Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 20 Aoû 2010 - 21:55

alexandreg a écrit:
Pour ce qui est de la discographie des Nocturnes, je la trouve peu convaincante, au sens où ce que j'entends est souvent irrégulier d'un nocturne à l'autre, personne ne semble en avoir saisi la mesure dans l'ensemble.
Heureusement que tu es là. Mr. Green

Ca n'a pas été conçu comme un ensemble, quelle cohérence veux-tu y inventer ? scratch

Citation :
mais il se trouve que beaucoup des pianistes qui se sont penchés sur le cycle ne me plaisent, que ce soit ici ou dans d'autres œuvres.
Ok, mais c'est quand même un peu différent du fait qu'il n'y ait rien d'intéressant.

En plus, quand tu dis peu nombreux, considère que tu parles à un type qui est obligé de chercher (et dans certains cas reconstituer) pour jouer les partitions pour écouter la musique qu'il aime. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 20 Aoû 2010 - 22:00

DavidLeMarrec a écrit:
alexandreg a écrit:
Pour ce qui est de la discographie des Nocturnes, je la trouve peu convaincante, au sens où ce que j'entends est souvent irrégulier d'un nocturne à l'autre, personne ne semble en avoir saisi la mesure dans l'ensemble.
Heureusement que tu es là. Mr. Green

Ca n'a pas été conçu comme un ensemble, quelle cohérence veux-tu y inventer ? scratch
Avec ma petite technique, je ne suis pas vraiment là Laughing

Sinon je ne voulais pas parler de cohérence d'ensemble mais d'un pianiste qui serait pertinent sur chacun des opus (ou au moins les trois quarts). Et pour l'instant je n'ai rien trouvé (d'ailleurs je viens de voir que Moravec a enregistré ça et ça m'intéresse).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 20 Aoû 2010 - 22:03

C'est pas une question de technique, on peut avoir des intentions sans avoir les doigts. Smile C'est le drame de bien des pianistes amateurs, d'ailleurs. Very Happy

Pour ce qui est d'être bons sur la plupart des opus, c'est le cas de ceux que j'ai cités, parmi d'autres (Arrau aussi est excellent, même si tu n'aimes pas vraiment, et il y a tout un tas de versions un peu plus fades comme Pires, mais d'excellente tenue).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 20 Aoû 2010 - 22:09

DavidLeMarrec a écrit:
C'est pas une question de technique, on peut avoir des intentions sans avoir les doigts. Smile C'est le drame de bien des pianistes amateurs, d'ailleurs. Very Happy
De Kempff aussi Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 20 Aoû 2010 - 22:12

Ah non, Kempff, ce qui t'abuse, c'est l'absence de doigts, mais il n'y a pas d'idées pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 21 Aoû 2010 - 10:52

DavidLeMarrec a écrit:
Ah non, Kempff, ce qui t'abuse, c'est l'absence de doigts, mais il n'y a pas d'idées pour autant.

Dans Chopin peut-être, mais dans Beethoven, c'est lui le maître Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 21 Aoû 2010 - 13:51

pianissimo a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ah non, Kempff, ce qui t'abuse, c'est l'absence de doigts, mais il n'y a pas d'idées pour autant.

Dans Chopin peut-être, mais dans Beethoven, c'est lui le maître Very Happy
Pas vraiment non plus. Je vois au moins 15 intégrales qui sont meilleures. A la rigueur dans Schubert, il y certaines sonates du début qui sont assez bonnes. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 359
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 21 Aoû 2010 - 15:49

Ooh, vous êtes durs avec ce pianiste Sad

Une vie entière consacrée au piano et seules quelques sonates de Schubert sont sauvées ("assez bonnes") ? Sad Sad Sad

Wink

On est hors sujet mais ne pourrait-on pas rajouter ses concertos de Liszt, Mozart ou encore Beethoven; un récital Liszt, un autre chez BBC Legends (le premier je crois), les pièces tardives de Brahms, des oeuvres de Bach,... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 21 Aoû 2010 - 16:32

pianissimo a écrit:
Dans Chopin peut-être, mais dans Beethoven, c'est lui le maître Very Happy
Shocked Mais enfin, il y a des fautes dedans, et en plus les idées, où ça ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 21 Aoû 2010 - 16:40

Mohirei a écrit:
Ooh, vous êtes durs avec ce pianiste Sad

Une vie entière consacrée au piano et seules quelques sonates de Schubert sont sauvées ("assez bonnes") ? Sad Sad Sad
Oh, il est incontestablement meilleur pianiste que moi (et que bien d'autres pianistes plus valeureux). Simplement, vu le niveau technique actuel et le niveau d'inspiration toutes époques confondues, maintenant qu'il y a plus d'une intégrale Beethoven disponible sur le marché, on n'a aucune raison de prendre celle-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 21 Aoû 2010 - 21:38

Mohirei a écrit:
Ooh, vous êtes durs avec ce pianiste Sad

Une vie entière consacrée au piano et seules quelques sonates de Schubert sont sauvées ("assez bonnes") ? Sad Sad Sad

Wink

On est hors sujet mais ne pourrait-on pas rajouter ses concertos de Liszt, Mozart ou encore Beethoven; un récital Liszt, un autre chez BBC Legends (le premier je crois), les pièces tardives de Brahms, des oeuvres de Bach,... ?
C'est vrai que le personnage est assez sympathique, mais son piano est tellement friable que je ne le fréquente plus beaucoup.
D'ailleurs dans tout les live que j'ai entendu de lui (Orfeo et BBC), j'ai entendu des choses extrêmement irrégulières, avec des problèmes permanents avec les difficultés de la partition.
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 8 Déc 2010 - 13:59

Quelqu'un a un avis sur cette intégrale Chopin de Garrick Ohlsson. Les critiques sont très bonnes sur amazon, j'aimerais bien avoir l'avis de certains ici...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 8 Déc 2010 - 18:39

J'imagine que ce coffret :



correspond peu ou prou à l'ancien coffret :



et je sais que Rubinstein dans Chopin a certains défenseurs (je pense à Adriatico notamment), mais je m'interrogeais sur la prise de son RCA de l'époque. Comment est ce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80306
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 8 Déc 2010 - 19:24

C'est pas mal du tout, à mon sens, niveau son.

Le coffret plus ancien comporte un CD de plus et se trouve moins cher sur Marketplace. Wink
C'est celui que j'ai pris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 8 Déc 2010 - 19:37

Xavier a écrit:
C'est pas mal du tout, à mon sens, niveau son.

Le coffret plus ancien comporte un CD de plus et se trouve moins cher sur Marketplace. Wink
C'est celui que j'ai pris.

Bon, là, je vais poser une question débile : c'est quoi la différence entre Marketplace et Amazon.
Merci de ne pas rire.

Voilà, vous êtes trop aimables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 8 Déc 2010 - 19:41

hehe

(par pur esprit de contradiction)

Amazon, c'est une sorte de fnac en ligne, tandis que marketplace, c'est un marché de vendeurs d'occasion relayé par amazon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 8 Déc 2010 - 19:45

Elvira a écrit:
hehe

(par pur esprit de contradiction)

Amazon, c'est une sorte de fnac en ligne, tandis que marketplace, c'est un marché de vendeurs d'occasion relayé par amazon.

D'accord. Donc les vendeurs d'occasion sur amazon.fr, en fait, c'est Markeplace. J'ai bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 8 Déc 2010 - 19:53

Richard a écrit:
Elvira a écrit:
hehe

(par pur esprit de contradiction)

Amazon, c'est une sorte de fnac en ligne, tandis que marketplace, c'est un marché de vendeurs d'occasion relayé par amazon.

D'accord. Donc les vendeurs d'occasion sur amazon.fr, en fait, c'est Markeplace. J'ai bon ?

Oui. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 8 Déc 2010 - 20:00

Very Happy Pas tout à fait , tu as du neuf et de l'occasion sur Amazon marketplace, les variations du cours du dollar font que des boutiques en ligne us passent par amazon fr et c'est souvent neuf moitié prix.
Pour l'occasion c'est aléatoire ( disques plus ou moins abimés, il faut être sûr du vendeur avec son profil : regarder les commentaires clients).
elephant
Daniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 8 Déc 2010 - 20:11

d.grammophone a écrit:
Very Happy Pas tout à fait , tu as du neuf et de l'occasion sur Amazon marketplace, les variations du cours du dollar font que des boutiques en ligne us passent par amazon fr et c'est souvent neuf moitié prix.
Pour l'occasion c'est aléatoire ( disques plus ou moins abimés, il faut être sûr du vendeur avec son profil : regarder les commentaires clients).
elephant
Daniel

Oui, c'est vrai, j'ai oublié ce "détail". Merci de la rectification ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 8 Déc 2010 - 21:58

Richard a écrit:
Quelqu'un a un avis sur cette intégrale Chopin de Garrick Ohlsson. Les critiques sont très bonnes sur amazon, j'aimerais bien avoir l'avis de certains ici...

Pour moi ça n'a de valeur qu'en tant qu'intégrale (je ne vois absolument aucun enregistrement ici qui soit capable de tenir tête à des versions séparées), et à vrai dire je m'ennuie pas mal à l'écoute d'Ohlsson.
Quitte à prendre une intégrale, je crois que je privilégierais Ashkenazy (mais il n'y a que le piano seul).
Revenir en haut Aller en bas
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mar 14 Déc 2010 - 23:13

En cette fin d'année Chopin , les nocturnes de Nelson Freire ont définitivement rejoint mon panthéon entre Samson François et Claudio Arrau.
Sans la folie de Samson et sans la lumière lunaire d'Arrau, mais avec l'aisance aquatique d'un grand voyageur des mers.


cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 15 Déc 2010 - 5:34

d.grammophone a écrit:
avec l'aisance aquatique d'un grand voyageur des mers

et les Nocturnes par le Commandant Cousteau, c'est comment ? Cool



Oui, oui, Ok, je sors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 15 Déc 2010 - 7:11

Bonjour Molloch un peu de poésie dans ce monde , même si elle est nulle, .....
Pour Freire,c'est incroyablement fluide, le son baigne dans une aisance qui m'a fait écrire cela; en plus, quand il faut de la puissance (le milieu du 7 ième) il y en a et suffisamment . Ce sont les noturnes de la tempérance.
On dirait que la Chine t'as converti au Confusianisme et à ses phrases lapidaires, à moins que ce soit Nolan (humour de ma part).
Le Tao te king est super (pour nos amis orientaux).
brilsmurf
Daniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 15 Déc 2010 - 7:42

oui, bon j'avoue j'ai honte Embarassed

sinon, j'ai fini par écouter ces Préludes et il s'agit d'une magnifque version, naturelle, je suis d'accord avec ton avis Good Bad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 15 Déc 2010 - 7:49

Tu connais les Préludes et les Etudes par Sokolov? ça risque d'être une de mes acquisitions de janvier.
Au fait , qu'elle heure est-t-il là bas? Tsia ming liang (cinéaste coréen).

elephant
Daniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 15 Déc 2010 - 8:14

Non, mais ici il y a en édition chinoise économique des disques de Chopin par Dang Thai Son, le vainqueur malheureux du concours Chopin de Varsovie 1980, et ce sont d'excellents enregistrements, poétiques et classiques, une recherche de simplicité parfaitement maitrisée (et heureusement car il n'y a pas grand chose d'autre de distribué, en dehors de DG). Mais tout cela s'écoute avec 7 heures d'avance sur la France Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 15 Déc 2010 - 8:20



Bonne sieste alors, moi je vais commencer ma journée.


Daniel. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 15 Déc 2010 - 9:01

si c'est pour Dang Thai Son que tu me souhaites bonne sieste, tu te trompes, ce n'est pas soporifique, les tempos sont bien choisis. Je voulais dire classique dans le bon sens du terme c'est nettement plus animé que Freire, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 15 Déc 2010 - 10:05

Pas du tout, c'est parce que j'ai calculé qu'il était 15 heures chez toi il y a deux heures.
Le problème du net c'est qu'on se comprend pas bien souvent.

J'essaierai d'écouter le pianiste Dang Thai Son . Déja pour Lang Lang, c'est le premier pianiste qui m'a fait vraiment aimer Listz (et j'écoute Horowitz dans la Grande Sonate ou La Dante Symphony par Mazur). Il a beau être des fois critiqué, moi j'aime beaucoup. Pas trop dans Chopin pour l'instant, mais je garde espoir.

Vive la musique.
Daniel.
mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 51
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Dim 26 Déc 2010 - 11:25

Bonjour,

Il y a quelques semaines que je possède ce petit coffret, en complément de tout ce que je possède déjà de Chopin :



Contenu :

CHOPIN: His Contemporaries and His Instruments
CD 1
John FIELD (1782-1837) Nocturnes, Complete [66:30]
CD 2
Frederic CHOPIN (1810-1849) Nocturnes, Complete, Volume I [58:21]
CD 3
Frederic CHOPIN (1810-1849) Nocturnes, Complete, Volume II [49:31]
CD 4
Charles-Valentin ALKAN (1813-1888) Nocturne alla Field in B-flat [4:38]; Nocturne in B, Op. 22 [5:40]; Notturnino innamorato in f-sharp minor, Op. 63, No. 43 [2:10]
Friedrich KALKBRENNER (1785-1849) Les Soupirs de la Harpe Eolienne: Nocturne in A-flat, Op. 121, No. 1 [4:12]; Nocturne in F, Op. 121, No. 2 [4:03] (a trois mains)
Clara SCHUMANN (1819-1896) Nocturne in F, Op. 6, No. 2 (Soireés musicales) [5:09]
Louis LEFÉBURE-WÉLY (1817-1870) Nocturne in D-flat, Op 54 (Les Cloches du monastère) [5:14]
Edmund WEBER (1766-1828) Nocturne in D-flat, Op. 1 (Première pensée) [3:46]
Mikhail GLINKA (1804-1857) Nocturne in E-flat [5:45]
Maria SZYMANOWSKA (1789-1831) Nocturne in A-flat (La Murmure) [3:02]
Ignacy Feliks DOBRZYNSKI (1807-1867) Nocturne in g minor, Op. 21, No. 1 [4:55]; Nocturne in E-flat, Op. 21, No. 2 [6:08]; Nocturne in f minor, Op. 24, No. 1 [4:05]; Nocturne in D-flat, Op. 24, No. 2 [5:25]; Nocturne in g minor (Pozegnanie) [2:41]
CD 5
Frederic CHOPIN (1810-1849) Early Works: Polonaise in A-flat, dedicated to Zywny (1821) [4:32]; Rondo in c minor, Op. 1 (1825); Mazurka in G (1825-6) [1:06]; Mazurka in B-flat (1825-6) [1:33]; Polonaise in B-flat minor (1826) [6:20]; Rondo à la Mazur in F, Op. 5 (1826) [10:35]; Three Polonaises, Op. 71 (1827-9): in d minor [6:31]; in f minor [10:10]; in B-flat [7:03]; Polonaise in G-flat (1829) [8:22]; Variations in A (Souvenir de Paganini) (1829) [3:45]; Casta Diva from Bellini’s Norma (transcription for P. Viardot) [3:00]
CD 6
Frederic CHOPIN (1810-1849) Mazurka Op. 7, No. 1 in B-flat [2:26]; Mazurka Op. 17, No. 4 in a minor [4:25]; Mazurka Op. 24, No. 1 in g minor [2:58]; Mazurka Op. 30, No. 3 in D-flat [3:00]; Mazurka Op. 50, No. 3 in c-sharp minor [4:57]; Mazurka Op. 59, No. 2 in A-flat [2:46]; Carl Maria von WEBER (1786-1826) Piano Sonata No. 3 in d minor, Op. 49 [27:26]
Charles-Valentin ALKAN (1813-1888) Barcarolle [3:34]; Petit Conte [3:57]
Franz LISZT (1811-1886) Études d’exécution trancendante: Ricordanza [11:38]; Harmonies du soir [10:22];

CD 1: Bart van Oort (Broadwood piano 1823 from the collection of Edwin Beunk);
CD 2: Bart van Oort (Pleyel piano, 1842 from the collection of Edwin Beunk);
CD 3: Bart van Oort, (Érard piano, 1837 from the collection of Edwin Beunk);
CD 4: with Agniezska Chabowska, (Erard piano, 1837 from the collection of Edwin Beunk);
CD 5: Constantino Mastropirmiano (Graf piano, Vienna, 1826);
CD 6: Cor de Groot (Chopin) (Pleyel piano 1847, Collection Haags Gemeentemuseum); Jan Vermeulen, (Weber) (fortepiano, Tröndlin, 1828, Leipzig); Stanley Hoogland (Alkan) (Pleyel piano 1828, from the collection of Edwin Beunk); Fred Oldenburg (Liszt) (Erard piano, 1842 Collection Haags Gemeentemuseum).

Je l'ai acheté malgré un avis "défavorable" de mon conseiller spécial et particulier de la fnac Genève, qui connait très bien mes goûts et sait faire abstraction des siens. Il juge Bart van Oort "moyen".

Et bien, pour une fois, il s'est trompé, à mon avis.

Ce coffret présente 2 intérêts : "découvrir" ou en tout cas regrouper des contemporains dont les oeuvres s'inscrivent dans la même mouvance que Chopin. Les jouer sur des pianos d'époque ... oui, je sais, je ne me foule pas, c'est le titre de ce coffret ! hehe

Je me suis d'abord attardé sur les disques des contemporains de Chopin (CD4, puis 6 et 1), même si je connaissais déjà la plupart des oeuvres. C'est très plaisant de les voir regroupés sur un disque, cela donne une "photographie" de cette époque et de ce genre musical. Des oeuvres bien différentes et singulières, pour la plupart, mais une cohérence d'ensemble. Le choix de jouer sur des pianos d'époque ajoute très probablement une dimension supplémentaire. En fermant les yeux, je me suis surpris à faire un bond en arrière de 2 siècles et me retrouver dans un petit salon d'un hotel particulier, entouré de quelques artistes assistant à un récital privé. Très agréable.

Des oeuvres évidemment romantiques, restituées sur des pianos aux sonorités rondes, riches, avec du "poids" ... bref, assez loin de certains instruments modernes qui seront peut-être plus précis, mais également parfois plus "froids", chirurgicaux.

Pas facile de transformer une émotion, un ressenti en un petit laïus. Désolé Embarassed

Hier soir, j'ai écouté les Nocturnes, le premier des 2 CDs. Le risque était plus élevé car, les appréciant énormément, je pense pouvoir dire que je les connais assez bien et que j'y ai mes références, Arrau et Barenboim, notamment.

Là encore, très bonne surprise. Je n'ai pas les connaissances techniques qui me permettent de juger le jeu de van Oort, mais ce que j'ai entendu m'a vraiment enthousiasmé. Une interprétation personnelle mais qui respecte l'oeuvre, et surtout, une fois encore, le choix d'un piano sur lequel Chopin a peut-être joué ces (ses) Nocturnes. Très belle sonorité, toujours riche et ronde, avec parfois un petit accent métallique sur les aigus, un peu à la manière des pianos mécaniques qu'on entend dans les saloons des westerns, mais de façon bien plus atténuée quand même.

Bref, sans forcément devenir ma version de référence, cette interprétation me plonge vraiment dans l'époque de Chopin. C'est très agréable et je pense que les disques de ce coffret passeront régulièrement dans mon lecteur CD.

Bilan : Coffret original, de très belles oeuvres et pour moi, très belle interprétation (il faut que je discute avec mon vendeur pour comprendre son point de vue). Le jeu sur pianos d'époque ajoute une "dimension" supplémentaire, même si elle reste subtile. On est bien sur des pianos, probablement même des très bons pianos (Erard, Pleyel, Broadwood, Graf, Tröndlin ... je ne connaissais pas ces 3 dernières marques Embarassed ). Pas du tout sur des pianofortes.

Pour les chopinistes et romantiques, je recommande vivement. C'est un excellent complément.

Ma note : I love you I love you I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 4 Mai 2011 - 22:57

Les préludes et les ballades par Moiseiwitsch :



C'est pour moi une leçon de style fascinante. Son rubato est extrêmement fin, quasi imperceptible (car épousant parfaitement la ligne) mais toujours présent pour densifier l'expression, et ça donne un jeu très distingué, aristocratique (le seul qui me semble pouvoir le concurrencer sur ce point dans Chopin c'est Michelangeli)
La clarté des lignes est tout autant fascinante, la technique de Benno semble illimitée, c'est souvent allégé de façon hallucinante, tout en gardant un poids suffisant sur chaque note. Mais Moiseiwitsch fait aussi sonner son instrument quand il le faut (d'ailleurs c'est rare chez lui d'entendre des dynamiques aussi fortes), donnant une force expressive impressionnante à ces pièces.


Très bonne remasterisation pour des enregistrements qui vont de 1939 à 1952 (c'est Ward Marston qui s'occupe de ces Moiseiwitsch de chez Naxos).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Mer 4 Mai 2011 - 23:12

C'est un peu vieux (le son du Naxos est bien meilleur) mais ça donne une idée de ce que peut faire Moiseiwitsch dans Chopin :
http://www.youtube.com/watch?v=ockRygPYHXY

Les Préludes n°1 à n°14 (libre de droit) :
http://www.youtube.com/watch?v=iD9ZmJ-5p6w
http://www.youtube.com/watch?v=HBSdrc0lOb8
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 5 Mai 2011 - 7:43

alexandre. a écrit:
Les préludes et les ballades par Moiseiwitsch :



C'est pour moi une leçon de style fascinante. Son rubato est extrêmement fin, quasi imperceptible (car épousant parfaitement la ligne) mais toujours présent pour densifier l'expression, et ça donne un jeu très distingué, aristocratique (le seul qui me semble pouvoir le concurrencer sur ce point dans Chopin c'est Michelangeli)
La clarté des lignes est tout autant fascinante, la technique de Benno semble illimitée, c'est souvent allégé de façon hallucinante, tout en gardant un poids suffisant sur chaque note. Mais Moiseiwitsch fait aussi sonner son instrument quand il le faut (d'ailleurs c'est rare chez lui d'entendre des dynamiques aussi fortes), donnant une force expressive impressionnante à ces pièces.


Très bonne remasterisation pour des enregistrements qui vont de 1939 à 1952 (c'est Ward Marston qui s'occupe de ces Moiseiwitsch de chez Naxos).

J’aime beaucoup la seizième prélude joué par Benno, avec un tenuto bizarre.

Si tu t’intéresses aux pianistes de l'époque de Moiseiwitsch, peut – être tu aimeras les Préludes et les Études joué par Robert Lortat – qui les a enregistrées  dans les années 1930, juste avant sa mort précoce.
 
Jusqu'à récemment ils étaient difficiles à dégotter. Mais maintenant ils se trouvent ici pour  téléchargement gratuit. Très vivement conseillé!

http://sounds.bl.uk/BrowseCategory.aspx?category=Classical-music&browseby=Browse+by+performer&choice=J-L


Dernière édition par Mandryka le Jeu 5 Mai 2011 - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 33
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 5 Mai 2011 - 9:41

Tous les Chopin de Benno sont à tomber par terre ! Outre ceux déjà mentionnés, je pense particulièrement à un 4e scherzo d'une classe absolument unique (et les 4e scherzos classes et tenus, en soi, c'est déjà un club plus que fermé)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 16 Juin 2011 - 15:20

[Recopié du fil Playlist n°38]

alexandre. a écrit:
Scherzian a écrit:
Chopin : Premier Scherzo, opus 20 : Leo Sirota, Sviatoslav Richter, Ann Schein, Vladimir Sofronitsky (I, II et III). Tous fabuleux. Sirota hallucinant d'aplomb et d'autorité, Richter solide comme un roc, Schein fougueuse et éperdue comme il sied à son âge, Sofronitsky insaisissable et unique.
Tu n'as pas écouté Michelangeli ?
Si, au Barbican en 1990. Un contrôle absolu, à frémir, à tel point que l'ampleur des tempos, en apparence bien réelle, n'est guère sensible dans les sections latérales A et A', et merveilleuse dans la section centrale B. Si je subdivise donc l'œuvre sous la forme ABA', avec A et A' toutes deux constituées d'une alternance entre des poussées de fièvre, des traits fulgurants et acérés et des épisodes méditatifs, je trouve ABM prodigieux dans B -- en y relançant sans cesse les lignes, même les plus secrètes et enfouies, dans le cadre d'un tempo assez ample, il évite avec un art consommé tout l'aspect répétitif qui grève si souvent ici les interprétations, tout en donnant à cette section centrale un relief saisissant, qui conduit bien au-delà du simple « chant » traditionnel ici, et une patine ténébreuse magnifiquement annoncée dès les nombreux et brefs épisodes méditatifs de A --, et donc dans tous les épisodes méditatifs de A et de A'. Dans les sections latérales, son contrôle et la puissance de son jeu dans les traits fulgurants et enfiévrés sont fascinants aussi, par exemple son emprise sur le son dès l'attaque de la note ou de l'accord et jusqu'à sa fin (ou ses fins, plutôt, car ABM utilise la fin de chaque note ou accord en la modulant sans cesse, de la rudesse la plus abrupte à la souplesse et la douceur, en fonction de sa nature dans la phrase ou dans la courbe générale de l'œuvre, selon qu'il s'agit d'une phase de mise en tension ou de détente), mais j'y trouve, en fin de compte, trop de contrôle conscient et de minutie à mon goût, pas assez d'abandon ni de mystère. C'est surtout vrai, à mon avis, dans la Coda qui n'est pas très différente, sans jubilation, exaltation, fureur ou noirceur particulière, du reste de la section A'.

Sinon, d'autres interprétations que j'aime bien de cette œuvre : celle de Vladimir Horowitz, au moins une de celles d'Arthur Rubinstein, sans doute celle de Samson François. Les trois interprétations que j'aime le plus sont, de très loin, celles de Leo Sirota et de Vladimir Sofronitsky II (1954) et III (1960). Pour la tête, j'hésite entre ces deux de Sofronitsky. Normalement, cela aurait dû être la III, bien sûr, ne serait-ce que pour la prise de son, mais depuis que j'ai découvert récemment la II, sur un CD-R qui accompagnait, dans l'édition « de luxe », à tirage très limité, le CD audio édité par Prometheus Editions en 2002, j'hésite. La version II est celle qui m'a fait aimer la I (le studio de 1952, souvent mal-aimé) et comprendre ce qu'est réellement la III (contrôle et abandon, volonté et acquiescement, parcimonie des moyens et démesure de l'expression et de l'émotion). Si la III est typique du dernier Sofronitsky, ascétique, sévère et buriné, la II l'est tout autant du Sofronitsky médian, à la croisée des chemins de l'impétuosité de sa jeunesse et de l'ascèse de son chant du cygne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 29 Juil 2011 - 6:09

arrau dans les nocturnes de mon point de vue c'est inécoutable.
autant il est grand dans les préludes autant là non ça ne va pas : le rubato servi à la tonne donne le mal de mer.

ohlsson EMI c'est vraiment bien ; c'est tout sauf du piano de base sans engagement comme on peut le lire ici ; j'aimerais bien écouter les versions plus récentes.

dans le genre concours chopin harasiewicz est pas mal aussi (ohlsson est mieux je trouve, en tous cas plus typé, enfin je ne sais pas) et puis c'est pas cher (philips duo).

enfin bon pour les préludes c'est difficile une fois arrau dans l'oreille d'envisager autre chose tellement c'est énorme.
et pour les nocturnes je ne sais pas si c'est vraiment nécessaire d'avoir 36 versions. une bonne suffit. non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 11 Aoû 2011 - 0:21

Je suis ravi de l'interprétation de la Ballade n°1 par Youri Egorov (coffret "Egorov, the master pianist/EMI). Version romantique, bien sûr, c'est le style d'Egorov (mort il y a longtemps déjà, à 33 ans).

Je croyais qu'il avait gravé les Etudes, mais pas sûr. Il n'y en a que 2 dans ce coffret. Il les donnait en concert.

Egorov fut assez connu pour ses Schumann (ma version de référence perso de Carnaval), et je m'apprête à découvrir ses Kreisleriana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 11 Aoû 2011 - 0:45

Tiens j'avais pas pensé à lui pour l'écoute comparée Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 11 Aoû 2011 - 1:02

La réédition en avait été souhaitée par Hoffelé dans son catalogue critique de 1995.

Je ne peux absolument pas faire un quelconque commentaire sur la typicité de cette version par rapport à celles de l'écoute comparée, je ne connnais pas tant de versions que ça. J'aime bien mieux que Michelangeli ou Zimmermann ou Perlemuter ou Samson François, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Jeu 11 Aoû 2011 - 16:19

shushu a écrit:
Je suis ravi de l'interprétation de la Ballade n°1 par Youri Egorov (coffret "Egorov, the master pianist/EMI). Version romantique, bien sûr, c'est le style d'Egorov (mort il y a longtemps déjà, à 33 ans).

Je croyais qu'il avait gravé les Etudes, mais pas sûr. Il n'y en a que 2 dans ce coffret. Il les donnait en concert.

Egorov fut assez connu pour ses Schumann (ma version de référence perso de Carnaval), et je m'apprête à découvrir ses Kreisleriana.

Il y a douze études Op 10 ici


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Dim 21 Aoû 2011 - 12:07

Suis en train d'écouter les Préludes par Jorge Bolet (live 74).
Je ne sais pas si ça a été mentionné dans ce sujet, 30 pages c'est long maintenant pour tout relire.
Une interprétation à considérer, c'est sûr. En tout cas, moi j'adhère complètement. Ce concert mémorable a été édité plusieurs fois ( dont dans Great Pianists).

Interprétation romantique bourrée d'humanité! Les sautes d'humeur sont fréquentes mais si bien peintes que ça passe tout seul! Une caractérisation évidente de chaque préludes. J'en ai marre de voir écrit pour des versiosn de tel ou tel: "Quelle continuité, chaque prélude est la suite logique du précédent, quelle architecture", ce qui signifie en gros que tout est joué pareil par tel ou tel. Pas pareil ici! Et il libère les chevaux dans le 24ème, je peux vous le garantir.

Le son dans "Great Pianists" est horrible, mais j'ai bricolé mes petites corrections et ça passe maintenant pas mal.

On devrait ouvrir un sujet "Préludes", en y collant les messages de ce fil pour commencer.


Dernière édition par shushu le Dim 21 Aoû 2011 - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Dim 21 Aoû 2011 - 12:32

shushu a écrit:
Suis en train d'écouter les Préludes par Jorge Bolet (live 74).
Je ne sais pas si ça a été mentionné dans ce sujet, 30 pages c'est long maintenant pour tout relire.
Une interprétation à considérer, c'est sûr. En tout cas, moi j'adhèe complètement. Ce concert mémorable a été édité plusieurs fois ( dont dans Great Pianists).

Le son dans "Great Pianists" est horrible, mais j'ai bricolé mes petites corrections et ça passe maintenant pas mal.

On devrait ouvrir un sujet "Préludes", en y collant les messages de ce fil pour commencer.

En ce qui concerne Bolet, il y a un vieux dicton anglais: plus la musique est bonne, moins son interprétation est bonne Smile

Ceci étant dit, le récital de Carnegie Hall est pas mal -- un des meilleurs enregistrements live de l'op 26 que je connais (Sofronitsky en 1949, Arrau à Prague, Bolet à New York, Sokolov à Amsterdam en 2010)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Dim 28 Aoû 2011 - 2:02

discobole a écrit:
Tiens j'avais pas pensé à lui (note: Egorov) pour l'écoute comparée (de la Ballade n°1, note de shushu) Embarassed

Et la performance de Agustin Anievas dans la ballade n°1 de Chopin, vous n'y avez pas pensé non plus! Sad

Je viens de tomber dessus, et je n'ai pas arrêté de me répéter: "La grande classe, vraiment la grande classe".

Anievas est un pianiste d'origine mexicaine établi aux USA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 2 Déc 2011 - 2:45

Recopié du fil général sur Chopin (la vie, l'œuvre) :

néthou a écrit:
Scherzian a écrit:
Puisque ce sont là deux groupes d'œuvres [les valses et les mazurkas] qui n'ont pas grand-chose à gagner à être joués dans leur intégralité, autant se tourner vers les interprètes butineurs qui sont allés aux pièces pour lesquelles ils savaient avoir quelque chose à dire à leur sujet : Vladimir Sofronitsky, Maryla Jonas, Ignaz Friedmann, Arturo Benedetti-Michelangeli et quelques rares autres.
Puis-je me permettre de ne pas être d'accord ?
Sans entrer dans un débat "Intégrale ou pas ?", autant la démarche consistant pour un pianiste à ne pas se trouver en phase avec un ensemble est légitime, autant celle d'autres interprètes jouant le cycle complet l'est tout autant. Citer ici le miracle des Valses jouées par Lipatti est certes facile, mais l'exemple vaut aussi pour d'autres (par exemple Guiomar Novaes ou Stefan Askenaze). Sans parler de Martha Argerich qui, si elle a picoré par-ci par-là dans Chopin, a aussi enregistré une intégrale des Préludes qui n'est pas à dédaigner.
Ah, mais je ne voulais pas réduire a priori la légitimité de la démarche intégrale ou non des interprètes face à des groupes d'œuvres de Chopin ; c'est l'interprétation qu'on en donne qui étaiera ou non le bien-fondé de l'approche intégrale ou dispersée. Si on s'en tient, par exemple, aux préludes opus 28, aux études opus 10&25, aux nocturnes, aux valses et aux mazurkas, respectivement, je trouve qu'on constate quand même un decrescendo global de la nécessité intérieure de les jouer de manière intégrale, tels des cycles. Dans le cas des préludes, la nécessité imposée par la forme harmonique et par l'unité discursive de l'œuvre est presque totale, même si on peut sans doute accepter quelques exceptions sur certains préludes isolés ou groupes de préludes. Du coup, dans mon cas, il y a une demi-douzaine de grandes interprétations qui se bousculent à l'esprit (Vladimir Sofronitsky live et studio, Igor Zhukov, certains des enregistrements d'Alfred Cortot). Dans les études, il y a quand même aussi une ou deux interprétations qui sont très convaincantes en tant que cycle (le vinyle d'Elisso Virssaladze, par exemple, c'est frappant de ce point de vue). Dans les nocturnes, la question est déjà bien moins tranchée, plus vague, même si c'est commode d'en disposer comme d'un cycle sous un rapport atmosphérique ou poétique. Dans le cas des valses, je peux comprendre qu'un interprète parvienne à « imposer » un cycle en tant que tel, mais je n'en ai pas encore trouvé un(*). Dans les mazurkas, en revanche, je me demande bien comment on pourrait les interpréter en cycle de sorte que l'enjeu musical de la somme des pièces soit supérieur à la simple somme des enjeux (sinon, l'aspect cyclique n'a guère de justification ou de légitimité autre que utilitaire) : dans ce kaléidoscope quasi infini de modes d'expression aussi variés et fugaces qu'ils sont abrupts et fulgurants, chaque pièce individuelle me semble telle un univers clos sur lui-même. En fait, je voulais surtout réagir à l'impression de fadeur concernant les valses et les mazurkas (cf. l'autre fil), surtout peut-être les mazurkas, et j'ai eu le tort de ne pas préciser. En plus, dans mon trio de magiciens pour les mazurkas (Vladimir Sofronitsky, Maryla Jonas et Ignaz Friedmann), aucun interprète n'est très connu, et Maryla Jonas est même si ignorée que c'en est un scandale.

(*) Sur ce point, je suis d'accord avec Alexandre, qui en avait touché un mot il n'y a pas très longtemps ; moi non plus, je ne suis pas convaincu par Dinu Lipatti dans les valses (ni comme cycle, ni au niveau individuel). C'est sacrilège, mais tant pis : je ne trouve pas à ses interprétations des valses assez d'arrière-plans, de polysémie, de distanciation désabusée, de nostalgie revenue de tout. Ce n'est pas qu'elles ne soient pas propres, c'est qu'elles ne me semblent pas assez instables. En particulier, pour être plus technique, je les trouve un peu trop lisses (les textures unies) et... brillantes (les couleurs), avec une agogique et un rubato qui se remarquent d'autant plus qu'ils sont, à mon avis, assez convenus pour des pages-valses. Pas assez slave, tout ça, trop français. Mais j'arrête là, parce que je vois, au fond dans la pénombre, quelques mines patibulaires qui s'affairent à ériger un bûcher. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4475
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 2 Déc 2011 - 7:18

Je n'arrive pas à écouter un cd intégral de nocturnes de Chopin (ça me lasse au bout d'un moment), mais je serais preneur d'une compilation de nocturnes avec d'autres choses. J'aimerais que le CD contienne le nocturne n°1 que je vénère. Si vous avez des idées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 2 Déc 2011 - 18:05

Scherzian a écrit:
(*) Sur ce point, je suis d'accord avec Alexandre, qui en avait touché un mot il n'y a pas très longtemps ; moi non plus, je ne suis pas convaincu par Dinu Lipatti dans les valses (ni comme cycle, ni au niveau individuel). C'est sacrilège, mais tant pis : je ne trouve pas à ses interprétations des valses assez d'arrière-plans, de polysémie, de distanciation désabusée, de nostalgie revenue de tout. Ce n'est pas qu'elles ne soient pas propres, c'est qu'elles ne me semblent pas assez instables. En particulier, pour être plus technique, je les trouve un peu trop lisses (les textures unies) et... brillantes (les couleurs), avec une agogique et un rubato qui se remarquent d'autant plus qu'ils sont, à mon avis, assez convenus pour des pages-valses. Pas assez slave, tout ça, trop français. Mais j'arrête là, parce que je vois, au fond dans la pénombre, quelques mines patibulaires qui s'affairent à ériger un bûcher. pale
Ta description ne me paraît pas si iconoclaste que ça, elle serait même objectivement assez juste. Sauf que ce classicisme un peu lisse qui semble te gêner, moi je le trouve rafraîchissant au milieu de tant de versions de ces valses qui pèchent par excès de romantisme ou d'affèterie. Avec Lipatti, on arrive à Chopin via Mozart. Je ne dis pas que c'est la panacée, mais c'est assez unique en son genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 2 Déc 2011 - 19:18

D'accord, mais on devrait pouvoir fuir comme la peste l'afféterie et les images d'Epinal du romantisme sans pour autant baigner les valses du franc soleil et du style strict d'une certaine conception du classicisme. Mais bon, je dis « on devrait pouvoir », mais ça ne veut pas dire que je pourrais proposer des exemples, du moins pas pour tout le cycle (si c'est un cycle). Aussi simple, mais plus libre et plus sévère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Ven 2 Déc 2011 - 20:04

Scherzian a écrit:
Sur ce point, je suis d'accord avec Alexandre, qui en avait touché un mot il n'y a pas très longtemps ; moi non plus, je ne suis pas convaincu par Dinu Lipatti dans les valses (ni comme cycle, ni au niveau individuel). C'est sacrilège, mais tant pis : je ne trouve pas à ses interprétations des valses assez d'arrière-plans, de polysémie, de distanciation désabusée, de nostalgie revenue de tout. Ce n'est pas qu'elles ne soient pas propres, c'est qu'elles ne me semblent pas assez instables. En particulier, pour être plus technique, je les trouve un peu trop lisses (les textures unies) et... brillantes (les couleurs), avec une agogique et un rubato qui se remarquent d'autant plus qu'ils sont, à mon avis, assez convenus pour des pages-valses. Pas assez slave, tout ça, trop français. Mais j'arrête là, parce que je vois, au fond dans la pénombre, quelques mines patibulaires qui s'affairent à ériger un bûcher. pale
L'interprétation des Valses par Lipatti me "convainquent" justement pour des raisons inverses à celles de Scherzian: c'est leur immédiateté qui me saisit, jusque dans la prise de son qui exclue toute réverbération, toute interférence autre que le piano. C'est justement l'absence totale de distanciation, de cette "polysémie" dont parle Scherzian qui me touche; la maîtrise technique est absolue, Lipatti est au-delà, au-delà même de toute idée d'interprétation: seule reste la musique. La question du côté salonard des valses en devient incongrue: on est entré dans une dimension autre. Avec Lipatti, une sorte de cadence virile anime constamment chaque pièce.
Musique que je ne qualifierais pas de slave, d'ailleurs: c'est polonais, c'est autre chose. Comme une sorte d'essence, mais noble, du romantisme.
Pour être plus précis, j'avais tendance à considérer l'interprétation de Lipatti comme indépassable; écoutant celle de Guiomar Novaes, j'ai découvert autre chose, une autre forme de simplicité, sans les arrière-plans tragiques de ce qui fait le "mythe" Lipatti (la maladie, le dernier concert de Besançon et les 13 valses, etc...), mais pas moins honnête.
Mais j'arrête là, j'ai quelques bûches à aller couper pour Scherzian...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Onéguine
Mélomane averti


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 16/11/2011

MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   Sam 3 Déc 2011 - 2:21

Classica a écrit:
Bezout a écrit:
Sinon rien à voir, mais dans les Scherzi, il y a Ivo Pogorelich dont je suis assez fan. Par contre je ne sais pas trop ce que son jeu bourrin donnerait dans les Nocturnes Very Happy

Les Shcerzi par Pogo, superbe, grand bravo. cheers cheers

je trouve ça très affecté moi... plein d'effets gratuits. j'ai aussi pollini et je préfère, de loin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...
» Field - Nocturnes (et autres oeuvres pour piano seul)
» Conseils pour jouer Chopin
» Chopin- La vie, L'Oeuvre.
» 200ème anniversaire de Chopin : Arte sera à Varsovie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: