pas pour chanter Chérubin !

Citation :
j'imagine qu'il faut considérer comme un mauvais signe que Norma ait disparu du site internet de la chanteuse Shit !
Quelqu'un a plus d'infos ?
Ouille, sauf à mettre Gerzmava à la place (à la rigueur Polito, ou Delunsch, manière de ménager une soirée explosive), je suis bon pour revendre mon billet... Je ne refuse pas une Norma, mais ce n'est pas le genre d'œuvre qui tienne debout sans des interprètes d'exception. En tout cas pas au point de voir ça plutôt qu'autre chose dans l'immensité de l'offre francilienne.

Pour Orovèse, j'ai Enrico Iori, moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 8 Oct 2013 - 13:01

DavidLeMarrec a écrit:
Ouille, sauf à mettre Gerzmava à la place (à la rigueur Polito, ou Delunsch, manière de ménager une soirée explosive), je suis bon pour revendre mon billet... Je ne refuse pas une Norma, mais ce n'est pas le genre d'œuvre qui tienne debout sans des interprètes d'exception.
Je vote pour les trois ; sensiblement dans le même ordre !
Trouver une titulaire disponible, une gageure (tout dépend depuis quand c'est su par la direction) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19027
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 8 Oct 2013 - 13:08

bAlexb a écrit:
Je vote pour les trois ; sensiblement dans le même ordre !
Trouver une titulaire disponible, une gageure (tout dépend depuis quand c'est su par la direction) ?
La prise de rôle d'Antonacci? fleurs 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 8 Oct 2013 - 13:12

bAlexb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ouille, sauf à mettre Gerzmava à la place (à la rigueur Polito, ou Delunsch, manière de ménager une soirée explosive), je suis bon pour revendre mon billet... Je ne refuse pas une Norma, mais ce n'est pas le genre d'œuvre qui tienne debout sans des interprètes d'exception.
Je vote pour les trois ; sensiblement dans le même ordre !
Plutôt que Polito, à vrai dire, je voudrais entendre Patacca, la grâce n'est pas la même !

Citation :
Trouver une titulaire disponible, une gageure (tout dépend depuis quand c'est su par la direction) ?
Il y en aurait quelques-unes, pourtant... Je redoute, pour des questions de prestige, une vieille semi-gloire – par exemple le grand retour de Papian ! – qui n'était pas mauvaise du tout dans ce rôle, dans ses grandes années, mais que je n'ai pas forcément envie d'entendre maintenant, et surtout pas en remplacement de Giannattasio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 8 Oct 2013 - 13:23

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Je vote pour les trois ; sensiblement dans le même ordre !
Trouver une titulaire disponible, une gageure (tout dépend depuis quand c'est su par la direction) ?
La prise de rôle d'Antonacci? fleurs 
A Genève, ce soir, pour Sigurd Wink !

DavidLeMarrec a écrit:
Je redoute, pour des questions de prestige, une vieille semi-gloire – par exemple le grand retour de Papian ! – qui n'était pas mauvaise du tout dans ce rôle, dans ses grandes années, mais que je n'ai pas forcément envie d'entendre maintenant, et surtout pas en remplacement de Giannattasio.
Ah la la ! Papian à Orange (et avec Ganassi déjà, d'ailleurs), c'est un souvenir très sensible. Rappeler le ban, l'arrière-ban ? T'as pas tort : Devia ne fait peut-être rien en ce moment, ou Dragoni, peut-être Aliberti, Anderson, Guleghina... Là comme ça, j'aurais misé sur Theodossiou ; parcours "fléché", mais elle sera entre une Amelia à Bergamo et une Desdemona à Salerno .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19027
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 8 Oct 2013 - 13:38

bAlexb a écrit:
A Genève, ce soir, pour Sigurd Wink !
Sad Tu nous diras ce qu'il en est?? Smile 
(bon, moi ce soir ce sera Nylund et Cura... dans entre autre le dernier acte d'Otello! drunken)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 9 Oct 2013 - 10:45

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
une Norma qui promet assez (et Dieu sait qu'il est rare que je dise ça d'une distribution actuelle de Norma...)
En fait de distribution, aucun Oroveso n'est annoncé, pour le moment, sur le site de l'opéra et il semblerait qu'un chevauchement fâcheux doive faire douter de la présence de Giannattasio dans le rôle-titre (Alice Ford à Los Angeles les 9, 13, 16, 21 et 24/11 ; Norma les 10 et 12/11 sans compter la reprise parisienne) ;
À Paris, c'est le 15, ça paraît en effet compliqué, deux allers-retours Californie-France en cours de série, et pas pour chanter Chérubin !
Pas de changements non plus sur le site du TCE .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taminottavio
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mar 22 Oct 2013 - 0:26

Finalement, ça sera Elena Mosuc qui chantera Norma à Lyon. Le TCE n'a pas encore indiqué le changement.
Un choix plutôt surprenant au vu de la voix de Mosuc, mais qui s'accordera au Pollione plus lyrique que dramatique de Giordano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 23 Oct 2013 - 14:46

taminottavio a écrit:
Finalement, ça sera Elena Mosuc qui chantera Norma à Lyon. Le TCE n'a pas encore indiqué le changement.
Un choix plutôt surprenant au vu de la voix de Mosuc, mais qui s'accordera au Pollione plus lyrique que dramatique de Giordano.
Bien vu : c'est annoncé, désormais http://www.opera-lyon.com/spectacles/opera/fiche-opera/fichespectacle/norma/ thumleft !
Reste à attendre le 10/11 pour entendre le résultat (forcément aux antipodes compte tenu des organes/natures des deux chanteuses).
(Mais le TCE, lui, ne semble toujours pas au courant : http://www.theatrechampselysees.fr/opera/opera-en-concert-oratorio/norma hehe !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 23 Oct 2013 - 18:00

bAlexb a écrit:
taminottavio a écrit:
Finalement, ça sera Elena Mosuc qui chantera Norma à Lyon. Le TCE n'a pas encore indiqué le changement.
Un choix plutôt surprenant au vu de la voix de Mosuc, mais qui s'accordera au Pollione plus lyrique que dramatique de Giordano.
Bien vu : c'est annoncé, désormais http://www.opera-lyon.com/spectacles/opera/fiche-opera/fichespectacle/norma/ thumleft !
Reste à attendre le 10/11 pour entendre le résultat (forcément aux antipodes compte tenu des organes/natures des deux chanteuses).
(Mais le TCE, lui, ne semble toujours pas au courant : http://www.theatrechampselysees.fr/opera/opera-en-concert-oratorio/norma hehe !)
C'est quand même un remplacement de première classe, tout aussi intéressant.

J'aime beaucoup (énormément) la voix de Mosuc, un peu moins les manières (très belcantistes, là où Giannattasio est beaucoup plus « carrée », mais je suppose que ça ne dérangera pas le public Mr. Green ).

En revanche, au niveau format, même si ça ne lui posera à mon avis pas l'ombre d'une difficulté, ça va être l'occasion de rééditer ce manuel très utile :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19027
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 23 Oct 2013 - 18:18

DavidLeMarrec a écrit:

En revanche, au niveau format, même si ça ne lui posera à mon avis pas l'ombre d'une difficulté, ça va être l'occasion de rééditer ce manuel très utile :


pété de rire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 23 Oct 2013 - 18:29

DavidLeMarrec a écrit:
C'est quand même un remplacement de première classe, tout aussi intéressant.
Je ne peux pas dire que je ne regrette pas Giannattasio (plutôt d'ailleurs parce que les occasions de l'entendre en live dans les endroits que je fréquente sont très hypothétiques) mais Mosuc c'est effectivement une bonne nouvelle : /watch?v=XzRQtxGg1zQ.
Et je gage que l'assemblage avec Ganassi peut très bien fonctionner (comme un parfum avec ses notes de tête, de coeur et de fond).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 23 Oct 2013 - 22:13

bAlexb a écrit:
Je ne peux pas dire que je ne regrette pas Giannattasio
Je ne la trouve pas forcément meilleure dans l'absolu, mais il est sûr que je me sens davantage en harmonie avec son tempérament, moins « vocal » ; d'ailleurs je m'interroge pour revendre ma place, même s'il s'agit probablement de la seule opportunité que je ne recontrerai jamais d'entendre Mosuc en vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 23 Oct 2013 - 22:22

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Je ne peux pas dire que je ne regrette pas Giannattasio
Je ne la trouve pas forcément meilleure dans l'absolu, mais il est sûr que je me sens davantage en harmonie avec son tempérament, moins « vocal » ; d'ailleurs je m'interroge pour revendre ma place, même s'il s'agit probablement de la seule opportunité que je ne recontrerai jamais d'entendre Mosuc en vrai.
Je te le dis tout net, fonce. Si tu n'y vas pas tu le regretteras toute ta vie siffle . Même si j'ai vu un Bruson vocalement usé jusqu'à la corde je n'échange pas cette soirée la, par ailleurs extraordinaire sur un plan strictement scénique, même si l'on m'offrait tout l'or du monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 23 Oct 2013 - 22:31

calbo a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Je ne peux pas dire que je ne regrette pas Giannattasio
Je ne la trouve pas forcément meilleure dans l'absolu, mais il est sûr que je me sens davantage en harmonie avec son tempérament, moins « vocal » ; d'ailleurs je m'interroge pour revendre ma place, même s'il s'agit probablement de la seule opportunité que je ne recontrerai jamais d'entendre Mosuc en vrai.
Je te le dis tout net, fonce. Si tu n'y vas pas tu le regretteras toute ta vie  siffle . Même si j'ai vu un Bruson vocalement usé jusqu'à la corde je n'échange pas cette soirée la, par ailleurs extraordinaire sur un plan strictement scénique, même si l'on m'offrait tout l'or du monde
Des fois, on a des surprises... j'ai laissé passer plusieurs fois Domingo (pour Parsifal à Paris, puis pour Cyrano...), et je l'ai finalement retrouvé par hasard, sans me déplacer pour lui (Il Postino). hehe Certes, pour Mosuc, la probabilité d'une production d'opéra contemporain est plus réduite.

Le problème est que dans la même semaine, j'ai Aida, une tragédie de Corneille la veille et les Leçons de Ténèbres de Couperin le lendemain (avec Lefilliâtre et ma « protégée » Bennani, que je suis depuis la fin de son conservatoire...). Donc Norma est un peu secondaire... et comme je crains que Mosuc (que j'adore en Elvira des Puritains ou en Gilda) ne soit un peu trop minaudante en Norma...

Plus prosaïquement, en début de saison j'avais envie d'entendre Norma, mais j'ai entendu depuis en concert pas mal d'œuvres un peu belcantistes (La Vestale il y a huit jours, CFT hier, une ou deux fois Aida bientôt), j'ai peur que Norma n'arrive un peu tard pour mon seuil de tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 23 Oct 2013 - 22:32

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Je ne peux pas dire que je ne regrette pas Giannattasio
Je ne la trouve pas forcément meilleure dans l'absolu, mais il est sûr que je me sens davantage en harmonie avec son tempérament, moins « vocal » ; d'ailleurs je m'interroge pour revendre ma place, même s'il s'agit probablement de la seule opportunité que je ne recontrerai jamais d'entendre Mosuc en vrai.
Alors qu'effectivement, pour moi le problème ne se pose pas dans les mêmes termes (et notamment parce que j'ai déjà entendu Mosuc en live) ; ce n'est pas un pis-aller. Bien sûr j'aurais apprécié d'entendre Giannattasio dans le rôle, de l'entendre se glisser dans le costume (ou d'entendre le rôle lui tomber dans les plis de la voix) mais, tout en étant très différente (on n'aura pas la même chose, cela c'est une évidence ; parce que les chaires vocales et le moule même diffèrent), Mosuc ne me paraît vraiment pas être un second choix.
Disons que ce serait plus ou moins Pasta vs Grisi (ah la la ! Si on avait pu avoir les deux échangeant en alternance Norma & Adalgisa drunken !).
Et puis Lyon, pour moi, c'est tout juste un coup de voiture, donc ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 23 Oct 2013 - 22:36

DavidLeMarrec a écrit:
calbo a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Je ne peux pas dire que je ne regrette pas Giannattasio
Je ne la trouve pas forcément meilleure dans l'absolu, mais il est sûr que je me sens davantage en harmonie avec son tempérament, moins « vocal » ; d'ailleurs je m'interroge pour revendre ma place, même s'il s'agit probablement de la seule opportunité que je ne recontrerai jamais d'entendre Mosuc en vrai.
Je te le dis tout net, fonce. Si tu n'y vas pas tu le regretteras toute ta vie  siffle . Même si j'ai vu un Bruson vocalement usé jusqu'à la corde je n'échange pas cette soirée la, par ailleurs extraordinaire sur un plan strictement scénique, même si l'on m'offrait tout l'or du monde
Des fois, on a des surprises... j'ai laissé passer plusieurs fois Domingo (pour Parsifal à Paris, puis pour Cyrano...), et je l'ai finalement retrouvé par hasard, sans me déplacer pour lui (Il Postino). hehe Certes, pour Mosuc, la probabilité d'une production d'opéra contemporain est plus réduite.

Le problème est que dans la même semaine, j'ai Aida, une tragédie de Corneille la veille et les Leçons de Ténèbres de Couperin le lendemain (avec Lefilliâtre et ma « protégée » Bennani, que je suis depuis la fin de son conservatoire...). Donc Norma est un peu secondaire... et comme je crains que Mosuc (que j'adore en Elvira des Puritains ou en Gilda) ne soit un peu trop minaudante en Norma...

Plus prosaïquement, en début de saison j'avais envie d'entendre Norma, mais j'ai entendu depuis en concert pas mal d'œuvres un peu belcantistes (La Vestale il y a huit jours, CFT hier, une ou deux fois Aida bientôt), j'ai peur que Norma n'arrive un peu tard pour mon seuil de tolérance.
tutut Pour un portier vous n'êtes guère raisonnable tutut 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 23 Oct 2013 - 22:48

bAlexb a écrit:
tutut Pour un portier vous n'êtes guère raisonnable tutut 
Bah, je fais le mur. L'abbé me prête son échelle : depuis que Bracieux de Pierrefonds a été enseveli, il ne sort plus guère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Jeu 24 Oct 2013 - 10:45

Mr le portier êtes vous sur que c'est alex qui a écrit ces mots Mr. Green siffle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 30 Oct 2013 - 8:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 30 Oct 2013 - 10:49

DavidLeMarrec a écrit:
Le problème est que dans la même semaine, j'ai Aida, une tragédie de Corneille la veille et les Leçons de Ténèbres de Couperin le lendemain (avec Lefilliâtre et ma « protégée » Bennani, que je suis depuis la fin de son conservatoire...).
Je me demandais pourquoi (avec des affects d'artiste maudit dépressif) j'avais raté cette date : Versailles. Argh. Profite bien de cette soirée, et ne te fais pas de soucis pour ta protégée, elle est maintenant l'objet de protections très efficaces...
DavidLeMarrec a écrit:
je crains que Mosuc (que j'adore en Elvira des Puritains ou en Gilda) ne soit un peu trop minaudante en Norma...
Moi aussi! Mais cela reste, tout le monde l'a écrit, une occasion unique et assez bonne d'entendre cette belle artiste rare à Paris.
DavidLeMarrec a écrit:
Plus prosaïquement, en début de saison j'avais envie d'entendre Norma, mais j'ai entendu depuis en concert pas mal d'œuvres un peu belcantistes (La Vestale il y a huit jours, CFT hier, une ou deux fois Aida bientôt), j'ai peur que Norma n'arrive un peu tard pour mon seuil de tolérance.
1- La Vestale... n'est pas un immense chef-d’œuvre
2-  Perso j'ai revendu mes places pour Aida après qu'on m'a confirmé le massacre vocal que j'allais souffrir, tant pis pour Py Mr. Green
3- Tu as supporté les Puritains qui regorgent de scènes décoratives et tu fuis devant Norma? Dirigée par Pido, gageons qu'elle aura les reliefs vertigineux que Bellini lui voulait, à défaut d'avoir des legati irréprochables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 871
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 30 Oct 2013 - 12:15

DavidLeMarrec a écrit:
(...)j'ai entendu depuis en concert pas mal d'œuvres un peu belcantistes (La Vestale il y a huit jours, CFT hier, une ou deux fois Aida bientôt), j'ai peur que Norma n'arrive un peu tard pour mon seuil de tolérance.
David, j'aimerais en savoir plus sur ta définition du bel canto. Smile 
C'est la première fois que je vois Cosi et Aïda présentés comme des opéras belcantistes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 30 Oct 2013 - 16:20

Ino a écrit:
Je me demandais pourquoi (avec des affects d'artiste maudit dépressif) j'avais raté cette date : Versailles. Argh. Profite bien de cette soirée, et ne te fais pas de soucis pour ta protégée, elle est maintenant l'objet de protections très efficaces...
J'ai vu ça : lors de son concert final au Conservatoire (CRR de Paris), elle était la seule de la production à ne pas sensiblement baisser en qualité entre la générale et les représentations. Elle avait clairement la trempe pour faire carrière, très vite.
Et dès l'année suivante, elle chantait avec les grands ensembles baroques de vrais rôles de solistes. Impressionnant.

Mais je l'ai « découverte » (pas au sens où je l'aurais aidée, hein) avant sa carrière, donc j'ai toujours un peu l'impression que c'est grâce à ma clairvoyance qu'elle réussit. Mr. Green Je m'abuse absolument, mais c'est une si douce impression – un peu comme lorsque vous êtes heureux que votre ami ait réussi son examen parce que vous avez vigoureusement croisé les doigts.

Citation :
1- La Vestale... n'est pas un immense chef-d’œuvre
Je n'ai certainement pas dit le contraire. Mais c'est une charnière passionnante et j'y suis allée, donc ça entame mes crédits easy-listening opéras-vocaux.

Citation :
2-  Perso j'ai revendu mes places pour Aida après qu'on m'a confirmé le massacre vocal que j'allais souffrir, tant pis pour Py Mr. Green
Massacre, mais bien sûr. Laughing Sérieusement, qu'est-ce qui te faisait si peur ?

Citation :
3- Tu as supporté les Puritains qui regorgent de scènes décoratives et tu fuis devant Norma? Dirigée par Pido, gageons qu'elle aura les reliefs vertigineux que Bellini lui voulait, à défaut d'avoir des legati irréprochables.
J'aime davantage les Puritains, et j'adore Norma, ce n'est pas la question. Simplement, si du fait des circonstances je n'y prends pas de plaisir, ça n'a pas d'intérêt de me déplacer. Ce n'est vraiment pas un jugement sur la production, c'est au contraire très prometteur.

Fiordiligi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
(...)j'ai entendu depuis en concert pas mal d'œuvres un peu belcantistes (La Vestale il y a huit jours, CFT hier, une ou deux fois Aida bientôt), j'ai peur que Norma n'arrive un peu tard pour mon seuil de tolérance.
David, j'aimerais en savoir plus sur ta définition du bel canto. Smile 
C'est la première fois que je vois Cosi et Aïda présentés comme des opéras belcantistes...
C'était juste un raccourci (dont j'avais conscience Embarassed ) au sein d'une phrase longue. Ça voulait dire « œuvres où le chant est premier et où il y a peu de musique », mais la formule était plus longue et allait prêter à controverse, ce qui n'était pas présentement mon but. Cela dit, Così a des points de convergence très forts avec le belcanto classique, dont il n'est que la branche comique – l'écriture de Fiordiligi ressortit largement au seria, par exemple.
Mais tu as bien sûr raison, ni l'un ni l'autre de ces ouvrages ne sont belcantistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 13 Nov 2013 - 14:23

Pour la Norma de Pido en version de concert, voir ici : http://classik.forumactif.com/t7049-lyon-tce-bellini-norma-pido-nov-2013#893258 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 4 Déc 2013 - 9:27

Je viens de recevoir une proposition de l'Opéra de Lyon : pour 149 € :
 Déjeuner gastronomique dans la brasserie d'un grand chef
 Conférence de présentation de l'oeuvre
 Place en première catégorie pour la représentation en matinée des Contes d'Hoffmann avec Patricia Ciofi le dimanche 22 décembre.

Pas donné mais astucieux - Lyon est à 2h en TGV de Paris - je regrette un peu d'etre déjà pris ce jour là.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Mer 4 Déc 2013 - 10:21

Montfort a écrit:
Je viens de recevoir une proposition de l'Opéra de Lyon : pour 149 € :
 Déjeuner gastronomique dans la brasserie d'un grand chef
 Conférence de présentation de l'oeuvre
 Place en première catégorie pour la représentation en matinée des Contes d'Hoffmann avec Patricia Ciofi le dimanche 22 décembre.

Pas donné mais astucieux - Lyon est à 2h en TGV de Paris - je regrette un peu d'etre déjà pris ce jour là.

 Montfort
Le prix : par personne, j'imagine ?
En ajoutant le prix du TGV (surtout le premier week-end des vacances de Noël et dans un délai réduit ; quand je vois ma résa, dans l'autre sens, pour le récital Gruberova de Pleyel... le 25/01), ça peut vite monter ; j'ai aussi reçu cette offre.
J'y vais le 22/12, mais sans cette problématique (Lyon, j'y viens en presque-voisin) ; et je suis très... impatient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19027
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Lun 16 Déc 2013 - 17:11

On sait si une retransmission radio est prévue de la production des Contes? Very Happy
Ce serait une très bonne idée non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Lun 16 Déc 2013 - 17:34

Polyeucte a écrit:
On sait si une retransmission radio est prévue de la production des Contes? Very Happy
Ce serait une très bonne idée non?

J'aurais juré qu'effectivement, j'avais vu sur le site internet de l'opéra qu'une retransmission était prévue ; et... je n'en suis plus sûr du tout aujourd'hui (rien d'annoncé, il me semble).
Mais effectivement, après la première plus que jamais, je dis : OUI  bounce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19027
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Lun 16 Déc 2013 - 20:24

Alors espérons Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
AlfredoGermont
Mélomane averti


Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Sam 28 Déc 2013 - 12:34

Pas de commentaires sur "Les Contes"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Sam 28 Déc 2013 - 12:47

AlfredoGermont a écrit:
Pas de commentaires sur "Les Contes"?

J'ai vu le spectacle deux fois.
Je m'étais promis de poster un CR, mais...
... mais une grande lassitude et cette question lancinante : "à quoi bon ?"   ...
(J'ai lu ailleurs tellement de choses plus ou moins approximatives, comme les roues "télécommandées" d'Olympia qui ne sont, en fait, qu'un des segways recyclé de Fidelio au même endroit ; c'est à dire dirigé par Olympia elle-même avec les genoux.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19027
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Sam 28 Déc 2013 - 13:08

Le principal est que tu ais passé de bons moments! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Dim 29 Déc 2013 - 10:55

Polyeucte a écrit:
Le principal est que tu ais passé de bons moments! Very Happy

Ah ben ça  drunken !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   Lun 30 Déc 2013 - 10:11

Donc, les Contes à Lyon ? Reprise (retravaillée) de la production basée sur l'édition Keck/Kaye entendue à Lausanne en 2003, à Marseille en 2004, Lyon en 2005, déjà et, je crois aussi, à Bordeaux (Ciofi/Delunsch pour les rôles féminins). Version "Opéra-Comique" avec (longs) dialogues, notamment à l'acte de Giulietta ; pas la version "Grand Opéra" entendue à la Salle Pleyel l'année passée (ici, Giulietta n'a pas d'air, par exemple). Pour en savoir plus : http://www.forumopera.com/v1/dossiers/hoffmann.htm .
Côté mise en scène, rien à dire qui n'ait déjà été très bien vu/dit : l'ambiance résolument sombre, méphitique (notamment pour l'acte d'Antonia frotté de Murnau, Feuillade, etc. ; personnellement, j'ai vu l'escalier de "Blackmail" d'Hitchcock mais il semble que je sois bien le seul), fantastique aussi, peut-être moins immédiatement efficace au Prologue que pour les actes eux-mêmes. Pelly virtuose comme il peut l'être quand il est à son affaire ; direction d'acteurs précise, changements à vue virtuoses, détournement des codes cinématographiques des premiers âges (montage à travers les changements de décors, pseudo-iris réduisant les scènes, etc.). Une seule réserve : des placements qui ne servent pas forcément les voix ou les amènent à légèrement pousser leurs moyens dans des phrases par ailleurs tendues (Antonia et Hoffmann en haut de l'escalier pour le début de leur duo, "Vois sous l'archet frémissant" au même endroit, Mère d'Antonia invisible et partiellement inaudible, etc.). Mais il ne faut pas bouder son plaisir : c'est la meilleure mise en scène de l'ouvrage que j'ai vue en live et, sans doute, un excellent travail sur une oeuvre, en général, et la manière de la monter/montrer aujourd'hui, sans être tributaire d'une tradition sclérosante/sclérosée ni, non plus, sans la bousculer de manière insensée (au sens étymologique du terme).
Je l'ai dit, j'ai lu beaucoup de choses (avec intérêt), parfois amusantes (la légende urbaine des roues télécommandées d'Olympia), d'autres que je n'ai pas comprises. La principale porte sur la direction de K. Ono, plutôt bien reçue. Pour ma part j'ai entendu quelques décalages ("traditionnels", j'ai envie de dire, dès les "Glou glou" initiaux que j'ai rarement entendus en place) mais, surtout, un son peu affûté (l'harmonie, si importante chez Offenbach et qu'on ne perçoit qu'incomplètement) à la première et pas nécessairement porteur pour les voix. Pas mauvais mais souvent lent à mon goût et, partant, lourd ; ça fonctionne mieux, pour moi, avec Philippe Forget, plus alerte, plus dramatique, peut-être plus français aussi, qui soigne mieux les plans sonores ; mais pour l'orchestre, il y a aussi eu une semaine entre les deux représentations que j'ai entendues et peut-être ceci explique cela.
Côté plateau...
Je m'étais tâté pour aller entendre Rancatore qui a déclaré forfait ; je n'ai pas entendu T. Trevigne qui la remplace et dont le Wanderer ne dit pas le plus grand bien (grosse voix coincée aux extrêmités ; dont acte !). On entend sur internet des extraits d'elle en Juliette, notamment, qui exposent un matériau de beau lyrique, très "américain" dans l'approche (son cossu, diction pointilleuse/affectée) ; rappelons qu'elle est arrivée sur la production pour la prégénérale, circonstance largement déstabilisante.
Deux casts, donc ; deux Hoffmann en tout cas. J'ai entendu les deux. Osborn excellent/complet, dont les qualités sont largement connues (français excellent y compris dans les dialogues, voix agréable n'était un vibratello qui demande un semblant d'acclimatation, étendue suffisante pour ne pas sombrer dans les grands écarts "héroïques du rôle) ; Leonardo Capalbo m'a moins séduit mais il était audiblement malade le 22/12 (voix engorgée, très couverte, aigus instables voire octaviés, etc.), très loin de la franche/fraîche aisance de son Alfredo à Genève en février. Le français est, aussi, moins bon que celui d'Osborn (qui est, en soi, un cas d'école, cependant) mais le personnage sombre, ténébreux s'accorde magnifiquement avec la vision de Pelly ; pile et face, donc, Hoffmann solaire ou lunaire, je suis heureux d'avoir vu/entendu les deux.
Pour le reste du cast, les seconds rôles sont très bons (mentions spéciales au Crespel de Peter Sidhom et aux Quatre serviteurs brillants, vifs-argent de Cyrille Dubois aussi à son affaire ici que dans son Gérald stéphanois il y a quelques semaines).
Angélique Noldus, belle voix un peu sèche m'a légèrement laissé sur ma faim en Muse/Nicklausse. La présence est immédiate, chaleureuse (et Pelly lui ménage des "transformations" très efficaces) mais quelque chose (de la chaleur, quelque chose d'androgynie, peut-être) m'a manqué. Une paille, cependant...
Laurent Alvaro, avec une émission parfois étrange (sons à la fois extrêmement nourris et dans le même temps secs, aigus presque détimbrés, etc.) fait des Diables étranges et aveuglants, séduisants c'est sûr, inquiétants évidemment, à la fois cauteleux et brillants, incroyablement mobiles, au français irréprochable (ceux qui ont entendu son Pandolphe le savent). Magnifique Dapertutto (et son air "retrouvé" est tellement beau, en même temps surgi de nulle part, presque un unicum qu'on n'arrive pas à replacer dans un continuum d'écriture) et, surtout, Miracle anthologique.
Finissons par Ciofi qui aura donc assuré 6 représentations des 4 rôles. Gageure, sans doute, notamment dans cette version qui ajoute un air et un duo pour Stella ; c'est à dire qui allonge sensiblement le rôle (lequel est sur scène, symboliquement, dès le lever du rideau avec quelques mesures du "Non mi dir", en forme de clin-d'oeil au "divin Mozart" dont il est question dans le livret). On sait ce qui "fait" le chant de Ciofi, qu'on aime ou auquel on est réfractaire : goût inné dans l'exposition du "style" de l'écriture, quel que soit le répertoire, voix immédiatement reconnaissable (et encore plus en français, qui appelle un placement différent, avec son medium un peu écrasé), etc. On sait aussi le développement (au sens propre du terme) qu'a connu l'instrument ces dernières saisons : "argenture" moindre (cf. vibratello des années 2000), liberté du suraigu à l'avenant et, dans le même temps/conséquemment, déplacement du centre de gravité de la voix et élargissement très sensible de son tiers médian. Le legato, lui, est inentamé, avec le charme (pour moi) caractéristique donné par la couverture du son moins en avant qu'il a pu l'être par le passé, certes, sans que la plénitude en souffre. Bref, ceci donne une Olympia laiteuse, vraie poupée de porcelaine qui s'envole (au sens propre du terme) jusqu'au contre-ré (ne pas écouter ceux parlant d'un public froid et du fait que "Les oiseaux dans la charmille" n'a pas été suivi d'applaudissements, le 22/12), une Antonia qui flatte tout ce que Ciofi a de naturellement frais, jeune, poétique, etc. (portrait peut-être plus libre qu'à Marseille en 2004, voix pleine pour une écriture originale pour ne pas dire "cahotique" dans l'air d'entrée, incandescence du trio avec la Mère), une Giulietta en plusieurs dimensions (femme aimée mais aimante, pas seulement vamp ; avec un "trcu" incroyable dans les dialogues projetés avec une fierté très séduisante, je trouve) assise sur des passages... sonores, Stella réunissant tout cela à la fois. Cahcune des incarnations est bien suivie par le public qui n'est pas économe d'applaudissements au rideau final.
Deux excellentes représentations, au final ; qui montrent bien quel travail a été mis à monter une oeuvre réputée (à tort) facile...
A vous de compléter !


Dernière édition par bAlexb le Lun 6 Jan 2014 - 8:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opéra de Lyon, 2013-2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opéra de Lyon, 2013-2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Opéra de Lyon, 2013-2014
» Wiener Staatsoper 2013-2014
» Orchestre national de Lyon, 2013-2014
» TCE 2013/2014 (programmation)
» La Monnaie 2013-2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: