Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées)

Aller en bas 
AuteurMessage
draffin
Mélomaniaque
draffin

Nombre de messages : 867
Age : 36
Date d'inscription : 29/01/2013

Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées) Empty
MessageSujet: Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées)   Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées) EmptyLun 20 Mai 2013 - 18:39

Bonjour,

Je viens de découvrir le requiem de Delius et je suis encore un peu sous le choc. drunken
L'œuvre a été composée entre 1913 et 1916 et s'appuie sur un texte du compositeur lui-même. C'est ce texte qui m'a d'abord poussé à découvrir l'œuvre. C'est une sorte de mélange Nietzsche+Schopenhauer+Final de Das Lied von der Erde (de Mahler !). C'est la première œuvre que je découvre qui tourne aussi résolument le dos aux religions (qui sont comparées à des «maisons de mensonges»).

Je ne rentre pas dans les détails mais, en gros, Delius appelle à la lucidité face à la finitude de l'Homme. Il défend une vision hédoniste de l'existence, presque panthéiste. Sa vision de l'amour est un peu soixante-huitarde :
«L'aimée que j'ai chérie était comme une fleur
dont les beaux boutons étaient légèrement repliés
et elle ouvrit son cœur à l'appel de l'amour.
Parmi ses fleurs odorantes, l'amour a élu domicile
et à tous ceux qui désiraient, son amour elle offrit
(«...and to all who longed, her love she gave.»)

Et puis la fin rappelle l'Abschied de Mahler:
«Éternel renouvellement ; tout sur Terre va revenir
Tout sur Terre va revenir et revenir encore
Printemps, été, automne et hiver
Et ensuite vient le printemps
et encore un nouveau printemps»


Et la musique me direz-vous ? C'est assez proche du Schönberg des Gürrelieder ou des symphonies de Vaughan Williams : un langage tonal, fortement chromatique. L'orchestration est merveilleuse et les chœurs sont somptueux. Évidemment, ça n'a rien de révolutionnaire (sauf le texte, cf supra) mais ça sonne bigrement bien !

J'en profite pour vous demander si vous connaissez d'autres œuvres ouvertement athées ?

Merci d'avance,

Denis
Revenir en haut Aller en bas
http://auberbabel.org
draffin
Mélomaniaque
draffin

Nombre de messages : 867
Age : 36
Date d'inscription : 29/01/2013

Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées) Empty
MessageSujet: première réponse   Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées) EmptyLun 20 Mai 2013 - 18:42

Tiens, allez, je me réponds à moi-même Rolling Eyes

Je viens de trouver un autre requiem dans le même état d'esprit : celui de Kabalevski (mentionné sur cette page.)

Est-ce que ça dit quelque chose à quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
http://auberbabel.org
Mike
Mélomane averti
Mike

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 12/09/2010

Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées) Empty
MessageSujet: Re: Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées)   Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées) EmptyLun 20 Mai 2013 - 21:47

J'allais justement poster quelque chose sur Delius qui m'obsède en ce moment, et en particulier... son Requiem, sur lequel je partage totalement ton enthousiasme. Je réécoutais hier encore la bouleversante version de Meredith Davies (EMI). C'est une des partitions de Delius hélas les moins enregistrées (il y a aussi Hickox chez Chandos, qui est très bien, mais c'est à peu près tout). Le finale, en particulier, est un triomphe panthéiste, peut-être bien ce que je préfère dans toute l'oeuvre de Delius. Pour faire court, on pourrait dire que Delius fuit les religions, mais pour mieux célébrer la religiosité des choses, de la nature en particulier. Un peu comme Powys en littérature.
En tout cas, merci d'avoir lancé le sujet!
Revenir en haut Aller en bas
draffin
Mélomaniaque
draffin

Nombre de messages : 867
Age : 36
Date d'inscription : 29/01/2013

Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées) Empty
MessageSujet: Re: Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées)   Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées) EmptyLun 20 Mai 2013 - 23:20

Mike a écrit:
J'allais justement poster quelque chose sur Delius qui m'obsède en ce moment, et en particulier... son Requiem, sur lequel je partage totalement ton enthousiasme. Je réécoutais hier encore la bouleversante version de Meredith Davies (EMI). C'est une des partitions de Delius hélas les moins enregistrées (il y a aussi Hickox chez Chandos, qui est très bien, mais c'est à peu près tout).

J'ai la version Hickox. On ne trouve aucun enregistrement ni sur deezer, ni sur spotify...
Par contre, la partition est disponible sur imslp cheers

Mike a écrit:
Le finale, en particulier, est un triomphe panthéiste, peut-être bien ce que je préfère dans toute l'oeuvre de Delius. Pour faire court, on pourrait dire que Delius fuit les religions, mais pour mieux célébrer la religiosité des choses, de la nature en particulier. Un peu comme Powys en littérature.

Au final, la thèse de Delius est d'une grande simplicité : la mort de l'homme s'inscrit dans un cycle naturel, un cycle comparable à celui des saisons. Ce n'est pas une pensée animiste mais plutôt matérialiste. Et avec ce requiem Delius nous dit «laissez tomber la métaphysique, vivez au présent et appréciez la poésie du monde qui vous entoure». Mais c'est aussi là que la démonstration rencontre une limite. Où se trouve la poésie du monde pour Delius ? Dans la Nature et dans les femmes... Un peu court, non ?
Delius rêve une mort réconciliée avec la vie, éclairée par la lumière d'un soleil couchant (4ème Partie du Requiem). Malheureusement, on est un peu loin de la réalité.

N'empêche, la dernière page du requiem est bigrement belle. Accords immobiles, rythmes lents et répétitifs, orchestration ciselée, la partition s'achève délicatement.
Revenir en haut Aller en bas
http://auberbabel.org
Contenu sponsorisé




Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées) Empty
MessageSujet: Re: Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées)   Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Requiem de Delius (et autres œuvres ouvertement athées)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grosses taches et pointillés (peinture fraîche... ou pas et autres babioles)
» Georg von Pasterwitz (1730-1803)
» Frans-Joseph KRAFFT (1727 1795)
» Destockage harmonicas (et autres instru)
» Coffret 30 CD The Classical collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: