Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Wagner - Parsifal (3)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6489
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mar 1 Mai 2018 - 11:33

DavidLeMarrec a écrit:
Bien vu, Rubato n'a pas encore essayé de mauvaise version, ça lui donnerait de la perspective.
hehe Oui, Cololi tente à chaque fois de la refourguer, celle-là.

DavidLeMarrec a écrit:
mais Kubelik 80 et Barenboim 90, c'est effectivement assez parfait…
Tout à fait d'accord: ce sont mes deux versions studio préférées (mais dans Parsifal je réécoute bien plus souvent des live.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mar 1 Mai 2018 - 11:35

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Bien vu, Rubato n'a pas encore essayé de mauvaise version, ça lui donnerait de la perspective.
hehe Oui, Cololi tente à chaque fois de la refourguer, celle-là.

Uniquement parce que vous la dénigrez !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3736
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mar 1 Mai 2018 - 11:37

Cololi a écrit:
Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Bien vu, Rubato n'a pas encore essayé de mauvaise version, ça lui donnerait de la perspective.
hehe Oui, Cololi tente à chaque fois de la refourguer, celle-là.

Uniquement parce que vous la dénigrez !

En même temps ça serait difficile de ne pas dénigrer un Wagner Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mar 1 Mai 2018 - 11:42

Personne ne l'a dénigrée (c'est d'ailleurs une version tout à fait valable, dont la clarté de captation tranche avec les standards sonores habituels de Bayreuth), mais Rubato cherche en générale des versions dans un son moderne, donc Kna 62 ne paraissait pas le même choix, d'autant qu'à son égal, il y a mieux.

Au passage, Benedictus : pas A. Jordan ni Kegel ? (que j'aime tous les deux un peu plus que Kubelik et Barenboim)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6489
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mar 1 Mai 2018 - 11:55

Cololi a écrit:
Uniquement parce que vous la dénigrez !
Oh, pas plus que n'importe quelle autre version de Knappertsbusch, hein.

Cela dit, je serais curieux de savoir ce que tu trouve à cette version Kna-là par rapport aux autres (à part d'être la seule enregistrée officiellement et en stéréo, et la mieux distribuée - et d'avoir Gundula Janowitz et Anja Silja en filles-fleurs hehe ): Thomas-Dalis ne sont pas les Parsifal-Kundry les plus marquants (si tu tiens à Kna, tu as tous les Windgassen-Mödl des années 50, et dans les années 60, des interprètes qui proposent vraiment autre chose comme Vickers ou Crespin); Hotter, dont on a par ailleurs pas mal de Gurnemanz, y semble en effet bizarrement fatigué; Neidlinger en Klingsor, on en a des caisses aussi (et Uhde y est bien plus électrisant); même chose pour les Titural et Amfortas de Talvela et London.

DavidLeMarrec a écrit:
Au passage, Benedictus : pas A. Jordan ni Kegel ?  (que j'aime tous les deux un peu plus que Kubelik et Barenboim)
Jordan, je n'ai jamais écouté en audio seul, seulement dans le film de Syberberg, il faudrait que je tente.
Kegel, je me souviens avoir trouvé ça bien, mais sans sauter au plafond - le Gurnemanz de Cold et la Kundry de Schröter très bons mais un peu en dessous de ce que j'en espérais, les chœurs épatants, Kollo bof (mais pas pire que chez Solti), un peu déçu par Adam en Amfortas et par la direction de Kegel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mar 1 Mai 2018 - 12:33

Benedictus a écrit:

Oh, pas plus que n'importe quelle autre version de Knappertsbusch, hein.

Voilà qui est déjà bien plus honnête que David !

Citation :
Cela dit, je serais curieux de savoir ce que tu trouve à cette version Kna-là par rapport aux autres (à part d'être la seule enregistrée officiellement et en stéréo, et la mieux distribuée - et d'avoir Gundula Janowitz et Anja Silja en filles-fleurs hehe ): Thomas-Dalis ne sont pas les Parsifal-Kundry les plus marquants (si tu tiens à Kna, tu as tous les Windgassen-Mödl des années 50, et dans les années 60, des interprètes qui proposent vraiment autre chose comme Vickers ou Crespin); Hotter, dont on a par ailleurs pas mal de Gurnemanz, y semble en effet bizarrement fatigué; Neidlinger en Klingsor, on en a des caisses aussi (et Uhde y est bien plus électrisant); même chose pour les Titural et Amfortas de Talvela et London.

Déjà il faut que la version soit disponible ! Donc cet argument n'est pas à balayer d'un revers de main ! Pour écouter encore faut-il que ce soit disponible et pas hors de prix.
La sterréo = mais si c'est un argument, je suis désolé : ça lui donne un avantage certain sur toutes les captations bayreuthienne de l'époque.
Kna => je n'y tiens pas plus que ça. Je constate simplement qu'en 62 c'est assez magique.
Thomas-Dalis => p être pas les plus marquants ... encore que ... ils se défoncent pas. Et là encore ... tu mélanges tout. Windgassen j'aime beaucoup ... c'est sûrement l'idéal pour Parsifal ... mais encore faut-il qu'il soit dans une bonne version !!! Mödl je te la laisse sans pb. Vickers je veux bien ... mais la version de 64 est pas géniale.
Hotter ailleurs ? où ? dans une aussi bonne version ? Fatigué ? Du fatigué comme cela j'en veux tous les jours. C'est après que ça se dérobe pour lui (je crois qu'en 64 c'est déjà fini). Neidlinger a bcp fait Klingsor ... mais là encore quelle bonne version ? Il y a 3 Klingsor que je retiens : Neidlinger, von Kannen, Wlaschiha.
London je te le laisse sans difficulté, mais Talvela c'est quand même idéal pour Titurel.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mar 1 Mai 2018 - 14:21

@ Benedictus
A. Jordan devrait te plaire : Minton est d'un moelleux un peu standard, mais Lloyd très intéressant (pas si loin de Sotin, en un peu plus robuste et à peine moins ronchon) et Goldberg clair et tranchant, vraiment parfait.

Pour Kegel, je suis surpris, voilà quand même une direction qui dans le genre alerte qui a ta faveur, est très séduisante, on est dans la veine de Krauss et Kubelik, avec un parti pris de tempo certes plus radical. Et puis Cold, tout de même, cette transparence sans sacrifier l'assise ! I love you


Cololi a écrit:
Voilà qui est déjà bien plus honnête que David !

J'ai dit que c'était le meilleur Parsifal de Knappertsbusch, on ne peut pas être plus (perfidement) clair.

Ce n'est pas mal du tout, hein, mais dans une musique déjà difficile, il y a une majorité de versions qui permettent d'avoir le sentiment d'aller quelque part (et avec une distribution plus grisante), alors qu'ici il reste ce flottement étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6489
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mar 1 Mai 2018 - 14:43

DavidLeMarrec a écrit:
Pour Kegel, je suis surpris, voilà quand même une direction qui dans le genre alerte qui a ta faveur, est très séduisante, on est dans la veine de Krauss et Kubelik, avec un parti pris de tempo certes plus radical. Et puis Cold, tout de même, cette transparence sans sacrifier l'assise ! I love you
Justement: j'en attendais peut-être trop, justement, à cause de ce côté «version faite pour moi.» Mais je réessaierai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mer 2 Mai 2018 - 13:02

Cololi a écrit:
La sterréo = mais si c'est un argument, je suis désolé : ça lui donne un avantage certain sur toutes les captations bayreuthienne de l'époque.

La version de 51 est un peu ouatée, en en mono, mais très belle à écouter franchement... micros DECCA je crois à l'époque!

Citation :
Kna => je n'y tiens pas plus que ça. Je constate simplement qu'en 62 c'est assez magique.
N'en déplaisent aux méchants, Kna dans Parsifal (mais aussi dans le Ring!!) c'est assez magique! Very Happy

Citation :
Thomas-Dalis => p être pas les plus marquants ... encore que ... ils se défoncent pas. Et là encore ... tu mélanges tout. Windgassen j'aime beaucoup ... c'est sûrement l'idéal pour Parsifal ... mais encore faut-il qu'il soit dans une bonne version !!! Mödl je te la laisse sans pb. Vickers je veux bien ... mais la version de 64 est pas géniale.

Franchement, il faut avoir écouté Mödl dans Kundry en 51... la voix est parfaitement maîtrisée et elle ne joue pas avec la partition. Elle est totalement possédée. Et Windgassen est encore magnifique, sans ce ton geignard qu'il va prendre par la suite ( avec en plus une voix qui devient assez métallique et peu agréable)!
Pour Vickers en 64, le son est un peu plus difficile je vous l'accorde...
Mais on l'a en 85 avec Rysanek au MET! Mr.Red

Citation :
Hotter ailleurs ? où ? dans une aussi bonne version ? Fatigué ? Du fatigué comme cela j'en veux tous les jours. C'est après que ça se dérobe pour lui (je crois qu'en 64 c'est déjà fini).

Non, en 64, il était malade tout simplement le jour de la captation. Une grosse allergie. D'où la vibrato large. Mais ce timbre!!! drunken drunken

Citation :
Neidlinger a bcp fait Klingsor ... mais là encore quelle bonne version ? Il y a 3 Klingsor que je retiens : Neidlinger, von Kannen, Wlaschiha.
London je te le laisse sans difficulté, mais Talvela c'est quand même idéal pour Titurel.

Euh... Uhde est génial en Klingsor. Et plus proche de nous, ne pas oublier Nikitin qui le tient magistralement.
Son Amfortas est aussi passionnant d'ailleurs.

Et pour Titurel... euh franchement, perso je m'en fiche de qui chante Titurel! hehe


Sinon, dans les versions récentes, n'oubliez-pas Van Zweden : Klaus Florian Vogt (Parsifal), Katerina Dalayman (Kundry), Falk Struckmann (Amfortas), Robert Holl (Gurnemanz)... Une de mes versions de chevet. Une sorte de grand oratorio un peu moins dramatique que chez certains, mais que c'est beau!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mer 2 Mai 2018 - 23:49

Polyeucte a écrit:
Sinon, dans les versions récentes, n'oubliez-pas Van Zweden : Klaus Florian Vogt (Parsifal), Katerina Dalayman (Kundry), Falk Struckmann (Amfortas), Robert Holl (Gurnemanz)... Une de mes versions de chevet. Une sorte de grand oratorio un peu moins dramatique que chez certains, mais que c'est beau!!

C'est vrai que c'est bien, mais la prise de son est un peu lisse… et puis Holl en Gurnemanz, toujours un peu frustrant, un véritable artiste, mais le timbre reste toujours ingrat (très bon compositeur de lieder, en revanche).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Jeu 3 Mai 2018 - 8:29

DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Sinon, dans les versions récentes, n'oubliez-pas Van Zweden : Klaus Florian Vogt (Parsifal), Katerina Dalayman (Kundry), Falk Struckmann (Amfortas), Robert Holl (Gurnemanz)... Une de mes versions de chevet. Une sorte de grand oratorio un peu moins dramatique que chez certains, mais que c'est beau!!

C'est vrai que c'est bien, mais la prise de son est un peu lisse… et puis Holl en Gurnemanz, toujours un peu frustrant, un véritable artiste, mais le timbre reste toujours ingrat (très bon compositeur de lieder, en revanche).

Et Klaus Florian Vogt dans le rôle titre, ça donne quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Jeu 3 Mai 2018 - 10:47

Rubato a écrit:
Et Klaus Florian Vogt dans le rôle titre, ça donne quoi ?

Moi j'admire. Très pur et lumineux, même dans l'exaltation du II... Mais certains trouvent ça trop gentils. C'est sûr qu'on a pas le déchirement d'autres. Mais je trouve ça vraiment très bon!

Et pour la prise de son, je pense que ça vient aussi du choix de la direction.
Concernant Holl oui, c'est un peu sec mais quel art quand même!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Jeu 3 Mai 2018 - 11:44

le truc avec Vogt c'est qu'on a le sentiment que le véritable héros wagnérien est arrivé sur scène, innocent et droit (je dis cela mais je ne connais que la version Kent Nagano/ Nikolaus Lehnoff), quoi qu'on préfère, c'est à entendre

Edit : évidemment je parle de Lohengrin Rolling Eyes


Dernière édition par Morloch le Jeu 3 Mai 2018 - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Jeu 3 Mai 2018 - 11:51

Polyeucte a écrit:
La version de 51 est un peu ouatée, en en mono, mais très belle à écouter franchement... micros DECCA je crois à l'époque!

51, c'est sans doute moins anodin et plus habité que pas mal de versions plus récentes, mais ce que c'est filandreux, et quel chœur cauchemardesque... pale Une des pires versions de ce point de vue : même tous les autres Knappertsbusch sont préférables (mes préférées étant 54 et 59 parce que je suis un peu pervers), et quitte à avoir du lent, je choisis sans hésitation Levine 85 — alors que j'adore la mono et les pains du Bayreuth '50s en règle générale Mr. Green .


Citation :
Franchement, il faut avoir écouté Mödl dans Kundry en 51... la voix est parfaitement maîtrisée et elle ne joue pas avec la partition. Elle est totalement possédée.

J'avais longuement comparé les différentes Kundry de Mödl, qui m'avait semblé plus à l'aise et impressionnante en 53 (avec Krauss) et en 54 (Kna, mais surtout Leitner).
Le seul avantage de 51 – mais je ne suis même pas sûr que c'en soit forcément un pour Kundry – est que la voix est légèrement plus juvénile, mais c'est aussi souvent plus timide et légèrement (et, bien sûr, relativement) appliqué ou précautionneux...
Il faut dire aussi que pour le "feu", le tempo n'aide pas.

Je ne suis pas sûr d'avoir entendu la version de 52, mais si c'est le cas elle ne m'a pas beaucoup marqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Jeu 3 Mai 2018 - 12:25

Rubato a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Sinon, dans les versions récentes, n'oubliez-pas Van Zweden : Klaus Florian Vogt (Parsifal), Katerina Dalayman (Kundry), Falk Struckmann (Amfortas), Robert Holl (Gurnemanz)... Une de mes versions de chevet. Une sorte de grand oratorio un peu moins dramatique que chez certains, mais que c'est beau!!

C'est vrai que c'est bien, mais la prise de son est un peu lisse… et puis Holl en Gurnemanz, toujours un peu frustrant, un véritable artiste, mais le timbre reste toujours ingrat (très bon compositeur de lieder, en revanche).

Et Klaus Florian Vogt dans le rôle titre, ça donne quoi ?

Limpide et angélique (même si ses voyelles sont toujours inégales, les [a] très purs et les [i ] plus chargés, étrangement), ça fonctionne très bien, on touche à une forme d'idéal (même si, personnellement, j'ai d'autres chouchous : Kónya, Ventris, Wottrich, B. Fritz, Kaufmann…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Jeu 3 Mai 2018 - 13:22

Pour se donner une idée, le voici durant les concerts qui servent de base à cet enregistrement :
/watch?v=R2y-8f8nvJ4 (c'est le deuxième acte, mais on trouve aussi les deux autres!).

Après, le CD apporte une plus grande qualité et un plus grand confort d'écoute. Mais d'un point de vue interprétation c'est pareil (malgré quelques raccords entre plusieurs soirées!).

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 13:25

Je suis en train de réécouter l'oeuvre en audio, je voudrais acheter une production récente en dvd et lorgne sur la production de Bayreuth mise en scène par Laufenberg. Xavier en avait rapidement dit du bien sur la page précédente mais j'aimerais des précisions.
Musicalement Vogt et Haenchen ça me tente tout à fait, mais j'ai des doutes sur la mise en scène. J'aime les mises en scène modernes, mais là entre les treillis et les niqabs ce n'est pas trop iconoclaste quand même ? Neutral
Sinon j'aurais aimé Ventris/Ivan Fischer mais apparemment c'est un packaging dvd+blu-ray et ce n'est pas donné. Fischer est-il hautement préférable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82433
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 13:38

Pour Laufenberg, je trouve que c'est intelligemment fait, mais si tu ne le sens pas au vu des photos, ne prends peut-être pas le risque.
Tu prends moins de risques avec la mise en scène d'Audi qui fera plus consensus.

Musicalement, les deux se valent à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8376
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 13:42

Iskender a écrit:
Je suis en train de réécouter l'oeuvre en audio, je voudrais acheter une production récente en dvd et lorgne sur la production de Bayreuth mise en scène par Laufenberg. Xavier en avait rapidement dit du bien sur la page précédente mais j'aimerais des précisions.
Musicalement Vogt et Haenchen ça me tente tout à fait, mais j'ai des doutes sur la mise en scène. J'aime les mises en scène modernes, mais là entre les treillis et les niqabs ce n'est pas trop iconoclaste quand même ? Neutral
Sinon j'aurais aimé Ventris/Ivan Fischer mais apparemment c'est un packaging dvd+blu-ray et ce n'est pas donné. Fischer est-il hautement préférable ?

Sinopoli à Bayreuth ; c'est un très bon compromis scénique et une distribution qui tient la dragée haute à l'oeuvre (et pas le contraire comme c'est plus souvent le cas) :



Levine au MET ; versant très très classique mais à bien des égards très très recommandable :



Gatti au MET ; un choc visuel, une authentique portée sonore avec de fortes individualités (des vrais corps chantants) :



Parsifal a été plutôt très bien servi par la vidéo et il n'y a pas tellement de mauvaises versions ; en tout cas, suivant ses idiosyncrasies, il est toujours possible de trouver une captation à laquelle on puisse adhérer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 13:54

Merci pour vos promptes réponses. Oui je sais tout le bien qu'on a dit de Kaufmann/Gatti (encore qu'à la lecture du sujet certains sont plus réservés) et Sinopoli est un chef que j'aime bien. Je suis moins tenté par Levine, je me méfie de la surcharge de pas mal de productions littérales du Met.

Si j'étais plutôt sur les versions Haenchen ou Fischer dont Xavier avait parlé, c'est parcequ'en plus d'avoir d'excellents rôles-titres (comme Kaufmann, certes), je cherchais une direction avec des tempi plutôt allants. Je vais essayer de trouver quelques extraits en ligne pour affiner mon choix. (un jour le petit scarabée que je suis aura peut-être dix versions hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8376
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 13:57

Iskender a écrit:
je cherchais une direction avec des tempi plutôt allants.

La question n'est peut-être pas tout à fait là, en tout cas à mon goût et je pense que c'est la complaisance qui est à fuir ; quand la musique se sert et ne "serre" pas le propos. Sinopoli, dans cette optique-là est redoutable de théâtre. C'est vraiment le festival scénique sacré voulu par Wagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82433
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 14:11

Iskender a écrit:


Si j'étais plutôt sur les versions Haenchen ou Fischer dont Xavier avait parlé, c'est parcequ'en plus d'avoir d'excellents rôles-titres (comme Kaufmann, certes), je cherchais une direction avec des tempi plutôt allants. Je vais essayer de trouver quelques extraits en ligne pour affiner mon choix. (un jour le petit scarabée que je suis aura peut-être dix versions hehe )

Dans ce cas-là tu as bien ciblé avec Haenchen et Fischer.
Il y aussi Haenchen-Castellucci, mais là la mise en scène est plus que particulière. (Polyeucte en a parlé dans ces pages)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 14:53

bAlexb a écrit:
Iskender a écrit:
je cherchais une direction avec des tempi plutôt allants.

La question n'est peut-être pas tout à fait là, en tout cas à mon goût et je pense que c'est la complaisance qui est à fuir ; quand la musique se sert et ne "serre" pas le propos. Sinopoli, dans cette optique-là est redoutable de théâtre. C'est vraiment le festival scénique sacré voulu par Wagner.

+1.

C'est une fausse bonne idée les tempi "allant". Pourquoi ? Parce que ça peut être rapide et non habité. Et donc que tu t'y ennuies (chose que tu essayes d'éviter avec ces tempi j'imagine).

Je ne peux que plusoyer bAlex dans les versions DVD … en accentuant sur Levine … car la distribution et la direction sont uniques (le casting de Gatti est pas mal, même si un cran en dessous - à part Amfortas - il est vrai qu'il est exceptionnel chez Levine).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82433
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 15:00

Peut-être qu'Iskender a déjà pas mal de versions avec des tempi plutôt lents et qu'il veut essayer autre chose, ce qui n'est quand même pas une mauvaise idée!
Là tu es presque en train de dire que les tempi allants sont forcément mauvais.

Je ne suis pas sûr que le casting de Levine soit fondamentalement supérieur à Gatti, il y a quand même un point relativement faible avec l'Amfortas de Weikl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 15:12

Oui pour moi les tempi rapides dans Parsifal c'est quasi rédhibitoire, c'est vrai.
Et j'avais l'impression au contraire qu'Iskender découvrait.

Pour les casting … j'ai bien dit "sauf Amfortas" … mais pas à cause de Weikl (je ne sais pas ce que ttlm a contre lui … alors qu'il fait parfaitement le job à défaut d'être transcendant) … mais plutôt car Mattei est vraiment grandiose.
Pour Gurnemanz, Pape est génial, c'est vrai (souvent il peine à être vraiment très impliqué, habité par les rôles … même si la voix est somptueuse), mais en fasse il y a Moll !
En Parsifal … alors là … il n'y a pas photo, Jérusalem c'est nettement meilleur que Kaufmann … même si c'est peut-être la meilleure chose que j'ai entendu de lui.
En Kundry … évidemment Meier ! Même si Dalayman fait très bien le job, c'est vrai.
En Klingsor … ça permet de connaître Mazura, qui était quand même un grand spécialiste du rôle. Nikitin … je ne me souviens plus trop.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 15:14

Smile Comme vous savez le fait de rentrer vraiment dans cette musique c'est assez récent pour moi. J'écoutais déjà Parsifal il y a vingt-cinq ans mais sans accrocher autant qu'aujourd'hui et sans me plonger autant dans l'intégralité ni la continuité et de l'oeuvre. Donc je n'ai pas dix versions. J'en ai une. Embarassed hehe Actuellement je réécoute le Karajan studio avec Hoffman, je ne sais pas trop comment ça se situe niveau tempi, même si je commence à explorer la partition. Certaines choses me paraissent lentes et dans le même temps je trouve l'orchestre superbe.
Pour ce qui est des tempi allant, loin de moi l'idée "ça va passer plus vite" Laughing , j'ai passé ce stade avec cette oeuvre. J'aime en général les lectures d'orchestre assez aérées tout de même. Ce qui n'est pas forcément synonyme de tempi rapides j'en conviens. En tout cas le peu que j'ai entendu d'Haenchen, et même de ce qu'il fait en général, ça m'a vraiment plu et je pense que c'est quelque chose qui peut bien me convenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 16:01

C'est tout à fait légitime. La version discographique que j'aime le plus est celle qui a les tempi les plus lents (Levine à Bayreuth en 85), mais en règle générale, je trouve que les tempi allants, dans cette œuvre, resserrent le discours, rendent les enchaînements plus logiques, plutôt que de le distendre en infinis aplats.

Effectivement, Karajan est superbe, mais très contemplatif (et, de surcroît, plus hédoniste que mystique). Dans la liste proposée, j'aime vraiment beaucoup Sinopoli qui a un peu tous les avantages : mise en scène sans armures et fleurs en plastique, mais sans corps étrangers et fantaisies gratuites, orchestre très présent, chanteurs tous très aboutis dans leur chant comme leur vision du rôle… (Une des grandes soirées de la vie d'Elming et L. Watson, en particulier.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8376
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 16:31

DavidLeMarrec a écrit:
Dans la liste proposée, j'aime vraiment beaucoup Sinopoli qui a un peu tous les avantages : mise en scène sans armures et fleurs en plastique, mais sans corps étrangers et fantaisies gratuites, orchestre très présent, chanteurs tous très aboutis dans leur chant comme leur vision du rôle… (Une des grandes soirées de la vie d'Elming et L. Watson, en particulier.)

J'avais lu : abrutis. Mais finalement, c'est un peu ça tellement ils sont tout à leur rôle. Et c'est une qualité, en l'espèce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 20:21

En général je suis du genre à chercher plutôt du rapide que du lent, y compris d'ailleurs au niveau des oeuvres elle-même et pas des interprétations (il est très rare que mon mouvement préféré d'une symphonie soit un adagio). Mais Parsifal, c'est vraiment particulier, c'est un monde tellement clos dans lequel il faut pénétrer que, pour une fois, j'ai envie de dire "peu importe le tempo tant qu'on a l'ivresse". D'ailleurs, quand je me suis replongé dedans récemment, j'ai testé Boulez en mode ultra rapide, puis Levine qui est vraiment lent. Sur les premières mesures du prélude du premier acte, a priori y a pas photo pour moi, je suis nettement plus réceptif à l'optique Boulez. Et pourtant, une fois rimmergé dans l'interprétation de Levine, je n'ai eu aucune difficulté à l'écouter jusqu'au bout, sans même la trouver lente. Je crois même que j'y ai pris plus de plaisir qu'avec Boulez. Comme quoi tout ça est plus compliqué qu'un simple choix de tempo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82433
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Lun 17 Sep 2018 - 21:18

Absolument, on peut aimer les deux optiques, avec une heure d'écart sur l'ensemble de l'œuvre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Jeu 1 Nov 2018 - 23:32

J'ai écouté l'acte II de la version Goodall ce soir à partir de "Parsifal ! Weile !". Elle est dans un coffret qui m'avait été offert il y a quelques années de tous les opéras de Wagner et je la connaissais à peine jusqu'à présent. Je comprends mieux pourquoi je ne l'ai pas écoutée plus tôt, entre la voix du ténor faisant Parsifal et son chant que je qualifierais de "bête", la direction du chef et même cette chère Waltraud Meier qui est pourtant la grande Kundry des 35 dernières années. C'est très lent, invertébré comme direction, on se fait chier. Waltraud fait un sort à chaque mot et c'est insupportable je trouve. Reste la prime jeunesse de la voix mais ce que je connais du live de l'année suivant cet enregistrement de Bayreuth avec Levine est plus intéressant et bien sûr, je la connais en grande partie chez Barenboim (à la fois en vidéo dans la mise en scène de Kupfer et en studio), un peu chez Nagano par youtube, un peu chez Thielemann aussi et surtout entièrement chez Levine en DVD.

Kundry m'intéresse surtout au IIe acte, plus qu'au premier, c'est là que j'attends beaucoup des chanteuses. Là, elle est au sommet de ses moyens vocaux mais y'a pas le personnage du tout. Je ne sais pas dans quelles conditions se sont fait l'enregistrement mais c'est d'une platitude incroyable.

J'essaierai pour me faire un vrai avis complet de me farcir l'ensemble de l'enregistrement, notamment pour McIntyre, paraît il intéressant Gurnemanz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Jeu 1 Nov 2018 - 23:51

Bon, moi j'aime bien cet enregistrement. Il y a orchestre plus voluptueux, chanteurs plus exceptionnels (effectivement, Meier n'y est pas à son elle-même), mais je trouve que tout cela fonctionne assez bien, sans mollesse particulièrement malgré la réputation du chef. (Ses Meistersinger en anglais sont superbes, d'ailleurs !)

J'aime davantage que son Ring (où les chanteurs sont inintelligibles).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Jeu 1 Nov 2018 - 23:59

Le Ring est en anglais donc faut vouloir écouter cette œuvre en anglais.

Aujourd'hui pour moi, Stemme et Kampe (pas entendue en live pour cette dernière alors que j'aurais dû sans les merdes à Bastille) n'égaleront jamais Meier dans le rôle, ni Mödl, ni Crespin, ni Ludwig (mais il me faudrait entendre un live plutôt que Solti écouté une seule fois en entier car la somme des chanteurs vaut mieux que chaque chanteur individuellement pour moi, chez Solti Ludwig est très bien chantante mais pas assez sauvage, trop policée), ni Jones (une de mes chouchoutes du rôle chez Boulez, version que j'hésite à me procurer mais cette version me dérange pour King et Crass).

Kundry et Gurnemanz sont mes deux rôles fêtiches de cet opéra. Pas entendu ni vu Denoke dans la production de Covent Garden disponible sur le web sans acheter le DVD onéreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Ven 2 Nov 2018 - 0:10

Honnêtement, le Ring est en rien du tout : c'est bien chanté, mais on ne comprend rien de ce qui est dit (prononciation des chanteurs mais aussi prise de son Chandos lointaine et réverbérée).

Je ne vois pas trop l'intérêt d'établir des comparaisons en valeur absolue entre des chanteuses que, pour certaines, nous n'entendrons jamais de toute façon. Kampe me convient vraiment très bien (mieux que Ludwig par exemple, effectivement assez lisse chez Solti, moins chez Karajan mais sa voix ne me touche pas).

Il faut que tu essaies Boulez ! Je prévois que tu vas détester (ça va vraiment bouleverser tes habitudes d'écoute, l'orchestre est sale, les tempos très vifs), mais ça renouvelle vraiment la façon de penser Parsifal, quitte à trouver ça insupportable et à ne plus y revenir. Jones y est très chouette, avec ses limites habituelles, mais très habitées, pour moi l'une de ses grandes incarnations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mar 6 Nov 2018 - 19:28

Merci David mais je connais déjà Boulez et Jones, cf mon message juste au-dessus du tien, lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mer 7 Nov 2018 - 14:25

Ben, tu dis que tu hésites à te la procurer… tu veux dire à posséder alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   Mer 7 Nov 2018 - 20:14

A posséder oui, à cause de mes réserves sur le Parsifal et le Gurnemanz.

J'en avais parlé lors de mon écoute dans ce topic discographique plein de pages en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wagner - Parsifal (3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagner - Parsifal (3)
Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» Wagner - Parsifal (3)
» Wagner - Parsifal
» Le Parsifal de Hans-Jürgen Syberberg
» Wagner - Parsifal (2)
» Parsifal - TCE - 14/04/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: