Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Chostakovitch : Symphonie n°13

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27314
Date d'inscription : 21/09/2012

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyLun 17 Fév 2014 - 22:26

Chostakovitch : Symphonie n°13 Chosta13Chostakovitch : Symphonie n°13 16baf96642a07c68768e9110.L._SY450_

Un sujet dédié aux divers enregistrements de la Symphonie n°13 Babi Yar.

Pour la puissance de l'émotion, je n'ai jamais trouvé mieux que Bernard Haitink (Decca, sombre, tragique, déchirant) et le créateur de l'oeuvre, Kiril Kondrachine (chez Melodiya, plus dramatique, plus grinçant).

Avant qu'on ne s'aventure dans la discographie, un scoop, du moins une information que j'ignorais jusque ce soir : c'est apparemment Riccardo Muti (dont on ne connaît qu'un seul autre enregistrement chostakovien, le CD avec la à Philadelphie pour Emi) qui assura la première exécution de l'oeuvre en Italie.

Chostakovitch : Symphonie n°13 51g0XdmUgwL._SY300_


Dernière édition par Mélomaniac le Lun 17 Fév 2014 - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyLun 17 Fév 2014 - 22:31

Haitink est une catastrophe! pour moi c'est positivement ignoble.
Kondrachin, on ne va pas le répéter, c'est le créateur, dans un moment difficile.
Parmi ceux qui l'ont réussi à l'ouest, je dirais Solti.
Revenir en haut Aller en bas
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyMar 23 Sep 2014 - 4:37

Invité a écrit:
Haitink est une catastrophe! pour moi c'est positivement ignoble.
Kondrachin, on ne va pas le répéter, c'est le créateur, dans un moment difficile.
Parmi ceux qui l'ont réussi à l'ouest, je dirais Solti.

Pas vraiment d'accord pour affirmer une position aussi tranchée. Au contraire, bien que cette version puisse être moins tendue que d'autres (je pense à Kondrachine ici) et plus "lisse" aux dires de certains, elle n'en demeure pas moins recommandable.

Cependant, Kondrachine (1967) avec l'Orch. Phil. de Moscou demeure plus pénétrant et inspiré, plus sévère aussi. Une autre version (live) du même chef a été enregistrée en 1963 avec le même orchestre mais elle est devenue quasi introuvable.

D'autres versions sont aussi à considérer : Janson, Temirkanov, Barshaï, Kitajenko, Prévin, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyMar 23 Sep 2014 - 8:11

Mario Ouellette a écrit:
D'autres versions sont aussi à considérer : Janson, Temirkanov, Barshaï, Kitajenko, Prévin, etc.

Masur/Leiferkus (Teldec) ? Chef inattendu, pour moi, ici ; mais pas inutile pour autant.
Que dire de Rostro (Erato ou Teldec) avec Ghiuselev ?
Järvi à Götteborg (DGG) ?
Petrenko/Liverpool (Naxos) a déjà été publié ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyMar 23 Sep 2014 - 9:20

A mon avis, pour une grande version moderne, Gergiev avec Mikhail Petrenko, devrait avoir de sérieux atouts et cela devrait sortir bientôt :

/watch?v=Iub52XLMWTc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27314
Date d'inscription : 21/09/2012

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyMar 23 Sep 2014 - 23:33

Mario Ouellette a écrit:

Invité a écrit:

Haitink est une catastrophe! pour moi c'est positivement ignoble.
Kondrachin, on ne va pas le répéter, c'est le créateur, dans un moment difficile.
Parmi ceux qui l'ont réussi à l'ouest, je dirais Solti.


Pas vraiment d'accord pour affirmer une position aussi tranchée.  Au contraire, bien que cette version puisse être moins tendue que d'autres (je pense à Kondrachine ici) et plus "lisse" aux dires de certains, elle n'en demeure pas moins recommandable.  

Cependant, Kondrachine (1967) avec l'Orch. Phil. de Moscou demeure plus pénétrant et inspiré, plus sévère aussi.  


Qui avait tenu de tels propos ? Sud ?
Au contraire, l'interprétation d'Haitink, c'est la noblesse même...
Quitte à me répéter, je trouve qu'il considère essentiellement l'oeuvre comme un vaste poème tragique, chargé d'un pathos bouleversant -ce qui inclut recul et recueillement.
Oui, c'est instrumentalement lisse : la lecture est remarquablement disciplinée (prodigieusement concentrée même), le matériau du Concertgebouworkest ne présente pas les aspérités (les scories) des orchestres russes tel celui de Rojdé, qui là encore verse dans la contestation jusqu'à l'outrance.
On peut certes chercher des approches plus rudes qu'Haitink, mais aucun autre n'a à ma connaissance sondé plus hautement le substrat humaniste qui s'exprime derrière les vers circonstanciels d'Evtouchenko.
Oui, Kondrachine se montre plus sévère, et sa version plus fruste voire ingrate ne peut revendiquer les splendeurs orchestrales d'Haitink qui esthétiquement se situe dans un post-romantisme opulent, sans trahir l'étreignante sincérité de cette symphonie


bAlexb a écrit:

Masur/Leiferkus (Teldec) ? Chef inattendu, pour moi, ici ; mais pas inutile pour autant.
Que dire de Rostro (Erato ou Teldec) avec Ghiuselev ?
Järvi à Götteborg (DGG) ?
Petrenko/Liverpool (Naxos) a déjà été publié ?


Autant pour les autres symphonies comme la , la , la , la 10°, j'admets un nombre de réussites d'esthétiques diverses, autant pour la 13 je peine à apprécier d'autres chefs qu'Haitink ou Kondrachine.
Pas de grand souvenir de Masur à New York, plutôt fade.
Rostro énergique et cinglant, comme Järvi d'ailleurs.
Petrenko va boucler son intégrale (de haut vol dans l'ensemble) avec la Babi Yar dont on attend la parution (est-elle déjà enregistrée ?)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyMer 24 Sep 2014 - 1:47

La 13ème de Petrenko est en (pré)vente sur Prest Classical, qui en profite pour offrir un raais de 20% sur l'intégrale Petrenko (en volumes séparés).

J'ai les 2 versions de Kondrachine et le live est nettement plus engagé que le studio: étouffant, grinçant, à faire peur quoi. J'aime aussi beaucoup la version digne et stoïque de Previn avec le LSO (sur EMI).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyMer 24 Sep 2014 - 9:00

André a écrit:
La 13ème de Petrenko est en (pré)vente sur Prest Classical, qui en profite pour offrir un raais de 20% sur l'intégrale Petrenko (en volumes séparés).

Sortie le 29 septembre avec Vinogradov ... :

Chostakovitch : Symphonie n°13 51FmVawPCXL._SP160,160,0,T_

...qui risque d'être vocalement inférieur à Mikhail Petrenko (l'homonyme du chef) qui est l'une des meilleures basses russes du moment et qui sera probablement le soliste de la future version Gergiev.

Bref, je préfère nettement Vasily Petrenko à Valery Gergiev dans Chosta mais pour la 13ème symphonie, le chef ossète dispose de sérieux atouts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyMer 24 Sep 2014 - 20:35

bAlexb a écrit:
Mario Ouellette a écrit:
D'autres versions sont aussi à considérer : Janson, Temirkanov, Barshaï, Kitajenko, Prévin, etc.

Masur/Leiferkus (Teldec) ? Chef inattendu, pour moi, ici ; mais pas inutile pour autant.
Que dire de Rostro (Erato ou Teldec) avec Ghiuselev ?
Järvi à Götteborg (DGG) ?
Petrenko/Liverpool (Naxos) a déjà été publié ?

Järvi et Rostropovitch sont énergiques et performent bien mais j'ai de la difficulté avec Masur, d'accord avec Melomaniac pour dire que c'est plutôt "fade" si l'on compare.

L'annonce de la sortie de la 13e avec Petrenko est une bonne nouvelle, mais malheureusement pas encore sur nos tablettes à Laval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rubber
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 26/03/2013

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyDim 28 Sep 2014 - 13:42

Mario Ouellette a écrit:
 

Cependant, Kondrachine (1967) avec l'Orch. Phil. de Moscou demeure plus pénétrant et inspiré, plus sévère aussi.  Une autre version (live) du même chef a été enregistrée en 1963 avec le même orchestre mais elle est devenue quasi introuvable.


La première version de Kondrachine a été rééditée récemment: http://www.amazon.fr/Kondrashin-Chostakovitch-Prokofiev-Dmitri/dp/B00IK18Q02/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1411904151&sr=8-1&keywords=kondrashin+chostakovitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfarello
Mélomane du dimanche
Farfarello

Nombre de messages : 43
Localisation : Allemonde
Date d'inscription : 20/08/2013

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyLun 29 Sep 2014 - 2:03

bAlexb a écrit:


Masur/Leiferkus (Teldec) ? Chef inattendu, pour moi, ici ; mais pas inutile pour autant.
Que dire de Rostro (Erato ou Teldec) avec Ghiuselev ?
Järvi à Götteborg (DGG) ?
Petrenko/Liverpool (Naxos) a déjà été publié ?

Je trouve la version Rostro assez affreuse, molle et sans aucune émotion  Sad  Les mauvais souvenirs que j'en ai m'ont du coup détourné (sûrement à tort...) des enregistrements de Rostro chef d'orchestre...

Par contre la version Järvi est assez chouette, mais n'est pas assez grinçante à mon goût... la basse est Anatoli Kotscherga ( le Boris Godunoov d'Abbado, c'est lui).
Sinon, je me rappelle aussi avoir vu passer un enregistrement de Mariss Jansons...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27314
Date d'inscription : 21/09/2012

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptySam 25 Avr 2015 - 23:27

Smile J'avais acquis le tout premier volume de l'intégrale Ashkenazy (la symphonie n°5) dans les années 1990, un de mes premiers CD.
Puis la , avec le Royal Philharmonic aussi, avant de me détourner de ce projet.
J'ai acheté il y a une paire d'années le coffret bouclant l'intégrale, et je n'avais encore pas jeté une oreille à cette 13° -les commentaires plutôt négatifs dans la presse ne m'avaient pas encouragé.
Je découvre donc ce soir cet enregistrement, et effectivement, grosse déception.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Dimitri Chostakovitch (1906-1975) :

Symphonie n°13 en si bémol mineur Op. 113

= Sergueï Koptchak, baryton ; Ensemble choral Nikikai

Vladimir Ashkenazy, Orchestre symphonique de la NHK

(Decca, octobre 2000)

Confused Ashkenazy défend une conception tellement mobile qu'elle en devient instable ; cet empressement (le 4° mvt, Peurs, presque au pas de charge!) empêche l'oeuvre d'étayer sa grande arche structurelle et de laisser sourdre son émotion souterraine. Un choeur trop clair, un chanteur (pourquoi diable un baryton d'ailleurs ?) évasif : cet enregistrement japonais semble une pièce rapportée qui conclut bien mal le cycle chostakovien du chef chez Decca.

Chostakovitch : Symphonie n°13 51adlQLHQSL._SY355_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 EmptyDim 26 Avr 2015 - 0:46

Bon à savoir, Vladimir Ashkenazy a pourtant fait mieux ailleurs dans le répertoire de Chostakovitch.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch : Symphonie n°13   Chostakovitch : Symphonie n°13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chostakovitch : Symphonie n°13
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la symphonie du Nouveau Monde
» Deuxième symphonie de Mahler
» Mendelssohn, Symphonie n°3 "Ecossaise"
» Dmitri Chostakovitch
» Les 7 symphonies ( Prokofiev )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: