Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 0:34

Alors ça c'est autre chose!

Mais qu'en est-il des oeuvres que tu as toujours aimées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1012
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 0:40

Oh punaise,
Le message est parti tout seul, qui plus est entre deux pages !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 0:42

tod a écrit:

Je ne suis jamais venu à bout du Voyage d'hiver et de la Belle Meunière...
Cela m'ennuie au delà du raisonnable !






tod a écrit:

Il y a dans sa musique un


...sentiment d'inachèvement ?  dwarf

Schubert, compositeur inchoatif, comme dit si bien Dominique Fernandez.

[pas facile de jouer le rôle du cuistre de service]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1012
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 1:02

Mais j'ai toujours tout aimé de Schubert !
Il a été mon compositeur préféré comme on peut faire des classements de préférence à l'adolescence.
Ses symphonies : la 4, la 6, la 8 et surtout la 9...
Ses quatuors : le Quinzième, surtout.
Mais voilà.
Tout passe, tout lasse, tout fane.
Sauf le 15ème quatuor.
Je n'ai peut-être jamais eu les clefs mais j'ai cru les avoir pendant longtemps et les ai perdues.
C'est plutôt cela !
J'ai perdu les clefs de Schubert.
D'où le fait de me sentir laissé sur le bas-côté.


Dernière édition par tod le Sam 30 Mai 2015 - 1:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 1:03

.


Dernière édition par Scherzian le Sam 30 Mai 2015 - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1012
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 1:10

Oui, c'est un compositeur bordélique .
Mais je garde le quinzième quatuor comme lègue aux générations futures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 1:21

Scherzian a écrit:

« Sentiment d'inachèvement », c'est un peu beaucoup tarte à la crème, non ?


Certes, mais au-delà de la boutade même ses oeuvres les plus amples relèvent pour moi de l'errance, de la ballade (au sens littéraire), de l'instant fugitif, du mouvement d'âme... Pour substituer un cliché à un autre, c'est le compositeur vagabond. L'Andante de la 9° symphonie ou du 14° Quatuor, mêmes les dernières Sonates. On y est plutôt promené (voire égaré) que conduit et rassuré. Plutôt pris par la main que pris en main. L'antithèse des turbulences centripètes d'un Beethoven.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1012
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 1:46

Dommage, Scherzian, que tu n'ais pas préservé ton message.
L'image qu'y puise Mélo m'est éclairante entre forces centripètes et centrifuges.
C'est vrai que quand on écoute Schubert tout nous revient dans la figure.
Et que quand on écoute Beethoven, tout est projeté à l'entour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 2:00

Smile Je comprends ce que tu veux dire et j'y adhère, mais j'associais plutôt Beethoven à la force centripète, celle qui agrège, fait tenir ensemble par la densité du matériau et la pugnacité du geste, la persuasivité du tempérament.

Alors que Schubert vague, se perd, et nous dissipe. Au fond, pas étonnant qu'il puisse laisser au bord de la route, lui-même qui ne sait quel chemin prendre, interdit devant la girouette (Die Wetterfahne).
Et si on s'y retrouve avec lui et en lui, c'est par identification à ce sentiment d'isolement où, blotti, égaré, on se réconforte dans le for de l'intimité lasse du monde incommensurable.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 2:40

tod a écrit:
Dommage, Scherzian, que tu n'ais pas préservé ton message.
L'image qu'y puise Mélo m'est éclairante entre forces centripètes et centrifuges.

Bah, il n'y avait pas grand-chose dans mon message, de toute façon. Des œuvres centripètes, on en trouve aussi pas mal chez Beethoven (le 131 en entier, chaque mouvement de la 106 qui nie presque les trois autres, etc.). De même que des œuvres centrifuges chez Schubert (la 959.IV, la Wanderer tout entière, etc.). À mon avis, presque aucun compositeur ne se plie à ce genre de catégories. Il y a chez beaucoup des luttes de forces permanentes ; une force donnée peut bien l'emporter ou dominer les autres ici (dans une œuvre), une autre là (dans une autre), mais de là à en tirer des généralités, ou même des tendances dominantes, je ne vois pas...

Mélomaniac a écrit:
Scherzian a écrit:
« Sentiment d'inachèvement », c'est un peu beaucoup tarte à la crème, non ?

Certes, mais au-delà de la boutade même ses oeuvres les plus amples relèvent pour moi de l'errance, de la ballade (au sens littéraire), de l'instant fugitif, du mouvement d'âme... Pour substituer un cliché à un autre, c'est le compositeur vagabond. L'Andante de la 9° symphonie ou du 14° Quatuor, mêmes les dernières Sonates. On y est plutôt promené (voire égaré) que conduit et rassuré. Plutôt pris par la main que pris en main. L'antithèse des turbulences centripètes d'un Beethoven.

Le problème des lectures littéraires ou psychologiques, comme celles de l'errance, de l'instant éphémère mais magiquement retenu, suspendu ou éternisé, du Wanderer, de l'aimable Schubert qui nous sourit et réconforte en secret, lénifiant mais si proche, c'est qu'on en fait vite le tour et que les œuvres restent intouchées derrière les écrans de fumée de ces lectures.

Quand j'écoute 959.IV et aussi 929.IV, par exemple, je n'ai pas du tout l'impression de ne pas y être empoigné, je n'ai pas du tout l'impression de l'absence d'une conduite à la fermeté sans fissure, par la forme, la nécessité, la tension extrême qu'il imprime à ces mouvements. La section à peu près centrale de 959.IV, par exemple, cette forme faussement fuguée cent mille fois plus puissante qu'une fugue, c'est sans exemple dans la littérature pour piano, non seulement en soi mais aussi pour la manière dont cette texture est intégrée au tissu du Rondo. Franchement, sans exagération ni hyperbole, je pense qu'il n'y a rien ou quasi rien dans le piano solo de Beethoven qui égale ou surpasse cette puissance de la forme.

On loue souvent très haut (et à juste titre) la capacité de Beethoven à créer des œuvres ou mouvements à partir de motifs rudimentaires, l'immense à partir de la pacotille. Sur le plan formel, c'est bien vu, finement analysé (cf. par exemple le thème de 120 et celui de 111.II). Et si on prend 894.I, alors ? Mouvement gigantesque, pour une fois assez simple sur le plan du mouvement harmonique (alors que ce dernier est beaucoup plus important que l'invention mélodique, qui n'est le plus souvent que donnée en sus, en particulier dans les premiers mouvements de Schubert). En plus, la thématique aussi y est rudimentaire. Une bonne partie de la page qui suit la reprise se déduit tout entière d'un minuscule motif du thème. Presque jamais vu une telle domination formelle chez un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 10:31

Xavier a écrit:
Mais honnêtement, c'est sans doute une chance, il ne m'est jamais arrivé de "revenir" d'un compositeur, de l'aimer moins qu'avant; pour aucun d'entre eux, ni même aucune oeuvre je crois.
C'est pour ça que je suis toujours surpris de ce genre de choses: j'ai du mal à comprendre comment on peut aimer moins qu'avant un compositeur ou une oeuvre dont on a déjà eu les clés.

tu es bien revenu de MJ, non ? Mr. Green
(plus sérieusement, c’est au contraire la constance de tes gouts qui m’étonne, mais je pense que le fait que tu fréquentes la musique depuis très longtemps doit y être pour quelque chose.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 10:38

Mélomaniac a écrit:
Smile Je comprends ce que tu veux dire et j'y adhère, mais j'associais plutôt Beethoven à la force centripète, celle qui agrège, fait tenir ensemble par la densité du matériau et la pugnacité du geste, la persuasivité du tempérament.

Quand tu parles de force centripète, c'est une métaphore pour ses techniques de développement ? J'aime bien l'image, en tout cas, je ne manquerai pas de la ressortir lors de mes prochaines cuites entre potes dans des bars crasseux réunions mondaines. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 10:45

tod a écrit:
Quelques précisions alors :
Je ne suis jamais venu à bout du Voyage d'hiver et de la Belle Meunière...
Cela m'ennuie au delà du raisonnable !
Mais cet inachèvement a déteint sur d'autres œuvres de Schubert.
Il y a dans sa musique un

Si j'entends dire que la version modernisée est redonnée en concert je t'embarque avec moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Côme
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 39
Localisation : Sydney
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 11:07

Pour le voyage d'hiver (que j'adore), je pense comprendre la proposition de Melomaniac qui écrit "Alors que Schubert vague, se perd, et nous dissipe" (Je trouve cela très joli comme tournure d'ailleurs).

Car pour reprendre l'introduction de ce voyage: "Etranger je suis arrivé, étranger je suis reparti..." ce voyage est une errance, une recherche, un moment de vie n'apportant aucune réponse.

A ce propos, toute création doit elle apporter des réponses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 11:14

Ah mais la musique de Schubert n'est pas touchée. Zender a rajouté quelques instruments qui peuvent surprendre les tenants de la tradition (machine à vent, bâton de pluie par exemple) et le ténor utilise de temps en temps un mégaphone (c'est d'ailleurs le gros point faible) mais sinon ça reste du Schubert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 11:18

je n’ai jamais écouté ce Winterreise, mais connaissant un peu Zender, cela me fait très peur, honnêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 11:36

J'y suis allée à reculons mais en fait c'est passé tout seul Smile . Ceci dit dirigé par F.X Roth ça prend une autre dimension; un autre chef n'aurait peut-être pas fait passer la pilule aussi facilement hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 11:37

calbo a écrit:
Ceci dit dirigé par F.X Roth

ah, voilà l’explication. Mr.Red
dis, tu sais qu’il a aussi enregistré du Bedrossian et du Robin ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 11:38

C'est le premier concert de Roth auquel j'assistais (je ne l'avais entendu qu'au CD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 30 Mai 2015 - 16:40

lucien a écrit:
dis, tu sais qu’il a aussi enregistré du Bedrossian et du Robin ? hehe

Je sais que F.X Roth est très hetléctique hehe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1012
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Lun 1 Juin 2015 - 19:45

Mélomaniac a écrit:
Smile Je comprends ce que tu veux dire et j'y adhère, mais j'associais plutôt Beethoven à la force centripète, celle qui agrège, fait tenir ensemble par la densité du matériau et la pugnacité du geste, la persuasivité du tempérament.

Alors que Schubert vague, se perd, et nous dissipe. Au fond, pas étonnant qu'il puisse laisser au bord de la route, lui-même qui ne sait quel chemin prendre, interdit devant la girouette (Die Wetterfahne).
Et si on s'y retrouve avec lui et en lui, c'est par identification à ce sentiment d'isolement où, blotti, égaré, on se réconforte dans le for de l'intimité lasse du monde incommensurable.




J'ai parlé bien à tort et à travers dans des termes que je ne maîtrise pas : pardonnez-m'en.
Je voulais juste dire qu'actuellement, je ne peux laisser courir un disque de Schubert sans l'interrompre.
Plus que m'ennuyer, car il y a des œuvres qui m'indifférent mais coulent sur moi comme la pluie sur un canard, Schubert me gène, Schubert m'irrite, Schubert m'agace !
Moi qui l'adorais assez pour en détenir 50 cm dans ma modeste discothèque !
Aujourd'hui, il me gonfle : Voilà !
Pas de quoi en faire un jaunisse.
Les goûts changent et reviennent : Beethoven et Mahler n'ont pas pris une ride, Brahms et Saint-Saëns sont toujours en enfer, Adams brille et Prokofiev reprend des couleurs...
... fin du bulletin météorologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Lun 1 Juin 2015 - 20:02

tod a écrit:

Je voulais juste dire qu'actuellement, je ne peux laisser courir un disque de Schubert sans l'interrompre.
Plus que m'ennuyer, car il y a des œuvres qui m'indifférent mais coulent sur moi comme la pluie sur un canard, Schubert me gène, Schubert m'irrite, Schubert m'agace !
Aujourd'hui, il me gonfle : Voilà !

affraid

tod a écrit:
Pas de quoi en faire un jaunisse.

Si Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dadamax
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 43
Localisation : Provence
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Lun 1 Juin 2015 - 20:25

tod a écrit:
Les goûts changent et reviennent
Je le verrais comme ça. Personnellement il y a des moments où je recherche et suis attiré plus par une chose qu'une autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=91eSAxr_3RY
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 49
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Lun 1 Juin 2015 - 22:06

Schubert pour moi c'est le contraire j'ai l'impression de ne vraiment l'apprécier à sa juste valeur que maintenant. En premier lieu l'émotion qu'il suscite va bien au-delà du génie mélodique pour moi. Mais d'autre part je crois qu'il trouve grâce à mes yeux au moment où je me lasse d'une certaine forme de développements dans la musique romantique, parce qu'il apporte une réponse à cette lassitude.

Ce que tu dis de Schubert Tod, je pourrais l'écrire sur Beethoven qui a bercé mon adolescence et que j'ai de plus en plus de mal à écouter. J'écoute une oeuvre de Beethoven, avec souvent du plaisir à écouter l'exposition, et je ne passe pas le développement que je ne peux m'empêcher de considérer comme de l'écriture pure, certes savante et sûrement géniale. (pas taper Embarassed )
Alors qu'avec Schubert dans les développements, la narration continue. En tout cas il n'y a que lui qui puisse me vendre une sonate pour piano de 45 minutes.

C'est curieux comme sentiment, mais pour rebondir sur ta lassitude que je comprends Tod, je suis content d'avoir aujourd'hui une passion quasi-neuve pour Schubert; comme si j'avais gardé ça au chaud depuis longtemps pour maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1012
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Lun 1 Juin 2015 - 23:41

Iskender a écrit:
.

Ce que tu dis de Schubert Tod, je pourrais l'écrire sur Beethoven qui a bercé mon adolescence et que j'ai de plus en plus de mal à écouter. J'écoute une oeuvre de Beethoven, avec souvent du plaisir à écouter l'exposition, et je ne passe pas le développement que je ne peux m'empêcher de considérer comme de l'écriture pure, certes savante et sûrement géniale. (pas taper  Embarassed )
.

Et bien voilà :
Même si la comparaison entre Beethoven et Schubert n'est pas sensée faire loi, je trouve chez l'allemand une virilité, une volonté, une assurance mûre, une velléité à trouver la Joie. (La joie bergsonienne, le plaisir de l'arrivée, l'heureuse apocalypse à toutes les questions...)
L'autrichien est d'un Romantisme achevé ; Schubert pousse à bout tous les curseurs de l'Artiste qui ne vit que pour son Art. Il consume avec sa vie tout le Romantisme.
Après lui, il n'y aura que des simulateurs.
A part Berlioz ! mais pour quels résultats !
C'est peut-être ce qui m'importune aujourd'hui.
Si l'on m'en crois on passerai d'un bond aux Symbolistes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 1 Aoû 2015 - 21:58

c’est dingue le nombre de compositeurs que je ne connais pas (et que j’aimerais connaitre). Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 1 Aoû 2015 - 22:23



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Sam 1 Aoû 2015 - 23:50

quelle bonne idée !

en fait, je crois que je ne me confesse pas de son contenu, mais que cette pensée me soit venue à l’esprit. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81644
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Dim 2 Aoû 2015 - 0:00

lucien a écrit:
c’est dingue le nombre de compositeurs que je ne connais pas (et que j’aimerais connaitre). Mr. Green

Ah, mais voilà, tu as fini par te convertir au bon usage de ce fil. Il suffisait d'être patient. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Dim 2 Aoû 2015 - 0:01

je me suis fait la même réflexion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 15 Sep 2015 - 21:16


bedo

lucien, in playlist, a écrit:

[...]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 15 Sep 2015 - 21:24

siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2365
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 15 Sep 2015 - 22:27

Ne fais plus l'innocent Lulu, je suis sure que tu as d'autres fautes à nous avouer Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 15 Sep 2015 - 22:36

oh oui, beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2365
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 15 Sep 2015 - 22:39

Allez y mon fils, le père Samud saura se montrer indulgent si vous êtes honnête Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28755
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 15 Sep 2015 - 22:45

Le jour où Lucien écoutera Holst ... Mélomaniac aura bon goût

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2365
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 15 Sep 2015 - 23:06

Mais mélo n'a pas besoin d'un pseudo prélat LULLYste non assumé pour avoir bon goût Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 15 Sep 2015 - 23:29

Cololi a écrit:

Le jour où Lucien écoutera Holst ... Mélomaniac aura bon goût


Merci pour le truisme, puisque Lucien a avoué avoir déjà écouté les Planètes.
Pas sûr qu'il avait adoré mais bon.
D'ailleurs, ce soir, et son smiley taquin nous invite à le penser : il n'a certainement pu résister à la tentation d'écouter aussi le plat principal du CD.

cheers Lucien réussit donc à surmonter progressivement ses phobies contre le grand orchestre.

Gageons que dans quelques mois il voudra animer des Ecoutes comparées sur la Symphonie des Mille, Ein Heldenleben, ou Ma Patrie Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 15 Sep 2015 - 23:30

Mélomaniac a écrit:
puisque Lucien a avoué avoir déjà écouté les Planètes.
Mélomaniac a écrit:
il n'a certainement pu résister à la tentation d'écouter aussi le plat principal du CD.

tu te fais beaucoup d’illusions. Mr.Red

j’ai déjà dit que j’avais eu une expérience désastreuse avec les Planètes, c’est vrai, mais ça ne veut pas dire que je les ai un jour écoutées en entier (loin de là). Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 15 Sep 2015 - 23:36

Surprised Ne dis pas que tu as détesté une oeuvre à peine survolée, tu perdrais toute crédibilité.

Dénigrer sur la base de préjugés, c'est à peine digne de David et Cololi.


Et puis Neptune, y a quand même quelques ingrédients pour t'intéresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 15 Sep 2015 - 23:39

je t’assure qu’à l’époque je n’avais aucun préjugé sur Holst !
et aller au bout aurait été me faire du mal au-delà du raisonnable. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mer 16 Sep 2015 - 22:06

lucien, in playlist, a écrit:

Holst, Neptune

Laughing
bon, c’est moins insupportable que certaines autres, c’est vrai.


Voyons Lucien, tu devrais prendre soin de ménager les personnes qui adorent les Planètes, -ton smiley condescendant pourrait les vexer cat

Et d'ailleurs, je croix que Xavier aime bien Neptune, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mer 16 Sep 2015 - 22:10

certes, mon « Laughing » n’était pas à rapporter à l’œuvre ou au compositeur que je respecte bien sûr, mais à ton message (que tu as lâchement supprimé) où tu disais qu’il y avait de quoi me plaire. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2365
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mer 16 Sep 2015 - 22:18

Eh beh, ça y va les querelles d'amoureux hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mer 16 Sep 2015 - 22:25

lucien a écrit:

certes, mon « Laughing » n’était pas à rapporter à l’œuvre ou au compositeur que je respecte bien sûr, mais à ton message


C'est encore plus vexant de constater que mes goûts et mes conseils suscitent l'hilarité, mais bon  silent


lucien a écrit:

(que tu as lâchement supprimé) où tu disais qu’il y avait de quoi me plaire.


Je l'ai supprimé car il doublonnait un peu mon précédent message de 23h36 (qui est toujours là).

Je pardonne tes insinuations, -ma modestie interdit qu'on s'extasie sur ma conscience professionnelle mon abnégation.

zen Chacun sait que j'ai une sainte horreur du flood !


luisa miller a écrit:

Eh beh, ça y va les querelles d'amoureux


Quand on parle du loup... Mr. Green

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mer 16 Sep 2015 - 22:29

luisa miller a écrit:
Eh beh, ça y va les querelles d'amoureux hehe

Monsieur le Châtelain a déjà dans le passé proposé de me recevoir, comme il le fait présentement avec le sieur Le Marrec, mais j’ai refusé ; il faut dire que je recevais à l’époque des propositions pour Madrid, LA ou autre... Lille avait certes l’avantage d’être considérablement plus proche (il en aurait été plus facile de s’échapper !), mais ça a tout de suite moins de gueule. bedo

Mélomaniac a écrit:
C'est encore plus vexant de constater que mes goûts et mes conseils suscitent l'hilarité, mais bon  silent

non pas tes gouts : l’idée que tu peux te faire des miens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2365
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mer 16 Sep 2015 - 22:31

Diantre mais c'est qu'il est jaloux l'animal hehe . Eh beh on n'a pas fini, j'vous l'dis, on n'a pas fini pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mer 16 Sep 2015 - 23:42

lucien a écrit:

Monsieur le Châtelain a déjà dans le passé proposé de me recevoir


Ca c'était au début, quand je nourrissais encore quelque espoir de sauver tes goûts  cat


lucien a écrit:

me recevoir, comme il le fait présentement avec le sieur Le Marrec


Laughing Diantre, et je ne suis même pas au courant de cette invitation. J'ai dit ça où et quand ?
Si c'était après 23h, les breuvages qui trainent à la cave avaient dû altérer ma lucidité  siffle


lucien a écrit:

il faut dire que je recevais à l’époque des propositions pour Madrid, Los Angeles [ndlr] ou autre...


On ne te savait pas si courtisé  hehe


lucien a écrit:

Lille avait certes l’avantage d’être considérablement plus proche, mais ça a tout de suite moins de gueule.


Sauf que je n'habite pas exactement à Lille...  


lucien a écrit:

(il en aurait été plus facile de s’échapper !)


Surprised Bonne chère et bonne musique... Et dire que certains se damneraient pour un tel menu.
C'est plus de la goujaterie, c'est de l'inconscience...


lucien a écrit:

non pas tes gouts : l’idée que tu peux te faire des miens !


Que veux-tu, pour ton salut, on se fourvoierait même dans l'improbable cool-blue

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Jeu 17 Sep 2015 - 9:17

Mélomaniac a écrit:
Laughing Diantre, et je ne suis même pas au courant de cette invitation. J'ai dit ça où et quand ?
Si c'était après 23h, les breuvages qui trainent à la cave avaient dû altérer ma lucidité  siffle

tu étais déjà soul à 16h11 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2365
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   Mar 22 Sep 2015 - 17:38

Z'avez pas honte de vous z'étaler en public tutut ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)
» Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)
» Le nouveau confessionnal (remis à neuf!)
» [Info] Bill : nouvelle coiffure, nouveau style : photos !
» [Rumeur confirmée 2 ans après] Bill & Tom auraient un tatoo commun et Bill un nouveau piercing!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: