Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Adrian Boult (1889-1983)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27303
Date d'inscription : 21/09/2012

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyLun 3 Mar 2014 - 21:51

 Smile Un sujet dédié au chef d'orchestre Adrian Boult : sa carrière, sa discographie, son style interprétatif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27303
Date d'inscription : 21/09/2012

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyLun 3 Mar 2014 - 21:58

Diablotin, in Quizz interprètes, a écrit:

Petite devinette à l'usage des férus d'histoire de la musique enregistrée, je sais qu'il y en a sur ce site !!!

Quel est le chef qui a connu les joies d'enregistrer à toutes les étapes de développement de l'histoire du disque, de l'enregistrement acoustique à l'enregistrement numérique ???

Je pense que ce n'est pas trop difficile... Réponse attendue sous spoiler... A vos claviers !





Mélomaniac, essayant une réponse, a écrit:

La carrière discographique d'Adrian Boult s'étend sur six décennies, de 1920 (Scarlatti) à décembre 1978 (Parry), mais il a cessé d'enregistrer juste avant la technologie  numérique.


Diablotin a écrit:

C'est bien Adrian BOULT, qui a connu les joies de l'enregistrement acoustique, mais également celles du numérique, puisqu'il a enregistré pour EMI un disque en numérique expérimental, en  1978 : la technique étant encore peu au point, EMI a préféré publier l'enregistrement analogique !!! Il s'agissait des Planètes, de Holst.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27303
Date d'inscription : 21/09/2012

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyLun 3 Mar 2014 - 22:03

fomalhaut, in Les planètes de Gustav Holst, a écrit:

Pour la petite histoire, les éditions du Gramophone ont publié en 1980 une discographie de Sir Adrian Boult.

Spoiler:
 

On y apprend que Adrian Boult a commencé à enregistrer le 5 novembre 1920 à Hayes (Scarlatti/Tomasini : The Good Humoured Ladies) et terminé le 20 décembre 1978 à Londres (Parry : Variations symphoniques, Elégie pour Brahms et symphonie No 5)...58 ans dans les studios...Pas mal, il faut le faire ! Sa cinquième version des "Planètes" fut son pénultième enregistrement.

Et bravo pour Melomaniac : trouver les 5 Planètes de Boult, pas mal non plus !


Je ne connaissais pas cet ouvrage ; je dispose d'autres sources concernant la discographie de Boult. En tout cas, concernant les bornes (1920-1978), le bouquin que tu cites confirme les informations que j'ai pu trouver ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
Diablotin

Nombre de messages : 1050
Age : 52
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyMer 5 Mar 2014 - 9:11

Si l'on excepte la musique anglaise, dont il fut grand défenseur, on peut également apprécier Boult dans Brahms, qu'il a régulièrement enregistré avec bonheur -mais après tout, "Elgar, c'est du Brahms de second choix", dixit... Karajan- et également dans Wagner (très beau coffret de deux disques de musique orchestrale, Boult ayant toujours regretté qu'on ne lui ait jamais proposé de diriger un opéra intégral). J'ai également en mémoire de très agréables 20ème et 23ème concerti pour piano de Mozart, avec Annie Fischer, parmi plus beaux que j'ai écoutés. Mon CD a disparu, malheureusement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 999
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyMer 5 Mar 2014 - 17:42

Diablotin a écrit:
Si l'on excepte la musique anglaise, dont il fut grand défenseur, on peut également apprécier Boult dans Brahms, qu'il a régulièrement enregistré avec bonheur -mais après tout, "Elgar, c'est du Brahms de second choix", dixit... Karajan- et également dans Wagner (très beau coffret de deux disques de musique orchestrale, Boult ayant toujours regretté qu'on ne lui ait jamais proposé de diriger un opéra intégral). J'ai également en mémoire de très agréables 20ème et 23ème concerti pour piano de Mozart, avec Annie Fischer, parmi plus beaux que j'ai écoutés. Mon CD a disparu, malheureusement...

Boult est effectivement un grand interprète de Brahms (Ses années de formation à Leipzig y sont surement pour quelque chose).

L'opportunité de récupérer les concertos de Mozart joués par Annie Fischer ne devrait plus tarder :
http://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/Annie-Fischer-Icon/hnum/4130469

On trouve quand même trace d'un opera dirigé par Sir Adrian Boult. Il s'agit malheureusement du "Doktor Faust" de Busoni, l'un des opéras les plus indigestes qu'il m'a été donné d'entendre !
http://www.amazon.fr/gp/product/B00BNHKRB6/ref=s9_simh_gw_p15_d0_i1?pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_s=center-2&pf_rd_r=01PXQ55J49JJ2RXRTQGY&pf_rd_t=101&pf_rd_p=455673027&pf_rd_i=405320
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
Diablotin

Nombre de messages : 1050
Age : 52
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyMer 5 Mar 2014 - 17:51

fomalhaut a écrit:
L'opportunité de récupérer les concertos de Mozart joués par Annie Fischer ne devrait plus tarder :
http://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/Annie-Fischer-Icon/hnum/4130469
Excellente nouvelle, d'autant que le reste du programme semble alléchant !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyMer 5 Mar 2014 - 18:17

fomalhaut a écrit:
L'opportunité de récupérer les concertos de Mozart joués par Annie Fischer ne devrait plus tarder :
http://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/Annie-Fischer-Icon/hnum/4130469

On trouve quand même trace d'un opera dirigé par Sir Adrian Boult. Il s'agit malheureusement du "Doktor Faust" de Busoni, l'un des opéras les plus indigestes qu'il m'a été donné d'entendre !
http://www.amazon.fr/gp/product/B00BNHKRB6/ref=s9_simh_gw_p15_d0_i1?pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_s=center-2&pf_rd_r=01PXQ55J49JJ2RXRTQGY&pf_rd_t=101&pf_rd_p=455673027&pf_rd_i=405320

Les deux concertos avec Annie Fischer se trouvant, par ailleurs, justement dans ce dernier coffret au programme généreux  Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 999
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyMer 5 Mar 2014 - 18:55

bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
L'opportunité de récupérer les concertos de Mozart joués par Annie Fischer ne devrait plus tarder :
http://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/Annie-Fischer-Icon/hnum/4130469

On trouve quand même trace d'un opera dirigé par Sir Adrian Boult. Il s'agit malheureusement du "Doktor Faust" de Busoni, l'un des opéras les plus indigestes qu'il m'a été donné d'entendre !
http://www.amazon.fr/gp/product/B00BNHKRB6/ref=s9_simh_gw_p15_d0_i1?pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_s=center-2&pf_rd_r=01PXQ55J49JJ2RXRTQGY&pf_rd_t=101&pf_rd_p=455673027&pf_rd_i=405320

Les deux concertos avec Annie Fischer se trouvant, par ailleurs, justement dans ce dernier coffret au programme généreux  Wink .


Oui, bien vu ! Mais moi qui est bêtement loupé "Les introuvables d'Annie Fischer" (Tout comme ceux de Janos Starker, d'ailleurs) compte bien ne pas manquer cet "Icon".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27303
Date d'inscription : 21/09/2012

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyJeu 6 Mar 2014 - 0:02

Diablotin a écrit:

Mon CD a disparu, malheureusement...



 Smile Je ne sais pas si c'est à ce CD que tu fais allusion, mais les deux Concertos par Fischer / Boult ont été réédités voilà quelques mois en collection économique :

http://www.amazon.fr/Mozart-Concertos-pour-piano-n%C2%B0/dp/B0084HGZGY

Adrian Boult (1889-1983) 91vwx1RrhgL._SL1422_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27303
Date d'inscription : 21/09/2012

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyMer 30 Déc 2015 - 23:41


Alifie a écrit:

anaëlle a écrit:

Mélomaniac a écrit:

anaëlle a écrit:

The Tempest, Op.109 : Prélude - LSO, dir. Boult


Surprised A ma connaissance, l'unique enregistrement par Boult c'est avec le London Philharmonic, non ? (Nixa, juin 1956)


Adrian Boult (1889-1983) 2661413304 www.deezer.com/album/8655565

Cela dit, c'est peut être une erreur...


Une pièce à verser à votre débat :

Spoiler:
 

Ceci dit, sur ces sites de streaming gratuit, on trouve souvent n'importe quoi


Surprised La preuve par l'image ?

Je conteste  bedo

Boult réalisa une série de sessions sibéliennes entre le 01er et le 12 juin 1956 au Walthamstow Assembly Hall.
Issu de ces séances, ce Prélude de La Tempête (a priori le seul enregistrement par Boult) fut successivement édité sur divers microsillons :

Nixa NCL 16024
Vanguard VRS 490 / SRV 365-366D
Pye GGCD 305
Everest GH 503
Everest SDBR 3472

Ce n'est qu'au printemps 1958 qu'Everest approcha le LSO et le LPO, et ça m'étonnerait qu'il programma des oeuvres que Boult venait de graver pour Nixa.
Il s'agit donc vraisemblablement d'une reprise de l'enregistrement de juin 1956.
En tout cas, les autorités ès briticheries que j'ai consultées (Mike Ashman, Nigel Simeone, Alan Sanders, John Hunt, Philip Stuart...) ne mentionnent qu'une seule session dans la discographie boultienne.
Il semble donc qu'Everest se soit tout bonnement trompé sur sa pochette, en mésinterprétant la mention de l'orchestre (Philharmonic Promenade Orchestra) qui apparaissait sur l'édition originale Nixa.
Ce pseudonyme utilisé pour des raisons contractuelles désignait le London Philharmonic et non le London Symphony.

Le britannique Nixa (racheté par Pye en 1953) travailla pour le compte de l'américain Westminster, via des projets cofinancés.
Il existait des liens juridico-commerciaux entre Vanguard  (USA) et Pye (GB) pour diffuser leur catalogue dans les pays ciblés, respectivement l'Angleterre et les États-Unis.

Sous le règne de Bernard Solomon (le comptable) qui avait racheté les masters d'Everest en 1961, ce label audiophile ruina sa réputation en publiant des copies de mauvaise qualité. Et fit aussi paraître sous son étiquette des enregistrements issus d'autres labels.
Le vinyle que tu cites provient très vraisemblablement de cette période de vache maigre, peu respectueuse envers la qualité sonore et peu scrupuleuse envers les références précises des enregistrements empruntés à des labels partenaires.

Çi-dessous la pochette chez Vanguard :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
anaëlle

Nombre de messages : 1951
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyJeu 31 Déc 2015 - 0:59

study Devant tant d'érudition, je ne peux que  Adrian Boult (1889-1983) 173236763
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyJeu 31 Déc 2015 - 2:15

Effectivement, le Philharmonic Promenade Orchestra (cliquez sur le lien) était un avatar du London Philharmonic, un peu comme le Symphony of the Air ("Orch. symphonique de la radio" car Air = ondes en français) se trouvait être le fameux NBC Orchestra de Toscanini. Le LPO était la créature de Beecham, tout comme le fut également le Royal Philharmonic.

Le LSO par contre a de tous temps été un organisme indépendant et, à ma connaissance, n'a jamais prêté ses effectifs à une autre formation en pseudo.

Ne pas confondre non plus les orchestres 'pick up' tel que le National Philharmonic (nombreux enregistrements sous Stokowski dans les années 1970), constitué de membres des différents orchestres londoniens en free lance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 275
Date d'inscription : 30/04/2015

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyJeu 31 Déc 2015 - 9:08

André a écrit:
Le LSO par contre a de tous temps été un organisme indépendant et, à ma connaissance, n'a jamais prêté ses effectifs à une autre formation en pseudo.
N'y aurait-il pas quelques enregistrements sous le nom de "New Symphony Orchestra of London" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 999
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyJeu 31 Déc 2015 - 13:13

m.gruber a écrit:
André a écrit:
Le LSO par contre a de tous temps été un organisme indépendant et, à ma connaissance, n'a jamais prêté ses effectifs à une autre formation en pseudo.
N'y aurait-il pas quelques enregistrements sous le nom de "New Symphony Orchestra of London" ?

A l'occasion de son centenaire (2004), le London Symphony Orchestra a publié sa discographie. Cela permet, peut-être, de tirer l'affaire au clair.

http://lso.co.uk/orchestra/history/discography

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27303
Date d'inscription : 21/09/2012

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyJeu 31 Déc 2015 - 13:27

fomalhaut a écrit:

A l'occasion de son centenaire (2004), le London Symphony Orchestra a publié sa discographie.
Cela permet, peut-être, de tirer l'affaire au clair.



Smile Oui, et l'on constate que le Prélude de La Tempête ne figure pas dans la discographie du London Symphony Orchestra dressée par Philip Stuart :

Index Sibelius / LSO :
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
Diablotin

Nombre de messages : 1050
Age : 52
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyJeu 31 Déc 2015 - 14:11

Nonobstant ces considérations, c'est du Sibelius vif-argent qui est proposé : c'est aussi rapide que Collins, le plus souvent, avec un équilibre entre les pupitres un peu différent, mais tout aussi urgent ! Excellent, à vrai dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyMar 1 Mar 2016 - 11:34

La Playlist : une occasion de faire remonter Boult dans la liste des sujets.

bAlexb a écrit:
Alifie a écrit:
bAlexb a écrit:
Pour le concerto avec Boult, on a eu l'occasion d'en parler ici : http://classik.forumactif.com/t7241-adrian-boult-1889-1983?highlight=boult . Version remarquablement équilibrée, naturelle ; sans afféterie, sans démonstration non plus, d'où découle une agogique à la fois rigoureuse et homogène, aussi bien chez la soliste qu'à l'orchestre (et, logiquement, dans l'échange entre les deux).

Adrian Boult (1889-1983) 3641590030 C'était prévu, puisqu'on le trouve en écoute sur les sites de streaming (j'en ai une copie sur cassette maintenant bien démagnétisée et à peu près inaudible) :

Adrian Boult (1889-1983) Mozart13

www.deezer.com/album/6236072

Si tu veux réagir : http://classik.forumactif.com/t7241-adrian-boult-1889-1983?highlight=boult (oui, j'insiste lourdement mais je trouve qu'on ne parle pas assez de Boult, excellent chef souvent en tapinois derrière beaucoup de belles réussites discographiques et, pas que chez les Anglais, d'ailleurs siffle ).

"Excellent chef souvent en tapinois derrière beaucoup de belles réussites discographiques et, pas que chez les Anglais, d'ailleurs" : je m'auto-plussoie et je pense, notamment, à ses Mozart donc, à ses Brahms, à son Doktor Faust de Busoni, à la BBC en 59 (même si seulement et très malheureusement parcellaire).

Adrian Boult (1889-1983) 61Y7h6r3ZtL

Adrian Boult (1889-1983) 61kudFcj1nL._SY355_

Voir aussi :

Adrian Boult (1889-1983) 51vFrt5VyvL

L'appellation de "complete conductor" n'étant, finalement, pas mal choisie du tout (et un très utile rappel, en fait) :

Adrian Boult (1889-1983) 81i-8pAqNWL._SL1232_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
Walther

Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 09/09/2010

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyMer 2 Mar 2016 - 9:50

fomalhaut a écrit:
On trouve quand même trace d'un opera dirigé par Sir Adrian Boult. Il s'agit malheureusement du "Doktor Faust" de Busoni, l'un des opéras les plus indigestes qu'il m'a été donné d'entendre !

Il y a un opéra (un seul) qu'il a enregistré en studio : The Pilgrim's Progress, de Vaughan Williams. Même si, selon le compositeur, c'est plus une 'morality play' qu'un opéra.
Et en effet, à l'écoute, ça tient plus de l'oratorio scénique que de l'opéra (ou alors en version de concert) : le "héros", le Pèlerin, croise lors de son parcours initiatique une multitude de personnages de toutes sortes (qui sont autant d'allégories de vertus et de défauts humains), qui ne réapparaissent pas ultérieurement. Normal, le but final de son pèlerinage est l'accès à la Cité Céleste, et le passage dans l'au-delà c'est à sens unique. Wink Quant au décor, c'est une campagne qui semble se dérouler à l'infini.

C'est une œuvre intense et très variée, en plus l'enregistrement de Boult est complété par des répétitions où le chef se montre très marrant : il y a un passage où Boult frappe sur les pages raides de sa partition pour les aplanir, les "dresser" comme il dit, et où le preneur du son sort de sa cabine pour demander ce que c'est que ce boucan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyMer 2 Mar 2016 - 10:01

Opéra, oratorio ? Boult a aussi laissé un Dream of Gerontius d'Elgar.

Adrian Boult (1889-1983) 519qmE1vHCL._SX425_

On a aussi un Acis & Galatea de Haendel et un Messiah, aussi (là, c'est clairement un oratorio mais disons que ça compte, au sens large, dans la musique vocale).

Adrian Boult (1889-1983) 71xJZW7ZS-L._SX425_

Adrian Boult (1889-1983) 514UwLha%2BML._SX425_

Bien sûr, ça ne fait pas pléthore. Peut-être du côté des enregistrements sur le vif ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
Walther

Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 09/09/2010

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyMer 2 Mar 2016 - 13:41

That is the question... Gerontius et The Pilgrim's Progress pourraient facilement être rangés dans la même catégorie : oratorios scéniques peut-être ? Pourtant, le premier est étiqueté "oratorio", le second "opéra". En gros, l'intrigue est la même : comment passer de vie à trépas en assurant le salut de son âme ? La seule différence, c'est le parcours suivi par l'intéressé et les personnages rencontrés.

Dans The Pilgrim's Progress, le personnage principal croise à un moment donné Apollyon, sorte de démon-dragon gigantesque à qui l'enregistrement EMI de Boult prête une voix surdimensionnée avec de l'écho pour faire "hénaurme". Le côté dantesque est peut-être un souvenir de la scène de la Gorge aux Loups dans le Freischütz ?

Le Gerontius de Boult est excellent, même si l'incarnation de Nicolai Gedda (et sa prononciation de l'anglais) ne plait pas à tout le monde. Personnellement, je le préfère à Richard Lewis chez Barbirolli, qui semble chialer dans les jupes de l'ange quand il l'implore. La direction de Boult est plus sobre et efficace dramatiquement, alors que Barbirolli a tendance (comme souvent) à s'alanguir comme s'il était dans Madame Butterfly. Même remarque, d'ailleurs, au sujet de leurs enregistrements stéréo respectifs des symphonies d'Elgar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 999
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) EmptyMar 19 Avr 2016 - 10:07

Une nouvelle discographie est disponible sur ce site :

http://crqeditions.co.uk/crqeditions.php#Books

Le téléchargement est "free".

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Adrian Boult (1889-1983) Empty
MessageSujet: Re: Adrian Boult (1889-1983)   Adrian Boult (1889-1983) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Adrian Boult (1889-1983)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le matos de Maiden 2010: Jackson Adrian Smith
» DISCORAMA #22 Infidels (1983)
» Ludocavic - Soklak 1983 - album remix
» RONNIE DYSON - BRAND NEW DAY US 1983
» Reedition CD Aretha Franklin - Get it Right (1983)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: