Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Charles Munch (1891-1968)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Charles Munch (1891-1968)   Lun 13 Jan 2014 - 0:15

Un sujet dédié à la carrière, au style interprétatif, aux enregistrements du chef français qui, semble-t-il, n'avait pas encore eu les honneurs d'un topic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Lun 13 Jan 2014 - 0:19

Smile Une bonne nouvelle pour commencer :
 
réédition chez Pristine Records de ses interprétations de la Symphonie n°1 de Schumann (25 avril 1951) et Symphonie n°4 de Brahms (11 avril 1950) enregistrées à Boston pour le label Victor.
 
http://www.pristineclassical.com/pasc403.html
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 642
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Lun 13 Jan 2014 - 11:55

Depuis plusieurs années Haydn House réédite des enregistrements "bostoniens" de Charles Munch.
Quelques exemples :
http://www.haydnhouse.com/HH4.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Lun 13 Jan 2014 - 14:21

La 1ere de Schumann et la 4e de Brahms sont-elles des enregistrements différents que ceux de ce coffret ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 642
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Lun 13 Jan 2014 - 16:56

Bruno Luong a écrit:
La 1ere de Schumann et la 4e de Brahms sont-elles des enregistrements différents que ceux de ce coffret ?

Oui, ce sont des enregistrements "mono', 10-11 avril 1950 (Brahms) et 25 avril 1951 (Schumann), références françaises La Voix de son Maitre FALP 144 et FALP 175.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Mer 8 Juin 2016 - 2:24

Tout Munch, 86 disques


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 642
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Mer 8 Juin 2016 - 8:31

[quote="André"]Tout Munch, 86 disques


...86 CD, alors que l'ensemble aurait vraisemblablement tenu sur 40 !
Quel gâchis...

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Mer 8 Juin 2016 - 14:34

Chaque disque reprend intégralement le contenu d'un LP, avec ses notes et sa pochette. À cette époque les disques avoisinaient les 40 minutes. Faire autrement n'aurait eu aucun sens, compte tenu de l'habillage choisi (pochettes originales).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 642
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Mer 8 Juin 2016 - 20:05

André a écrit:
Chaque disque reprend intégralement le contenu d'un LP, avec ses notes et sa pochette. À cette époque les disques avoisinaient les 40 minutes. Faire autrement n'aurait eu aucun sens, compte tenu de l'habillage choisi (pochettes originales).

C'est précisément cette option que je trouve contestable et regrettable (et, de plus, encombrante) : pourquoi 86 CDs quand 40 suffiraient ?
Si on tient à rappeler le temps (heureux ?) du microsillon, pourquoi ne pas, tout simplement, mettre photos recto et verso des pochettes des LPs dans la brochure et placer 40 CDs dans des pochettes neutres ?

Quoiqu'il en soit, si je suis très heureux de voir les enregistrements américains de Charles Munch réédités, je ne suis pas preneur d'un tel pavé. Entre les 78 tours, les microsillons, les CDs et les DVDs, je crois que la quasi-totalité des enregistrements en question se trouve dans ma discothèque.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Jeu 16 Juin 2016 - 21:38

André a écrit:
Tout Munch, 86 disques



Bonjour André

Où as-tu trouvé cette annonce ? - aucune trace sur Amazon

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Jeu 16 Juin 2016 - 22:30

Le coffret est référencé sur la version britannique de ce site avec une date de sortie pour le 16 septembre.
C'est à peu près le seul endroit où il y est fait mention pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Ven 17 Juin 2016 - 7:37

Mohirei a écrit:
Le coffret est référencé sur la version britannique de ce site avec une date de sortie pour le 16 septembre.
C'est à peu près le seul endroit où il y est fait mention pour l'instant.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Lun 1 Aoû 2016 - 19:31

Le coffret est en pré-commande à 155€ sur Amazon.it. Meilleur prix repéré pour l'instant. Mais ça peut encore baisser.

Rappelons aussi que ce coffret RCA sera loin de rassembler "tout Munch". Il y a toute une partie mal rééditée de son legs discographique qui dort dans les archives de Warner (les gravures HMV et Pathé d'avant et de pendant la guerre avec la Société de concerts, et plus tard les enregistrements avec le jeune Orchestre de Paris en 1967/68 pour EMI) et d'Universal (les gravures Decca d'après guerre, puis les disques avec l'ORTF pour la Guilde Internationale, ressortis un temps chez Adès/Accord). Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Dim 16 Avr 2017 - 21:43

Ce coffret RCA contient 86 disques, comme dit plus haut.
Les heureux possesseurs (et les autres) pourraient-ils préciser ce qui doit, selon eux, s'écouter en priorité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 642
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Mar 25 Avr 2017 - 16:47

néthou a écrit:
Ce coffret RCA contient 86 disques, comme dit plus haut.
Les heureux possesseurs (et les autres) pourraient-ils préciser ce qui doit, selon eux, s'écouter en priorité ?  

Trois symphonies, la 4ème de Brahms, la 8ème de Dvorak et l'Ecossaise de Mendelssohn.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Mer 26 Avr 2017 - 22:17

Merci Fomalhaut, je note !



(Hé bin, 3 symphonies seulement sur 86 disques, ça fait cher l'investissement...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 642
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Jeu 27 Avr 2017 - 9:15

néthou a écrit:
Merci Fomalhaut, je note !

(Hé bin, 3 symphonies seulement sur 86 disques, ça fait cher l'investissement...)

Bon, quelques autres pages, quelques unes enregistrées à deux reprises :

La Fantastique, la Grande Messe des Morts et le Romeo et Juliette de Berlioz,
La symphonie de Chausson,
La Symphonie sur un chant montagnard français de D'Indy,
Les extraits de Romeo et Juliette de Prokofiev,
Le Daphnis et Chloé de Ravel,
La Pathétique de Tchaikovsky.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Jeu 27 Avr 2017 - 18:36

salut salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Ven 28 Avr 2017 - 23:51

adriaticoboy a écrit:

les gravures Decca d'après guerre


Smile Les rééditions chez Universal semblent moyennement inspirées depuis quelques temps, beaucoup d'intégrales consacrées à des interprètes mais rien de follement original.
Un coffret "Munch après-guerre" serait bienvenu (Dante Lys avait repiqué beaucoup de ces raretés) :

Octobre 1946, avec l'OSCCP :
Ravel : Dapnhis & Chloé, Suites 1 et 2
Boléro
Symphonie en ré mineur de Franck

Juin 1947 avec le London Philharmonic :
Bizet, Symphonie en ut
Roussel : Suite en fa, Festin de l'Araignée (extraits)
Schumann : Symphonie n°4

Septembre-octobre 1947 avec l'OSCCP :
Beethoven : Symphonie n°8
Mendelssohn : Symphonie n°5
Debussy : Ibéria
Prokofiev : Symphonie n°1

Mai 1948 avec l'OSCCP :
Tchaikovsky, Symphonie n°6
Berlioz, Le Corsaire

Septembre 1948, avec l'orchestre du Concertgebouw :
Brahms, Concerto pour violon (avec Ossy Renardy)

Mai 1949 avec l'OSCCP :
Berlioz, extraits des Troyens et Roméo et Juliette

Juin 1949 avec l'OSCCP :
Ravel, Concerto en sol (avec Nicole Henriot au piano)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Sam 29 Avr 2017 - 0:24

néthou a écrit:

Ce coffret RCA contient 86 disques, comme dit plus haut.
Les heureux possesseurs (et les autres) pourraient-ils préciser ce qui doit, selon eux, s'écouter en priorité ?


 

Smile On aurait plus vite fait de lister les rares enregistrements qui ne sont que standards ou à relativiser (les Brandebourgeois).
Avec Munch on ne s'ennuie pas, et beaucoup de ces témoignages figurent dans la part la plus enthousiasmante de la discographie des oeuvres.
Une de Beethoven ardente et ivre.
Les Ravel et Roussel qui crèvent l'écran (les Debussy manquent un peu de demi-teintes à mon goût, les live avec l'ONF édités chez Auvidis s'avèrent du moins plus incantatoires).
De manière générale, on s'en douterait, le répertoire français en sort passablement exalté : les symphonies de Saint-Saëns, Chausson, Bizet, Franck...

Manqueraient quelques russeries pour que le bonheur soit total : de superbes extraits de Roméo et Juliette de Prokofiev, une brûlante Pathétique. Mais on se serait damné pour du Rimsky, les Tableaux de Moussorgsky, un Pétrouchka...

Pour les archivistes, RCA a aussi pensé à exhumer les enregistrements mono, l'ensemble est une mine d'informations sur la discographie de Munch, somptueusement présentée et illustrée.
Au fil des disques ça permet aussi de contribuer à une CDthèque de l'honnête homme, dans la mesure où le grand répertoire (dont le germanique) est assez largement représenté.
Si l'achat te déçoit, je veux bien te racheter la boîte Mr.Red

Avant de craquer, compare les prix.
Présentement, le coffret coûte 80€ de moins sur Amazon Italie (comparé au site français) : https://www.amazon.it/gp/product/B01FQSUR8K
Et je l'y ai déjà vu à environ 125 euros...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Sam 29 Avr 2017 - 22:41

Merci pour tes précisions (et également à Fomalhaut).

Je posais la question initiale tout simplement parce que ma médiathèque vient d'acquérir le coffret, qui, il faut bien le dire, est de taille respectable.
Je ne connais que peu de choses sur la discographie de Munch (à part la musique française ci-dessus évoquée), mais je savais qu'ici j'aurais des réponses de la meilleure source...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Sam 29 Avr 2017 - 22:48

scratch Vous pouvez emprunter des coffrets d'une telle taille dans cette médiathèque ?

Même en écoutant 4 albums par jour, tu en as pour trois semaines  hehe

Parions que tu voudras investir après avoir découvert ces émoustillants trésors.
Ça permet aussi de réviser sous les meilleurs auspices les grands classiques du romantisme germanique et de la musique française.

Et il y a plein de jolies pochettes vintage à l'intérieur Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 642
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Lun 1 Mai 2017 - 18:41

[/quote]

Manqueraient quelques russeries pour que le bonheur soit total : de superbes extraits de Roméo et Juliette de Prokofiev, une brûlante Pathétique. Mais on se serait damné pour du Rimsky, les Tableaux de Moussorgsky, un Pétrouchka...

[/quote]

Et tu peux ajouter la 3ème de Brahms !
Pourtant es-tu sur que le père Munch ait jamais donné les pages que tu déplores, Schéhérazade, Petrouchka et les Tableaux d'une exposition ?
Personnellement, j'en doute.

Il faut bien être conscient que si Charles Munch a beaucoup fait pour la musique et pour la musique française, en particulier, le disque, qu'il s'agisse de 78 tours, de microsillon, de CD et de DVD, a beaucoup fait pour Munch. Beaucoup de ses enregistrements commerciaux ont été réédités en CD. Beaucoup, sinon la quasi-totalité, de ce qu'il a fait en "Live" à Boston a été disponible : les enregistrements RCA (La Box RCA, Forgetten Records, Haydn Society), les Live (Music and Arts Program of America, West Hill Records) et même des video de concerts donnés à l'Université de Harvard, Sanders Theatre, (ICA)...
J'attire l'attention des Membres du forum sur une discographie exemplaire et exhaustive publiée par un amateur, apparemment, anonyme mais particulièrement qualifié :

http://b.duhoux.free.fr/munch.html

Cette discographie permet de se rendre compte que "Le grand Charles" a toujours été parmi les premiers et que sa vaste discographie, commerciale ou live, a été largement éditée et mise à la disposition des amateurs...Il suffisait de veiller et d'intervenir.

En cherchant bien et, bien sûr, avec un peu de chance, on peut collationner la quasi-totalité de son répertoire.
Ce que j'ai fait...en déplorant la qualité plus que médiocre des videos enregistrées à Stanford !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Mar 2 Mai 2017 - 17:32

Mélomaniac a écrit:
scratch Vous pouvez emprunter des coffrets d'une telle taille dans cette médiathèque ?

Oui.

(Enfin, pour peu que la sécurité à l'entrée te laisse entrer avec ta carriole... Mr. Green )

Mélomaniac a écrit:
Et il y a plein de jolies pochettes vintage à l'intérieur Very Happy

C'est effectivement un des attraits de ces gros coffrets (mais je parle sous l'autorité du spécialiste es-pochettes).

Sinon, question achats (et goûts oblige), je commencerai en priorité par le coffret Reiner et ceux consacrés à Fricsay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Mar 2 Mai 2017 - 22:20

néthou a écrit:

Sinon, question achats (et goûts oblige), je commencerai en priorité par le coffret Reiner et ceux consacrés à Fricsay.


Smile Ah oui, le coffret Reiner est indispensable (et non seulement pour les pochettes Mr.Red )

On y trouve quantité d'enregistrements qui s'inscrivent au sommet de la discographie des oeuvres (Bartok, Respighi, Haydn, R. Strauss...)
Le style du chef hongrois s'avère très impressionnant, moins stimulant ou exaltant que Munch, mais ça force souvent l'admiration, voire la vénération.
Et le répertoire, outre une partie commune avec Munch (l'austro-allemand), le complète : moins de musique française (hormis des Ravel et Debussy tranchants et vénéneux) mais des russeries, les Strauss (Richard mais aussi Johann cool-blue ), Mahler...

Fricsay témoigne d'une direction plus émotive, plus humaine, mais qui sait aussi rutiler (les Rossini par exemple !)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Lun 15 Mai 2017 - 9:49



Attention, j'ai failli acheter ce coffret mais, d'après de nombreux commentaires sur le net, il semblerait, qu'à de rares exceptions près mentionnées au dos de ce pavé, cette intégrale ait été très mal reportée en CD. En effet, Sony qui a racheté RCA n'a pu exploiter les meilleurs remasterings réalisés par la maison-mère car ces derniers sont protégés. De ce fait, ils auraient bâclé le travail avec un son étouffé et pauvre en harmoniques. Voici quelques commentaires éclairants sur Amazon :

1- "En 2010, Sony commence à rééditer ce fabuleux legs de Charles Munch, et patatras !!! Tout l' espace et la profondeur de la très réputée salle de Boston ( une des 3 meilleures au monde), en mono comme en stéréo, la brillance des timbres, notamment aiguë, tout celà a pratiquement disparu avec la densité du son et des graves !!! Mais qu'a fait Sony !!! C'est scandaleux ! Nous n'avons fait les comparaisons que sur ce CD avec l'édition RCA japonaise de 1998. Mais il ne faut pas être grand clair pour comprendre qu'il ne s'agit nullement d'un accident, mais bien d'un état de fait qui conduit fatalement à la source auditive d'un certain nombre de personnes responsables..."

2- "To newbies I must say, that many of the best of these performances are available as SACDs and should be purchased as such before they disappear, for as Sony now owns RCA, they've followed the current motto of quantity, rather than quality, in the production of big sets. Ironically, despite what you might believe, the sonic quality of many of these discs is still very poor on the current discs, and a confirmation of what one heard at the time of the difficulties encountered in recording in Boston's Symphony Hall, despite the frequent presence of RCA's legendary engineer Lew Layton, who achieved sonic masterpieces in Chicago's Orchestra Hall for Fritz Reiner and except for those discs remastered by John Newton for the SACDs, they remain pretty basic red book remasters. A shame, because a lot of these are good performances which really deserve honest DSD remastering at least."

Pour ma part, je suis plus circonspect dans la mesure où je n'aime pas beaucoup l'édition japonaise de 1998 commercialisée en France en 2001 et dont le premier commentateur fait l'éloge. Certes, on entend tout avec une grande transparence mais cela se fait au prix d'un bas-médium et d'un grave inexistants; ce qui rend l'écoute fatigante. En revanche, j'aime énormément les enregistrements en SACD hybrides sortis en 2004-2006 avec une version CD remasterisée en DSD. Dans la version CD (je n'ai pas de SACD), le son est beaucoup plus assis sur le bas médium avec des cordes autrement plus moelleuse que dans l'édition japonaise. Les contrastes paraissent aussi moins accusés et l'aigu est bien mieux intégré au reste du spectre. Bref, cela sonne très bien et il faut absolument posséder pendant qu'on les trouve encore ces pépites, à savoir :

- Berlioz : Harold en Italie, symphonie Fantastique, Requiem
- Ravel/Debussy: Bolero, La valse, Rapsodie espagnole, Images
- Ravel : Daphnis et Chloé
- Saint-Saëns/Debussy/Ibert : Symphonie n°3 avec orgue, La mer, Escales
- Mendelssohn :symphonies n°4 et 5
- Schubert : symphonies n°8 et 9
- Beethoven/Mendelssohn : concertos pour violon avec Heifetz



Il existe aussi un Beethoven (symphonies n°5 et 6) que je ne possède pas.

Enfin, pour ceux qui ont "craqué" sur le coffret, quelles sont vos impressions en comparant les deux remasterings précités et le son de cette intégrale? Validez vous les commentaires des internautes mentionnés ou est-ce du pareil au même?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Lun 15 Mai 2017 - 22:14

Smile Très intéressant ton message !

J'ai acquis le gros coffret, et pour en avoir écouté plusieurs disques, je n'ai noté aucune impéritie flagrante en matière de restitution sonore.
Mais je n'étais pas focalisé sur la qualité phonogénique.

J'ai commencé mes collections Munch avec diverses éditions : des RCA lambda, des SACD, des imports japonais...
Certains enregistrements figurent en doublon, sur ces différents supports.
Il faudrait que je fasse le point, à l'occasion, et que je compare le rendu.

Ce qui m'étonne quand même c'est que Sony n'ait pu, à ce que tu rapportes, avoir accès (ou avoir droit...) aux remasterings RCA, alors que ces maisons sont désormais liées.
Enfin, à défaut des sources state of the art, s'ils ont eu accès aux bandes originales, c'est déjà bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   Mar 16 Mai 2017 - 8:57

Mélomaniac a écrit:
Smile Très intéressant ton message !

J'ai acquis le gros coffret, et pour en avoir écouté plusieurs disques, je n'ai noté aucune impéritie flagrante en matière de restitution sonore.
Mais je n'étais pas focalisé sur la qualité phonogénique.

J'ai commencé mes collections Munch avec diverses éditions : des RCA lambda, des SACD, des imports japonais...
Certains enregistrements figurent en doublon, sur ces différents supports.
Il faudrait que je fasse le point, à l'occasion, et que je compare le rendu.

Ce qui m'étonne quand même c'est que Sony n'ait pu, à ce que tu rapportes, avoir accès (ou avoir droit...) aux remasterings RCA, alors que ces maisons sont désormais liées.
Enfin, à défaut des sources state of the art, s'ils ont eu accès aux bandes originales, c'est déjà bien.

Ce serait vraiment sympa, si tu as le temps, de faire un petit comparatif entre un SACD hybride lu dans sa version CD et l'un des enregistrements de ton coffret pour en avoir le cœur net.

Pour ma part, j'aime les reports avec un bas médium bien présent. C'est ainsi que j'ai comparé la symphonie avec orgue de Saint Saens et Escales d'Ibert dans la version CD du SACD hybride et l'import japonais de 1998 et c'est quand même bien plus chaleureux dans le premier cas.

De surcroît, il semblerait qu'un remastering fasse l'objet d'un copright protégé pendant 70 ans aux Etats-Unis. Il n'est donc pas utilisable par Sony sans accord de son auteur qui touchera des droits sur son exploitation. Il peut donc être financièrement plus intéressant pour Sony de faire un transfert de base hors DSD. Maintenant, j'extrapole sur la base de certains commentaires qui ne sont peut-être pas justifiés même si l'internaute américain semble catégorique.

Enfin, on peut trouver des informations en consultant le tracklisting de JPC (ce sont les seuls à le faire) et le constat est inquiétant dans la mesure où le remastering en DSD dont profite la version CD des SACD hybrides a souvent été abandonné :

Berlioz : Harold en Italie/Ouvertures : pas de remastering
Berlioz : Fantastique : vieux remastering sans indication de date
Berlioz : Requiem : remastering de 2004-2006 du SACD hybride
Saint Saens/Debussy/Ibert : Symphonie avec orgue et Escales : pas de remastering. La mer : remastering du SACD
Ravel/Debussy : Bolero, La valse, Rapsodie espagnole : pas de remastering. Images : remastering du SACD
Ravel : Daphnis et Chloé : remastering du SACD
Mendelssohn : symphonie n°4 : vieux remastering sans indication de date. Symphonie n°5 : remastering du SACD
Schubert : symphonie n°8 et 9 : pas de remastering
Beethoven : symphonies n°5 et 6 : remastering du SACD
Beethoven/Mendelssohn : Concertos avec Heifetz. Beethoven : vieux remastering sans indication de date. Mendelssohn : remastering spécial pour le coffret différent de celui du SACD hybride.

Pour les 3/4 des titres, Sony n'a rien remasterisé ou, pire, ils mentionnent des remasterings de 1991! Seules exceptions à la règle, les albums suivants qui ont fait l'objet d'un remastering spécial pour ce coffret. On en trouvera la liste ci-dessous mais attention, certaines indications sont trompeuses. C'est ainsi que la symphonie avec orgue de Saint Saens a été remasterisée dans sa 1ere version en mono et non dans la seconde version stéréo qui n'a pas été remasterisée en DSD contrairement au SACD hybride de 2004-2006.



Bon, moi, je crois que je vais passer mon tour et viens de commander les deux SACD hybrides de Munch qui me manquaient tant qu'ils sont disponibles. Mieux vaut privilégier la qualité à la quantité ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charles Munch (1891-1968)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles Munch (1891-1968)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Henry Charles LITOLFF (1818-1891)
» Retour de chez RF Charles
» Charles Mouton
» Clément-Philibert-Léo DELIBES 1836-1891
» Charles Gounod (1818-1893)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: