Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les opéras de Smetana

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 0:25

Sauf erreur, il n'existe pas encore de sujet discographique consacrés à la dizaine d'opéras qu'écrivit Smetana.

Parmi les principaux :

Dalibor (1866–1867)

Libuše (1872)

La Fiancée vendue (1864–1866)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 0:28

Je viens de lire le sujet de Dalibor, qui devrait me plaire : une histoire d'amour fatale dans un cadre chevaleresque, sur fond d'intrigue de pouvoir.

Quelles sont les versions que vous recommanderiez pour découvrir cette oeuvre au disque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82434
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 0:31

Il y aurait ici 2-3 messages que tu pourrais citer dans ce nouveau sujet, et qui répondent peut-être en partie à ta question d'ailleurs:
http://classik.forumactif.com/t1486p50-bedrich-smetana-1824-1884
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 0:54

Mélomaniac a écrit:
Sauf erreur, il n'existe pas encore de sujet discographique consacrés à la dizaine d'opéras qu'écrivit Smetana.

Parmi les principaux :

Dalibor (1866–1867)

Libuše (1872)

La Fiancée vendue (1864–1866)
Ce sont en tout cas de loin les plus enregistrés.

Je ne suis pas fanatique de Prodaná nevěsta (La Fiancée vendue), un peu trop lyrique pour une comédie, et pas très inspirée mélodiquement pour une œuvre lyrique. En plus le livret est vraiment sans relief. Je me suis habitué à la version Kosler (en CD, parce que le visuel de la vidéo...), qui est très bien chantée et qui dispose d'un orchestre un peu épais peut-être (surtout pour les récitatifs), mais d'une belle rondeur et toujours vivant.

Pour les deux autres, c'est facile :

Je n'ai pas encore écouté Kosler avec Beňačková (que j'adore), mais pour Libuše, il sera difficile d'égaler la version d'Oliver Dohnányi (avec Urbanová Very Happy) qui est assez idéale sur tous les plans, électrique, dramatique, superbement chantée...

Quant à Dalibor, ici aussi, pour une fois, c'est simple, et c'est comme pour Libuše : la version la plus récente, celle de Yoram David (1999, encore avec Urbanová !) l'emporte haut la main. J'en avais parlé récemment sur le forum, il me semble... C'est très étonnant, parce que d'habitude les prises de son CD de Dynamic sont très mauvaises, et je ne tiens vraiment pas l'Orchestre du Théâtre Lyrique de Cagliari pour un modèle de volupté sonore. Pourtant, tout est exceptionnel ici, même l'orchestre. Et vocalement, le couple secondaire pourrait carrément tenir les rôles principaux, tout le monde étant à son sommet, les ténors mixent magnifiquement sans perdre en vaillance, les sopranes sont glorieuses comme des dramatiques et rayonnantes comme des lyriques légers...
En plus, c'est l'un des tout plus beaux opéras de tout le répertoire.

Peut-être un mot sur les autres versions (je laisse de côté Kirill Petrenko à Vienne, qui était superbe mais n'a pas été publié officiellement – et de toute façon, Yoram David est encore meilleur avec la même Milada) :

=> Krombholc I (1950). Avec Podvalová et Blachut, un grand classique, très bien chanté, très bien dit, dans la façon un peu parlando à l'ancienne. Ma principale réserve est que l'orchestre est assez en retrait et malingre, ce qui est dommage dans une telle œuvre.
Comme c'est libre de droits, je l'avais mise en ligne chez moi avec quelques commentaires.

=> Krombholc II (1968), avec Kniplová (donc un peu plus tranchante) et Pribil (très beau) et Krombholc III (1977) avec Abrahamová et Pribil sont mieux captés pour l'orchestre, mais pas forcément très raffinés de ce point de vue. Des valeurs sûres, mais en comparaison avec ce qui se fait plus tard, inférieures.

=> Éviter absolument les traductions en allemand, comme Krips (1969), épouvantable : c'est joué à la germanique, avec une raideur sans séduction, les deux Rysanek chantent très faux (et sans séduction pour cette fois), Spiess est quand même un peu bûcheron pour être comparé à Blachut, Pribil, Popov ou Vacík, et la langue allemande donne un parfum assez prosaïque à l'ensemble. Un massacre (qui avait reçu le timbre de platine d'Opéra International en son temps Mr. Green). Si, Wächter est très bon (mais d'autres le son également, son rôle est facile et valorisant).
EDIT : En revoyant les pochettes, non, c'était (plus logiquement) Krombholc I qui avait été récompensé par OI, où tout était merveilleux parce que tout était vieux. hehe

=> J'ai résolument écarté aussi Queler (1977), qui parvient à tout me gâter, même Meyerbeer, Massenet ou les meilleurs Donizetti. En plus, avec Kubiak et Gedda, ça ne me fait vraiment pas envie dans cette œuvre. Et je n'ai pas pu mettre la main à ce jour sur les deux versions Kosler (l'une avec Urbanová en Jitka, l'autre en Milada), qui ont l'air très prometteuses. Mais comme j'ai trouvé ce que je voulais chez Petrenko et surtout David...


Dernière édition par DavidLeMarrec le Sam 12 Juil 2014 - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 0:57

Xavier a écrit:
Il y aurait ici 2-3 messages que tu pourrais citer dans ce nouveau sujet, et qui répondent peut-être en partie à ta question d'ailleurs:
http://classik.forumactif.com/t1486p50-bedrich-smetana-1824-1884
Amusant, ça témoigne justement de la prévention que j'avais contre cette version – avant de l'essayer parce que je n'en avais pas d'autre sous la main. hehe Je suis sûr cela dit que mon conseil à Atom le Grand était sans risque. Very Happy

J'admire comment tu retrouves les trucs, quand même. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82434
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 1:01

Ben y a pas 50 sujets Smetana... si ça avait été en Playlist je n'aurais pas retrouvé. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 1:04

Xavier a écrit:
Ben y a pas 50 sujets Smetana... si ça avait été en Playlist je n'aurais pas retrouvé. Smile 
Je crois justement en avoir reparlé il y a peu de mois en Playlist. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 1:25

DavidLeMarrec a écrit:


Quant à Dalibor, ici aussi, pour une fois, c'est simple, [...] en allemand, comme Krips (1969) [...] qui avait reçu le timbre de platine d'Opéra International en son temps

OK, je prends cette version Mr.Red 

cheers Un grand merci David pour cette synthèse.

Tu n'as pas parlé de la version Smetacek (clic), tu connais ?

Je vais laisser mûrir tes précieux conseils et je me déciderai demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 1:39

Ah oui, je n'ai pas abordé un point décisif, le livret. Comme j'ai récupéré l'essentiel de tout ça sur bandes radio et utilisé des éditions bilingues inavouables (vous me riez au nez à chaque fois que j'évoque Kareol)... je ne suis plus sûr, même quand j'ai eu le CD entre les mains.

Tu es prêt à lire quelles langues ? En français, ce sera dur à trouver ; en anglais, Dynamic le fait systématiquement. Pour Supraphon, je ne suis plus sûr, et ce dépend peut-être des éditions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 1:42

Mélomaniac a écrit:
Tu n'as pas parlé de la version Smetacek (clic), tu connais ?
Je la découvre à l'instant. Přibyl est habituellement excellent (mais c'est le cas de tous les Dalibor slaves de la discographie ! c'est encore Blachut le moins bon, c'est dire...), c'est tout ce que je peux te dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 21:45

J'imagine que les livrets doivent inclure au moins une traduction en Anglais ou Allemand, ce qui me convient très bien.

Au pire, j'achèterai la version Krips, chantée dans la belle langue de Goethe Mr.Red 

Ou je ferai transcrire le texte par une de mes relations tchécophone...

Dommage : apparemment, l'Avant-Scène Opéra ne propose aucun ouvrage sur Dalibor. Parmi les nombreux opéras de Smetana, on ne trouve à leur catalogue que La Fiancée vendue.

Je me suis un peu documenté sur la discographie de Dalibor, en contrepoint à tes conseils.

Krombholc est bien le champion de l'oeuvre, je vais acheter au moins l'un de ses témoignages, le premier sans doute, qui se trouve facilement.

Smetacek me tente bien aussi, et c'est pas cher.

Quant à ta version de prédilection chez Dynamic (j'espère que ce n'est pas un troll), il faut l'importer, mais pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 21:54

Mélomaniac a écrit:
J'imagine que les livrets doivent inclure au moins une traduction en Anglais ou Allemand
Je suppose. J'espère.

(Attention, Krisp n'a probablement pas de livret du tout ! Donc il faudra tout faire d'oreille, et avec Rysanek, ça risque d'être un brin compliqué.)

Citation :
Quant à ta version de prédilection chez Dynamic (j'espère que ce n'est pas un troll), il faut l'importer, mais pourquoi pas.
Franchement, toutes les versions que j'ai écoutées sont (très) très bonnes. Krombholc I ne fait pas trop entendre l'orchestre, mais sinon, tu peux aller sur à peu près n'importe laquelle, je suis sûr que les Kosler aussi sont excellentes. Pas sûr que le multi-doublonnage soit forcément nécessaire immédiatement, vois d'abord ce que tu as envie d'approfondir dans l'œuvre (et si elle te plaît suffisamment, même si je n'en doute pas vu tes goûts).

Donc même si j'adore la version Dynamic, je ne suis pas sûr que l'acheter en plus des deux que tu vises soit forcément indispensable dans un premier temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 22:13

DavidLeMarrec a écrit:

(Attention, Krisp n'a probablement pas de livret du tout !  Donc il faudra tout faire d'oreille, et avec Rysanek, ça risque d'être un brin compliqué.)
Tout comprendre d'oreille risque d'être crispant, mais je peux me débrouiller mein Herr... Mr.Red 

Non, sérieusement, je ne vais pas choisir cette version Krips dans l'immédiat, je préfère une interprétation tchèque.

Finalement, je pense commander Smetacek en priorité, un chef qui ne m'a jamais déçu dans le répertoire orchestral. Pour son cast vocal, ce sera la surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Lun 28 Oct 2013 - 22:20

Je n'ai jamais eu de mauvaise surprise avec les distributions de Supraphon. J'aime plus ou moins, mais c'est toujours au minimum très bon, ce serait bien le diable que celle-ci soit affreuse.

J'espère seulement que ce ne sera pas une réédition filtrée comme ils le font quelquefois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Mer 30 Oct 2013 - 19:58

J'espère qu'il ne m'en voudra pas mais je ne suis pas vraiment d'accord avec les pistes discographiques données par David pour au moins deux raisons :

1-Urbanova, citée ici en référence, est à mon avis une véritable catastrophe pour l'opéra tchèque. La voix est très dure et métallique et la chanteuse, très frustre reste un peu vulgaire. Bref, c'est un peu la Birgit Nilsson de l'opéra tchèque : on peut adorer mais on peut aussi détester.
2-Libuse, considéré comme l'un des chefs d'œuvres de Smetana, est aussi son plus ennuyeux. L'intrigue, mettant l'accent sur la rivalité entre deux frères est d'autant plus soporifique qu'elle est relayée par une musique faussement mystique et courte d'inspiration. J'ai beau avoir cette œuvre dans ma discothèque, je n'ai jamais réussi à aller jusqu'au bout...

Voici donc, de mon point de vue, les must de l'opéra de Smetana :

1-Dalibor : sorte de croisement entre Fidelio et Lohengrin tant au niveau du livret que sur le plan musical, cet opéra est digne des plus grands chefs d'œuvre de Beethoven et Wagner avec une inspiration mélodique inépuisable et une richesse orchestrale inouie. La version prioritaire me semble être celle de Krombholc 1 avec Blachut dont le timbre et la souplesse de l'émission sont d'une splendeur rare. Le reste du cast aligne le gratin du chant tchèque de l'époque (Bednar, Kalas, Podvalova) dans une bonne prise de son (bonne assise dans le médium). Néanmoins, si pour vous, la lisibilité orchestrale et la stéréo sont une priorité, la seconde version Krombholc, reste excellente en dépit d'un Pribyl bien chantant mais beaucoup moins subtil que Blachut et d'une Kniplova assez dure de timbre. Dans les deux éditions ci-dessous, vous trouverez un livret traduit en français :





2-Les deux veuves : petit bijou évoquant parfois le livret de Cosi fan tutte avec la mélancolie slave en plus. Pour l'humour et le panache, Krombholc, dans sa première version des années 50 l'emporte mais son remake chez Praga (à ne pas confondre avec sa seconde version chez Supraphon, handicapée par une soprano stridente), plus grave de ton, est aussi mieux enregistré. Il présente aussi une Anezka bouleversante, dont le timbre fait un peu penser à Fleming. Pour moi, c'est vraiment l'un des fleurons de l'opéra tchèque avec des airs et ensembles à tomber à la renverse. Globalement, j'ai toujours préfèré cette œuvre à la Fiancée vendue pourtant bien plus connue.





3-La fiancée vendue : c'est le tube de Smetana qui n'est pas mon préfèré mais qui peut dégager un sacré charme Mitteleuropa s'il est défendu par des chanteurs qui ont ce répertoire dans le sang. Malheureusement, c'est une œuvre qui supporte mal les distributions internationales ou les chanteuses qui jouent les diva et c'est malheureusement souvent ainsi qu'on le donne à l'étranger. Bref, c'est un peu comme "La chauve-souris"...J'ai découvert l'œuvre, comme David, avec la version Kosler, bien enregistrée et dominée par la superbe Benackova. Et comme lui, je trouvais cette œuvre un peu surestimée. C'est l'achat de la version Chalabala (un nom pareil, cela ne s'invente pas...mais c'est aussi l'un des plus grands chefs tchèques) qui m'a fait changer mon fusil d'épaule tant l'esprit de troupe y domine avec des chanteurs qui sont à ce répertoire ce que Schwarzkopf et Gedda sont à l'opérette viennoise. Retenez bien leurs noms : Tikalova, Zidek, Haken...on n'a jamais fait mieux !



4-Le baiser : œuvre un peu inégale mais comportant un splendide second acte et dominée par la gravure légendaire de Chalabala avec livret traduit en français. Blachut y est anthologique même si le soprano un peu aigre de Cervinkova (la grande rivale de Podvalova et on se demande bien pourquoi car elle lui est très inférieure) ne sera pas au goût de tout le monde. Mais bon, malgré cette réserve, j'y prend un plaisir coupable :



5-Libuse : comme je l'ai indiqué en préambule, j'ai du mal à accrocher avec ce grand opéra patriotique et très statique. Mieux vaut donc l'écouter in extenso sur le plus célèbre site de vidéo en ligne... avant d'acheter Kosler qui me semble dominer la situation ne serait ce qu'en raison du timbre de velours de Benackova :



Bonne écoute !

PS : toutes les versions que j'ai conseillées comportent un livret traduit en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Mer 30 Oct 2013 - 21:24

Very Happy  Merci Hugo pour ce très intéressant message.

Mr. Green Ne crains donc pas de contredire David, c'est un plaisir... Et en plus toi tu affiches les pochettes.

J'attends encore de recevoir la version Smetacek de Dalibor, mais sur ton conseil je vais aussi commander le premier enregistrement de Krombholc (avec Blachut), puisque tu as confirmé qu'on trouvait le livret traduit en français dans l'édition CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Sam 9 Nov 2013 - 13:57

Dalibor -opéra en trois actes

Václav Smetáček, Choeurs et Orchestre philharmonique de l'Opéra d'Etat de Brno

Vladislav : Václav Zítek
Dalibor : Vilém Přibyl
Budivoj : Bohuslav Maršík
Beneš : Jaroslav Horáček
Vitek : Miloš Ježil
Milada : Eva Děpoltová
Jitka : Naďa Šormová


(Supraphon, juin-septembre 1979)

Je m'abstiendrai d'un long commentaire, d'abord parce que je suis néophyte dans le domaine lyrique, et surtout parce que je découvre l'oeuvre à travers cette version.

Cet opéra m'a beaucoup plu : scènes de foule épiques, scènes plus intimistes dans le donjon, moments dramatiques lors du procès et bien sûr de l'issue fatale, quand le héros périt et part rejoindre dans la mort l'ami qu'il a vengé et son accusatrice qui l'a délivré.
Comme on s'y attendrait, direction plutôt neutre de Smetáček, dans le meilleur sens du terme : il n'en ajoute pas dans le pathos. Timbre franc et émission claire pour Přibyl, avec qui l'on sympathise immédiatement.
Seul la voix de Šormová m'a paru un peu forcée voire agressive dans certains climax.

Bref : encourageante découverte, en attendant Krombholc...

Dans la réédition CD que j'ai écoutée ( http://www.amazon.fr/dp/B007AX2U0S ), la prise de son s'avère très bonne quoiqu'un peu dure et métallique. La notice inclut une brève présentation d'une page, et un résumé de l'action (en Anglais) sous chaque plage du tracklisting. Pas de livret intégral donc, mais ça suffit pour suivre l'intrigue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Sam 9 Nov 2013 - 14:06

... et une veine mélodique en permanence à son zénith, non ? Smile

Pour le livret, il se trouve en bilingue tchèque-espagnol ici : http://kareol.es/autor.htm ... c'est quand même toujours très frustrant sans le détail... même si Dalibor contient essentiellement des tirades (donc assez facile à résumer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Dim 24 Nov 2013 - 18:41

Dalibor -opéra en trois actes

Jaroslav Krombholc, Choeurs et Orchestre du Théâtre National de Prague

Vladislav : Václav Bednář
Dalibor : Beno Blachut
Budivoj : Tedor Šrubař
Beneš : Karel Kalaš
Vitek : Antonín Votava
Milada : Marie Podvalová
Jitka : Štefa Petrová


(Supraphon, septembre 1950)


Hugo avait raison : cette réédition inclut un complet livret, avec paroles traduites en français.
Face à la version Smetacek, celle-ci me semble moins subtile mais bien plus engagée. Plus rapide, véhémente, mélodramatique. Direction robuste et tranchante. Orchestre massif mais néamoins agile et précis.
Les voix captées au premier plan accusent le relief. Je préfère la captation de 1979, qui bénéficie d'une spatialisation plus aérée. Mais celle de 1950 s'honore d'un report très propre et soigné, qui ne porte nullement son âge, même si les bandes semblent un peu trop filtrées pour sauvegarder l'aigu. Aucune distorsion ni saturation cependant.
J'aime beaucoup le couple Blachut-Podvalová, plainement investis dans leur personnage. Seconds rôles à l'avenant. Mention spéciale au choeur, d'un vaillant brio.
Globalement, le premier des trois Dalibor par le jeune Krombholc (à peine trente ans lors de l'enregistrement) a donc tout du coup d'éclat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Sam 3 Mai 2014 - 15:34

marc.d, in playlist, a écrit:

Smetana : Dalibor

Une vraie bonne découverte

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Dim 4 Fév 2018 - 10:59

C'est bien ça comme version ?



Et concernant le livret, comme il ne semble pas s'agir d'une réédition (parution 2015) je pense qu'il est fourni, mais chez Onyx c'est peut-être seulement tchèque/anglais ? Si quelqu'un peut me renseigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Dim 4 Fév 2018 - 11:14

C'est très mou, dans une prise de son assez ouatée (un peu comme ses Martinů, mais en bien pire).

Honnêtement, prends plutôt Yoram David ou une version Krombholc (ou même une autre chez Supraphon), là ce n'est pas vilain, mais on perd le détail et toute l'urgence dramatique. Ça sonne terriblement anglais, au pire sens du terme – acheter un opéra tchèque et se retrouver avec un oratorio d'Elgar, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Dim 4 Fév 2018 - 11:26

Seul l'argument est fournit (en anglais, allemand et francais) pour le livret Onyx renvoie à l'adresse de son site internet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   Dim 4 Fév 2018 - 13:59

Merci pour vos réponses rapides et fournies Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les opéras de Smetana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les opéras de Smetana
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bedrich Smetana (1824-1884)
» Bedrich Smetana (1824-1884)
» Smetana : Ma Patrie
» "Ma Vlast" de Bedrich Smetana
» Les opéras de Smetana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: