Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22878
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 25 Avr 2015 - 23:36

Faut demander des comptes aux sept votants... hehe

C'est ça le mérite des écoutes en aveugle : interroger les hiérarchies, dévisser les icônes, bousculer l'ordre établi...


lucien a écrit:

on a combien d’enregistrements de Mravinsky de cette symphonie ?


Twisted Evil Bien vu Lucien : tous les disques qui restent en course sont des enregistrements par Mravinsky hehe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2945
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 26 Avr 2015 - 0:55

Je l'avais bien dit que Choucroute/Ananas ne passerait pas les tours... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1330
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 26 Avr 2015 - 2:37

D'abord merci à Mélo pour cet énorme travail, mené de main de maître mains .

Quelques commentaires sur les éliminés.

D'abord Raclette/Mangue que je n'avais pas du tout identifiée comme étant la version Sanderling. Le scherzo m'avait paru trop sage, mais ce n'est pas pour autant une version sans qualités. Je pense qu'elle n'avait néanmoins aucune chance dans une telle confrontation Neutral .

Ensuite les chicons à la poire. Je soupçonnais effectivement le live ultime de Mravinsky, sans avoir pu vérifier mon hypothèse. Et là c'est confirmé, c'est bien le commandeur de Leningrad. J'avoue avoir contribué au déboulonnage de la statue sans aucun regret. Poire déjà témoignait de la présence d'un grand chef aux commandes, mais le niveau très discutable de la mise en place de l'orchestre m'avait laissé deviner que cette version n'avait aucune chance d'arriver en finale. Les chicons n'ont fait que confirmer cette impression Confused .

Ensuite la cotriade aux pommes. Je n'avais jamais entendu parler de cet enregistrement de Kertesz avec la Suisse Romande. Mais, en dépit d'un scherzo fort original, je pense que je vais bien vite l'oublier. Le chef ne semblait pas trop croire à son affaire et l'orchestre était mal préparé. Aucun regret coucou .

Enfin la choucroute aux ananas. Je n'en ai pas cru mes yeux quand j'ai lu qu'il s'agissait du Philharmonique de Vienne dirigé — si l'on peut dire — par Silvestri Shocked . Je ne connais pas trop ce chef et je n'ai donc aucun avis sur lui. Par contre, je n'ai pas soupçonné deux secondes qu'il puisse s'agir du Philharmonique de Vienne. Méconnaissable ! Que s'était-il passé? Ils avaient mangé trop de choucroute aux ananas la veille ? Ils n'ont répété qu'une seule fois entre deux répétitions pour le Concert du Nouvel An violon? Toujours est-il que nous avons tous soulevé des problèmes de mise en place, au point que j'ai qualifié deux fois d'ensemble de seconde zone, celui qui demeure l'un de mes orchestres préférés Embarassed . C'est donc sans le moindre regret que je vois cette version quitter la confrontation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saegel
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 04/03/2014

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 26 Avr 2015 - 10:21

Mélomaniac a écrit:

A part ça, aucune réaction sur la révélation des résultats du second tour ?  Surprised  hehe


Je me doutais que tu sélectionnerais l'enregistrement de Silvestri. Comme tu l'as dit, entendre Vienne (au disque) dans l'opus 47 n'est pas si courant (outre les pirates, il doit subsister le live d'un chef né au bord du Danube). Cet enregistrement figure dans le coffret Icon consacré au chef roumain - mais il ne m'a guère marqué quand je l'ai écouté. Et pourtant, j'apprécie beaucoup l'énergie de Silvestri (qui m'incite souvent à pardonner ses excès de baguette).

Pour être honnête, je n'avais pas gardé un aussi mauvais souvenir de la version de Sanderling - que je n'ai pas entendu depuis longtemps, cela dit : ce sera une bonne occasion d'y replonger. Enfin, il est toujours surprenant de voir des enregistrements souvent cités en référence (et inclus dans les écoutes en aveugle de certains magazines spécialisés) passer par la fenêtre si tôt.

Quant à Mravinsky... À ma grande honte, je n'ai jamais écouté le chef soviétique dans cette oeuvre. Mais avec la dizaine d'enregistrements qu'il a dû laisser, le créateur n'a sans doute pas dit son dernier mot dans cette compétition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 41
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 26 Avr 2015 - 11:47

Pour Mravinsky, les commentaires sont loin d'être uniformément négatifs: beaucoup ont surtout déploré la prise de son et le caractère brouillon de l'orchestre. Le scherzo (Poire) avait été très bien évalué au premier tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1330
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 26 Avr 2015 - 12:00

Eusèbe a écrit:
Pour Mravinsky, les commentaires sont loin d'être uniformément négatifs: beaucoup ont surtout déploré la prise de son et le caractère brouillon de l'orchestre. Le scherzo (Poire) avait été très bien évalué au premier tour.

J'étais en effet à deux doigts de mettre Poire à la première place lors de la confrontation des versions du scherzo. Je pense que ce n'est pas Mravinsky lui-même qui est ici en cause mais bien la mise en place orchestrale. Il n'est par ailleurs pas invraisemblable que Melo lui ait donné une autre chance hehe  ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1330
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 26 Avr 2015 - 12:02

@ Melo

Quelle est l'échéance fixée pour le troisième tour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1330
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 26 Avr 2015 - 15:58

@ Melo

Une nouvelle question me vient à l'esprit.

Comment se déroulera la confrontation finale entre les trois versions restantes ? Sur quoi portera-t-elle puisque nous aurons déjà écouté le final ? Sur la symphonie dans sa totalité Smile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22878
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 26 Avr 2015 - 17:36

Anaxagore a écrit:

Je pense que ce n'est pas Mravinsky lui-même qui est ici en cause mais bien la mise en place orchestrale.
Il n'est par ailleurs pas invraisemblable que Melo lui ait donné une autre chance



siffle


Anaxagore a écrit:

Quelle est l'échéance fixée pour le troisième tour ?


D'ici deux semaines pour vous tous, mercredi prochain à minuit pour Jof Mr.Red


Anaxagore a écrit:

Comment se déroulera la confrontation finale entre les trois versions restantes ?
Sur quoi portera-t-elle puisque nous aurons déjà écouté le final ? Sur la symphonie dans sa totalité  ?



Smile C'est cela même.

Vous aurez la possibilité d'écouter les versions finalistes sur l'ensemble de l'oeuvre.
L'écoute morcelée c'est bien, mais faut aussi que la gagnante soit cooptée sur sa valeur d'ensemble.
Le match ultime inclura trois versions, plus une guest star importée du Groupe Draffin (si notre ami parvient à écouter son groupe dédié pour les 3° et 4° mvt).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22878
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Lun 27 Avr 2015 - 1:48


Emil Nolde, Marschlandschaft mit Bauernhof
(aquarelle sur papier Japon, ca 1935)



Mouvement III : Largo -guide d'écoute

Ce Largo répond à une forme-sonate, déployée sur un rythme fluide à 4/4
Dans la nomenclature, les cuivres sont exclus, les archets sont divisés (en trois groupes pour les violons).
Malgré un acmé jaculatoire qui lance au ciel son imploration zélée, l'ambiance de ce troisième mouvement reste calmement introvertie et se réfugie dans un paysage tranquille, pacifié, vierge de tout drame.
Un tableau tellement idyllique qu'on se demande si sa quiétude ne relève pas d'un aveuglement naïf, ou d'un paradis artificiel.

Exposition

Doucement et affectueusement, l’anacrouse des violons 3 (23’37) déroule une onctueuse mélodie (motif a1) qu’ornent les altos, sur le soutien en pédale des cordes graves, et que rejoignent les violons 2 (25’28).
Les violons 3 introduisent le bref et lancinant motif a2 (26'13) sur un ut aigu quatre fois répété suivi d’un « pincé » (si-la-si) rappelant le motif a' du premier mouvement, puis le répliquent sur mi par anaphore. Conjoindre épizeuxe et épanalepse dans la même phrase à tempo modéré produit l'effet d'une supplique béate.
Un arpège lentement égrené à la harpe (26’56) amène le motif b à la flûte (27’03), qui évoque le motif b du premier mouvement, accréditant l’unité thématique (voire l'inspiration cyclique) de toute la symphonie. La seconde flûte solo (27’19) vient escorter la première, sur le seul accompagnement clairsemé de la harpe. Une sinueuse mélopée dépressionnaire des violoncelles (27’40) instille un renoncement que les contrebasses laissent s’échouer dans une étroite aboulie.
Indiquée noire à 50, cette Exposition est censée durer 3’34.

Développement

Il exploite le motif a (27’58) dans un climat ardent qui en quelques mesures s’enfle du pp au forte : sur un sourd roulement des mailloches (28’30), les violons 1 & 2 + les violoncelles 1 élancent la mélodie vers l’aigu, en contrepoint avec le groupe des violons 3 + altos doublés par hautbois et basson. Un écheveau qui révèle l’opulence de l’art chostakovien.
Les violoncelles à l’unisson enclenchent une ascension (28’50) sur deux octaves, qui hisse la mélodie vers un pic d’intensité culminant à tous les pupitres (29’05) sur un crescendo de timbale, dont la modulation laisse illico refluer la tension.
L’insistance des violoncelles et contrebasses (29’24) semble annoncer le retour du palilogique motif a2 mais la flamme s’éteint morendo, tandis qu’aux violons frissonne un trémolo livide et prostré (29’45), qui nous serre le cœur, puis se fige sur un vibrionnant ut aigu. Dans cette lueur aussi bouleversante que surnaturelle apparaît un hautbois (30’02) dont la plainte (motif c) attendrirait les pierres. On ne saurait plus dire si cet ineffable moment relève de la tristesse, du réconfort, tant le compositeur a su créer un havre qui transcende l’émotion même.
Tendrement, violoncelles et contrebasses immiscent encore le motif a2 (30'47) qui cette fois affranchit une clarinette brodant les motif a2 et motif c, avec l’aide de la flûte.
A découvert, les violons tremolando se décantent (31’38) et suscitent une invocation solennelle à l’ensemble des cordes (31’54). A son tour, la flûte communie avec le motif c (32’13) que viennent froisser la seconde flûte, interpeller de frêles pizzicati et des tintements du glockenspiel.
Dans la noirceur de leur registre, clarinettes, basson et contrebasson psalmodient le motif a (32’53), interrompu par les violoncelles (33’29) qui interposent une vigoureuse diversion étayée par altos et contrebasses, prolongée par les violons vacillant crescendo (33’53, en ostinato de triolets puis double-croches).
Cette surchauffe ne peut qu’entraîner un climax (34’08) : fortissimo, un trémolo au piano et aux altos, tandis que violons, hautbois, clarinette piccolo et xylophone scandent le motif a2 (34'12), entrecoupé par les cordes et bois graves. Crescendo, les violons escaladent en trémolo vers l’extrême-aigu, jusqu’au point d’exaltation.
Sous la vibration des cordes en trémolo et des sextolets de clarinettes (34’47), les violoncelles épanchent le motif c à toute volée, aiguillonné par des sforzandos raclés aux contrebasses. Flûtes et hautbois viennent doubler en renfort (35’22), avant que les violons ne s’emparent du jeu qui peu à peu s’essouffle.
Une transition à l’unisson des archets (35’47) exfiltre les violoncelles (36’00) qui se replient vers le bas du registre, en s’effaçant.

Récapitulation

Dans une torpeur lugubre et amorphe (36’44), les cordes en sourdine rampent, guidées par les violons qui impalpablement se volatilisent vers le zénith de leur ré extrême aigu (37’48), puis méditent le motif b (37’57 –notons qu’il était absent durant tout le Développement) accompagné par les figurations ésotériques de la harpe.
Violoncelles (38’27) puis contrebasses serpentent en s’éloignant, et sous leurs pas feutrés résonne une harpe consolatrice (38’56) qui nimbée du célesta laisse luire le motif c (39’04), sublimé, auréolé par un trémolo paradisiaque des violons.
L’ensemble des cordes brumise deux accords (39’35-40’00) qui paraphent cette coda d’une sérénité absolue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Mar 28 Avr 2015 - 4:41

Groupe A
Fourme d'Ambert:
 
Gorgonzola:
 
Roquefort:
 
Stilton:
 
Classement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22878
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Jeu 30 Avr 2015 - 23:10

Very Happy Merci Draffin !

Et alors, les autres participants ? ça se bouscule pas au portillon... Basketball

Il va pleuvoir les prochains jours, vous aurez l'opportunité de faire vos devoirs... pirat


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Ven 1 Mai 2015 - 0:18

Groupe «travailler moins pour écouter plus (de bonne musique)»
Gouda:
 
Mimolette:
 
Roblochon:
 
Classement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2907
Age : 43
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Ven 1 Mai 2015 - 9:16

affraid Comment peux-tu écrire cela Draffin ! carton rouge

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1330
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Ven 1 Mai 2015 - 15:58



Voici mes modestes impressions sur le plat de pâtes persillées (groupe A) .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Ven 1 Mai 2015 - 20:21

Groupe C
Beaufort:
 
Comté:
 
Emmental:
 
Gruyère:
 
Classement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22878
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Ven 1 Mai 2015 - 23:51

draffin a écrit:

ce qui est plus embêtant, c'est qu'on entend fonctionner les limiteurs dans les passages forts (et les coups de timbale saturent).


Cette dureté est présente sur le CD, avec une dynamique assez crue qui tend effectivement à cracher sur les crêtes.


draffin a écrit:

Curieusement, par moment, on entend un violoncelle soliste se détacher de l'orchestre ; c'est dans la partition, ça ? Si c'est le cas, c'est la première fois qu'on l'entend aussi bien.


Euh de mémoire, il n'y a aucun solo pour violoncelle. A vérifier.
Si tu réécoutes, dis-nous à quel minutage ça se trouve.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80673
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 2 Mai 2015 - 3:08

Mélomaniac a écrit:

Ce Largo répond à une forme-sonate, déployée sur un rythme fluide à 4/4
Dans la nomenclature, les cuivres sont exclus, les archets sont divisés (en trois groupes pour les violons).
Malgré un acmé jaculatoire qui lance au ciel son imploration zélée, l'ambiance de ce troisième mouvement reste calmement introvertie et se réfugie dans un paysage tranquille, pacifié, vierge de tout drame.
Un tableau tellement idyllique qu'on se demande si sa quiétude ne relève pas d'un aveuglement naïf, ou d'un paradis artificiel.

En lisant ça je me demande si on parle de la même oeuvre!
Que l'ensemble soit "calme", du point de vue du tempo, ok, mais sinon, c'est quand même vachement sombre!...
"Idyllique"...? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 2 Mai 2015 - 11:24

Je confirme ce que dit Xavier, je ne trouve pas le paysage évoqué vraiment idyllique, j'ai plus l'impression d'un paysage désolé et assez sombre (même si la 3ce picarde de la conclusion semble donner un léger espoir). Idem pour la forme, je ne suis pas absolument convaincu qu'il s'agisse ici d'une forme sonate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 2 Mai 2015 - 16:05

Mélomaniac a écrit:
D'ici deux semaines pour vous tous, mercredi prochain à minuit pour Jof Mr.Red

Aurais-je raté l'échéance ? Zut alors. siffle

Et donc la fin du tour sera quel jour précisément ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 2 Mai 2015 - 17:25

Bon, je viens d'écouter mon groupe. Cela va être assez difficile de départager tout ça car chaque version offre quelque chose de bien. Je suis pour l'instant sûr de celle que je vais mettre en dernier, mais les autres vont être ardues à classer Neutral silent

Mais bon, je me lance. Voici pour le groupe B

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 2 Mai 2015 - 22:07

Encore un peu de fromage ?

Groupe A
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 876
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 2 Mai 2015 - 22:52

Voici ma copie pour le 3è mouvement (groupe C si j'ai bien suivi).

Avec tout le fromage que Melo m'aura fait bouffer sur les 1er et 3è mouvements, j'espère qu'il va bientôt me livrer les vins qui vont avec hehe

Spoiler:
 

J'ai lu après mes écoutes les commentaires de Draffin : curieux, beaucoup de ressemblances dans les commentaires (des sensibilités proches sur les mêmes choses) pour un classement différent. Apparemment dû à sa perception des techniques de prise de son, chose sur laquelle je suis moins pointu. Wink


Dernière édition par Iskender le Sam 2 Mai 2015 - 23:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22878
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 2 Mai 2015 - 23:02

Xavier a écrit:

Que l'ensemble soit "calme", du point de vue du tempo, ok, mais sinon, c'est quand même vachement sombre!...
"Idyllique"...?



Smile Oui, désolé j'ai rédigé mon analyse d'un trait samedi dernier, ça aurait mérité une relecture pour éviter ce genre d'ambiguïté.
Je voulais dire que ces paysages mélancoliques ne suscitent aucun élan dramatique, a contrario de la 7° symphonie par exemple. Pas de coup de théâtre.
Les climax correspond plutôt à une intensification qu'à un radical changement d'humeur.

Idyllique renvoie à un tableau de calme arcadien mais aussi à un genre champêtre, naïf et énamouré qui correspond mal à l'esprit de ce Largo, -je troque volontiers cet adjectif contre : élégiaque.

En revanche : vachement sombre, je doute.
On n'est ni dans la passacaille de la ni dans les marches funèbres wagnériennes de la 15°.
Je n'adhère pas du tout à ce propos du fiston : “It is the last night at home of a man sentenced to the gulag; but the problem is eternal! It could be a man before his execution ... I see a man who spends his last night before execution with his family. He hears his children breathe. He feels the warmth of his wife. But HE DOES NOT CRY OUT!
Ou du moins je suis d'accord que les larmes ne coulent pas. Il s'agit d'un lyrisme quintessencié, qui quand il s'exalte endosse une dimension oratoire, mais non lacrymogène.
En tout cas, ce Largo recèle un sentiment très intime.

kegue a écrit:

pour la forme, je ne suis pas absolument convaincu qu'il s'agisse ici d'une forme sonate.


Smile Le débat est ouvert.
On remarque quand même l'exposé des principales idées motiviques dans une première partie (certes le motif c n'y apparaît pas mais ce n'est pas foncièrement incompatible avec une forme-sonate), un développement dans la seconde, puis enfin une récapitulation des trois motifs (dont une reprise liminaire du motif a).
Ma taxinomie semble opérante, faute d'une analyse plus structurante.

Je compte demain ouvrir un topic en Rubrique générale pour poster mes guides d'écoute, et on pourra en discuter !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 2 Mai 2015 - 23:36

Iskender a écrit:

J'ai lu après mes écoutes les commentaires de Draffin : curieux, beaucoup de ressemblances dans les commentaires (des sensibilités proches sur les mêmes choses) pour un classement différent. Apparemment dû à sa perception des techniques de prise de son, chose sur laquelle je suis moins pointu. Wink
En fait, j'ai eu beaucoup de mal à faire un classement pour ce groupe. Je suis sûr de ma première place, mais pour le reste, ça se joue à peu de choses. J'ai lu tes commentaires et oui, on entend bien les mêmes choses. Rassurant, non ? Very Happy Pour ce qui est de la prise de son, j'ai une formation d'ingénieur du son et donc j'y suis sensible. Surtout qu'on a parfois des chefs d'orchestre qui s'investissent réellement dans le rendu sonore de leurs enregistrements. Mais ça n'est pas le plus important pour moi. Par exemple, dans le groupe D, j'ai mis en premier la version la moins séduisante du point de vue sonore...
Dans le groupe C, ce qui m'embête le plus, ce sont les tempi... Heureusement qu'il y a le groupe B pour contrebalancer tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 2 Mai 2015 - 23:43

Mélomaniac a écrit:

draffin a écrit:

Curieusement, par moment, on entend un violoncelle soliste se détacher de l'orchestre ; c'est dans la partition, ça ? Si c'est le cas, c'est la première fois qu'on l'entend aussi bien.
Euh de mémoire, il n'y a aucun solo pour violoncelle. A vérifier.
Si tu réécoutes, dis-nous à quel minutage ça se trouve.
Dans Beaufort, entre 1:21 et 1:37 puis entre 2:14 et 2:23. A priori, il s'agirait plutôt du 1er violoncelle qui fait du zèle, d'après ce que tu dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 2 Mai 2015 - 23:46

Groupe B
Mélomaniac m'avait donc gardé le meilleur groupe pour la fin Wink
Époisses:
 
Livarot:
 
Maroilles:
 
Munster:
 
Classement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22878
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Sam 2 Mai 2015 - 23:47

Jof a écrit:

Et donc la fin du tour sera quel jour précisément ?


Pour toi l'échéance est passée, tu dois te magner hâter pour espérer finir en même temps que les autres  Mr.Red


Iskender a écrit:

Avec tout le fromage que Melo m'aura fait bouffer sur les 1er et 3è mouvements, j'espère qu'il va bientôt me livrer les vins qui vont avec


keuf  Nous sommes sur un Forum sobre ici Monsieur !

Pour accompagner le fromage, il fallait faire provision de pommes, raisin et poires au premier tour hehe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2907
Age : 43
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 3 Mai 2015 - 10:04

Les guides d'écoute de Mélomaniac sont d'une grande richesse pour moi qui n'ait pas une grande oreille, aussi ai-je repris les minutages de Mélo (j'espère ne pas m'être trompé) pour comparer aisément les thèmes et leurs reprises. C'est passionnant. Vous pouvez cliquer sur les minutages.

[Lien désactivés, droits d'auteurs.]


Dernière édition par Pipus le Lun 4 Mai 2015 - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abbado71
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 24
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 3 Mai 2015 - 10:29

Salut à tous,
actuellement en vacance et sans connexion internet(j'utilise les 20MO que j'ai sur mon téléphone portable pour faire ce message). Vous m'excuserez du commentaire quelque peu hâtif

groupe A:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 3 Mai 2015 - 14:57

Diantre ! Il n'y a même pas de Morbier sur le plateau

Mais dis-moi Mélo, y'aura des rillettes pour le dessert ? Hein ?  

Voici le groupe C

Groupe C
Spoiler:
 

Edit : je viens de voir le travail de Pipus. Super thumright C'est très pratique ce que tu a fait ! Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22878
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 3 Mai 2015 - 16:52

Pipus a écrit:

aussi ai-je repris les minutages de Mélo (j'espère ne pas m'être trompé) pour comparer aisément les thèmes et leurs reprises. C'est passionnant. Vous pouvez cliquer sur les minutages.


thumright Super boulot Pipus.
Néanmoins sur mon ordi, avant d'accéder aux tronçons que tu as isolés, j'ai droit à une incursion publicitaire et présentement, comme par hasard, c'est pour le fromage leerdammer hehe


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2907
Age : 43
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 3 Mai 2015 - 17:42

Mélomaniac a écrit:
thumright Super boulot Pipus.
Néanmoins sur mon ordi, avant d'accéder aux tronçons que tu as isolés, j'ai droit à une incursion publicitaire et présentement, comme par hasard, c'est pour le fromage leerdammer hehe

Merci, mais c'est toi qui fait tout le boulot en identifiant tous ces thèmes et leurs recoupements dont je ne perçois même pas la moitié, chapeau !

Moi je n'ai pas de leerdammer qui s'ouvre, je passe directement au dessert dans youtube Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1330
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 3 Mai 2015 - 18:10



Voici mes modestes impressions après dégustation du plateau de pâtes cuites (groupe C) :

Spoiler:
 


Dernière édition par Anaxagore le Lun 4 Mai 2015 - 5:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22878
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 3 Mai 2015 - 22:35

Smile Merci Anaxagore pour ton commentaire très décortiqué.
Apparemment tu n'as pas raffolé des pâtes cuites.

A ce stade du jeu, deux résultats marquants : Gorgonzola se prend une dégelée, et Beaufort a été cité en premier choix par trois des quatre évaluateurs.

Allez les autres, on vous attend !  coucou


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80673
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Dim 3 Mai 2015 - 23:00

Pipus, je t'ai envoyé un MP à ce sujet, mais tes liens renvoient à une interprétation non libre de droits d'une oeuvre non libres de droits, donc c'est plus que problématique, il faut les retirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 876
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Lun 4 Mai 2015 - 10:45

J'ai lu tes commentaires Anaxagore. Décidément au sein du groupe C nous recherchons tous la même chose dans ce mouvement en terme d'interprétation et d'atmosphère, même si les classements diffèrent un peu. Smile

Nous ne devons pas être les seuls mais c'est flagrant dans ce groupe où certaines versions sont dans une esthétique opposée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2907
Age : 43
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Lun 4 Mai 2015 - 11:45

Xavier a écrit:
Pipus, je t'ai envoyé un MP à ce sujet, mais tes liens renvoient à une interprétation non libre de droits d'une oeuvre non libres de droits, donc c'est plus que problématique, il faut les retirer.

Xavier a raison, je me suis un peu emballé Confused Désolé.

Mélo, si tu veux bien, quand on aura ton analyse du quatrième mouvement, je prendrai tous les minutages et je les posterai en commentaire dans la vidéo concernée afin que l'on puisse y accéder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Lun 4 Mai 2015 - 14:47

Iskender a écrit:
Nous ne devons pas être les seuls mais c'est flagrant dans ce groupe où certaines versions sont dans une esthétique opposée.
Ah ? Pour moi ce groupe (le C) est au contraire assez homogène, avec des tempi rapides et une esthétique sonore datée. Pour moi, ça a été le groupe le plus difficile à classer (et le moins intéressant). Le plus hétérogène me semble être le groupe A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1330
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Lun 4 Mai 2015 - 18:30

draffin a écrit:
Iskender a écrit:
Nous ne devons pas être les seuls mais c'est flagrant dans ce groupe où certaines versions sont dans une esthétique opposée.
Ah ? Pour moi ce groupe (le C) est au contraire assez homogène, avec des tempi rapides et une esthétique sonore datée. Pour moi, ça a été le groupe le plus difficile à classer (et le moins intéressant). Le plus hétérogène me semble être le groupe A.

Pour ma part, j'ai également perçu dans ce groupe deux styles d'interprétation assez opposés. L'un, très appuyé, où on «romantise (?)» le propos, en exigeant un jeu perpétuellement sostenuto et où le trait est globalement grossi, surligné. L'autre, plus sobre, où à l'opposé, on adopte une approche « plus froide »,  par exemple en s'interdisant tout excès de vibrato ou en refusant le sostenuto systématique. C'est difficile de décrire cela de manière tout à fait rigoureuse, mais c'est en tout cas ce qui m'a servi de critère de classement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 876
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Lun 4 Mai 2015 - 21:58

Voilà; Anaxagore a très bien précisé ma pensée : je ne parlais pas de différences de son par rapport à la prise de son ou mais par rapport aux choix d'interprétation et j'avais aussi perçu ta perception à ces différences de pâte orchestrale dans tes commentaires Draffin. Wink

Après même si j'attends également une couleur plus épurée, de désolation, et pas du tout "romantisée", cela n'a pas été mon seul critère pour les 2, 3è et 4è places (d'autres paramètres sont rentrés en jeu concernant les passages forte), ce qui explique des différences de classement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Lun 4 Mai 2015 - 22:38

Bien sûr, j'entends aussi ces différences. Mais je les entends beaucoup plus dans le groupe A !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1330
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Mar 5 Mai 2015 - 5:32

Iskender a écrit:
Voilà; Anaxagore a très bien précisé ma pensée : je ne parlais pas de différences de son par rapport à la prise de son ou mais par rapport aux choix d'interprétation et j'avais aussi perçu ta perception à ces différences de pâte orchestrale dans tes commentaires Draffin. Wink

Après même si j'attends également une couleur plus épurée, de désolation, et pas du tout "romantisée", cela n'a pas été mon seul critère pour les 2, 3è et 4è places (d'autres paramètres sont rentrés en jeu concernant les passages forte), ce qui explique des différences de classement.

Oui, en réalité, si c'est mon premier critère, ce n'est pas le seul non plus Smile . Après cela, j'attache aussi de l'importance au respect de la partition, à la correction technique et à la mise en place de l'orchestre, à la beauté de celui-ci et aussi à la prise de son (pour autant que je puisse en juger, n'ayant pas les compétences de Draffin en la matière). Et tout cela finit — je ne sais pas trop comment — par donner un classement hehe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1183
Age : 34
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Mer 6 Mai 2015 - 10:43

Je vais probablement poser une réclamation à la fin du jeu car Mélo influence nos votes avec les noms qu'il donne aux versions.. franchement comparer du Roquefort au Gorgonzola !

Plus sérieusement j'ai eu beaucoup de mal avec mon groupe Croûtes Lavées qui est de haut niveau, mais je n'ai plus qu'à mettre en ordre mes notes, je serai dans les temps.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2907
Age : 43
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Jeu 7 Mai 2015 - 6:32

Voici ma contribution pour le groupe C des fromages à pâte dure. Désolé d'avoir été tardif, ce magnifique mouvement est si prenant qu'il supporte une interprétation moyenne et rend difficile une écoute concentrée, analytique et comparative. Il m'a fallut du temps pour être à peu près serein quant à mon choix.

Mes commentaires:
 

Mon classement:
 


Dernière édition par Pipus le Jeu 7 Mai 2015 - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1183
Age : 34
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Jeu 7 Mai 2015 - 18:40

Mon groupe des croûtes larvées.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1330
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Ven 8 Mai 2015 - 0:58

Je suis occupé à comparer les croûtes lavées, et c'est un déchirement . Aucune des versions de ce groupe ne mérite la disqualification louis16 . Il est pour moi de loin supérieur aux deux autres groupes. Cela ne va pas être simple de choisir la victime  Crying or Very sad   ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80673
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Ven 8 Mai 2015 - 18:57

Groupe B, croûtes lavées:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80673
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Ven 8 Mai 2015 - 18:58

Resigned a écrit:
Mon groupe des croûtes larvées.

Dégueulasse. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1330
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   Ven 8 Mai 2015 - 20:54



L'heure est aux impressions, suite à la dégustation des croûtes lavées (groupe B) …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ecoute comparée : la Symphonie n°5 de Chostakovitch
» Ecoute comparée : Bruckner Symphonie n°3 "Wagner"
» Écoute comparée : Schumann, symphonie n°4 (terminé)
» Écoute comparée - Mahler, Symphonie N°9 [Résultats]
» Ecoute comparée - Liszt : sonate en si mineur, S. 178

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: