Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les différents genres de musique vocale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coelacanthe
Bernard Pivot
avatar

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Les différents genres de musique vocale   Jeu 20 Avr 2006 - 20:35

Voila, je ne comprends pas bien ce qui différencie opéras, oratorios et cantates.

La religiosité n'est pas un critère, il existe des trois qui sont soit profanes soit religieux.
L'opéra se caractérise, pour moi, tout simplement au fait qu'il y ait une mise en scène importante.
L'oratorio n'a pas ou peu de mise en scène, la cantate aussi, mais où est la différence?

En fait Wikipédia explique mal Mr. Green
Ou je suis bête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislas Lefort
Baroqueux fou
avatar

Nombre de messages : 2477
Localisation : Aux trousses du fantôme de l'Opéra !
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Les différents genres de musique vocale   Jeu 20 Avr 2006 - 20:52

C'est bizarre pour les "oratorios"... t'es sûr qu'il y a des oratorios profanes ?

"ora" ça veut dire "prier" quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ahbon.free.fr/Ars_Musica.html
Coelacanthe
Bernard Pivot
avatar

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Les différents genres de musique vocale   Jeu 20 Avr 2006 - 21:01

Stanislas Lefort a écrit:
C'est bizarre pour les "oratorios"... t'es sûr qu'il y a des oratorios profanes ?

"ora" ça veut dire "prier" quand même !

Par exemple : Cris du monde d'Honegger, ou Fire, Water, Paper de Goldenthal. Je crois qu'Haendel a composé des Oratorios profanes.

Tiens, dit-on des Oratori, c'est italien aussi oratorio, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenain202
Petit mélomane alcoolique
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 34
Localisation : Saone et Loire 71000
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Les différents genres de musique vocale   Ven 21 Avr 2006 - 0:22

Ben je crois que tu as parlé de l'essentiel.
L'oratorio n'a en générale pas de mise en scène. Et est bien souvent religieux.
A la simple écoute, il n'est pas possible de differencier un oratorio d'un opéra.
Quand a la cantate, je ne saurais t'en dire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lenainguillaumechapuis
Coelacanthe
Bernard Pivot
avatar

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Les différents genres de musique vocale   Ven 21 Avr 2006 - 0:36

C'est justement la cantate qui bloque pour moi Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Les différents genres de musique vocale   Ven 21 Avr 2006 - 1:03

Dans l'oratorio, il y a un aspect dramatique comme dans l'opéra, ce qui n'est pas le cas dans la cantate...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Opéra, Oratorio et Cantate   Ven 21 Avr 2006 - 10:56

Je crois que vous avez tout dit ou peu s'en faut. Pour synthétiser :

La norme est l'opéra. De l'autre côté, la messe en latin, ou le motet en langue locale, qui reprennent textuellement les écritures, sans action dramatique.


L'oratorio n'est pas mis en scène. Il comporte plusieurs personnages, mais, généralement, l'action dramatique (même si elle est suggérée) est inexistante sur scène. Dans l'oratorio, on a souvent de airs longs entrecoupé de récitatifs, c'est une forme largement statique.

Oratorios sacrés :
    - HAENDEL, les oratorios anglais (Israel in Egypt, Saül, etc.)
    - HAYDN, Die Schöpfung (la Création)
    - MENDELSSOHN, Paulus, Elias (sur le modèle des Passions de Bach, géniaux)
    - BERLIOZ, L'Enfance du Christ
    - SAINT-SAËNS, Le Déluge
    - HONEGGER, Le roi David, Jeanne D'Arc au bûcher (avec parties parlées en guise de récitatifs)
    - BRITTEN, Le Déluge
On le voit, dans ces exemples, il peut y avoir un aspect contemplatif ou une véritable action qu'on peut potentiellement mettre en scène - surtout à partir de la moitié du XIXe.

Les Passions sont une forme spécifique d'oratorio, calquée sur un épisode prévis des Evangiles.


Oratorios profanes :
Ils sont moins nombreux mais ils existent. Le dix-neuvième les remplacera par des cantates, à l'impact dramatique plus affirmé. Car l'oratorio profane est propice à la méditation métaphysique, et cela est bien statique pour la fièvre des affects du dix-neuvième.
    - HAENDEL, L'allegro, il penseroso ed il moderato ; Il trionfo del Tempo e del disinganno
    - HAYDN, Die Jahreszeiten (Les Saisons)



La cantate est plus brève, elle est généralement réservée à un seul chanteur. Il y a rarement d'action dramatique, ou alors par l'intermédiaire d'un narrateur indépendant.
    - BACH, Cantates sacrées et profanes (dont celle du café, avec une petite action)
    - CLERAMBAULT, Cantates sur des thèmes mythologiques. Un narrateur raconte, à la troisième et à la première personne, prenant la place des différents personnages, une histoire mythologique : Pyrame et Thisbé, la mort d'Hercule, Orphée aux enfers - dont il ne vante que le succès. A chaque fois, on en tire une petite moralité, souvent sur la cruauté du dieu Amour. Cantates galantes prévues pour la cour, donc.
    - MENDELSSOHN, Psaumes. Un choeur chante des psaumes.
    - BERLIOZ, Herminie, La Mort de Cléopâtre
    - RAVEL, Trois Cantates pour le prix de Rome
    - KODALY, Psalmus Hungaricus
    - L. BOULANGER, Faust et Hélène
Les trois derniers exemples français sont issus du concours du prix de Rome. Il s'agissait de faire de mini-opéras. Dans le cas de Berlioz, c'est bien une cantante, dans le cas des autres, seule la durée brève (quinze à quarante minutes) et l'absence de développement de l'intrigue les différencient d'un opéra. Un caractère peut-être plus centré sur l'évocation des affects que sur l'urgence dramatique, même s'il y en a.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Coelacanthe
Bernard Pivot
avatar

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Les différents genres de musique vocale   Ven 21 Avr 2006 - 16:07

cheers Merci David!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les différents genres de musique vocale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les différents genres de musique vocale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différents genres de musique vocale
» Les différents styles de métal (gag)
» Britten, musique vocale (hors opéras)
» Différents styles de weissenborn
» les différents grade sur le forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: