Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Berg - Wozzeck

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berg - Wozzeck - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Berg - Wozzeck   Berg - Wozzeck - Page 9 EmptyMar 7 Aoû 2018 - 16:00

(Deezer est gratuit sur PC.)

Mon conseil serait d'écouter la Femme sans ombre, qui est vraiment éblouissante, mais sinon tu peux te contenter des poèmes symphoniques de Strauss. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83325
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Berg - Wozzeck - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Berg - Wozzeck   Berg - Wozzeck - Page 9 EmptyJeu 9 Aoû 2018 - 18:08

LeKap a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Berg - Wozzeck - Page 9 OC974

Vient de paraître une nouvelle version Weigle : la précédente, avec Barcelone dans les années 2000 (avec Hawlata) était d'un galbe extraordinaire, du grand Weigle exaltant toutes les articulations du discours, rendant tout si évident, si organique, comme si chaque contrechant était un monument de lyrisme.

Mais cette fois, c'est avec un orchestre de toute autre classe (possiblement le meilleur du monde, à mon sens), le Museum de Francfort, et avec lequel il travaille depuis des années.

Je n'aime pas assez Wozzeck pour me précipiter dessus, mais ce doit être grand.

Salut David

J’adore tes jugements des fois totalement à contre courant et un brin provocateur
Comme quand tu dis que le Muséum de Francfort ( jamais entendu parler de ce truc) est le meilleur orchestre du monde
Tu dois être le seul au monde à le croire
C’est rigolot

Tu n'as pas dû lire mes commentaires sur leurs enregistrements, notamment Frosch effectivement.
Alors, le meilleur du monde, je ne saurai être aussi définitif, mais c'est du top de chez top, ça oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1421
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Berg - Wozzeck - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Berg - Wozzeck   Berg - Wozzeck - Page 9 EmptyJeu 9 Aoû 2018 - 18:11

Décidément il faut que j’écoute ça
Heureusement les congés débutent la semaine prochaine
J’ai énormément de retard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26562
Date d'inscription : 21/09/2012

Berg - Wozzeck - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Berg - Wozzeck   Berg - Wozzeck - Page 9 EmptyMer 7 Nov 2018 - 1:42

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Alban Berg (1885-1935) :

Wozzeck, opéra en trois actes, Op. 7

Wozzeck, Walter Berry
Tambour-major, Fritz Uhl
Andres, Richard van Vrooman
Capitaine, Albert Weikenmeier
Docteur, Karl Dönch
Marie, Isabel Strauss

Pierre Boulez, Chœur, Chœur d'enfants et Orchestre de l'Opéra national de Paris

(CBS, janvier-février 1966)

Surprised  Le premier opéra que j'ai connu, et acheté en disque (version Dohnanyi Decca, à l'époque où ça coûtait un bras), alors que j'étais au collège.
De fait je le connais si bien, depuis tellement longtemps, que je n'éprouve pas le besoin de l'écouter souvent, mais j'aime beaucoup.
Je découvre cette version Boulez, j'ignore ce qu'en pense la doxa, mais je trouve le résultat vraiment super, grâce notamment à la vision expressionniste de Boulez :
à la fois très dramatique et d'une acuité épidermique, sa direction drue ne s'accompagne d'aucune froideur mais pique au vif, d'une confondante précision et vivacité d'esprit.
Alors que Dohnanyi (certes à Vienne) tendait à arrondir les angles et uniformiser le ton dans un certain post-romantisme décadent.
Les deux tortionnaires psychologiques (le médecin et le capitaine) marquent leur rôle au fer rouge.
Et Berry apparaît torturé comme jamais tandis que Waechter semblait plus indifférent, un peu idiot et comme déjà socio-lobotomisé.
La Marie de Silja était émouvante, mais pas aussi poignante qu'Isabel Strauss.
Je vous laisse me dire ce qu'il conviendrait de critiquer car des restrictions je n'en vois guère.
Même la prise de son, hyper-détaillée et en plein relief, s'avère épatante !
 bounce

Berg - Wozzeck - Page 9 20161211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2256
Age : 54
Date d'inscription : 06/01/2012

Berg - Wozzeck - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Berg - Wozzeck   Berg - Wozzeck - Page 9 EmptyMer 7 Nov 2018 - 3:56

Mélomaniac a écrit:

Alban Berg (1885-1935) :

Wozzeck, opéra en trois actes, Op. 7

Wozzeck, Walter Berry
Tambour-major, Fritz Uhl
Andres, Richard van Vrooman
Capitaine, Albert Weikenmeier
Docteur, Karl Dönch
Marie, Isabel Strauss

Pierre Boulez, Chœur, Chœur d'enfants et Orchestre de l'Opéra national de Paris

(CBS, janvier-février 1966)

Surprised  Le premier opéra que j'ai connu, et acheté en disque (version Dohnanyi Decca, à l'époque où ça coûtait un bras), alors que j'étais au collège.
De fait je le connais si bien, depuis tellement longtemps, que je n'éprouve pas le besoin de l'écouter souvent, mais j'aime beaucoup.
Je découvre cette version Boulez, j'ignore ce qu'en pense la doxa, mais je trouve le résultat vraiment super, grâce notamment à la vision expressionniste de Boulez :
à la fois très dramatique et d'une acuité épidermique, sa direction drue ne s'accompagne d'aucune froideur mais pique au vif, d'une confondante précision et vivacité d'esprit.
Alors que Dohnanyi (certes à Vienne) tendait à arrondir les angles et uniformiser le ton dans un certain post-romantisme décadent.
Les deux tortionnaires psychologiques (le médecin et le capitaine) marquent leur rôle au fer rouge.
Et Berry apparaît torturé comme jamais tandis que Waechter semblait plus indifférent, un peu idiot et comme déjà socio-lobotomisé.
La Marie de Silja était émouvante, mais pas aussi poignante qu'Isabel Strauss.
Je vous laisse me dire ce qu'il conviendrait de critiquer car des restrictions je n'en vois guère.
Même la prise de son, hyper-détaillée et en plein relief, s'avère épatante !
 bounce

C'est mon Wozzeck préféré et, pour moi, l'un des plus beaux enregistrements de Boulez ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83325
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Berg - Wozzeck - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Berg - Wozzeck   Berg - Wozzeck - Page 9 EmptyMer 7 Nov 2018 - 4:00

C'est très réussi dans son genre, très bien réalisé, si l'on passe outre le Docteur qui chante n'importe quoi. (le bon texte, mais pas la bonne partition Laughing )

Après, c'est 100% âpre et sombre, même très agressif d'un point de vue purement sonore. (ça sature par moments)
Ce n'est pas mon optique préférée.
Je préfère notamment Abbado qui est hyper tendu mais sans renoncer à la beauté sonore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83325
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Berg - Wozzeck - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Berg - Wozzeck   Berg - Wozzeck - Page 9 EmptySam 29 Déc 2018 - 0:43

Zip a écrit:
J'ai vu cette production à Amsterdam ! C'est hautement recommandable.

Un opéra qui va très bien à l'univers visuel de Warlikowski, qui en fait quelque chose de puissant et d'esthétisant, assez psychanalytique (en repartant de l'anecdote historique, Wozzeck garçon-coiffeur, petit garçon traumatisé), avec des symboles évocateurs et forts (l'aquarium, le modèle anatomique ! je n'en dis pas plus).

C'était la prise de rôle de Maltman, excellent dans la folie distante et blessée, un peu maso, mais ça restait peut-être un peu superficiel. Il faut dire que c'est un rôle si complexe qu'il faut du temps à l'interprète pour y grandir, une fois qu'il a le dessus sur la partition. Westbroek faisait ce qu'elle sait faire et ça marchait parfaitement — la sensualité, la passion, très lyrique* finalement, et très émouvant, pas du tout dans le réalisme cru.
J'avais vraiment beaucoup aimé Albrecht, clair, incisif et détaillé. Vif mais refusant d'en faire trop dans la violence et la noirceur. Comme toujours excellent dans ce répertoire, quoi. Je pense que ça te plaira.

*Donc pas de sprechstimme non plus, bien au contraire.

C'est désormais disponible en DVD et Blu-ray.

Berg - Wozzeck - Page 9 61y0FEtPaAL._SL400_

Excellent spectacle, glaçant, comme toujours ou presque avec Wozzeck, certes.
Mais l'orchestre est particulièrement à l'avenant, glaçant, tranchant, beau aussi.
Direction tendue à l'extrême, sans renier le côté post-romantique de l'œuvre. Clarté et lisibilité de tous les détails.
Je suis un peu gêné par Westbroek, qui chante d'un bout à l'autre sans trop se soucier de ce qui est demandé précisément par la partition (sprechstimme, etc...), et en changeant les aigüs qui sont désormais trop hauts pour elle.
Bonne distribution dans l'ensemble, mais cette version vaut surtout pour l'orchestre et la mise en scène à mon sens. (dernière image vraiment terrible)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Berg - Wozzeck - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Berg - Wozzeck   Berg - Wozzeck - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Berg - Wozzeck
Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Berg - Wozzeck
» Berg - Oeuvres orchestrales
» Lulu (Alban Berg)
» Christian FERRAS
» Bjorn Berge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: