Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Allegri - Miserere, Messe, Motets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Allegri - Miserere, Messe, Motets   Mer 19 Fév 2014 - 13:11

Bonjour à tous !

Tant que je ne reçois pas de menaces de mort, je continue mes petites revues  Smile 
Aujourd'hui je vous propose le très fameux Miserere d'Allegri, ainsi que des motets et une messe.



Le CD :
"Miserere, Messe, Motets", par l'ensemble A SEI VOCI, enregistré en 1993, AUVIDIS.  
Jaquette:
 

Ruth Holton ----------- Soprane
Susan Hamilton -------- Soprane
Jean-Louis Comoretto -- Haute-contre
Raoul Le Chenadec ----- Haute-contre
Thierry Brehu ---------- Ténor
Jean-François Chiama -- Ténor
Edmond Hurtrait ------- Ténor
James Gowings -------- Baryton
Bernard Fabre-Garrus -- Basse
Dominique Ferrain ----- Orgue positif


On y trouve :
- Miserere (à 9 voix, décliné en 2 versions : avec et sans ornementations baroques)
- Messe Vidi turbam magnam (à 6 voix)
- Motets (à 3 et 4 voix)


Mon opinion :
Je ne connaissais pas du tout l'ensemble A SEI VOCI avant. On m'avait conseillé cet enregistrement du Miserere d'Allegri.
Je ne dirai pas grand chose sur l’œuvre en elle-même : on est sensible ou non à la musique religieuse a cappella. Le
style est très dépouillé, on n'est pas loin d'un Palestrina. Cependant, Allegri est loin d'être un conservateur réfractaire
aux nouveautés du baroque précoce.
On remarque en effet que le CD propose 2 versions du Miserere : une avec ornementations baroques, et l'autre sans.
Et c'est là que ce CD devient génial.
Le Miserere sans ornementation est beau, pur, très convenu dans son interprétation. A SEI VOCI propose une belle palette de voix,
mais tout reste bien rangé. (j'ai juste un peu de mal avec un des chanteurs, mais je n'arrive pas à savoir si c'est le baryton ou la basse  What the fuck ?!? )
Mais le Miserere avec ornementation... que c'est beau  cheers 
Apparemment, cette version est bien l'originale : c'est celle qui devait être chantée au XVIIème siècle, du vivant d'Allegri.
Ce n'est que par la suite que l'art de l'ornementation à la volée s'est perdu, et les chanteurs à partir de XVIIIème en serait restés à la partition seule (je paraphrase le livret du CD, j'ignorais tout ça).
Ainsi, cette version est presque l'opposé de ce que j'imaginais d'Allegri : les ornementations fusent en traits virtuoses, les chanteurs
s'en donnent à cœur joie, c'est magnifique. Mention spéciale pour les sopranes qui m'ont soufflé par leurs envolées, notamment à 3:15,
4:05, 6:53 et 12:45 (frissons garantis !)
Les ornementations, tout en étant complétement baroques, restent très sobres, toujours de bon goût. A défaut de faire du
Miserere une œuvre entièrement nouvelle, elles l'éclairent sous un très beau jour. On alterne entre les moments de profond recueillement
et les voltiges toujours maîtrisés. Et ces deux extrêmes constituent pour moi l'essence du baroque religieux.

La Messe est belle, mais elle m'a un peu ennuyé, surement parce qu'elle souffre de la comparaison avec le Miserere que j'écoutais
toujours avant. Les Motets, très courts, déploient une ambiance particulière avec ce petit orgue positif : dans l'ensemble je les ai
trouvé joyeux, mais de façon sereine... difficile à exprimer.  silent 

A noter : c'est tout de même une œuvre assez "massive" que celle d'Allegri : non pas qu'elle soit pataude ou lourde, loin de là, mais comme l'encens des églises, elle peut être enivrante et étouffante. Je ne l'écouterais pas tous les jours.

Verdict :
Avec ce disque, on passe d'un Allegri poussiéreux, encore tout entier tourné vers la Renaissance, à un Allegri qui a su à merveille
allier les nouveautés de son époque à l'art traditionnel et immuable du chant a cappella religieux à la Palestrina.
Devant une telle réussite On pourrait presque penser qu'on aurait pu s'en tenir à la version du Miserere avec ornementation, mais je trouve très intelligent de proposer également la version sans : la comparaison est très enrichissante et constitue une expérience musicale à elle seule !
De plus, le Miserere sans ornementation mérite largement d'être écouté, il n'est pas juste une version "appauvrie" : il est par moment
réellement différent de la version avec ornementations, et rendu très touchant dans son dépouillement par la ferveur des chanteurs.

Je conseille donc de tout cœur ce disque à ceux qui veulent entendre une œuvre représentative de cette période charnière, entre la fin de la Renaissance et les débuts du Baroque. Ou alors, à ceux qui veulent tout simplement écouter une très belle œuvre chantée par un très bel ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82395
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Allegri - Miserere, Messe, Motets   Jeu 20 Fév 2014 - 12:33

Décidément tes messages, Suilebis, suivent la règle d'or des forums : plus c'est intéressant, moins il y a de réponses. Mr. Green

Il faut dire qu'il est dur d'ajouter quelque chose à ce que tu as dit : grande œuvre, interprétation qui a fait date... avant les gens écoutaient les Tallis Scholars (qui à cette époque avaient un son quasi-symphonique, en plus blanchâtre). Aujourd'hui, je suis sûr qu'il doit exister mieux (un peu de mollesse par rapport à nos habitudes désormais dans ce répertoire), mais j'en suis resté à A sei voci, moi aussi. mains

Merci pour cette belle présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Allegri - Miserere, Messe, Motets   Jeu 20 Fév 2014 - 14:23

Merci beaucoup pour ta réponse David  Very Happy 
Je suis tout à fait d'accord avec la "mollesse" dont tu parles : il y a une certaine langueur qui doit en effet laisser une impression surannée par rapport à des versions plus récentes.
Mais je dois dire que j'aime beaucoup cette mollesse. En règle générale ça m'exaspère, mais j'y trouve mon compte ici !
Donc comme toi je pense rester encore longtemps avec cette version  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Allegri - Miserere, Messe, Motets   Mar 8 Juil 2014 - 22:13

Une méthode pour atteindre le contre-ut...

Illustration avec le Miserere d'Allegri, interprété par le King's College Choir de Cambridge :

/watch?v=ukDAfF0-8q8

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4196
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Allegri - Miserere, Messe, Motets   Mar 8 Juil 2014 - 22:59

Même remarque - et les Tallis Scholars avaient déjà représenté un progrès sensible dans cette approche de l'œuvre par rapport aux versions encore plus lénifiantes du style King's College.

Il est possible en effet qu'on soit allé encore plus loin dans la recherche sur les ornementations, ou dans la caractérisation des voix. Auriez-vous des pistes discographiques à suggérer?

(D'un autre côté, dans Josquin, où là aussi A Sei Voci a quelque peu démonétisé le travail méritoire des Tallis Scholars (même si pour "L'homme armé" je continue de les réécouter), je n'ai pas l'impression que depuis on soit allé plus loin que les réalisations de Bernard Fabre-Garrus.)

Pour aller dans le sens de ce qu'écrit Suilebis à propos des deux versions du Miserere: c'est tellement évident que je l'ai même utilisé (enfin, des extraits) dans mon cours d'histoire de 4e ("histoire des arts") pour illustrer la transition de la Renaissance tardive vers le baroque; contre toute attente, ça a très bien fonctionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Allegri - Miserere, Messe, Motets   Mar 8 Juil 2014 - 23:03

Chris3 a écrit:
Une méthode pour atteindre le contre-ut...

Illustration avec le Miserere d'Allegri, interprété par le King's College Choir de Cambridge :

/watch?v=ukDAfF0-8q8


Heh, je préfère encore mes sopranes  Mr. Green 


@ Benedictus : as tu essayé les interprétations de l'Oxford Camerata avec Jeremy Summerly ? Mes souvenirs sont un peu anciens, il faudrait que je les réécoute, mais j'en ai gardé une très bonne impression !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4196
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Allegri - Miserere, Messe, Motets   Mar 8 Juil 2014 - 23:10

Suilebis a écrit:

@ Benedictus : as tu essayé les interprétations de l'Oxford Camerata avec Jeremy Summerly ? Mes souvenirs sont un peu anciens, il faudrait que je les réécoute, mais j'en ai gardé une très bonne impression !

Non, je vais essayer de trouver cela. En fait, j'avais toujours imaginé (bêtement, juste à cause du nom, "Oxford Camerata, Jeremy Summerly") une esthétique à la Tallis Scholars... Merci du conseil!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Allegri - Miserere, Messe, Motets   Mar 8 Juil 2014 - 23:14

Benedictus a écrit:


Non, je vais essayer de trouver cela. En fait, j'avais toujours imaginé (bêtement, juste à cause du nom, "Oxford Camerata, Jeremy Summerly") une esthétique à la Tallis Scholars... Merci du conseil!

Hélas mes souvenirs sont trop vagues pour que je puisse te garantir que c'est différent des Tallis ! Si tu la retrouves avant moi n'hésite pas à faire part de tes impressions  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Allegri - Miserere, Messe, Motets   Ven 25 Aoû 2017 - 10:04

Benedictus a écrit:
Suilebis a écrit:

@ Benedictus : as tu essayé les interprétations de l'Oxford Camerata avec Jeremy Summerly ? Mes souvenirs sont un peu anciens, il faudrait que je les réécoute, mais j'en ai gardé une très bonne impression !

Non, je vais essayer de trouver cela. En fait, j'avais toujours imaginé (bêtement, juste à cause du nom, "Oxford Camerata, Jeremy Summerly") une esthétique à la Tallis Scholars... Merci du conseil!

Je ne suis pas trop fan de cette version.

Mes premières impressions étaient plutôt positives : c'est bien articulé et assez rapide pour éviter l'écueil du joliment contemplatif. Malheureusement, la fameuse guirlande dans le suraigu (qui ne serait pas authentique, d'ailleurs mais on s'en fiche car c'est si beau) est ratée. Ce do est atteint avec un timbre franchement éteint. On est loin du sentiment d'irrésistible "ouverture" spirituelle que procurent d'autres lectures.

Pour ma part, je m'en tiens à A Sei Voci / Bernard Fabre-Garrus et au Choir of New College Oxford / Higginbottom, ce dernier avec une plastique magnifique mais il ne faut pas trop espérer comprendre le texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82395
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Allegri - Miserere, Messe, Motets   Ven 25 Aoû 2017 - 11:23

Cello a écrit:
A Sei Voci / Bernard Fabre-Garrus

Ah oui, elle est vraiment superbe celle-là. J'ai du mal à écouter la plupart des autres, en comparaison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4196
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Allegri - Miserere, Messe, Motets   Ven 25 Aoû 2017 - 11:31

Pareil - comme dans Josquin, d'ailleurs. Ce sont des enregistrements qui ont maintenant une bonne vingtaine d'années, mais je n'ai pas l'impression qu'on ait fait tellement mieux depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allegri - Miserere, Messe, Motets   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allegri - Miserere, Messe, Motets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allegri - Miserere, Messe, Motets
» Miserere ( Allegri )
» Article emphatique sur Mozart
» Jan Dismas Zelenka (1679-1745)
» Mozart: Messe du Couronnement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: