Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Paavo Järvi

Aller en bas 
AuteurMessage
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 25
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyJeu 14 Aoû 2014 - 21:28

Je suis en train de tomber amoureux de ce chef ! Et de son association avec l’Orchestre de Paris !  sunny 

Comme je vous envie, parisiens !
Ce sont surtout avec ses concerts que je me régal au quotidien, enregistrés (sur MezzoliveHD) et gardés précieusement au fond de ma Freebox, car tout d'abord : J’aime le voir diriger ! D'une élégance, et toujours d’une si belle efficacité !
À la maison je me régal de son Poulenc, sorti récemment :

Paavo Järvi 4791497

Et je trouve d’ailleurs vraiment dommage qu’on ne puisse avoir d'autres enregistrements de ce couple merveilleux, car il n'y en a pas beaucoup.

( Vous avez une liste ici : http://www.paavojarvi.com/cdlist.htm )

Je suis pour le moment paradoxalement déçu de mes aventures au CD avec Paavo Järvi ! Pour rester sur l'Orchestre de Paris, j'ai entendu le Requiem de Fauré, enregistré avec Philippe Jaroussky et Matthias Goerne . . . bof.

Paavo Järvi Faure-requiem

Grâce au CD de Poulenc, je commence à espérer de belles soirées ( un verre à la main  Mr. Green ), moi au fond de ma chaise et ces futurs enregistrements, espérés merveilleux, au fond de ma chaine ! à suivre . . .

Enfin en attendant, comme je vous envie, parisiens !



Je me sens vraiment en fase avec ce chef, quelque chose m’attire en lui, où je veux m’identifier, et dans la grande marche vers mon rêve de devenir chef d’orchestre, celui de rencontrer un jour Paavo Järvi et d’apprendre ce beau métier, pourquoi pas, avec lui vient de s’inscrire en lettre rouge sur mon calendrirer !  bounce 

Un chef donc que j’aime beaucoup, et de plus en plus, comme tous les Järvi d’ailleurs, vous l’aurez compris  Paavo Järvi 3641590030  !


Voilà, ça c’était pour moi, maintenant à vous  Mr.Red  Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1437
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptySam 16 Aoû 2014 - 19:30

Excellent chef en effet.

Un cycle des symphonies de Beethoven vraiment exemplaire , équilibre , vivacité , couleurs et qualité instrumentale superlatifs
Très beaux disques Schumann, Bloch,Bruch / P.Jarvi / Mork et Schumann, Mendelssohn / P.Jarvi / Tetzlaff

J'ai également d'excellents souvenirs de ses concerts avec l'OP sur MezzoHD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 25
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptySam 16 Aoû 2014 - 19:56

Ah oui, les Concertos de Schumann et Mendelssohn ! J'ai écouté ce CD, mais il y a un sacré bout de temps.

Tu fais bien d'en parler, je vais me le faire (  Mr. Green  pardon ) !   Very Happy    Paavo Järvi 1347041234  Comme en ce moment je suis à fond grand romantisme XIXe, ça tombe très bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1437
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptySam 16 Aoû 2014 - 20:50

Rav-phaël a écrit:
Ah oui, les Concertos de Schumann et Mendelssohn ! J'ai écouté ce CD, mais il y a un sacré bout de temps.

Tu fais bien d'en parler, je vais me le faire (  Mr. Green  pardon ) !   Very Happy    Paavo Järvi 1347041234  Comme en ce moment je suis à fond grand romantisme XIXe, ça tombe très bien !

Et si tu peux mettre la main sur ses Beethoven , fonces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 25
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptySam 16 Aoû 2014 - 21:01

Ok  Very Happy  Merci du conseil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 25
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyMar 26 Aoû 2014 - 11:18


Paavo Järvi ne renouvellera pas son contrat en 2016 avec l’Orchestre de Paris . . . triste  Sad

Il prend en Octobre 2015 la direction de l’Orchestre de la NHK à Tokyo, et souhaite s’y concacrer pleinement.

«  Pour autant, le maestro ne donne pas plus de raisons à son départ. Il se dit très attaché à l'Orchestre de Paris et très proche de ses musiciens, et rappelle que son travail n'est pas encore terminé. D'importantes échéances arrivent, notamment l'inauguration de la Philharmonie de Paris en janvier 2015, une tournée en Chine cet automne ainsi qu'un enregistrement des symphonies de Sibelius.

La situation compliquée de la Philharmonie, qui accueillera l'Orchestre de Paris en ensemble résident, a certainement dû jouer un rôle dans la décision de Jarvi. Le climat économique maussade en France et les rumeurs de coupes budgétaires pour la culture et les orchestres doivent également y être pour quelque chose. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyMar 26 Aoû 2014 - 12:46

Järvi devient l'un des chefs les plus en cour actuellement (non sans raison : ce qu'il tire de l'Orchestre de Paris est tout à fait miraculeux), il est déjà bien occupé avec la Radio de Stuttgart, pas étonnant qu'il aille voir ailleurs des orchestres plus aguerris au répertoire plus exaltant — cela dit, ce qu'il fait avec l'Orchestre de Paris est déjà remarquable en matière de répertoire, mais il ne peut pas forcément donner Mahler ou Stravinski comme il le veut peut-être.

L'Orchestre de Paris a eu quand même, eu égard à son niveau objectif (j'aime beaucoup la plasticité de cet orchestre par ailleurs, mais je suppose que pour un chef, de grandes machines mieux huilées sont plus attirantes), une fortune assez incroyable en matière de prestige de directeurs musicaux. [À se demander si la perspective de résider dans la région ne hausse pas significativement l'intérêt du poste, surtout vu le caractère des gars. hehe ]

En tout cas, même si ce fut court, Järvi a été une bénédiction pour cet orchestre (et ses auditeurs).

La gravure des Sibelius (intégrale, j'espère ?) est une grande nouvelle : personnellement, dans les 6 et 7, j'ai jamais entendu mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 976
Date d'inscription : 07/08/2012

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyMar 26 Aoû 2014 - 13:22

DavidLeMarrec a écrit:
Järvi devient l'un des chefs les plus en cour actuellement (non sans raison : ce qu'il tire de l'Orchestre de Paris est tout à fait miraculeux), il est déjà bien occupé avec la Radio de Stuttgart,

Paavo Jarvi à Stuggart ? Confondez vous avec Frankfurt ? ou avec son papa Neeme ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyMar 26 Aoû 2014 - 13:36

Je voulais dire Frankfurt-am-Main, oui, bien sûr. Denève n'a pas quitté l'autre position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyVen 29 Aoû 2014 - 18:55

Rav-phaël a écrit:
Je suis pour le moment paradoxalement déçu de mes aventures au CD avec Paavo Järvi ! Pour rester sur l'Orchestre de Paris, j'ai entendu le Requiem de Fauré, enregistré avec Philippe Jaroussky et Matthias Goerne . . . bof.

Tu pourrais détailler ? Pour moi, c'est une version de chevet, que je fais alterner avec Spanjaard. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8385
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyVen 29 Aoû 2014 - 21:09

DavidLeMarrec a écrit:
Rav-phaël a écrit:
Je suis pour le moment paradoxalement déçu de mes aventures au CD avec Paavo Järvi ! Pour rester sur l'Orchestre de Paris, j'ai entendu le Requiem de Fauré, enregistré avec Philippe Jaroussky et Matthias Goerne . . . bof.

Tu pourrais détailler ?  Pour moi, c'est une version de chevet, que je fais alterner avec Spanjaard. Surprised

Je ne saurais répondre à la place de Rav-phaël, mais moi qui ai aussi une nette préférence pour Spanjaard (et Nadia Boulanger avec Duruflé) j'avais été assez peu emballé par le Requiem de Järvi, que je n'ai écouté qu'une fois.

Du point de vue orchestral et choral, ça m'avait paru faire jeu égal avec Spanjaard (même si l'approche m'avait semblé moins allante et plus hédoniste, avec des effectifs un peu plus importants - mais c'est peut-être un effet de la prise de son).

C'est en fait surtout au niveau des solistes que j'ai coincé. Outre que je ne vois vraiment pas la justification d'un contre-ténor ici (philologiquement, c'est même assez indéfendable, non?), c'est Jaroussky qui rassemble quand même deux défauts rédhibitoires pour moi: le timbre diaphane-désincarné («angélique» disent les fans) et l'articulation marshmallow. Pour moi, c'est impossible: j'aime encore mieux un moutard qui chante faux; alors quand en face on a Christiane Oelze ou Gisèle Dupeyron, hein...

Goerne, objectivement, est très bien, mais dans le Requiem de Fauré j'ai tendance à préférer des barytons un peu plus frustes - ne serait-ce que dans la mesure où ça casse un peu la tendance à la suavité propre à l'œuvre. En fait, Peeters chez Spanjaard correspond beaucoup mieux à mes attentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 25
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyVen 29 Aoû 2014 - 21:35

C’est très bien dit ! mains  Je te comprends.
Enfin je ne suis pas aussi catégorique que toi sur les voix (et puis je ne suis surtout pas aussi bon juge que vous sur le sujet !). ça ne m’a pas vraiment dérangé. Non le problème, c’est simplement que je n’ai pas compris cette version, je ne suis pas rentré dedans. J’y ai trouvé même de l’ennui.

Mais ce n’était peut-être pas le bon jour, comme je vois que David l’estime beaucoup, et que vous la comparez tout les deux à celle, fantastique !, de Spanjaard, je vais la réécouter ! Pour Järvi  Very Happy  !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyVen 29 Aoû 2014 - 23:32

Ah oui, bien sûr, les solistes ne sont pas merveilleux (Jaroussky effectivement arbitraire, et sans le charme de l'une ou l'autre solution ; Goerne peut-être un peu épais pour de la musique française)… mais les solistes, dans le Requiem de Fauré, franchement, c'est important pour vous ? Shocked

S'ils sont exécrables ou sublimes, je veux bien, mais enfin, dans Fauré, il faut avant tout un bon chœur (et il est difficile de trouver mieux que le Chœur de l'Orchestre de Paris) et une direction un peu souple et attentive aux couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyVen 29 Aoû 2014 - 23:34

DavidLeMarrec a écrit:
Ah oui, bien sûr, les solistes ne sont pas merveilleux (Jaroussky effectivement arbitraire, et sans le charme de l'une ou l'autre solution ; Goerne peut-être un peu épais pour de la musique française)… mais les solistes, dans le Requiem de Fauré, franchement, c'est important pour vous ? Shocked

S'ils sont exécrables ou sublimes, je veux bien, mais enfin, dans Fauré, il faut avant tout un bon chœur (et il est difficile de trouver mieux que le Chœur de l'Orchestre de Paris) et une direction un peu souple et attentive aux couleurs.

Si : le Collegium Vocale Gent Mr.Red tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8385
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyVen 29 Aoû 2014 - 23:41

DavidLeMarrec a écrit:
Ah oui, bien sûr, les solistes ne sont pas merveilleux (Jaroussky effectivement arbitraire, et sans le charme de l'une ou l'autre solution ; Goerne peut-être un peu épais pour de la musique française)… mais les solistes, dans le Requiem de Fauré, franchement, c'est important pour vous ? Shocked

S'ils sont exécrables ou sublimes, je veux bien, mais enfin,

Ah, mais à mon oreille, Jaroussky là-dedans, c'est exécrable.
(Autant le remplacer par Domingo: il finira bien par prendre aussi des parties de soprano; d'ailleurs, dans son autobiographie, il raconte qu'il a commencé sa carrière de chanteur comme soprano, à six ans, dans une chorale paroissiale.)

DavidLeMarrec a écrit:
dans Fauré, il faut avant tout un bon chœur (et il est difficile de trouver mieux que le Chœur de l'Orchestre de Paris) et une direction un peu souple et attentive aux couleurs.

Calbo + 1
Et le Rundfunkchor-Berlin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptySam 30 Aoû 2014 - 0:09

Bon, pour moi le Pie Jesu est de toute façon vaguement pénible, plus ynioldesque que gracieux, et je m'en accommode très bien. Certes, il manque précisément cette dimension à Jaroussky, mais je n'en ai un peu rien à faire, au fond.

Sinon, bien sûr, vos deux suggestions sont excellentes, mais j'ai dit difficile, pas impossible. Very Happy

D'ailleurs pour avoir entendu le Collegium Vocale et le Chœur de l'Orchestre de Paris dans les Motets de Bruckner, en vrai, en dépit de l'acoustique favorable au Collegium, je ne suis même pas sûr que ce soit le plus beau des deux (deux expériences bouleversantes, en fait, le sommet de l'art choral).

Étrangement (mais c'était dans le War Requiem et surtout à Saint-Denis), le Chœur de de la Radio berlinoise ne m'a pas beaucoup ému, alors que si l'on juge seulement par le disque, c'est probablement le plus beau chœur de l'Univers. (Il faut absolument entendre leur acte III de Tannhäuser, c'est miraculeux au sens le moins galvaudé du terme. Shocked )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptySam 30 Aoû 2014 - 13:43

Rav-phaël a écrit:

Paavo Järvi ne renouvellera pas son contrat en 2016 avec l’Orchestre de Paris . . .

On a une idée de qui pourrait être amené à le remplacer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 970
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyDim 31 Aoû 2014 - 20:44

adriaticoboy a écrit:
Rav-phaël a écrit:

Paavo Järvi ne renouvellera pas son contrat en 2016 avec l’Orchestre de Paris . . .

On a une idée de qui pourrait être amené à le remplacer ?

Je suis loin de partager l'enthousiasme général eu égard à ce Paavo Jarvi qui me semble, tel que je le perçois, être un chef correct, sans plus, et surtout très largement surestimé.
Je n'ai jamais été enthousiasmé par ses interprétations qui m'ont toujours parues correctes mais banales. J'avoue d'ailleurs ne pas avoir compris pourquoi on a viré Christoph Eschenbach pour le mettre à sa place...Intrigues de basse-cours, surement. Je ne pleure pas son départ : il préfère diriger au Japon, grand bien lui fasse ! L'orchestre de la NHK a été régulièrement dirigé par Wolfgang Sawallisch de 1972 à 2004 et Wolfgang Sawallisch avait toutefois une toute autre envergure !

A qui confier l'Orchestre de Paris ?

D'un coté, deux chefs me semblent devoir être envisagés, d'abord Esa-Pekka Salonen et, ensuite, son compatriote Jukka-Pekka Saraste.
Ce sont la deux chefs complets, en possession d'un large répertoire et susceptible de faire un travail de fond (Il le prouvent et l'ont prouvé durant leur "positions" actuelles et antérieures). Par ailleurs, contractuellement, il n'y aurait pas d'incompatibilité.

D'un autre coté, il me semble qu'il serait souhaitable de nommer enfin un français.....sauf erreur de ma part, il n'y a pas eu de directeur musical français depuis Charles Munch (1967-1968). Qui donc ? Pas mal de jeunes (et de moins jeunes) chefs français font des carrières conséquentes en France et à l'étranger : Stéphane Denève, Louis Langrée, Marc Minkowski, Ludovic Morlot, François-Xavier Roth, par exemple (et par ordre alphabétique). Pourquoi ne pas faire confiance à l'un d'entre eux ?

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyDim 31 Aoû 2014 - 20:56

fomalhaut a écrit:
Je n'ai jamais été enthousiasmé par ses interprétations qui m'ont toujours parues correctes mais banales.

Je serais curieux que tu détailles ce que tu as entendu. Parce que dans certains répertoires, effectivement, il n'apporte pas de grandes nouveautés (sa Deuxième de Mahler au disque est excellente, mais pas particulièrement typée, par exemple), mais il y a quand même beaucoup d'endroits (Beethoven, Weber, Sibelius, Rott en salle ou au disque…) où il apporte clairement des choses très singulières, et d'un engagement qu'il me paraît difficile de ne pas percevoir. Je crois d'ailleurs qu'au delà de ses qualités techniques (très remarquables, le travail de fond avec l'Orchestre de Paris témoigne vraiment en sa faveur), c'est largement cette intensité qui lui a valu sa faveur auprès du public.


Citation :
J'avoue d'ailleurs ne pas avoir compris pourquoi on a viré Christoph Eschenbach pour le mettre à sa place...Intrigues de basse-cours, surement.

Eschenbach était à la fin de son contrat, me semble-t-il, et honni de beaucoup de monde (musicalement, je veux dire – les intrigues, il y en a souvent et je ne suis pas au courant, donc je n'avance rien), son remplacement était logique, ce n'était pas une éviction soudaine.
J'ai toujours dit qu'Eschenbach ne méritait pas ce degré d'infamie, mais tout de même, je crois que tu es le premier que j'entends avancer que le remplacer par Järvi serait une perte : il était loin d'avoir les qualités techniques (sans mentionner la plasticité stylistique et l'énergie) de son successeur, tout de même.

Citation :
A qui confier l'Orchestre de Paris ?

D'un coté, deux chefs me semblent devoir être envisagés, d'abord Esa-Pekka Salonen et, ensuite, son compatriote Jukka-Pekka Saraste.
Ce sont la deux chefs complets, en possession d'un large répertoire et susceptible de faire un travail de fond (Il le prouvent et l'ont prouvé durant leur "positions" actuelles et antérieures). Par ailleurs, contractuellement, il n'y aurait pas d'incompatibilité.

Ok, très bien (même si personnellement Järvi me passionne infiniment plus que Salonen, tu cites effectivement deux très grands chefs), mais la grande question est surtout… pourquoi, avec leur réputation, iraient-ils diriger un orchestre secondaire ? Ils étaient déjà envisagés pour le Philharmonique de Radio-France, et manifestement, n'auraient pas été si intéressés que cela, alors l'Orchestre de Paris…

Après, si l'orchestre les approche et les convainc, j'en serai le premier enchanté, hein.

Citation :
D'un autre coté, il me semble qu'il serait souhaitable de nommer enfin un français.....sauf erreur de ma part, il n'y a pas eu de directeur musical français depuis Charles Munch (1967-1968). Qui donc ? Pas mal de jeunes (et de moins jeunes) chefs français font des carrières conséquentes en France et à l'étranger : Stéphane Denève, Louis Langrée, Marc Minkowski, Ludovic Morlot, François-Xavier Roth, par exemple (et par ordre alphabétique). Pourquoi ne pas faire confiance à l'un d'entre eux ?

Très bien, mais ils sont tous… occupés. Denève et Roth ont des postes autrement plus valorisants techniquement, Minkowski a son propre orchestre (et dirige relativement peu de symphonique, il n'a pas du tout l'expérience pour diriger du répertoire chaque semaine), Morlot fait beaucoup de fosse, Langrée est itinérant dans les plus grandes maisons d'Opéra… Pas sûr qu'ils correspondent au profil. Là encore, si Denève ou Roth étaient volontaires, il y aurait tout lieu de s'en réjouir, bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
colors
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 15/11/2010

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyJeu 4 Sep 2014 - 16:55

---


Dernière édition par colors le Jeu 11 Sep 2014 - 8:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89

Nombre de messages : 502
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyMer 10 Sep 2014 - 20:47

Son départ de l'OP est assurément une grande perte, j'écoute en ce moment le concert de rentrée avec le Concerto pour violon de Brahms, l'orchestre est brillant, fougueux, engagé, précis... un régal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyMer 10 Sep 2014 - 20:52

tomseche89 a écrit:
Son départ de l'OP est assurément une grande perte, j'écoute en ce moment le concert de rentrée avec le Concerto pour violon de Brahms, l'orchestre est brillant, fougueux, engagé, précis... un régal !

S'il te plaît, tu peux éteindre ton portable, ça devient pénible, je n'arrive pas à lire mon Nothomb au fond du balcon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
dreamer
Mélomane averti


Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/04/2006

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyMer 10 Sep 2014 - 21:00

tomseche89 a écrit:
Son départ de l'OP est assurément une grande perte, j'écoute en ce moment le concert de rentrée avec le Concerto pour violon de Brahms, l'orchestre est brillant, fougueux, engagé, précis... un régal !
je viens de voir que c'est diffusé sur radio classique; on peut le réécouter en podcast ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 970
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyLun 15 Sep 2014 - 11:51

DavidLeMarrec a écrit:
fomalhaut a écrit:
Je n'ai jamais été enthousiasmé par ses interprétations qui m'ont toujours parues correctes mais banales.

Je serais curieux que tu détailles ce que tu as entendu. Parce que dans certains répertoires, effectivement, il n'apporte pas de grandes nouveautés (sa Deuxième de Mahler au disque est excellente, mais pas particulièrement typée, par exemple), mais il y a quand même beaucoup d'endroits (Beethoven, Weber, Sibelius, Rott en salle ou au disque…) où il apporte clairement des choses très singulières, et d'un engagement qu'il me paraît difficile de ne pas percevoir. Je crois d'ailleurs qu'au delà de ses qualités techniques (très remarquables, le travail de fond avec l'Orchestre de Paris témoigne vraiment en sa faveur), c'est largement cette intensité qui lui a valu sa faveur auprès du public.

Je n'ai pas ressenti l'engagement et l'intensité que tu mets en avant dans Sibelius, par exemple, que ce soit au concert ou au disque. Peut-être est, tout simplement, une question de "fit", comme on dit ?

Citation :
J'avoue d'ailleurs ne pas avoir compris pourquoi on a viré Christoph Eschenbach pour le mettre à sa place...Intrigues de basse-cours, surement.

Eschenbach était à la fin de son contrat, me semble-t-il, et honni de beaucoup de monde (musicalement, je veux dire – les intrigues, il y en a souvent et je ne suis pas au courant, donc je n'avance rien), son remplacement était logique, ce n'était pas une éviction soudaine.
J'ai toujours dit qu'Eschenbach ne méritait pas ce degré d'infamie, mais tout de même, je crois que tu es le premier que j'entends avancer que le remplacer par Järvi serait une perte : il était loin d'avoir les qualités techniques (sans mentionner la plasticité stylistique et l'énergie) de son successeur, tout de même.

Je ne suis pas un inconditionnel de Christoph Eschenbach et je me suis toujours demandé comment il était parvenu à cumuler les directions musicales des Orchestres de Paris et de Philadelphie, directions qui se sont terminées sans gloire, l'une et l'autre, si j'ai bien compris. Je n'ai pas écrit que le remplacer par Paavo Jarvi était une perte : mon sentiment est plutôt qu'il n'y a pas de différence marquante entre l'un et l'autre. Suis-je le seul de cet avis ? Peut-être et peut-être ai-je tort mais avant qu'il soit honni, j'ai quand même lu et entendu pas mal de bien aussi à propos de Christoph Eschenbach !

Citation :
A qui confier l'Orchestre de Paris ?

D'un coté, deux chefs me semblent devoir être envisagés, d'abord Esa-Pekka Salonen et, ensuite, son compatriote Jukka-Pekka Saraste.
Ce sont la deux chefs complets, en possession d'un large répertoire et susceptible de faire un travail de fond (Il le prouvent et l'ont prouvé durant leur "positions" actuelles et antérieures). Par ailleurs, contractuellement, il n'y aurait pas d'incompatibilité.

Ok, très bien (même si personnellement Järvi me passionne infiniment plus que Salonen, tu cites effectivement deux très grands chefs), mais la grande question est surtout… pourquoi, avec leur réputation, iraient-ils diriger un orchestre secondaire ?  Ils étaient déjà envisagés pour le Philharmonique de Radio-France, et manifestement, n'auraient pas été si intéressés que cela, alors l'Orchestre de Paris…

Après, si l'orchestre les approche et les convainc, j'en serai le premier enchanté, hein.

J'ignorais que Salonen eut été approché par le Philhar. Saraste l'a bien été, il était partant et il fut très dépité qu'on lui eut, au dernier moment, préféré MW Chung.

Citation :
D'un autre coté, il me semble qu'il serait souhaitable de nommer enfin un français.....sauf erreur de ma part, il n'y a pas eu de directeur musical français depuis Charles Munch (1967-1968). Qui donc ? Pas mal de jeunes (et de moins jeunes) chefs français font des carrières conséquentes en France et à l'étranger : Stéphane Denève, Louis Langrée, Marc Minkowski, Ludovic Morlot, François-Xavier Roth, par exemple (et par ordre alphabétique). Pourquoi ne pas faire confiance à l'un d'entre eux ?

Très bien, mais ils sont tous… occupés. Denève et Roth ont des postes autrement plus valorisants techniquement, Minkowski a son propre orchestre (et dirige relativement peu de symphonique, il n'a pas du tout l'expérience pour diriger du répertoire chaque semaine), Morlot fait beaucoup de fosse, Langrée est itinérant dans les plus grandes maisons d'Opéra… Pas sûr qu'ils correspondent au profil. Là encore, si Denève ou Roth étaient volontaires, il y aurait tout lieu de s'en réjouir, bien évidemment.

Tous occupés ? Certes, mais les contrats se signent, se déchirent, se renouvellent ou ne se renouvellent pas. Par ailleurs, beaucoup de chefs et non des moindres ont été (et sont) actifs à la fois dans la fosse et sur l'estrade et ont cumulé (et cumulent) plusieurs postes. Quant à Denève et à Roth, j'ai lu qu'il n'y aurait bientôt place que pour un seul des deux à Baden-Baden et/ou à Stuttgart. Non, le principal obstacle à la nomination d'un français, ce sont les musiciens d'orchestre : ne dit-on pas qu'il ne supportent pas la baguette d'un de leur ancien collègue du conservatoire ? Persiflage de ma part ?

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyLun 15 Sep 2014 - 20:54

fomalhaut a écrit:
Je n'ai pas ressenti l'engagement et l'intensité que tu mets en avant dans Sibelius, par exemple, que ce soit au concert ou au disque. Peut-être est, tout simplement, une question de "fit", comme on dit ?

Sans doute, mais vraiment curieux pour moi, tant cette intensité est précisément ce qui caractérise Järvi.


Citation :
J'ignorais que Salonen eut été approché par le Philhar. Saraste l'a bien été, il était partant et il fut très dépité qu'on lui eut, au dernier moment, préféré MW Chung.

Je parlais de la succession de Chung, où Salonen et Saraste auraient été pressentis. Est-ce par les commentateurs et ont-ils réellement été sollicités, je ne suis pas en mesure de le dire.


Citation :
Tous occupés ? Certes, mais les contrats se signent, se déchirent, se renouvellent ou ne se renouvellent pas.

C'est plus compliqué que cela ; d'abord parce que la plupart de ces postes sont plus enviables que la direction de l'Orchestre de Paris (lieu de résidence mis à part) ; ensuite parce que les contrats semblent quand même assez solidement ficelés, et je suppose que les enfreindre entraînerait des pénalités substantielles, voire une mauvaise réputation d'inconstance et de caprice qui pourrait nuire à de prochaines attributions.


Citation :
Quant à Denève et à Roth, j'ai lu qu'il n'y aurait bientôt place que pour un seul des deux à Baden-Baden et/ou à Stuttgart.

Ce n'est pas encore fait, mais comme à Berlin (où le projet semble désormais abandonné, mais il en avait fortement été question il y a dix ans), les autorités politiques ont très envie de fusionner les orchestres pour diminuer les coûts. Tout dépendra des résistances locales.


Citation :
Non, le principal obstacle à la nomination d'un français, ce sont les musiciens d'orchestre : ne dit-on pas qu'il ne supportent pas la baguette d'un de leur ancien collègue du conservatoire ? Persiflage de ma part ?

En matière de caractère des musiciens d'orchestre français, le pire des persiflages est semble-t-il en-dessous de la réalité (en particulier pour l'Orchestre de Paris Mr. Green ). Donc je n'ai pas d'info sur ce point, mais j'ai tendance à prêter oreille à la médisance. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87392
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyVen 19 Sep 2014 - 0:41

Je reproduis la partie de mon commentaire sur le concert de ce soir qui a trait à Järvi :


    la Cinquième de Tchaïkovski, c'était carrément la sidération :

    ¶ Järvi a complètement changé l'économie sonore de l'orchestre : c'est net, ça claque sans sécheresse, tout ce qui fait ses qualités personnelles et qui n'ont jamais été le propre des orchestres français en général et de celui-ci en particulier. Techniquement, il reste d'ailleurs des traces de l'ancienne manière (les cordes ont tendance à jouer un peu en dehors, avec des entrées pas parfaitement exactes), mais l'esprit est totalement différent.

    ¶ L'intégration structurelle est stupéfiante : le rubato sert uniquement à emboîter le thème dans sa mutation suivante, avec une adresse et un naturel exceptionnelle.

    ¶ C'est tendu, tout le temps, au maximum. Exactement comme ses deux dernières symphonies de Sibelius, pour ceux qui y étaient, ou le dernier mouvement de la Symphonie en mi de Rott.

    J'ai entendu, dans la même salle, à la même place, cette œuvre par Jansons et le Concertgebouworkest… cent coudées en-dessous. Pas techniquement (la discipline et la virtuosité individuelle sont clairement d'une autre farine à Amsterdam), mais le rendu était purement hédoniste, avec plein d'effets destinés à montrer les possibilités de l'orchestre (je m'étais presque poliment ennuyé, alors que c'est possiblement la symphonie que j'aime le plus de tout le répertoire), là où Järvi construit une progression qui ne se relâche jamais, et qui donne un sens à toute la forme. Totalement exaltant.


( http://classik.forumactif.com/t7522-pleyel-metaboles-violoncelle-lalo-tchaikovski-5-jarvi#967004 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pipus
Mélomane chevronné
Pipus

Nombre de messages : 3021
Age : 45
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyMer 18 Mar 2015 - 15:11

Les mimiques de Paavo Jarvi en concert sont assez amusantes à voir Mr. Green

Exemples avec la 8e de Beethoven (watch?v=9-f3iKeUJm4) vers 9:34 et vers 23:32.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pwet
Néophyte
Pwet

Nombre de messages : 7
Age : 34
Localisation : San Francisco
Date d'inscription : 07/02/2012

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyMer 25 Mar 2015 - 0:20

Je viens d'entendre son enregistrement (en entier, vive les radios américaines!) de la 5ème de Beethoven. J'ai vraiment adoré!

Paavo Järvi VRnLsLNm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1437
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyMer 25 Mar 2015 - 8:07

coucou


Excellente intégrale, ma préférée ces derniers temps

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23228
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi EmptyDim 27 Jan 2019 - 11:36

Concernant ce chef, j'ai l'impression que certains des enregistrements captés par RCA ne sont parus qu'au Japon, je pense à son cycle Bruckner avec Francfort notamment car la 1 et la 2 ne sont disponibles que par ce biais. La 3 et la 8 ne sont pas encore parus. J'ai écrit à RCA par twitter, en français certes alors que j'aurais pu poser ma question en entier pour savoir si le cycle est toujours en cours de parution.

Sur qobuz, je ne trouve même pas la 9. Sur spotify, c'est encore pire, on ne trouve que la 5. Et je viens de me rendre compte que sur qobuz, c'est uniquement disponible à l'écoute si on achète les enregistrements.

J'aurais été curieux d'entendre ce chef chez ce compositeur avec cet orchestre, je me contenterai déjà des symphonies accessibles.

Je viens de l'écouter dans la 4e de Sibelius avec l'Orchestre de Paris de l'intégrale récemment paru et j'ai beaucoup aimé. C'est très prenant et on entend bien les détails de l'orchestre. Je ne connaissais que Bernstein entendu en 2009 dans cette symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Paavo Järvi Empty
MessageSujet: Re: Paavo Järvi   Paavo Järvi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Paavo Järvi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paavo Jarvi-Beethoven

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: