Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Jeu 19 Mar 2015 - 11:20

Ah la la ! Supputations...
Des infos auraient-elles déjà filtré au sujet de la prochaine saison genevoise ?
Mises à part celles concernant la fermeture pour travaux du Grand Théâtre à l'horizon janvier 2016, si j'ai bonne mémoire (déplacement vers la "plaine" des Nations-Unies où le GTG doit installer, moyennant quelques transformations cf. extension de la jauge notamment, le théâtre éphémère de la Comédie-Française qu'il a racheté : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/d77a76f2-a3b6-11e3-a42e-c909f1e8c1c8/Gen%C3%A8ve_soffre_un_Th%C3%A9%C3%A2tre_%C3%A9ph%C3%A9m%C3%A8re & http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/la-comedie-francaise-revend-son-theatre-ephemere-a-geneve-05-03-2014-3643757.php ).
On parlait d'une reprise de la production de Pelly pour Robert le Diable (coproduction oblige, cf. ici http://www.opera-lyon.com/artiste/laurent-pelly ) ; j'avais lu aussi que l'ouverture de saison se ferait avec Guillaume Tell (une coproduction toujours, cf. http://www.wno.org.uk/event/william-tell ).
Bref : j'aimerais bien savoir ce que je vais aller entendre la saison prochaine ; si je vais entendre quelque chose (l'offre ne manque pas, dans "mes" maisons).


Dernière édition par bAlexb le Jeu 26 Mar 2015 - 10:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Jeu 19 Mar 2015 - 12:08

bAlexb a écrit:
extension de la jauge notamment, le théâtre éphémère de la Comédie-Française qu'il a racheté

Bonne nouvelle, super acoustique (et très confortable) ! Je ne me console pas d'avoir retrouvé la salle Richelieu après cette expérience…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Swarm
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mer 25 Mar 2015 - 23:42

On sait quand sera présentée "officiellement" la prochaine saison? Sinon, des infos qui filtrent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Jeu 26 Mar 2015 - 7:55

Swarm a écrit:
On sait quand sera présentée "officiellement" la prochaine saison? Sinon, des infos qui filtrent?

C'était plus ou moins l'objet de ma question Wink ; faute de réponses, j'imagine que le filtre est... serré Sad !
(Et je ne parviens pas à me souvenir quand j'ai reçu la brochure, pour les saisons précédentes scratch ; une chose est sûre, il va falloir que le GTG aligne du solide/excitant pour me faire dévier les yeux de Lyon !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swarm
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Ven 27 Mar 2015 - 23:43

Il y a toujours une conférence de presse pour annoncer la nouvelle saison, je viens de voir que l'an passé elle a eu lieu le 10 avril.
Je ne suis pas objectif mais un Pelléas serait quand même la moindre des choses, cela fait quand même bien longtemps qu'il n'a pas été joué à Genève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Sam 28 Mar 2015 - 10:07

Swarm a écrit:
Il y a toujours une conférence de presse pour annoncer la nouvelle saison, je viens de voir que l'an passé elle a eu lieu le 10 avril.
Je ne suis pas objectif mais un Pelléas serait quand même la moindre des choses, cela fait quand même bien longtemps qu'il n'a pas été joué à Genève.

Oh ! J'imagine qu'en y regardant de près, il doit y avoir pas mal de tubes (et d'autres aussi, d'ailleurs), qui n'ont pas été joués depuis un bout de temps à Genève... Comme dans beaucoup de maisons Wink !
Très honnêtement, je ne sais pas ce que j'aurais envie d'entendre cette saison : quelque "grosse machine" (Turandot, Boris, etc.), un Wagner (et de préférence avec Metzmacher ; éblouissement post-Ring oblige), une Helena ou une FROSCH pour Strauss étant entendu que quelques "Français" paraissent d'ores et déjà acquis ?
(EDIT : ça pourrait faire l'objet d'un message à part mais on a une idée pour Lausanne ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Sam 28 Mar 2015 - 19:21

Justement, au courrier aujourd'hui : invitation pour la présentation de la saison 2015-2016 le 14 avril !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mar 14 Avr 2015 - 17:47

C'est en ligne : http://1516.geneveopera.ch/ .

Au Grand-Théâtre
Guillaume Tell avec Lapointe, Osborn, Deshorties sous la direction de Lopez-Cobos*
La Belle Hélène avec Gens, Gimenez (Ménélés Wink ), Talbot*
Les Troyens avec Rashvelishvili, Margaine (Didon), Semishkur, Christoyanis en concert sous la direction de Dutoit* NB : en deux soirées, tarification compte double carton rouge !
Le Songe de Britten
La Flûte avec Yende, Fredrich, Fox, Bäckström, Wolf
Ernani dirigé par Muti ( affraid ) avec Meli, Won Yeo (???), Salsi & Abdrazakov*

A l'Opéra des Nations
Alcina avec Cabell dans le rôle-titre, Ernman, Hammarström (Bradamante) sous la baguette d'Alarcon*
Le Médecin malgré lui de Gounod dont on sait juste qu'il sera mis en scène par Pelly
Falstaff avec Vassallo, Scicolone, Todorovitch sous la direction de John Fiore

Au Victoria Hall
La Forza del Destino avec Boross, Vassallo, Kovaljov, Spagnoli sous la direction d'Arrivabeni en concert*

Et Antonacci, Skhovus*, Graham, Mingardo* & Keenlyside en récital(s).

Manque, quand même, un Alvaro à la Forza (une paille hehe ) ; indications allégées pour les distributions de Tell (Gessler : pas tout à fait un détail non plus) & des Troyens entre autres ; et sans doute distribution en alternance pour la Flûte (annoncée pour Pamina mais avec des représentations tous les jours en janvier, il y a fort à parier que les autres vont crier : pouce).

(EDIT : mes envies, avec une étoile !)


Dernière édition par bAlexb le Mer 15 Avr 2015 - 13:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mar 14 Avr 2015 - 17:56

Le récital Antonacci!! Shocked Shocked
Fauré, Duparc... et la Voix Humaine!!!! Argh...

Et puis les Médecin bien sûr. ça me tenterait bien.
Peut-être que je pourrai le Médecin vu qu'il y a un dimanche après-midi... a voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mar 14 Avr 2015 - 18:00

Polyeucte a écrit:
Et puis les Médecin bien sûr. ça me tenterait bien.

Comme c'est aussi annoncé à Saint-Etienne, j'avoue que mon coeur balance ; affaire de distribution, peut-être silent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mar 14 Avr 2015 - 18:11

bAlexb a écrit:
Comme c'est aussi annoncé à Saint-Etienne, j'avoue que mon coeur balance ; affaire de distribution, peut-être silent ?

Ah c'est à St-Etienne aussi? Je ne savais plus où c'était!
Alors ce sera sûrement St-Etienne pour moi. Plus proche en train je pense et plus simple sur une journée! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mar 14 Avr 2015 - 18:38

Polyeucte a écrit:
Le récital Antonacci!! Shocked Shocked
Fauré, Duparc... et la Voix Humaine!!!! Argh...

Et celui de Mingardo : Wesendonck & Kindertotenlieder drunken !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mar 14 Avr 2015 - 18:45

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Le récital Antonacci!! Shocked Shocked
Fauré, Duparc... et la Voix Humaine!!!! Argh...

Et celui de Mingardo : Wesendonck & Kindertotenlieder drunken !

Oui, mais je suis pas trop fan de Mingardo Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mar 14 Avr 2015 - 19:01

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Le récital Antonacci!! Shocked Shocked
Fauré, Duparc... et la Voix Humaine!!!! Argh...

Et celui de Mingardo : Wesendonck & Kindertotenlieder drunken !

Oui, mais je suis pas trop fan de Mingardo Embarassed

Casus belli carton rouge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zip
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Opéra de Genève 2015-2016   Lun 8 Juin 2015 - 0:32

La nouvelle saison est ici : http://1516.geneveopera.ch/.

Genève va donner l'an prochain les Troyens en version concert, en deux soirées.
Distribution:
 

Est-ce que ça vous semble intéressant ? Hormis Dutoit bien sûr et Christoyannis je ne connais personne là-dedans. Je suis prêt à me déplacer par intérêt pour l'oeuvre (d'autant plus que Lyon-Genève en TER c'est assez court et pas très cher) que je n'ai jamais entendue en salle. Mais j'aimerais être sûr que ça vaille vraiment le (petit) détour, car nous sommes déjà bien servis la saison prochaine à Lyon même. Smile

Edit: Sorry et merci l'administration, j'étais passé à côté de ce fil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Lun 8 Juin 2015 - 8:11

Clémentine Margaine, c'est une belle mezzo... assez impressionnante mais aussi capable de belles nuances. Elle est Phébée dans l'enregistrement de Castor et Pollux de Rameau dirigé par Pichon... mais chante aussi tous les grands rôles du répertoire romantique en troupe en Allemagne. Donc en Didon, ça devrait être chouette! Very Happy
Rachvelishvili par contre, j'aime pas trop... elle était la Carmen de Barenboïm à la Scala il y a quelques saisons. La voix est large et sans grande forme, alors pour Cassandre, je crains pas mal... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Lun 8 Juin 2015 - 10:55

Polyeucte a écrit:
Clémentine Margaine, c'est une belle mezzo... assez impressionnante mais aussi capable de belles nuances. Elle est Phébée dans l'enregistrement de Castor et Pollux de Rameau dirigé par Pichon... mais chante aussi tous les grands rôles du répertoire romantique en troupe en Allemagne. Donc en Didon, ça devrait être chouette! Very Happy
Rachvelishvili par contre, j'aime pas trop... elle était la Carmen de Barenboïm à la Scala il y a quelques saisons. La voix est large et sans grande forme, alors pour Cassandre, je crains pas mal... Confused

Je surenchéris pour Margaine ; que j'aurais, du coup, bien vue faire le doublé Cassandre/Didon (surtout compte tenu du fractionnement de l'opéra dont je ne suis pas encore tout à fait remis et pas seulement parce que j'ai dû prendre deux séances différentes et tarifées séparément, dans mon abo' Mad ). Quant à Rachvelishvili, c'est peut-être moins la voix/l'émission qui m'inquiète que la diction, l'école quand il s'agit de passer après quelques belle et hautes/nobles figures, dans le rôle (d'autant plus que les moyens seront largement mis à nu par la formation en concert, c'est à dire par l'impossibilité de recourir à un "masque" scénique). Le problème surtout, à mes yeux (et ça vaut plus largement pour la plaquette de la saison en général), c'est que tout ou partie de la distribution n'est pas annoncée et que ça n'est pas qu'anecdotique, dans une oeuvre comme les Troyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Lun 8 Juin 2015 - 11:04

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Clémentine Margaine, c'est une belle mezzo... assez impressionnante mais aussi capable de belles nuances. Elle est Phébée dans l'enregistrement de Castor et Pollux de Rameau dirigé par Pichon... mais chante aussi tous les grands rôles du répertoire romantique en troupe en Allemagne. Donc en Didon, ça devrait être chouette! Very Happy
Rachvelishvili par contre, j'aime pas trop... elle était la Carmen de Barenboïm à la Scala il y a quelques saisons. La voix est large et sans grande forme, alors pour Cassandre, je crains pas mal... Confused

Je surenchéris pour Margaine ; que j'aurais, du coup, bien vue faire le doublé Cassandre/Didon (surtout compte tenu du fractionnement de l'opéra dont je ne suis pas encore tout à fait remis et pas seulement parce que j'ai dû prendre deux séances différentes et tarifées séparément, dans mon abo' Mad ). Quant à Rachvelishvili, c'est peut-être moins la voix/l'émission qui m'inquiète que la diction, l'école quand il s'agit de passer après quelques belle et hautes/nobles figures, dans le rôle (d'autant plus que les moyens seront largement mis à nu par la formation en concert, c'est à dire par l'impossibilité de recourir à un "masque" scénique). Le problème surtout, à mes yeux (et ça vaut plus largement pour la plaquette de la saison en général), c'est que tout ou partie de la distribution n'est pas annoncée et que ça n'est pas qu'anecdotique, dans une oeuvre comme les Troyens.

C'est un principe contre lequel je suis; qu'il s'agisse des Troyens ou des Contes d'Hoffmann.

- Les tessitures des deux rôles sont légèrement différentes (c'est plus net dans les Contes d'Hoffmann c'est vrai).

- C'est une mode en ce moment (un peu comme le regietheater). Et ce genre de mode peut avoir des conséquences pour qui n'a pas le coffre, la technique et la voix suffisants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Lun 8 Juin 2015 - 11:17

calbo a écrit:
Et ce genre de mode peut avoir des conséquences pour qui n'a pas le coffre, la technique et la voix suffisants

Ce qui n'est (très largement) pas le cas de Margaine, pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Lun 8 Juin 2015 - 13:27

Je le lui souhaite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Lun 8 Juin 2015 - 13:28

calbo a écrit:
Je le lui souhaite Smile

Oui ; mais à vérifier ailleurs qu'à Genève, du coup (et c'est bien ce que je regrettais Sad ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mer 10 Juin 2015 - 20:21

Zip a écrit:
La nouvelle saison est ici : http://1516.geneveopera.ch/.

Genève va donner l'an prochain les Troyens en version concert, en deux soirées.
Distribution:
 

Est-ce que ça vous semble intéressant ? Hormis Dutoit bien sûr et Christoyannis je ne connais personne là-dedans. Je suis prêt à me déplacer par intérêt pour l'oeuvre (d'autant plus que Lyon-Genève en TER c'est assez court et pas très cher) que je n'ai jamais entendue en salle. Mais j'aimerais être sûr que ça vaille vraiment le (petit) détour, car nous sommes déjà bien servis la saison prochaine à Lyon même. Smile

Edit: Sorry et merci l'administration, j'étais passé à côté de ce fil !

Entre Rachvelishvili qui est la caricature de la voix slave tout en gorge et chantant en volapük (un peu Obraztsova avec un peu moins de volume, de timbre et de tempérament) et Margaine qui engorge autant qu'elle peut en créant un timbre artificiellement sombre sur une voix minuscule (on l'entend comme telle à l'Opéra-Comique, quand même !), j'avoue que ça ne me fait pas du tout, mais alors pas du tout envie.

En revanche, l'œuvre et la direction de Dutoit, surtout avec un orchestre et des chœurs de cette classe, ce ne peut qu'être intéressant. Manière que tu aies tous les éléments en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Jeu 11 Juin 2015 - 8:24

DavidLeMarrec a écrit:
Margaine qui engorge autant qu'elle peut en créant un timbre artificiellement sombre sur une voix minuscule (on l'entend comme telle à l'Opéra-Comique, quand même !)

Sur le côté sombre/sombré, effectivement, j'entends tes réserves ; quant à la "voix minuscule", en revanche, j'ai l'impression d'avoir entendue tout à fait autre chose (une autre chanteuse ?), que ce soit au Deutsche Oper Berlin ou à Marseille où elle remplissait sans difficulté tout l'espace de la salle (interstices entre les sièges compris hehe ). Jusqu'à en paraître presque par trop juvénile, pleine, généreuse, roborative ("Solo un pianto", "O mio Fernando" qui auraient gagné à un peu de retenue supplémentaire, à plus de dégradés, à une palette de nuances élargie au-delà du mf). Mais la voix me paraît, à ce stade de la carrière, saine et plutôt sainement gérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Jeu 11 Juin 2015 - 9:43

Oui, je suis assez d'accord avec bAlexb... surtout qu'en ré-écoutant sans Phébé de Rameau, elle n'a pas une diction si floue que ça...
A Marseille j'avais aussi trouvé ça presque trop démonstratif et presque trop puissant pour le cadre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Jeu 11 Juin 2015 - 10:20

Polyeucte a écrit:
A Marseille j'avais aussi trouvé ça presque trop démonstratif et presque trop puissant pour le cadre...

(Marbre oblige ?) C'est une acoustique très généreuse qui demande d'être apprivoisée (et celle, "boisée", de Genève aussi, d'ailleurs ; c'était assez évident, par exemple, hier soir dans Fidelio, où le choeur "canardait" au point de [presque ; il faut rester honnête] couvrir l'orchestre enflammé de Steinberg, dans le final).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zip
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Lun 15 Juin 2015 - 22:47

Je découvre vos réponses après quelques jours de vacances à Budapest (le Ring d'Ádám Fischer, notamment...), merci à tous !

Il est vrai que la distribution annoncée est encore bien lacunaire. A vrai dire je ne sais toujours pas si je vais y aller ou non car il y a au moins autant d'éléments "contre" que "pour", mais me voici au moins bien mieux informé Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mar 6 Oct 2015 - 16:01

DavidLeMarrec a écrit:
Zip a écrit:
La nouvelle saison est ici : http://1516.geneveopera.ch/.

Genève va donner l'an prochain les Troyens en version concert, en deux soirées.
Distribution:
 

Est-ce que ça vous semble intéressant ? Hormis Dutoit bien sûr et Christoyannis je ne connais personne là-dedans. Je suis prêt à me déplacer par intérêt pour l'oeuvre (d'autant plus que Lyon-Genève en TER c'est assez court et pas très cher) que je n'ai jamais entendue en salle. Mais j'aimerais être sûr que ça vaille vraiment le (petit) détour, car nous sommes déjà bien servis la saison prochaine à Lyon même. Smile

Edit: Sorry et merci l'administration, j'étais passé à côté de ce fil !

Entre Rachvelishvili qui est la caricature de la voix slave tout en gorge et chantant en volapük (un peu Obraztsova avec un peu moins de volume, de timbre et de tempérament) et Margaine qui engorge autant qu'elle peut en créant un timbre artificiellement sombre sur une voix minuscule (on l'entend comme telle à l'Opéra-Comique, quand même !), j'avoue que ça ne me fait pas du tout, mais alors pas du tout envie.

En revanche, l'œuvre et la direction de Dutoit, surtout avec un orchestre et des chœurs de cette classe, ce ne peut qu'être intéressant. Manière que tu aies tous les éléments en main.

Des ajustements dans la distribution des Troyens genevois : Semishkur cède la place à Storey en Enée et Rachvelishvili laisse Cassandre à Michaela Martens (des infos, à son sujet scratch ?).
Pour la distribution en général (dont Christoyannis en Chorèbe), voir ici : http://www.geneveopera.ch/production_303 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Ven 16 Oct 2015 - 20:51

bAlexb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Zip a écrit:
La nouvelle saison est ici : http://1516.geneveopera.ch/.

Genève va donner l'an prochain les Troyens en version concert, en deux soirées.
Distribution:
 

Est-ce que ça vous semble intéressant ? Hormis Dutoit bien sûr et Christoyannis je ne connais personne là-dedans. Je suis prêt à me déplacer par intérêt pour l'oeuvre (d'autant plus que Lyon-Genève en TER c'est assez court et pas très cher) que je n'ai jamais entendue en salle. Mais j'aimerais être sûr que ça vaille vraiment le (petit) détour, car nous sommes déjà bien servis la saison prochaine à Lyon même. Smile

Edit: Sorry et merci l'administration, j'étais passé à côté de ce fil !

Entre Rachvelishvili qui est la caricature de la voix slave tout en gorge et chantant en volapük (un peu Obraztsova avec un peu moins de volume, de timbre et de tempérament) et Margaine qui engorge autant qu'elle peut en créant un timbre artificiellement sombre sur une voix minuscule (on l'entend comme telle à l'Opéra-Comique, quand même !), j'avoue que ça ne me fait pas du tout, mais alors pas du tout envie.

En revanche, l'œuvre et la direction de Dutoit, surtout avec un orchestre et des chœurs de cette classe, ce ne peut qu'être intéressant. Manière que tu aies tous les éléments en main.

Des ajustements dans la distribution des Troyens genevois : Semishkur cède la place à Storey en Enée et Rachvelishvili laisse Cassandre à Michaela Martens (des infos, à son sujet scratch ?).
Pour la distribution en général (dont Christoyannis en Chorèbe), voir ici : http://www.geneveopera.ch/production_303 .

Et Margaine cède Didon à Béatrice Uria-Monzon Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mar 20 Oct 2015 - 8:49

Scandale en vue ? "On" aurait ré-orchestré la Belle Hélène pour les besoins de la production genevoise : http://www.forumopera.com/la-belle-helene-geneve-tirez-sur-le-pianiste Mad . De fait, ce n'est pas l'OSR qui est en fosse mais bien l'Orchestre de chambre de Genève (quel était exactement l'effectif de l'orchestre jouant aux Variétés pour la création de l'oeuvre ?) ; comme, d'ailleurs, ce n'est pas l'OSR qui officie sous la baguette de Dutoit pour les Troyens "concurrents" (dont il faudra que je parle après la 2nde partie que j'irai entendre ce jeudi).
Pour Hélène : représentation ce soir, CR à suivre (sans doute).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mer 21 Oct 2015 - 12:01

bAlexb a écrit:
Scandale en vue ? "On" aurait ré-orchestré la Belle Hélène pour les besoins de la production genevoise : http://www.forumopera.com/la-belle-helene-geneve-tirez-sur-le-pianiste Mad . De fait, ce n'est pas l'OSR qui est en fosse mais bien l'Orchestre de chambre de Genève (quel était exactement l'effectif de l'orchestre jouant aux Variétés pour la création de l'oeuvre ?) ; comme, d'ailleurs, ce n'est pas l'OSR qui officie sous la baguette de Dutoit pour les Troyens "concurrents" (dont il faudra que je parle après la 2nde partie que j'irai entendre ce jeudi).
Pour Hélène : représentation ce soir, CR à suivre (sans doute).

La galère de Cythère...
http://www.geneveopera.ch/production_302

Est-ce que (ré)orchestrer, c'est tromper ? Est-ce qu'Offenbach, plus ou moins qu'un autre, supporte le détournement, l'arrangement ?
Eh ! Sans doute quelque(s) metteur(s)-en-scène est/sont capable(s) d'actualiser ses oeuvres, comme certains musicologues (évidemment, on pense à Jean-Christophe Keck) sont capables, à force de fréquentation de la musique du "Mozart des Champs-Elysées", d'en proposer des adaptations crédibles pour la scène. Mais ceux-là sont rares et, de toute évidence, la production de la Belle Hélène proposée en ce moment à Genève en est la preuve par l'absurde.
Tronquée, la partition ; par tous les bouts (des bouts qui tombent justement, des lambeaux qui mettent à nu le squelette) ; une chair lacérée, fond (le Jeu de l'oie au II, rétabli intégralement au disque par Minkowski, dont on n'a que la "coda") et forme.
La forme, c'est l'orchestration ; si tant est qu'on puisse l'appeler ainsi. Quelle idée, mais quelle idée de s'être mis en écran devant Offenbach, coloriste intuitif ? Comme à l'encan (un piano, des castagnettes [sic] ; qui dit moins ?). Ce qui est d'autant plus sensible quand, justement, l'orchestre authentique reparaît (plus ou moins et plutôt moins que plus, en fait). Inventaire à la Prévert : un piano "envahissant" (c'est à dire, quelque chose d'infiniment grêle pour une salle comme celle du Grand-Théâtre ; contresens évident), une popote "jazzy" pseudo-lascive et qui se veut sans doute "signifiante" affectant les reprises ou les "3e" couplets (pour Oreste, pour Hélène) ; un "Là vrai je ne suis pas coupable" au III transformé en improbable bossa-nova (eh oui ! vous ne l'aviez pas compris, vous, que l'action se passait à la plage ?) ; un "Trio patriotique" en mode sirtaki (bah oui ! c'est la Grèce m.... !), etc.
J'entends (dans tous les sens du terme) la volonté de tirer vers le café-concert, peut-être vers le cabaret ; et sans doute Gérard Daguerre a-t-il répondu à la commande avec sincérité et un professionnalisme qu'il a "frotté" ailleurs. Mais l'erreur est fondamentale de confondre cette oeuvre-ci et une pièce à "réduire" aux dimensions, aux codes de ces formes/formations bien particulières.
Ailleurs peut-être ; dans un théâtre plus conforme aux dimensions des salles du XIXe siècle (encore que je ne connaisse pas la jauge des Variétés de la décennie 1860) et seulement en "authentique" réduction (parce que si réduction n'est pas forcément "raison" au moins ce n'est pas "trahison").
Un orchestre étique (et on voudra bien noter que tout est dans le "h aspiré" en milieu de mot, qui fait toute la différence malheureusement) et des effets lourds. Parce que le bonheur n'est pas, loin s'en faut, à rechercher du côté de la mise en scène. Donc : oui, nous sommes en 2015 et la crise grecque étant ce qu'elle est il est facile de...
... De cogner sur l'Allemagne omniprésente (la fanfare) ; sur les "économies" pour le budget grec ; sur l'utilisation du drapeau européen, etc. A la différence des productions de Laurent Pelly qui supportent (très) largement l'épreuve du temps (on l'a mesuré la saison passée, à Genève justement, avec la reprise de sa Grande-Duchesse, par exemple ; comme on l'avait fait à Lyon pour Orphée et pour la Vie parisienne), celle-ci est condamnée à une obsolescence "programmée" ; dont par ailleurs on ne se plaindra pas. Parce que allons, est-ce sérieux (convaincant) ces "rois" en tenue de pseudo-potentats africains et/ou soviétiques ? Cet Agamemnon texan et ses poupées à l'avenant (qui, dans le public, a reconnu l'ersatz de Miley Cyrus ?) ? Cet Oreste/Conchita Wurst et son "répertoire" comique tenant en deux déhanchés et un bras levé ? Ou justement, est-ce que parce que c'est supposé ne pas l'être (sérieux) que ça paraît ainsi, traité par-dessus la jambe ?
Vulgaire ; et infiniment triste, en fait ; parce que tristement "singeant" (Pelly, Savary ; bref, ce qui sav[ai]ent).
Et les voix ? Pauvres ; insipides à l'image de celle du Calchas grêle (mais lourd, lourd d'effets lui encore) de Patrick Rocca qui ne ménage pourtant pas ses efforts. Je passe sur les rois (et notamment sur Marc Barrard vocalement absent pour ne pas dire... Enfin bref, passons) ; je passe sur le Pâris de Florian Cafiero (il donne de lui mais qu'a-t-il a offrir ? Pas un "Évohé" convenable, en tout cas).
Ne restent que deux figures, éclatantes, elles : le Ménélas de Raul Gimenez qui se hisse largement parmi les tout bons, parmi les très marquants qu'on ait entendus (projection phénoménale qui vampe les ensembles, couleur ; l'accent même est juteux, succulent), à l'instar de celui de Sénéchal ; et, évidemment, l'Hélène attendue de Véronique Gens. Elle, elle se démène ; et elle promène (très seule et, je le soupçonne aussi un peu, très laissée à elle-même) son long physique de liane ennuyée et retendue par la présence de Pâris (sa seule utilité à lui, en fait ; c'est à dire en creux, si je ne craignais d'insister). Elle n'évite pas quelques tout petits (et rapides ; et très vite rattrapés) décalages ; mais son français est impeccable ; son dire... dit, et dit tout ; et très bien encore ; sa composition existe sur la base d'une "boîte à outils" qui est assurément plus la sienne propre que celle d'une "direction" d'acteurs par trop générique (et certainement pas "généreuse", si tant est que direction il y eût réellement ?). Malheureusement, cette Hélène passe comme passe le spectacle ; mais elle, au moins laisse quelque souvenir ; quelque "longueur en oreille" ; elle seule, comme son Ménélas de mari, suscite quelque sourire ; elle seule procure quelque plaisir.
Gâchis ; de ce qu'on n'aime pas avoir à (d)écrire !
(Signe qui témoigne peut-être d'un désamour "systémique" : reclassé lundi au 2nd rang pour les Troyens "1", j'ai été reclassé hier de l'amphithéâtre au 5e rang pour cette Helène ; quid demain pour les Troyens "2" ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Jeu 22 Oct 2015 - 15:53

bAlexb a écrit:
Scandale en vue ? "On" aurait ré-orchestré la Belle Hélène pour les besoins de la production genevoise : http://www.forumopera.com/la-belle-helene-geneve-tirez-sur-le-pianiste Mad . De fait, ce n'est pas l'OSR qui est en fosse mais bien l'Orchestre de chambre de Genève (quel était exactement l'effectif de l'orchestre jouant aux Variétés pour la création de l'oeuvre ?) ; comme, d'ailleurs, ce n'est pas l'OSR qui officie sous la baguette de Dutoit pour les Troyens "concurrents" (dont il faudra que je parle après la 2nde partie que j'irai entendre ce jeudi).
Pour Hélène : représentation ce soir, CR à suivre (sans doute).

Ah ! Ici, on parle de partition "complétée" : http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=10992 ... Mais il y a aussi des fois où je e sens moins isolé : http://www.resmusica.com/2015/10/17/a-geneve-affligeante-production-de-la-belle-helene/ . Dont acte !


Dernière édition par bAlexb le Ven 23 Oct 2015 - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Ven 23 Oct 2015 - 8:38

Fuit Troja...
http://www.geneveopera.ch/production_303

Troie a vécu ; mais Troie survit.
"Historiquement", la dernière production genevoise date de 2007 et elle affichait Kurt Streit en héros troyen, Anna Caterina Antonacci en Cassandre, Anne-Sofie Von Otter en Didon, Jean-François Lapointe en Chorèbe, etc. sous la baguette de John Nelson*. Version scénique ; version "unitaire".
Quid du cru 2015 ?
Plusieurs avanies, des choix contestables aussi ; on aura pu le lire (ici mais pas seulement). Une version en concert, d'abord ; et deux versions en fait, puisque les deux volets constituant la partition (Chute de Troie & Troyens à Carthage) sont donnés en deux soirées distinctes. Résultat des courses : salle largement vide au tiers pour la première soirée, alors que la seconde fait, d'évidence, beaucoup plus recette (je n'ai pas été reclassé Sad ).
Troyens maudits en quelque sorte, d'emblée, aussi : exit Anita Rashvelishvili (Cassandre), exit encore Sergei Semishkur (Enée), exit surtout Clémentine Margaine, très attendue en Didon.
Commençant par les défections, il faut donc aussi, logiquement, commencer par les "réfecteurs".
A la tête de la colonne troyenne, Ian Storey déçoit en Enée. La voix est tirée, engorgé, inapte à la nuance (ou bien c'est timbré, et encore de manière fort laide, et en fff ; ou bien les dynamiques du p au f sont détimbrées ; dans tous les cas, l'effort est physiquement visible), la ligne est chahutée (pour ne pas dire accidentée avec de vilains déraillements dans le final du III) quand ligne il y a (naufrage presque complet du duo au IV et, surtout, de "Inutiles regrets" ou le héros n'a plus de comparse derrière qui se dissimuler), et l'ensemble est, généralement, affublé d'un très vilain accent. Bref, ni "fort" ténor (Vickers, Villars, Chauvet d'une certaine manière), ni baryténor à la sauce dix-neuviémiste (Merritt), ni "grand-lyrique" (Gedda hier, Alagna aujourd'hui).
Qu'une Didon se laisse séduire est alors bien singulier. Car, quelle Didon ! Béatrice Uria-Monzon soigne, elle, particulièrement la langue, chante juste (dans tous les sens du terme) ; elle chante large, voit grand. Sa Didon existe nativement, dans un bras replié, dans un port de menton fièrement levé, dans un regard, etc. Le compte (conte) y est dans tous les moments-clés (duo du IV, notamment, à la fois fondant, fondu & irisé aux teintes généreuses et, en même temps volatiles). Quand vient la mort de la reine au V, le chant incandescent se ramasse, à la fois coloré dans la masse de la voix et concentré, presque ascétique, sans effets surtout. Franche Didon ; franc succès.
Michaela Martens qui fait Cassandre a plus ou moins les mêmes qualités : un tragique qui s'impose et en impose, un sens (une trajectoire, j'ai envie de dire) clair du drame et des moyens pour le donner à entendre ; un instrument solide et coloré ; une colonne vertébrale musicale/musicienne fièrement musclée (déjà Cassandre mais aussi des Wagner réguliers), autant dans l'effort que dans l'économie. Vraie prêtresse, visionnaire assurément, extrêmement lyrique toujours (fameux duo avec Chorèbe).
Autour, une troupe ; et bien des chanteurs sortent du choeur ou de la troupe du Grand Théâtre, justement.
Globalement, le français est, en général, plutôt bien (pas trop mal ?) traité et de belles figures émergent dont le Narbal de Günes Gürle & l'impeccable Hylas (quel naturel dans la projection, quelle ampleur quand se tend le/la voile sonore dans la salle) de Bernard Richter. Et Tassis Christoyannis (Mercure seulement hier soir mais Chorèbe avant tout) impose un chant excellent/par excellence, assis sur une langue chaleureuse, "conductrice" qui énonce tout mais ne dicte rien. Une erreur manifeste, en revanche : l'Anna grand-guignolesque au fier alto mais aux registres hoquetants et au français calamiteux de Dana Beth Miller.
J'ajoute un choeur impeccable.
Maître du jeu, brossant fièrement la large fresque berliozienne, Charles Dutoit chante avec chacun et c'est peut-être bien par là que vient la réussite. Chaque famille d'instruments est soupesée, a la juste pesée ; chaque couleur y est à la fois en largeur (des aplats s'il le faut) mais aussi en profondeur (des glacis subtils pour la "nuit d'hymen"), par exemple. A la tête du Royal Philharmonic Orchestra, il fait plus que mettre en place le théâtre rendu invisible par le concert, il en crée (toutes) les conditions. Avec amour, avec passion (de cette passion qui fait souffrir aussi et qui peut être une forte reptation dans le sang, les larmes). Spectacle "cisaillé" oblige, il rétablit même le prélude que Berlioz avait composé pour la création seule des Troyens à Carthage ; il différencie très justement les atmosphères, surtout (Troie n'est pas Carthage, et c'est ici extrêmement sensible).
Pour toutes ces raisons, et malgré la grosse, la très grosse déception d'un Enée perfectible en tout (mais la scène rappelle qu'il n'a, après tout, pas tant de musique que cela ; en-dehors du fait que le personnage proprement dit paraît somme toute bien peu épais), de beaux et bons Troyens.
Fuit Troja, stat... Genava !

*Lequel Nelson dirigeait, déjà, la précédente production des Troyens à Genève, en 1974, avec Guy Chauvet, Gisela Schöter, Evelyn Lear, Robert Massard, etc. ; sacrée généalogie, généalogie sacr(alis)ée siffle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mar 1 Déc 2015 - 16:31

Reçu par mail aujourd'hui :

"Genève, le 1er décembre 2015 – Pour des raisons artistiques, la Direction du Grand Théâtre de Genève a décidé de présenter Die Zauberflöte Wolfgang Amadeus Mozart, à partir du 23 décembre 2015, dans la version de Jürgen Rose, mise en scène, scénographie et costumes, pour les fêtes de fin d’année.
Cette production remplace le projet de Daniel Kramer, initialement prévu.
Jürgen Rose est bien connu du public genevois et international. À Genève, il a signé la scénographie et les costumes du Ring des Nibelungen."

Bon, moi ce qui m'ennuie surtout, c'est qu'il y a deux distributions dont une avec Stanislas de Barbeyrac & Pretty Yende ; et que j'aimerais savoir qui je vais aller entendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   Mar 12 Jan 2016 - 9:48

C'est Aquiles Machado qui chantera Alvaro à Genève dans la Forza en version de concert : http://www.geneveopera.ch/production_307 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Théâtre de Genève : saison 2015-2016
» Opéra National de Paris - Saison 2015-2016 (programmation)
» Opéra Royal de Wallonie, saison 2015-2016
» Opéra de Saint-Etienne, saison 2015-2016
» Opéra de Versailles — saison 2015-2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: