Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Wagner - Tristan et Isolde (3)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81854
Age : 36
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 8 Avr 2014 - 20:46

On peut évidemment aimer Price et Behrens et Meier aussi par exemple.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 8 Avr 2014 - 20:51

Mais pas Mödl. Evil or Very Mad Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22933
Age : 27
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 8 Avr 2014 - 20:56

S'il y a bien un live qui m'intéresserait, c'est celui de 1982 de Covent Garden dirigé par Colin Davis, avant tout pour le couple formé par Vickers et Jones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19239
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 8 Avr 2014 - 21:00

Bernstein? Je le cherche à un prix abordable depuis quelques années... donc si tu trouves un filon, je suis preneur! hehe

Sinon, pour le version Kleiber, oui on est dans une toute autre sphère que les habituelles... quelque chose de plus doux et poétique dans le chant de Margaret Price... Mais la direction se marie bien avec cette option (ou l'inverse!) et du coup c'est une version différente...

Dans un style moins "extrême" que M. Price, il y a aussi Christine Brewer qui dans l'intégrale dirigée par Runnicles se montre très belle de timbre et de chant, mais avec un instrument qui lui permet tout de même de se livrer aux imprécations nécessaires... j'aime beaucoup cette version personnellement...


EDIT : confusion du nom Embarassed


Dernière édition par Polyeucte le Mar 8 Avr 2014 - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 8 Avr 2014 - 21:01

Polyeucte a écrit:
Sinon, pour le version Keilberth, oui on est dans une toute autre sphère que les habituelles... quelque chose de plus doux et poétique dans le chant de Margaret Price... Mais la direction se marie bien avec cette option (ou l'inverse!) et du coup c'est une version différente...

Kleiber  Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19239
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 8 Avr 2014 - 21:06

bAlexb a écrit:
Kleiber  Wink ...

J'ai toujours confondu les deux Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 8 Avr 2014 - 21:52

Polyeucte a écrit:
Sinon, pour le version Kleiber, oui on est dans une toute autre sphère que les habituelles... quelque chose de plus doux et poétique dans le chant de Margaret Price... Mais la direction se marie bien avec cette option (ou l'inverse!) et du coup c'est une version différente...

Mais précisément, je trouve beaucoup de douceur et de poésie à Behrens, Dernesch et Meier, de poésie tout court ( Mr.Red ) chez Mödl et même Flagstad (d'ailleurs j'entends aussi de la douceur chez Mödl, mais je ne le dis pas trop fort hehe ).

Price / Kleiber, je trouve ça trop vaporeux pour être poétique, pour moi ça manque vraiment d'entrailles, de démesure tellurique : c'est joli, peut-être même très beau, mais ça ne me remue pas les viscères (cela dit, entre Price et Nilsson je n'hésite pas).
Mais j'essaierai Brewer Runnicles à l'occasion. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19239
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 8 Avr 2014 - 22:26

Golisande a écrit:
Mais précisément, je trouve beaucoup de douceur et de poésie à Behrens, Dernesch et Meier, de poésie tout court ( Mr.Red ) chez Mödl et même Flagstad (d'ailleurs j'entends aussi de la douceur chez Mödl, mais je ne le dis pas trop fort hehe ).
J'en entends aussi, chez toutes celles-là, mais ce n'est pas la même...

Citation :
Price / Kleiber, je trouve ça trop vaporeux pour être poétique, pour moi ça manque vraiment d'entrailles, de démesure tellurique : c'est joli, peut-être même très beau, mais ça ne me remue pas les viscères (cela dit, entre Price et Nilsson je n'hésite pas).
Mais j'essaierai Brewer Runnicles à l'occasion. Smile

Je suis totalement d'accord, ce n'est en rien une version viscérale... c'est plus un baume, quelque chose de très épuré, clair... donc qui ne prend pas aux tripes mais qui fait le bonheur de l'oreille...

Pour Runnicles, la direction vaut le coup, Brewer j'aime beaucoup... le Tristan, c'est pas tout à fait ça... mais ça passe! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 8 Avr 2014 - 22:31

Peut-être que j'apprécierai Kleiber quand j'en aurai marre d'avoir les boyaux malmenés Mr.Red ; je n'en suis pas encore là (ou alors quand ça m'arrive j'écoute du Mozart, voire Pelléas), mais je comprends bien l'idée du baume... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19239
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 8 Avr 2014 - 22:40

Golisande a écrit:
Peut-être que j'apprécierai Kleiber quand j'en aurai marre d'avoir les boyaux malmenés Mr.Red ; je n'en suis pas encore là (ou alors quand ça m'arrive j'écoute du Mozart, voire Pelléas), mais je comprends bien l'idée du baume... Very Happy

Ah mais ça dépend aussi des jours pour moi (sauf que j'écoute par Pelléas, faut pas pousser! Mr.Red)... des jours où je vais vouloir de la vie et un truc énorme, et d'autres un truc au contraire très pastel et clair... Pareil pour Parsifal par exemple, où Kna se retrouve confronté à des visions beaucoup plus transparentes en fonction de l'humeur! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mer 9 Avr 2014 - 20:33

J'en reviens à un de mes dadas, mais le Tristan de Furt chez EMI, comme la plupart des machins Walter Legge/Philarmonia, est enregistré "à l'envers", c'est-à-dire qu'il faut inverser le + et le - en sortie pour entendre que c'est beaucoup moins brouillon qu'on ne croyait. Même chose avec les Brahms et Beethoven de Klemperer, les Vier Letzte Lieder avec Schwarzkopf, etc.

Pour ceux qui lisent sur leur ordi, il y a en général une commande simple pour corriger ça, type "invertpolarity". Avec Audirvana, il suffit de mettre "invertpolarity" dans les commentaires du fichier et il redresse de lui-même.

Pour les autres, j'imagine que vous n'allez pas aller au dos de votre chaine pour tourner les cables HP. Mais c'est dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 11 Avr 2014 - 5:59

Golisande a écrit:
Polyeucte a écrit:
Sinon, pour le version Kleiber, oui on est dans une toute autre sphère que les habituelles... quelque chose de plus doux et poétique dans le chant de Margaret Price... Mais la direction se marie bien avec cette option (ou l'inverse!) et du coup c'est une version différente...

Price / Kleiber, je trouve ça trop vaporeux pour être poétique, pour moi ça manque vraiment d'entrailles, de démesure tellurique : c'est joli, peut-être même très beau, mais ça ne me remue pas les viscères (cela dit, entre Price et Nilsson je n'hésite pas).

je suis assez d'accord avec toi, une version de complément, mais hormis le miracle Price (c'est dingue qu'elle arrive au bout d'Isolde), Kollo est mieux à Bayreuth, DFD trop vieux et fassbaender chante ses appels bien bas et sans émotion. Une direction discutable que je trop trop lisse.

aurele a écrit:
La version Bernstein est peu chère en MP3 ou à un prix relativement abordable sur qobuz. En revanche, ce n'est pas le cas en support physique sur amazon.fr. Il faudrait que j'aille regarder sur d'autres sites.

Merci pour vos retours.

Je ne développe pas trop, mais cette version vaut le coup d'être entendue: il y a une tension, une atmosphère et des chanteurs qui se dépassent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 11 Avr 2014 - 7:45

calixte1978 a écrit:
Une direction discutable que je trop trop lisse.

Oui, exactement : c'est lisse, fin et (trop) léger, je pense invariablement à du papier glacé quand je l'écoute...
Il y a tout de même de très belles chose dans la direction (plus que chez Barenboim, et peut-être aussi Pappano), mais entre les deux studios (demi- pour l'autre) de 1982 je mets Bernstein vraiment loin au-dessus — d'autant que je suis chaque fois étonné d'apprécier autant Hofmann...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 11 Avr 2014 - 15:24

Golisande a écrit:
Oui, exactement : c'est lisse, fin et (trop) léger, je pense invariablement à du papier glacé quand je l'écoute...

Moi ça m'est toujours apparu autrement pertinent à Bayreuth... voire à Stuttgart en 73 (Ligendza, Windgassen, Hoffmann, Frick, Neidlinger  affraid ).
Peut-être le studio, avec son confort, a-t-il émoussé les enjeux en rendant tout possible (et d'une manière formellement incroyable) ?
Peut-être le plateau est-il trop fondamentalement artificiel (Dernesch était légère pour Isolde, trop lyrique sans doute MAIS elle l'a chantée à la scène) ?
Assurément, même dans des conditions techniques inférieures, la vérité de Kleiber est sur scène ; au-delà de quoi ça ne sera jamais le geste créateur le plus impérieux pour moi, dans Tristan.

aurele a écrit:
S'il y a bien un live qui m'intéresserait, c'est celui de 1982 de Covent Garden dirigé par Colin Davis, avant tout pour le couple formé par Vickers et Jones.

Bien sûr, l'investissement du couple et sa poésie (la seconde partie du duo du II  drunken ) méritent d'être connus/médités ; les timbres fonctionnent de manière évidente l'un avec l'autre et j'y trouve presque cette abstraction (un jeu de lignes et de couleurs façon Kandinsky) qui existe dans la version Silja/Cluytens (volontairement, là ce n'est pas le ténor qui me paraît marquant ; mais c'est une autre histoire).
Ceci dit, tu risques d'être déçu par la prise de son qui est (en tout cas dans la version que j'ai) bien moins confortable/flatteuse que celle du MET en 81, par exemple, pour rester sur le terrain des lives contemporains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 11 Avr 2014 - 17:07

bAlexb a écrit:
Moi ça m'est toujours apparu autrement pertinent à Bayreuth... voire à Stuttgart en 73 (Ligendza, Windgassen, Hoffmann, Frick, Neidlinger  affraid ).
Peut-être le studio, avec son confort, a-t-il émoussé les enjeux en rendant tout possible (et d'une manière formellement incroyable) ?
Peut-être le plateau est-il trop fondamentalement artificiel (Dernesch était légère pour Isolde, trop lyrique sans doute MAIS elle l'a chantée à la scène) ?

Je préfère de très loin l'Isolde de Dernesch à celle de Price bien que le chant et surtout les aigus soient plus difficiles, que ce soit beaucoup moins "parfait"...

Sinon, j'avais écouté le duo du II à Bayreuth avec Kleiber (en 74 je crois), mais le son (mono !) était très mauvais, et surtout j'ai vraiment du mal avec Ligendza : elle me laisse à peu près aussi indifférent que Price, mais avec un moins beau timbre... (Et je ne l'aime pas davantage en Brünnhilde)
Après, si le son est vraiment meilleur je devrais peut-être essayer Stuttgart — quoique Windgassen et Neidlinger en 73 pale , je reste assez méfiant quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 11 Avr 2014 - 17:16

Golisande a écrit:
Après, si le son est vraiment meilleur je devrais peut-être essayer Stuttgart — quoique Windgassen et Neidlinger en 73 pale , je reste assez méfiant quand même...

Non, ça n'est pas le cas ; c'est du même niveau que Bayreuth.
(Pour moi, Windgassen et Neidlinger sont, au contraire, un fameux aiguillon ; mais tout le monde te dira que moi  pale ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coriolan75
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 11 Avr 2014 - 22:24

julot a écrit:
J'en reviens à un de mes dadas, mais le Tristan de Furt chez EMI, comme la plupart des machins Walter Legge/Philarmonia, est enregistré "à l'envers", c'est-à-dire qu'il faut inverser le + et le - en sortie pour entendre que c'est beaucoup moins brouillon qu'on ne croyait. Même chose avec les Brahms et Beethoven de Klemperer, les Vier Letzte Lieder avec Schwarzkopf, etc.

Pour ceux qui lisent sur leur ordi, il y a en général une commande simple pour corriger ça, type "invertpolarity". Avec Audirvana, il suffit de mettre "invertpolarity" dans les commentaires du fichier et il redresse de lui-même.

Pour les autres, j'imagine que vous n'allez pas aller au dos de votre chaine pour tourner les cables HP. Mais c'est dommage...

Ce que tu dis m'intéresse Julot. Comment as-tu noté ça ?
Évidemment, ça ne concerne que les enregistrements stéréo, j'imagine.
Pour quels autres enregistrements ta remarque est-elle valable ?
Quid des différents remasterings ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 11 Avr 2014 - 22:33

Et au fait, Julot, si on utilise bêtement Itunes, j'imagine qu'on se fait mettre dans les grandes largeurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coriolan75
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 11 Avr 2014 - 22:37

Golisande a écrit:
Et au fait, Julot, si on utilise bêtement Itunes, j'imagine qu'on se fait mettre dans les grandes largeurs ?

A mon avis, Golisande, la réponse est dans la question ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 11 Avr 2014 - 22:45

Je sais bien que c'est inexcusable, mais je suis très attaché à Itunes (par flemme principalement, d'autant que j'y ai réalisé toutes sortes de classements et de listes pour une centaine de jours de musique)...  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Sam 12 Avr 2014 - 2:29

Golisande a écrit:
calixte1978 a écrit:
Une direction discutable que je trop trop lisse.

je mets Bernstein vraiment loin au-dessus — d'autant que je suis chaque fois étonné d'apprécier autant Hofmann...

C'est drôle j'ai exactement le même avis! ;-) Y compris sur Hofmann qui se surpasse avec ce chef; faut que je réécoute ses bayreuth de 1986-197 avec Altmeyer en Isolde (bof) et Meir en Brangäne. je ferai un post plus complet sur cette question.

bAlexb a écrit:
.Moi ça m'est toujours apparu autrement pertinent à Bayreuth... voire à Stuttgart en 73 (Ligendza, Windgassen, Hoffmann, Frick, Neidlinger   ).
Peut-être le studio, avec son confort, a-t-il émoussé les enjeux en rendant tout possible (et d'une manière formellement incroyable) ?
Peut-être le plateau est-il trop fondamentalement artificiel (Dernesch était légère pour Isolde, trop lyrique sans doute MAIS elle l'a chantée à la scène)


Oui, exact, c'est mieux à Bayreuth pour Kleiber, plus vivant plus théâtral!
Dernesch a inclu Isolde dans son répertoire et l'a bcp chanté. A mon grand damn, car je la trouve vraiment complétement dépassé vocalement dans ce rôle, y compris en studio. l'acte I est une torture pour son aigü.[/quote]


Dernière édition par calixte1978 le Sam 12 Avr 2014 - 2:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 15 Avr 2014 - 3:18

Coriolan75 a écrit:
julot a écrit:
J'en reviens à un de mes dadas, mais le Tristan de Furt chez EMI, comme la plupart des machins Walter Legge/Philarmonia, est enregistré "à l'envers", c'est-à-dire qu'il faut inverser le + et le - en sortie pour entendre que c'est beaucoup moins brouillon qu'on ne croyait. Même chose avec les Brahms et Beethoven de Klemperer, les Vier Letzte Lieder avec Schwarzkopf, etc.

Pour ceux qui lisent sur leur ordi, il y a en général une commande simple pour corriger ça, type "invertpolarity". Avec Audirvana, il suffit de mettre "invertpolarity" dans les commentaires du fichier et il redresse de lui-même.

Pour les autres, j'imagine que vous n'allez pas aller au dos de votre chaine pour tourner les cables HP. Mais c'est dommage...

Ce que tu dis m'intéresse Julot. Comment as-tu noté ça ?
Évidemment, ça ne concerne que les enregistrements stéréo, j'imagine.
Pour quels autres enregistrements ta remarque est-elle valable ?
Quid des différents remasterings ?
Merci

A force de farfouiner dans la hi-fi, j'ai un peu l'habitude d'entendre un haut parleur branché à l'envers: tout est plus flou, l'image écrasée, les attaques moins nettes, les silences pas vraiment silencieux, le rythme un peu bizarre. Mais c'est Alain Choukroun (le vendeur de hifi)qui me l'a fait remarquer sur les Beethoven de Klemperer, la réédition récente en Studio Masters. Comme ces enregistrements font partie de ceux dont la prise de son m'a toujours frustré, mais l'interprétation toujours fascinée, c'était une révélation.

L'inversion du + et du - se fait en mono aussi, par exemple le Tristan de Furt.

Comme je te disais, c'est sur les enregistrements "HMV" (puis EMI etc.) produits par Walter Legge avec le Philarmonia que j'ai remarqué ça, mais ça vaut souvent le coup de vérifier chaque fois qu'on est un peu frustré par une prise de son. Tiens, par exemple, le Lohengrin de Bayreuth (Nelssons/Neuenfels/KFV/Daschle) en Blu-Ray a le même problème.

Je ne peux pas te dire pour les différents remasterings -- il y en a peut-être où c'est corrigé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Mar 15 Avr 2014 - 3:30

Golisande a écrit:
Et au fait, Julot, si on utilise bêtement Itunes, j'imagine qu'on se fait mettre dans les grandes largeurs ?

Parce qu'on paye le prix d'un CD pour un MP3 qu'on ne peut même pas partager? Oui. Mais ce n'est pas de ça que tu parlais?

Pour l'inversion, je ne l'ai pas trouvé l'inversion dans iTunes. Mais sur un Mac, tu as intérêt à investir dans Audirvana, qui fonctionne en mode "intégré à iTunes", càd que iTunes te sert de télécommande et de gestion de ta bibliothèque mais ne lit pas la musique.

Par ailleurs, tu peux utiliser iTunes avec des fichiers achetés sur QoBuz -- je le fais. Télécharge de l'AIFF et tu as le meilleur des deux mondes: pas de compression et des tags.

Je suis HS là, hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Jeu 24 Avr 2014 - 23:14



On a souvent parlé des tempi excessivement longs de ce Tristan qui en réalité ne fait que 10 minutes de plus que celui de Furth. L'essentiel n'est pas là à mon sens. Il règne dans cet enregistrement quelque chose de spécial, une sorte de communion entre le projet d’un chef et de ses chanteurs du coup totalement impliqués dans le projet.

La fête, elle est d’abord dans l’orchestre. J’ai presqu’eu l’impression de redécouvrir cet opéra, tellement de détails fourmillent ici et là grâce à ces tempi lents et j’ai été comme envoûté par la battue de Bernstein, ici très large  puis presque rapide dès que l’action avance ainsi que par les couleurs trouvées dans la fosse. L’ouverture comme la dernière partie de l’acte III en deviennent des moments mystiques et le prélude du III est plus sombre que jamais. Le seul argument de l’orchestre justifierait à lui seul que l’on écoute cet enregistrement.

Mais les bonnes surprises ne s’arrêtent pas là. J’ai souvent du mal avec Berhens dans Brunhilde et Elektra ; or ici la voix est encore fraîche, le timbre intact. Après un début prudent (jusqu’à la confrontation avec Tristan dans le I, c’est bien grave pour elle), elle s’ouvre et nous offre une Isolde sans outrage, simplement amoureuse. Et que ça marche bien ! Les actes II et III sont absolument formidables, d’engagement, de ligne et de pureté. Son Tristan ne lui fait pas honte loin de là, c’est certainement avec Parsifal (en live pas en studio chez Karajan) son plus beau rôle wagnérien. Son duo avec Berhens fonctionne merveilleusement bien, et nous font oublier les quelques difficultés rencontrées au III bien qu’il n’y ait rien de dramatique. L’investissement d’Hofmann tout au long du disque et sa volonté de bien faire qui le rendent attachant sinon renversant.

Minton doit faire partie du top five de mes Brangänes, à la fois impeccable techniquement,  vocalement et dramatiquement (ses appels sont à couper le souffle) ;  Weikl est étonnamment bon, chaleureux et bien chantant ici et Sotin campe un très bon roi Marke.

Un classique, certes ; mais qui a quelque chose à nous dire, contrairement à Furth ou à Karajan II. On pourra pinailler en disant qu’à tel moment Hofmann est limite que Weikl n’est pas le meilleur des Kurwenal mais l’ensemble vaut largement mieux que la somme des parties. Un Tristan captivant de bout en bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17693
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Jeu 24 Avr 2014 - 23:41

Je partage ton enthousiasme pour cette version Bernstein.Il se penche sur un opéra de Wagner (le seul qu'il ait dirigé à ma connaissance) et paf! un coup de maître!
La faculté d'adaptation de ce bonhomme me depasse.  alien 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19239
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Jeu 24 Avr 2014 - 23:44

arnaud bellemontagne a écrit:
Je partage ton enthousiasme pour cette version Bernstein.Il se penche sur un opéra de Wagner (le seul qu'il ait dirigé à ma connaissance) et paf! un coup de maître!
La faculté d'adaptation de ce bonhomme me depasse.  alien 

En entier peut-être, mais il y a d'autres choses de Wagner dirigées par Bernstein :
http://www.amazon.fr/Tristan-Und-Isolde-Walk%C3%BCre-G%C3%B6tterd%C3%A4mmerung/dp/B000059QA5

(le commentaire donne les détails... mais dire que Farrell a une voix de soubrette en Isolde... euh... Mr.Red)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Jeu 24 Avr 2014 - 23:49

Polyeucte a écrit:


En entier peut-être, mais il y a d'autres choses de Wagner dirigées par Bernstein :
http://www.amazon.fr/Tristan-Und-Isolde-Walk%C3%BCre-G%C3%B6tterd%C3%A4mmerung/dp/B000059QA5
C'est quand même pas la même chose de diriger des extraits que de s'attaquer à un monument comme tristan, Parsifal sans même parler du Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17693
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Jeu 24 Avr 2014 - 23:55

Polyeucte a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Je partage ton enthousiasme pour cette version Bernstein.Il se penche sur un opéra de Wagner (le seul qu'il ait dirigé à ma connaissance) et paf! un coup de maître!
La faculté d'adaptation de ce bonhomme me depasse.  alien 

En entier peut-être, mais il y a d'autres choses de Wagner dirigées par Bernstein :
http://www.amazon.fr/Tristan-Und-Isolde-Walk%C3%BCre-G%C3%B6tterd%C3%A4mmerung/dp/B000059QA5

(le commentaire donne les détails... mais dire que Farrell a une voix de soubrette en Isolde... euh... Mr.Red)

Ce sont des extraits je pense.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19239
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 0:18

calixte1978 a écrit:
C'est quand même pas la même chose de diriger des extraits que de s'attaquer à un monument comme tristan, Parsifal sans même parler du Ring

Ai-je dis le contraire??
Je donne juste une info d'où on peut entendre Bernstein dirigeant Wagner.
C'est tout.

arnaud bellemontagne a écrit:
Ce sont des extraits je pense.  Wink 
Oui, comme indiqué dans le commentaire sur Amazon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 1:03

Polyeucte a écrit:

Ai-je dis le contraire??
Je donne juste une info d'où on peut entendre Bernstein dirigeant Wagner.
C'est tout.

On est bien d'accord alors ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 20:12

Je suis content que tu apprécies Hofmann dans cet enregistrement (ce qui n'est pas très courant).
 
En revanche :
Citation :
Un classique, certes ; mais qui a quelque chose à nous dire, contrairement à Furth ou à Karajan II.
 carton rouge 

Citation :
Un Tristan captivant de bout en bout.

De bout en bout ? Il y a quand même quelques longueurs, notamment dans le I...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 20:26

pourquoi tu me distribues un carton rouge?  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 20:54

Parce que Furt et Karajan II ont autant de choses à nous dire (et même encore davantage pour moi) que Bernstein...

Mais bon, évidemment, quand on arbore Birgit Nilsson sur son avatar...  Mr.Red


Dernière édition par Golisande le Ven 25 Avr 2014 - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 20:59

Golisande a écrit:
Parce que Furt et Karajan II ont au moins autant de choses à nous dire (et même davantage, pour moi) que Bernstein...

si je veux être aussi méchant que la petite phrase ci-dessous (je te taquine bien sûr), je dirais que Karajan II s'écoute diriger, et a pris une Isolde qui laisse respirer son orchestre.... Mr.Red 

Mais bon, évidemment, quand on arbore Birgit Nilsson sur son avatar...  Mr.Red[/quote]
et je ne suis pas un inconditionnel de Birgitt, la photo c'est pour Jess Thomas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 21:16

calixte1978 a écrit:
Karajan II s'écoute diriger

C'est loin d'être impossible Mr. Green , mais bon sang, que c'est beau... Sad 

Citation :
, et a pris une Isolde qui laisse respirer son orchestre.... Mr.Red 

Dernesch est très insuffisante au I, au début du II, les aigus sont assez laid, le souffle court, etc. Mais dans le Duo et dans le III en particulier, son timbre voilé et lointain, son côté élégiaque, perdu et submergé apportent une mélancolie incroyable, idéale dans cet écrin-là (ce qui suppose de prendre cette version comme un tout, or on peut parfaitement la rejeter en bloc - ce qui a été mon cas pendant un certain temps ! -, mais à mon avis il est difficile d'y rester totalement indifférent).
Comme G. Jones (quoique très différemment et avec beaucoup moins de moyens vocaux), Dernesch est une Isolde plutôt étrange, mais tout à fait singulière et bouleversante dans l'ensemble...
Et puis il y a les autres, et tout particulièrement Vickers (que l'on peut aussi détester Smile ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 21:27

Tu résumes assez bien ce que je pense de cette version. L'écoute commence avec "o sink hernider", avant, c'est juste insupportable parce qu'il toujours Dernech totalement dépassée. En fait, j'ai fait le chemin inverse que toi, j'ai commencé par aimé cette version, puis par la prendre en grippe. Dans le ring, crépuscule excepté, il y a un projet original de faire du Wagner avec des voix plus légères, surtout chez les femmes. Là, je ne vois pas où Karajan nous mène. Bien sûr, le III est splendide, Vickers un excellent Tristan, Berry très bien, Ludwig semble un peu ailleurs... Mais je ne voit pas ce que ce CD apporte (à part flinguer la voix de Dernech qui est pourtant une si belle chanteuse dans les rôles faits pour sa voix).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81854
Age : 36
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 21:29

Ce CD apporte que c'est une version sublime, simplement.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 21:31

J'avoue préferer Karajan I malgré le son... Mais je sais que tu ne vas pas être de cet avis. Et tu ne trouves pas Dernech un peu dépasser par la partition Xavier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 21:47

Les deux versions Karajan n'ont à peu près rien en commun (excepté le chef, mais je mets au défi la plupart des mélomanes "normaux" de le déceler à l'aveugle), mais pour moi elles sont également sublimes : j'aimerais ne jamais avoir à choisir entre les deux...
Je mettrais Bernstein un peu en-dessous, mais je n'aimerais pas non plus devoir m'en passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 25 Avr 2014 - 22:17

Golisande a écrit:
Les deux versions Karajan n'ont à peu près rien en commun (excepté le chef, mais je mets au défi la plupart des mélomanes "normaux" de le déceler à l'aveugle), mais pour moi elles sont également sublimes : j'aimerais ne jamais avoir à choisir entre les deux...

Rien de commun c'est clair! lL'une fait du théâtre, l'autre du beau son.

Golisande a écrit:
Je mettrais Bernstein un peu en-dessous, mais je n'aimerais pas non plus devoir m'en passer.

On s'accorde sur ce point, "ne pas s'en passer"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81854
Age : 36
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Sam 26 Avr 2014 - 0:06

calixte1978 a écrit:
J'avoue préferer Karajan I malgré le son... Mais je sais que tu ne vas pas être de cet avis. Et tu ne trouves pas Dernech un peu dépasser par la partition Xavier?

Ca dépend vraiment de ce qu'on entend par là... mais ça n'est pas flagrant pour moi.
On peut aussi trouver Mödl dépassée par la partition dans un sens, dans son incapacité à changer de couleur et d'expression pendant les 3 actes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81854
Age : 36
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Sam 26 Avr 2014 - 0:07

A propos de Bernstein:

Golisande a écrit:

Citation :
Un Tristan captivant de bout en bout.

De bout en bout ? Il y a quand même quelques longueurs, notamment dans le I...

Je ne vois vraiment pas en quoi... tu parles de la direction de Bernstein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Sam 26 Avr 2014 - 5:46

Oui, et de Behrens. siffle Déjà que cet acte est un de ceux qui me passionnent le moins dans chez le Wagner de la maturité, il faut au moins que ce soit captivant — or Bernstein décousu + Behrens placide, ça fonctionne assez moyennement (Karajan II aussi à vrai dire, mais c'est moins décousu et il y a Vickers dans un coin)...

Restent de belles voix et de belles sonorités, mais ça ne suffit pas à me faire y revenir souvent dans cet acte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Sam 26 Avr 2014 - 7:16

Golisande a écrit:
 Déjà que cet acte est un de ceux qui me passionnent le moins dans chez le Wagner de la maturité,

C'est surprenant, moi c'est avec le 1er acte de Parsifal que j'ai un peu de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5225
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Sam 26 Avr 2014 - 7:29

Moi aussi, à peu près ex-aequo avec celui de Tristan. Mr.Red (Celui de Siegfried un peu aussi, mais moins.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1007
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Jeu 1 Mai 2014 - 21:35

julot a écrit:
J'en reviens à un de mes dadas, mais le Tristan de Furt chez EMI, comme la plupart des machins Walter Legge/Philarmonia, est enregistré "à l'envers", c'est-à-dire qu'il faut inverser le + et le - en sortie pour entendre que c'est beaucoup moins brouillon qu'on ne croyait. Même chose avec les Brahms et Beethoven de Klemperer, les Vier Letzte Lieder avec Schwarzkopf, etc.

Pour ceux qui lisent sur leur ordi, il y a en général une commande simple pour corriger ça, type "invertpolarity". Avec Audirvana, il suffit de mettre "invertpolarity" dans les commentaires du fichier et il redresse de lui-même.

Pour les autres, j'imagine que vous n'allez pas aller au dos de votre chaine pour tourner les cables HP. Mais c'est dommage...
Intrigué par tes remarques, j'ai essayé d'inverser la phase sur deux systèmes différents de cette édition :

La phase est tout-à-fait correcte sur les CD d'origine, du moins dans cette édition. c'est vrai également pour l'édition chez Naxos. De même, les symphonies de Beethoven par Klemperer dans l'édition suivante :

ne présentent pas le défaut que tu as mentionné. Il n'y a pas d'inversion de phase sur les CD d'origine, et la manipulation que tu recommandes produit donc, une magnifique altération de l'image sonore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 2 Mai 2014 - 17:32

Est-ce que quelqu'un à vu cela?
J'en suis au 2ème acte, et la mise en scène commence déjà à me mettre en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22933
Age : 27
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 2 Mai 2014 - 17:55

Si tu n'aimes pas le Regietheater, tu ne peux pas aimer cette version qui personnellement ne m'intéresse pas. En effet, il me semble que Marthaler comme Claus Guth par exemple transforme cet opéra en drame bourgeois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19239
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 2 Mai 2014 - 18:05

C'est pas vraiment le drame bourgeois le soucis, c'est plutôt le ridicule de la direction d'acteur au deuxième acte... et le vide complet du III.
En fait, seul le I est pas si mal vu.
Et puis globalement, c'est vraiment très moche et sans idée... j'attendais un jeu avec les lumières au II, quelque chose comme un parcours initiatique avec le jeu des interrupteurs pour au fur et à mesure les éteindre tous durant le duo d'amour... sauf que non!! En fait ça ne sert à rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   Ven 2 Mai 2014 - 18:16

Il suffit, alors, de supprimer l'image et de ne conserver que le son, seul ; qui, lui, a bien des qualités à faire valoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde (3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagner - Tristan et Isolde (3)
Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wagner - Tristan et Isolde - Barenboïm
» Wagner - Tristan et Isolde (3)
» Wagner - Tristan et Isolde
» Wagner - Tristan et Isolde (2)
» Opéra de Paris - Tristan et Isolde octobre-décembre 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: