Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Oralia Domiguez (1925-2013)

Aller en bas 
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Oralia Domiguez (1925-2013) Empty
MessageSujet: Oralia Domiguez (1925-2013)   Oralia Domiguez (1925-2013) EmptyVen 29 Nov 2013 - 15:19

Eh oui... un nom finalement peu connu, mais qui m'a durablement marqué malgré le peu d'enregistrement que j'ai d'elle...

Et elle vient de s'éteindre le 25 Novembre 2013, à l'âge de 88 ans.
http://www.francemusique.fr/actu-musicale/la-mezzo-soprano-mexicaine-oralia-dominguez-est-morte-12025

Voix sombre à l'étendue impressionnante dans le début des années 50, elle va assez vite perdre ses aigus et au fil des ans passer de mezzo-soprano à alto. Son répertoire va s'en ressentir, passant des mezzo verdiens (Amnéris ou Eboli par exemple) à des rôles d'alto (Mrs Quickly ou Erda par exemple aussi). Malgré cette érosion du haut de la tessiture, la voix conservait cette beauté chaude et ronde. Sensible et délicate, son chant reste toujours sobre et jamais appuyé ou trop noir.

Alors oui, c'est un bien piètre début de sujet, et j'en suis tout honteux... mais je ne sais trop que dire sur elle. Car j'aime énormément, mais me rend bien compte que je ne connais finalement qu'une toute petite partie de son répertoire...

Quelques disques où je la trouve magnifique (en fait ceux que je connais mis à part un Don Carlo bien trop tardif) :

Oralia Domiguez (1925-2013) Mytomcd00150
Maria Callas (Aida), Mario del Monaco (Radamès), Giuseppe Taddei (Amonasro), Oralia Dominguez (Amneris), Roberto Silva (Ramfis), Ignacio Ruffino (Il Re di Egitto), Rosa Rodríguez (Una Sacerdotessa), Carlos Sagarminaga (Un Messaggero)
Orquesta y Coro del Palacio de Bellas Artes, Oliviero de Fabritis
Mexico, 3rd July 1951

Soirée de folie à Mexico pour cette Aïda... distribution de folie aussi où Dominguez, malgré une carrière moins importante que ses partenaires, campe une splendide Amnéris féminine et royale, superbement nuancée.

Oralia Domiguez (1925-2013) Orfeoc748071b
Oralia Dominguez (contralto) & Set Svanholm (tenor)
Männerchor des Wiener Singvereins & Vienna Symphony Orchestra, Paul Klecki
Live Recording 12/11/1954

Das Lied von der Erde et la Alt Rapsodhie, deux magnifiques oeuvres où la chanteuse se montre d'une sobriété désarmante, loin de éclats de son Amnéris. Profonde mais jamais caverneuse, la voix se déploie magnifiquement pour deux oeuvres splendides et idéales pour sa voix.


Oralia Domiguez (1925-2013) Dg4577812
Das Rheingold : Dietrich Fischer-Dieskau (Wotan), Zoltán Kelemen (Alberich), Josephine Veasey (Fricka), Gerhard Stolze (Loge), Erwin Wohlfahrt (Mime), Martti Talvela (Fasolt), Karl Ridderbusch (Fafner), Donald Grobe (Froh), Simone Mangelsdorff (Freia), Helen Donath (Woglinde), Edda Moser (Wellgunde), Anna Reynolds (Flosshilde)
Siegfried : Jess Thomas (Siegfried), Thomas Stewart (Der Wanderer), Gerhard Stolze (Mime), Helga Dernesch (Brünnhilde), Karl Ridderbusch (Fafner), Oralia Dominguez (Erda), Catherine Gayer (Waldvogel)

Erda de grande tenue, où la rondeur et la couleur de la voix se combinent pour un personnage loin de l'autoritarisme d'une Madeira par exemple mais avec une sagesse plus grande. La voix est sombre mais chaude, maternelle dans un certain sens. Elle tranche idéalement avec la fierté des dieux.


Oralia Domiguez (1925-2013) Dg4776614
Bizet:L'amour est un oiseau rebelle 'Habanera' (from Carmen)
Bizet:Près des remparts de Séville (Séguedille) (from Carmen)
Bizet:En vain pour éviter les réponses amères (from Carmen)
Cilea:Acerba volutta (from Adriana Lecouvreur)
Donizetti:Fia dunque vero…O mio Fernando (from La Favorita)
Donizetti:O mio Fernando (from La Favorita)
Rossini:Pensa alla patria (from L'Italiana in Algeri)
Rossini:Una voce poco fa (from Il barbiere di Siviglia)
Rossini:Nacqui all'affanno, al pianto...Non più mesta (from La Cenerentola)
Verdi:O don fatale (from Don Carlo)
Verdi:Condotta ell’era in ceppi (from Il Trovatore)
Verdi:Lacrymosa (from Requiem)
Wagner:Weiche, Wotan, weiche! (from Das Rheingold)

Ce récital, je ne le connais pas... mais rien que le programme me dit qu'il faut vraiment que je m'y plonge...



En dehors de ces disques, on peut trouver des Requiem de Verdi, des Falstaff, un Samson et Dalila, un Werther, une Forza... donc de bien belles choses à découvrir encore! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Oralia Domiguez (1925-2013) Empty
MessageSujet: Re: Oralia Domiguez (1925-2013)   Oralia Domiguez (1925-2013) EmptyDim 1 Déc 2013 - 13:25

EN bon discopathe glottophile, je me suis trouvé le récital... Et c'est assez bluffant d'entendre cette voix qui avait quand même quelques soucis dans l'aigu rapidement nous sortir des aigus tranchants et hyper puissant en Eboli ou dans du Rossini!

En tout cas, vraiment une voix superbe...

Et là je m'écoute des extraits de sa Dalila et il faut que je me la trouve... magnifique et bonne diction!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
warren 60
Mélomane averti
warren 60

Nombre de messages : 292
Age : 47
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/01/2014

Oralia Domiguez (1925-2013) Empty
MessageSujet: Oralia Dominguez   Oralia Domiguez (1925-2013) EmptyJeu 30 Jan 2014 - 2:52

Pour info, je signale un Rigoletto de 1948, live à Mexico, que j'ai trouvé il y a deux ou trois ans chez Urania (je ne suis pas certain que cela soit encore disponible).
Le cast :
Rigoletto : Giuseppe Valdengo
Le Duc : Giuseppe di Stefano
Gilda : Nadine Conner
Sparafucile : Ignacio Rufino
Maddalena : Oralia Dominguez
Orchestre et choeur du Palais des Beaux Arts de Mexico, direction : Renato Cellini

Son éprouvant (saturations, un peu de pleurage), mais enfin, on reconnaît les timbres ! Di Stefano en majesté, libre, lyrique, enflammé, Valdengo en revanche plus débraillé qu'avec Toscanini dans Otello ou dans Aïda, mais il est carnassier et le public en redemande (soirée de feu, comme ton Aïda de Mexico, Polyeucte), Conner assez consciencieuse et de timbre plus corsé que les Gilda de l'époque. Quant à Oralia Dominguez, certes, dans un petit rôle, elle impose un timbre cuivré, jeune (23 ans...ça laisse rêveur), une présence très classe, notamment dans le quatuor, et un vrai tempérament dans le passage avec Sparafucile. A essayer assurément !

J'ai récemment réécouté le récital DG : c'est vrai que c'est très chouette vocalement ; même si je ne suis pas complètement fan de ce type de vibrato, il faut reconnaître que c'est très bien tenu, que le chant propose de vraies nuances et que les personnages existent.

Je vais essayer de trouver le Chant de la Terre avec Svanholm, tu m'as mis l'eau à la bouche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Oralia Domiguez (1925-2013) Empty
MessageSujet: Re: Oralia Domiguez (1925-2013)   Oralia Domiguez (1925-2013) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Oralia Domiguez (1925-2013)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opera de Marseille 2012-2013
» [26 et 30-04-2013] TOKYO (Japon)
» Roadburn 2013 - Tilburg (NL) - du 18 au 21/04
» CROSSROADS 2013
» Ieperfest 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: