Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14

Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyMer 22 Oct 2014 - 1:22

Ce coquin de Muti a remplacé la 3è de Scriabine initialement prévue par la 4è de Tchaïkovsky... bon ça reste un beau programme, et puis on a eu l'occasion d'entendre la 3è de Scriabine plusieurs fois ces dernières saisons.
Je vais au 1er concert.

samedi 25/10 2014 20:00

Chicago Symphony Orchestra
Riccardo Muti : direction

Felix Mendelssohn
Meeresstille und glückliche Fahrt (Mer calme et heureux voyage)

Claude Debussy
La Mer

Piotr Ilitch Tchaïkovski
Symphonie n° 4

dimanche 26/10 2014 16:00

Chicago Symphony Orchestra
Riccardo Muti : direction

Piotr Ilitch Tchaïkovski
La Tempête, fantaisie symphonique op. 18

Igor Stravinski
L’Oiseau de feu (version 1919)

Robert Schumann
Symphonie n° 3 "Rhénane"
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1475
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyMer 22 Oct 2014 - 9:56

Beaux programmes en effet, même si le premier concert devient tout de même bien classique maintenant que Tchaïkovski s'est substitué à Scriabine. J'irai voir les deux !
Revenir en haut Aller en bas
olivier le normand
Mélomaniaque
olivier le normand

Nombre de messages : 1355
Age : 47
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptySam 25 Oct 2014 - 9:41

Je vais au second, rien que pour entendre Muti dans la suite de l'Oiseau de Feu
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptySam 25 Oct 2014 - 12:02

olivier le normand a écrit:
rien que pour entendre [...] la suite de l'Oiseau de Feu

affraid

[/snob]
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
olivier le normand
Mélomaniaque
olivier le normand

Nombre de messages : 1355
Age : 47
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptySam 25 Oct 2014 - 12:12

DavidLeMarrec a écrit:
olivier le normand a écrit:
rien que pour entendre [...] la suite de l'Oiseau de Feu

affraid

[/snob]

Je préfère la ballet en entier, cela va de soit!

Mais faute de l'entendre dans sa totalité, je me contente de la suite!

De toute manière, c'est une musique si géniale...
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89

Nombre de messages : 504
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptySam 25 Oct 2014 - 14:29

J'espère qu'il restera quelques places "dernière minute"...
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89

Nombre de messages : 504
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptySam 25 Oct 2014 - 23:04

J'en reviens.

Alors d'abord : aller entendre un orchestre américain à l'arrière-scène, c'est l'assurance de rentrer chez vous sourd !

Sinon, le CSO est vraiment impressionnant. Le cliché de la "Rolls Royce" se justifie ; les cuivres sont à la hauteur de leur réputation.

En revanche il y a, je pense, des choses à dire sur la direction de Muti, que j'ai trouvé très lourde, voire tapageuse dans La Mer. A la fin, j'avais plutôt l'impression d'être en face d'une vague scélérate !

Pas emballé par la 4e de Tchaïkovsky que je n'avais jamais entendue en entier. Interprétation assez classique de Muti qui manquait selon moi de dynamisme et de contrastes. Tout était assez prévisible, y compris le pompiérisme - difficile à éviter dans cette oeuvre certainement.

Finalement, j'ai préféré le Mendelssohn, ne serait-ce que pour des questions de volume sonore.

Le bis était sympa (Nabucco) mais joué dans la même veine.

Reste quand même le plaisir d'entendre l'un des meilleurs orchestres du monde.

Triomphe évidemment pour Muti : standing ovation, des "BRAVO" avant même les premières notes (franchement...) sous l'oeil, entre autres, d'une éminente personnalité socialiste (quoique) et de sa compagne.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 0:23

Les cuivres étaient impeccables, oui, mais tout le temps en dehors, presque bourrins; personnellement je ne surkiffe pas.
Mëme problème avec le glockenspiel: c'est quoi ce glockenspiel qui surpasse tout l'orchestre en puissance?? Laughing

Je n'ai pas trouvé que la Mer était tapageuse, mais vraiment lente et sans élan, oui quand même.
Les climaxs étaient quand même superbes, celui du 1er mouvement m'a fichu des frissons.
Bon il faut dire que l'orchestre est vraiment superbe.

J'ai trouvé la 4è de Tchaïkovsky très bien pour ma part, là je n'ai vraiment pas de reproches à faire à Muti, c'était intense et très beau à la fois.
Très beaux bois, cordes vraiment habitées.
Le final était pompier mais là c'est Tchaïkovsky... si ce n'est qu'il y a le rappel du thème "du destin" du 1er mouvement qui le sauve un peu je trouve, alors que le final de la 5è me casse vraiment les noix.

Le Mendelssohn était bien, mais l'oeuvre n'est pas inoubliable. (même si écrire ça à 18 ans force le respect, évidemment)
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89

Nombre de messages : 504
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 0:58

Tout à fait d'accord sur les climaxs dans La Mer, en fait c'est vraiment le finale que j'ai trouvé statique (je ne connais qu'une seule version, Abbado/Lucerne, d'où ma petite déception ce soir).

Sinon la direction de Muti est étonnante, d'où j'étais placé à l'arrière-scène c'était très agréable à voir. D'ailleurs il passe beaucoup de temps sans diriger. Et quel charisme quand même !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 17:11

tomseche89 a écrit:
Pas emballé par la 4e de Tchaïkovsky que je n'avais jamais entendue en entier. Interprétation assez classique de Muti qui manquait selon moi de dynamisme et de contrastes. Tout était assez prévisible, y compris le pompiérisme - difficile à éviter dans cette oeuvre certainement.

Muti dans Tchaïkovski (mais c'était il y a longtemps, avant qu'il ne devienne un grand chef) est très mou en général. Pour le pompiérisme, normalement les fanfares de la Quatrième entrent dans un discours construit… si le chef le fait bien sentir (ou si l'auditeur le suit), ça perd son caractère lourd au profit de quelque chose de plus sombre et dramatique. Ça peut aussi dépendre de l'humeur (je ne la mets pas n'importe quand, justement pour éviter d'être irrité par cet aspect bruyant !)


Citation :
Le bis était sympa (Nabucco)

La Sinfonia introductive ?  Chouette morceau de bravoure, mais effectivement, là, difficile d'échapper au clinquant (assez jubilatoire par ailleurs, mais le nez sur les cymbales, ouille).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 17:14

Son Tchaïkovsky n'était pas volcanique, mais vraiment pas mou à mon sens.
Ca se discute davantage pour le Debussy...

Les fanfares dans la 4è... c'est vraiment le final qui me gêne, comme souvent chez lui.
Dans le reste, rien de tel je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 17:16

J'aime beaucoup le final. Autant on peut trouver dans la Cinquième (ce n'est pas mon cas !) qu'on a assez entendu le thème cyclique, autant ici, je ne vois pas le problème avec le mouvement final ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 17:21

Bah c'est vraiment de la grosse fanfare la moitié du temps, et notamment la fin bien sûr.
L'omniprésence de la grosse caisse, des timbales et des cymbales m'a autant fatigué que dans le Verdi.
Ce n'est pas le retour du thème cyclique qui me gêne, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 17:26

Jamais entendu en vrai (mais au disque, ça ne gêne pas mon goût peu regardant sur ces contingences-là). Quelle ton opinion sur le final de la Septième de Mahler, alors ? pale
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 18:02

Bah pour l'instant j'ai du mal avec la 7è dans son ensemble... c'est une chose à réessayer d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89

Nombre de messages : 504
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 18:44

Je reviens du second concert où les mêmes qualités et défauts se sont retrouvées. La 3e de Schumann était certes superbe dans sa réalisation, sereine, apollinienne mais il manquait un peu de passion. Cela étant la beauté absolue de l'orchestre et la qualité des fondus, des transitions entre les plans sonores évitent l'ennui.

Superbe Oiseau de Feu (peut-être un peu trop "superbe" du coup) et belle Tempête en ouverture.

Même bis que la veille, l'introduction de Nabucco, qui est effectivement clinquante mais où Muti met (enfin) du nerf !
Revenir en haut Aller en bas
Parnasse
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2014

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 20:31

Entendu le second aujourd'hui. Belle tempête et superbe Oiseau de feu. Le Stravinski flatte le son clair du CSO. Et la rythmique de Muti. Donc carton plein. Pour la technique pure je ne vois pas de rival au CSO en 2014.
Schumann ne marchait pas. Le lebhaft n'a jamais trouvé d'assise. Le scherzo ne dansait pas. Le feierlich et le second lebhaft étaient un peu mieux. Le tout un peu indigeste mou pataud. Pas que la faute à Muti : Schumann ça vaut ce que ça vaut.
Nabucco. Bon ça change de la Force du Destin que Muti fait en bis une fois sur deux. On aurait quand même signé pour autre chose pour un bis unique.



Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1475
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 23:40

J'ai pour ma part vu les deux concerts de ce week-end.

Tout d'abord un cliché, mais qui n'en est pas un pour moi, qui entendait pour la première fois le CSO live : cet orchestre est une véritable bombe ! Une "force de frappe" bluffante, des sonorités magnifiques, une maîtrise collective des nuances imparable, c'est vraiment inouï de perfection.

Chicago a une longue tradition derrière lui, mais on sent que Riccardo Muti n'est pas étranger à cette culture de la perfection sonore : à sa manière de susciter certains solistes, de les encourager ou de les réfreiner par des gestes presque imperceptibles, le chef montre combien chaque détail a été minutieusement travaillé et cadré pendant les répétitions.

Les interprétations sont à l'avenant : Muti dirige très large et plutôt lent, sans s'autoriser pour autant de grands débordements de la mesure ni un usage très libre du rubato. Il y a chez lui un mélange d'austérité et d'hédonisme sonore, de rigueur et d'exaltation du beau son, autant de caractéristiques que l'on ne trouve pas souvent accolées ensemble.

Il m'a semblé que le premier concert s'adaptait le mieux à cette esthétique : toutes les nuances de "Meeresstille und glückliche Fahrt" permettent à l'orchestre de déployer d'entrée de jeu une impressionnante palette de sons et de nuances rythmiques. "La Mer" flatte des timbres superbes, même s'il y manquait un peu d'élan à mon goût, et surtout la 4ème de Tchaïkovski est splendide de bout en bout : le finale ne m'a pas semblé particulièrement pompier, mais ce sont les dialogues entre les cordes en pizzicato et les bois dans le Scherzo qui ont été, à mon sens, le sommet de la soirée.

Cet après-midi, Tchaïkovski encore ("La Tempête") puis Stravinski (la suite n°2 de "L'Oiseau de feu") s'accommodent bien des splendeurs de l'orchestre, mais la "Rhénane", après l'entracte, se délite quelque peu sous la battue d'un Muti que décidément je ne savais pas si ample.

Standing ovations samedi comme dimanche, et un même bis : l'ouverture de "Nabucco"... Ce n'est clairement pas ma page préférée, mais force est de constater que Riccardo Muti lui donne fière allure, et que côté applaudimètre, c'est très payant !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyDim 26 Oct 2014 - 23:45

Wagneropathe a écrit:
Les interprétations sont à l'avenant : Muti dirige très large et plutôt lent, sans s'autoriser pour autant de grands débordements de la mesure ni un usage très libre du rubato.

Tu voulais dire "sans s'interdire" j'imagine?

Pour ma part je n'ai pas entendu de grands débordements ni de grands rubato... la Mer notamment était très lente et j'espérais que les choses se débrident au moins à certains moments, mais ça n'a jamais été le cas malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1475
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyLun 27 Oct 2014 - 7:09

Xavier a écrit:
Wagneropathe a écrit:
Les interprétations sont à l'avenant : Muti dirige très large et plutôt lent, sans s'autoriser pour autant de grands débordements de la mesure ni un usage très libre du rubato.

Tu voulais dire "sans s'interdire" j'imagine?

Non, justement : il y a chez Muti à la fois une certaine austérité (pas de débordement, une battue presque rigide, y compris visuellement) et une part d'hédonisme (la culture d'une somptuosité orchestrale qui n'a d'autre fin que la beauté des timbres) assez étrange je dois dire. Pour un résultat pas désagréable du tout, mais un peu frustrant dans "La Mer", c'est vrai !


Dernière édition par Wagneropathe le Lun 27 Oct 2014 - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyLun 27 Oct 2014 - 13:06

Ah ok, alors on est bien d'accord.
Oui c'est très très beau, mais quand même un peu raide à mon goût...
Ca me frustre moins dans Tchaïkovsky, que j'ai trouvé quand même convaincant, mais sa Mer qui ne décolle jamais m'a fait un peu le même effet que ses Scriabine très beaux mais assez plats.
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1475
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyLun 27 Oct 2014 - 14:22

D'ailleurs j'ai assez nettement préféré le concert de samedi à celui de dimanche justement parce que le CSO était un petit moins en forme dimanche. Bien sûr ça restait plus que superlatif, mais il y a eu quelques petits accrocs (et, dans "Nabucco", un joli faux départ à la caisse claire, qui a pourtant eu le concert de la veille pour s'entraîner !) qui ont pris un relief particulier, étant donné que tout le prix de ces concerts reposait sur la pure beauté plastique de l'orchestre.

Par ailleurs, alors que la grande maîtrise de Muti était du plus bel effet dans la 4ème de Tchaïkovski, qui devenait comme une marche inexorable et lancinante vers le "fatum", la "Rhénane" aurait gagné à un soupçon de spontanéité supplémentaire, une souplesse que Rattle avait su trouver l'année dernière avec (ou malgré) les Berliner.

Une expérience, tout de même, et il faut reconnaître à Muti un charisme hors du commun.
Revenir en haut Aller en bas
MichelC
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/04/2014

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyMar 28 Oct 2014 - 10:25

Bonjour,

Pour ma part, j'ai assisté au concert du samedi soir. Comme le dit si bien Wagneropathe, le CSO est vraiment une bombe musicale.
J'ai trouvé le Mendelssohn très beau ainsi que la mer de Debussy. Par contre j'ai trouvé le tempo un peu trop rapide sur la 4e de Tchaikowsky sur les deux premiers mouvements. Ma référence (écoutant peu cette oeuvre) étant celle du Orchestre Philharmonique de Leningrad, Evgeni Mravinsky.  Par contre, les deux derniers mouvements étaient de toute beauté.

Une première expérience pour ma part avec un grand orchestre, ne connaissant que l'orchestre national de France, Riccardo Muti nous a vraiment gâté.

Une très très bonne soirée pour moi,

Michel
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 70
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyMar 4 Nov 2014 - 8:04

Si j'avais été à Paris, j'aurai sans doute pris des places ; toutefois quand je lis ça, je me demande si finalement je dois le regretter :

http://www.resmusica.com/2014/11/03/muti-et-le-chicago-symphony-orchestra-la-distance-et-la-beaute/

   Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyMar 4 Nov 2014 - 18:59

Je trouve cette critique complètement à côté de la plaque. J'ai assisté au second concert, c'était magnifique. On l'a dit ci-dessus, la Tempête et l'Oiseau de feu furent superbes, ce dernier assez esthétisant et moins virevoltant que ce qu'on a l'habitude d'entendre, et le résultat était très beau.

Contrairement à ce que j'ai lu dans les messages ci-dessus, j'ai trouvé la 3e de Schumann exceptionnelle. Ce n'est certes pas une conception que l'on a l'habitude d'entendre. Il m'a semblé que Muti lorgnait vers la célèbre version de Giulini avec Los Angeles, plutôt statique, ample, rutilante, mystérieuse, le Feierlich notamment fut très réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12856
Age : 25
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 EmptyMar 4 Nov 2014 - 19:22

Xavier a écrit:
le final de la 5è me casse vraiment les noix.

affraid

[/soviet attardé]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty
MessageSujet: Re: Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14   Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pleyel - Debussy, Tchaïkovsky... Muti - 25-26/10/14
» Ricardo Muti, chef d'orchestre
» Pleyel, 6.03.2011, Anacréon (V2), Pygmalion, Christie & co
» Tristan : Nina Stemme - Pleyel - 13 octobre 2012
» Salle Pleyel - 18 janvier 2013 : Pollini Perspectives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: