Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Clémens Krauss

Aller en bas 
AuteurMessage
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptyDim 22 Sep 2013 - 12:21

Ce matin trouvé un 33 tours de lui, avec Le songe d'une nuit d'été avec les chanteuses de l'époque Llona steingruber et Dagmar Hermann, grand Straussien et surtout grand chef Wagèrien , un petit point sur ses enregistrements et toujours Wikipedia ?

*********************************

Clemens Krauss (Vienne, 31 mars 1893 - Mexico, 16 mai 1954) est un chef d'orchestre autrichien, particulièrement associé aux œuvres de Richard Strauss.
Il étudie au conservatoire de la Gesellschaft der Musikfreunde (Société des amis de la musique) de Vienne avec Grädener et Heuberger, et fait ses débuts à Brno en 1913, avec Zar und Zimmermann.

Il dirige alors à Riga (1913-14), Nuremberg (1915-16), Stettin (1916-21), puis devient assistant de Franz Schalk à Vienne (1922-24). Il est ensuite nommé intendant de l'Opéra de Francfort (1924-29), puis directeur musical de l'Opéra de Vienne (1929-34). Il occupe le même poste durant la période nazie à Berlin (1935-36), avant d'être nommé directeur général de l'Opéra d'État de Bavière à Munich (1937-44).

Le 31 décembre 1939, il dirige, dans la grande salle du Musikverein de Vienne, le premier concert Strauss exceptionnel de l'orchestre philharmonique de Vienne. Le concert suivant aura lieu le 1er janvier 1941 et deviendra le premier Concert du nouvel an de Vienne. Krauss dirigera ce concert jusqu'au 1er janvier 1944 puis du 1er janvier 1947 au 1er janvier 1954.

Après la guerre, il réorganise le Mozarteum de Salzbourg et enseigne à la Musikhochschule de Vienne à partir de 1947, puis revient à l'Opéra de Vienne (1950-54).

Ami intime de Richard Strauss, il dirige plusieurs de ses créations, notamment Arabella à Dresde en 1933 (en remplacement de Fritz Busch qui a choisi l'exil pour des raisons politiques), Friedenstag à Munich en 1938, Capriccio à Munich en 1942 (il est le coauteur du livret), puis Die Liebe der Danae à Salzbourg en 1952.

Outre Strauss, il dirige les opéras de Mozart à Salzbourg, et de Wagner à Bayreuth, tout en défendant l'opérette viennoise. Il parait comme chef invité à Paris et Londres.

Chef d'orchestre au prodigieux instinct, sachant entraîner soliste, chœur et orchestre dans un élan irrésistible. Il était marié à la soprano Viorica Ursuleac, considérée comme la plus grande Maréchale de son temps.
Sources

Le dictionnaire des interprètes, Alain Pâris, Robert Laffont, 1989. ISBN 2-221-06660-X
Le guide de l'opéra, Roland Mancini & Jean-Jacques Rouveroux, Fayard, 1986. (ISBN 2-213-01563-5)







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptyDim 22 Sep 2013 - 12:49

Version très honnête de ce songe d'une nuit d'été, marrant on est un peu dans Wagner  et les filles de l'Or du Rhin dans le 3ème mouvement , on peut dire que ce chef rend tout très facile musicalement  et abordable,bien que ça reste un peu germanique , j'ai une Chauve-souris de Strauss ( l'autre Johann) remarquable d'engouement.et de fraîcheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27296
Date d'inscription : 21/09/2012

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptyDim 22 Sep 2013 - 13:32

Un chef qu'on a parfois comparé à un « Grand d'Espagne » pour sa direction fière et aristocratique.

Dans le répertoire orchestral, je l'associe surtout à ses merveilleuses interprétations de la famille du Roi de la Valse, qu'on trouve couramment rééditées chez Opus Kura.
Mais aussi bien sûr à l'autre Strauss, Richard, notamment des approches à la fois décantées et très imaginatives des poèmes symphoniques -on peut les trouver chez Testament.

Pour faire mentir une telle réputation de tact et de subtilité, on doit connaître ce CD paru chez Tahra qui témoigne d'un concert capté à Brême en 1952 : Mozart et Brahms au programme, mais joués tels que vous n'auriez jamais osé l'imaginer. Absolument déjanté ! Le Finale de la Jupiter est une pure folie...

http://www.amazon.fr/MOZART-Symphonie-n%C2%B0-Jupiter-BRAHMS/dp/B000066R8H
Clémens Krauss 51DhzgdA0pL._SX450_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptyDim 22 Sep 2013 - 14:38

Mélomaniac, les chefs prenaient avant comme les chanteurs de bel canto par ailleurs plus de liberté avec les partitions, c'est souvent ce qui en faisait l'intèrêt, le cas de Richard Strauss est très spécial,il a beaucoup été enregistré et très bien par lui-même d'abord et par une pleiade de bons chefs contemporains de son époque ,il faut dire qu'il écrivait merveilleusement pour l'orchestre ( du moins à l'écoute)Pour Krauss, je l'ai plus vu en 33 tours dans des oeuvres moins connues de Strauss aus italien ou Métamorphoses ,des oeuvres un peu plus jouées maintenant que dans les années 50?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27296
Date d'inscription : 21/09/2012

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptyDim 22 Sep 2013 - 15:07

gluckhand a écrit:

je l'ai plus vu  en 33 tours dans des oeuvres moins connues de Strauss aus italien ou Métamorphoses ,des oeuvres un peu plus jouées maintenant que dans les années 50?
Effectivement, Krauss enregistra Aus Italien pour le LP.

Mais aussi des oeuvres plus connues telles que Zarathoustra, même si à l'époque les enregistrements en étaient encore rares.

Clémens Krauss Straus11Clémens Krauss Straus13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptyDim 22 Sep 2013 - 15:36

Mélomaniac, je ne suis pas si moyenâgeux que ça et tes pochettes sont des pochettes originales anglaises , en France on les voyait pas beaucoup?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27296
Date d'inscription : 21/09/2012

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptyDim 22 Sep 2013 - 16:43

Désolé pour mes goûts iconographiques moyenâgeux.

Smile Voir sur ce site d'autres pochettes vintage :

http://himahito.web.fc2.com/clemens.html


Dernière édition par Mélomaniac le Dim 22 Sep 2013 - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptyDim 22 Sep 2013 - 17:01

Non Mélomaniac je pensais plus aux pochettes économiques DECCA ,celles entouré de rouge ou orange ,des pochettes plus récentes, les Decca anglais n'étaient pas si fréquents que ça sur le marché dans mon souvenir.La 9éme de Schubert , les Métamorphoses et une 36 éme de Mozart étaient sur une autre marque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27296
Date d'inscription : 21/09/2012

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptySam 19 Oct 2013 - 11:48

alexandre, in Playlist, a écrit:

Mozart - Symphonie n°41 - Philharmonisches Staatsorchester Bremen / Clemens Krauss

Brahms - Symphonie n°1 - Philharmonisches Staatsorchester Bremen / Clemens Krauss
 
 
Smile Tu penses quoi Alex de ce concert du 12 mars 1952 ?
 
Je trouve ça insensé. Le Finale de la Jupiter, je ne sais qu'en dire tellement c'est déjanté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptySam 19 Oct 2013 - 11:56

Oui, tout est insensé dans ce concert. La prise de risque est hallucinante, difficile de trouver une approche moins inhibée de ces monuments. Dans le finale de la Jupiter on ne sait pas trop comment fait l'orchestre pour tenir, mais Krauss ne lâche rien, il réussit à relancer sans cesse le discours. Un peu plus d'homogénéité des cordes aurait quand même été préférable (je ne sais pas s'il existe des enregistrements de Krauss avec Vienne dans ces œuvres).

Je n'adhère pas totalement à cette conception très vive (le I. de la Jupiter manque sensiblement d'ampleur et de noblesse de ton), mais on y trouve quelques moments formidables, en particulier le menuet de la même Jupiter où le tempo et le phrasé sont quasi idéaux.

La 1ère de Brahms est plus équilibrée, mais là encore je regrette le manque de densité des cordes.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27296
Date d'inscription : 21/09/2012

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptySam 19 Oct 2013 - 15:07

Smile Entièrement d'accord avec ton avis.
 
L'interprétation de la première de Brahms est moins furieuse, mais ça bouillonne quand même.
 
 
Krauss a-t-il enregistré la Jupiter avec le Wiener Philharmoniker ?
 
Outre l'enregistrement avec l'orchestre brêmois dont nous parlons, il avait déjà enregistré cette symphonie avec l'Orchestre de la Scala de Milan le 24 juillet 1947 (pour Decca !), mais ces sessions sont hélas, tant que je sache, restées inédites.
 
Avec l'orchestre viennois, on ne dispose que d'une version captée en 1941 pour les ondes de la Reichsrundfunk -peut-être celle qu'a éditée Arlecchino (mais n'ayant pas ce CD, je ne puis confirmer) :
 
http://www.amazon.fr/Art-Clemens-Krauss-2/dp/B000003LQK
 
 
Krauss a-t-il enregistré la Symphonie n°1 de Brahms avec le Wiener Philharmoniker ?
 
Oui, à Klagenfurt le 4-5 novembre 1952 pour la radiodiffusion. Les bandes sont gardées dans les archives de la famille Krauss, mais je ne sais pas si ça se trouve publiquement.
 
Clémens Krauss 2661413304 Rien d'autre à ma connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptySam 19 Oct 2013 - 15:23

Merci pour ces informations.

Le legs symphonique de Krauss est très mal documenté. C'est d'autant plus dommage qu'il offre souvent des alternatives très différentes des autres chefs austro-allemands. Pas moins tendu, mais moins dans la recherche d'une certaine profondeur.
Revenir en haut Aller en bas
Diablotin
Mélomaniaque
Diablotin

Nombre de messages : 1050
Age : 52
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptyDim 20 Oct 2013 - 14:39

Un très grand chef, et l'un de mes préférés !
Outre un Ring légendaire -quelle que soit l'appréciation personnelle qu'on puisse porter, il est effectivement entré dans la légende...-, j'apprécie énormément Krauss dans Wagner, Strauss -Richard- et Strauss -Johann, une Chauve-souris magnifique, souple et viennoise à souhait-. Ses concertos de Beethoven, avec Backhaus, sont également de très haute tenue.
D'une certaine manière, je trouve que Krauss est à la direction d'orchestre ce que Lubitsch est au cinéma, mais c'est un parallèle éminemment personnel et très subjectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27296
Date d'inscription : 21/09/2012

Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss EmptyDim 20 Oct 2013 - 20:00

Diablotin a écrit:

j'apprécie énormément Krauss dans Wagner, Strauss -Richard- et Strauss -Johann, une Chauve-souris magnifique, souple et viennoise à souhait-.
 
 
Je suis en train d'écouter cette Chauve-Souris -dès l'Ouverture on est sous le charme des pupitres viennois, et l'équipe de chanteurs, même sans être spécialiste, je la trouve idéale de verve. Un plaisir sans nuage.
 
Johann Strauss (1825-1899) :

La Chauve-Souris

Rosalinde : Hilde Gueden
Adele : Wilma Lipp
Le Prince Orlofsky : Sieglinde Wagner
Alfred : Anton Dermota
Gabriel von Eisenstein : Julius Patzak
Docteur Falke : Alfred Poell
Frank : Kurt Preger
Docteur Blind : August Jaresch

Choeurs de l'Opéra d'Etat de Vienne


= Clemens Krauss, Orchestre philharmonique de Vienne

(Decca, 16-22 septembre 1950)

Clémens Krauss 2774359
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Clémens Krauss Empty
MessageSujet: Re: Clémens Krauss   Clémens Krauss Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Clémens Krauss
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tétralogie au Châtelet
» Recherche de 33 Tours
» Alison Kraus & Union Station

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: