Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Christian Gerhaher

Aller en bas 
AuteurMessage
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 33
Date d'inscription : 24/06/2007

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 17:34

Sous le patronage ferme mais bienveillant de DLM, je crée mon tout premier topic glotto. Mr. Green

Christian Gerhaher ChristianGerhaher_portrait_lieder1

Donc, Christian Gerhaher, baryton allemand né en 1969, originaire de Bavière. Il a eu Paul Kuen pour professeur et a participé à des Masterclass de DFD, Elisabeth Schwarzkopf et Inge Borkh.
Bien que sa discographie ne se réduise pas à cela, depuis une quinzaine d'années, avec son pote pianiste Gerhold Huber, il s'est beaucoup illustré dans le domaine du Lied, une partie non négligeable de ses parutions étant consacrée aux maîtres du genre : Schubert, Schumann, Wolf, Mahler, Brahms (assez peu pour ce dernier, mais il a enregistré le Requiem allemand avec Thielemann). Il a également enregistré des Lieder orchestraux de Mahler, Das Lied von der Erde avec Nagano et Des Knaben Wunderhorn avec Boulez (partagé avec Kozena).

Je n'ai pas encore écouté tous ses disques de Lieder, mais tout ce que j'ai pu me mettre sous l'oreille jusqu'à présent est d'une constance assez stupéfiante dans l'excellence. Dans les trois cycles de Schubert notamment, son interprétation m'est immédiatement apparue essentielle : elles sont d'un extrême raffinement, très respectueuses des textes et des nuances qu'ils comportent. Gerhaher est un très grand diseur, dans la lignée de DFD, mais sans ce côté un peu dur ou distant que celui-ci peut parfois avoir. La voix sonne jeune, claire, tout en ayant de la solidité, ce qui correspond parfaitement à ce que j'attends dans ce répertoire (par exemple, le Winterreise par papy Hotter, je ne peux pas, malgré tout le respect que je porte à ce vénérable bonhomme). Ce que je trouve également remarquable, c'est qu'en dépit de son extrême précision verbale, il n'est jamais maniéré façon Bostridge (que perso je ne supporte pas dans ce répertoire) ou - occasionnellement - DFD. Il reste toujours simple et évident.

David pourra sûrement compléter mon propos, mais dans un premier temps je recommande chaleureusement à tous les amateurs de Lied les disques suivants :

Christian Gerhaher Rca_mahler_gerhaher Christian Gerhaher 51gDHdqZmIL._SL500_AA280_  Christian Gerhaher Schubert_Gerhaher_82876777162 Christian Gerhaher Schumann_Gerhaher_82876589952
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31027
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 18:27

Oui mais ça c'est du glotto respectable, voilà pourquoi c'est toi en non David Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 33
Date d'inscription : 24/06/2007

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 19:05

C'est vrai qu'au moins, quand on parle de Lied, on reste entre gens de bonnes compagnies, ce format humble et intimiste a le grand mérite de ne pas trop inciter à la débauche comme sur les fils wagnéro-glotto. Mr. Green Foin de mauvaise foi toutefois, c'est à lui que je dois cette formidable découverte.

Bon, et sinon, t'en penses quoi de Gerhaher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 19:32

Tous les récitals précités et bien d'autres figurent dans un coffret de 13 CD à moins de 40 euros sur le net :

Christian Gerhaher 51-aaHgtpJL._AA160_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 33
Date d'inscription : 24/06/2007

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 19:42

Merci de le signaler, j'avais remarqué l'existence de ce coffret mais je n'y ai plus pensé. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 20:03

J'ai un excellent souvenir de lui dans Don Carlo vu à Toulouse en 2012 ou 2013. Souffrant d'une sciatique qui l'obligeait à avoir une canne durant toute la représentation il a quand même incarné un Posa sublime et reçu une ovation très largement méritée aux saluts finaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Roderick
Mélomane chevronné
Roderick

Nombre de messages : 3186
Age : 44
Date d'inscription : 10/06/2013

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 20:11

Bart a écrit:
Christian Gerhaher Schumann_Gerhaher_82876589952

thumright

Un des disques que j'ai le plus réécoutés alors même que c'est loin d'être mon cycle de lieder préféré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 21:03

Gerhaher a enregistré deux très beaux Mahler avec l'OSM sous Nagano:

Lieder avec orchestre  et Das Lied von der Erde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 21:09

Voici ce que je disais au sujet de Christian Gerhaher après son passage à Toulouse en 2013 :

Soutien indéfectible de Carlo et ami attentif de Filippo le marquis de Posa est incarné par Christian Gerhaher; le baryton allemand y va au courage car atteint d'une hernie discale qui l'handicape il a bien du mal à se mouvoir correctement sur scène (l'autodafé entre autres scènes a été un moment de souffrance). Vocalement cependant, à l'instar de Leo Nucci dans Rigoletto à Parme en octobre dernier, il donne une leçon de chant grandeur nature : la ligne de chant est impeccable, les nuances sont parfaites, la voix est solide et le personnage de Posa en sort grandi. Si le duo avec Carlo puis celui avec Filippo II sont superbes, la scène de l'autodafé et plus tard la scène de la prison et la mort de Posa sont sublimés par la sobriété et la pureté du chant de Gerhaher qui, bien que diminué physiquement fait montre d'un engagement total qui lui vaut un triomphe au salut final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 21:31

On peut dire je crois que c'est un des plus grands Liedersänger de notre temps. Je le considère un peu comme le pendant de Goerne, presque l'opposé.

La voix, j'ai l'impression, évolue vers toujours plus de nuances et d'intelligence. Le récital qu'il a donné à Bastille en septembre dernier était exemplaire sur ce point : malgré une méforme il a délivré un tel nombre de couleurs, d'inflexions différentes...

Je retiens parmi sa discographie heureusement abondante le coffret de 13 CD (Sony) qui, en sus des cycles schubertiens et schumanniens contient aussi un disque remarquable d'airs romantiques allemands (Wolfram, Genoveva, Fierrabras etc). Côté Mahler, plutôt que ceux du coffret que je trouve un peu insatisfaisants (Lied von der Erde), je privilégie ses Knaben Wunderhorn avec Boulez/Kozena (DG). Attention le coffret comporte des disques plus dépareillés, notamment des extraits de Haydn (Schöpfung, Jahreszeiten) ou le Buch der hängenden Gärten de Schönberg en extraits.

Son incarnation du Faust de Schumann (Harnoncourt, Harding) est un idéal, vraiment. A l'opéra son répertoire semble prudemment s'étendre, mais peu en est pour l'instant disponible (à part Wolfram je crois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 21:42

Merci Bart !

Ce qui est extraordinaire, chez Gerhaher, c'est que l'élocution très articulée ne regarde jamais vers la préciosité : la voix et l'expression demeurent très directes, presque brutes par certains aspects. C'est cette simplicité (pas d'abus de couverture non plus, régulièrement des [a] ouverts) qui en fait l'un des plus grands artistes de notre temps.

Au sommet, on trouve ses Schumann : cycle Eichendorff, Dichterliebe, Scènes de Faust…

Miraculeux Wolfram… je crois que je n'ai jamais entendu mieux, c'est encore un cran au-dessus de DFD, Mattei et quelques autres immenses titulaires. À la fois mordant, poétique et dit à la perfection.

À cela il faut ajouter le disque d'airs rares allemands, une tuerie : que de très belles choses, et là aussi dans une voix et un frémissement extraordinaire. Son Froila (Alfonso und Estrella) tient du miracle, alors même que la concurrence est sévère : Fischer-Dieskau, Hampson, Werba !

Tout autant hors des sentiers battus, même si les plus grands l'ont pratiqué (Fischer-Dieskau, Bär, Le Roux, Tüller, Eröd…), il a fait le merveilleux Notturno de Schoeck.

Et puis effectivement son Posa inattendu — ne forçant jamais son naturel, mais j'étais très étonné d'entendre un italien aussi bien sonnant (alors que je ne l'ai jamais entendu chanter autre chose que de l'allemand, à cette exception près).
Preuve supplémentaire, au passage, de la perfection technique absolue de cette voix : toutes les voyelles sont riches et solides, toutes les couleurs disponibles, du grave râpeux (jamais tubé) à la voix mixte, et bien sûr un excellent legato, une excellente extension aiguë, qu'elle soit couverte ou mixée……

Ses Schubert au disque témoignent malheureusement de ses débuts, où la voix est légèrement nasale et surtout où l'expression est beaucoup plus lisse… aujourd'hui, non seulement l'expression est considérablement plus fouillée et juste (sans jamais être dans le commentaire comme Fischer-Dieskau ou dans l'esthétisme comme Goerne, vraiment une expression directe), mais même la matière vocale s'est améliorée. Je guette la prochaine diffusion radio de sa Meunière, au printemps, pour m'en graver une version de référence.  
Il n'empêche, ses trois cycles restent très beaux.

Pour ne rien gâter, son accompagnateur attitré, Gerold Huber, est un très beau pianiste, élégant et expressif, avec un assez beau son…


Vraiment, on peut tout acheter là-dedans, le coffret Sony fait parfaitement l'affaire !

--

Dans un genre un peu comparable (mais sensiblement moins typé), si on aime Gerhaher dans le lied, on peut aller écouter Stephan Genz, Adrian Eröd (pas très phonogénique malheureusement, et son Winterreise chez Gramola n'est pas fabuleux, mais s'il y a d'autres choses qui paraissent…) ou Niklaus Tüller, dont les qualités de voix bien droite et d'expression sans afféterie sont assez proches.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Lun 17 Nov 2014 - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 33
Date d'inscription : 24/06/2007

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 22:02

Cool, je craignais de faire un bide !  Very Happy

Guillaume a écrit:
Son incarnation du Faust de Schumann (Harnoncourt, Harding) est un idéal, vraiment. A l'opéra son répertoire semble prudemment s'étendre, mais peu en est pour l'instant disponible (à part Wolfram je crois).

Les Scènes de Faust avec Harnoncourt font partie de ma liste de choses à écouter très prochainement. Effectivement il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent pour l'instant en opéra; il y a toutefois une Flûte enchantée (Papageno) en dvd avec Muti (on peut en voir un extrait sur toitube).

DLM a écrit:
Ce qui est extraordinaire, chez Gerhaher, c'est que l'élocution très articulée ne regarde jamais vers la préciosité : la voix et l'expression demeurent très directes, presque brutes par certains aspects. C'est cette simplicité (pas d'abus de couverture non plus, régulièrement des [a] ouverts) qui en fait l'un des plus grands artistes de notre temps

Yep ! C'est un équilibre assez rare. Smile

DLM a écrit:
Ses Schubert au disque témoignent malheureusement de ses débuts, où la voix est légèrement nasale et surtout où l'expression est beaucoup plus lisse… aujourd'hui, non seulement l'expression est considérablement plus fouillée et juste (sans jamais être dans le commentaire comme Fischer-Dieskau ou dans l'esthétisme comme Goerne, vraiment une expression directe), mais même la matière vocale s'est améliorée.

Je n'en ai pas entendu de version plus récente de sa part donc je n'ai pas de point de comparaison. Moi ça me va très bien comme ça. Je trouve pas ça particulièrement lisse... très propre oui, mais pas dans le sens péjoratif du terme. Et j'aime bien le côté juvénile, en particulier pour la Meunière.

Calbo a écrit:
Soutien indéfectible de Carlo et ami attentif de Filippo le marquis de Posa est incarné par Christian Gerhaher; le baryton allemand y va au courage car atteint d'une hernie discale qui l'handicape il a bien du mal à se mouvoir correctement sur scène (l'autodafé entre autres scènes a été un moment de souffrance) (...)

Et en plus c'est un héros. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 22:19

Bart a écrit:
Calbo a écrit:
Soutien indéfectible de Carlo et ami attentif de Filippo le marquis de Posa est incarné par Christian Gerhaher; le baryton allemand y va au courage car atteint d'une hernie discale qui l'handicape il a bien du mal à se mouvoir correctement sur scène (l'autodafé entre autres scènes a été un moment de souffrance) (...)

Et en plus c'est un héros. Mr. Green

hehe Héros je ne sais pas mais un homme courageux c'est certain; je connais peu d'artistes qui auraient fait ce qu'il a fait (répets+représentations+station debout prolongée à la sortie des artistes). Je crois qu'il n'a renoncé qu'à la dernière représentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 17 Nov 2014 - 22:32

Bart a écrit:
Les Scènes de Faust avec Harnoncourt font partie de ma liste de choses à écouter très prochainement.

Ce n'est pas la version où il est le plus en voix d'ailleurs, mais on ne va pas chipoter.


Citation :
Effectivement il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent pour l'instant en opéra; il y a toutefois une Flûte enchantée (Papageno) en dvd avec Muti (on peut en voir un extrait sur toitube).

Oui, c'est bien sûr très beau, mais pour les très grands Papageno, on ne l'a pas attendu. Pour les grands Faust-de-Schumann, c'est déjà beaucoup plus rare.



Citation :
Je n'en ai pas entendu de version plus récente de sa part donc je n'ai pas de point de comparaison. Moi ça me va très bien comme ça. Je trouve pas ça particulièrement lisse... très propre oui, mais pas dans le sens péjoratif du terme. Et j'aime bien le côté juvénile, en particulier pour la Meunière.

Oui, c'est très bien, mais il y a pas le côté coup de poing expressif de sa maturité (qui arrive peu de temps après d'ailleurs, la voix et le style n'ayant quasiment pas fluctué depuis dix ans).

Franchement, le témoignage du Wigmore pour la Meunière, j'étais accroché à mon siège (et je n'étais pas dans la salle !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyMar 18 Nov 2014 - 17:41

Son dernier disque de lieder de Schubert (qui ne figure donc pas dans le coffret) est une merveille absolue, in-dis-pen-sable !

Sans emphase, d'un naturel inouï, toujours cette aisance dans la diction et dans l'émission, jusque dans l'aigu divin, qui laisse pantois. Intelligence du texte, mais sans soulignements, très belle voix qui se déroule comme une évidence, tellement belle, et cela chante, chante.

Christian Gerhaher U0886443914353
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johannes Hallberg
Mélomane du dimanche
Johannes Hallberg

Nombre de messages : 66
Age : 42
Date d'inscription : 31/08/2014

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyMar 18 Nov 2014 - 20:31

DavidLeMarrec a écrit:
Ce qui est extraordinaire, chez Gerhaher, c'est que l'élocution très articulée ne regarde jamais vers la préciosité : la voix et l'expression demeurent très directes, presque brutes par certains aspects. C'est cette simplicité (pas d'abus de couverture non plus, régulièrement des [a] ouverts) qui en fait l'un des plus grands artistes de notre temps.

Sur les [a] ouverts, la perfection n'est plus de ce monde, Gerhaher n'est pas Camille Maurane non-plus... Mais je pinaille effectivement, je suppose qu'aller plus loin produirait ce qu'une bonne partie du public actuel tiendrait pour du maniérisme. Honnêtement, ce que fait Gerhaher est effectivement d'une rare clarté puisque l'allemand n'exige pas des [a] ouverts aussi caractérisés. Du reste je ne l'ai entendu que dans les Saisons (avec Harnoncourt, où les trois solistes sont parfaitement intelligibles) et dans l'Oratorio de Noël, toujours avec Harnoncourt, et vous me donnez très envie de me procurer les Scènes de Faust. Ce forum est une véritable incitation à l'achat de disques, sans lui j'aurais continué encore un certain temps à ignorer l'existence de cette alléchante galette... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 33
Date d'inscription : 24/06/2007

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyMer 19 Nov 2014 - 11:17

Hippolyte a écrit:
Son dernier disque de lieder de Schubert (qui ne figure donc pas dans le coffret) est une merveille absolue, in-dis-pen-sable !

Sans emphase, d'un naturel inouï, toujours cette aisance dans la diction et dans l'émission, jusque dans l'aigu divin, qui laisse pantois. Intelligence du texte, mais sans soulignements, très belle voix qui se déroule comme une évidence, tellement belle, et cela chante, chante.

Je n'en ai écouté que le début, mais ça m'a encore l'air d'un très haut niveau. Et puis An den Mond in einer Herbstnacht... sans doute dans mon top 10/15 des Lieder de Schubert. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyMer 19 Nov 2014 - 17:26

coucou Hippolyte !

Oui, très beau récital, bien que pour ces Schubert simples, l'éloquence soit un brin moindre — en tout cas, ça me touche moins que ses Schumann ou des ses trois cycles (pareil pour l'album Abendlieder, complètement fabuleux, mais qui ne fait pas vibrer ma corde sensible aussi intensément). Peut-être parce que je suis de plus en plus Schumann et de moins en moins Schubert, mais je remarque tout de même que d'autres interprètes, qui m'intéressent pourtant un peu moins (Bostridge, Prégardien, et bien sûr les merveilleux participants à l'intégrale Naxos…), m'émeuvent toujours.


Johannes Hallberg a écrit:
Sur les [a] ouverts, la perfection n'est plus de ce monde, Gerhaher n'est pas Camille Maurane non-plus... Mais je pinaille effectivement, je suppose qu'aller plus loin produirait ce qu'une bonne partie du public actuel tiendrait pour du maniérisme. Honnêtement, ce que fait Gerhaher est effectivement d'une rare clarté puisque l'allemand n'exige pas des [a] ouverts aussi caractérisés.

Oui, parce que là, les [a] ouverts, c'est presque l'allemand de François Le Roux. Mr. Green C'est étonnant, mais j'aime beaucoup — moins on couvre, plus je suis content, de toute façon.


Citation :
Du reste je ne l'ai entendu que dans les Saisons (avec Harnoncourt, où les trois solistes sont parfaitement intelligibles) et dans l'Oratorio de Noël, toujours avec Harnoncourt, et vous me donnez très envie de me procurer les Scènes de Faust. Ce forum est une véritable incitation à l'achat de disques, sans lui j'aurais continué encore un certain temps à ignorer l'existence de cette alléchante galette... Very Happy

Ah oui, ce sont de petites choses, ça (même s'il y est très bon). Il y a deux versions (discographiques, plein d'autres sinon) des Scènes de Faust : il est meilleur dans celle de Harding, mais Harnoncourt est globalement plus vivant et coloré. Deux très bons choix, de toute façon.


Bart a écrit:
Et puis An den Mond in einer Herbstnacht... sans doute dans mon top 10/15 des Lieder de Schubert. Sad

Ah, tiens, pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyMer 19 Nov 2014 - 18:52

Un membre de ce forum (qui se dénoncera s'il le souhaite) vient de m'indiquer qu'on trouve les cycles du Wigmore (Voyage et Meunière) sur une chaîne DailyMotion spécialisée dans les bandes radio :

/relevance/user/ahperfido/search/gerhaher/1

(on y entend aussi ses Scènes de Faust berlinoises et son Posa !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 33
Date d'inscription : 24/06/2007

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyMer 19 Nov 2014 - 21:07

DavidLeMarrec a écrit:

Bart a écrit:
Et puis An den Mond in einer Herbstnacht... sans doute dans mon top 10/15 des Lieder de Schubert. Sad

Ah, tiens, pourquoi ?

Difficile à dire, on est vraiment dans la préférence toute subjective. J'aime beaucoup sa progression, il commence comme une petite berceuse dont la mélodie, toute simple, me donne presque envie de chialer, puis évolue vers des choses un peu plus sinueuses (gentiment, tout de même) avant de retrouver l'apaisement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyJeu 20 Nov 2014 - 17:02

coucou David !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4286
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptySam 12 Sep 2015 - 22:08

Quid sur son dernier CD "Mozart arias"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptySam 12 Sep 2015 - 22:18

luisa miller a écrit:
Quid sur son dernier CD "Mozart arias"?

C'est sorti hier, je n'ai pas fini de l'écouter (j'ai commencé par le Puccini de Kaufmann, à tort sans doute).

Ce que je peux déjà dire :
=> joué sur petit ensemble sur instruments anciens, j'aime beaucoup, mais très inhabituel ;
=> comme d'habitude, ce n'est vraiment pas très italien (voix un peu ronde, accent bizarre, [r] très différents…), mais c'est très beau.

Pour le détail, il faut que je termine. (mais ça ne vaudra pas son disque d'airs allemands avec son Froila et son Lysiart pour l'éternité…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4286
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptySam 12 Sep 2015 - 22:26

Merci pour ces premières impressions kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyDim 13 Sep 2015 - 10:21

Voilà, fini ce matin. Assez bizarre (la voix est placée plus en arrière, couverte différemment par rapport au style italien), mais je trouve ça totalement jubilatoire. Le petit ensemble qui crincrinne finement, et puis Gerhaher, avec son style inimitable, combinant sans cesse les rapports ouvert/couvert, voix pleine/voix mixte, résonance métallique/résonance naturelle…

Tout n'est pas une référence, mais son Figaro et son Guglielmo sont remarquables !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4286
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher EmptyLun 14 Sep 2015 - 16:31

Tout ce qui est bizarre te plait hehe ; et dans le cas de Gerhaher, ça devrait m'aller aussi. Je pense que ça ira dans la liste du père noël Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




Christian Gerhaher Empty
MessageSujet: Re: Christian Gerhaher   Christian Gerhaher Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Christian Gerhaher
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Christian Gerhaher
» Christian Joseph Lidarti (1730-1795)
» SPY GIRL - Christian Tavernier
» ben harper avec une weiss christian druery
» RACKETT - Christian Gondot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: