Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Dim 19 Mai 2013 - 15:17

En rubrique discographique, je n'ai trouvé qu'un sujet relatif aux symphonies de ce compositeur.

Je crée ce nouveau topic pour qu'on puisse discuter des différents enregistrements des ses nombreuses autres oeuvres orchestrales et concertantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Dim 19 Mai 2013 - 16:15


Le ballet Job : cinq témoignages enregistrés par Adrian Boult

André, in Playlist, a écrit:

Vaughan-Williams: Job - A Masque for Dancing. Adrian Boult et le London Philharmonic Orchestra, sur étiquette Everest. Je ne connais ni la date exacte de l'enregistrement (entre 1958 et 1960?) ni la salle (Kingsway Hall ? )

Idea Les sessions tinrent lieu le vendredi 28 novembre 1958 au Royal Albert Hall.

Après une première représentation le 23 octobre 1930 au Queen's Hall sous la direction du compositeur, l'oeuvre fut bientôt dédiée à Adrian Boult qui l'avait fait apprécier au public dès 1933, puis l'enregistra pour le disque à quatre reprises au cours de sa carrière !
D'abord en 78tours pour His Master's Voice en janvier 1946 (clic) avec l'orchestre de la BBC.

Pour Decca en janvier 1954, l'interprétation baignait dans une religiosité proche du mysticisme debussyste du Martyr de Saint Sébastien : sobre et raffinée mais qui peine à projeter la dialectique morale et animer les ressorts dramatiques.
Spoiler:
 

Alors qu'en novembre 1958 pour le label Everest, le personnage apparait profondément tourmenté voire instable -en proie à de troubles sentiments qui rappellent les tiraillements et les ambiances démonologiques de la Symphonie n°3 de Prokofiev. Les climats se montrent adéquatement délétères, et bien sûr fulminants pour la Danse de Satan. La baguette apparaît extrêmement précise : écoutez la diction des cuivres !
Spoiler:
 

Quatre ans plus tard pour Emi, en août 1970 avec le LSO, le maestro servira la poésie volontiers complexe de la partition mais ne réussira plus tout à fait la même alchimie acerbe et sulfureuse.
Spoiler:
 

On a aussi la chance de disposer en DVD d'un concert filmé au Royal Festival Hall le 12 octobre 1972.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Dim 19 Mai 2013 - 19:31

Super, merci Mélomaniac !

En effet la version Everest mérite le détour. Le conflit incessant qui anime le livre de Job, et que William Blake a mis en tableaux est superbement traduite par Boult.

C'est une des meilleures partitions de V-W, qui l'a conçue comme une suite symphonique en continu.

À l'occasion du centenaire de la mort du peintre William Blake, Geoffrey Keynes, spécialiste de Blake et ballettomane invétéré, eut l'idée de proposer à Diaghilev un argument en huit tableaux basé sur la série de vingt-deux gravures de Blake sur le livre de Job. Vaughan-Williams devait en faire la musique. L'argument parut 'trop anglais' à Diaghilev, qui refusa la commandite. Sur ce, le compositeur, qui n'aimait pas le ballet, décida de faire du scénario de Keynes une suite pour grand orchestre. C'est ce que nous connaissons aujourd'hui.

Il est amusant de constater que l'oeuvre fut éventuellement montée pour la scène de l'Old Vic Theatre dans une chorégraphie de Ninette de Valois, avec la musique de V-W réorchestrée par Constant Lambert pour petit orchestre. À ma connaissance cette version pour petit orchestre de Constant Lambert n'a jamais été enregistrée. Il faut dire que l'effet doit être fort différent. Il y a dans Job des climaxes énormes (avec orgue) - je pense à celui qui dépeint Satan assis sur le trône de Dieu. Je ne crois pas que ça passe bien dans une telle réduction.

Parmi les oeuvres pour orchestre de Vaughan-Williams, Job occupe une place de choix. Un des mouvements (la Danse d'Elihu) est un sublime mouvement de concerto de violon, dont le langage rappelle immédiatement celui de The Lark Ascending et du Concerto accademico pour violon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1529
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Dim 8 Déc 2013 - 14:49

Je viens de découvrir ce CD :


qui comprend donc ces morceaux.

Citation :
Vaughan Williams : Folk songs of the Four Seasons
Vaughan Williams : Bucolic Suite
Vaughan Williams : Dark Pastoral for Cello & Orchestra
Vaughan WIlliamas : Serenade en la mineur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Dim 12 Jan 2014 - 18:22

Surprised Connais pas ces oeuvres : qu'en as-tu pensé ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1529
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Dim 12 Jan 2014 - 20:40

J'ai bien aimé ( comme à peu près tout Vaughan Williams en fait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Lun 21 Juil 2014 - 1:17

Voici sans doute la plus belle version du poème pour violon et orchestre The Lark Ascending :



C'est... c'est... Shocked
Pas de tape à l'oeil virtuose mais une poésie et une évidence stylistique de chaque micro-seconde, Tasmin Little tire de son violon des nuances à peine croyables. Un violon en osmose avec l'orchestre, un véritable chant d'amour.
J'ai réécouté Bean/Boult tout à l'heure et c'est comment dire... pedestrian ? Exit l'ambiance magique qui nimbe l'interprétation de Little, là c'est juste un type qui tire des sons de son crincrin pendant que l'orchestre attend de pouvoir en placer une.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Lun 21 Juil 2014 - 22:05

WoO a écrit:
Voici sans doute la plus belle version du poème pour violon et orchestre The Lark Ascending :



C'est... c'est... Shocked
Pas de tape à l'oeil virtuose mais une poésie et une évidence stylistique de chaque micro-seconde, Tasmin Little tire de son violon des nuances à peine croyables. Un violon en osmose avec l'orchestre, un véritable chant d'amour.
J'ai réécouté Bean/Boult tout à l'heure et c'est comment dire... pedestrian ? Exit l'ambiance magique qui nimbe l'interprétation de Little, là c'est juste un type qui tire des sons de son crincrin pendant que l'orchestre attend de pouvoir en placer une.
Nicola Benedetti pour The lark Ascending tire aussi son épingle du jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Dim 18 Juin 2017 - 0:09


Smile La qualité sonore des deux derniers enregistrements de Boult (1958 & 1970) est quand même très réussie.
Dans l'absolu, la prise de son Everest reste même un modèle de relief.
Plus récemment, très bonne version par Vernon Handley chez Emi/cfp.
Tu as écouté quelle version par Andrew Davis : chez Teldec ou Chandos ?


Xavier, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Xavier a écrit:

Vaughan Williams: Job/A.Davis

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy


4/5 c'est inespéré au regard de la sévérité de ton barème cheers


Je ne crois pas que ce soit inespéré, c'est une de mes 2-3 oeuvres préférées de VW avec Flos campi et certaines symphonies, j'aime vraiment beaucoup.
J'ajoute que c'est une très belles version, il n'y a pas tant d'enregistrements récents que ça.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80305
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Dim 18 Juin 2017 - 0:14

Mélomaniac a écrit:

Smile La qualité sonore des deux derniers enregistrements de Boult (1958 & 1970) est quand même très réussie.
Dans l'absolu, la prise de son Everest reste même un modèle de relief.
Plus récemment, très bonne version par Vernon Handley chez Emi/cfp.
Tu as écouté quelle version par Andrew Davis : chez Teldec ou Chandos ?

C'est une version toute récente je crois, chez Chandos, avec le superbe orchestre de Bergen.

Je jetterais une oreille à Boult et Handley à l'occasion alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Dim 18 Juin 2017 - 0:19

Smile Je connaissais pas cette toute récente version chez Chandos, ça fait envie, merci.

J'aime bien ce que fait Davis dans le répertoire anglais, c'est d'ordinaire plutôt animé et pas lourdingue.

Pour Boult, j'avais rédigé un petit topo qu'on peut toujours lire ci-dessus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Dim 25 Juin 2017 - 22:09

Du fil «Playlist»:
Benedictus a écrit:
A Sea Symphony
= Katherine Broderick (soprano), Roderick Williams (baryton), Sir Mark Elder, Hallé (Orchestra), Hallé Choir, Hallé Youth Choir, Schola Cantorum, Ad Solem
(Hallé, mars 2014)
Probablement la meilleure version de cette œuvre par elle-même assez enthousiasmante. La direction d’Elder est remarquablement animée et précise, et trouve une contrepartie idéale dans la prise de son, très définie et très aérée: le détail de l’orchestre (très belles textures) et de l’écriture chorale est magnifiquement rendu, sans aucune opacité, et l’ampleur de la dynamique comme l’acuité des phrasés rendent pleinement justice à la grande poussée d’ensemble qui anime l’œuvre. Assez irrésistible thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   Dim 25 Juin 2017 - 22:48

Les prises de son de ce label (en plus d'Elder qui a toujours été un chef élancé et dramatique) sont vraiment extraordinaires, n'hésite pas à aller écouter les Sibelius et les Wagner…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vaughan Williams : Oeuvres orchestrales et concertantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vaughan Williams - Symphonies
» Ravel - Oeuvres orchestrales (hors Daphnis)
» Les deux Quatuors à cordes de Ralph Vaughan Williams
» Vaughan Williams
» Ravel - Oeuvres orchestrales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: