Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 8 Nov 2014 - 19:56

Oui c'est le principe de toute chaconne et passacaille : unité et diversité.
En la matière, je trouve que Walcha enchaîne les variations avec une cohérence absolument remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Dim 30 Nov 2014 - 14:52

plenum, in playlist, a écrit:

Diderik Buxtehude

Praeludiums, Passacaille, Magnificat, Chorals.

Helga Schauerte, à l'orgue historique de la Cathédrale de Roskilde, au Danemark.

Syrius 2012

Spoiler:
 

Cette organiste est une des plus grandes figures du répertoire baroque actuelles. Elle possède la totale compréhension de ce que c'est le
Stylus Phantasticus! De plus, elle touche pour ce volume 2 de l'intégrale, l'orgue que son meilleur élève a touché, Nicolaus Bruhns!

9 sur10
Dispo aussi via Deezer:http://www.deezer.com/album/6022115


Smile Cette intégrale de Schauerte a été accueillie plutôt tièdement par la presse française, mais elle reste de très bon niveau selon moi.
Et puis les orgues choisis sont exemplaires, et les prises de son excellentes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Lun 1 Déc 2014 - 20:55

Jof, in playlist, a écrit:

Buxtehude: - Préludes en ré mineur, do majeur et la mineur, BuxWV 140, 137, 153, 138
- Toccata en ré mineur, BuxWV 155
- Chorals "Erhalt uns, Herr, bei deinem Wort", BuxWV 185 & "Eine feste Burg ist unser Gott", BuxWV 184

Helga Schauerte (orgue Schnitger de St-Jacob, Hambourg)

Ah ouais !
Délirant ! colors  Beaucoup de bons enregistrements pour Buxtehude !



hehe Délirant : si tu parles de l'inteprétation, non faut pas pousser, ça brille pas par la fantaisie du phrasé.
Mais certes c'est robuste, y a du panache, une registration haute en couleurs...
Et à ma connaissance c'est une des meilleures prises de son du mastodonte hambourgeois.
Les anches en 32' dans le Prélude en ré mineur, ça déchire hein ?  rambo


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Lun 1 Déc 2014 - 21:04

Mélomaniac a écrit:
hehe Délirant : si tu parles de l'inteprétation, non faut pas pousser, ça brille pas par la fantaisie du phrasé.

Oui, certes, mais c'est pas pire que Walcha et :

Mélomaniac a écrit:
c'est robuste, y a du panache, une registration haute en couleurs...
Les anches en 32' dans le Prélude en ré mineur, ça déchire hein ?  rambo

Ah ouais ! drink
Buxtehude est vraiment bien servi, côté enregistrements ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Mar 27 Jan 2015 - 20:29

Jof a écrit:

Emeryck a écrit:

Buxtehude : Prélude en sol mineur BuxWV 149   ? / Saorgin
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Buxtehude : Prélude en mi mineur BuxWV 143   ? / Saorgin


C'est bien, cette interprétation ?
Je te conseille Simone Stella, l'orgue est sublime et il joue superbement.


Enregistré à la fin des années 1960 sur quatre superbes instruments historiques : Alkmaar, Altenbruch, Zwolle, Arlesheim.

Prises de son assez rugueuses mais amples et denses, phrasé un tantinet rigide, mais aussi très régulier ; ça manque d'imagination et de finesse.
La patine d'instruments savoureux et multicolores, l'assurance de l'interprète, sa riche palette de registration érigent pièce après pièce un massif qui laisse désirer un peu de spontanéité et de démesure.





Dernière édition par Mélomaniac le Mar 27 Jan 2015 - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Mar 27 Jan 2015 - 20:34

Oui, c'est ce que j'ai pu remarquer : c'est bien raide, et dans du Buxtehude ça passe moyennement pour moi. Mais, petite compensation, les orgues sont effectivement très beaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arfur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 69
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Jeu 29 Jan 2015 - 2:23

je suis fasciné par le jeu de Chapuis et de même pour Vernet qui a choisit des orgues merveilleux , par contre je trouve Rubsam lourd ampoulé....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Ven 6 Fév 2015 - 22:18

Jof, in playlist, a écrit:

Buxtehude: - Préludes en fa# mineur & mi majeur, BuxWV 146 & 141
- Nun lob mein Seel den Herren, BuxWV 213
- Nun freut euch lieben Christen g'mein, BuxWV 210
-Toccata en fa majeur, BuxWV 156

Ton Koopman (orgue Coci/Klapmeyer, Altenbruch)

Acoustique sèche. Confused
Sa façon d'articuler est un peu excessive (au pédalier, son détaché fait pouêtpouêt avec les anches), ses registrations sont pas superbes (voire moches, mais j'ai toujours du mal avec les seules anches) et l'orgue pas magnifique.
C'est pas non plus mauvais, mais je persiste : ça sonne fluet et le propos n'est pas bien épais. Ça marche beaucoup moins bien que (certains de) ses Bach à mon sens.


Au-delà de l'interprétation, c'est surtout lié à l'acoustique très mate de cette église de Basse-Saxe, et au caractère des instruments nordiques dont cet orgue est un des plus vénérables représentants.
Les anches de cette région présentent toujours ce grain rauque, et le plenum sonne assez rustique voire aigre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Ven 6 Fév 2015 - 22:30

Début de la conversation, en Playlist :

Dav' le brave a écrit:
Buxtehude : Organ Vol. 1 Ton Koopman
J'écoute un ou deux morceaux lents avant d'aller m'endormir ces jours-ci. Very Happy L'orgue est feutré, doux. Les morceaux rapides sont chouettes aussi. Tout cela n'a pas l'ampleur que j'ai entendue, en passant, à l'orgue d'Olivier Vernet. Jof, t'en pense quoi de ce Koopman si tu l'as réécouté depuis ?

Jof a écrit:
J'ai bien envie d'en écouter quelques morceaux !

Dav' le brave a écrit:
Ajoute forcément BuxWV 213 que je découvre et qui est irrésistible.
Ce Koopman me donne l'impression d'une boîte à musique inépuisable.
Je ne sais pas ce que penserait Buxtehude.


Et donc, en réponse à mon message déplacé par Mélo juste avant :

Dav' le brave a écrit:
Y'a un brin de cabotinage chez Koopman qui est du jeu. L'orgue pas magnifique, bon dans les morceaux lents ou feutrés, je ne suis pas d'accord. C'est fluet, certes, et le propos est de Buxtehude et là, je n'ai pas assez comparé d'interprétations. Je ne suis un fervent de l'orgue de Buxtehude que par vos grâces, cher Jof j'écouterai vos recommandations je vous suis redevable et pour Bach, j'en suis fort éloigné si ce n'est les cantates pourvue d'orgue, comme la BWV 35 où je suis votre dévoué et très cher,
Dav' le brave. fleurs

Mais que d'honneurs !  king  hehe

Dav' le brave a écrit:
bon dans les morceaux lents ou feutrés, je ne suis pas d'accord.

C'est eux que je trouve particulièrement (m)aigrelets. Mais ce n'est que mon avis, et je n'écoute que peu de chorals. En tout cas ce n'est pas vraiment ce que j'attends dans ce genre de pièce.  Neutral

Je continue ma propagande en te conseillant une nouvelle fois Simone Stella : l'orgue est très beau, les préludes et toccatas fougueux et sanguins, les chorals satinés et d'une belle spiritualité. Bien plus réussi que Koopman, je trouve. Very Happy

Et justement, ce sont des cantates de Bach dont je suis éloigné, moi. hehe
Étrange que tu n'aimes pas l'orgue bachien alors que tu vénères le grand Buxtehude. Certaines pièces présentent pourtant une parenté plus ou moins importante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arfur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 69
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 7 Fév 2015 - 16:35

je suis l'heureux propriétaire des intégrales de Chapuis et Vernet mais hélas pas de la version d'Ablitzer qui me tente.....mais j'aimerais avoir votre avis sur les versions de Davidsson et de Bonnerup pour étoffer ma collection bounce bounce mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 21 Fév 2015 - 12:44

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Dietrich Buxtehude (1637-1707) :

Te Deum laudamus, BuxWV 218

= Simone Stella, orgue Zanin de l'église Sant' Antonio abate de Padoue

(Brilliant, septembre-octobre 2011)

Smile Découverte de cette intégrale recommandée par la Joffrey Badtaste Charities' league

Confused J'espère que le reste du coffret est plus inspiré parce que là ça roupille.
Le sens du théâtre et la rhétorique contrastée de cette pièce échappent à l'interprète italien.
Après ça, on a envie de courir réécouter Vernet, époustouflant à la cathédrale d'Agde.
PS : quelle affreuse tribune pour soutenir cet orgue...





Jof a écrit:

Cette pièce est précisément le point faible de l'intégrale : registrations pas très recherchées, jeu pas très enthousiaste, effectivement on s'ennuie. Les Préludes et Toccatas sont beaucoup plus exaltants (et les Chorals, que j'écoute rarement, me semblent très bons aussi). Ne t'arrête pas là, je pense que tu raterais des choses !


J'ai acheté le coffret, la moindre des choses c'est que je l'écoute Mr.Red

J'ai écouté le reste du disque 5, qui propose des chorals et des pièces de virtuosité, effectivement le jeu est plus travaillé, les registrations plus intéressantes, le style respectif pour chaque genre apparaît mieux cerné.

Ceci dit, globalement ça ne respire pas le grand enthousiasme, et après ce que je viens d'entendre, je pense que cette intégrale va clairement rester derrière Vernet, Chapuis et Foccroulle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 21 Fév 2015 - 17:15

Mélomaniac a écrit:
Ceci dit, globalement ça ne respire pas le grand enthousiasme, et après ce que je viens d'entendre, je pense que cette intégrale va clairement rester derrière Vernet, Chapuis et Foccroulle.

Probablement, mais il les talonne de près...

J'ai écouté Foccroulle cette après-midi, et effectivement c'est magnifique ! Cependant, je ne retrouve pas les mêmes irisations et explosions de couleurs que chez Vernet ou Stella (aux colorations peut-être un peu froides, mais tellement chatoyantes !), même s'il possède la rhétorique, comme tu le dis si bien, qui peut manquer parfois à ce dernier.
Heureusement que Vernet rassemble tout ça à lui seul !

Je suis curieux d'entendre Chapuis à présent, dont les Bach me semblent un peu froids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Ven 17 Avr 2015 - 22:54

Jof a écrit:

Je suis curieux d'entendre Chapuis à présent


Surprised C'est fait ?

Jaky, in Confessionnal, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Jaky a écrit:

J'ai écouté de l'orgue (2 pièces de Buxtehude) et j'y ai pris du plaisir… Sauvez-moi!!


Surprised Mais tu viens au contraire d'assurer ta rédemption !

T'as écouté quoi : un choral, un Praeludium ? bounce


Le Praeludium en Ut (BuxWV 138) et la 15 - Toccata en Fa (BuxWV 157)
par Harald Vogel. Confused


Mélomaniac a écrit:

Jaky a écrit:

par Harald Vogel. Confused


Smile C'est pas ce qu'on trouve de plus affriolant, mais il est un expert de la facture et de ce répertoire.

On trouve très facilement sur internet des vidéos par Ton Koopman : des interprétations absolument palpitantes, sur des orgues stars.

bounce A découvrir d'urgence, ces oeuvres parmi les plus célèbres et virtuoses :

BuxWV 138 sur l'instrument hallucinogène de Basedow (et quel splendidissime buffet baroque),

BuxWV 146 sur le très typé Klapmeyer d'Altenbruch

BuxWV 140 et 149 sur le colosse de Saint-Jacques de Hambourg

La Toccata en ré mineur Bux155 à Stade

Ecoute ça et revient nous en parler ! coucou


Jof a écrit:

Jaky a écrit:

Buxtehude : BuxWV 138, 140, 146, 149 et 155

Par Ton Koopman  cat  cat
Par Harald Vogel cat cat cat cat

Désolé Mélo mais je préfère nettement Vogel, il me suffit d'écouter le début magique du BuxWV 146 pour me laisser "embarquer".
Chez Koopman je retrouve les même "tics" que dans ses interprétations de Bach (que j'aime bien au demeurant), j'ai l'impression d'un ado qui fait vroum vroum avec son scooter…
Dès fois ça marche mais le plus souvent cela lasse! Neutral


Tout à fait d'accord.
Mais pour des interprétations au sommet (si tu as encore envie de Bux), essaye Vernet, Foccroulle ou Stella (cf. le fil correspondant).  Smile


Eh oui Jaky : Vogel c'est de très bon goût, voilà pourquoi je te conseillais Koopman Basketball

Toujours la même chose avec ce dernier : souvent agaçant, mais on ne peut lui dénier d'animer ces pièces avec une revigorante faconde.

Si tu veux poursuivre, essaie (à supposer que tu ne les connaisses pas encore) les divines chaconnes et passacailles Buxwv 159-161.
Là une seule adresse dépasse toutes les autres : le sublime Walcha et n'écoute pas les vilénies qu'en dira Jof...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 18 Avr 2015 - 13:26

Mélomaniac a écrit:
Surprised C'est fait ?

Oui, j'ai enfin trouvé ! Wink
C'est vrai que l'intégrale Chapuis est vraiment très réussie, mais pour moi Stella arrive au même niveau. Smile

Mélomaniac a écrit:
Si tu veux poursuivre, essaie (à supposer que tu ne les connaisses pas encore) les divines chaconnes et passacailles Buxwv 159-161.
Là une seule adresse dépasse toutes les autres : le sublime Walcha et n'écoute pas les vilénies qu'en dira Jof...

S'il s'agit des pièces avec basse obstinée, je ne peux démentir (même si ça friserait presque l'hyperbole Mr.Red ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 18 Avr 2015 - 13:53

Smile Super que tu as mis la main sur ces disques (-j'espère que tu as pu dégoter l'intégrale).

On retrouve dans ces interprétations le même caractère que dans les Bach de Chapuis, notamment une grande lisibilité, une couleur éblouissante, des tempos vifs et des phrasés crépitants mais équilibrés.

J'ai vu que tu as écouté le volume enregistré à Bremen-Oberneuland.
J'ai un faible pour les volumes enregistrés à Aurich (qui inclut des morceaux de bravoure comme Buxwv 140 et 148) et surtout celui à Thionville.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9414
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 18 Avr 2015 - 13:55

Et que penses-tu de Houbart, je l'avais écouté (il y a pas mal d'années) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 18 Avr 2015 - 13:57

Surprised Jamais entendu Houbart dans Buxtehude !







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9414
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 18 Avr 2015 - 14:12

Mélomaniac a écrit:
Surprised Jamais entendu Houbart dans Buxtehude !

On peut l'entendre sur musicme : Ici ou là
à l'orgue de Forcalquier.
Hélas il ne m'en reste qu'un repiquage sur cassette… Confused


Dernière édition par Jaky le Sam 18 Avr 2015 - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 18 Avr 2015 - 14:15

Je suis en train d'écouter Houbart : il s'agit d'un disque (qui semble être le premier d'une intégrale) à l'orgue de Forcalquier.



Certes moins lisible que Chapuis, mais quel souffle ! (d'ailleurs la lisibilité n'est pas forcément ce que je recherche)
L'orgue possède de magnifiques mixtures et une superbe anche de pédale.
Jeu très virtuose et brillant, avec beaucoup d'allant. Vraiment lumineux !
Il manque peut-être un peu de diversité dans la registration (on reste souvent sur les mutations), mais les Chorals qui composent plus de la moitié du disque compensent (et sont d'ailleurs très bien joués aussi !).

Si tu n'as pas envie d'une intégrale, Jaky, ce volume me semble être une bonne alternative. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9414
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 18 Avr 2015 - 14:21

Jof a écrit:
Je suis en train d'écouter Houbart : il s'agit d'un disque (qui semble être le premier d'une intégrale) à l'orgue de Forcalquier.



Certes moins lisible que Chapuis, mais quel souffle ! (d'ailleurs la lisibilité n'est pas forcément ce que je recherche)
L'orgue possède de magnifiques mixtures et une superbe anche de pédale.
Jeu très virtuose et brillant, avec beaucoup d'allant. Vraiment lumineux !
Il manque peut-être un peu de diversité dans la registration (on reste souvent sur les mutations), mais les Chorals qui composent plus de la moitié du disque compensent (et sont d'ailleurs très bien joués aussi !).

Si tu n'as pas envie d'une intégrale, Jaky, ce volume me semble être une bonne alternative. bounce

Mais je partage ton avis, si j'ai conservé cette cassette 20 ans ce n'est pas pour rien! hehe
En fait Buxtehude me semble être bien servi au disque!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 18 Avr 2015 - 14:40

Jof a écrit:

Je suis en train d'écouter Houbart : il s'agit d'un disque (qui semble être le premier d'une intégrale) à l'orgue de Forcalquier.


D'après la base France Orgues, il s'agit non pas d'une intégrale mais d'une large anthologie en 3 CDs, enregistrée en 1986-88.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 10 Oct 2015 - 15:49


Smile Découverte d'un second volume de cette récente intégrale que je me félicite d'avoir achetée, c'est vraiment d'un très haut niveau.


ravelavelo a écrit:

Très joli programme dans des oeuvres que j'affectionne beaucoup, en particulier le petit choral Puer natus in Bethleem, je connaissais ces oeuvres pour la plupart dans une autre grande interprétation, celle de Mireille Lagacé, un disque quasi introuvable maintenant, si vous pouvez ajouter les références du disque, j'apprécierais beaucoup, merci.

ah ok, eureka!
http://www.adf-bayardmusique.com/album1162-dietrich-buxtehude-phantasticus-marie-ange-leurent-eric-lebrun



Smile Euh, j'indique toujours entre parenthèses les références (label d'origine, date d'enregistrement) des enregistrements que j'écoute.

Oui, c'est bien ça.

Mélomaniac, in playlist le 04 10 2015, a écrit:

Dietrich Buxtehude (1637-1707) :

Te Deum laudamus, BuxWV 218
Toccata en ré mineur, BuxWV 155
Magnificat primi toni, BuxWV 203-204
Praeludium en la majeur, BuxWV 151

= Eric Lebrun, Marie-Ange Leurent, orgue Grenzig de l'abatiale Saint-Cyprien en Périgord

(Bayard, février 2006)

Découverte de cette intégrale par le volume 6, consacré aux temps de louange et de dévotion mariale de l'année liturgique.
Superbe !



Mélomaniac, in playlist le 10 10 2015, a écrit:

Dietrich Buxtehude (1637-1707) :

Praeludia en ut majeur, fa majeur, sol mineur, BuxWV 137, 144, 145, 148
Toccate en fa majeur, BuxWV 156-157
Fugue en ut majeur, BuxWV 174

Der Tag der ist so freudenreich, BuxWV 182
Gelobet seist Du, Jesu Christ, BuxWV 188-189
Herr Christ der einiges Gottes Sohn, BuxWV 191-192
In dulci jubilo, BuxWV 197
Nun komm der heiden Heiland, BuxWV 211
Puer natus in Bethlehem, BuxWV 217
Wie schön leuchtet der Morgenstern, BuxWV 223

= Marie-Ange Leurent, Eric Lebrun, orgue de l'église Sainte-Marie d'Helsingør

(Bayard, juillet 2005)

Smile Un réjouissant programme consacré au temps liturgique de Noël.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4732
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Mar 13 Oct 2015 - 1:18

Mélomaniac a écrit:

Smile Découverte d'un second volume de cette récente intégrale que je me félicite d'avoir achetée, c'est vraiment d'un très haut niveau.


ravelavelo a écrit:

Très joli programme dans des oeuvres que j'affectionne beaucoup, en particulier le petit choral Puer natus in Bethleem, je connaissais ces oeuvres pour la plupart dans une autre grande interprétation, celle de Mireille Lagacé, un disque quasi introuvable maintenant, si vous pouvez ajouter les références du disque, j'apprécierais beaucoup, merci.

ah ok, eureka!
http://www.adf-bayardmusique.com/album1162-dietrich-buxtehude-phantasticus-marie-ange-leurent-eric-lebrun



Smile Euh, j'indique toujours entre parenthèses les références (label d'origine, date d'enregistrement) des enregistrements que j'écoute.

Oui, c'est bien ça.

Mélomaniac, in playlist le 04 10 2015, a écrit:

Dietrich Buxtehude (1637-1707) :

Te Deum laudamus, BuxWV 218
Toccata en ré mineur, BuxWV 155
Magnificat primi toni, BuxWV 203-204
Praeludium en la majeur, BuxWV 151

= Eric Lebrun, Marie-Ange Leurent, orgue Grenzig de l'abatiale Saint-Cyprien en Périgord

(Bayard, février 2006)

Découverte de cette intégrale par le volume 6, consacré aux temps de louange et de dévotion mariale de l'année liturgique.
Superbe !



Mélomaniac, in playlist le 10 10 2015, a écrit:

Dietrich Buxtehude (1637-1707) :

Praeludia en ut majeur, fa majeur, sol mineur, BuxWV 137, 144, 145, 148
Toccate en fa majeur, BuxWV 156-157
Fugue en ut majeur, BuxWV 174

Der Tag der ist so freudenreich, BuxWV 182
Gelobet seist Du, Jesu Christ, BuxWV 188-189
Herr Christ der einiges Gottes Sohn, BuxWV 191-192
In dulci jubilo, BuxWV 197
Nun komm der heiden Heiland, BuxWV 211
Puer natus in Bethlehem, BuxWV 217
Wie schön leuchtet der Morgenstern, BuxWV 223

= Marie-Ange Leurent, Eric Lebrun, orgue de l'église Sainte-Marie d'Helsingør

(Bayard, juillet 2005)

Smile Un réjouissant programme consacré au temps liturgique de Noël.


J'ai lu trop vite et j'ignorais que Bayard était une maison de disque,
Buxtehude ici joué par Ton Koopman, j'ai retrouvé ma pièce préférée sur YouTube (peut-être pas par mon interprète préféré mais enfin):
il s'agit de la Fantaisie Nun freut euch, lieben Christen g'mein BuxWV 210.
Vraiment de la très belle musique.
https://www.youtube.com/watch?v=CQG4UVRgs6s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Ven 11 Mar 2016 - 10:37

Est ce qu'il y a quelqu'un qui connaît des enregistrements (de Buxtehude) sur les orgues accordées en tempérament mésotonique? Je connais déjà Davidsson et Koopman à Lüdingworth.

Mon écoute de Davidsson m'a fait comprendre que le tempérament est très importante dans Buxtehude!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Dim 21 Aoû 2016 - 0:00

Benedictus, in Discopathes anonymes, entre autres infamies, a écrit:

Je viens de recevoir les 6 volumes de l'intégrale Buxtehude d'Ablitzer chez Harmonic Records


Smile Eh bien, t'as eu du bol, ils sont devenus très difficiles à trouver.
Compte tenu de tes goûts (d'instruments, d'interprétation), c'est indiscutablement cette intégrale qui est faite pour toi !
La tension que tu évoques dans tes commentaires ci-dessous résulte aussi des acoustiques (mates, peu réverbérées) qui imposent un toucher vif pour ne pas laisser flotter les notes.
N'oublie pas de reporter ici tes impressions d'écoute, qui promettent (comme d'habitude) d'être très éclairantes.
Il me semble aussi que tu avais investi dans l'intégrale Vogel chez MDG, qui présente un panorama de 17 instruments typiques (?)



Benedictus, in playlist, le 12 août, a écrit:

Buxtehude: L'Œuvre pour orgue, vol. 1
Jean-Charles Ablitzer (orgue historique Wilde-Schnitger, 1598-1683, de l'église Sankt Jacobi de Cuxhaven-Lüdingworth, Basse-Saxe)
Cuxhaven-Lüdingworth, Landwursten, IX.1987
Harmonic Records

Magnifique. Instrument splendide, interprétation idéale, peut-être plus tendue que Foccroulle que j'avais déjà énormément aimé. J'en reparlerai quand j'aurai achevé l'intégrale.


Benedictus, in playlist le 17 août, a écrit:

Buxtehude: Chorals extraits de l'Intégrale de l'œuvre pour orgue, vol. 2 à 5
Jean-Charles Ablitzer (orgues historiques de Skt Cosmae und Damiani de Stade, de Steinkirchen, de Norden, de Weener)
V.1988, VIII & IX.1989
Harmonic Records

Une très belle alternative à l'intégrale Foccroulle (qui possède elle aussi un volume enregistré à Norden): les instruments retenus sont de factures plus proches (tous des Schnitger de Basse-Saxe, quand Foccroulle choisissait aussi des instruments néerlandais, danois et suédois), mais là où Foccroulle propose un jeu assez lié et des registrations plutôt homogènes, Ablitzer présente lui un jeu plus sec et avec davantage d'inégalités, et des sonorités plus différenciées; comme souvent chez Ablitzer, il en ressort une impression assez paradoxale: l'alliance d'un discours conduit de façon plutôt austère et de timbres assez poétiques. J'aime beaucoup (même si je me sens plus proche de la manière plus feutrée de Foccroulle).


Benedictus, in playlist le 19 août, a écrit:

Buxtehude: des Préludes - Ablitzer
Je crois que le style coloré mais abrupt d'Ablitzer commence à me les faire apprécier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6357
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Dim 21 Aoû 2016 - 0:13

Mélomaniac a écrit:
Eh bien, t'as eu du bol, ils sont devenus très difficiles à trouver.
Et en plus, aucun volume au-dessus de 25€! Mais il a fallu sacrément farfouiller les recoins d'Amazon, surveiller les prix, commander chez trois vendeurs différents (et le 6 directement chez l'éditeur).

D'ailleurs même chose pour le Cabezon de Kimberly Marshall: seulement 26,70€, alors qu'il était épuisé ou à plus de 50€!

Citation :
Il me semble aussi que tu avais investi dans l'intégrale Vogel chez MDG, qui présente un panorama de 17 instruments typiques (?)
En fait, celle-là, je l'avais téléchargée.


Dernière édition par Benedictus le Dim 21 Aoû 2016 - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Dim 21 Aoû 2016 - 0:36

Surprised Ah oui, quand même, tu es prêt à douiller plus de 20 euros pour un disque...

A part les nouveautés chez certains labels, que je trouve à une 15aine d'euros, la plupart des CD que j'achète ne me reviennent qu'à 5-6 euros (frais de port inclus), sur le marché de l'occasion.

Dommage pour l'intégrale Vogel, les livrets sont une mine d'or quant aux instruments (Vogel est un grand spécialiste de cette facture). Toutes les registrations sont indiquées.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Dim 12 Nov 2017 - 23:52


Smile J'en parlais dans mon survol discographique en page précédente (2 juin 2013).
Le disque inclut aussi deux célèbres opus en ré mineur : le Präludium BuxWV 140 (qui s'achève sur un terrassant unisson des 32 pieds de Principal et d'anches),
et la Toccata BuxWV 155.
La prise de son est phénoménale : la meilleure que je connaisse de cet instrument souvent sollicité.
Pour l'avoir déjà entendu en vrai dans son acoustique ambiante, le rendu est ici aussi impressionnant que réaliste.



Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Diderik Buxtehude (1637-1707) :

Nun freut Euch, lieben Christen gmein, BuxWV 210
Nimm von uns, Herr, Du treuer Gott, BuxWV 207
Mit Fried und Freud ich fahr dahin, BuxWV 76

= Helga Schauerte, orgue Schnitger de l'église Saint-Jacques de Hambourg

(Syrius, septembre 1999)

Smile Pour le volume I de son intégrale buxtehudienne, Schauerte avait choisi un instrument colossal, à la proue de ce répertoire : le monstre sacré de la Jacobikirche.
Voilà ici trois inventions sur choral parmi les plus développées de toute la production hanséatique.
Pour le conclusif Klag-Lied du Mit Fried und Freud, Schauerte invite sur la pointe des pieds les monumentaux tuyaux du Principal 32', d'une profondeur d'abysse. Saisissant !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Mar 14 Nov 2017 - 0:39


Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Église St. Johann de Oberneuland (Allemagne, -Brême)

Diderik Buxtehude (1637-1707) :

Te Deum laudamus, BuxWV 218
Prélude et Fugue en fa dièse mineur, BuxWV 146
Prélude et Fugue en sol mineur, BuxWV 150
Prélude et Fugue en la mineur, BuxWV 153
Canzone en ré mineur & mi mineur, BuxWV 168-169
Chaconne en ut mineur, BuxWV 159

= Michel Chapuis, orgue Ahrend de l'église St. Johann de Bremen-Oberneuland

(Valois, mai 1973)

Smile Conforme à l'esthétique sonore nord-allemande, l'orgue venait d'être installé six ans auparavant, 22 jeux (un troisième clavier, pectoral, lui en ajouta sept en 1996).
A la même époque que Saorgin, Chapuis s'aventurait dans une intégrale Buxtehude -projet encore audacieux en ces années où Bach dominait la discographie du Baroque germanique.
Encore plus radical qu'en son intégrale Bach que Chapuis venait de boucler, on retrouve son goût du contraste narratif et expressif, du clair-obscur, de la prestidigitation.
Le Te Deum en ressort aveuglant et hirsute, la Chaconne crépite comme jamais.
Un art qui éblouit plutôt qu'il n'émeut, mais quelle faconde !
Il n'y a guère que Vernet (vingt ans plus tard, à Viry-Châtillon) qui parvint à une telle excitation dans les envolées du Präludium
BuxWV 146.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Dim 25 Fév 2018 - 23:23

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


La Sankta Gertruds kyrka de Stockholm (Suède)


3) Dieterich Buxtehude (1637-1707) :

Gelobet seist du, Jesu Christ, BuxWV 188
Nun lob, mein Seel, den Herren, BuxWV 212
Nun freut euch, lieben Christen g'mein, BuxWV 210
Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ, BuxWV 196
Wie schön leuchtet der Morgenstern, BuxWV 223

= Bine Bryndorf, orgue « Düben » Grönlund de l'église Sainte Gertrude de Stockholm

(Da Capo, mars 2005)

Smile Encore un instrument dont je ne vous avais jamais parlé !
Abrité dans "l'église allemande" (aussi appelée Tyska kyrkan) de la capitale suédoise.
Il venait d'être reconstruit en 2004 par la Maison Grönlund de Gammelstad, peu avant l'enregistrement,
selon les caractéristiques et dispositions du début XVII° siècle (le premier achèvement remonte à 1609).
Il compte 35 jeux sur trois claviers et pédalier, d'esthétique baroque hanséatique avec accord mésotonique.
Élève de Sweelinck, Gustav Düben (1629-1690) fut un musicien réputé en ce lieu, Kapellmeister du Roi, et un collectionneur invétéré.
Il rassembla l'essentiel de la production vocale et instrumentale de Buxtehude, qui lui dédia une cantate (BuxWV 75).
Disque tiré de l'intégrale gravée par Bine Bryndorf.
Comme dans les autres volumes, l'organiste danoise révèle beaucoup de goût (tant pour les phrasés que la registration),
de dextérité, -l'univers des chorals et pièces ferventes lui convient mieux que la part profane et exaltée du compositeur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Ven 23 Mar 2018 - 22:14

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


La Sankta Gertruds kyrka de Stockholm (Suède)


Dieterich Buxtehude (1637-1707) :

Toccata en fa majeur, BuxWV 157
Präludium en sol majeur, BuxWV 147
Präludium en fa majeur, BuxWV 144
Canzonetta en ut majeur, BuxWV 167
Canzonetta en sol majeur, BuxWV 171
Canzonetta en ré mineur, BuxWV 168
Toccata en ré mineur, BuxWV 155

= Bine Bryndorf, orgue « Düben » Grönlund de l'église Sainte Gertrude de Stockholm

(Da Capo, mars 2005)

Smile Je vous ai récemment présenté cet instrument (35 jeux) reconstruit en 2004 selon l'esthétique baroque hanséatique.
Programme tiré du volume 4 de l'intégrale buxtehudienne enregistrée par l'organiste danoise.
Elle s'y montre sensible aux humeurs de chaque pièce, au travers cette sélection essentiellement alacre,
et tire profit profit de la puissance de l'instrument étayée par trois 16' au pédalier dont les ronchonneuses anches de Posaune.
Il n'y manque qu'un brin de souplesse (les claviers sont-ils un peu lourds ?) et de flamme pour se hisser au niveau suprême.
En tout cas, les contrastes de la célèbre Toccata en ré mineur atteignent une édifiante robustesse, à défaut d'exaltation.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Sam 24 Mar 2018 - 6:59

J'ai écouté deux choses de Buxtehude cette semaine. D'abord les disques de Pier Damian Peretti, qui sont dans un style très spontané. Et puis j'ai écouté le BUXWV 210 de Hans Davidsson. Dans l'interprétation de Davidsson, BUXWV 210 est un duo pour voix et orgue, la chorale est chantée par Anna Jobrant, qui a une voix presque comme un garçon. En fait d'abord j'ai pensé que c'était un garçon qui chantait!

Peretti a d'ailleurs enregistré un très beau disque de Clavier Übung III, avec les musiques pour manualiter sur un clavecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Lun 2 Avr 2018 - 22:54

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Dieterich Buxtehude (1637-1707) :

Jesus Christus, unser Heiland, BuxWV 198
Nun lob mein Seel' den Herren, BuxWV 213-215

= Marie-Ange Leurent, orgue Verschueren de l'église Saint Paul d'Eppan

(Bayard, mai 2005)

Smile Quatre chorals dédiés au Sauveur et à sa louange, tirés de l'intégrale buxtehudienne de Marie-Ange Leurent et Éric Lebrun.
Je ne vous avais jamais présenté cet instrument de 21 jeux, achevé trois ans avant l'enregistrement, situé dans une église du Tyrol méridional.
D'esthétique néogothique, son buffet en chêne se cramponne en nid d'hirondelle, abrité derrière des panneaux amovibles.
Sonorité absolument délicieuse, à la fois épanouie et feutrée, d'une cohérente plénitude qu'épicent des mixtures (sesquialter, scherp, mixtuur) d'un éclat très typé.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Dim 13 Mai 2018 - 20:18

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Le Domaine de Damp (Allemagne, Schleswig-Holstein)


Dieterich Buxtehude (1637-1707) :

Es ist das Heil uns kommen her, BuxWV 186
Magnificat IX. toni, BuxWV 205
Jesus Christus, unser Heiland, BuxWV 198

= Harald Vogel, orgue Wiese de la Herrenhaus du Domaine de Damp

(MDG, 1986-1993)

Smile L'intégrale buxtehudienne gravée par Vogel s'est penchée sur quelques instruments rarissimement enregistrés,
tel ce petit orgue (20 jeux) de 1698, installé dans le grand salon (voir photo vintage ci-dessous) du pavillon du Domaine de Damp,
une propriété qui au Moyen-Âge appartint aux Évêques du Schleswig, puis se transmit au fil des siècles à quelques nobles dynasties des alentours.
Sonorité mate mais puissante, avec des anches délicieusement rocailleuses.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bacalier Vlan
Néophyte


Nombre de messages : 7
Age : 58
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 20/12/2017

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Jeu 17 Mai 2018 - 7:11

Ce n'est pas une intégrale puisqu'il côtoie Sweelinck et Bach, mais j'ai adoré ces interprétations de Buxtehude par Piet KEE (ed. Brilliant) sur l'orgue très connu de St Laurent d'Alkmaar.
J'ai un peu de mal à supporter ces orgues baroques aux sonorités souvent râpeuses et au tempérament inégal trop marqué qu'on nous impose habituellement pour ce type de répertoire: question de goût personnel, certes... Donc exit pour moi Foccroulle, Koopman et consort... Dans le genre, Chapuis reste pour moi la référence
Mais, ici on profite des couleurs somptueuses de ce Schnitger: plénitude, rondeur et absence totale d'agressivité dans les pleins jeux...  utilisation somptueuse des mutations graves sur accompagnement avec les fonds 16, 8  dans le choral "Komm heiliger Geist...", par exemple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Lun 21 Mai 2018 - 22:42

Smile Ce volume 3 constitue à mon goût le sommet de l'intégrale qu'enregistra Vernet, et le mieux capté aussi.
La gourmandise, la densité du vent, le crépitement aérophagique des attaques, le mystère du timbre (tout cela assez typique de l'esthétique sonore Guillemin, selon moi),
bref cette incarnation du souffle, correspondent très bien au caractère pneumatologique de ma playlist de Pentecôte, dédiée à l'Esprit sain.



Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Cathédrale Saint Étienne d'Agde (France, -Hérault)


Dieterich Buxtehude (1637-1707) :

Komm, heiliger Geist, Herre Gott, BuxWV 199-200
Nun bitten wir den heiligen Geist, BuxWV 208-209

= Olivier Vernet, orgue Guillemin de la Cathédrale Saint Étienne d'Agde

(Ligia, avril 1994)

Smile Cathédrale fortifiée du XII° siècle, construite en pierre volcanique.
L'orgue actuel date de 1990 et a réutilisé la façade du précédent instrument qui remontait au début du siècle.
D'esthétique baroque allemande, il ne compte que 29 jeux (dont anches en 32') mais s'épanouit avec majesté et suavité dans une acoustique enveloppante.
Sur ce même disque, volume 3 de l'intégrale buxtehudienne de Vernet, se trouve ma version préférée du Te Deum, capiteuse et survoltée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Dim 27 Mai 2018 - 19:25

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Dieterich Buxtehude (1637-1707) :

Erhalt uns, Herr, bein deinem Wort, BuxWV 185
Herr Christ, der einig Gottes Sohn, BuxWV 192
Komm, heiliger Geist, Herre Gott, BuxWV 199
Nun lob, mein Seel, den Herren, BuxWV 212-213
Ach, Herr, mich armen Sünder, BuxWV 178

= Harald Vogel, orgue Stellwagen de l'église Saint Jacques de Lübeck

(MDG, 1986-1993)

Smile Un instrument vedette dans ce répertoire, qui (malgré sa dotation en anches et principaux de 16')
impose moins sa puissance que la variété et la typicité de ses couleurs.
Trois époques se superposent dans l'état actuel de sa trentaine de jeux : ceux de pédale ont été reconstruits à la fin des 1970's ;
les deux plans de Positif (Brustwerk & Rückwerk) datent de Friedrich Stellwagen (milieu des années 1630) ;
le clavier principal préserve des tuyaux du gothique tardif (vers 1500), en 16-8-4-nazard-mixtures, permettant d'imaginer l'agrégat du Blockwerk de la Renaissance.
Vogel se montre très inspiré à cette vénérable console, et pour ces chorals privilégie les subtils alliages en broken consort,
dont les trois claviers permettent la conversation (exemple hohlflöte-trechterregal/quintadena-regal).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Dim 10 Juin 2018 - 20:39

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Église Saint-Bernard de Dijon (France, Côte-d'Or)


Dieterich Buxtehude (1637-1707) :

Von Gott will ich nicht lassen, BuxWV 220
Von Gott will ich nicht lassen, BuxWV 221
Ach Herr, mich armen Sünder, BuxWV 178

= Olivier Houette, orgue Saby de l'église Saint-Bernard de Dijon

(Ligia, 2006)

Smile Construite dans les années 1950 au nord-ouest de Dijon, cette église se dote alors d'un orgue de studio racheté à la manufacture Merklin.
L'ajout d'un troisième clavier en 1970 entraine un dysfonctionnement, réparé par un facteur toutefois chargé d'entreprendre un nouvel orgue, projet resté inabouti.
L'instrument actuel remonte à 1992 et fut réharmonisé dix ans plus tard (au tempérament Kellner).
Il compte 35 jeux sur trois claviers & pédalier, en 16' dans un style postclassique français, compatible avec le Baroque allemand.
Belle sonorité, déployée dans une large acoustique où s'épanouissent des principaux et flûtes d'une séduisante plénitude.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   Mar 11 Sep 2018 - 21:14

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


La Georgskirche de Weener (Allemagne, Basse-Saxe)

Dieterich Buxtehude (1637-1707) :

Praeludium en ut majeur, BuxWV 136
Praeludium en ré majeur, BuxWV 139
Praeludium en sol mineur, BuxWV 150
Canzonetta en mi mineur, BuxWV 169
Canzonetta en sol majeur, BuxWV 172

= Harald Vogel, orgue Schnitger de l'église Saint Georges de Weener

(MDG, 1986-1993)

Smile N'ai point souvenance de vous avoir déjà présenté cet instrument, pourtant assez célèbre dans ce répertoire,
-il avait aussi été choisi par Charles Ablitzer pour son intégrale buxtehudienne enregistrée chez Harmonic Records.
L'orgue remonte au début du XVIII° siècle, construit par Franz Caspar Schnitger et Arp-le-jeune, et fut modifié vers 1780,
-on note notamment l'adjonction des deux tours de pédale,
ce qui dans la facture baroque nord-allemande constitue le dernier exemple de tourelles séparées du buffet principal.
Les rubescents panneaux imitant l'acajou, les formes arrondies (en contraste avec les saillies pointues des corniches) révèlent aussi une influence rococo.
Dans les années 1970, l'orgue fut restauré par les ateliers Vierdag puis Ahrend, et compte une trentaine de jeux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue
» Dietrich Buxtehude (1637-1707)
» Eric Lebrun : "Dietrich Buxtehude"
» Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)
» Messiaen : Oeuvres pour orgue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: