Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La clarinette, sa technique et son répertoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Pour la clarinette :
Mozart
35%
 35% [ 17 ]
Weber
10%
 10% [ 5 ]
Rejcha
2%
 2% [ 1 ]
Brahms
16%
 16% [ 8 ]
Bartók
2%
 2% [ 1 ]
Nielsen
8%
 8% [ 4 ]
Lully
8%
 8% [ 4 ]
Reger
2%
 2% [ 1 ]
Copland
6%
 6% [ 3 ]
Hindemith
2%
 2% [ 1 ]
Boulez
8%
 8% [ 4 ]
Total des votes : 49
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 14:24

A la suite d'une conversation en privé, je me dis qu'on pourrait tout bonnement ouvrir un fil sur le sujet, au même titre qu'il en existe un sur le hautbois.

(D'ailleurs, ce serait bien de le rapatrier en Général, c'est dommage que ça se perde au milieu des amusettes de la catégorie "Divers".)


L'instrument

Il y a des clarinettistes ici, ils en parleront mieux que moi.

Ce que je peux dire, c'est que l'instrument est réputé parmi les plus faciles : par rapport aux autres vents, moins de problèmes musculaires, moins de problèmes de respiration, moins de problèmes d'anche ou d'embouchure. (Je ne dis pas qu'il soit facile de bien en jouer, évidemment.)

Instrument transpositeur (si bémol ou la, la clarinette en ut n'ayant jamais donné satisfaction quant à son timbre), un des plus tardivement arrivés dans l'orchestre, car inventé à la fin du XVIIe et seulement imposé à partir de la fin du XVIIIe.

Trois registres : le chalumeau, grave et voilé ; le clairon, la partie centrale ; le suraigu, clair et strident. Étendue très vaste pour un instrument de sa catégorie. Il se décline comme les autres en plusieurs sous-variétés, dont la plus commune est la basse (à l'octave inférieure de la si bémol).

Le son est globalement caractérisé par la douceur de ses attaques et un son qui apparaît le plus souvent (hors suraigu) comme mélancolique. En cela, il s'oppose au hautbois qui évoque davantage la lumière et le folklore, et dont les couleurs sont beaucoup plus homogènes.


Le répertoire

Il est immense, et c'est à mon avis le premier intérêt de la clarinette : contrairement au hautbois ou au cor, elle a suscité des oeuvres extrêmement denses et inspirées.

Sonates :
Brahms sont célèbres, mais il faut également entendre celles de Mendelssohn, Reger, Bax (surtout celle en ré) ou Alwyn !

Trios avec clarinette :
Sans même parler de Mozart, Brahms et Bartók, de grands exemples se trouvent chez Schumann, d'Indy, Muczynski ou Kurtág, avec violon, alto ou violoncelle selon les cas.

Quintettes avec clarinette :
Mozart et Brahms planent évidemment sur le corpus, mais il en existe quantité de très beaux (grosse concentration au début du XIXe apparemment). Reger et Bliss sont des chefs-d'oeuvre, mais Neukomm, Weber, Rejcha, Schmidt (avec piano), Marteau et Hindemith ne sont pas vilains non plus.
Pour le principe de ces quintettes, j'en touchais un mot un peu plus développé ici.

Concertos :
Là aussi, grande liste (j'en ai même tenté une, sélective).

A part Mozart, Nielsen et Copland, probablement les plus célèbres, il faut absolument aller du côté de Cartellieri (et profitez-en pour découvrir sa Première Symphonie), et il existe énormément de concertos dont le ton général est tout à fait comparable à celui de Mozart (certains me paraissent même meilleurs, même pour leur mouvement lent !). Krommer, Spohr, Weber entrent dans les alternatives intéressantes.

Aux XXe et XXIe, j'aime particulièrement Fernström, Hillborg (citations), Hakola (folklorisme) et Mantovani (clarinette basse), mais Corigliano et Lutosławski méritent aussi l'écoute. Parmi beaucoup, beaucoup d'autres... entre les galants du début du XIXe et les expérimentations du XXe, on croule sous les titres.


Les clarinettistes

Comme pour tout instrument, on rencontrera beaucoup de types de son selon la densité, le grain, le vibrato...

Personnellement, j'aime beaucoup l'école hongroise, son très rond et transparent, comme József Balogh, Béla Kovács ou Csaba Klenyán.

Du côté du grain opposé, c'est le clarinettiste-star du moment, peut-être le plus grand technicien et le plus vaste répertoire qu'il y avait jamais eu, Martin Fröst : sons très droits, très fins, complètement translucides. Et c'est un phraseur hors de pair. De toute façon, tu auras du mal à écouter de la clarinette sans le rencontrer, et particulièrement si tu achètes BIS ou Ondine ou si tu t'aventures dans le répertoire le plus récent.

Il y a aussi un son qu'on rencontre moins aujourd'hui, plus nasillard et acide, qui n'est pas dépourvu de charme (grandes possibiltés expressives par rapport aux émissions plus douces), et qu'on peut entendre chez des interprètes de moindre renommée comme Hans Deinzer.

Le son le plus répandu désormais est très doux, très souple, très homogène et neutre (une sorte de Karl Leister allégé). Parmi les gens célèbres, le parangon en est Sabine Meyer, super son mais que je trouve assez peu intéressante, car uniforme et peu expressive ; c'est aussi le cas de Paul Meyer.
Dans cette esthétique qui n'a pas forcément ma faveur, j'aime particulièrement David Campbell, Dieter Klöcker et Wolfgang Meyer, pas tant pour leur son que pour leurs qualités de phraseurs.

Enfin, les instruments d'époque sont intéressants, ils apportent une sonorité beaucoup plus boisée et chaleureuse, beaucoup moins mélancolique et / ou épique. Dans ce registre, Lorenzo Coppola a fait de très beaux disques.

--

Je compte (nous comptons, en fait Cool) sur vos suggestions d'oeuvres et d'interprètes, sur vos remarques sur l'instrument, sa facture, ses techniques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16450
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 14:49

Où classerais tu un trublion comme Michel Portal ? Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 17/12/2010

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 14:49

Personnellement, je connais très mal cet instrument, et la seule pièce pour clarinette qui me vient à l'esprit est, une fois de plus, l'Abîme des Oiseaux du quatuor d'Olivier Messiaen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 14:52

arnaud bellemontagne a écrit:
Où classerais tu un trublion comme Michel Portal ? Smile 
Il entre clairement dans la catégorie des sons les plus "purs". Personnellement, je n'aime pas beaucoup Portal, ça manque de corps et d'arêtes, tout est un peu doux et malingre. Et surtout, sans doute du fait de son partage entre plusieurs esthétiques très différentes, il n'est pas au niveau de la concurrence techniquement (les traits sont souvent savonnés dans ses enregistrements). Je ne te recommanderais pas sa version très mesurée de Domaines, par exemple.

Pour prendre quelqu'un qui a partagé une partie de son répertoire vingtième, Alain Damiens m'impressionne infiniment plus, davantage d'impact, un son plus tranchant, et une éloquence de phrasé sans commune mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 16:09

A cheval entre la musique de chambre et le lied, il y a le superbe Pâtre sur le rocher.

Puisque l'on parle aussi des instrumentistes, une version libre de droits avec le légendaire Reginald Kell, qui fut entre autres élève de Draper, première clarinette solo du Philharmonia ainsi que première clarinette solo du Royal Philharmonic :
Revenir en haut Aller en bas
sebby
Mélomaniaque


Nombre de messages : 991
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 20:11

Quelle est la question du vote? Si c'est le nom du meilleur compositeur d'oeuvres pour clarinette, je ne peux pas voter car il manque Poulenc et Berio dans la liste. Tu as oublié aussi Spohr et Weber (bête noire des bêtes à concours des conservatoires), dans les classiques.
Ton exposé manque un peu de détails: manquent la clarinette en la (tout de même), la clarinette en mib (Ravel), le corps de basset et la clarinette basse.
Sabine Meyer est le nom de la clarinettiste que je cherchais l'autre jour. Portal est grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28984
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 22:03

sebby a écrit:
Quelle est la question du vote? Si c'est le nom du meilleur compositeur d'oeuvres pour clarinette, je ne peux pas voter car il manque Poulenc et Berio dans la liste. Tu as oublié aussi Spohr et Weber (bête noire des bêtes à concours des conservatoires), dans les classiques.
Ton exposé manque un peu de détails: manquent la clarinette en la (tout de même), la clarinette en mib (Ravel), le corps de basset et la clarinette basse.
Sabine Meyer est le nom de la clarinettiste que je cherchais l'autre jour. Portal est grand.

Euh tu crois qu'un sondage sur la composition pour clarinette avec Lully dedans est sérieux ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3748
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 22:26

alexandre. a écrit:
A cheval entre la musique de chambre et le lied, il y a le superbe Pâtre sur le rocher.

Puisque l'on parle aussi des instrumentistes, une version libre de droits avec le légendaire Reginald Kell, qui fut entre autres élève de Draper, première clarinette solo du Philharmonia ainsi que première clarinette solo du Royal Philharmonic :

Je viens justement de redécouvrir cette œuvre hier soir (avec Ameling/Pietersen).

J'aime beaucoup la clarinette. C'est un de ces instruments qui arrivent a me faire apprécier certaines œuvres de compositeurs avec lesquels je n'ai absolument pas d’affinités (ex. Mozart). Toutefois je préfère encore le basson et le cor anglais, mais le répertoire est malheureusement nettement moins fourni Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 22:29

J'ai pas pu voter, y'a pas Benny Goodman. fleurs 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16450
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 22:35

Moi non plus, y a pas Eric Dolphy! afro 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 22:41

J'osais pas pousser aussi loin.

En même temps, la liste est celle des compositeurs.
Le jazz n'a pas sa place ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 17/12/2010

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 22:44

Y a pas Charles Koechlin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16450
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 25 Juil 2013 - 22:59

Zeno a écrit:
J'osais pas pousser aussi loin.

En même temps, la liste est celle des compositeurs.
Le jazz n'a pas sa place ici.

C'est vrai.
Il n'empêche la clarinette basse c'est drôlement chouette. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1539
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 27 Juil 2013 - 0:08

J'ai écouté un peu de clarinette ces derniers temps et je voulais savoir quelles étaient les "règles en vigueur" concernant le vibrato ( étant donné que je n'en ai quasi voire pas entendu) dans les enregistrements que j'ai écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 27 Juil 2013 - 0:13

sebby a écrit:
Si c'est le nom du meilleur compositeur d'oeuvres pour clarinette, je ne peux pas voter car il manque Poulenc et Berio dans la liste.
Qui parle de meilleur ?  Tu mets ce que tu as envie, sinon tu te prononces pour LULLY, et puis c'est tout. batman 

sebby a écrit:
Tu as oublié aussi Spohr et Weber (bête noire des bêtes à concours des conservatoires), dans les classiques.
Ca fait plaisir d'être bien lu :
DLM a écrit:
et il existe énormément de concertos dont le ton général est tout à fait comparable à celui de Mozart (certains me paraissent même meilleurs, même pour leur mouvement lent !). Krommer, Spohr, Weber entrent dans les alternatives intéressantes.

sebby a écrit:
Ton exposé manque un peu de détails: manquent la clarinette en la (tout de même), la clarinette en mib (Ravel), le corps de basset et la clarinette basse.
Précisément :
DLM a écrit:
Instrument transpositeur (si bémol ou la, la clarinette en ut n'ayant jamais donné satisfaction quant à son timbre),
DLM a écrit:
Il se décline comme les autres en plusieurs sous-variétés, dont la plus commune est la basse (à l'octave inférieure de la si bémol).

Quant au reste, ce n'est qu'un message de lancement sur un bout de forum, que tu es bien sûr invité à compléter. Mais tout de même, tu ne manques pas de toupet de venir te plaindre que ça manque de détail en réclamant des choses... qui y sont déjà et que tu n'as pas pris la peine de lire ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 27 Juil 2013 - 0:17

Armand a écrit:
J'ai écouté un peu de clarinette ces derniers temps et je voulais savoir quelles étaient les "règles en vigueur" concernant le vibrato ( étant donné que je n'en ai quasi voire pas entendu) dans les enregistrements que j'ai écouté.
Comme pour les autres vents, le vibrato est aujourd'hui largement passé de mode, peu de gens l'utilisent. D'ailleurs, pour la clarinette, je dois dire que je vois peu ou pas d'exemples, même anciens, qui l'utilisent abondamment. Sans commune mesure avec le hautbois ou le cor en tout cas ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1539
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 27 Juil 2013 - 0:22

DavidLeMarrec a écrit:

Comme pour les autres vents, le vibrato est aujourd'hui largement passé de mode, peu de gens l'utilisent.

Tu penses à quels instruments (en dehors du cors peut-être) ? Parce que par exemple à la flûte ou hautbois j'ai l'impression que c'est d'actualité, peut-être même plus qu'avant peut-être.

Citation :
D'ailleurs, pour la clarinette, je dois dire que je vois peu ou pas d'exemples, même anciens, qui l'utilisent abondamment. Sans commune mesure avec le hautbois ou le cor en tout cas ! Surprised

D'accord, merci ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 27 Juil 2013 - 0:25

Le hautbois, non, beaucoup moins qu'avant (où il y avait des vibratos très serrés qui étonnent aujourd'hui), mais effectivement, tu as raison, les flûtistes vibrent énormément, et même davantage qu'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sebby
Mélomaniaque


Nombre de messages : 991
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 27 Juil 2013 - 1:37

DavidLeMarrec a écrit:
tu ne manques pas de toupet

Un compliment, sans aucun doute Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 27 Juil 2013 - 1:39

Une anche passe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oudread
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 155
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 27 Juil 2013 - 18:11

Interprètes... Il fut un temps, pas si lointain, où l'on opposait volontiers 2 écoles de clarinette; la française, réputée "brillante", très "technique", de son clair et d'articulation - et délié - virtuose dans le trait (dès Louis Cahuzac -oui, oui le nom ne fait plus "recette" aujourd'hui), Jacques Lancelot ou Guy Dangain), et l'allemande (style Karl Leister) de son plus doux, quasi feutré, tout aussi technique et plus exigente dans l'expressivité; ce qui n'empêchait pas de prêter une oreille plus qu'attentive aux Anglais (Jack Brymer, ou Gervase de Peyer), lesquels n'étaient pas loin de réunir les qualités appréciées dans les 2 écoles précitées. Bien sûr, ce n'était pas qu'une question d'instrumentiste, et donc de talent: l'instrument lui-même - et les anches - étant pour beaucoup dans le "rendu" des interprétations. Mais cela nous entraînerait alors à comparer les mérites -ou défauts - respectifs des modèles et marques du marché: c'est là une autre histoire...

Toujours est-il qu'aujour'd'hui, mondialisation aidant (eh! oui, cela touche aussi la musique), on n'en est plus à comparer, encore moins à opposer une école à telle autre. Seuls comptent les qualités révélées (appréciées selon les goûts de chacun) des solistes plus ou moins médiatisés. Ainsi, héritiers de la "fameuse" l'école française s'imposent de nos jours des gens comme Paul Meyer (certes brillantissime, mais pas toujours suffisamment expressif), Pascal Moraguès - le plus "complet " à mon goût, ou Béatrice Berne...qui n'a sans doute pas la notoriété de ces deux-là mais qui "fait son chemin" comme on dit... . Et l'artiste vers laquelle va ma préférence (au disque, car je n'ai pas eu le plaisir de l'entendre en concert) est Sharon Kam; parfaite dans tout ce que j'ai pu entendre , tant en sonorité, qu'en virtuosité et expressivité.

Enfin, et puisque je viens d'évoquer 2 interprètes féminines, un élément, non négligeable semble venir jalonner l'histoire de la clarinette: c'est sa nette tendance à la féminisation depuis, environ une vingtaine d'années(voir les pupitres de clarinette, de l'orchestre d'harmonie à l'ensemble philharmonique !) Coïncidence ? L'émergence d'une soliste telle que Sabine Meyer n'est peut-être pas sans rapport avec cette tendance ? On me dira qu'on peut observer la même chose à propos de bien des instruments de l'orchestre (surtout "vents"), mais la clarinette semble décidément connaître un fort engouement féminin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1539
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Dim 28 Juil 2013 - 23:34

C'est très intéressant ce que tu dis Oudread. On peut faire des parallèles entre ce que tu dis et ce qu'il se passe dans d'autres bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Lun 29 Juil 2013 - 13:12

Je me suis volontairement limité à 3 :
- Mozart : son concerto, bien évidemment, mais aussi des pièces à effectif plus limité. Rien à jeter sunny 
- Brahms : surtout pour trio (que je préfère à son quintet)
- Hindemith : Tout est bon dans Hindemith Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 871
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Lun 29 Juil 2013 - 16:46

J'ai entendu la semaine dernière des mélodies de Spohr pour chant, clarinette et piano, c'était très beau.
On aurait cru du Schubert drunken , mais ça change du fameux pâtre sur son éternel (quoique sublime) rocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Lun 29 Juil 2013 - 16:59

Fiordiligi a écrit:
J'ai entendu la semaine dernière des mélodies de Spohr pour chant, clarinette et piano, c'était très beau.
On aurait cru du Schubert drunken , mais ça change du fameux pâtre sur son éternel (quoique sublime) rocher.
Dans ce genre, il y en a de superbes chez Brahms (encore mieux que le Pâtre ou même Spohr). bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
nigelkeay
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: congrès en Italie   Mer 31 Juil 2013 - 13:16

bonjour, on vient d'avoir un congrès international à Assisi, Italie pour la clarinette : http://www.clarinet.org/clarinetFest2013.asp. J'ai écrit une pièce courte pour clarinette solo en juillet pour un participant du congrès, Jean-François Bescond. J'espère avoir un enregistremnt de cette oeuvre pour mettre en ligne dans les prochaines semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nigelkeay.com
Miss Snow
Néophyte


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 04/07/2013

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Ven 2 Aoû 2013 - 15:16

Les morceaux les plus beaux que j'ai pu entendre c'est du Debussy et du Mozart. Surtout le concerto de Mozart, j'ai essayé de le jouer mais ce n'est pas facile!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebby
Mélomaniaque


Nombre de messages : 991
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Ven 2 Aoû 2013 - 20:38

Techniquement, les 2 1ers mvts du concerto de Mozart sont tout à fait abordables, je trouve. Le rondo est plus casse gueule, au tempo. Gare à la langue pâteuse dans les détachés de certains traits !
Quand à jouer tout ça propre, en place et expressif-mais-pas-trop…. c'est bien entendu une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Snow
Néophyte


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 04/07/2013

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 3 Aoû 2013 - 12:01

Citation :
Techniquement, les 2 1ers mvts du concerto de Mozart sont tout à fait abordables, je trouve. Le rondo est plus casse gueule, au tempo. Gare à la langue pâteuse dans les détachés de certains traits !
Quand à jouer tout ça propre, en place et expressif-mais-pas-trop…. c'est bien entendu une autre histoire.
Comme tu le dis, j'ai réussi à les jouer mais la suite... Qui va super vite.... Et question musicalité, c'est une autre histoire mais j'ai réussi à jouer propre et expressif mais pas trop comme tu dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 3 Aoû 2013 - 13:13

Je mettrai de côté le deuxième mouvement qui est effectivement plus qu'abordable au niveau des doigts, par contre pour avoir un joli son ... c'est pas gagné.
personnellement j'ai trouvé le rondo plus facile que le premier mouvement. Alors oui, ça galope pas mal mais je trouve que c'est assez naturel dans le doigts, les suraigus sont facile à attraper. Ca se répète pas mal aussi, on peut s'économiser du travail. Par contre le premier même si des passages se ressemblent c'est toujours différent. Puis j'ai rencontré quelques problèmes de justesse en clairon surtout à la sib, qui s'estompent un peu quand on passe à la clarinette en la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1539
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 15 Aoû 2013 - 17:57

Faut jouer avec une clarinette allemande, ce sera plus facile. Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebby
Mélomaniaque


Nombre de messages : 991
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 15 Aoû 2013 - 18:03

Tiens, pour les clarinetteux amateurs d'écriture contemporaine, j'ai récemment travaillé Les Trois "S" de Jean Rivier (Editions Musicales Transatlantiques). 3 adorables petites pièces pour clarinette sib solo, techniquement abordables: Sillages, Soliloque, Serpentin. Je vous les recommande.


Petite question, en forme de madeleine de Proust: l'un d'entre-vous connait-il les chefs d'oeuvres impérissables que l'illustre Charles-Simon Catel a eu l'heur de concocter pour la clarinette ? Je me souviens d'avoir travailler un truc, je ne sais plus ce que c'était (trio? quatuor?concerto? **) qui me rappelle certains souvenirs que je ne dévoilerai pas Embarassed . Question subsidiaire : existe-t-il des enregistrements de cet maître si injustement négligé ? (il n'a même pas de fil sur ce forum  )

** Même sur IMSLP, je n'ai rien trouvé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent r
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 30/07/2013

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 17 Aoû 2013 - 13:20

Pour moi c'est Brahms qui représente mieux cet instrument : les quintettes et les sonates, superbes ! Il y a un petit côté boisé qui sied parfaitement à sa musique...

Quitte à frôler le HS, c'est également un instrument qui magnifie le jazz manouche. Je pense en particulier à un album du Rosenberg Trio : Roots.
Des amateurs ? Pour les autres je vous encourage vivement à y jeter un oeil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 17 Aoû 2013 - 13:59

Deux autres personnes ont voté Lully ça me rassure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 17 Aoû 2013 - 22:59

sebby a écrit:
l'un d'entre-vous connait-il les chefs d'oeuvres impérissables que l'illustre Charles-Simon Catel a eu l'heur de concocter pour la clarinette ? Je me souviens d'avoir travailler un truc, je ne sais plus ce que c'était (trio? quatuor?concerto? **) qui me rappelle certains souvenirs que je ne dévoilerai pas Embarassed . Question subsidiaire : existe-t-il des enregistrements de cet maître si injustement négligé ?
Je doute que ça musique pour clarinette ait jamais été enregistrée. On trouve de rares bouts de choses (par exemple L'Hymne à l'Être Suprême), mais je crois qu'il n'y a qu'un seul disque monographie, sa Sémiramis récemment parue chez Glossa (chef-d'œuvre absolu, au moins du niveau d'Iphigénie en Tauride).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 871
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Ven 4 Oct 2013 - 11:19

Un de mes garçons commence la clarinette. cheers 

(l'autre joue du violoncelle, je trouve que je ne m'en sors pas trop mal... Donc : pour l'instant tout va bien...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nigelkeay
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Allusions for clarinette solo   Dim 3 Aoû 2014 - 22:48

Voici l'enregistrement de ma pièce de 2013 dont j'ai déjà parlé, joué par Jean-Marc Fessard ; Allusions pour clarinette solo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nigelkeay.com
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1438
Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Sam 24 Sep 2016 - 15:46

Je suis de plus en plus fan de Kari Kriikku... C'est vachement moins clinquant que Martin Frost et moins doucereux que Karl Leister... Un bon compromis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 27 Avr 2017 - 1:21

Smile A paraître, réédition en coffret de l'ensemble des enregistrements de Richard Stoltzman chez RCA :

https://www.amazon.fr/gp/product/B01N9C9DMH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3445
Localisation : Alma, Québec
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Jeu 27 Avr 2017 - 1:33

Fuligo a écrit:
alexandre. a écrit:
A cheval entre la musique de chambre et le lied, il y a le superbe Pâtre sur le rocher.

Puisque l'on parle aussi des instrumentistes, une version libre de droits avec le légendaire Reginald Kell, qui fut entre autres élève de Draper, première clarinette solo du Philharmonia ainsi que première clarinette solo du Royal Philharmonic :

Je viens justement de redécouvrir cette œuvre hier soir (avec Ameling/Pietersen).

J'aime beaucoup la clarinette. C'est un de ces instruments qui arrivent a me faire apprécier certaines œuvres de compositeurs avec lesquels je n'ai absolument pas d’affinités (ex. Mozart). Toutefois je préfère encore le basson et le cor anglais, mais le répertoire est malheureusement nettement moins fourni Neutral

Merci pour le lien!
je vais écouter avec grande attention,
c'est vrai que c'est superbe, en tout cas j'aime beaucoup.
Paraît que Schubert a choisi la clarinette comme instrument solo parce que la cantatrice qui lui a commandé l'oeuvre avait une voix pareille à la clarinette.

study
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joelle
Néophyte


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/05/2017

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Mer 10 Mai 2017 - 7:17

Franchement, j’adore la mélodie émise par la clarinette. Cependant, je n’ai jamais pu apprendre à en jouer. Je dois avouer que je suis tellement passionnée par la musique que je suis prête à apprendre à jouer de tous les instruments. Pour le vote, je ne connais malheureusement pas les meilleurs joueurs de cet instrument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Mer 10 Mai 2017 - 12:36

Le petit sondage concerne en réalité les compositeurs, c'est peut-être justement une piste intéressante pour explorer d'autres œuvres pour clarinette solo ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16669
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Mer 10 Mai 2017 - 13:06

en contemporain récent, pour la clarinette seule, je ne vois que quelques pièces qui sont vraiment passées dans le répertoire et qu’on joue beaucoup :

Harlekin (1975), Amour (1976) et In Freundschaft (1976) de Stockhausen
Dialogue de l’ombre double (1985) de Boulez
Fantaisie (1993) de Widmann

éventuellement Lachenmann, Yun (mais on joue beaucoup plus souvent la version pour hautbois) et Ferneyhough.

d’autres idées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1438
Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Mer 10 Mai 2017 - 22:05

Joelle a écrit:
Franchement, j’adore la mélodie émise par la clarinette. Cependant, je n’ai jamais pu apprendre à en jouer. Je dois avouer que je suis tellement passionnée par la musique que je suis prête à apprendre à jouer de tous les instruments. Pour le vote, je ne connais malheureusement pas les meilleurs joueurs de cet instrument.

Lance-toi. (J'ai commencé il y a à peine deux mois.) C'est un instrument très facile à prendre en main. (C'est aussi pour ça qu'on dit que c'est facile de mal jouer de la clarinette).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joelle
Néophyte


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/05/2017

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Ven 12 Mai 2017 - 7:18

Coucou Nugava, sérieux ? C'est vraiment simple ? Je vous en donnerai de mes nouvelles dès que j'achète ma clarinette. À bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4610
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Lun 15 Mai 2017 - 8:37

Dommage que je ne parle pas anglais ni italien sinon je demanderai au gars qui joue dans cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=J7ce5UH47EI
Je lui demanderais comment il a appris, depuis combien de temps il joue, etc...

C'est l'exemple d'un type qui sans être un virtuose fait de très jolies choses.

Dans le genre clarinettiste youtuber j'aime bien ce que fait Ian Boyter, par exemple ça https://www.youtube.com/watch?v=DDJrMPHGaBo

En partageant ce lien j'ai aussi envie de vous partager une vidéo d'un enregistrement du jazzman créateur de ce standard, George Lewis :

https://www.youtube.com/watch?v=tKL-RJDPH3w

Cette vidéo est intéressante car on voit les effets physiques (le gonflement des veines de la tête) sur le type quand il souffle.

Sur la chaine du type qui a partagé cette vidéo (Konrad Klingelfuss) il y a plein de vidéos de jazzmens amateurs interessants.

MrGleg fait aussi des choses biens :
https://www.youtube.com/watch?v=V4d-UTl3FU0
https://www.youtube.com/watch?v=-L7ayfmv_Dw

C'est marrant mais en vous envoyant ça je ne peux m'empêcher à une réflexion que j'ai lue sur le forum, il y avait des photographies montrant des pianistes virtuoses d'anciennes générations qui ressemblaient à de petites mamys et des photos de pianistes professionnelles d'aujourd'hui qui sont jeunes et belles, un forumeur rigolait en disant que le métier avait changé. J'ai passé pas mal de temps à regarder des clarinettistes sur youtube et ça me rassure, il y a vraiment tous les types de gens qui font de la musique dans la vie réelle et plein de musiques différentes.

edit : plein de musiques différentes, par exemple la première vidéo que j'ai mise c'est un enregistrement de la musique du Disney "Le Roi Lion" originellement chanté par Elton John, mais là joué comme du Debussy, c'est le genre de délire sur lequel une maison de disque ne peut pas parier mais auquel on a accès grâce à youtube.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Mer 31 Mai 2017 - 0:38

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

John Corigliano (1938-) :

Concerto pour clarinette

Cadenzas - Elegy - Antiphonal Toccatas

= Richard Stoltzman, clarinette ; Lawrence Leighton Smith, Orchestre symphonique de Londres

(RCA, juin 1987)

colors Ça c'est de la musique contemporaine comme j'aime ! A sensations.
Une dynamique énorme ; des passages hypnotiques, à la limite du silence, alternent avec des déferlements rythmés à grand bruit.
Ça fait de l'effet. Trop peut-être, mais je ne m'en plains pas.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4610
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Mer 14 Juin 2017 - 18:13

Le concerto pour clarinette de Johann Stamitz est formidable, il est court (une quinzaine de minute), sans véritable mouvement lent mais tout en agilité et en sautillements. C'est un concerto de la période classique, l'ensemble fait penser au premier mouvement de celui de Mozart au niveau de l'énergie.

Attention Johann Stamitz a un homonyme, Carl, qui a fait plusieurs concertos pour clarinette, ceux que j'ai entendus sont moins intéressants que celui de Johann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Dim 18 Juin 2017 - 3:51

Very Happy Merci pour ce memento.
Tu pensais à quelle oeuvre de Schubert ?
Sinon, je dois pouvoir trouver en stock un arrangement de l'Arpeggione  hehe
N'oublie pas d'inclure dans tes découvertes (si ce n'est déjà fait) le disque alla Bach que j'ai invité dans les musiques cool et hydratantes de ce soir, c'est sur-mesure pour tes goûts.


xoph, in playlist, a écrit:

voici une précieuse (pour moi) et alphabétique discographie

Mélomaniaclarinette:
 

Pas de Schubert? Sad  (ou c'est pour la saison 5)?


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Richard Stoltzman (1942-) :

Variations on Goldberg's Theme and Dreams, d'après le BWV 988 de J.S. Bach

Richard Stoltzman, clarinette
Eddie Gomez, contrebasse
Peter John Stoltzman, piano
Mika Yoshida, marimba
Bill Cahn, percussion


(RCA, septembre 2007)

drunken Un fabuleux voyage, un brin jazzy, dans l'univers mélodique et contrapuntique des célèbres Goldberg.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   Lun 26 Juin 2017 - 10:04

Glocktahr a écrit:
Le concerto pour clarinette de Johann Stamitz est formidable, il est court (une quinzaine de minute), sans véritable mouvement lent mais tout en agilité et en sautillements. C'est un concerto de la période classique, l'ensemble fait penser au premier mouvement de celui de Mozart au niveau de l'énergie.

Attention Johann Stamitz a un homonyme, Carl, qui a fait plusieurs concertos pour clarinette, ceux que j'ai entendus sont moins intéressants que celui de Johann.

Carl est d'ailleurs le plus célèbre des deux ! Effectivement, catalogue inégal, beaucoup d'œuvres « du temps », et quelques pépites de meilleure tenue çà et là. (Mais toujours pas entendu la révélation de mon côté.)

Je vais donc essayer Johann !

Si tu aimes les concertos pour clarinette classiques, essaie absolument Cartellieri ! Krommer en a fait de beaux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La clarinette, sa technique et son répertoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
La clarinette, sa technique et son répertoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La clarinette, sa technique et son répertoire
» Tout sur l'alto
» Une bonne tab technique de slide
» Technique pianistique
» Un peu de technique au Dobro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: