Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Otto NICOLAI (1810 - 1849)

Aller en bas 

Otto Nicolai :
J'ai écouté plusieurs œuvres et j'aime.
Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_lcap9%Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_rcap
 9% [ 1 ]
J'ai écouté plusieurs œuvres et je n'aime pas.
Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_lcap0%Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_rcap
 0% [ 0 ]
J'ai écouté les Commères et j'aime.
Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_lcap45%Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_rcap
 45% [ 5 ]
J'ai écouté les Commères et je n'aime pas.
Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_lcap0%Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Jamais écouté.
Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_lcap18%Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_rcap
 18% [ 2 ]
Jamais écouté mais c'est nul.
Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_lcap9%Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_rcap
 9% [ 1 ]
Je suis toujours d'accord avec David.
Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_lcap18%Otto NICOLAI (1810 - 1849) Vote_rcap
 18% [ 2 ]
Total des votes : 11
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87689
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Otto NICOLAI (1810 - 1849) Empty
MessageSujet: Otto NICOLAI (1810 - 1849)   Otto NICOLAI (1810 - 1849) EmptyMer 1 Jan 2014 - 23:18

Essentiellement passé à la postérité pour Les Joyeuses Commères de Windsor, qui a toujours conservé sa célébrité (un peu exclusive) en Allemagne.

Mais je voulais signaler l'intérêt de son opéra italien Il Templario : certes, c'est de l'opéra belcantiste (avec le livret afférent... rien qu'en lisant les tessitures on a l'intrigue), mais alors, ça bouge tout le temps, plein de coups de théâtre sonores, une superbe veine mélodique, il y a de petits événements orchestraux en permanence... du belcanto bien écrit, qui profite de toute la science d'une éducation allemande.
Ça vaut bien Ernani de Verdi (qui n'est pourtant pas mal non plus), dans le genre belcanto-meilleur-que-du-belcanto.

En plus, la version chez CPO est invraisemblablement bien jouée et chantée : Philiharmonie Robert Schumann, Beermann, Stanley Jackson (un clone de John Aler !), Begemann (un clone d'Ugo Savarese avec un peu de Nucci dedans).


Opéras composés :
¶ Trieste, 1839 – Enrico II (livret de Felice Romani), « mélodrame » (au sens lyrique et stylistique du terme) en deux actes.
¶ Trieste, 1839 – Il Templario (Girolamo Marini d'après Scott), mélodrame sérieux en trois actes. Traduit en allemand comme « Der Tempelritter », puis repris dans les années 1940 sous le titre « Die Sarazenerin ».
¶ Gênes, 1840 –  Gildippe ed Odoardo  (Temistocle Solera), mélodrame en trois actes.
¶ Scala, 1841 – Il proscritto  (Gaetano Rossi), mélodrame tragique. En Allemagne Die Heimkehr des Verbannten (« Tragische Oper »), puis Marianna.
¶ Hofoper Berlin, 1849 – Die lustigen Weiber von Windsor (Hermann Salomon Mosenthal d'après Shakespeare), fantaisie comique en trois actes.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mer 1 Jan 2014 - 23:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Otto NICOLAI (1810 - 1849) Empty
MessageSujet: Re: Otto NICOLAI (1810 - 1849)   Otto NICOLAI (1810 - 1849) EmptyMer 1 Jan 2014 - 23:23

C'est malin ça... ça me donne envie de l'écouter maintenant! Sad
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87689
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Otto NICOLAI (1810 - 1849) Empty
MessageSujet: Re: Otto NICOLAI (1810 - 1849)   Otto NICOLAI (1810 - 1849) EmptyMer 1 Jan 2014 - 23:30

Ne serait-ce que pour la glotte, ça en vaut la peine ! Very Happy

C'est la première fois depuis, très, très longtemps (j'ai envie de dire toujours Mr. Green ) que j'écoute en entier à la première écoute un opéra de ce genre.

Il faut dire que je n'ai pas eu besoin de trop me fatiguer avec le livret : le ténor aime la soprane, le baryton veut la kidnapper, et la basse est le père du ténor. Et puis on saupoudre d'un peu d'ambiance sacrilège pour coller avec le titre. La langue de Marini n'est pas moche au demeurant, mais on ne peut pas dire que ce soit un maître scénariste. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Roderick
Mélomane chevronné
Roderick

Nombre de messages : 3186
Age : 44
Date d'inscription : 10/06/2013

Otto NICOLAI (1810 - 1849) Empty
MessageSujet: Re: Otto NICOLAI (1810 - 1849)   Otto NICOLAI (1810 - 1849) EmptyJeu 2 Jan 2014 - 9:25

Pour ma part j'ai écouté il y a peu Die Heimkehr des Verbannten.
Je trouve le thème assez novateur, cette femme tiraillée entre deux rivaux également valeureux et qui se suicide pour ne pas choisir. Globalement ça reste très belcantiste (les airs sont assez chouettes d'ailleurs) avec un troisième acte assez envoûtant et un final vraiment romantique. Seul le deuxième acte m'avait laissé un peu dubitatif avec un hiatus étrange entre la musique et le propos du livret.
Sentiment global assez positif, je vais d'ailleurs réécouter ça derechef.
Revenir en haut Aller en bas
Friedreich
Néophyte
Friedreich

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/11/2015

Otto NICOLAI (1810 - 1849) Empty
MessageSujet: Otto Nicolaï, au delà des commérages ... O :)    Otto NICOLAI (1810 - 1849) EmptyJeu 5 Nov 2015 - 9:51

Bonjour,

Dans la notoriété de Nicolaï, Les Joyeuses commères sont un peu l'arbre qui cache la forêt, comme on dirait chez Macbeth .. La musique religieuse ancienne a été dès son jeune âge l'objet d'un intérêt, d'une étude et d'efforts d'imitation poussés. Je viens de découvrir son Te Deum, pour lequel on remarque que l'incipit de cette hymne d'exploitation catholique est porté au début par une mélodie de style choral protestant, et dans une forme de fantaisie de choral qui évoque à la fois Haendel et Bach. Quelqu'un sait-il si les Te Deum sont passés, avec la Réforme, dans les moeurs cérémonielles des pays protestants? Ou bien si Nicolaï l'a composé pour répondre à une commande d'une institution catholique, ou même de la cour de Vienne?
(J'espère n'être pas trop pédant, ce n'était pas le but Embarassed ).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Otto NICOLAI (1810 - 1849) Empty
MessageSujet: Re: Otto NICOLAI (1810 - 1849)   Otto NICOLAI (1810 - 1849) EmptyJeu 5 Nov 2015 - 9:57

Bonjour,

Un sujet sur Otto Nicolai existe déjà... je vais donc fusionner les deux sujets dans quelques temps.
http://classik.forumactif.com/t7133-otto-nicolai-1810-1849

Et bienvenue! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Friedreich
Néophyte
Friedreich

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/11/2015

Otto NICOLAI (1810 - 1849) Empty
MessageSujet: Re: Otto NICOLAI (1810 - 1849)   Otto NICOLAI (1810 - 1849) EmptyVen 6 Nov 2015 - 18:26

Danke!

La lecture des divers posts m'a amené à écouter sur Youtube quelques-uns des rares extraits des opéras de Nicolaï, notamment dans les productions de la Opernhaus Chemnitz. Après une impression lancinante de justesse ... biaisée, pour rester poli, chez leur prima donna Julia Bauer, j'ai poursuivi mon écoute avec des extraits d'autres opéras, et l'impression s'est démultipliée au niveau des autres chanteurs, et même de l'orchestre. Comme je n'entends pas grand chose à l'opéra bel cantiste - enfin, je m'entends ... Mr. Green -, j'aurais volontiers reçu confirmation de vos augustes parts.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87689
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Otto NICOLAI (1810 - 1849) Empty
MessageSujet: Re: Otto NICOLAI (1810 - 1849)   Otto NICOLAI (1810 - 1849) EmptyVen 6 Nov 2015 - 20:50

Le Te Deum a été composé pendant le séjour berlinois de Nicolai, il est très vraisemblable qu'il ait répondu à des commandes aussi bien catholiques que protestantes dans ce cadre… Mais je n'ai pas davantage d'informations (je viens de vérifier, je n'ai rien de spécifique sur le Te Deum dans mes cartons).
Donc on peut faire toutes sortes d'hypothèses sur le caractère réflexe ou subversif de ce geste compositionnel.

(Mais non, les Te Deum chez des Réformés, je ne vois vraiment pas comment !)


Friedreich a écrit:
La lecture des divers posts m'a amené à écouter sur Youtube quelques-uns des rares extraits des opéras de Nicolaï, notamment dans les productions de la Opernhaus Chemnitz. Après une impression lancinante de justesse ... biaisée, pour rester poli, chez leur prima donna Julia Bauer, j'ai poursuivi mon écoute avec des extraits d'autres opéras, et l'impression s'est démultipliée au niveau des autres chanteurs, et même de l'orchestre. Comme je n'entends pas grand chose à l'opéra bel cantiste - enfin, je m'entends ... Mr. Green -, j'aurais volontiers reçu confirmation de vos augustes parts.

Oui, Bauer est assez étrange, de même que les chœurs (je me demande si ce n'est pas une illusion des micros, qui occultent une partie du spectre sonore), mais quand même, la Philharmonie Robert Schumann ou Begemann, c'est du premier choix !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Otto NICOLAI (1810 - 1849) Empty
MessageSujet: Re: Otto NICOLAI (1810 - 1849)   Otto NICOLAI (1810 - 1849) EmptyLun 5 Sep 2016 - 8:49

DavidLeMarrec a écrit:
¶ Trieste, 1839 – Il Templario (Girolamo Marini d'après Scott), mélodrame sérieux en trois actes. Traduit en allemand comme « Der Tempelritter », puis repris dans les années 1940 sous le titre « Die Sarazenerin ».

Pour mémoire, l'oeuvre a été donnée dans sa version italienne cette année en concert à Salzburg ; elle est à la réécoute ici : https://www.br-klassik.de/programm/radio/ausstrahlung-781384.html .
La distribution, sous la baguette d'Andres Orozco-Estrada est la suivante :

BR-Klassik.de a écrit:
Vilfredo d'Ivanhoe - Juan Diego Flórez
Rebecca - Clémentine Margaine
Briano di Bois-Guilbert - Luca Salsi
Cedrico il Sassone - Adrian Sâmpetrean
Isacco - Franz Supper
Rovena - Kristiane Kaiser
Luca di Beaumanoir - Armando Piña
Salzburger Bachchor
Wiener Philharmoniker
Leitung: Andrés Orozco-Estrada
Aufnahme vom 30. August 2016
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Otto NICOLAI (1810 - 1849) Empty
MessageSujet: Re: Otto NICOLAI (1810 - 1849)   Otto NICOLAI (1810 - 1849) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Otto NICOLAI (1810 - 1849)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Otto NICOLAI (1810 - 1849)
» Nikolai Kapustin
» Norbert Burgmüller (1810-1836)
» Mas profundo que el agua (Nicky Nicolai) version Fran.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: