Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 John Ogdon le magnifique

Aller en bas 
AuteurMessage
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

John Ogdon le magnifique Empty
MessageSujet: John Ogdon le magnifique   John Ogdon le magnifique EmptyMer 2 Oct 2013 - 4:25

Je n'ai pas vu de post sur John Ogdon, ce pianiste anglais mort assez jeune (52 ans )et qui a eu des problèmes psychiatriques, et comme j'aime assez les personnages hors du commun,c'est dingue ce que ce pianiste a pu enregistré et sa curiosité insatiable pour des oeuvres délaissées par d'autres pianistes, alors un petit tour sur Wikipedia, notre  petit Larousse actuel pour en savoir plus , ce site qui nous renseigne sur tout si on prend la peine de le lui demander? Autre chose, entre la photo en noir et blanc ou on le  voit serein et plutôt intello et la photo en couleur sur l'album IN MEMORIAM ou l'on voit un vieux monsieur triste et abattu ,que de changements physiques, ce serait interessant de savoir si ces changements se sont traduit dans ses enregistrements pourquoi pas, tout se répercute quelque part dans la vie non?

**************************

Biographie


John Ogdon effectue sa scolarité à la Grammar school de Manchester, puis s’inscrit au Royal Northern College of Music (anciennement, The Royal Manchester College of Music) de 1953 à 1957, où ses condisciples sous la direction de Richard Hall sont Harrison Birtwistle, Alexander Goehr, Elgar Howarth et Peter Maxwell Davies. Ils forment l’ensemble New Music Manchester, un groupe spécialisé dans l’interprétation de la musique sérielle et d’autres œuvres contemporaines. Il a pour tuteur Claud Biggs. Enfant, il a eu pour maître Iso Elinson, et après avoir quitté le collège, il étudie avec Gordon Green, Denis Matthews, Dame Myra Hess, et Egon Petri (à Bâle en Suisse pour ce dernier),

Il remporte le premier prix de la London Liszt Competition en 1961 et affirme sa réputation internationale grandissante en gagnant un autre premier prix, celui du Concours international Tchaïkovski à Moscou en 1962, en même temps que Vladimir Ashkenazy.

John Ogdon était capable de jouer directement la plupart des morceaux en première lecture et avait un vaste répertoire de pièces qu’il jouait par cœur. Il se plaisait à déployer toute la variété de son talent, par exemple en décidant d’enregistrer une intégrale des pièces pour piano de Rachmaninov (ce qui représente environ 6 CD). Il ne réalisa finalement pas ce travail en entier1 mais environ la moitié qui est sortie en 2001. Dès le début de sa carrière, il enregistre les 10 sonates de Scriabine. Ogdon est aussi un interprète prisé des œuvres d’Alkan et de Busoni. Dans un registre plus familier, il révèle une sensibilité musicale profonde, toujours servie par une technique sans failles. Il a également enregistré un grand nombre de pièces pour piano en duo avec sa femme, Brenda Lucas (ou Brenda Lucas Ogdon)2.

Le 2 février 1969, à la télévision britannique, il exécute la première version moderne de l’Allegro de Concert opus 46 (en) d’Edward Elgar. Cette pièce n’avait jamais été publiée et on avait longtemps cru son manuscrit perdu, mais il fut exhumé en 1968. Ogdon et Diana McVeigh ont retravaillé le manuscrit d’Elgar qui comportait de nombreuses corrections, ratures et ajouts pour en faire une version exécutable au piano.

Ses propres compositions sont au nombre de plus de 200, dont 4 opéras, 2 grandes œuvres orchestrales, 3 cantates, des chansons, de la musique de chambre, et une quantité de pièces pour piano seul, ainsi que deux concertos pour piano, dont il enregistra le premier. La majeure partie de sa musique a été écrite pour le piano. On y trouve 50 transcriptions d’œuvres de compositeurs tels que Stravinsky, Palestrina, Mozart, Satie et Wagner. Il est aussi l’auteur d’arrangements de thèmes de Cole Porter, Jerome Kern et George Gershwin. Ogdon a également composé des sonates pour violon, flûte et violoncelle seuls. Il avait mis en chantier une symphonie s’inspirant d’Herman Melville et un opéra comique qui sont restés inachevés. Les manuscrits originaux de nombreuses compositions d’Ogdon se trouvent au Royal Northern College of Music Library Catalogue3.
Bibliographie

En 1981, son épouse a rédigé un récit biographique relatant sa vie à ses côtés, qu’elle a actualisé à l’occasion d’une seconde édition en 1989, peu avant le décès d’Ogdon. Charles Beauclerk est l’auteur d’une autre biographie attendue pour 2014.

Discographie

Une discographie assez complète de John Ogdon est disponible sur le site de la John Ogdon Foundation, elle-même tirée d’une compilation de The Gramophone Spring 1998 édition établie par Michael Glover. Toutefois, un certain nombre d’enregistrements indiqués ci-dessous ont vu le jour depuis cette date :
Revenir en haut Aller en bas
pianissimo
Mélomane averti
pianissimo

Nombre de messages : 334
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

John Ogdon le magnifique Empty
MessageSujet: Re: John Ogdon le magnifique   John Ogdon le magnifique EmptyMer 2 Oct 2013 - 10:06

Je retiens de lui qu'il m'a fait découvrir les sonates de Beethoven avec un disque regroupant les trois grandes "classiques" (op 13, op 27-2, op 57). J'y reviens assez régulièrement et suis toujours aussi surpris par ces interprétations pleines de vies et lumineuses. Un Beethoven rare et particulièrement mouvementé.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17200
Date d'inscription : 25/11/2012

John Ogdon le magnifique Empty
MessageSujet: Re: John Ogdon le magnifique   John Ogdon le magnifique EmptyMer 2 Oct 2013 - 13:46

Je retiens surtout ceci, enregistré en 1985 et édité en 1988 :

John Ogdon le magnifique Busoni+Ogdon+Cover+-+%25D0%25BA%25D0%25BE%25D0%25BF%25D0%25B8%25D1%258F

John Ogdon le magnifique 173236763
Revenir en haut Aller en bas
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 19/06/2011

John Ogdon le magnifique Empty
MessageSujet: Re: John Ogdon le magnifique   John Ogdon le magnifique EmptyDim 6 Oct 2013 - 15:03

j'aime beaucoup ses sonates de scriabine
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27609
Date d'inscription : 21/09/2012

John Ogdon le magnifique Empty
MessageSujet: Re: John Ogdon le magnifique   John Ogdon le magnifique EmptyDim 6 Oct 2013 - 15:52

EMI vient de lui consacrer un gros coffret

http://www.amazon.fr/John-Ogdon-Legendary-British-Virtuoso/dp/B008I1572Y
John Ogdon le magnifique Ogdon10

On le disait doté d'une mémoire, d'une capacité de déchiffrage, et de moyens physiques phénoménaux.

Je l'ai réécouté hier soir dans les Concertos de Busoni et Tippett :

Michael Tippett (1905-1998) :

Concerto pour piano

= John Ogdon ; Colin Davis, Philharmonia Orchestra

(HMV, 23-24 décembre 1963)

John Ogdon le magnifique Tippet11


Ferruccio Busoni (1866-1924) :

Concerto pour piano Op. 39

= John Ogdon ; Daniell Revenaugh, Royal Philharmonic Orchestra, Choeurs d'hommes du John Alldis Choir

(Emi, juin 1967)

John Ogdon le magnifique Busoni10
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

John Ogdon le magnifique Empty
MessageSujet: Re: John Ogdon le magnifique   John Ogdon le magnifique EmptyDim 6 Oct 2013 - 19:41

Pour Busoni et sa musique , des photos et des choses interessantes sur ce site
http://www.rodoni.ch/busoni/opere/LANGEVIN.html
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27609
Date d'inscription : 21/09/2012

John Ogdon le magnifique Empty
MessageSujet: Re: John Ogdon le magnifique   John Ogdon le magnifique EmptyJeu 6 Fév 2014 - 23:06

 Smile Coffret à paraître :


http://www.amazon.fr/John-Ogdon--Complete-Album-Collection/dp/B00I4L172C

John Ogdon le magnifique 71wvoSrDjiL._SL1500_
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 727
Date d'inscription : 03/04/2010

John Ogdon le magnifique Empty
MessageSujet: Re: John Ogdon le magnifique   John Ogdon le magnifique EmptyLun 10 Fév 2014 - 19:28

Son Hammerklavier vient de ressortir sur CD et en mp3. J’étais très déçu. La meilleure interprétation par Ogdon que j’ai jamais entendu est son récital de Liszt en Tokyo – celui-ci

John Ogdon le magnifique 11955_coverpic

Et son Chopin avec la troisième sonate:

John Ogdon le magnifique 1583540

Il faut dire que les deux sont frénétiques
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




John Ogdon le magnifique Empty
MessageSujet: Re: John Ogdon le magnifique   John Ogdon le magnifique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
John Ogdon le magnifique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John Ogdon le magnifique
» RIP John Lennon
» John Coltrane
» John Butler Trio aux Printemps de Bourges
» Décès de John Martyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: