Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Biennale Massenet 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roi de Lahore
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 47
Localisation : Paris XI°
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: Biennale Massenet 2014   Lun 14 Avr 2014 - 13:02

Bonjour,
Quelqu'un sait-il ce qui sera joué cet automne au festival Massenet de St Etienne ?
Merci d'avance
RdL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 14 Avr 2014 - 13:39

Roi de Lahore a écrit:
Bonjour,
Quelqu'un sait-il ce qui sera joué cet automne au festival Massenet de St Etienne ?
Merci d'avance
RdL

On aimerait ! Mais j'avoue que je ne sais même pas quand sera annoncée la saison elle-même.
Après les Barbares de Saint-Saëns, on nous a annoncé la recréation, pour 2014-2015, d'une autre oeuvre française. Mais quid de cette dernière ; et prendra-t-elle place dans le cadre de la Biennale ?
Moi, à l'aune du Mage présenté pour l'édition 2012, je rêve d'un Bacchus  drunken !
En rappelant que la Biennale ne se limite pas à une production scénique (il peut y en avoir plusieurs, d'ailleurs : cf. Le Mage & Cendrillon en 2012) ; s'y ajoutent des concerts, colloques, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2719
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 14 Avr 2014 - 17:08

La saison 2014-15 sera présentée le 22 mai (http://www.operatheatredesaintetienne.fr/otse/rtefiles/File/Programmes%2013-14/comme-s-il-en-pleuvait.pdf, brève page 4)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de Lahore
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 47
Localisation : Paris XI°
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 14 Avr 2014 - 19:12

Merci pour ces informations.
Avec la sortie des programmes 2014/15 de l'opéra de Paris, de l'Opéra Comique, du TCE, il me tarde de connaitre l'oeuvre de Massenet qui va être ressuscitée par cette édition de la biennale...
...en attendant le Cid de Roberto Alagna à Garnier et la Cléopâtre de Sophie Koch au TCE...

C'est quand même dommage que certaines œuvres françaises, et je ne parle pas seulement de celles de Massenet, ayant fait les beaux jours de l'opéra français soient pratiquement sorties du répertoire voire carrément absentes des discographies et qu'il faille des initiatives comme la biennale Massenet pour sortir des œuvres qui n'ont rien à envier à celles devenues incontournables de Puccini, Verdi ou Mozart.

Alors, oui, je rêve de Thaïs, d'Esclarmonde, du roi de Lahore, d'Amadis à l'Opéra de Paris en alternance avec les Huguenots, Sigurd et Salammbô, Sanson et Dalila, la Juive, le roi d'Ys... enfin, tout ce qu'on ne joue presque plus depuis longtemps... hélas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 14 Avr 2014 - 19:22

On peut monter un club de conspirateurs si tu veux. Very Happy

On vire tous ces Mozart-Verdi-Wagner qui ne servent à rien, et on les remplace par Hérold-Salvayre-Février. cheers

(Mais je veux un peu de décadents germaniques avec.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Roi de Lahore
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 47
Localisation : Paris XI°
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 14 Avr 2014 - 22:07

C'est une idée... conspirons, pour le retour du Grand Opéra!!
même si je ne connais pas Salvayre et Fevrier
Pour Herold, on passe "Le pré aux clercs" l'année prochaine à Favard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 14 Avr 2014 - 22:17

DavidLeMarrec a écrit:
On peut monter un club de conspirateurs si tu veux. Very Happy

On vire tous ces Mozart-Verdi-Wagner qui ne servent à rien, et on les remplace par Hérold-Salvayre-Février. cheers

(Mais je veux un peu de décadents germaniques avec.)

Frère portier vous direz 10 Pater et 10 Ave à genoux torse nu devant la croix de Notre-Seigneur Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 14 Avr 2014 - 22:24

Roi de Lahore a écrit:
Pour Herold, on passe "Le pré aux clercs" l'année prochaine à Favard

Oui, Deschamps est un allié ; il faudra voir à l'exfiltrer vers Bastille, en temps voulu.  batman 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Ven 23 Mai 2014 - 7:57

Roderick a écrit:
La saison 2014-15 sera présentée le 22 mai (http://www.operatheatredesaintetienne.fr/otse/rtefiles/File/Programmes%2013-14/comme-s-il-en-pleuvait.pdf, brève page 4)

... Et la Biennale 2014 aura lieu en 2015 : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6580&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=36 .
Avec 3 cantates de Massenet (j'espère qu'elles seront données suffisamment près d'un week-end pale ) ; mais pas d'opéra de lui (pour le Bacchus rêvé, il faudra repasser et/ou attendre des cieux plus sereins).
Donc 3 cantates et le Marchand de Venise de Hahn.
Et, en incise, une saison qui n'est pas tellement follichonne à mon goût ; je cherche encore à me décider au sujet des concerts (franco-français, de préférence : là où l'orchestre trouve, a priori, son terrain d'expression le plus familier/personnel) pour savoir ce que j'irai entendre à Saint-É'... si j'y vais (enfin, je veux dire autrement que pour dans des circonstances familiales).
(EDIT : on peut, peut-être, transformer le sujet Biennale en "Saint-Etienne 2014/0415" : http://www.operatheatredesaintetienne.fr/otse/brochure-de-saison-14-15/feuilletez-en-ligne/ ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Ven 23 Mai 2014 - 9:59

Avec Campellone qui est parti, de toute façon je crains pour la suite de saint-Etienne Confused

Pour les cantates, c'est un pis-aller non? Ne voulant pas se risquer dans un opéra complet, on fait 3 petites cantates pour du coup un spectacle d'une grosse heure et hop!
Espérons que Saint-Etienne retrouvera son niveau vite et que ce n'est qu'une saison un peu sacrifiée suite aux soucis qu'ils ont eu en fin de saison en cours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Ven 23 Mai 2014 - 10:08

Polyeucte a écrit:
Avec Campellone qui est parti, de toute façon je crains pour la suite de saint-Etienne Confused

Pour les cantates, c'est un pis-aller non? Ne voulant pas se risquer dans un opéra complet, on fait 3 petites cantates pour du coup un spectacle d'une grosse heure et hop!
Espérons que Saint-Etienne retrouvera son niveau vite et que ce n'est qu'une saison un peu sacrifiée suite aux soucis qu'ils ont eu en fin de saison en cours...

Oh ! Je pense que Campellone, pas plus qu'aucun autre n'est irremplaçable et je ne veux pas entrer dans la transe collective qu'on peut observer ailleurs ("je n'ai jamais entendu un concert sous son mandat mais quel grand chef !") ; il y a des chefs français qui doivent être en capacité de développer une compréhension intime de ce répertoire (et d'autant plus si on se place dans une optique de chefs "simplement" invités) et garantir la manifestation du naufrage. Touché le premier qui a magistralement pris en mains Cendrillon ou Ciboulette, sans esbroufe ni tapage mais avec quel professionnalisme !
Pour les cantates, j'enrage : en milieu de semaine, c'est impossible d'y aller et le concert étant unique, ça me paraît plié pour cette édition Sad !
Idem pour le concert de mélodies de Reynlado Hahn : mal programmé (pour mes besoins ; c'est un prisme déformant peut-être, mais déterminant), sans le programme, ni les artistes ! Blanc-seing alors ?
Idem pour Piano passion : programme(s) passionnant(s) mais calendrier difficile.
C'est comme cela, aussi, qu'on creuse des trous qui ne relèvent pas, a priori, de la faute de gestion "pure" . Pour moi : 10 places la saison passée, 6 cette saison... vraisemblablement 2 la saison prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Ven 23 Mai 2014 - 10:56

Irremplaçable non... Mais il devait quand même réussir à imposer certains projets... il était un peu de toutes les raretés du répertoire français à Saint-Etienne.
Après on peut trouver aussi bien question direction bien sûr... mais j'avais la sensation qu'il était un peu moteur dans le choix des résurrections...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Ven 23 Mai 2014 - 12:04

Polyeucte a écrit:
Irremplaçable non... Mais il devait quand même réussir à imposer certains projets... il était un peu de toutes les raretés du répertoire français à Saint-Etienne.Après on peut trouver aussi bien question direction bien sûr... mais j'avais la sensation qu'il était un peu moteur dans le choix des résurrections...

A Saint-Etienne, c'est vrai ; et moteur, sans doute. Encore que je ne sais pas, dans les derniers projets (Le Mage, Les Barbares), quelles ont été les parts respectives du Palazetto Bru Zane, de Bergeot aussi.
A l'extérieur (et à Saint-Etienne même, d'ailleurs), son répertoire n'est pas plus étroit mais assurément moins flamboyant/original/typé : voir, à Moscou où il dirige beaucoup (une solution de repli) Cav'/Pag', Traviata, Carmen ; à Monte-Carlo, il dirigera Roméo et Juliette et à l'Opéra-Comique les Mousquetaires de Varney.
Ceci dit, il est toujours annoncé dans la plaquette 2014-2015 de l'Opéra-Théâtre et, compte tenu du calendrier des "événements", je gage que la saison telle qu'on la voit aujourd'hui porte très largement sa griffe (et c'est absolument pas un reproche, je précise).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Sam 24 Mai 2014 - 13:29

bAlexb a écrit:
Oh ! Je pense que Campellone, pas plus qu'aucun autre n'est irremplaçable et je ne veux pas entrer dans la transe collective

Le passé nous a bien montré que, même si ça ne devrait pas, si, les hommes sont irremplaçables pour ce genre de projet. Des chefs capables de tenir ce répertoire, oui, bien sûr, il y en a – encore que Campellone faisait drôlement bien fonctionner un orchestre modeste sur le papier ; des chefs capables, dans le rapport de force de la programmation, d'imposer des titres audacieux, c'est déjà plus difficile.

Je ne dis pas que tout va s'arrêter, mais lorsque la pierre angulaire d'un projet de ce genre s'en va, il n'est pas fantaisiste de redouter le pire – ai-je besoin de mentionner ce qu'est devenu Compiègne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Sam 24 Mai 2014 - 13:36

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne dis pas que tout va s'arrêter, mais lorsque la pierre angulaire d'un projet de ce genre s'en va, il n'est pas fantaisiste de redouter le pire – ai-je besoin de mentionner ce qu'est devenu Compiègne ?

Dans l'absolu, je suis assez d'accord avec toi quant au poids des figures charismatiques qui cristallisent, sur/par elles, des projets volontaires et courageux.
Sans doute il manque quelqu'un à Compiègne. Mais Massenet à Saint-Etienne, ça a aussi été Fournillier avant Campellone ; et par principe, je préfère croire à "l'après".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Sam 24 Mai 2014 - 13:44

De toute façon, ce n'est pas Campellonne le (re)créateur du festival Massenet mais bien PICHON et quand lui même a dû partir à la suite du précédent changement de majorité municipale, on a pas fait tout ce ramdam...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Sam 24 Mai 2014 - 14:05

Enfin, du bruit, du bruit, j'ai lu l'info une fois au moment des faits et je l'ai relue ici ce matin, je n'ai pas l'impression non plus d'un raz-de-marée national.

Bien sûr que cela ne concerne pas que le directeur musical, et qu'il y a une tradition à Saint-Étienne (et une justification « patrimoniale », pour ne pas dire « touristique ») qui dépasse les gens en activité au moment où nous parlons. Et tant mieux. Néanmoins, le départ d'un bras vigoureux, dans un projet qui n'est pas par nature facilement fédérateur, n epeut qu'attirer les vœux de bon remplacement.


Et puis, franchement, si on ne peut pas dire du bien des gens qui sont du bon boulot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Mer 10 Sep 2014 - 11:18

DavidLeMarrec a écrit:
Néanmoins, le départ d'un bras vigoureux, dans un projet qui n'est pas par nature facilement fédérateur, n epeut qu'attirer les vœux de bon remplacement.

Pour le Marchand de Venise de Hahn (j'ai mes places Smile ), c'est Franck Villard qui reprend la main : http://www.operatheatredesaintetienne.fr/otse/saison-14-15/spectacles//type-lyrique/le-marchand-de-venise/s-334/ . Des infos à son sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Sam 14 Fév 2015 - 16:37

Alors...
J'ai bien mon précieux sésame pour le Marchand en mai prochain ; mais vous aviez noté, vous, que c'était Manfrino qui tiendrait la partie soliste du programme de cantates profanes de Massenet ?
http://www.operatheatredesaintetienne.fr/otse/saison-14-15/spectacles//type-Symphonique/cantates-profanes/s-317/
(Et c'est en milieu de semaine, et... Mad )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Dim 15 Fév 2015 - 21:48

Argh en effet... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Mer 11 Mar 2015 - 10:04

Manfrino ou Kalinine ; les deux peut-être ? Toujours est-il que Marie Kalinine annonce sa participation à Biblis, le 04/06 prochain, sur son site internet : http://www.mariekalinine.com/ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Mer 11 Mar 2015 - 11:07

bAlexb a écrit:
Manfrino ou Kalinine ; les deux peut-être ? Toujours est-il que Marie Kalinine annonce sa participation à Biblis, le 04/06 prochain, sur son site internet : http://www.mariekalinine.com/ !

Dans tous les cas il faut espérer que ce soit enregistré! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Mer 11 Mar 2015 - 11:09

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Manfrino ou Kalinine ; les deux peut-être ? Toujours est-il que Marie Kalinine annonce sa participation à Biblis, le 04/06 prochain, sur son site internet : http://www.mariekalinine.com/ !

Dans tous les cas il faut espérer que ce soit enregistré! Very Happy

pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 18 Mai 2015 - 15:44

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Manfrino ou Kalinine ; les deux peut-être ? Toujours est-il que Marie Kalinine annonce sa participation à Biblis, le 04/06 prochain, sur son site internet : http://www.mariekalinine.com/ !

Dans tous les cas il faut espérer que ce soit enregistré! Very Happy

C'est un peu plus "complet" désormais : http://www.operatheatredesaintetienne.fr/otse/saison-14-15/spectacles//type-Symphonique/cantates-profanes/s-317/ ; il y aura donc un quatuor de solistes (ce qui est logique après tout si on considère l'effectif d'autres cantates connues Embarassed ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 18 Mai 2015 - 15:51

Argh... je bave encore plus Sad Sad
Prions un enregistrements... prions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 18 Mai 2015 - 15:54

Polyeucte a écrit:
Prions un enregistrements... prions...

Il n'y a que la foi qui sauve pale ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 18 Mai 2015 - 16:11

Ou qui perd quand l'espoir est déçu... et là je sens que ça va être déçu...
A moins que l'on ait un volume consacré aux Prix de Rome sur Massenet, mais ça changerait de partenaire par rapport à l'habitude.

Enfin bon, l'espoir fait vivre on va dire! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 18 Mai 2015 - 16:30

Polyeucte a écrit:
Enfin bon, l'espoir fait vivre on va dire! Very Happy

C'est ça ; tu es optimiste et moi pas, ça fait toute la différence Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Lun 18 Mai 2015 - 16:37

bAlexb a écrit:
C'est ça ; tu es optimiste et moi pas, ça fait toute la différence Wink !

J'essaye d'être et de paraître optimiste... c'est différent! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Mar 26 Mai 2015 - 10:57

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
C'est ça ; tu es optimiste et moi pas, ça fait toute la différence Wink !

J'essaye d'être et de paraître optimiste... c'est différent! Mr.Red

Au risque de te décevoir et après vérification, si la Marchand de Venise de Hahn est bien estampillé en partenariat avec le Palazetto BZ, ce n'est en revanche pas le cas des cantates .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Mar 26 Mai 2015 - 11:02



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Mer 10 Juin 2015 - 14:29

Tristes apprêts ? Pâles flambeaux ? Certes pas pour ces derniers !
Mais petite Biennale assurément ; au moins quant à la fréquentation : Marchand de Venise très clairsemé ; Cantates délaissées (nous étions... 5, moi compris, sur mon balcon ; parterre à peine comblé par les replacements/reclassements).
Pouvait/devait-on s'y attendre ?
Est-ce à dire, après le succès de l'édition 2012 (celle du Mage) qu'il faut repenser le format de l'événement, sa programmation (mais Hahn, c'est déjà une ouverture ; fût-il ici au titre du préceptorat de Massenet) ? Sans doute le rythme des concerts y est pour beaucoup ; dilué pour occuper l'équipement (sans compter les dates en semaine ; il fallait que je veuille entendre les cantates et que j'aie un point de chute pour faire le déplacement un jeudi ; quant à faire un 3e séjour & aller/retour en 2 semaines pour aller entendre le prometteur programme de mélodies de Massenet/Hahn, j'ai renoncé !).
Malheureusement ces problèmes-ci masquent la qualité, la vraie belle qualité de la mise en oeuvre ; et forcément, on peut/doit le regretter.

Le Marchand de Venise, Reynaldo Hahn, http://www.operatheatredesaintetienne.fr/otse/saison-14-15/spectacles//type-lyrique/le-marchand-de-venise/s-334/
Opéra d'abord.
Et pas des moindres : sujet, d'abord (un "rare" Shakespeare vénitien en tapinois derrière Otello et qui titille le Volpone de Jonson) ; "énormité", ensuite, avec 3 heures de musique restant après "écrémage" de trois bons quarts-d'heure, nous dit-on.
Hahn qui se frotte à la grande forme pour l'Opéra, en 1935 (année de la Schweigsame Frau de Strauss/Zweig ; Jonson, encore) ; oeuvre mûrie depuis le début du siècle (depuis des représentations mozartiennes à Salzburg, apparemment ; Hahn assumant ici, comme Strauss en passant, la dette envers le Salzbourgeois). Grande forme mais variété des affects, des climats. Quelque chose de sombre dans lequel poudroient des paillons de lumière ; une veine acide, bilieuse ("Je le hais" de Shylock, qui est d'une puissance rare, d'une violence qu'on imagine mal sous la plume parfumée du compositeur) dans laquelle se déverse une eau fraîche. On hésite à se prononcer.
De vraies trouvailles formelles (quatuor de voix graves au I) ; une veine mélodique exploitée en expert des voix ; un soin extrême porté à l'orchestration (le saxophone, la superbe musique nocturne après le procès qui anticipe celle du Capriccio de Strauss... décidément), etc. Un ton mi-sérieux, mi-doux-amer, de vraies brèches de légèreté ; mais tout a plus ou moins l'air de babiller (sauf rares exceptions, cf. l'air Bassanio et celui de Shylock au I ; la belle scène de Portia au III). Problème n° 1, justement.
Problème n° 2 : le scénario lui-même. En 1935, l'oeuvre, avec son sujet qui peut être lu dans un sens comme dans l'autre (antisémité ou profondément humaniste) a pu paraître ambiguë ; l'est-elle moins aujourd'hui à l'heure des conflits de culture(s), de confessions, etc. ? Rien n'est moins sûr et la porter à la scène (au-delà des questions de forme purement musicale, qui ne comptent pas pour peu) constitue autant un défi qu'un pari (presque un pacte) avec le public.
En fait-on dire trop à l'oeuvre ; la charge-t-on de trop de sens ? Le metteur en scène dit vouloir proposer sans asséner ; voir. Au-delà d'une scénographie extrêmement légère en terme de moyens mais, cependant, facilement brouillonne (les cloisons mobiles qui se déplacent incessamment) et bruyante (les talons de ces dames, pitié ; les amoureux qui courent, courent et courent encore), inscrire l'oeuvre sous l'enseigne assez étouffante de tous les totalitarismes (Portia dans un environnement nazi, les princes étrangers qui défilent sous les effigies/grimages de Khadafi, Bokassa, etc.), utiliser des images du mur de Gaza, du conflit israëlo-palestinien et de la marche du 11 janvier, c'est peut-être pire qu'asséner, c'est suggérer ce à quoi on n'aurait pas pensé soi-même. Alors, Shylock en vieillard ridicule, contrefait, suant, éructant, comptant ses avoirs au centre de la projection d'une étoile de David ; le public a un petit rire (gêné, sans doute) et ça en dit long sur la réception du propos.
Et ça n'aide pas l'oeuvre dont l'accès m'a paru rien moins qu'aisé.
Malgré un bel orchestre (l'intonation du premier violon mise à part), très bien mené.
Malgré de très beaux choeurs, en coulisse et sur scène.
Malgré de bons chanteurs, individuellement et collectivement (peut-être une Portia qui blanchit un peu dans l'effort ; peut-être un Bassanio un peu trop baryton-Martin pour son air qui est, j'allais : "de toute façon", flétri in petto par la vieille cire de Singher, le créateur ; peut-être un Shylock un peu "raccourci" quand on a, là aussi, Pernet ou les extraits par Fondary sur YT). N'empêche : équipe formidable de présence(s) et formidablement soudée ; idéalement prononcée au point qu'on peut suivre mot à mot sans sous-titre (Gonçalvès exemplaire, de ce point de vue) ; juteuse de ton et de timbre (Druet).
Bref, tout ce qu'on pouvait mettre sur la table comme cartes pour suivre le banco.

Cantates profanes, Massenet, http://www.operatheatredesaintetienne.fr/otse/saison-14-15/spectacles//type-Symphonique/cantates-profanes/s-317/
Massenet à l'opéra, on connaît ; Massenet à l'orchestre, aussi (et souvent par la ténacité de personnalités "transversales, cf. Bonynge). Massenet dans ses cantates, c'est une autre affaire. D'abord parce que certaines sont perdues (celle de son Prix de Rome, en tout cas pour le moment ; ce qu'on doit regretter) ou incomplètes (Louise de Mézières, justement, complétée pour son final par G. Condé) ; ensuite parce qu'on ne s'y est intéressé que par/pour le truchement de personnes/personnalités (Crespin, Caballe pour la Vierge, plus près de nous) sans les inscrire durablement au répertoire.
Il y a pourtant beaucoup à tirer de ces oeuvres concises dans lesquelles le compositeur n'abdique jamais ni sa sève généreusement épandue, ni sa science de l'orchestre (les oeuvres fussent-elles orchestrées dans un second temps comme ce fut le cas de Biblis). Voir, ici, pour une vision plus large (et plus profonde) du corpus : http://www.forumopera.com/actu/massenet-profane-massenet-sacre .
Assurément, le matériel varie de la (bonne) production de (bon) élève tellement nourri de références (Gounod, Halévy, Meyerbeer) qu'on a du mal à y discerner quelque personnalité (Louise de Mézières que je laisse personnellement de côté ; à ceci prêt que le-futur-Massenet est déjà dans les parages, cf. le futur menuet de Manon), à la superbe musique d'un maître reconnu (Biblis). La chronologie parle d'elle-même : on va ici de 1862 à 1887, et dans le sens d'un accroissement des moyens adossé à un resserrement du "temps"/tempo musical (le compositeur gagne, nécessairement, en métier théâtral).
Un rôle se taille la part du lion dans chaque partition : c'est Louise, c'est Narcisse (très belle partie de ténor), c'est Biblis. Je laisse les deux premiers de côté (malgré Manfrino, malgré Berry ; les deux supérieurement phrasés/prononcés, absolument exemplaires et exemplairement engagés/engageants au service des deux oeuvres) et je m'attache à Biblis seule qui a été une révélation pour moi.
La partition s'intercale entre Le Cid et Esclarmonde ; et c'est la plus originale du bouquet présenté. Si des récitatifs, airs, ensembles sont parfaitement identifiables, ils sont aussi subtilement fondus, sans rupture. Chapeau au chef de tenir, comme le faisait Campellone pour la scène sur la montagne du Mage, que j'imagine très bien détachée du "grand oeuvre" et gagner une autonomie comme ici, la tension pendant 20 minutes qui culminent sur un final (harpes, célesta, flûtes) qui démarque très intelligemment celui de Walküre sans tomber dans la pastiche. Gloire au plateau, également : Christophe Berry, encore, lumineux (et quelle articulation solaire, presque crue à force de rayonnement) ;  Aimery Lefèvre, belle voix sombre (peut-être un peu en-dessous de ses partenaires, un peu fébrile aussi et c'est sensible dans Louise de Mézières quand il s'agit d'affronter le resasc de Manfrino/Berry, de jouer au pompier parmi les pompiers dans l'incendie du final) ; Marie Kalinine, sculpturale dans son long "chiton" noir, aussi sculpturale de voix, modelée en pleine pâte dans un matériau dense, vibrato fruité (peut-être une toute petite réserve sur l'élocution, un peu brumeuse ; n'empêche, quel galbe, quelle ligne, ce sens qui dit parfois plus que les mots seuls). Pour elle, assurément, le temps des grands emplois dramatiques (berlioziens en plus de ceux qu'on lui connaît chez Massenet ?), le temps des grandes figures est venu ! Cassandre d'abord ; Didon un jour ? Et chez Massenet, celui des héroïnes forgées pour le fier/sulfureux tempérament de Lucy Arbell ?

Voilà pour "ma" Biennale ; certainement pas une déception (la qualité est bien, toujours, au rendez-vous), malgré les questionnements que la forme suscite/doit susciter à mon avis. Dans les deux cas, le Palazetto Bru Zane était en embuscade ; dans les deux cas, des micros allant à mon avis au-delà de la simple captation pour les archives in loco étaient sur scène ou dans la fosse. Un enregistrement à espérer (un volume "romain" pour Massenet comme pour Debussy, Saint-Saëns, etc. ?) siffle .


Dernière édition par bAlexb le Mer 10 Juin 2015 - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Mer 10 Juin 2015 - 14:40

Merci beaucoup pour ces comptes-rendus...  cheers
Je dois dire que pour le Hahn, je pensais avoir à faire à une partition plus légère, ne connaissant finalement que peu de chose dramatique de Hahn (une partie de Prométhée Triomphant donné par l'Oiseleur de Longchamp). En tout cas je ne m'attendais vraiment pas à un Grand Opéra, sinon j'aurai peut-être fait le déplacement! Confused

Pour les cantates, là ça me tentait beaucoup... Mais programmer ça un jeudi Rolling Eyes
Déjà parce que le principe de ces cantates de jeunesses m'intéresse beaucoup pour tous les compositeurs, ensuite pour une distribution bluffante sur le papier...

Si dans les deux cas le Palazetto Bru Zane nous sauve de l'oubli ces partitions/interprétations, tout ne sera pas perdu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Mer 10 Juin 2015 - 14:45

Polyeucte a écrit:
En tout cas je ne m'attendais vraiment pas à un Grand Opéra, sinon j'aurai peut-être fait le déplacement! Confused

Je ne sais pas si "Grand Opéra" voulait encore dire quelque chose en 1935, même pour un fin connaisseur comme Hahn ; disons un opéra "sérieux", pour une maison historiquement consacrée au genre "noble", si ce n'est au "grand genre" Wink .
Et ce n'est pas le moindre mérite, la moindre originalité du compositeur que d'instiller ici, justement, quelques plages de légèreté graphique, sinueuse (presque une forme d' "amuïssement", je dirais) dans cet environnement dramatique et sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   Mer 10 Juin 2015 - 15:04

bAlexb a écrit:
Je ne sais pas si "Grand Opéra" voulait encore dire quelque chose en 1935, même pour un fin connaisseur comme Hahn ; disons un opéra "sérieux", pour une maison historiquement consacrée au genre "noble", si ce n'est au "grand genre" Wink .
Et ce n'est pas le moindre mérite, la moindre originalité du compositeur que d'instiller ici, justement, quelques plages de légèreté graphique, sinueuse (presque une forme d' "amuïssement", je dirais) dans cet environnement dramatique et sérieux.

Oui, je comprends bien... c'est j'imagine plus dans le genre un peu tardif des derniers Massenet d'un pont de vue structure.
Mais c'est vraiment pour l'ambiance "sérieuse" que ça m'aurait intéressé... vu que j'associe plutôt Hahn aux douceurs de ses mélodies et à un petit côté toujours charmeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Biennale Massenet 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
Biennale Massenet 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Biennale Massenet 2014
» Bastille - Massenet - Werther - 2014
» TCE-Mulhouse - Massenet : Cléopâtre (Plasson, Novembre 2014)
» Massenet-Manon
» Massenet-Hérodiade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: