Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25864
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Dim 2 Déc 2018 - 18:16


Smile Je reporte ici cet album, une pierre de touche dans la discographie d'Obrecht dont le style un brin sévère trouve dans les chaleureuses voix anglaises,
leur phrasé soyeux, un mécanisme de compensation idéal pour découvrir ce compositeur flamand dont les séductions ne sont d'habitude pas si immédiates.



Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Jacob Obrecht (c1450-1505) :

Salve Regina
Beata es, Maria
Salve crux, arbor vitae


= Bruno Turner, Pro Cantione Antiqua


(Archiv, février 1977)

Smile Captés à Londres dans la moelleuse acoustique du Henry Wood Hall, trois motets chantés avec souplesse par l'équipe de Bruno Turner.
Le Salve Regina est soutenu par un petit ensemble de cornets et sacqueboutes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 669
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Dim 2 Déc 2018 - 20:34

J'écoute aussi un peu d'Obrecht, le Salve Regina par Cappella Pratensis



et la même chose par Graindelavoix, à la fin de ce concert-ci

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8346
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Mer 2 Jan 2019 - 9:05



Un coffret de 3 volumes:

Vol 1:
Motets
Choeur de chambre de Namur

Vol 2
Madrigaux
Cappella Mediterranea

Vol 3
Chansons
Doulce Mémoire

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8346
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Jeu 3 Jan 2019 - 9:28

J'ai d'abord mis ce "post" dans le sujet "musique médiévale" (il y est toujours), mais je pense qu'il a sa place ici également.  Wink



SPLENDOR DA CIEL
La Morra

J'ai hésité entre les sujets "Médiéval" et "Renaissance", les compositions que l'ont retrouve ici se trouvant à un moment "charnière", la fin du XIVe et le début du XVe siècle.

À l'origine,un document du XVe découvert à Florence début des années 1980.
Mais il s'agit d'un palimpseste, illisible à l'époque.
Il faudra attendre l'année 2013 pour que le manuscrit soit déchiffré grâce aux techniques modernes comme la caméra multispectrale haute résolution !

216 pièces sont pour l'instant identifiées.

Pour cet album, nous retrouvons des œuvres des compositeurs:

Piero Mazzuoli (1386-1430)
Giovanni Mazzuoli (le père, c.1350-1426)
Paolo da Firenze (1355-1436)
Antonio da Bolagna (?-1340-60)
Hubertus de Salinis
Giovanni da Cazscia

Et des compositions anonymes.

On trouve donc sur cet album, des œuvres monodiques et polyphoniques, ainsi que des instrumentaux; clavecin, petit orgue, flûte à bec, luth et fiddle.
Les chants sont soit "a capella", soit accompagnés par les instruments cités.
Des ballata, des madrigaux et des motets constituent l'essentiel du programme.

L'interprétation est de haut niveau à tous points de vue; c'est un vrai régal.
...en espérant que d'autres de ces œuvres "ressuscitées" seront enregistrées .  Smile
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8346
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Sam 5 Jan 2019 - 9:32



Antoine de Févin
Requiem d'Anne de Bretagne


Doulce mémoire
Yann-Fañch Kemener

Cette messe est une longue déploration musicale.

Cinq pièces servent d'introduction à ce requiem:

1 / Fiere attropos mauldicte: motet de Pierre Moulu
2 / Un gwerz chanté en breton par Yann-Fañch Kemener
3 / Coeur désolez: instrumental de Josquin Desprez
4 / Quis dabit oculis de Costanzo Festa
5 / Un gwerz chanté en breton par Yann-Fañch Kemener

Les gwerzioù ont été rajoutés, dans ce programme, pour exprimer la douleur du peuple breton, en marge de la voix des chantres du roi.
Je trouve qu'ils s'y intègrent très bien.
C'est chanté a capella.

Puis le requiem, Missa pro defunctis de Févin.

Messe à 5 voix: alto, ténor, baryton et 2 basses.
Accompagnement instrumental: cornet muet, sacqueboute ténor, sacqueboute basse, concert de grandes flûtes à bec, consort basson renaissance.

Le requiem s'achève sur un Stabat mater, chanté en breton.

Diapasons utilisés; 415 et 464 hertz

Enregistré à l'abbaye de Fontevraud.

Très beau programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8346
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Mar 8 Jan 2019 - 16:28


Antoine de Févin
Anthonius Divitis


LuxPerpetua
Requiem

Spoiler:
 

Je peux le dire d'emblée, c'est magnifique ! Very Happy

Dès l'introïtus, on est saisi par la beauté des voix; j'ai trouvé qu'il y avait dans le chant, jusqu'au "Tractus", une certaine retenue, pour ne pas dire une certaine douceur: le moment du recueillement.

Le début du kyrie surprend par l'extrême "rugosité" de la voix de basse...une voix d'outre tombe !

Les voix prennent plus d'ampleur à partir du "Evangelium secundum Joannem", et ceci jusqu'à la fin.

À noter les longs silences entre les plages du CD, et j'ai trouvé cela plutôt judicieux.

Alors, question: Antoine de Févin ou Anthonius Divitis ?

Il existe cinq sources pour ce requiem: deux ne mentionnent pas de compositeur, deux l'attribuent à Antoine de Févin, et l' Occo Codex à Anthonius Divitis, utilisé pour cette version.

Anthonius Divitis était chantre d'Anne de Bretagne; le requiem d'Anne de Bretagne, version Doulce Mémoire dont j'ai parlé plus haut est attribué à Antoine de Févin.
Antoine de Févin était chantre de Louis XII, époux d'Anne de Bretagne.
Difficile de s'y retrouver ! scratch


Dernière édition par Rubato le Mar 8 Jan 2019 - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86177
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Mar 8 Jan 2019 - 18:29

À ma connaissance, l'attribution n'a toujours pas été tranchée, tout simplement. C'est difficile pour notre pensée marquée par le romantisme où la partition s'identifie totalement à l'artiste, mais ma foi, c'est beau, et c'est déjà plutôt satisfaisant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30456
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Mar 8 Jan 2019 - 18:37

Oui ce n'est pas tranché. Mais l'œuvre … et l'interprétation … pour moi c'est une claque monumentale ! (pour le moment mon disque préféré pour la Renaissance).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86177
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Mer 9 Jan 2019 - 23:41

Pareil pour moi… avec les Leçons de Ténèbres de Brumel.

On est cela dit dans une Renaissance très tardive, ça ressemble déjà beaucoup à ce qui s'écrit comme messes dans la France baroque… Louis Le Prince n'est pas si loin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8346
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Ven 11 Jan 2019 - 8:53


Spoiler:
 

Capilla Flamenca

Voici un très beau coffret de 3 volumes qui permet de se faire une petite idée de la grande qualité des compositions de Pierre de La Rue.
De son vivant, sa notoriété était presque équivalente à celle de Josquin Desprez, mais par la suite elle fut éclipsée par le rayonnement de ce dernier.

32 messes, 8 Magnificat, 25 motets et autant de chansons profanes.

À l'écoute ce matin: Missa de septem doloribus
Superbe messe à 5 voix  I love you

À noter la qualité du livret, avec tous les textes traduits, ainsi que quelques reproductions de pages de partitions qui étaient de véritables œuvres d'art.


Ci-dessus, 1er page de Missa Ave Maria - Livre de chœur de Marguerite d'Autriche.

Et j'allais oublier, la très belle interprétation de Capilla Flamenca dirigée par Dirk Snellings

J'y reviendrai au fil des écoutes. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25864
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Sam 12 Jan 2019 - 0:12


Smile Un disque que j'avais acheté à sa parution et que je n'avais pas réécouté depuis cinq ans.

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Trionfi !

-festival florentin-

Catherine Bott, soprano
Christopher Robson, contreténor
Andrew King, ténor
Paul Agnew, ténor
Michael George, baryton
Simon Grant, basse

Philip Pickett, New London Consort

(L'Oiseau-lyre, mai 1992)

Smile En cette Renaissance florentine, les Trionfi se déroulaient le Mardi gras du Carnaval, lors du Calendimaggio (01er mai) et
à la Saint-Jean (24 juin, en l'honneur du saint patron de la ville). Ces manifestations festives paradaient sur des chars dans les rues.
Pour le Carnaval, diverses confréries (bergers, oiseleurs, marchands de vins...) destinaient leurs chansons aux spectatrices et déviaient vers des allusions grivoises.
L'arrivée de Savonarole en 1494 proscrivit pendant quelques années les débauches.
Après cette parenthèse puritaine, le Carnaval se raviva sous une forme édulcorée, et tenant compte des bouleversements politiques de la cité,
en caricaturant par exemple les mercenaires français (Lanzi), et en contrefaisant leur accent italien.

.
La Saint-Jean était prétexte à des représentations sur des sujets mythologiques, notamment trois thèmes de prédilection : l'Olympe,
les Pastorales, les scènes infernales. Ces thèmes impliquaient un certain type de personnages et d'associations musicales : les dieux étaient illustrés par
des instruments nobles comme harpes et flûtes, les nymphes et bergers étaient accompagnés par des instruments plus rustiques comme cromorne et cornemuse.
Et les enfers méritaient logiquement les couleurs sombres des violes graves et saqueboutes, la gouaille des chalémies pour la voix des démons.
Ici sur le disque, les tambours rythment aussi le cortège du Carro della morte où les protagonistes défilaient grimés de masques mortuaires et guenilles de cadavres.

.
Pour s'approcher d'une reconstitution réaliste de ces Trionfi, l'enregistrement a spatialisé la perspective sur diverses estrades.
Cet effet s'entend peu à l'écoute, d'autant que les émérites équipes de Pickett (toujours idéales de finesse et de musicalité) manquent un peu d'épaisseur humaine
et de désinhibition. Cela reste très poli, comme le disque consacré à la Fête de l'âne par les mêmes interprètes.
Il nous faudrait ici la candeur et la verve d'une troupe comme Micrologus !
En tout cas, le New London Consort, à défaut de vraisemblance, expose ici une illustration très séduisante du bouillonnement musical sous l'ère des Médicis.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8346
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Sam 12 Jan 2019 - 15:54



PLORER, GÉMIR, CRIER...
Hommage à la "voix d'or" de Johannes Ockeghem

Diabolus in Musica.

Spoiler:
 

Un beau programme pour cet hommage rendu à Ockeghem.
Cinq œuvres, cinq compositeurs (voir spoiler) avec pour pièce maîtresse la Missa Sicut Rosa Spinam de Jacob Obrecht.

De la polyphonie à écouter sans modération. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Pour découvrir la musique électro
» Jalons discographiques pour découvrir la musique vocale
» Soldes vinyles sur CDand LP
» La musique au 19 ème siècle
» Musique Piraten in batavia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: