Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mar 28 Mai 2013 - 23:26

Ce sujet pour regrouper diverses oeuvres orchestrales de Prokofiev, sans oublier que la Suite scythe, Alexandre Nevsky et Roméo et Juliette ont aussi leur sujet propre. (voir index)
La modération.




Je n'ai trouvé aucun sujet spécifique sur Lieutenant Kijé, ni même sur les diverses oeuvres orchestrales de Prokofiev ; je poste donc ici mon coup de coeur pour la version ci-dessous de l'opus 60.

Exclamation Pour éviter les discussions en doublon voilà les liens vers les sujets voisins, pour :

Alexandre Nevsky : http://classik.forumactif.com/t4051-alexandre-nevski-prokofiev

Pierre et le Loup : http://classik.forumactif.com/t2366-prokofiev-pierre-et-le-loup

Roméo et Juliette : http://classik.forumactif.com/t2367-prokofiev-romeo-et-juliette

La Suite Scythe : http://classik.forumactif.com/t3700-prokofiev-suite-scythe

Les Symphonies : http://classik.forumactif.com/t439-les-symphonies-de-prokofiev


Arrow Sur le présent topic, on pourra discuter de la discographie des autres Ballets et Suites de Ballets : Cendrillon, Chout, Le Pas d'Acier, Le Fils Prodigue...

Egalement les Suites symphoniques d'opéra : L'Amour des trois oranges (Op. 33bis : attention, l'opéra a déjà son prore sujet), Semyon Kotko...

Restent aussi quelques pièces orchestrales comme Rêves, Esquisse automnale, La rencontre de la Volga et du Don, l'Ouverture sur des thèmes juifs...



Dernière édition par Mélomaniac le Mer 29 Mai 2013 - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82532
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mar 28 Mai 2013 - 23:27

Mélomaniac a écrit:
Je n'ai trouvé aucun sujet spécifique sur Lieutenant Kijé, ni même sur les diverses oeuvres orchestrales de Prokofiev ; je poste donc ici mon coup de coeur pour la version ci-dessous de l'opus 60.

Melo, il n'y a pas de quotas ou de limites à la création de sujets... donc plutôt que d'être HS, autant créer un nouveau sujet. Wink
Je divise.

Pour les autres oeuvres orchestrales de Prokofiev, il y a aussi un sujet pour Alexandre Nevsky et un pour Roméo et Juliette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mar 28 Mai 2013 - 23:51

Il a déjà été question dans un autre sujet des flamboyantes lectures que Dorati réalisa de la Suite Scythe pour Mercury. Son enregistrement du Kijé pour Decca est tout aussi surprenant, mais pour des raisons inverses : le chef hongrois modère sa fougue coutumière, n'ose aucun coup d'éclat mais semble s'amuser de ces tableaux surréalistes qu'il empreint d'une nostalgie douce-amère et un brin nonchalante. Une interprétation décomplexée et ludique !
Somptueuse aussi : avec une rare gourmandise des timbres et des alliances instrumentales, il nous régale de la délicieuse orchestration conçue par le compositeur russe -une faramineuse prise de son (Arthur Bannister est aux manettes de cette réalisation audiophile dans la série Phase Four Stereo) recrée ces vignettes avec un hallucinant réalisme.


Lieutenant Kijé -Suite Op. 60

= Antal Dorati, Orchestre philharmonique de la Radio néerlandaise

(Decca, 1-4 juin 1973)



Voilà une autre pochette du vinyle :

Spoiler:
 


Dernière édition par Mélomaniac le Mer 29 Mai 2013 - 0:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mar 28 Mai 2013 - 23:56

Ce disque de Dorati, ça se trouve en CD ?
C'est bizarre: moi j'ai Hary Janos enregistré par Dorati en 73 avec le Philharmonia Hungarica. Est-ce une erreur de ma part, ou a-t-il enregistré l'oeuvre 2 fois dans l'année ?
Et ce disque, Mélomaniac, ça se trouve en CD ? (j'adore Kijé, j'adore Kodaly et Hary Janos, ... et j'aime beaucoup Dorati !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mer 29 Mai 2013 - 0:23

scratch A ma connaissance, aucun CD ne regroupe le couplage original du vinyle.

On trouve couramment Kijé ici : http://www.amazon.fr/Prokofiev-Pierre-Loup-S-Connery-Lt-Kije-Britten-Dorati--Prokofiev/dp/B00000426C

On peut chercher Hary Janos là : http://www.amazon.fr/Symphonie-N-9-Op-95/dp/B00000428W

Le catalogue Decca indique ces sessions au 1-4 juin 1973. Effectivement Dorati réenregistra Janos le 25-29 septembre de la même année en l'église St.Bonifatius de Marl, avec le Philharmonia Hungarica. Rappelons qu'il l'avait déjà gravé deux fois pour le label Mercury avec l'orchestre de Minneapolis, en 1950 puis 1956.

En revanche, pour le Kijé qui nous occupe dans ce sujet, la version néerlandaise reste la seule qui figure à la discographie officielle du maestro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mer 29 Mai 2013 - 21:46

Merci Mélomaniac pour tous ces renseignements... coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Sam 10 Aoû 2013 - 0:24

alexandre, in Playlist, a écrit:

Prokofiev [...] Lieutenant Kijé - Symphonie d'URSS / Temirkanov live
alexandre. a écrit:

Prokofiev - Lieutenant Kijé - Berlin / Ozawa, LPO / Tennstedt, Boston / Leinsdorf

Smile Tu souhaitais peut-être dire un mot sur cette écoute consécutive de quatre versions ?

Je ne connais que celles d'Ozawa et Leinsdorf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Sam 10 Aoû 2013 - 10:58

J'ai préféré Temirkanov, ce n'est pas la plus précise, et la prise de son est un peu défaillante par endroits (saxophone un peu loin parfois), mais c'est le seul qui rende compte correctement de l'esprit du film, c'est une version très mordante, avec pas mal d'ironie.
Leinsdorf pas si mal, les bois de Boston aidant grandement.
Ozawa c'est beau mais esthétisant, ce n'est pas le propos ici.
Tennstedt assez intéressant, engagé, mais presque trop sérieux, on n'a pas les grincements de Temirkanov.
Si vous voulez voir le film de Feinzimmer, on trouve une version sous-titrée en anglais sur youtube : /watch?v=Nbb539QZZXo
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Dim 11 Aoû 2013 - 2:15

thumright Merci pour le lien du film !

Oui, je trouve aussi qu'Ozawa nous a donné un Kijé trop timoré et en couleurs sombres, pas très excitant.

Mes versions préférées restent Szell à Cleveland (CBS), Dorati chez Decca (voir supra) et bien sûr Abbado chez DG avec le LSO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Dim 11 Aoû 2013 - 9:13

J'aime également beaucoup Szell à Cleveland. Il joue la naissance de Kijé de façon un peu mécanique, c'est un de ceux qui réussit le mieux ce premier numéro.
Un lien vers Temirkanov live, qui n'est pas facile à trouver : /watch?v=lrtEFXfHbIk
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mer 9 Oct 2013 - 20:39

Comme beaucoup d'entre-nous j'imagine, j'ai entendu la Suite symphonique de L'Amour des Trois Oranges avant de m'intéresser à l'opéra complet, que je n'ai découvert que tout récemment.
 
Cette Suite est une de mes friandises orchestrales favorites.
 
Parmi les versions bien connues, et excellentes : Walter Weller avec le London Philharmonic (Decca), ou bien sûr Antal Dorati avec le London Symphony Orchestra (Mercury).
 
Un coup de projecteur sur ce disque (28 juin 1953, Philips) que je réécoute présentement : Jean Martinon (rappelons qu'il enregistra une intégrale des sept symphonies plus diverses gravures isolées) dirige ici l'Orchestre Lamoureux, dont les timbres vifs et gouleyants correspondent bien à l'oeuvre.
Les merveilles d'orchestration des Ridicules n'échappent pas au chef, ni les ambiances torrides du Prince et la Princesse. Quant à la Fuite finale, Martinon échauffe une intensité qu'à ma connaissance nul autre n'a égalée.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Lun 18 Nov 2013 - 22:45

Very Happy Réédition du Kijé d'Antal Dorati :

http://www.buywell.com/cgi-bin/buywellic2/efly.html?mv_arg=16246
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mar 10 Déc 2013 - 0:39

Smile En marge de l'intégrale des sept Symphonies gravées par Walter Weller à Londres pour Decca, on peut aussi se délecter de son superbe enregistrement de la Suite de L'Amour des trois oranges avec le London Philharmonic (les sessions se sont bizarrement échelonnées entre novembre 1977 et mai 1979).

Interprétation flamboyante, caustique, et surtout d'une phonogénie à tomber raide !
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mar 7 Jan 2014 - 21:44


Prokofiev : L'Amour des trois Oranges.
London Symphony Orchestra. Sir Neville Marriner. 1980.
Encore un peu... Mais pas beaucoup plus je crois.
Cette suite doit/devrait-être un ballet, non ? Hors rien ne l'indique dans le livret de mon cd.
C'est peut-être pour cela que j'ai l'impression d'entendre Daphnis et Chloré et Le Mandarin Merveilleux tout ensemble.
C'est un très agréable moment cependant... enfin, je découvre.

Le deuxième tableau , la partie de carte, a pour le moment toute mes préférences. C'est une machine à vapeur en folie.
J'y vois un duel entre deux locomotives en furies fonçant l'une vers l'autre sur la même paire de rails.
Je vois bien Fata Morgana et Tchelio jouant aux trains électriques à qui dégommera les wagons de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mar 7 Jan 2014 - 22:25

Et puisque je n'ai pas trouvé en discographie de fil Sir Neville Marriner.... je reste sur cette même branche pour caqueter.
(oui oui ! comme pour Equilbey : A qui ça manque doit pourvoir..... C'est la saine politique communautaire et participative du forum. Comprenez que je n'ai pas l'âme encyclopédique. Mais si cela me démange trop, je ferai mon devoir de Diderot aux petits pieds.)
.
Juste pour dire que la trompette soliste (bouchée ou en coulisse ? ) de son Lieutenant Kijé est somptueuse.
Comme le reste de son orchestration.
C'est profond et lumineux. En gardant un esprit fanfare.
La caisse claire et le fifre sont présents dans l'orchestre mais tout en étant un peu décalés, déplacés sur un autre champs (de bataille).
Les pupitres sont ensembles mais il y en a toujours un, inattendu, qui survole et relève l'ensemble de la fanfare.
C'est enlevé et précis.
Le cinquième tableau, avec à nouveau la trompette en coulisse.
Et les thèmes "tristes" et "fanfarons" qui se superposent et dévoilent enfin qu'ils sont jumeaux.
....
Et ça fini comme Pierre et le Loup quand on entend encore le canard dans le ventre du loup. Ici on entend encore Kijè six pieds dessous.

.
Tout ceci à l'arrache.... C'est à dire au fur et à mesure de l'écoute.
Je me réserve le droit de modifier.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mer 21 Nov 2018 - 1:43

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Catégorie orchestrale -rang 043°/250




Claudio Abbado (1933-2014)


Sergueï Prokofiev (1891-1953) :

Suite scythe Op. 20
Lieutenant Kijé, suite symphonique Op. 60

= Claudio Abbado, Orchestre symphonique de Chicago

(DG, février 1977)

Smile Cet album me renvoie à la circonstance qui me le fit connaître, -je vous rappelle cette anecdote, que je vous ai déjà narrée, elle remonte à mes années lycée, en seconde.
Les trous dans mon emploi du temps m'incitaient à bosser mes maths en salle de permanence faire un tour dans le principal magasin du centre de ma ville natale,
une grande librairie polyvalente et familiale, qui proposait le plus vaste choix discographique de toute la Région.
Une chaîne hi-fi avec lecteur laser (encore rare en ce temps-là) permettait d'écouter les CD sur de volumineuses enceintes à gros boomer (qui d'ailleurs me
faisaient baver) ; la musique coulait rondement dans les rayons alentour.
Cet après-midi là, la vendeuse (une gentille et altruiste dame qui conseilla mes tout premiers achats, et légua à la médiathèque municipale l'entier fonds de sa collection personnelle
-je vénère sa mémoire) discutait avec un monsieur fort sérieux. Petit et moustachu, vêtu BCBG. Peu de monde autour de nous.
J'avais demandé à écouter Lieutenant Kijé, que je n'avais jamais entendu, dans cette version Abbado piochée dans un bac.
Vous savez comment Prokofiev illustre la naissance de son héros de plume : frêles roulements de caisse claire, narquoise mélodie de fifre.
Puis soudain les cuivres enflent, la grosse caisse s'ébranle de frénétiques déflagrations, particulièrement contondantes dans cet enregistrement DG, à faire trembler les murs.
A cet instant, le monsieur sérieux abandonna sa discussion pour se mettre aussitôt à mimer la musique, emballé en une espèce de danse simiesque : il se donnait
des coups de poing sur la tête en pliant les genoux comme un ressort, se contorsionnait, le visage tordu de mimiques tel un gorille...
La vendeuse n'eut pas l'air surprise par cette facétie et m'avoua ensuite que ce client avait beaucoup d'humour et d'autodérision.
En tout cas, ce curieux spectacle me demeure comme un des plus décalés auxquels j'ai assisté dans ma vie...
Je n'achetai pas le disque (non qu'il m'ait déplu, bien au contraire, -ne sais plus pourquoi, peut-être à court d'argent de poche cette semaine-là, ou alors j'en avais
trouvé un autre encore plus désirable) avant quelques années lorsque je fus devenu étudiant, et j'y ai retrouvé les sensations fortes que valorisaient mes Cabasse d'alors.
J'ai depuis ce temps défriché la discographie, où l'on trouve les excellentes versions de Fritz Reiner (Chicago aussi, RCA), Adrian Boult (Decca),
Dimitri Mitropoulos (CBS), George Szell (CBS), Antal Dorati (Decca) pour citer mes favorites.
Toutefois, Abbado reste une valeur sûre, particulièrement dans la première partie, et pour la Troïka (d'un entrain inégalé à mon sens),
étant dit que les épisodes tendres et mélancoliques, dont la sublime Romance (popularisée planétairement par le Russians de Sting), sont servis avec beaucoup de finesse.

.
Quant à la Suite Scythe, elle me renvoie aussi à mes jeunes années. Avant l'apparition d'internet et la possibilité d'accéder instantanément à tous les enregistrements du monde
en un clic, la préconception que le mélomane se forgeait d'une oeuvre précédait son audition, par ce qu'on en avait lu dans les bouquins, les magazines, ou par le bouche-à-oreille.
Les descriptions dans le Larousse de la musique m'avaient alléché, tant par le sujet (ces mythes primitifs, ces rituels païens, ces danses sacrificielles...) que par l'énorme effectif
convoqué par Prokofiev -à l'époque j'étais déjà friand de clinquantes pâtisseries orchestrales.
Découverte grâce à un concert radiodiffusé sur France Musique (dirigé ne sais plus par qui) qui m'avait ébloui : la partition s'avérait
encore plus émoustillante que ce que j'avais imaginé !
A tel point que je décidai de ne pas me la procurer, par crainte superstitieuse d'être déçu à la réécoute, et préférant m'en tenir à cet éclatant souvenir glané sur les ondes.
Ces superstitions fétichistes disparurent avec l'adolescence, et ma première acquisition fut celle... d'Abbado, en couplage du Kijé dont je vous ai causé.
Coup double, puisque je trouvai là une splendide exécution de la Suite Scythe, où les cuivres surpuissants de Chicago sont fidèles à leur légende. Et le chef italien organise
des incantations foudroyantes, des déferlements orgiaques (la Danse des esprits maléfiques, quelle tuerie !!!) qui font froid dans le dos.
Parmi mes alternatives préférées : Ansermet (Decca), plus retenu et solennel mais non moins vénéneux, Walter Weller (dans la cadre de son intégrale symphonique londonienne,
chez Decca aussi), le fulgurant Dorati (Mercury) et Igor Markevitch (Columbia) avec un orchestre parisien idéalement acidulé.
Outre les qualités interprétatives : avis aux audiophiles, voilà un disque de démonstration, qui figure dans ma panoplie pour tester les changements de matériel.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eslios
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   Mer 21 Nov 2018 - 11:52

Mélomaniac a écrit:
Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Catégorie orchestrale -rang 043°/250




Claudio Abbado (1933-2014)


Sergueï Prokofiev (1891-1953) :

Suite scythe Op. 20
Lieutenant Kijé, suite symphonique Op. 60

= Claudio Abbado, Orchestre symphonique de Chicago

(DG, février 1977)

Smile Cet album me renvoie à la circonstance qui me le fit connaître, -je vous rappelle cette anecdote, que je vous ai déjà narrée, elle remonte à mes années lycée, en seconde.
Les trous dans mon emploi du temps m'incitaient à bosser mes maths en salle de permanence faire un tour dans le principal magasin du centre de ma ville natale,
une grande librairie polyvalente et familiale, qui proposait le plus vaste choix discographique de toute la Région.
Une chaîne hi-fi avec lecteur laser (encore rare en ce temps-là) permettait d'écouter les CD sur de volumineuses enceintes à gros boomer (qui d'ailleurs me
faisaient baver) ; la musique coulait rondement dans les rayons alentour.
Cet après-midi là, la vendeuse (une gentille et altruiste dame qui conseilla mes tout premiers achats, et légua à la médiathèque municipale l'entier fonds de sa collection personnelle
-je vénère sa mémoire) discutait avec un monsieur fort sérieux. Petit et moustachu, vêtu BCBG. Peu de monde autour de nous.
J'avais demandé à écouter Lieutenant Kijé, que je n'avais jamais entendu, dans cette version Abbado piochée dans un bac.
Vous savez comment Prokofiev illustre la naissance de son héros de plume : frêles roulements de caisse claire, narquoise mélodie de fifre.
Puis soudain les cuivres enflent, la grosse caisse s'ébranle de frénétiques déflagrations, particulièrement contondantes dans cet enregistrement DG, à faire trembler les murs.
A cet instant, le monsieur sérieux abandonna sa discussion pour se mettre aussitôt à mimer la musique, emballé en une espèce de danse simiesque : il se donnait
des coups de poing sur la tête en pliant les genoux comme un ressort, se contorsionnait, le visage tordu de mimiques tel un gorille...
La vendeuse n'eut pas l'air surprise par cette facétie et m'avoua ensuite que ce client avait beaucoup d'humour et d'autodérision.
En tout cas, ce curieux spectacle me demeure comme un des plus décalés auxquels j'ai assisté dans ma vie...
Je n'achetai pas le disque (non qu'il m'ait déplu, bien au contraire, -ne sais plus pourquoi, peut-être à court d'argent de poche cette semaine-là, ou alors j'en avais
trouvé un autre encore plus désirable) avant quelques années lorsque je fus devenu étudiant, et j'y ai retrouvé les sensations fortes que valorisaient mes Cabasse d'alors.
J'ai depuis ce temps défriché la discographie, où l'on trouve les excellentes versions de Fritz Reiner (Chicago aussi, RCA), Adrian Boult (Decca),
Dimitri Mitropoulos (CBS), George Szell (CBS), Antal Dorati (Decca) pour citer mes favorites.
Toutefois, Abbado reste une valeur sûre, particulièrement dans la première partie, et pour la Troïka (d'un entrain inégalé à mon sens),
étant dit que les épisodes tendres et mélancoliques, dont la sublime Romance (popularisée planétairement par le Russians de Sting), sont servis avec beaucoup de finesse.

.
Quant à la Suite Scythe, elle me renvoie aussi à mes jeunes années. Avant l'apparition d'internet et la possibilité d'accéder instantanément à tous les enregistrements du monde
en un clic, la préconception que le mélomane se forgeait d'une oeuvre précédait son audition, par ce qu'on en avait lu dans les bouquins, les magazines, ou par le bouche-à-oreille.
Les descriptions dans le Larousse de la musique m'avaient alléché, tant par le sujet (ces mythes primitifs, ces rituels païens, ces danses sacrificielles...) que par l'énorme effectif
convoqué par Prokofiev -à l'époque j'étais déjà friand de clinquantes pâtisseries orchestrales.
Découverte grâce à un concert radiodiffusé sur France Musique (dirigé ne sais plus par qui) qui m'avait ébloui : la partition s'avérait
encore plus émoustillante que ce que j'avais imaginé !
A tel point que je décidai de ne pas me la procurer, par crainte superstitieuse d'être déçu à la réécoute, et préférant m'en tenir à cet éclatant souvenir glané sur les ondes.
Ces superstitions fétichistes disparurent avec l'adolescence, et ma première acquisition fut celle... d'Abbado, en couplage du Kijé dont je vous ai causé.
Coup double, puisque je trouvai là une splendide exécution de la Suite Scythe, où les cuivres surpuissants de Chicago sont fidèles à leur légende. Et le chef italien organise
des incantations foudroyantes, des déferlements orgiaques (la Danse des esprits maléfiques, quelle tuerie !!!) qui font froid dans le dos.
Parmi mes alternatives préférées : Ansermet (Decca), plus retenu et solennel mais non moins vénéneux, Walter Weller (dans la cadre de son intégrale symphonique londonienne,
chez Decca aussi), le fulgurant Dorati (Mercury) et Igor Markevitch (Columbia) avec un orchestre parisien idéalement acidulé.
Outre les qualités interprétatives : avis aux audiophiles, voilà un disque de démonstration, qui figure dans ma panoplie pour tester les changements de matériel.




Merci beaucoup pour ce compte-rendu dans lequel je me retrouve tout à fait (les bacs de disquaires, les LPs d'Abbado, les Cabasse...) et qui  me rappelle de semblables impressions et souvenirs!
Et cet enregistrement de Claudio Abbado dont, à sa sortie,  Antoine Goléa écrivit la critique dans Diapason: indigente au possible, à simplement trouver un enregistrement par un orchestre américain (…) dirigé par un chef américanisé! carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prokofiev - Lieutenant Kijé et autres oeuvres orchestrales
» Prokofiev - Suite scythe
» Des oeuvres qui en rappellent d'autres
» Field - Nocturnes (et autres oeuvres pour piano seul)
» Ravel - Oeuvres orchestrales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: