Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 15:58

Cello a écrit:
Bon, j'ai relu le sujet. En me basant sur les noms qui reviennent souvent, mon choix pour les Nocturnes sera probablement un de ceux-là

Arrau. J'aime déjà beaucoup ce que je connais de lui.
Barenboïm, même si l'adjectif "martelé" utilisé par David me pousse à la méfiance.
Pires. Très belle pochette ça peut être décisif en cas d'ex-aequo musical
Magaloff, j'ai pas trouvé.

Pour Pires, c'est du second degré ou non ? Parce que dans le genre pochette de mauvais goût elle occuperait une excellente place ! Et méfie-toi d'Arrau, dans certains nocturnes, principalement ceux qui ont l'allure d'une marche lente et sourde, il est assez éléphantesque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 16:24

KID A a écrit:

Pour Pires, c'est du second degré ou non ? Parce que dans le genre pochette de mauvais goût elle occuperait une excellente place !

Non, je la trouve pas mal. En tout cas mieux que l'habituelle tronche du pianiste qui prend un air très profond.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1252
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 17:28

KID A a écrit:
Et méfie-toi d'Arrau, dans certains nocturnes, principalement ceux qui ont l'allure d'une marche lente et sourde, il est assez éléphantesque...

J'en appelle aux mânes de Sauron vador vador !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 18:34

C'est encore la fête à Rubinstein ici... et sans même que Sud ait besoin de donner un coup de main...
Franchement, je ne sais pas comment vous faites pour être aussi sévère. Peut-être connaissez-vous seulement ses enregistrements tardifs (à partir des années 60), où il commence en effet à jouer parfois avec un air un peu trop détaché ? Ou alors des gravures anciennes trop nettoyées et filtrées, sans souffle, sans âme...

Je ne sais pas quoi vous dire, Rubinstein incarne tellement pour moi l'interprète chopinien idéal, qui s'efface derrière le texte, qui le présente de la manière la plus pure et musicale, sans effusions, sans outrances. Les oeuvres parlent ainsi d'elles-mêmes, l'émotion semble plus naturelle, pénètre encore davantage l'auditeur.

Sur MusicMe on trouve quelques volumes de la Rubinstein Edition et d'autres rééditions de ses gravures des années 30-50, son apogée:
- Nocturnes et Scherzos (années 30)
http://www.musicme.com/#/Arthur-Rubinstein/albums/Chopin:-Nocturnes,-Etc.-5099950966653.html
- Mazurkas, Impromptus (années 50)
http://www.musicme.com/#/Arthur-Rubinstein/albums/51-Mazurkas---4-Impromptus-0090266302727.html?ipg=2
- Noctunes, Scherzos (années 50)
http://www.musicme.com/#/Arthur-Rubinstein/albums/19-Nocturnes---4-Scherzos---3-Nouvelles-Etudes-Fantaisie---Impromptu-0090266302628.html?ipg=2
- Valses (années 50)
http://www.musicme.com/#/Arthur-Rubinstein/albums/14-Waltzes---Fantaisie,-Op-49---Barcarolle---Berceuse-0090266302925.html?ipg=5
- Polonaises (années 50)
http://www.musicme.com/#/Arthur-Rubinstein/albums/Polonaises---Andante-Spianato-&-Grande-Polonaise-0090266302826.html?ipg=6

C'est dommage, je ne trouve pas ses Mazurkas des années 30, qui sont absolument inégalées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 18:46

Entièrement d'accord avec adriaticoboy. Rubinstein permet de retrouver un chopin simple, musical, sans les artifices retrouvés chez d'autres interprètes. Le coffret 4 CD de Classica est très intéressant je trouve. J'ai beaucoup aprécié les valses car Rubinstein leur donne un caractère "originel", "essentiel", loin des effusions de virtuosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 20:38

adriaticoboy a écrit:


Je ne sais pas quoi vous dire, Rubinstein incarne tellement pour moi l'interprète chopinien idéal
voilà! on ne saurait mieux dire.
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 21:53

pianissimo a écrit:
Entièrement d'accord avec adriaticoboy. Rubinstein permet de retrouver un chopin simple, musical, sans les artifices retrouvés chez d'autres interprètes.
Ses nocturnes sont d'un grand naturel, d'une grande simplicité, et sans les artifices, les épanchements habituels, et nostalgie de bazar constatés habituellement dans ces oeuvres. On ne peut pas faire plus sobre: peut-être que pour cette raison, il peut parfois sembler un peu fruste, avant de parvenir à la voix intérieure chantante et sensible. Ses nocturnes, ses valses, ses polonaises et ses mazurkas sont d'autres grandes réussites.

Pour moi les mazurkas de Chopin, c'est lui et Horowitz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 22:05

sud273 a écrit:
adriaticoboy a écrit:


Je ne sais pas quoi vous dire, Rubinstein incarne tellement pour moi l'interprète chopinien idéal
voilà! on ne saurait mieux dire.
Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 22:32

sofro a écrit:
pianissimo a écrit:
Entièrement d'accord avec adriaticoboy. Rubinstein permet de retrouver un chopin simple, musical, sans les artifices retrouvés chez d'autres interprètes.
Ses nocturnes sont d'un grand naturel, d'une grande simplicité, et sans les artifices, les épanchements habituels, et nostalgie de bazar constatés habituellement dans ces oeuvres. On ne peut pas faire plus sobre: peut-être que pour cette raison, il peut parfois sembler un peu fruste, avant de parvenir à la voix intérieure chantante et sensible. Ses nocturnes, ses valses, ses polonaises et ses mazurkas sont d'autres grandes réussites.

Pour moi les mazurkas de Chopin, c'est lui et Horowitz.
En fait, pour résumer à l'attention des médisants:

Rubinstein est chez lui dans les Mazurkas, les Polonaises, les Nocturnes, les Scherzos, les Valses et, dans une moindre mesure, les Ballades.
Sans oublier les Concertos.

Par contre, pour les Sonates, les Préludes, les Etudes, on cherchera sans complexe des pianistes avec un peu plus d'engagement et d'imagination. En fait, un seul suffit: Cortot.


Dernière édition par adriaticoboy le Jeu 26 Fév 2009 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 22:45

C'est vrai que dans les concertos de Chopin, Rubinstein est impressionant. Je n'ai jamais entendu de meilleures versions. Et à chaque fois que je l'écoute, j'en ai des frissons....
Pour les études, S. François reste une référence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 23:08

adriaticoboy a écrit:
En fait, un seul suffit: Cortot.
Je ne veux pas être chagrin, et je conviendrai de tout ce qu'on voudra sur Rubinstein. Mais dire qu'un pianiste qui ne parvient pas à aligner deux notes régulières ou à alléger son toucher pour jouer piano suffise seul face à l'immense discographie, ça me laisse rêveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 23:23

Tu as raison, je suis injuste envers les autres grands chopiniens: Backhaus, Perlemuter, Serkin... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 26 Fév 2009 - 23:35

adriaticoboy a écrit:
Tu as raison, je suis injuste envers les autres grands chopiniens: Backhaus, Perlemuter, Serkin... siffle
Bien joué ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 27 Fév 2009 - 10:00

DavidLeMarrec a écrit:
adriaticoboy a écrit:
En fait, un seul suffit: Cortot.
Je ne veux pas être chagrin, et je conviendrai de tout ce qu'on voudra sur Rubinstein. Mais dire qu'un pianiste qui ne parvient pas à aligner deux notes régulières ou à alléger son toucher pour jouer piano suffise seul face à l'immense discographie, ça me laisse rêveur.



Ca y est... il se remet à nouveau en service. Il était temps...


HUM !... Par contre, ça ne ressemble toujours pas à la réalité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Dim 1 Mar 2009 - 13:51

Tiens, j'étais persuadé que ça avait été posté dans le fil général. scratch

Alors au cas où Cello ne l'aurait pas lu, je le mets ici à l'occasion des compléments que je voulais introduire.

DavidLeMarrec a écrit:
Eurêka ! Idea

Je crois que je tiens la solution (partielle) à ton problème.

J'ai tout d'un coup pensé à Garrick Ohlsson, pour le coup ça décape toujours, mais sans jamais abîmer les oeuvres.

Or, il existe chez EMI un double CD économique (qui ne prend pas plus de place qu'un seul) qui couple les Préludes avec l'intégralité des Nocturnes. Ca te permet d'avoir tous les Nocturnes (et t'évite l'oubli, comme par exemple chez Barenboim, de très beaux comme l'opus 9 n°3), et en plus tu pourras te replonger dans les Préludes quand tu voudras.



Ohlsson est allé plus loin dans les Préludes depuis, mais c'est tout de même épatant d'imagination.

Seule petite réserve, le son a un peu vieilli, c'est un peu sec comme prise, mais ça a beaucoup de charme.

Je me suis un peu replongé dans les versions des Nocturnes depuis notre conversation. Ce qui m'a réservé quelques surprises.

- Oublie Ciccolini. Bezout en avait dit grand mal, j'avais bon souvenir de concerts, mais le disque Cascavelle montre plus les défauts qu'autre chose, trop de pédale, pas beaucoup d'idées.
- Pires, c'est pas franchement la peine non plus. Ici aussi, j'avais bon souvenir, mais de concert, ou bien d'autres Chopin, et l'intégrale telle qu'elle est parue est vraiment un Chopin traditionnellement gentillet. Pas sûr que ça te le fasse monter dans ton estime.

Je reviens donc à ce que je disais :
- En premier lieu Ohlsson : tout y est, modernité et poésie.
- Magaloff, son élégance et sa luminosité ne sont pas disponibles en dehors de l'intégrale (à l'exception de trois nocturnes esseulés sur un disque-hommage, mais ça ne fait pas notre affaire).
- Barenboim est un autre très bon choix (il existe l'intégrale en double CD qui ne prend pas plus de place qu'un). Tu n'as pas les Préludes en revanche.
- Tamás Vásáry, dans un même genre, avec des lignes très découpées, se trouve dans un coffret de trois CDs économique, mais je ne sais pas l'épaisseur. Et ce sera forcément plus cher qu'un double au prix d'un, j'imagine.
- Et sans originalité Claudio Arrau, beaucoup plus premier degré qu'Ohlsson, mais un chant et une sobriété parfaits. Il faut juste ne pas être gêné par une main gauche très chantante et un peu massive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Lun 2 Mar 2009 - 8:40

David, je ne peux que te remercier. Tout le mal que tu te donnes pour dénicher des trucs qui correspondent à mes demandes tordues cheers...

Alors en effet, le disque Ohlsson colle exactement à ce que je cherche. Je garde Barenboïm et Arrau en plan B.

Il ne me reste plus qu'à écouter des extraits de ces trois-là et voir ce qui me plaît le plus.

Merci, vraiment mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Lun 2 Mar 2009 - 14:21

Cello, tu trouveras chez Andromeda, pour une bouchée de pain, un coffret Cortot MAGNIFIQUE. Rien à jeter… Sinon, comme grand chopiniste, soyez gentils de ne pas oublier l'immense Dinu Lipatti Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
totolafrite
Néophyte


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Lun 2 Mar 2009 - 17:03



Je persiste et je signe (j'en parlais en septembre), cette version est magique, peu de pathos, un immense poète. Son impeccable.

Je précise que j'ai connu (et aimé) l'oeuvre par Arrau, et que je possède par ailleurs la version de François.

cdt Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Lun 2 Mar 2009 - 20:26

Cello a écrit:
KID A a écrit:

Pour Pires, c'est du second degré ou non ? Parce que dans le genre pochette de mauvais goût elle occuperait une excellente place !

Non, je la trouve pas mal. En tout cas mieux que l'habituelle tronche du pianiste qui prend un air très profond.


C'est celle-ci que j'avais vu: http://image.libro.co.kr/music/f75/f75pires.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mar 3 Mar 2009 - 0:08

Cello a écrit:
David, je ne peux que te remercier. Tout le mal que tu te donnes pour dénicher des trucs qui correspondent à mes demandes tordues cheers...

Alors en effet, le disque Ohlsson colle exactement à ce que je cherche. Je garde Barenboïm et Arrau en plan B.

Il ne me reste plus qu'à écouter des extraits de ces trois-là et voir ce qui me plaît le plus.

Merci, vraiment mains.

Oh ! mais ça pour trouver quand on le lui demande même quand on ne lui demande pas d'ailleurs, il trouve bien toujours... il ne reste jamais sans réponse, pour cela on est bien d'accord. Après il faut voir la fiabilité...
On trouve le disque de cet Ohlsson sur musicme.com.

Cliquer ICI

Il est donc facile d'aller voir pour se faire une idée. Ce style de piano évoque assez les enregistrements sur rouleaux perforés avant l'ère de l'enregistrement électrique. Aucun son, aucune âme, c'est platement mécanique, il n'y a que les empreintes de la musique. Même David ne doit pas écouter cela (c'est bien trop moche): c'est juste pour recommander... c'est un voyou et puis c'est tout, il ne faut pas faire attention et m'écouter plutôt.


Choisis autre chose, du vrai piano: le choix est large. Arrau par exemple... Barenboim ou qui tu voudras mais pitié pas ça, tu vas te bousiller les oreilles !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mar 3 Mar 2009 - 0:16

Ah oui, Ohlsson ne doit pas figurer dans le hors série Diapason de 1985 sur les 100 plus grands disques de l'histoire du piano.

Il était condamné d'avance Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mar 3 Mar 2009 - 8:30

Maintenant que j'ai plusieurs options, je vais écouter tout ça et décider comme un grand Cool. Merci à tous pour vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 4 Mar 2009 - 21:33

Morloch a écrit:
Ah oui, Ohlsson ne doit pas figurer dans le hors série Diapason de 1985 sur les 100 plus grands disques de l'histoire du piano.

Il était condamné d'avance Mr.Red
C'est vrai cela... rien du tout, nulle part, le pauvre garçon, aucun signalement dans les magazines...

C'est vrai qu'en jouant comme cela, les préludes de Chopin comme des mouvements perpétuels,

Citation :
Il était condamné d'avance... [à perpétuité]

un extrait ICI à recommander mais surtout pas à écouter...

(le niveau 0 de l'interprétation pianistique, enfin, quoi...)



J'imagine que l'on doit jouer à peu près comme cela, dans les réunions de la famille des CatégorySys penchée attendrie et émerveillée sur le Kawaï numérique finition palissandre de la grande soeur...


Tsssss... ce Morloch avec Ohlsson... solidarité de classe... probablement... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 4 Mar 2009 - 21:55

C'est vrai que c'est diablement mécanique ... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 4 Mar 2009 - 22:22

Les Préludes sont seulement bien, les Nocturnes géniaux ( c'est ce qui est expliqué ci-dessus, si vous lisiez et écoutiez ce dont il est question et non les pitreries de sofro sur un extrait de 10 secondes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 4 Mar 2009 - 23:56

et sinon vous écoutez de la musique parfois?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 4 Mar 2009 - 23:59

C'est du flood ça Sud... Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 5 Mar 2009 - 0:00

Morloch a écrit:
Ah oui, Ohlsson ne doit pas figurer dans le hors série Diapason de 1985 sur les 100 plus grands disques de l'histoire du piano.
Enfin, il fait quand même partie des vainqueurs du concours Chopin de Varsovie, donc il doit bien y avoir des officiels qui l'apprécient quelque part. Mais par rapport à sa discographie et à sa qualité, on n'en parle jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 5 Mar 2009 - 0:21

j'ai un peu regardé, il a une certaine visibilité aux Etats Unis, il fait énormément de musique de chambre avec notamment les Takacs et les Emerson, il a un répertoire considérable avec beaucoup de compositeurs du XXème, dont des méconnus - mais ça tu l'as déjà vu et souligné. Very Happy

Un personnage atypique, semble t'il....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 5 Mar 2009 - 0:40

Garrick Ohlsson a enregistré une intégrale Chopin en 16 CD pour le label Arabesque qui l'a licensiée à Hyperion. Tous ces enregistrements sont réunis en un coffret vendu à petit prix depuis fin janvier. Je l'ai vu d'occasion chez Gibert la dernière fois que j'y suis passé. Le vendeur m'a dit que Garrick Ohlsson était connu pour ses très bons disques Chopin mais qu'il avait eu des retours assez négatifs sur cette intégrale...



Sinon, au risque de me répéter, Adam Harasiewicz est vraiment excellent dans les Nocturnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 5 Mar 2009 - 21:26

Morloch a écrit:
Les Préludes sont seulement bien, les Nocturnes géniaux ( c'est ce qui est expliqué ci-dessus, si vous lisiez et écoutiez ce dont il est question et non les pitreries de sofro sur un extrait de 10 secondes)

SEULEMENT BIEN ? les préludes ?

Le prélude offert en sacrifice était dans son entier, cela devrait suffire, non ?
Mais je ne vais pas tout jouer alors que normalement 10 secondes suffisent pour voir à quoi on a affaire, quand les choses se présentent à ce degré-là d'académisme. Que môôôôôôsieur Morloch, même en faisant le pitre comme moi, me trouve 10 secondes de Cortot-né-avant-1910 jouant dans une vacuité aussi effrayante que son Ohlsson qui-joue-seulement-bien, ici ou ailleurs, et on en reparlera...

Allez prenons-en le parti d'en rire, j'envoie le piano numérique :

un extrait ICI de piano seulement bien.

(Vous voulez plus de 10 secondes ou cela suffit ? c'est d'une monotonie, d'un vide sidéral !... mais comment peut-on défendre cela ?)

Mais je m'arrête là dans le jeu de massacre, cela doit être aussi pénible d'entendre ça pour les autres que pour moi (je parle de ceux qui cherchent une âme dans le piano, les autres de toute façon ne faisant probablement pas la différence, enfermés dans leur instinct de classe ). siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 5 Mar 2009 - 22:26

C'est vrai que c'est horrible, ça tourne complètement à vide. Shocked
C'a beau être indiqué "Lento", faut pas pousser...
A ce niveau-là, Serkin, Pollini ou Michelangeli, c'est les rois du rubato et du mauvais goût !
Et puis quelle vilaine sonorité...

Je vois que c'est sur musicMe, je vais quand même essayer d'écouter cet Op.28 en entier pour voir si par hasard Ohlsson n'a pas fait un choix esthétique original qui se défend sur la longueur... mais j'en doute.

Quand je pense que c'est ce même Ohlsson qui a enregistré une version de référence du Concerto de Busoni avec Dohnanyi à Cleveland, où il sort sur d'un magnifique Bösendorfer un jeu très vivant, à la fois profond et coloré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 5 Mar 2009 - 22:45

Oui, il ne joue que sur Bösendorfer apparemment. Sur l'ensemble du Préludes, je crois qu'il y a un choix de sobriété et de détail de la partition, mais encore une fois, ce sont les Nocturnes qu'il faut écouter ici.

Cortot, le challenge est ailleurs : trouver 10 secondes sans pain. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 5 Mar 2009 - 22:56

Morloch a écrit:
Sur l'ensemble du Préludes, je crois qu'il y a un choix de sobriété et de détail de la partition
Là je suis au 2/3 du cycle et je suis à peu près sur que c'est ça, en effet. Une lecture lente, analytique, presque décomposée, un peu typé "conservatoire américain".
Bref, ça donne l'impression d'une version avant tout pianistique, d'étude, qui aurait méritée d'être filmée, avec gros plan sur les mains, pour que les étudiants et autres apprentis pianistes observent bien les doigtés, le déplacement des mains etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 5 Mar 2009 - 23:00

Décidément, ça donne de plus en plus envie... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 6 Mar 2009 - 21:38

Tant qu'on est dans les lauréats du concours Chopin, j'écoutais les Préludes par Rafal Blechacz,

c'est trouvable sur musicme, d'ailleurs



[url="http://www.musicme.com/#/Rafal-Blechacz/albums/Integrale-Des-Preludes-(The-Complete-Preludes)-0028947765929.html"]Préludes[/url]

une version magnifique, très élégante, d'un romantisme tempéré. Un sens des couleurs qui me plait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 6 Mar 2009 - 22:32

Superbe, en effet, cette version de Rafal Blechacz. Je viens de terminer de l'écouter, c'est vraiment une synthèse parfaitement dosée: il y a tout, la tenue, la poésie, la profondeur, la délicatesse...
La version idéale de ces préludes que Rubinstein n'est jamais parvenu à faire. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 7 Mar 2009 - 11:06

[sur Ohlsson]

adriaticoboy a écrit:
Morloch a écrit:
Sur l'ensemble du Préludes, je crois qu'il y a un choix de sobriété et de détail de la partition
Là je suis au 2/3 du cycle et je suis à peu près sur que c'est ça, en effet. Une lecture lente, analytique, presque décomposée, un peu typé "conservatoire américain".
Bref, ça donne l'impression d'une version avant tout pianistique, d'étude, qui aurait méritée d'être filmée, avec gros plan sur les mains, pour que les étudiants et autres apprentis pianistes observent bien les doigtés, le déplacement des mains etc.
Comme l'a dit Morloch, ce que j'ai recommandé, ce sont les Nocturnes. Les Préludes sont excellents, mais il y a mieux.

Tu dis que c'est très typé Conservatoire américain... tu as des adresses ? Je prends tout de suite.

Je ne suis pas du tout d'accord évidemment lorsque tu dis que c'est avant tout pianistique, au contraire, il y a quelque chose de très désincarné, ça n'utilise pas de 'pianismes', ça n'imite pas le chant non plus, c'est comme une lecture de chef d'orchestre, pensée indépendamment des contingences instrumentales. C'est précisément ce que j'aime dans son piano : il ne pense pas comme un pianiste.


adriaticoboy a écrit:
Superbe, en effet, cette version de Rafal Blechacz. Je viens de terminer de l'écouter, c'est vraiment une synthèse parfaitement dosée: il y a tout, la tenue, la poésie, la profondeur, la délicatesse...
La version idéale de ces préludes que Rubinstein n'est jamais parvenu à faire. hehe
Je suis d'accord avec Morloch pour la variété des textures et des couleurs, mais c'est avant tout, à mon avis, une première version excellente : lorsqu'on connaît déjà, ça n'apprend pas grand'chose. C'est pourquoi j'en reste à Tharaud pour ces oeuvres, qui me fait voir du pays.

Mais c'est plus que recommandable. Le petit Rafał est le dernier vainqueur en date du concours de Varsovie (avec la lourde tâche de succéder à Yundi Li drapeau ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 7 Mar 2009 - 12:14

DavidLeMarrec a écrit:
Tu dis que c'est très typé Conservatoire américain... tu as des adresses ? Je prends tout de suite.
C'était un raccourci un peu provocant et pas complètement justifié. Mais vu que ce Ohlsson est un technicien hors pair, et qu'il a de nombreux fans parmi les furieux de Da Speed Demon Community, je pense que son jeu à la fois clair et virtuose correspond bien à une certaine attente des étudiants américains, entre autres, et à une esthétique développée là-bas sans doute plus qu'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 7 Mar 2009 - 12:57

adriaticoboy a écrit:
C'était un raccourci un peu provocant et pas complètement justifié.
Tu ne réponds pas à ma question, je la précise. Je ne vois pas du tout à quelle école américaine tu veux comparer Ohlsson. C'est quand même antispectaculaire et avec rubato mesuré... Aux antipodes de ce que tu sembles sous-entendre, mais je t'interprète peut-être mal, parce que je ne vois pas du tout ce que tu vises.

Même si on prend un excellent interprète comme Browning, il y a un goût du son sculpté et des retards un peu apprêtés qui ne se retrouvent absolument pas chez Ohlsson. A la rigueur, la profondeur vigoureuse du toucher, mais pour le meilleur, alors.

Franchement, ce n'est pas pour couper les cheveux en douze, mais je vois mal qui se rapprocherait du style d'Ohlsson...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 7 Mar 2009 - 13:05

DavidLeMarrec a écrit:
Rafal Blechacz (...) une première version excellente

C'est exactement ce que je me suis dit en l'écoutant, c'est la meilleure " version de base" que je connaisse. Alors que je l'aime beaucoup en général, il y a quelque chose qui ne me convainc pas dans les Préludes de Pollini, Duchable est excellent mais trop froid, trop dans la maîtrise et je ne crois pas connaître Rubinstein dans les Préludes.

En définitive, j'avais surtout des versions "personnelles" de ces Préludes (Arrau, Argerich, Tharaud, Cortot, Richter...) et ça fait du bien un peu d'évidence, surtout quand c'est réussi comme cela Smile


Il y a bien R. Serkin, mais j'hésite à en parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 7 Mar 2009 - 13:08

adriaticoboy a écrit:
les furieux de Da Speed Demon Community
Furieux est le mot. Surprised Tu as de ces lectures. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 7 Mar 2009 - 13:11

Morloch a écrit:
C'est exactement ce que je me suis dit en l'écoutant, c'est la meilleure " version de base" que je connaisse.
Oh, à mon avis, Argerich ou Magaloff font tout à fait l'affaire, c'est même moins personnel que Blechacz.

Quant à Serkin (le faux), il faudra un jour qu'on ait une discussion sérieuse là-dessus, que vous m'expliquiez ce qui m'échappe. (En gros, comment on peut ne jouer qu'une seule nuance sans legato et passer pour le plus grand pianiste de tous les temps.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 7 Mar 2009 - 13:11

adriaticoboy a écrit:
les furieux de Da Speed Demon Community

c'est excellent ce truc, ça me fait penser aux guitaristes de hard et leur compétitions de notes/minute rambo geek thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 7 Mar 2009 - 14:00

DavidLeMarrec a écrit:
adriaticoboy a écrit:
C'était un raccourci un peu provocant et pas complètement justifié.
Tu ne réponds pas à ma question, je la précise. Je ne vois pas du tout à quelle école américaine tu veux comparer Ohlsson. C'est quand même antispectaculaire et avec rubato mesuré... Aux antipodes de ce que tu sembles sous-entendre, mais je t'interprète peut-être mal, parce que je ne vois pas du tout ce que tu vises.
Le terme "virtuose" était sans doute mal choisi et t'a induit en erreur car je pensais bien au jeu d'Ohlsson dans les mêmes termes que toi, c'est pourquoi je parlais aussi de clarté.
Donc, quand je parlais d'école américaine, je ne pensais pas au style romantique et flamboyant des Van Cliburn, Byron Janis et Co mais plutôt à une certaine tradition davantage neutraliste et technique importée entre autres par Serkin et dont la sphère s'étendrait aujourd'hui jusqu'à un Hamelin. Mais tout cela reste très général, voire vague.
Et après j'admets volontiers que le jeu d'Ohlsson est très personnel et ne saurai se réduire à sa nationalité et/ou sa formation.
A la rigueur, son style et son répertoire me font un peu penser à Ogdon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 7 Mar 2009 - 17:18

C'est dans le metal que ça s'amuse le plus à tricoter ?

[quote="adriaticoboy"]Le terme "virtuose" était sans doute mal choisi et t'a induit en erreur car je pensais bien au jeu d'Ohlsson dans les mêmes termes que toi, c'est pourquoi je parlais aussi de clarté.
[...]
Citation :
mais plutôt à une certaine tradition davantage neutraliste et technique importée entre autres par Serkin et dont la sphère s'étendrait aujourd'hui jusqu'à un Hamelin. Mais tout cela reste très général, voire vague.
Ah, ok, je vois beaucoup mieux. Effectivement, Serkin et Hamelin, je suis assez d'accord. Smile

Moins pour Ogdon, qui utilise plus de rubato et d'accords décalés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Lun 9 Mar 2009 - 10:36

Cello a écrit:
Alors en effet, le disque Ohlsson colle exactement à ce que je cherche. Je garde Barenboïm et Arrau en plan B.

Il ne me reste plus qu'à écouter des extraits de ces trois-là et voir ce qui me plaît le plus.

Bon, j'ai écouté les extraits en question.

Ma préférence va clairement à Arrau mais je m'y attendais un peu.

Ohlsson, c'est assez bizarre. J'ai trouvé sa version hachée, ou en tout cas très différente de ce que j'ai dans l'oreille au point de vue du rythme. Maintenant, ma surprise est peut-être dûe au fait que j'ai toujours à l'esprit ma version de découverte (Rubinstein) dont Ohlsson me semble très éloigné. Ce n'est en tout cas pas sentimental pour un sou chez lui. Ca me paraît plutôt épuré, sobre.

Avec Barenboïm, je retrouve une interprétation plus familière mais c'est aussi la version que j'ai trouvé la moins intéressante. Peut-être un peu terne.

Tout ça basé sur des extraits donc à prendre avec les précautions d'usage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Lun 9 Mar 2009 - 19:53

Oui, une version se révèle à l'usage. Mais tout à fait, Ohlsson est haché, il interpelle avant de chanter.

Si la main gauche d'Arrau ne te dérange pas, il ne faut pas hésiter, c'est une très belle version (pour une vision un peu triste).


P.S. : Ca tient en un seul double CD, j'espère, ton Arrau, sinon je hurle. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Lun 9 Mar 2009 - 22:38

Dire que le style d'Ohlsson est neutre et se rattache à une tradition américaine est encore lui faire trop d'honneur. Il lui manque l'essentiel pour le piano: le son. Ohlsson n'a-pas-de-son. Sans cela, l'entendre jouer, cela évoque irrésistiblement les videos d'amateurs sur Youtube, le piano à rouleaux ou numérique, le style de la grande soeur qui "est au conservatoire". Heureux sont ceux qui arrivent à discerner les autres caractéristiques de son style, après un obstacle pareil. Serkin a un son véritable, lui, un son certes ingrat et rude, peu glamour pour ceux qui, notamment les plus voyous d'entre nous, attendent cela du piano, mais un son, une hauteur, un style.



Enfin... Ohlsson... si cela amuse les voyous du forum et ceux qui s'entraînent sur le terrain de la musique à défendre la délinquance en col blanc... siffle
... Ce n'est déjà pas rien. Et si c'est également pour "interpeller les honnêtes gens avant de les entendre chanter" , c'est réussi !
Mais je suis de toute façon persuadé que personne n'écoute ça. Même les plus voyous d'entre nous.


[Apportons maintenant une note de consensus]

Mettons-nous donc d'accord sur Rafal Blechacz, voire Tharaud: après le piano-performance des années 80-90, une telle sensibilité et modestie musicale apporte une véritable bouffée d'oxygène !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mar 10 Mar 2009 - 8:36

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, une version se révèle à l'usage. Mais tout à fait, Ohlsson est haché, il interpelle avant de chanter.

Cette remarque tombe à point nommé: j'ai réécouté Ohlsson hier soir et je dois dire que ça commence à me plaire désolé sofro. D'ailleurs, quand tu dis:

sofro a écrit:
Mais je suis de toute façon persuadé que personne n'écoute ça. Même les plus voyous d'entre nous.

Ca ne me paraît pas exact. Quelques recherches permettent de trouver de nombreux avis sur ce CDs et il sont presque tous positifs. Après, si les voyoux du forum écoutent cela, je n'en sais rien mais ça ne me préoccupe pas particulièrement: c'est moi qui verrai.

Mais, pour te rassurer Arrau est toujours dans la course. La décision sera rude ou, plus probablement, dictée par ce que je trouverai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...
» Field - Nocturnes (et autres oeuvres pour piano seul)
» Conseils pour jouer Chopin
» Chopin- La vie, L'Oeuvre.
» 200ème anniversaire de Chopin : Arte sera à Varsovie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: