Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu

Aller en bas 
AuteurMessage
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Dim 4 Aoû 2013 - 15:59

Je ne vois pas de sujet sur Rudolf Kempe , sauf sur sa Tétralogie d'anthologie, mais il a fait de superbes enregistrements dont une des plus belles Inachevées de Schubert avec Dresde je crois, comme n'étant pas un fan des oeuvres orchestrales de Richard Strauss , je sais qu'il a fait de très beaux enregistrements de ce compositeur et aussi de Richard Wagner bien sûr! Trouve t'on facilement en CD son inachevée, moi je ne possède qu'un 33 tours Eterna de l'ancienne Allemagne de l'ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24891
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Mer 7 Aoû 2013 - 0:00

gluckhand a écrit:

[...]mais il a fait de superbes enregistrements dont une des plus belles Inachevées de Schubert avec Dresde je crois, [...] Trouve t'on facilement en CD son inachevée, moi je  ne possède qu'un 33 tours Eterna de l'ancienne Allemagne de l'ouest.

Surprised  Tu m'apprends quelque chose. Es-tu certain de ton information ?

Je n'ai pas connaissance que Kempe ait enregistré d'autre Inachevée qu'en juin 1963 avec l'orchestre de Bamberg.

A l'origine édité en LP chez Eurodisc ; et je doute fort que ce soit reparu en CD :

http://www.ebay.co.uk/itm/Schubert-Symphony-No-8-Unfinshed-Rudolf-Kempe-Vinyl-LP-Mono-NM-/121150883830
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Mer 7 Aoû 2013 - 7:01

Tu as raison c'est Bamberg, il y avait un double CD en hommage à Kempe que j'ai vu sur Priceminister avec une Inachevée mais je sais pas si c'est celle là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Mer 7 Aoû 2013 - 7:10

Mélomaniac, je citais de mémoire, excuse moi et c'est bien un Eurodisc aussi , comme mon disque est au grenier en ce moment, je crois aussi sans l'affirmer que sur l'autre face il y avait les variations sur un thème de Haydn?Evil or Very Mad Evil or Very Mad 
Pour en revenir au disque lui_même sans aucun doute une très très prenante version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24891
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Mer 7 Aoû 2013 - 14:28

gluckhand a écrit:

Tu as raison c'est Bamberg, il y avait  un double CD en hommage à Kempe que j'ai vu sur Priceminister avec une Inachevée mais je sais pas si c'est celle là?

Smile A ma connaissance, ce chef ne laissa qu'un seul enregistrement de l'Inachevée, celui dont nous avons parlé (1963 avec l'Orchestre de Bamberg, Eurodisc).

On trouve aussi une 9° Symphonie avec la Philharmonie de Munich pour CBS (mai 1968), et quelques extraits de Rosamunde avec le Wiener Philharmoniker (HMV, décembre 1961).

La discographie schubertienne de Kempe se résume à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Jeu 8 Aoû 2013 - 5:49

Merci pour ces informations Mélomaniaque, et pour Mahler , je sais qu'il y a une première mais pour les autres je ne sais pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24891
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Jeu 8 Aoû 2013 - 10:38

Quelques archives radiophoniques ont été éditées en CD mais son seul enregistrement mahlérien paru en LP reste... non pas une symphonie mais les Kindertotenlieder avec Dietrich Fischer-Dieskau et le Berliner Philharmoniker (HMV, juin 1955).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Ven 9 Aoû 2013 - 6:31

En effet Mélomaniac j'ai vu une 1ére et une 2 éme de Mahler chez BBC.Légende.Pour l'inachevée avec Bamberg, il semble qu'elle soit reparu en CD chez RCA / BMG/In Memoriam : Dirige Brahms, Schubert, Smetana, Weber, Mozart Symph. De Bamberg 1963 - Rudolf Kempe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24891
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Ven 9 Aoû 2013 - 15:02

Smile  Aurais-tu les références précises de ce disque, ou mieux : un lien vers un site de vente ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Ven 9 Aoû 2013 - 18:15

Il est sur priceminister à 16 euros les 2 CD par RUEILMALMAISON et une autre offre beaucoup plus chère!Sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kna
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 27/10/2012

MessageSujet: Sujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu   Ven 29 Jan 2016 - 17:37

Bonjour,

Je viens de tomber sur ça : /watch?v=B9JzjPPtTrs

Les 5 concertos pour piano de Beethoven par R. Kempe, direction ET piano, et les Berliner Philharmoniker, enregistrés en 1953. Quelqu'un sait s'il s'agit d'une erreur (confusion avec W.Kempff ? - il me semble que ce n'est pas le cas) ou si l'enregistrement est susceptible d'être authentique ?
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Dim 31 Jan 2016 - 0:54

Kna a écrit:
Bonjour,

Je viens de tomber sur ça : /watch?v=B9JzjPPtTrs

Les 5 concertos pour piano de Beethoven par R. Kempe, direction ET piano, et les Berliner Philharmoniker, enregistrés en 1953. Quelqu'un sait s'il s'agit d'une erreur (confusion avec W.Kempff ? - il me semble que ce n'est pas le cas) ou si l'enregistrement est susceptible d'être authentique ?
Merci.

On reconnait pourtant clairement la fameuse version Kempff/Van Kempen.Wink Avec tous ces noms qui commencent en "Kemp-", il y a surement eu une confusion de la part de celui qui a posté la vidéo, surtout si c'est traduit du coréen (?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1012
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Dim 31 Jan 2016 - 14:29

Kna a écrit:
Bonjour,

Je viens de tomber sur ça : /watch?v=B9JzjPPtTrs

Les 5 concertos pour piano de Beethoven par R. Kempe, direction ET piano, et les Berliner Philharmoniker, enregistrés en 1953. Quelqu'un sait s'il s'agit d'une erreur (confusion avec W.Kempff ? - il me semble que ce n'est pas le cas) ou si l'enregistrement est susceptible d'être authentique ?
Merci.
C'est en effet Kempff - Van Kempen. Il s'agit donc d'une erreur, d'autant que Kempe n'étais pas pianiste, mais hautboïste de formation, et il m'étonnerait qu'il ait pu jouer ces oeuvres au piano Bad)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kna
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 27/10/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Dim 31 Jan 2016 - 17:19

adriaticoboy a écrit:
Kna a écrit:
Bonjour,

Je viens de tomber sur ça : /watch?v=B9JzjPPtTrs

Les 5 concertos pour piano de Beethoven par R. Kempe, direction ET piano, et les Berliner Philharmoniker, enregistrés en 1953. Quelqu'un sait s'il s'agit d'une erreur (confusion avec W.Kempff ? - il me semble que ce n'est pas le cas) ou si l'enregistrement est susceptible d'être authentique ?
Merci.

On reconnait pourtant clairement la fameuse version Kempff/Van Kempen.Wink  Avec tous ces noms qui commencent en "Kemp-", il y a surement eu une confusion de la part de celui qui a posté la vidéo, surtout si c'est traduit du coréen (?).

Merci Adriatico. Il s'agit effectivement de Kempff et Van Kempen, ce dont j'aurais pu m'apercevoir si j'avais écouté par exemple la cadence du III de l'op. 15 puisque celle-ci est de Kempff Embarassed .

Diablotin a écrit:
C'est en effet Kempff - Van Kempen. Il s'agit donc d'une erreur, d'autant que Kempe n'étais pas pianiste, mais hautboïste de formation, et il m'étonnerait qu'il ait pu jouer ces oeuvres au piano Bad)

Détrompez-vous Diablotin, s'il est vrai que Kempe était hautboïste de formation, il était également un bon pianiste comme le montre l'enregistrement réalisé par Sawallisch, Kubelik, Kempe et Rieger du concerto BWV 1065 en 1972 :

http://v.youku.com/v_show/id_XNTMxNjc4MDIw.html

http://vagne.free.fr/kubelik/Bach.htm

Bon, mais d'ici à enregistrer les 5 concertos de Beethoven avec Berlin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24891
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    Ven 15 Juin 2018 - 0:05

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Rudolf Kempe (1910-1976)


Engelbert Humperdinck (1854-1921) :

Hänsel und Gretel, -suite

Ouverture - La Chevauchée de la Sorcière - La Maison de Pain d'épice - Valse de la Sorcière - Rêve (pantomime)

= Rudolf Kempe, Royal Philharmonic Orchestra


(HMV, janvier 1961)

colors Joyeux anniversaire ! Kempe aurait eu 108 ans aujourd'hui 14 juin.
C'est lui-même qui arrangea cette délicieuse Suite symphonique d'après l'opéra.
Somptueuse prise de son !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rudolf Kempe ou le lyrisme absolu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wagner-Ring des Nibelungen-Rudolf Kempe, Covent Garden 1957
» Ludwig van Beethoven - Symphonies (2)
» Dans l'absolu...
» Rudolf Serkin
» Rudolf Tobias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: