Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8346
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Ven 11 Jan 2019 - 8:53


Spoiler:
 

Capilla Flamenca

Voici un très beau coffret de 3 volumes qui permet de se faire une petite idée de la grande qualité des compositions de Pierre de La Rue.
De son vivant, sa notoriété était presque équivalente à celle de Josquin Desprez, mais par la suite elle fut éclipsée par le rayonnement de ce dernier.

32 messes, 8 Magnificat, 25 motets et autant de chansons profanes.

À l'écoute ce matin: Missa de septem doloribus
Superbe messe à 5 voix  I love you

À noter la qualité du livret, avec tous les textes traduits, ainsi que quelques reproductions de pages de partitions qui étaient de véritables œuvres d'art.


Ci-dessus, 1er page de Missa Ave Maria - Livre de chœur de Marguerite d'Autriche.

Et j'allais oublier, la très belle interprétation de Capilla Flamenca dirigée par Dirk Snellings

J'y reviendrai au fil des écoutes. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25864
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Sam 12 Jan 2019 - 0:12


Smile Un disque que j'avais acheté à sa parution et que je n'avais pas réécouté depuis cinq ans.

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Trionfi !

-festival florentin-

Catherine Bott, soprano
Christopher Robson, contreténor
Andrew King, ténor
Paul Agnew, ténor
Michael George, baryton
Simon Grant, basse

Philip Pickett, New London Consort

(L'Oiseau-lyre, mai 1992)

Smile En cette Renaissance florentine, les Trionfi se déroulaient le Mardi gras du Carnaval, lors du Calendimaggio (01er mai) et
à la Saint-Jean (24 juin, en l'honneur du saint patron de la ville). Ces manifestations festives paradaient sur des chars dans les rues.
Pour le Carnaval, diverses confréries (bergers, oiseleurs, marchands de vins...) destinaient leurs chansons aux spectatrices et déviaient vers des allusions grivoises.
L'arrivée de Savonarole en 1494 proscrivit pendant quelques années les débauches.
Après cette parenthèse puritaine, le Carnaval se raviva sous une forme édulcorée, et tenant compte des bouleversements politiques de la cité,
en caricaturant par exemple les mercenaires français (Lanzi), et en contrefaisant leur accent italien.

.
La Saint-Jean était prétexte à des représentations sur des sujets mythologiques, notamment trois thèmes de prédilection : l'Olympe,
les Pastorales, les scènes infernales. Ces thèmes impliquaient un certain type de personnages et d'associations musicales : les dieux étaient illustrés par
des instruments nobles comme harpes et flûtes, les nymphes et bergers étaient accompagnés par des instruments plus rustiques comme cromorne et cornemuse.
Et les enfers méritaient logiquement les couleurs sombres des violes graves et saqueboutes, la gouaille des chalémies pour la voix des démons.
Ici sur le disque, les tambours rythment aussi le cortège du Carro della morte où les protagonistes défilaient grimés de masques mortuaires et guenilles de cadavres.

.
Pour s'approcher d'une reconstitution réaliste de ces Trionfi, l'enregistrement a spatialisé la perspective sur diverses estrades.
Cet effet s'entend peu à l'écoute, d'autant que les émérites équipes de Pickett (toujours idéales de finesse et de musicalité) manquent un peu d'épaisseur humaine
et de désinhibition. Cela reste très poli, comme le disque consacré à la Fête de l'âne par les mêmes interprètes.
Il nous faudrait ici la candeur et la verve d'une troupe comme Micrologus !
En tout cas, le New London Consort, à défaut de vraisemblance, expose ici une illustration très séduisante du bouillonnement musical sous l'ère des Médicis.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8346
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   Sam 12 Jan 2019 - 15:54



PLORER, GÉMIR, CRIER...
Hommage à la "voix d'or" de Johannes Ockeghem

Diabolus in Musica.

Spoiler:
 

Un beau programme pour cet hommage rendu à Ockeghem.
Cinq œuvres, cinq compositeurs (voir spoiler) avec pour pièce maîtresse la Missa Sicut Rosa Spinam de Jacob Obrecht.

De la polyphonie à écouter sans modération. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Pour découvrir la musique électro
» Jalons discographiques pour découvrir la musique vocale
» Soldes vinyles sur CDand LP
» La musique au 19 ème siècle
» Musique Piraten in batavia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: