Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales

Aller en bas 
AuteurMessage
Democrite
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 962
Localisation : Ville de Baie
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales   Jeu 31 Juil 2014 - 19:29

Je vous confiais il y a peu que j'avais perdu ma sensibilité à Buxtehude, mais voici qu'elle m'est revenue grâce à ce disque : Ensemble Jacques Moderne, Joël Suhubiette.

C'est l'occasion d'ouvrir un sujet sur la discographie des œuvres vocales de ce musicien d'Allemagne du Nord.

Buxtehude, mon dieu musical de l'hiver et du printemps derniers !

Comment décrire sa musique vocale ? On peut un petit peu en discographie, pour commencer.

Elle fait la part belle aux parties de soprano souvent, chorales beaucoup, et de violons. La basse continue est souvent composée, dans la plupart des disques que j'ai écoutés, d'un orgue et d'une viole de gambe, violoncelle, ou d'un basson. Bon, un continuo, quoi. Idea   Mais je le trouve assez remarquable, par sa discrétion. Smile Vous me direz que c'est largement laissé à l'appréciation des musiciens baroques ? C'est possible et Buxtehude n'est pas très très enregistré, la question interprétative se pose donc d'autant plus facilement.


Dietrich Buxtehude

Des constantes que j'ai remarquées : les violons (et cordes) sont très importants, ils lient entre elles les parties vocales de façon très nette. Le tout, voix, cordes et continuo, ensemble et successivement, forment un tissu sonore habilement noué. Buxtehude était un musicien-peintre, ses cantates sont des toiles où l'on peut imaginer les musiciens baroques des Abendmusik de Lübeck qu'il anima, les paysages de la mer Baltique, des natures mortes, pieuses ou en vie, etc. Je vous abandonne à la rêverie. drunken                            
Spoiler:
 

Sur les textes des cantates généralement. N'étant ni germanophone ni très ami des chiffres de catalogue, je m'y perds. J'écoute Buxtehude entouré souvent d'un halo de brume, où je suis bien tranquille. S'il m'arrive de lire les paroles, j'en rêve ou j'en frémis, c'est tout. Ne comptez pas non plus sur moi pour différencier une cantate d'un concert spirituel.

Mes écoutes.
Membra Jesu Nostri BuxWV 75 : sorte de poème chrétien. Le texte est loin d'être ce qu'il y a de plus difficile chez Buxtehude.
La version du Bach Collegium Japan est mon premier Buxtehude.
J'ai écouté aussi Ton Koopman 2 (intégrale en cours chez Challenge Classics), j'ai moins aimé.
Cette œuvre est l'une des plus enregistrées de Buxtehude. Jacobs et Junghänel sont sur mes playlists à venir.
Sur la version de Katschner qui semble introuvable, j'ai lu des avis divergents. Avis aux connaisseurs, s'il y en a.

Il y a un triple album CD Koopman des années 80. Le son en est aujourd'hui dépassé, tant techniquement que pour les couleurs instrumentales. C'est un monochrome pas assez varié qui finit par lasser, mais il y a de quoi passer de bons et même de grands moments, en moyenne une cantate sur deux est très bien, donc jetez-vous dessus si vous n'avez que celui-là.

Buxtehude a composé un oratorio : Das jüngste Gericht (Le jugement dernier). Je ne l'ai pas écouté.

Il y a quelques merveilles sur ce disque, comme BuxWV 13 et BuxWV 4. Le son n'est pas fantastique mais le jeune chœur danois atteint sa cible avec beaucoup de douceur, comme c'est souvent le cas dans Buxtehude.

Buxtehude Vocal music vol. 2
Johan Reuter, bass
Copenhagen Royal Chapel Choir
The Dufay Collective
Ebbe Munk


J'en ai écouté pas mal d'autres. La suite viendra plus tard.

Pour un aperçu d'une heure de la musique de Buxtehude, le podcast Horizons chimériques de Marc Dumont sur France Musique :
http://www.francemusique.fr/player/resource/17862-21793
Et en téléchargement : https://itunes.apple.com/fr/podcast/dietrich-buxtehude-style-fantastique/id514943301?i=244022784&mt=2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Democrite
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 962
Localisation : Ville de Baie
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales   Dim 7 Sep 2014 - 23:14

Connaissez-vous le Klag-Lied de Buxtehude ?

Mit Fried und Freud ich fahr dahin BuxWV 76/1 & Klaglied BuxWV 76/2,
c'est l'un des plus beaux chants que je connaisse dans la musique baroque. Comment ne pas être saisi par cette lamentation écrite par Buxtehude à la mort de son père...

Ton Koopman et l'Amsterdam Baroque Orchestra dans leur intégrale en cours (Opera Omnia XVII, vocal works 7), et l'Ensemble Jacques Moderne de Joël Suhubiette sont mes références.


Justement, ce Buxtehude de l'Ensemble Jacques Moderne et Joël Suhubiette est excellent : BuxWV 62, 109, 76 1&2, 39, etc. Malheureusement, il est introuvable en CD, non réédité à ce jour et je ne l'ai pas trouvé non plus d'occasion. Mais on peut l'écouter et l'acheter sur Qobuz, sans livret numérique.

Diapason ce mois-ci a attiré ma curiosité vers ce disque du cornettiste William Dongois :

Buxtehude, Cantatas & sonatas, Le Concert Brisé.

Ce doit être la prestance de William Dongois et finalement de tous les musiciens qui me fait adorer. Ils font une musique à réveiller tous les buxtehudiens endormis (que vous êtes tous). Je préfère les passages vifs, dansants, qui tourbillonnent. En plus il y a la soprano Dagmar Saskova dont David me parlait hier. Elle chante Buxtehude impeccable, impériale. Je n'avais jamais entendu Buxtehude dépoussiéré à ce point. Ils ont mis le Klaglied aussi. C'est un arrangement par rapport à l'original, très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Democrite
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 962
Localisation : Ville de Baie
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales   Sam 22 Nov 2014 - 16:21



Ce disque de six cantates (1994) de Jos van Immerseel, l'Orchestre Anima Eterna et le Collegium Vocal Gent comporte une notice des plus instructives (qui m'informe que le "Klaglied" n'est pourvu d'aucune indication d'instrumentation, ce qui dément mes dires à ce sujet ci-dessus). Les atmosphères reflètent le choix d'un orchestre plus fourni. C'est un beau témoignage de l'art du clair-obscur de Dietrich Buxtehude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales   Sam 22 Nov 2014 - 16:43

Herreweghe et Van Immersel sont potes et se connaissent depuis plusieurs décennies; et le premier laisse régulièrement le second diriger le Collégium Vocale Gent et le résultat est souvent explosif (le récent Carmina Burana en est un exemple très convaincant). Alors si ce CD Buxtehude est aussi réussi que le laisse supposer ton post, je tenterai sans doute l'aventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Democrite
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 962
Localisation : Ville de Baie
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales   Sam 22 Nov 2014 - 16:51

Dame calbo Very Happy,

Ne vous fiez point en matière d'explosivité, à l'indication "Ein Starken Musik" sur la pochette... à moins qu'une subtilité de la langue allemande m'échappe, ce n'est pas exactement le contraire d'une antiphrase. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales   Sam 22 Nov 2014 - 16:53

De toute façon je ne parle pas un mot d'allemand. J'ose cependant espérer qu'il y a une notice en français Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Democrite
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 962
Localisation : Ville de Baie
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales   Sam 22 Nov 2014 - 21:49

calbo a écrit:
De toute façon je ne parle pas un mot d'allemand. J'ose cependant espérer qu'il y a une notice en français Smile

Oui. Wink (mais pas de traductions des textes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25240
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales   Lun 12 Mar 2018 - 0:09

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Dieterich Buxtehude (1637-1707) :

Membra Jesu nostri patientis sanctissima

Barbara Schlick, Monika Frimmer, soprano
Michael Chance, alto
Christoph Prégardien, ténor
Peter Kooy, basse
Chœur de garçons de Hannovre
.
Monica Huggett, Pavlo Beznosiuk, violon
Jaap ter Linden, Waltraut Gumz,
Hildegard Perl, Titia de Zwart, Anneke Pols, viole de gambe
Ton Koopman, Jan Kleinbussink, orgue

(Erato, février 1987)


Smile A l'approche de Pâques, voilà un cycle de sept cantates évoquant les blessures de Jésus sur la Croix.
Pour en savoir plus sur l'oeuvre, l'article wikipédia est très bien fait : https://fr.wikipedia.org/wiki/Membra_Jesu_nostri
L'enregistrement dirigé par Koopman est l'un des plus anciens du catalogue, on y apprécie un ton humble, sans dolorisme, en teintes pastel.
Une lecture patiente qui laisse délicatement poindre une ferveur blême, un piétisme d'une pâleur éburnéenne.
Voire un peu éteinte au regard de la rhétorique baroque qu'on peut souhaiter plus vive et contrastée, nonobstant le sujet.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dietrich Buxtehude : Œuvres vocales
» Dietrich Buxtehude (1637-1707)
» Eric Lebrun : "Dietrich Buxtehude"
» Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue
» Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: