Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 A propos de Kullervo de Sibelius

Aller en bas 
AuteurMessage
gaston
Mélomane gaffeur
gaston

Nombre de messages : 461
Date d'inscription : 18/07/2005

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyDim 23 Avr 2006 - 2:50

Bonjour, pas de trace de sujet sur Kullervo, j'en ouvre un ici, tous commentaires bienvenus 🤡

Kullervo est une oeuvre de jeunesse de Sibelius, sa première (ou seconde) symphonie, sans en avoir le nom puisque le compositeur interdit qu'on la jouât malgré l'accueil enthousiaste reçu à sa création. C'est surtout une oeuvre à thème, particulièrement sombre, comme beaucoup de légendes nordiques. Pour faire court, Kullervo est un guerrier dont le père a été tué par son oncle, il se venge, et rencontre en chemin une jeune fille dont il abuse : comme le Destin est contre lui, c'était sa soeur, qu'on croyait perdue dans les bois. Kullervo finira plus tard par se donner la mort sur les lieux de cet inceste. Brrrrrrr....
Pour nous narrer celà, un choeur de voix mâles, et un couple, Kullervo (baryton) et sa soeur (soprano), le tout chanté en finnois, ce qui n'est pas à la portée de n'importe quels ensembles, d'autant que les cinq parties de l'oeuvre sont exigeantes pour l'orchestre, le choeur (qui doit être viril et pas relégué à l'arrière-plan, il raconte l'histoire), le chanteur, viril aussi, et la soprano, volubile et à la voix à priori jeune et spontanée (c'est une paysanne modeste), et qui "bénéficie" d'un long monologue.

J'ai ré-écouté soigneusement les cinq versions dont je dispose actuellement, à savoir :
1985 Paavo BERGLUND, chef finlandais, spécialiste de Sibelius, orchestre et choeurs d'Helsinki + Estonie, chanteurs finlandais : difficile de faire plus authentique!
1985 Neeme JARVI, chef estonien, orchestre (suédois) de Goteborg, choeurs (finlandais) Laulun Ystavat (les amis du chant), chanteurs finlandais : on panache un peu mais on reste nordique.
1992 Esa-Pekka SALONEN, chef finlandais, orchestre de Los Angeles, choeurs d'Helsinki, chanteurs finlandais : panachage "hollywoodien"
1996 Jorma PANULA, chef finlandais, orchestre de Turku et choeurs Laulun Ystavat, chanteurs finlandais : difficile de faire plus authentique (bis)
1997 Paavo JARVI, chef estonien, orchestre (suédois) de Stockholm, choeur estonien, chanteur suédois, chanteuse norvegienne : melting-pot nordique...
A noter que le chanteur est le même dans trois disques : Jorma Hynninen chez Berglund, N.Jarvi et Salonen, à sept ans d'écart.

Comment se faire une opinion de la "juste version"? Oeuvre de jeunesse signifie pour moi -plus ou moins- fougue patriotique chez Sibelius, d'ailleurs le thème de Kullervo est réellement martial, voire militaire. D'autre part l'histoire n'étant pas d'une franche gaieté, tout cela ne doit pas être trop extraverti. Difficile de concilier le tout, d'autant que certaines longueurs apparaissent rapidement si les solistes ou l'orchestre sont insuffisants, l'oeuvre durant environ 70 minutes.

Berglund opte pour une interprétation résolument nationaliste, dramatique et brillante, et dans cette optique il est passionnant de bout en bout. Choeurs (yes! les micros sont tout près) et orchestre sont excellents. Quant aux solistes (Saarinen, la soeur, remarquable, est une mezzo), ce sont les meilleurs de la discographie! Dommage que la technique (débuts du DDD chez EMI) "frise" un peu sur quelques courts passages. Très bonne prise de son néanmoins, et niveau de gravure élevé sur mon CD (EMI Matrix).

Après Berglund, Jarvi père (BIS) déçoit quelque peu dans ce double album pourtant remarqué à sa sortie. Il est assez rapide, en retrait pour la richesse de la musique, abordée sous un jour plus bucolique et folklorique, lourdingue parfois. Karita Mattila est à peu près aussi expressive dans cet emploi que dans Carmen ou la Veuve Joyeuse, bref je ne l'aime pas, elle chante l'opéra et pas très juste. Dommage, Hynninen est très bien. Technique : le vinyle est correct, je ne sais pas ce que vaut la réédition CD.

Salonen (SONY), lui, bénéficie de la meilleure prise de son globale. Les musiciens de Los Angeles doivent être habitués à la musique de film, et on ne peut s'empêcher d'y penser en écoutant cette interprétation, très brillante, mais qui recherche néanmoins les subtilités de la partition à mettre en valeur. Le choeur est très présent, impressionnant, les solistes excellents même si Hynninen est moins vaillant qu'autrefois. Quant au chef, chapeau, il nous raconte une histoire en technicolor, mais ne laisse jamais la tension retomber. Une excellente version.

Je vais encore me faire des copains chez NAXOS, mais Panula est la version à éviter, malgré son "authenticité" : chef mou du genou, orchestre moyen, solistes bof (madame surtout qui se croit au Bolchoï), et pour le son on a placé vite fait des micros, le choeur est derrière l'orchestre et perd tout son impact. S'il vous plaît, si vous voulez "faire connaissance" avec Kullervo, mettez quelques euros de plus dans une autre version, celle-ci est trop moyenne.

Jarvi fils (VIRGIN) enfin doit règler des vieux comptes avec papa, il réenregistre le répertoire de Neeme avec un bel entrain (ils ont celà en commun au moins!). Sa version appelle des commentaires mitigés : il évite lui aussi le brillant inutile dans les quatre premiers mouvements, pour nous entraîner religieusement dans une "mort de Kullervo" lentissime, un vrai lacrymosa en lieu et place de l'andante indiqué, mais ce mouvement est très beau. Pour le reste, je reste un peu sur ma faim, malgré le souci ici aussi de mettre en valeur des détails d'orchestration, le choeur est moins impressionnant qu'Helsinki, les solistes sont bons mais pas inoubliables. Très bonne technique, plus analytique que celle de Salonen, mais moins chaleureuse.

En résumé, et sans présumer de l'intérêt d'autres versions enregistrées de l'oeuvre, deux versions se détachent en priorité : Berglund, complètement authentique, qui unit des solistes, choeurs et orchestre exceptionnels à une grande compréhension de la partition (attention, c'est la second version Berglund, disponible en EMI Matrix ou bien dans l'intégrale des symphonies avec Helsinki), et Salonen dans une optique sans doute moins authentique mais convaincante, pour ceux qui aiment le technicolor.
Les autres versions souffrent de différents déficits qui font que l'attention retombe à un moment ou à un autre, une heure dix, c'est long...


Dernière édition par le Dim 23 Avr 2006 - 2:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyDim 23 Avr 2006 - 2:54

J'ai la version Paavo Järvi, mais c'est une oeuvre qui ne m'a pas trop accroché pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyDim 23 Avr 2006 - 11:03

Merci d'avoir présenté cette oeuvre admirable ! J'y aime beaucoup le souffle à la fois de l'épopée et du conte.

Le sujet est emprunté à l'épopée finnoise, le Kalevala, écrite par Elia Lönnrot au dix-neuvième siècle. Un jalon mythologique absolument essentiel dans l'histoire européenne. Un texte d'une fraîcheur absolument méconnue d'Homère et, bien entendu, de l'Edda. Ici, la Genèse a lieu à partir d'une vierge marine et d'un oiseau qui fait son nid sur son genou. Very Happy
Il en existe au moins deux traductions tout à fait efficaces.


gaston a écrit:
1985 Neeme JARVI, chef estonien, orchestre (suédois) de Goteborg, choeurs (finlandais) Laulun Ystavat (les amis du chant), chanteurs finlandais : on panache un peu mais on reste nordique.
Karita Mattila et Jorma Hynninen chantent, rien que ça...

Citation :
1997 Paavo JARVI, chef estonien, orchestre (suédois) de Stockholm, choeur estonien, chanteur suédois, chanteuse norvegienne : melting-pot nordique...
Sibelius appartenant la forte minorité suédoise de Finlande, écrivant ici en finnois, je vous laisse voir le bazar.
Randi Stene et Peter Mattei, distribution à mon sens encore plus alléchante que la précédente. Randi Stene n'est pas très connue, mais elle est la seule chanteuse norvégienne de stature internationale (à tort, quelqu'un comme Trond Halstein Moe vaut tout à fait un Mattei). Et elle chante admirablement ce répertoire "entre-deux-siècles". Non seulement le matériau vocal est très beau, charnu, légèrement acidulé, mais c'est en outre une véritable diseuse.


A connaître absolument aussi, plus épuré et plus essentiel musicalement, la musique de scène de La Tempête de Shakespeare.
Quant au sujet de Kullervo, il a été maintes fois réutilisé depuis Sibelius, notamment par Aulis Sallinen. C'est franchement, sa musique n'est pas exaltante - musique totalement néotonale et un peu tristounette. Peu d'idées. Mais il est très célèbre et apprécié en Finlande - plus que Rautavaara, j'ai l'impression - pour avoir exalté ces thèmes chers aux coeurs des Finnois.


Ici David, de Radio Frimas, à vous, Forum Classik ! :shaking2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyDim 23 Avr 2006 - 13:36

DavidLeMarrec a écrit:

A connaître absolument aussi, plus épuré et plus essentiel musicalement, la musique de scène de La Tempête de Shakespeare.

Ah oui, ça c'est un chef d'oeuvre! Quel prélude!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musicurieux
Mélomane du dimanche
musicurieux

Nombre de messages : 43
Localisation : Evry 91
Date d'inscription : 07/11/2007

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: kullervo   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyDim 18 Nov 2007 - 0:34

Bonjour,

Je possède l'enregistrement de Kullervo (Sibelius) dans l'édition Naxos (8.553756 - Turku Philhatmonic Orchestra, Jorma Panula).

Sans être catastrophique, probablement y a-t-il mieux... mais je n'ai pas à ma disposition d'autres versions pour comparer ! Cependant, seule la traduction anglaise des 3è et 5è parties figure dans le livret. L'un d'entre vous pourrait-il me procurer la traduction française, figurant peut-être dans une autre édition ?

Avec mes remerciements !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeugma
Mélomane averti
Zeugma

Nombre de messages : 292
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/07/2007

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyVen 21 Déc 2007 - 20:53

Je viens d'écouter pour la première fois cette oeuvre, et ça m'a bien plu (surtout les 3ème et 4ème mouvements). La première intervention du choeur est vraiment saisissante. J'ai entendu la version de Neeme Jarvi. Je ne suis pas surpris que l'un de vous l'ai signalée dans la rubrique "musique qui émerveille".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyLun 12 Mai 2008 - 13:32

A paraître ce mois-ci:

A propos de Kullervo de Sibelius 0761195112250

Excellente critique sur ClassicsToday (10/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67

Nombre de messages : 3135
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyLun 12 Mai 2008 - 21:21

Moi je recommande la version Colin Davis chez LSO avec Mattei en particulier I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyMar 3 Juin 2008 - 11:52

J'ai écouté "Kullervo", que j'ai reçu ce matin, et sans être vraiment déçu, je suis resté un peu sur ma faim. Confused
C'est surtout que je m'attendais à trouver du chant sur les 5 mouvements! Smile

Un manque de concentration, peut-être pour cette première écoute?
Je verrai avec les suivantes.

Version: Stene - Mattei - P.Järvi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyMer 4 Juin 2008 - 16:54

Après une nouvelle écoute de Kullervo, je reste sur ma première impression.
Je trouve les deux premiers mouvements ennuyeux; ça manque de souffle. Je ne sais pas si cela est dû à l'interprétation, c'est possible.
Heureusement, ça va beaucoup mieux avec les 3 suivants.
Un long 3ème mvt avec choeur et soliste, épisode consacré à Kullervo séduisant sa soeur.
Un 4ème mvt énergique, plus court, pour orchestre seul(Kullervo part pour la bataille).
Et le 5ème mvt, très lent, avec choeur: la mort de Kullervo.

Au final, un bilan plutôt mitigé, et une petite déception quand même. Neutral

PS
Aucun texte! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
christophe21

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyMer 4 Juin 2008 - 20:16

très bonne initiative ce topic sur la Kullervo symphony de Sibelius. Elle a été dirigée pour la première fois en 1958 par Jussi Jalas.

J'ai la version de Paavo Berglund qui date de novembre 1970, cette version est "le premier enregistrement" sur vinyl. J'ai eu l'occasion d'écouter à la radio une autre version, dont je ne me souviens plus les interprètes, et aussi une version à la tv, mais la version de Berglund m'a semblé bien supérieure, plus profonde, plus énergique.

Bournemouth Symphony Orchestra
Helsinki University male voice choir

le double vinyl est complété par "Swanwhite" et "Kuolema".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 33
Date d'inscription : 09/12/2007

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyMer 29 Juil 2009 - 18:20

Cette œuvre sera donnée cette saison par l'orchestre philharmonique de Liège et le chœur YL de l'université d'Helsinki... C'est tellement rare en concert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
Walther

Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 09/09/2010

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Vänskä   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyMar 28 Déc 2010 - 14:01

Je conseille fortement Vänskä avec son O.S. de Lahti (chez BIS) dans Kullervo, version très prenante et profonde à la fois. Il y a un mouvement qui est joué beaucoup plus lentement que d'habitude, du coup l'interprétation atteint 80 min. et tient tout juste sur un CD. En plus, comme toujours chez BIS, le texte de présentation du livret est très fouillé, même s'il faut prendre une loupe pour le lire...

C'était la grande absente de la Tribune des Critiques de disques consacrée à cette oeuvre, il y a qqs mois (alors que 6 versions étaient retenues) ! En son absence, c'est Paavo Järvi qui tirait le mieux son épingle du jeu selon les participants, Segerstam un peu moins (mais il me plaisait davantage), et Salonen s'en était pas mal tiré aussi. Neeme Järvi s'était fait rétamer dès le premier mouvement (beaucoup trop rapide, superficiel, etc.), et même Berglund à Helsinki avait déçu. Pas grand monde pour défendre Rasilainen non plus...

Les Indispensables du CD de 1995 signalent que la chanteuse de la version Salonen chante "horriblement faux", je ne connais pas assez l'oeuvre pour vérifier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:15

Vänskä dans Sibelius (et ailleurs aussi...), c'est quand même toujours un peu mou et légèrement opaque. Chose qui m'est insupportable dans Sibelius.

Pour ce qui est de N. Järvi et de Berglund, ils ne tiennent peut-être pas l'écoute comparée, mais en isolé, c'est quand même sacrément la classe.


Citation :
Les Indispensables du CD de 1995 signalent que la chanteuse de la version Salonen chante "horriblement faux", je ne connais pas assez l'oeuvre pour vérifier !
Marianne Rørholm ? Ce n'est pas toujours bien timbré, mais très faux, ce serait étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyVen 31 Déc 2010 - 13:32


Le travail de Paavo Järvi chez Virgin est en coffret à 15€ avec Kullervo et d'autres choses:

A propos de Kullervo de Sibelius 51QMH1hE7ZL._SL500_AA300_

J'ai aussi la version Järvi père, je comparerai.

Je suis aussi complètement d'accord sur "La Tempête", du très grand Sibelius (pas dans ces disques hélas) Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 35
Date d'inscription : 06/09/2010

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyLun 3 Jan 2011 - 21:14

Bonsoir,
je me permets exceptionnellement, puisque je ne suis pas l'auteur, ce dossier Kullervo sur mon blog. http://lepetitconcertorialiste.blogspot.com/2011/01/les-dossiers-lpc-sibelius-kullervo-op-7.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
Walther

Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 09/09/2010

A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius EmptyJeu 6 Fév 2014 - 13:24

Rubato a écrit:
A paraître ce mois-ci:

A propos de Kullervo de Sibelius 0761195112250

Excellente critique sur ClassicsToday (10/10)

J'ai écouté ce SACD dimanche dernier (normal, j'ai le statut de "mélomane du dimanche" Cool

Une des plus intéressantes que j'ai entendues dans les deux premiers mouvements. Une grande variété de climats et d'éclairages dans l'introduction, et Segerstam arrive à rendre intéressant le 2e mouvement sur toute sa longueur, alors qu'il est quand même très redondant.
C'est très brucknerien comme interprétation (ce qui ne me dérange pas spécialement), et justement le 1er mvt m'a curieusement fait penser à celui de la 9e (de Bruckner) par Karajan en 1966, avec ses nuances et ses gradations très étudiées !

Pour le reste c'est vraiment très bien chanté, on comprend chaque mot du chœur (enfin , avec le livret sous les yeux car je ne connais pas le finnois), mais je n'ai pas trouvé ça assez vécu, comme avec Paavo Järvi. Celui-ci est beaucoup plus poignant, comme s'il ouvrait un vieux livre pour raconter une saga, surtout dans les moments clés où Kullervo découvre qui est la fille à qui il a "fait découvrir son traineau", et son suicide.
Par contre dans la version Segerstam, j'ai bien aimé la façon dont Soile Isokoski a l'air de toiser Kullervo, avec un ton façon "tu te prends pour qui, t'as vu ta tronche ?".

Bref, c'est un bon complément du disque de P. Järvi, où en revanche l'orchestre ne casse pas des briques !

Je suis à chaque fois amusé par l'image que le 3e mouvement donne de la femme : elle refuse les avances, se fait violer, et en découvrant les richesses de son prétendant se met tout à coup à s'intéresser à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




A propos de Kullervo de Sibelius Empty
MessageSujet: Re: A propos de Kullervo de Sibelius   A propos de Kullervo de Sibelius Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A propos de Kullervo de Sibelius
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A propos de FZ...
» Article à propos du développement du Celestion Blue reissue
» Sibelius - Guide discographique de la musique vocale
» A propos de mon père
» [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: