Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lectures (4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 12:04

Cololi a écrit:
Bart a écrit:
Ach ! Petit veinard. Moi justement, les transports en commun me coûtent un Pléiade neuf chaque mois... Shit

le RER c'est ça ?

A Bordeaux, l'abonnement adulte mensuel c'est 34€/mois ... (moitié moins pour les - de 28 ans) mais l'employeur est tenu par la loi de me payer la moitié de l'abonnement.

En Île-de-France il y a un système de zones, pour me rendre à mon travail je suis obligé d'avoir les zones 1-5, donc le maximum. Et ça revient au prix d'un Pléiade après dédommagement... Neutral
Mais apparemment ça devrait bientôt changer, ils vont mettre en place un tarif unique pour toute la région ; j'y serai gagnant.

L'avantage c'est que je peux aller faire un jogging dans la forêt de Rambouillet ou la forêt de Fontainebleau s'il m'en prend l'envie. Ce que je ne fais jamais, bien entendu. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 12:13

Et ce cher employeur n'est pas tenu de te payer la moitié ? Dans le privé c'est obligatoire pour le patron (ce qui lui coûte des clopinettes ... car sur 120 salariés on doit être 2/3 à prendre les transports en commun).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 12:18

Si si, c'est obligatoire dans le public également, mais même après remboursement ça revient toujours bonbon... C'est pour ça que le passage au tarif unique sera le bienvenu, en ce qui me concerne. En revanche, ce sont les parisiens intra-muros qui travaillent à Paris même (ou en proche banlieue) qui vont être perdants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 12:20

Bart a écrit:
Si si, c'est obligatoire dans le public également, mais même après remboursement ça revient toujours bonbon... C'est pour ça que le passage au tarif unique sera le bienvenu, en ce qui me concerne. En revanche, ce sont les parisiens intra-muros qui travaillent à Paris même (ou en proche banlieue) qui vont être perdants.

Oui mais pour le coup c'est une vraie mesure de justice sociale.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 12:34

A priori oui. En tout cas elle est clairement pensée au bénéfice de ceux qui ont les plus longs temps de trajet.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/12/10/l-ile-de-france-adopte-le-pass-navigo-a-tarif-unique_4537878_3234.html


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18866
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 12:36

Cololi a écrit:
Bart a écrit:
Si si, c'est obligatoire dans le public également, mais même après remboursement ça revient toujours bonbon... C'est pour ça que le passage au tarif unique sera le bienvenu, en ce qui me concerne. En revanche, ce sont les parisiens intra-muros qui travaillent à Paris même (ou en proche banlieue) qui vont être perdants.

Oui mais pour le coup c'est une vraie mesure de justice sociale.

L'employeur rembourse la moitié des 10/12ème il me semble...

Sinon pour les prix des transports, à partir de 3 zones en fait, ça devient presque rentable le passage au tarif unique. Donc moi ça me va bien aussi... comme ça je pourrais aller à Versailles ou chez Mickey! Mr.Red
D'un autre côté c'est dézoné le week-end maintenant. Et ça me rappelle ma jeunesse avec la carte Imagine R!! Very Happy

Mais c'est vrai que 5 zones, ça fait super cher même après remboursement d'une partie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 12:54

Le plus comique c'est que ce sont les admins qui lancent et alimentent le HS hehe . Le patron va râler les petits Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 13:50

Bart a écrit:
Si si, c'est obligatoire dans le public également, mais même après remboursement ça revient toujours bonbon... C'est pour ça que le passage au tarif unique sera le bienvenu, en ce qui me concerne. En revanche, ce sont les parisiens intra-muros qui travaillent à Paris même (ou en proche banlieue) qui vont être perdants.

Les parisiens vont passer de 67 à 70 euros, ça va, c'est pas la mer à boire. Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 13:53

Xavier a écrit:
Bart a écrit:
Si si, c'est obligatoire dans le public également, mais même après remboursement ça revient toujours bonbon... C'est pour ça que le passage au tarif unique sera le bienvenu, en ce qui me concerne. En revanche, ce sont les parisiens intra-muros qui travaillent à Paris même (ou en proche banlieue) qui vont être perdants.

Les parisiens vont passer de 67 à 70 euros, ça va, c'est pas la mer à boire. Smile Smile

C'est clair hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 14:06

Xavier a écrit:
Bart a écrit:
Si si, c'est obligatoire dans le public également, mais même après remboursement ça revient toujours bonbon... C'est pour ça que le passage au tarif unique sera le bienvenu, en ce qui me concerne. En revanche, ce sont les parisiens intra-muros qui travaillent à Paris même (ou en proche banlieue) qui vont être perdants.

Les parisiens vont passer de 67 à 70 euros, ça va, c'est pas la mer à boire. Smile Smile

Et en plus il en rajoute hehe . J'ai sous estimé Xavier on dirait siffle .

Pour essayer de revenir dans le sujet, j'ai commandé "Voyage extraordinaire au royaume des sept tours" à la RNAC. Je l'avais trouvé à France Loisirs mais perdu l'an dernier lors des rangements qui ont précédé et suivi les travaux de l'appartement ou je vis avec ma mère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 14:18

Xavier a écrit:
Bart a écrit:
Si si, c'est obligatoire dans le public également, mais même après remboursement ça revient toujours bonbon... C'est pour ça que le passage au tarif unique sera le bienvenu, en ce qui me concerne. En revanche, ce sont les parisiens intra-muros qui travaillent à Paris même (ou en proche banlieue) qui vont être perdants.

Les parisiens vont passer de 67 à 70 euros, ça va, c'est pas la mer à boire. Smile Smile

Je ne savais pas, je pensais qu'ils allaient prendre un peu plus que ça (du genre, 10€ par mois). Dans ce cas-là effectivement, c'est des bisous pour tout le monde. Smile

Fin du HS, en ce qui me concerne. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 15 Jan 2015 - 20:54

Cololi a écrit:
Pour Béroul, c'est le texte original ou une traduction (ou les 2) ?

Le français de cette époque est quasiment une autre langue (vocabulaire très largement différent, des déclinaisons, conjugaisons différentes…), donc tu ne le trouveras jamais en monolingue non traduit, sauf dans des éditions très spécialisées que tu ne croiseras jamais en librairie.


Cololi a écrit:
Bart a écrit:
Si si, c'est obligatoire dans le public également, mais même après remboursement ça revient toujours bonbon... C'est pour ça que le passage au tarif unique sera le bienvenu, en ce qui me concerne. En revanche, ce sont les parisiens intra-muros qui travaillent à Paris même (ou en proche banlieue) qui vont être perdants.

Oui mais pour le coup c'est une vraie mesure de justice sociale.

Complètement : ceux qui font le plus de trajet sont en général les plus modestes, qui partent des zones les plus lointaines pour travailler à Paris ou en petite couronne.

Et ça peut sûrement aider à désenclaver l'activité économique des zones plus éloignées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Sam 17 Jan 2015 - 16:37

Ponge : La rage de l'expression

J'aime beaucoup (comme tous les livres de Ponge que j'ai lus), ça ressemble assez à Méthode, très intéressant !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Sam 17 Jan 2015 - 23:28

Oui, j'avais cru comprendre que tu aimais bien ce proète !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Sam 17 Jan 2015 - 23:33

Chris3 a écrit:
Oui, j'avais cru comprendre que tu aimais bien ce proète !
pété de rire
Je vois que tu as lu Ponge toi aussi !  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Sam 17 Jan 2015 - 23:49

J'aime beaucoup Ponge, avec une fascinante économie de moyens il arrive à épuiser la signification d'un mot, et à faire des liens toujours signifiants entre son et sens. Le langage comme objeu (je dirai même objoie !), voilà une magnifique démarche, exigeante et rigoureuse, qui s'inscrit dans la quête mallarméenne ("donner un sens plus pur aux mots de la tribu") à laquelle je souscris pleinement, et qui a eu une influence considérable sur la poésie française contemporaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Sam 17 Jan 2015 - 23:53

Chris3 a écrit:
J'aime beaucoup Ponge, avec une fascinante économie de moyens il arrive à épuiser la signification d'un mot, et à faire des liens toujours signifiants entre son et sens. Le langage comme objeu (je dirai même objoie !), voilà une magnifique démarche, exigeante et rigoureuse, qui s'inscrit dans la quête mallarméenne ("donner un sens plus pur aux mots de la tribu") à laquelle je souscris pleinement, et qui a eu une influence considérable sur la poésie française contemporaine.
mains
Je suis absolument d'accord : Parti Pris des Choses = Compte Tenu des Mots.
Dans La Rage de l'Expression je trouve que cette démarche et cette recherche jusqu'à épuisement de la signification du mot est vraiment clairement apparente !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Mar 20 Jan 2015 - 21:00

Char : Les Matinaux et La parole en archipel





Dernière édition par Emeryck le Sam 24 Jan 2015 - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Mer 21 Jan 2015 - 23:40



J'ai lu ce roman jeunesse le mois dernier.

Le prince Ilian suite à une malédiction se voit exilé dans le Paris des années 1930. Il est recueilli par un couple de confiseurs, les Perle. Bientôt la guerre éclate et le jeune garçon ayant pris l'identité du fils mort de ce couple, Joshua Perle, se retrouve pris dans l'horreur de cette dernière. Il n'aura de cesse de vouloir retrouver le chemin vers son royaume et de trouver des preuves de l'existence d'un autre monde qu'il rassemble au fur à mesure. La fée Olia qui est amoureuse d'Ilian le suit et aimerait pouvoir le ramener avec elle. Ce n'est qu'un résumé parmi d'autres car ce livre n'est pas évident à résumer.

Ce roman est le premier que j'ai lu de l'auteur. Il est tout simplement magnifique, d'une grande richesse, plein de poésie et de sensibilité, empreint de nostalgie et de tendresse. L'écriture de Thimotée de Fombelle est très littéraire, élégante. La construction narrative du roman avec l'alternance entre l'univers des contes et l'univers plus réaliste est très maîtrisée. La Résistance et la barbarie nazie sont bien évidemment présentes en filigrane dans le roman puisque les Perle sont juifs. Le narrateur rencontre lui-même les personnages et écrit leur histoire, je n'en dirai pas plus pour ne pas gâcher la surprise. L'histoire d'amour qui unit Ilian et Olia est très touchante.

Je conseille ce livre pour de bons lecteurs, à partir de 13 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2892
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Ven 23 Jan 2015 - 12:25



Ce livre que j'ai beaucoup aimé et que je viens de terminer, me laisse un goût amer.

En plus j'ai assisté à la fin tragique cette nuit en pleine insomnie Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Sam 24 Jan 2015 - 22:03

Follain : Exister et Territoires 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Mer 28 Jan 2015 - 16:55

Tiré du sujet "Votre dernier film visionné"

Oriane a écrit:
C'est possible que Barthes ait écrit sur Balzac ! À vrai dire, je n'ai pas lu grand chose de lui. Mais sur le fantastique dans La peau de chagrin, il a dû y avoir pas mal de travaux. Ce livre fait partie de ses "contes" les moins réalistes. En fait, je pense que l'influence de la littérature fantastique et du conte est perceptible dans pas mal de ses romans. Il n'est pas rare que les personnages évoquent des êtres surnaturels (par exemple, le père vampire ou mort-vivant du Lys dans la vallée, pour citer un livre a priori assez éloigné du genre; ou encore le père ogre d'Eugénie Grandet). Parmi les thèmes de prédilection de Balzac qui peuvent rapprocher ses romans du fantastique, il y a aussi l'alchimie par exemple (comme sujet majeur dans La recherche de l'absolu, ou sous forme de métaphore dans Le cousin Pons ...).

C'est vrai qu'il y a des éléments qui lorgnent sur le fantastique y compris dans ses romans a priori réalistes. Aux exemples que tu cites on peut ajouter les sinistres Europe et Asie dans Splendeurs et misères des courtisanes et bien sûr Jacques Collin alias le père Carlos Herrera alias Trompe-la-mort alias Vautrin, LA figure démoniaque par excellence dans la Comédie humaine, dont le destin rocambolesque défie tout réalisme. Twisted Evil
Je crois avoir lu quelque part - sûrement dans une quelconque préface - qu'il était très admirateur des contes de Hoffmann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Mer 28 Jan 2015 - 19:43

Et il me semble qu'il a écrit une suite au Melmoth de Maturin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 29 Jan 2015 - 20:18

Reverdy : Sable mouvant -- La Liberté des mers -- Cette émotion appelée poésie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 29 Jan 2015 - 21:17

Un de mes poètes préférés, je l'avais d'ailleurs découvert par ce volume. J'ai fait mon mémoire de M1 sur cet auteur, surtout sur ses recueils Les Ardoises du toit et La lucarne ovale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Ven 30 Jan 2015 - 1:24

Parsifal a écrit:
Et il me semble qu'il a écrit une suite au Melmoth de Maturin

Oui, Melmoth réconcilié, qu'il s'arrange pour intégrer à la Comédie humaine par le truchement d'un des personnages, Castanier, caissier de Nucingen. Oeuvre semi-fantastique, presque mystique, qui se rapproche à certains moment du mythe faustien (thème du pacte avec le diable). Pas son ouvrage le plus connu, mais pas le moins intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16147
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Ven 30 Jan 2015 - 17:23

J'ai envie de lire Joseph et ses Frères, la tétralogie de Thomas Mann.
Comment ça se situe d'un point de vue qualitatif et stylistique par rapport à ses grands romans? (Les Buddenbrook, La Montagne Magique, Le Docteur Faustus) bounce

Accessoirement quelqu'un connait la trilogie du Fleuve sans Rivages de Hans Henry Jahnn?
Ca me tente aussi. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Ven 30 Jan 2015 - 20:45

aurele a écrit:
Un de mes poètes préférés, je l'avais d'ailleurs découvert par ce volume. J'ai fait mon mémoire de M1 sur cet auteur, surtout sur ses recueils Les Ardoises du toit et La lucarne ovale.
D'accord, intéressant. J'ai commencé et je dois dire que ça me plait énormément !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
avatar

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Ven 30 Jan 2015 - 23:55

arnaud bellemontagne a écrit:
J'ai envie de lire Joseph et ses Frères, la tétralogie de Thomas Mann.
Comment ça se situe d'un point de vue qualitatif et stylistique par rapport à ses grands romans? (Les Buddenbrook, La Montagne Magique, Le Docteur Faustus) bounce

Sehr geehrter TH. Mann, "nun will ich Dir von deiner Taufe erzählen für künftig und wie schön sie sich zutrug, damit Du es liest, wenn Du groß bist"… Es soll vorkommen, daß, dieweil drunten weit in der Pfalz die Völker aufeinander schlagen, warm am Ofen der Dichter (o mein!) abgewandt hockt und epi-epigönnerisch sich vornimmt, Goethen, dem Olympier (ja?), es gewichtig nachzutun,  indem daß er sich einen (juch!) neuen Gänsekiel schneidet und epikt, also direkt epikt. Dieses tat auch Thomas, der Mann, und man muß ihm  von seiner Taufe erzählen…: Es war in Lübeck, allwo es ihm nicht an der Wiege gesungen ward, daß er einst ein (ach was!) — ein derartiger Karpfen werden würde…!
… Bitte, was der schreibt!

"Wo auf festlichen Tischen die Vespermahlzeit bereitstand,
Klug bestellt von der sorgenden Wirtin zur Ehre des Hauses,
Wie die Blockade es zuließ der kalt gebietenden Angeln."

… der kalt gebietenden Angeln!!! Ach was: — Mückensamt.

Citation :
Accessoirement quelqu'un connait la trilogie du Fleuve sans Rivages de Hans Henry Jahnn?
Ca me tente aussi. study

Pas lu, la trilogie du fleuve sans rives mais Hans Henry Jahnn, c'est très bien (j'ai son Ugrino et Ingrabanie en cours).

Sinon en bon gros roman allemand bien dense, je te conseille vivement de jeter, aussi, un œil au hylée de Raoul Haussmann.[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Sam 31 Jan 2015 - 0:50

Arnaud, tu peux aller sans hésitation vers Joseph et ses frères, en plus c'est un peu son Moïse et Aron (pour autant que cette analogie veuille dire quelque chose...). Wink

Je crois qu'André l'a lu récemment, il pourrait t'en parler mieux que moi car ma lecture commence à dater, mais j'en garde le souvenir d'une oeuvre vertigineuse, où il est en pleine possession de ses moyens narratifs, malgré quelques longueurs. La prose est exquise, comme d'habitude. Mais je pense l'avoir abordé un peu tôt dans mon parcours de lecteur, c'est typiquement le genre de livre que je me sens beaucoup plus en mesure d'apprécier aujourd'hui à sa juste valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16147
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Sam 31 Jan 2015 - 13:11

Merci de ton éclairage, Bart. Smile

@Les noces sanglantes: désolé, mais je ne maîtrise pas la langue de Goethe. Mr. Green

Hylée, c'est pas encore un de tes trucs surréalo-avant gardistes complètement nawak ? Mr.Red


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Sam 31 Jan 2015 - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Läbip
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Sam 31 Jan 2015 - 14:30

J'ai lu la Médée d'Hans Henry Jahnn, c'était pas mal.

Les romans, des chef d'oeuvre. N'hésite pas, Arnaud Bellemontagne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Dim 1 Fév 2015 - 2:07

@Les noces : De qui est l'extrait que tu as cité ? On dirait justement du Thomas Mann tardif, avec cette langue très recherchée qui n'hésite pas à intégrer des archaïsmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
avatar

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Dim 1 Fév 2015 - 22:01

arnaud bellemontagne a écrit:
@Les noces sanglantes: désolé, mais je ne maîtrise pas la langue de Goethe. Mr. Green
Soit, soit… mais la traduction n'étant pas encore tombée dans le domaine publique, alors… Mr. Green

Citation :
Hylée, c'est pas encore un de tes trucs surréalo-avant gardistes complètement nawak ? Mr.Red
pas surréalo pour un sou ; pas vraiment nawak non plus.

http://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?id=2907 (tu peux y lire des extraits).

Bart a écrit:
@Les noces : De qui est l'extrait que tu as cité ? On dirait justement du Thomas Mann tardif, avec cette langue très recherchée qui n'hésite pas à intégrer des archaïsmes...

Euh… pas vraiment du Thomas Mann Mr. Green — bien qu'il soit cité. C'est un bout d'un manifeste dada du dr Serner. [edi] donc un peu avant le Thomas Mann tardif… siffle ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Lun 2 Fév 2015 - 0:11

Les noces sanglantes a écrit:

Euh… pas vraiment du Thomas Mann Mr. Green — bien qu'il soit cité. C'est un bout d'un manifeste dada du dr Serner. [edi] donc un peu avant le Thomas Mann tardif… siffle ]

Merci je ne connaissais pas, je vais me renseigner. Smile
Ça me plaît beaucoup, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
avatar

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Lun 2 Fév 2015 - 18:24

Si tu lis [couramment] l'allemand, essaye plutôt de te procurer ses livres en version originale : plus facile à trouver ; son œuvre intégrale est éditée (contre seulement quatre en langue française*, dont un encore plus difficilement trouvable que les autres) ; tu évites les aléas de la traduction ; et certains textes, dont son principal manifeste dada, sont en ligne intégralement sur le net.

(Serner est [un des] père[s] de la poésie automatique et le principal mentor, et ami, du peintre Christian Schad).

* les seuls que j'ai lus, ne comprenant pas allemand en dehors de quelques mots — malgré quelques vagues origines teutonnes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Lun 2 Fév 2015 - 21:39

Je vais très prochainement à Berlin, je vais voir ce que je peux trouver de lui sur place. D'ailleurs tout ça me rappelle que Marissal Bücher à Paris va fermer... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
avatar

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Mar 3 Fév 2015 - 0:00

Tu as die Tigerin en ligne ici si tu veux te faire une idée : http://gutenberg.spiegel.de/buch/die-tigerin-6929/1

Et au singe bleu, recueil de nouvelle, dont j'ai un excellent souvenir : http://gutenberg.spiegel.de/buch/zum-blauen-affen-6879/1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Mar 3 Fév 2015 - 0:10

Je te remercie, j'ai regardé ils ont également le manifeste dada dont tu parlais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16147
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Mar 3 Fév 2015 - 12:49

Histoire de preparer mon assaut de la tétralogie de Joseph et ses frères, je me relis La Montagne Magique. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Mar 3 Fév 2015 - 21:54

L'arabe du futur de Riad Sattouf :

J'aime beaucoup cette BD qui vient d'être primée à Angoulême. Je trouve déjà que c'est un beau livre : qualité du papier, rabats, couverture donnant le ton et très classe. C'est une BD qui présente du point de vue d'un enfant la vie dans des pays dirigés par des dictateurs. On trouve dans cette oeuvre une dimension politique et historique évidemment puisqu'elle nous présente à travers les yeux du petit Riad la vie en Lybie et en Syrie au début des années 1980, sous les régimes de Khadafi et Al-Assad, le père de l'actuel dirigeant de la Syrie. En outre, la figure du père de Riad est centrale dans cette BD puisqu'il porte plein d'espoirs sur son fils et veut en faire comme le titre l'indique "L'arabe du futur". Cet homme est à la fois drôle et intransigeant et on peut voir cette BD comme certaines critiques l'indiques comme un hommage au père. le personnage de la mère est plus effacé. C'est un livre sur la famille aussi, qui peut parler à tout le monde.
Le graphisme me plaît car il correspond au point de vue adopté, est enfantin. le choix de couleurs pour distinguer les pays et la construction en chapitre sont des éléments intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1167
Age : 26
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 5 Fév 2015 - 16:48

Kleist, Le prince de Hombourg.

Très beau, mais très complexe. C'est une pièce que j'aimerais voir sur scène. Elle doit être particulièrement difficile à interpréter : plein de lectures sont possibles.

Des poètes italiens : Montale, Luzi, Pétrarque, Leopardi ...

À la vieille Parque de Jude Stéfan. Vraie fausse érudition, clins d'oeil et trompe-l'œil, modernité et imitation pleine d'humour des poètes du passé (Renaissance, baroque) .... Ça marche bien, ça me plait. C'est ludique, mais jamais complètement gratuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Jeu 5 Fév 2015 - 17:08

Oriane a écrit:
À la vieille Parque de Jude Stéfan. Vraie fausse érudition, clins d'oeil et trompe-l'œil, modernité et imitation pleine d'humour des poètes du passé (Renaissance, baroque) .... Ça marche bien, ça me plait. C'est ludique, mais jamais complètement gratuit.

mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Ven 6 Fév 2015 - 17:03

Dupin : Ballast 

J'aime beaucoup, c'est assez particulier mais j'aime cette remise en question de l'écriture par moments. Un très bon recueil ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Dim 8 Fév 2015 - 15:38

Oriane a écrit:
Kleist, Le prince de Hombourg.

Très beau, mais très complexe. C'est une pièce que j'aimerais voir sur scène. Elle doit être particulièrement difficile à interpréter : plein de lectures sont possibles.

Ach! Große frustration pour moi que cette pièce, j'ai eu la mauvaise idée de m'y lancer il y a quelques années en VO, sans passer par le français ou le bilingue, par pur snobisme encore une fois, alors que mon teuton n'était pas encore suffisamment robuste pour une langue aussi chiadée que celle de Kleist (pour la difficulté je le place un bon cran au-dessus de Schiller et Goethe). Résultat je n'en ai pas retenu grand chose, je pense être passé à côté. Embarassed
Par contre l'année dernière j'ai lu La Cruche cassée qui est beaucoup plus abordable, en plus d'être une excellente comédie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Dim 8 Fév 2015 - 16:13

Hermann Hesse, Demian : L'histoire de la jeunesse d'Emil Sinclair
Very Happy Very Happy Very Happy

Un court roman (-200 pages) initiatique assez enthousiasmant que j'ai lu quasiment d'une traite. Je crois que c'est par celui-là que Hesse a accédé à la popularité, son récit trouvant un très fort écho dans la jeunesse allemande déboussolée après la première guerre mondiale (il est paru en 1919). Un narrateur à la première personne, répondant au nom d'Emil Sinclair, nous raconte ses années de formation intellectuelle, de 10 à 20 ans, années au cours desquelles il apprendra non sans souffrances à s'émanciper de son milieu familial bourgeois et propret pour flirter avec la philosophie, l'art, les "puissances démoniaques du monde souterrain" et finalement se découvrir une vocation de peintre. Le "Demian" du titre est son ami d'enfance, un peu plus âgé que lui, qu'il ne cesse de perdre de vue puis de retrouver par hasard, à chaque fois à des moments décisifs de son évolution. C'est le guide qui l'initiera à la philosophie, à la pensée critique, à l'art et l'amènera à assumer son destin d'exception.

Le récit ne se veut pas réaliste, il y a beaucoup d'invraisemblances et de "deus ex machina" dans les rebondissements; mais cela n'est pas dérangeant dans la mesure où le livre obéît plutôt à une logique poétique, comme s'il était la retranscription d'un long rêve. Le tout est mâtiné de nombreuses - et parfois un peu lourdes - allusions à la symbolique des rêves, à Schopenhauer, à Nietzsche pour le côté "aristocratique" (mais c'est le Nietzsche soft qui plaît aux artistes, pas le Nietzsche méchant) et de mysticisme bric à brac. Le fond du livre est assez fumeux, comme j'ai déjà pu le constater chez Hesse (cf. Le Loup des steppes Evil or Very Mad ), et sur des thèmes très proches il n'égale pas le magnifique Portrait de l'artiste en jeune homme de Joyce. Pourtant je dois dire que je suis resté sous le charme de cette histoire finalement assez naïve mais contée avec beaucoup de sincérité. De plus, contrairement à pas mal de ses contemporains, Hesse a le mérite de ne pas cultiver à l'excès le goût de l'obscurité ; sa prose est limpide et les pensées sont exprimées avec beaucoup de clarté, ce qui fait du bien dans un roman allemand. Smile
Bref, ce n'est pas un roman qui va bouleverser ma vie ni faire de moi un adorateur de Hermann Hesse, mais je l'ai lu avec beaucoup de plaisir. C'est tout à fait le genre de livre qu'on peut recommander à un lycéen, pour peu qu'il aime la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Dim 8 Fév 2015 - 16:25

Il ne faut pas oublier que les idées claires, soulèvent des problèmes extrêmement complexes. Montaigne par exemple, c'est limpide ... pourtant si on essaye de réfléchir la portée réelle de ce qu'il vient d'écrire (ce qui nous est caché précisément par sa limpidité) et décrypter sa pensée ... alors là ça devient de la très haute voltige (il faut dire que les penseurs français sont aussi des écrivains ... c'est ça tout leur charme et leur puissance, ils ne sont pas réductibles à la case philosophe - je pense évidemment aussi à Pascal ... ou Rousseau).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Dim 8 Fév 2015 - 16:36

Cololi a écrit:
Il ne faut pas oublier que les idées claires, soulèvent des problèmes extrêmement complexes. Montaigne par exemple, c'est limpide ... pourtant si on essaye de réfléchir la portée réelle de ce qu'il vient d'écrire (ce qui nous est caché précisément par sa limpidité) et décrypter sa pensée ... alors là ça devient de la très haute voltige (il faut dire que les penseurs français sont aussi des écrivains ... c'est ça tout leur charme et leur puissance, ils ne sont pas réductibles à la case philosophe - je pense évidemment aussi à Pascal ... ou Rousseau).

Tout à fait d'accord, d'ailleurs c'est presque une spécialité française, les auteurs très agréables à lire mais dont la pensée est en réalité difficile à appréhender dès qu'on prend un peu de recul et qu'on essaye de faire le point sur ce qu'on a lu. C'est une grosse difficulté que j'ai eue - et que j'ai encore - avec certains textes de Bergson et de Rousseau. Plus proche de nous, il y a aussi Foucault qui rentre un peu dans ce cas-là (et sûrement beaucoup d'autres), très plaisant à lire mais tellement foisonnant qu'on peut vite perdre l'ensemble de vue, on ne sait pas toujours où il veut en venir.

Dans le cas de Hesse, ce que je voulais dire c'est qu'il vulgarise assez bien certaines idées de Freud et de Nietzsche, entre autres. Il arrive à les rendre sensibles parce qu'elles acquièrent une fonction dans l'économie de son roman.

Mais on est bien d'accord, à part pour les heideggeriens, profondeur de la pensée et clarté de son expression ne sont pas exclusives l'une de l'autre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Dim 8 Fév 2015 - 16:52

Bart a écrit:
Mais on est bien d'accord, à part pour les heideggeriens, profondeur de la pensée et clarté de son expression ne sont pas exclusives l'une de l'autre. Wink
hehe

Enfin, bon, Demian comme tous les livres de Hesse que j'ai tenté de lire (à l'exception du Jeu des perles de verre) m'est tombé des mains... Peut-être justement à cause de ce côté digest de philo fin-de-siècle subversive ad usum delphini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (4)   Dim 8 Fév 2015 - 17:04

Bart a écrit:
Cololi a écrit:
Il ne faut pas oublier que les idées claires, soulèvent des problèmes extrêmement complexes. Montaigne par exemple, c'est limpide ... pourtant si on essaye de réfléchir la portée réelle de ce qu'il vient d'écrire (ce qui nous est caché précisément par sa limpidité) et décrypter sa pensée ... alors là ça devient de la très haute voltige (il faut dire que les penseurs français sont aussi des écrivains ... c'est ça tout leur charme et leur puissance, ils ne sont pas réductibles à la case philosophe - je pense évidemment aussi à Pascal ... ou Rousseau).

Tout à fait d'accord, d'ailleurs c'est presque une spécialité française, les auteurs très agréables à lire mais dont la pensée est en réalité difficile à appréhender dès qu'on prend un peu de recul et qu'on essaye de faire le point sur ce qu'on a lu. C'est une grosse difficulté que j'ai eue - et que j'ai encore - avec certains textes de Bergson et de Rousseau. Plus proche de nous, il y a aussi Foucault qui rentre un peu dans ce cas-là (et sûrement beaucoup d'autres), très plaisant à lire mais tellement foisonnant qu'on peut vite perdre l'ensemble de vue, on ne sait pas toujours où il veut en venir.

Dans le cas de Hesse, ce que je voulais dire c'est qu'il vulgarise assez bien certaines idées de Freud et de Nietzsche, entre autres. Il arrive à les rendre sensibles parce qu'elles acquièrent une fonction dans l'économie de son roman.

Mais on est bien d'accord, à part pour les heideggeriens, profondeur de la pensée et clarté de son expression ne sont pas exclusives l'une de l'autre. Wink

C'est ce que je voulais dire.

Hesse est un peu à part effectivement, car ces romans ne prétendent pas faire de la philosophie. Justement ... on ne peut pas lui reprocher tout et son contraire : on ne peut pas lui reprocher d'être dans une espèce de broussaille pseudo-mystique ... et d'être limpide. A mon sens il est limpide. Mais il pose surtout des questions ... et le fait que ce soit des romans nous fait même passer à côté de pas mal de questions qui peuvent se poser à la lecture de l'œuvre ... mais comme on lit plutôt vite, comme un roman ... et donc la frustration peut être là au bout du chemin.
Ne connaissant rien à Freud et Nietzsche (à part 2/3 poncifs comme ttlm quoi hehe ), si tu veux développer ta pensée, sur ce en quoi Hesse vulgarise leurs pensées, je serai lecteur Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lectures (4)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectures (4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Christian OLIVIER : Lectures
» Lectures
» Lectures Rock 'n roll pertinentes
» Textes à multiples lectures.
» Lectures (4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: